Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

La preuve que l’extrême gauche est dans la main des sionistes

On a connu l’extrême gauche plus zélée !

 

 

Entre le dispositif policier absolument inédit mis en place pour sécuriser une « librairie d’extrême droite » et le renoncement risible des « militants de la mouvance contestataire radicale », on se demande vraiment si la promotion d’Éric Zemmour n’est pas directement diligentée par l’État profond !

Médiatiquement omniprésent, distribué partout, avec ce qu’il faut de diabolisation artificielle et de soutiens hypocrites et intéressés qui permet au « journaliste » qui n’est pas au chômage de jouir d’une aura de rebelle : confirmation est faite que le national-sionisme dont il est le porte-étendard est LA stratégie de repositionnement du Système.

N’en déplaise à Hapsatou Sy déjà lâchée par plus malin qu’elle et à l’insignifiante Ligue de défense noire africaine, ce n’est pas la gauche antiraciste structurellement sous contrôle sioniste qui va s’opposer au souffle actuel.

 

 

À ce propos, l’affaire PLB – « Pendez les Blancs » – est emblématique de ce changement de paradigme : au diable l’antiracisme, vive le racisme décomplexé... s’il sert les intérêts de l’oligarchie, évidemment. Ce pauvre Nick Conrad est, sans le savoir, tombé dans le piège tendu par les ingénieurs sociaux du Système. Alors que sa chanson – d’une médiocrité abyssale, il faut bien le dire, mais à l’époque l’antiracisme permettait encore tout – date de mars 2018 et son clip du 17 septembre, c’est seulement maintenant que toute la sionosphère se réveille, et dans un bel ensemble.

 

 

La LICRA redécouvre les vertus de l’antiracisme (et du racisme) en dénonçant le rappeur : le ministre de l’Intérieur embraye, c’est dans l’ordre des choses, le porte-parole du gouvernement hurle à la « haine », mais c’est la paire Collard-Retailleau de l’axe RN-LR qui a lancé l’opération. Tout s’enchaîne dans une magnifique chorégraphie, avec les éléments de langage habituels, comme dans l’affaire du rappeur Médine, qui ne jouera finalement pas au Bataclan en octobre. Décidément, un rappeur ça sert à tout.

 

JPEG - 169.1 ko
Le dindon de la farce sioniste

« Ce morceau, c’est un miroir, une réponse aux injustices vécues par ma communauté depuis l’esclavage. Je me suis inspiré de mon expérience personnelle et de ce que j’observe dans mon quotidien en tant qu’artiste. J’ai cette impression que l’homme noir doit toujours faire plus d’efforts pour s’intégrer et rentrer dans le moule que veut lui imposer la société : à l’école, dans la rue, durant un entretien d’embauche... Dans mon clip, qui n’est que de la fiction, j’ai voulu inverser les rôles de l’homme blanc et de l’homme noir. Et proposer une perception différente de l’esclavage. »

Ce pauvre Conrad aura été utile au moins à une chose, avec sa chanson inspirée de « Malcolm X » et soi-disant « antiraciste », gémit-il au Parisien : il aura fait avancer d’un pas de géant la cause du national-sionisme en augmentant la tension artificielle Noirs/Blancs et en resserrant les liens entre nationalistes et sionistes. Une ingénierie de toute beauté qui éclate au grand jour dans un dispositif bien huilé.

D’ailleurs une interview parue dans Le Figaro du 26 septembre vient enfoncer le clou, donnant encore plus de crédit à l’idée d’une opération d’envergure montée de A à Z.

 

JPEG - 50.1 ko
Barbara...

 

C’est sous l’égide d’Alexandre Devecchio, à la fois compagnon de l’ultrasioniste Noémie Halioua et entremetteur qui unit dans ses pages les nationaux et les sionistes du milieu médiatico-politique, que Barbara Lefebvre dénonce la « haine ». Cette prof d’histoire-géo venue de nulle part – elle a participé à l’ouvrage collectif Les Territoires perdus de la République, un livre « capital » selon Alain Finkielkraut – rappelle l’objet de cette opération :

Devecchio : « Dans vos livres, vous avez dénoncé très tôt la montée en puissance d’un “nouvel” antisémitisme, mais aussi d’une haine des Blancs et d’une idéologie antifrançaise. Ce clip en est-il l’expression ? »

Lefebvre : « Tout cela va ensemble. La haine antijuive est devenue indissociable de la haine des Blancs, en fait la haine de l’Occident. Le Juif n’est plus le “corps étranger” des antisémites du XIXe siècle, il est un “corps étranger trop français” pour nos nouveaux antisémites. Les minorités asiatiques subissent un racisme similaire. C’est l’assimilation à la française qui est le cœur brûlant de cette haine.

Ce clip de neuf minutes mérite d’être vu car l’opinion doit connaître ce bréviaire de la haine qui imprègne une partie significative de la jeunesse dite “racisée” pour utiliser la terminologie indigéniste. Ces suprémacistes tiennent habilement les deux bouts de la chaîne : victimisation-humiliation/appel à la violence vengeresse pour laver son honneur. Ils se répartissent bien les rôles : des Nick Conrad et Dieudonné jouent les méchants provocateurs, et des gentilles icônes de la “diversité” répètent sur les plateaux télé que “tout ça est regrettable mais que c’est la faute aux discriminations et à la colonisation”. »

Pour l’instant, il n’y a plus que le gauchiste Éric Coquerel de La France insoumise pour défendre ce pauvre Conrad... Ou l’extrême gauche coincée entre ses préceptes antiracistes et la nouvelle injonction sioniste !

 

 

Refusez l’arnaque du national-sionisme
en signant la pétition « Non au national-sionisme ! »
 :

 

À ne pas manquer, sur E&R :

Non au national-sionisme, avec Kontre Kulture !

 






Alerter

54 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2050822

    Effectivement la dénonciation du racisme anti-blanc va être maintenant autorisé, à condition qu’il soit soumis au judaïsme politique. L’antiracisme républicain a encore de beaux jours devant lui, après avoir défendu les Noirs et les Arabes sous l’égide des sionistes, voilà qu’il défend les Blancs sous l’égide des sionistes. À la fin, on a toujours le même résultat, une société métissée sous contrôle des sionistes. Bravo le veau.

     

    Répondre à ce message

  • #2050875
    Le 28 septembre à 11:26 par Starkamanda
    La preuve que l’extrême gauche est dans la main des sionistes

    Les clements meric vivent dans ce quartier. Ils ne foutront pas la merde chez eux sauf quand on a soral en conf.

     

    Répondre à ce message

  • #2050876
    Le 28 septembre à 11:29 par que préparent-ils
    La preuve que l’extrême gauche est dans la main des sionistes

    C’est inquiétant, ce clip. En 2005, lors des longues grèves sous Chirac, je me souviens que les journalistes tentaient de leur mieux d’animer des banlieusards issus de l’immigration à la foire ou “guerre” civile, par la pleurniche et la “colère”, aussi dite “la Haine”. Ils faisaient répéter un discours qui ne venait que d’eux. Par exemple :
    Vous avez la rage, n’est-ce pas ? Parce que vraiment votre situation est insupportable, dans les cités. Et la police, elle est si violente, et tout ça parce que vous êtes des pauvres banlieusards de couleur ! Faut se faire respecter, hein ! Vous voulez tout casser, etc.
    En face d’eux, les supposés perroquets avaient l’air enchantés d’être vus à la télé, passer pour des durs, et approuvaient très mollement le discours victimaire, bien nourris, bien vêtus, bien flattés.
    J’ai regardé le grossier clip PLB quelques secondes : il s’agit de la torture et de l’humiliation de blancs par des noirs. Un fantasme que partagent un certain nombre de Proches-Orientaux et Subsahariens sur notre sol. Un fantasme activable à tout instant, qu’il s’agit de répandre dans une populace bien graissée, plutôt satisfaite.
    Je passe souvent devant un mur où des graffiteurs viennent apposer leurs barbouilles, avec les encouragements de la mairie. Ces œuvres sont de plus en plus agressives : incendies, couteau, etc.

     

    Répondre à ce message

  • #2050889
    Le 28 septembre à 11:47 par fdsouche
    La preuve que l’extrême gauche est dans la main des sionistes

    "il aura fait avancer d’un pas de géant la cause du national-sionisme en augmentant la tension artificielle Noirs/Blancs"
    La tension artificielle sérieusement vous vivez ou ?

     

    Répondre à ce message

  • #2051146

    Je dirais plutot , la main des sionistes est dans le fondement de l’extreme gauche, genre ventriloquie

     

    Répondre à ce message

  • #2051200

    L’extrême gauche est sous contrôle des sionistes depuis les théoriciens marxistes et la révolution russe de 1917... contrôlée toujours par les mêmes !
    Alors découvrir cela en 2018 ? Visionnez ou revisionnez "Le mythe sanglant de la révolution bolchévique" sur E&R (surtout l’intervention de Y. Hindi) !

     

    Répondre à ce message

  • #2051684

    Le systeme sait se faire respecter quand il veut. Les hommes de bonne volonte, quelque soit leur race, ont pus voir ce qui c est passer lors du proces de Morillo...

     

    Répondre à ce message

  • #2052137
    Le 29 septembre à 22:50 par demitrius
    La preuve que l’extrême gauche est dans la main des sionistes

    Il devrait aller chanter sa chanson en Afrique du Sud, il aurait eu du succès vu que c’est exactement ce qui se passe.

     

    Répondre à ce message

  • #2053346

    Le national-sionisme c’est un pseudo-nationalisme sous contrôle atlantiste et des milieux juifs.
    Ils s’indignent stérilement, alors qu’ils ont supprimé la double peine (Sarkozy), et ne proposent aucune expulsion, comme pour le camerounais Conrad qui devrait être déchu de sa nationalité française et expulsé si la France était était un pays normal.

     

    Répondre à ce message

  • #2053444

    Contre la même ingénierie médiatique Guy Debord avait répondu par un livre !
    « Cette mauvaise réputation... »
    Aujourd’hui tout est visible grâce au web !
    Il suffit pour répondre de les montrer, les "publiciter" et "publiciter" et encore "publiciter" !
    _

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents