Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Laurent Ruquier n’a pas diffusé le droit de réponse du frère de Yann Moix

Après le passage de l’écrivain dans On n’est pas couché le 31 août, Alexandre Moix a demandé à France 2 d’insérer un droit de réponse durant la diffusion du deuxième numéro du talk-show de Laurent Ruquier proposé samedi dernier.

« Yann Moix ne sait rien de moi. Mes opinions, ma vie, tout lui est étranger et c’est très bien ainsi. Affirmer que je suis d’extrême droite sur France 2 à une heure de grande écoute est une atteinte grave et délibérée à ma réputation. Cela reflète à nouveau sa volonté de me nuire, quitte cette fois à éclabousser mes proches ».

Tel est un extrait du droit de réponse d’Alexandre Moix dont ce dernier réclamait la diffusion dans On n’est pas couché. Mais le frère de Yann Moix attend toujours. Samedi dernier, la production du talk-show n’a pas diffusé ce texte.

« J’ai eu la naïveté de penser que la décence et le résonance de l’entretien avec Yann Moix exigeaient une réponse », nous indique Emmanuel Pierrat, l’avocat d’Alexandre Moix. « Juridiquement, ce droit de réponse est valable. Mon client a été publiquement mis en cause », ajoute ce spécialiste du droit de la presse qui n’a jamais eu de nouvelles, ni de France Télévisions, ni de la production Tout sur l’écran, après l’envoi de sa demande de droit de réponse le 2 septembre dernier.

« À réception, ils ont 8 jours pour y répondre et un mois pour le diffuser à l’antenne », rappelle-t-il. Si jamais le groupe choisit de ne pas diffuser le droit de réponse dans le temps imparti, Emmanuel Pierrat saisira la justice. « J’attaquerai France Télévisions et Delphine Ernotte, qui est juridiquement responsable, pour non insertion de droit de réponse. C’est un délit pénal », précise celui qui défend également les parents de Yann Moix.

 

Lire l’article entier sur tvmag.lefigaro.fr

 

Yann Moix est-il un menteur ?

Le Moix est haïssable, sur E&R :

 






Alerter

30 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • Le Droit,La Vérité ,...yan Moix,Ruquier .

    Difficile de faire plus contradictoire .
    Le Frère de Yann Moix ,proche d’Alain Soral ?
    Difficile de faire plus Moral,et Vrai !

     

    Répondre à ce message

  • Iann Moix, c’est le joker qui a été jeté dans la bataille pour faire diversion et supplanter l’affaire Epstein. Il a parfaitement bien joué son rôle d’idiot utile. Grâce à lui, les Français ont eu la possibilité pour la énième fois de se pencher sur la question de l’antisémitisme. Un coup de génie où plusieurs buts on été atteints en "même temps" comme aime dire Mr Macron. Les braises d’un "antisémitisme" qui couvaient depuis plusieurs décennies se sont mises à flamber de nouveau capturant l’attention des réseaux sociaux et des "milieux intellectuels", la liberté d’expression a été muselée un peu plus grâce à l’existence même de la polémique enclenchée, nous avons aussi assisté à l’humiliation publique d’un écrivain français non juif, dont la haine de soi et de la France a atteint des sommets vertigineux. Maintenant, la mission accompli, on essaye de nous resservir les restes du plat principal réchauffé - à savoir, les protestations du frère de Moix, qui se dit insulté parce qu’on pourrait croire qu’il fasse partie de "l’extrême droite".
    Basta ! Franchement, personne ne va pleurer sur l’honneur perdu de la famille Moix. Iann Moix a fait déjà suffisamment, à lui seul il représente une insulte pour la France et le peuple de France.

    PS C’est pour quand la prochaine affaire antisémite ? Est-il possible qu’elle soit liée à la jeune fille de 21 ans qui tente de salir la réputation de l’immense chanteur Bruel ? L’avenir nous le dira.

     

    Répondre à ce message

  • #2275113
    Le 10 septembre à 14:31 par Palm Beach Post : "Cult !"
    Laurent Ruquier n’a pas diffusé le droit de réponse du frère de Yann (...)

    le mec de la vidéo dit "Yann Moix est un écrivain français"

    mais qui a déjà lu un de ses livres, à ce mec-là ?

    déjà, en temps qu’animateur télé, tu l’écoutes, il n’est pas crédible, il pue
    il suinte le mensonge, la peur

    on ne lit pas des livres d’animateurs télés...
    "oui, le dernier Steevy Boulay m’a beaucoup plu..."

    T’imagines, Louis-Ferdinand Céline, en train d’animer une émission de télé ?
    ou Debord, ou même Genet ?
    ça finirait en émeute avant même de commencer...

     

    Répondre à ce message

  • #2275120
    Le 10 septembre à 14:40 par Palm Beach Post : "Cult !"
    Laurent Ruquier n’a pas diffusé le droit de réponse du frère de Yann (...)

    Comme précise Dieudo dans un de ses sketchs,
    aujourd’hui, tu peux être coiffeur-cosmonaute, n’importe quoi, vas-y...

    On ne peut pas être écrivain et animateur-télé
    y’a une décence

    tu peux être pute et écrivain,
    mais pas animateur-télé, parce que c’est la négation profonde de toute dignité humaine

    Ruquier est un très bon animateur-télé

     

    Répondre à ce message

  • Très bonne vidéo du prescripteur...

    En fait pendant des années La prode de ONPC a embauché un chroniqueur complètement loufoque, mythomane et névrosé....

    Un schizophrène à la fois antisémite et philosémite, victime supposée et bourreau véridique, donneur de leçons et menteur, ....

    Un fou en roue libre dans une émission de divertissement ...

    Pardonnons et qu’on entendent plus parler de ce type, qu’il aille donc se faire soigner...

     

    Répondre à ce message

  • #2275215

    Ce type est un malade. Qu’on ne laisse pas un droit de réponse à son frère est tout simplement dégueulasse. Venant de ruquier ce couard sans talent ne m’étonnes pas.
    Ce moix on le décrit comme écrivain. Mouais ok. La seule fois où je me suis déplacé pour lui c’était pour ce navet de film Cineman. De ma vie je n’avais jamais vu une salle où plus de la moitié du public partait au bout de 30 min du film. Une honte absolue. Pour ma part j’avais tenu 15 minutes de plus pour enfin partir dégouté d’avoir payé ma place de cinéma. Ce mec est un escroc et ne mérite que mon mépris.

     

    Répondre à ce message

  • #2275343

    mouais, pardon moixxe

    c’est un peu comme les nanas qui vingt ans après viennent nous raconter que Wein-stine ou un Stine quelconque, les a "harcelée", leur a foutu la main au cul et les aurait mêmes un peu, beaucoup "violées’ avec ou sans copains selon les cas

    là le frangin moix-stine bizarrement se réveille seulement maintenant. Et ce que je trouve suspicieux et significatif : il trouve pire de se trouver qualifié d’esstrêmedrouate que de s’être fait mettre répétitivement la tête dans les chiottes par son frangin antisémite !

    Donc selon les critères "sociétaux" en cours "l’affaire moix" est une histoire de violences familiales interne à l’esstrême-drouate entre un antisémite prouvé et son frangin qui aurait des idées d’extrême-droite

    avec un débat du type "c’est pas moi, c’est lui"

     

    Répondre à ce message

  • #2275374

    Parmi les questions subsidiaires de l’affaire Moix figure le fait que pratiquement aucun médecin ou psy n’ait été invité dans les journaux pour commenter, non pas l’affaire Moix elle-même bien sûr, mais les affaires de violence parentale.

    En cherchant un peu, j’ai trouvé seulement trois septuagénaires audacieux :
    - une interview dans le Figaro du 27 août d’Edwige Antier, née en 1942, très longtemps chroniqueuse sur la santé enfantine sur France Inter (de 1980 à 2006 environ), député en 2010 et ayant déposé la première proposition de loi pour interdire la fessée (!) ;
    - une Tribune dans Le Monde du 1er septembre d’Elisabeth Roudinesco née en 1944, plutôt axée sur le volet "caricatures" que sur le volet violences parentales ;
    - un article très incisif de Jacques van Rillaer, né en 1944, co-auteur du "Livre noir de la psychanalyse", sur son blog de Mediapart le 1er septembre, relevant que Yann Moix a évoqué pendant son autocritique ses 15 ans de psychanalyse.
    (*dates de naissance : Wikipedia).

    Où sont passés les jeunes médecins ? Que pensent-ils ?

     

    Répondre à ce message

    • #2275606

      ps :

      - il y a quelques années, le Docteur Maurice Berger, Chef de service de psychiâtrie infantile au CHU de Saint-Etienne de 1989 à 2014, était régulièrement interrogé dans les hebdomadaires français sur les questions de violence infantile et parentale. Une petit point de sa part sur la question aurait été utile cette fin d’été. Ce professeur, qui a écrit plusieurs livres et qui est connu internationalement, n’a pas droit à sa page Wikipedia, mais lui aussi doit être septuagénaire.

      - L’avis de Didier Pleux, qui a tant fait pour lutter en France contre le phénomène de "l’enfant-roi" et de "l’enfant-tyran", aurait été également très intéressant. Né en 1952, lui aussi va être bientôt septuagénaire....

       
    • #2275957

      ajout au ps :

      pour clôturer la liste des brillants psys septuagénaires toujours actifs, il faut ajouter le nom de Philippe Jeammey, qui avait courageusement défendu les aspects positifs du rapport de 2005 de l’INSERM (Institut National de la Santé et de la Recherche Médicale") sur le dépistage et la prise en charge des Troubles des conduites. Il en avait aussi reconnu les aspects négatifs.

      Pour les parents intrigués par le drame familial Moix, cela vaut la peine d’aller consulter Wikipedia ou des sites médicaux grand public sur les TOP, les troubles oppositionnels avec provocation. A ne pas confondre avec les TOC, les troubles obsessionnels compulsifs.

      Le rapport de l’INSERM précisait d’ailleurs que les Troubles des conduites sont souvent associés aux troubles oppositionnels avec provocation, donc il ne s’agit pas de la même chose.
      Ces troubles des conduites sont parfois également associés avec l’hyperactivité (TDA/H), phénomène mieux connu grâce à l’action des pouvoirs publics et d’associations de parents d’enfants souffrant de troubles de l’attention, avec ou sans hyperactivité, depuis le début des années 2000.

      Le père de Yann Moix a fait référence au fait que son fils aîné aurait été diagnostiqué très tardivement de "surdoué". Une catégorie d’enfants à la peine (leurs parents et fratrie aussi) jusqu’à ce que leur cas soit traité avec les autres troubles de l’apprentissage (dyslexie, dyspraxie, dysphasie, dysgraphie, TDA/H) dans un fameux numéro de la revue ADSP (Actualité et dossier en santé publique) publiée par le Haut Comité de la Santé publique en mars 1999.

      A partir de cette date, internet aidant, médecins praticiens, parents et pouvoirs publics ont commencé à s’organiser. Mais rien de tout cela n’existait lors de l’enfance de Yann Moix.

       
  • Les accusations d’extrême droite, d’anti féminisme, d’homophobie, de racisme sont égales au chantage à l’antisémitisme dès lors que l’on porte un regard critique ou contradictoire sur la pensée dominante, sur le sionisme, la politique israélienne ou seulement parce qu’on s"attaque au comportement déviant d’une personnalité approuvée par le Système . Exemple : s’en prendre à Tariq Ramadan c’est bien, s’en prendre à Roman Polanski c’est pas bien, critiquer Jacques Verges c’est bien, critiquer Jakubowicz c’est pas bien etc..etc..la liste est longue !

     

    Répondre à ce message

  • #2276923

    Les parents curieux de savoir à quelle sauce leurs enfants et eux-mêmes seront accomodés au cours des mois et des années qui viennent, suite à l’adoption définitive par le Sénat en juillet dernier de la loi contre la "fessée" (en fait contre "la violence éducative ordinaire", soit VEO en novlangue, qui va beaucoup plus loin que la simple fessée), liront avec beaucoup d’intérêt (et d’appréhension) le site internet de L’Observatoire de la violence éducative ordinaire (OVEO), créé en 2005.

    Grandes surprises assurées en consultant la liste des membres du Comité de parrainage de cette association.

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents