Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Le Cercle Proudhon ou l’idéologie française de l’union sacrée

Voici les images de la conférence Le Cercle Proudhon ou l’idéologie française de l’union sacrée présentée à Lyon par Pierre de Brague le vendredi 4 juillet 2014.

 

À ne pas manquer, sur E&R :

Se procurer l’excellent ouvrage de Pierre de Brague, chez Kontre Kulture :

 

Lire aussi Édouard Berth, membre du Cercle Proudhon et son ami et mentor Georges Sorel, chez Kontre Kulture :

 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

5 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Discours peu fluide, dommage. Sinon bonne analyse.


  • Mon impression,en quelques lignes, sur cette conférence :

    Le jeune conférencier est pétri de talents et possède de véloces neurones. Bref il est plein d’avenir.

    Le « Cercle de Proudhon » était le sujet de la conf du jour ! Sujet intéressant, certes, sur le plan universitaire mais qui constitue aujourd’hui un épi-évènement sans avenir.

    En effet le Cercle de Proudhon tentait de rassembler des sensibilités de droite représentant la France traditionnelle et celles d’extrême gauche afin de fusionner en quelques sortes ces idéologies opposées. Une véritable utopie stérile, lorsque l’on sait d’où nous viennent et comment sont utilisées les fameuses valeurs « humanistes » de l’extrême gauche !!!

    Par ailleurs, se réclamer de la Droite française et aspirer à la représentation de la France traditionnelle en ignorant ses racines chrétiennes …il faut le faire !!!!

    Tout cela explique, évidemment, la faillite de la tentative de ce cercle de réflexions.

    J’ai regretté que le débat se soit appesanti sur les contradictions existant entre les sionistes STERNHELL et BHL. Le rôle du goy se limite-t-il à commenter les bouquins de ceux qui n’œuvrent que pour la destruction de la France et dont le rôle est de diffuser dans notre société le doute et des contre-vérités ? Depuis quand le goy , qui a su élever sa culture au plus haut niveau, ne dispose-t-il plus de son autonomie de réflexion ???... son rôle est-il limité, aujourd’hui, à la production de commentaires sur une littérature qui s’impose plus par le matraquage des médias communautaires que par son contenu...il y a là une inversion qui m’échappe ???

    Il me semble discerner dans la démarche d’E&R plus de pragmatisme que dans les investigations développées par le Cercle Proudhon. Compte tenu de cela, je ne pense pas que E&R se reconnaisse dans ce mouvement intellectuel du début du 20ème siècle contrairement à ce que semble suggérer Pierre de Brague.

    Compte tenu des qualités de Pierre Brague, j’aurais plaisir à le voir plancher sur l’un des nombreux sujets majeurs et épineux de notre histoire contemporaine...je suis sûr que ce jeune homme murira bien !

     

    • Vous ne devez pas avoir souvent écouté notre président, lequel a plus d’une fois fait le lien entre le Cercle Proudhon et ER. Quant à l’inutilité d’approcher cette question historique, vous tirez trop vite des conclusions qui n’engagent que vous. Certes il paraît en effet fou de penser qu’un tel cercle de pensée ait pu un jour exister... Mais s’il est important de le redécouvrir c’est parce que justement le Cercle Proudhon était d’abord et avant tout un laboratoire de réflexion, avec ses antagonismes et ses points de rapprochement. Qui depuis ce Cercle a proposé une telle piste à nos interrogations citoyennes ? Personne si ce n’est Alain Soral avec la création de ER.


  • Bonne analyse ! Pour une première conférence en solo, je trouve que Pierre de Brague s’en sort très bien, et j’irai le voir s’il vient dans la région de Montpellier.
    Les élites ont toujours besoins de se créer des ennemis comme les musulmans (= terroristes), les Français de souches (=des fascistes pathologiques) pour assoir leur idéologie.
    Tout à fait vrai de dire que "les idées dominantes d’une époque sont les idées de la classe dominante".
    Quand on voit les idéologues français d’aujourd’hui qui servent le pouvoir, en première ligne le suppôt de satan BHL, on comprend mieux cette perversité de la classe dominante, que le peuple doit combattre notamment par l’union de tous les résistants du système, en abandonnant les partis politiques tous corrompus.


  • Bonne conférence,
    dommage qu’il y ai si peu de vues