Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Le Conseil constitutionnel met en place les moyens de la dictature

Prétextant la crise du coronavirus

L’époque n’est plus aux grandioses coups d’État, mais aux petits coups en douce. Par une décision du 26 mars 2020, le Conseil constitutionnel, instance présidée par Laurent Fabius, chargée de vérifier la conformité de nos lois à la Constitution, a statué sur la « loi organique d’urgence pour faire face à l’épidémie de covid-19 », qui devrait très prochainement entrer en vigueur.

 

Ce texte, qui suspend de facto les questions prioritaires de constitutionnalité (QPC) en cours, n’a pas un caractère liberticide flagrant – moins, en tout cas, que la loi du 23 mars 2020 instaurant l’ « état d’urgence sanitaire », cette notion aussi juridiquement absurde que politiquement explicite. Mais c’est la décision du Conseil constitutionnel du 26 mars qui contient le germe de futures atteintes à nos libertés. Se niche en effet dans cet arrêt une formule qui devrait retenir l’attention des spécialistes :

Compte tenu des circonstances particulières de l’espèce, il n’y a pas lieu de juger que cette loi organique a été adoptée en violation des règles de procédure prévues à l’article 46 de la Constitution.

 

Ainsi, pour le Conseil constitutionnel, la situation sanitaire serait telle qu’elle rendrait inutile de vérifier que les règles constitutionnelles de procédure ont été respectées par le gouvernement et la majorité. En somme, il faudrait leur faire confiance pour, « compte tenu des circonstances », appliquer scrupuleusement la Constitution, sans contrôle aucun ! Pourtant, même si les dispositions qui régissent la procédure parlementaire peuvent paraître formelles ou arides, elles attribuent à l’opposition, si fantoche soit-elle, les moyens de s’exprimer, de débattre et d’amender les textes, et ainsi de faire valoir des arguments contraires.

Les effets concrets de la décision du Conseil constitutionnel sont minimes en l’espèce car la loi organique déférée est relativement inoffensive. Mais, parce que le refus de l’institution de faire complètement son travail risque de devenir une sorte de précédent jurisprudentiel, il laisse présager de solutions plus franchement liberticides, au moment où le gouvernement est tenté de profiter du confinement spatial et mental des Français pour instaurer un état d’exception sanitaire.

Le Conseil constitutionnel pourrait ainsi, dans les prochains jours, s’appuyer sur la situation exceptionnelle – dont les pouvoirs publics sont largement responsables, là est l’astuce ! – pour refuser de contrôler la conformité à la Constitution d’une loi supprimant certains des droits sociaux ou politiques les plus fondamentaux.

Ces coups de canif dans le contrat social, insignifiants mais répétés, ont le mérite de passer inaperçus. Le vrai tour de force de la dictature, comme du Diable, c’est de faire croire qu’elle n’existe pas.

La coronadictature néolibérale, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

61 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • "Le Conseil constitutionnel pourrait ainsi, dans les prochains jours, s’appuyer sur la situation exceptionnelle – dont les pouvoirs publics sont largement responsables, là est l’astuce ! "
    Même méthode que pour interdire les spectacles de Dieudonné qui provoquerait des troubles à l’ordre public alors que ce sont les autorités elles-mêmes qui créent artificiellement un risque de trouble à l’ordre public ! Ça n’est pas seulement une enquête parlementaire nationale qu’il faudra mener mais une enquête internationale, en comparant notamment les différentes façons de gérer cette crise sanitaire selon les pays, l’impact selon les pays et les moyens dont disposaient ces pays avant et pendant la crise.


  • Les médias le cachent au peuple mais la carrière de Fabius est un gymkhana jalonné d’ escroqueries et de crimes de haute trahison - crime qui n’existe plus depuis que son coreligionnaire, le nabot judéo-hongrois, l’a retiré du code pénal .


  • Faites attention, l’époque est trouble. L’État et ses dirigeants sont prêts à tout pour mettre en place leur plan. Il ne s’agit plus de prendre le contrepied de telle personne ou de telle idée pour se prétendre dissident. Réfléchissez-y à deux fois avant de vous précipiter sur ce que l’on vous présente comme un point de vue controversé. L’élite joue sur tous les tableaux, elle mise sur tous les chevaux, elle en a les moyens et elle le fera. Ne tombez pas dans le piège du pro-x ou anti-x, la réalité est plus complexe. L’opposition de façade est dangereuse, elle permet de nasser l’ennemi à son insu.
    Remettez-vous en à Dieu seul.
    Paix.

     

    • #2419880

      quelle combativité ! Avec des comme toi la dissidence est bien partie ! Allez, je vais faire mon dissident, mon rebelle, je fais trois Avé et un Pater !


    • Moi je suis pro-Raoult.


    • Je ne vais pas ergoter sur votre pseudo...
      Mais, n’a-t-il pas dit aussi « Aide toi et le Ciel t’aidera «  ?


    • Il y a ceux qui croient, si dieu existe tel que nous le décrivent les chamanes de diverses églises, qu’il est une tierce-partie, extérieur à ce monde physique et auquel seuls certains initiés ont accès. Il y en a d’autres, moins adeptes du premier degré, qui pensent que nous avons tous en nous une parcelle divine et que dieu a été inventé à notre image. Que nous sommes divins, collectivement.

      Dans ce second cas de figure, des expressions telles que "remettez-vous en à dieu seul" ou "aide-toi et le ciel t’aidera" prennent un tout autre sens. C’est une simple question de point de vue. On prend ses noisettes en mains ou on s’en remet à d’autres, voire à un autre qui n’est qu’une allégorie.

      La religion au sens propre, c’est ce qui unit les hommes. Pas de la magie noire ou blanche. Leur courage, leurs connaissances, leur capacité à faire le bien. Pourquoi déléguer à autrui quand nous sommes capables d’affronter les problèmes nous-mêmes ? La délégation est faite pour les incapables, les timorés, les agneaux. Les autres ont pour devoir de tirer la charrue.


    • Hey les gars,
      Pas sûr que "s’en remettre à Dieu" signifie ne rien faire et rester passif...
      Ça peut aussi vouloir dire " prendre le temps de l’écoute intérieure, de l’analyse, de la réflexion..." et ne pas partir bille en tête pour jouer peut-être la partition de l’ennemi.
      Sinon, les guerriers, c’est quoi votre plan ?


    • Merci aux deux derniers commentateurs pour votre bon sens.


    • jonathan : en effet, le bon sens n’est pas toujours présent à ceux qui n’ont que des poings à offrir.


  • Le seul fait que le CC soit présidé par ce guignol de Fabius, mais également que Juppé, le repris de justice, y œuvre activement, lui enlève toute légitimité !
    C’est d’autant plus dommage que cette institution devrait être un des piliers de la démocratie !


  • Félicitation à ER d’avoir bien compris, dès le départ, que nous ne sommes pas face à une pandémie, mais face à l’instauration d’un pouvoir totalitaire.


  • Le temps est mossad.

     

  • #2419758

    Parce qu’ils perdent contrôle, qu’ ils savent exactement la vérité de se qui s’est passé en chine , qu ’ils feront tous pour empêcher, plutôt retarder les guerres civiles, que tout ces mensonges cachent une autre vérité, et bien sûr, nous sommes autorisés à toutes les vérités ? Ce virus est la pour longtemps, il y a pas que les jeux olympiques et tout le reste qui est reporté, il y aura les élections, il y aura des nouvelles lois de contrôle maximum , avec comme point d’ encre psychologique le compteur mondial de l’ évolution du coronavirus. Le seul bug est la chloroquine, mais pas pour les vieux. Voilà ce qui s’ imposera à nous, rébellion ou soumission. Guerre ou paix ? Tout le monde retarde la vérité, les chinois ont choisi le bloquage d’ internet et de la transmission d’ informations, l’ occident choisi la vérité et le mensonge sur le long terme. C’est tout.


  • Trop tard de toutes façons les français sont tous ’’vent debout’’ contre la malveillance de l’Etat l
    Ça va bouger.
    Seul souci pour l’Etat , leur dernier rempart avant révolution ou coup d’Etat, c.a.d. les FO ....les FO elles aussi sont atteintes par le Corona !
    ...’’...Un policier, un gendarme et un surveillant pénitentiaire morts
    A cela il faut ajouter un décès dans chaque service. Côté police, Mohamed S., agent administratif au 8e bureau de la préfecture de police de Paris, entité en charge de la lutte contre l’immigration irrégulière, s’est éteint jeudi 26 mars à l’hôpital après avoir été testé positif. Côté gendarmerie, le maréchal des logis Patrick G., affecté au groupement interministériel de contrôle (GIC), est lui mort à son domicile dans la caserne de Maisons-Alfort (Val-de-Marne), mercredi 25 mars. Un surveillant pénitentiaire affecté à la prison d’Orléans-Saran (Loiret) a également été victime du virus. Âgé de 54 ans, Claude L. est mort à son domicile après avoir été confiné plusieurs jours’’ ..sources ..Google news.

     

    • @ contempor

      "ça va bouger" dites-vous ! Moi ça fait 25 ans que je le pense et il ne se passe pas grand chose de significatif. Les GJ, super mais pour quels résultats ? MissBank2017 se trémousse toujours encore à l’Elysée...

      Pour un putsch, il faut des volontaires, des armes, une stratégie et un commandant ! En connaissez-vous un ?


  • En voici la 1ere marche :
    https://pbs.twimg.com/media/EUL71eY...

    cynisme consommé, les pensionnaires des epahd ne sont pas comptabilisés dans le décompte officiel des décès attribués au coronavirus

     

    • Dans un sens il y a une logique. Car tout le monde sait que indépendamment du virus, il y a des centaines de morts "naturelles" dues à différentes maladies, en particulier la grippe et que celles-ci agissent sur les personnes âgées et malades. Là où l’arnaque s’installe c’est :

      - Un on ne comptabilise pas les morts en Epad pour faire baisser les statistiques et montrer que le gouvernement agit comme il faut.
      - One passe que des reportages sur les Epad et leurs mort, pour faire du sensationnel et justifier les mesures prises.


    • #2419909

      Silence, on tue !

      On peut aussi sans doute rapprocher leur sort de celui des SDF mangés par les rats ou tabassés à mort par les milices rouges de Castaner.

      "Nous sommes en guerre" oui, contre le peuple, pour des raisons budgétaires et parce qu’on veut garder ses privilèges le plus longtemps possible !


  • Le conseil constitutionnel, instance présidée par Laurent Fabius va faire du bon boulot !!!....
    Dictature qui va s’instaurer et qui sera accueilli béatement et gracieusement en France par les moutons bêlants avant l’abattoir puis ensuite préparation pour la mise en place du N.O.M avec Jérusalem comme capitale !!! ....
    Encore du bien bel ouvrage fomenté par les sionistes crapuleux et les franc-maçons tout autant !!!...

     

    • s’ils obtiennent un jour "jérusalem" pour capitale...le monde entier saura où et qui frapper.
      nb : je suis pour la revendication légitime des Français : Jérusalem leur revient de DROIT en tant que Chrétiens et touristes templiers (ah ah !)


  • Le Conseil constitutionnel est totalement anticonstitutionnel. C’est une monstruosité pour le droit français tout entier, et on en crève tous.

    On sait que depuis 1971, qu’un coup d’état des gros chats fourrés s’est produit, quand le petit conseil arbitral destiné seulement à compter les coups et fixer la limite entre législatif et exécutif (ce qui était assez chiant car juger de cela, c’est chiant) a décidé de prendre l’air et de faire de la politique (passionnant la politique) et a décidé qu’il pouvait statuer "au nom des principes généraux du droit", Il est alors devenu un Conseil des Sages", des Océans de Sagesse, des Dalaï-Lama des lois, et tous les avocats larbins ont applaudi.

    Les "principes généraux du droit" sortent donc de leur chapeaux au gré des circonstances, par exemple un épidémie.

    La seule chose, c’est que leur saisine était restreinte. Evidemment, cette barrière n’a pas duré. Finalement, elle s’est élargie démesurément. Au cours d’un procès , un locataire peut maintenant emmerder son propriétaire et former une "QPC" (question prioritaire de constitutionnalité) ce qui, en plus de noyer des tribunaux de débats débiles, nous a plongés dans le droit à l’américaine dignes d’un téléfilm, un "barnum" juridique insensé sans qu’un seul juriste français ne le dénonce. Car il faut être "progressiste", donc estimer que la Californie est mieux que la France et que le droit doit être "’inventif". Le droit, inventif ! Voilà où nous en sommes.

    Il ne reste rien du droit français trop influencé par l’occupation allemande et la législation de Vichy où tout marchait très bien. trop bien hélas. On dit que les français sont indisciplinés. Très faux et très tartignole. Jamais au monde il n’a existé un pays aussi soumis à la discipline que la France d’aujourd’hui. Le problème, c’est que les gens qui donnent des ordres sont des cons.

    Une exception curieuse : la cour constitutionnelle allemande, très française car sachant bien lire, justement, et qui fait de la "Résistance". Paradoxal. Mais pas pour longtemps. Pas assez "inventive".


  • C’est clair, on le voit venir d’ailleurs depuis un bon moment, et une accélération depuis 2017, non ? Tout cela allant de pair avec la crise financière qui couve depuis 2008, Mais certains semblent avoir des problèmes de vue et d’acuité cognitive ? Etat d’urgence, point, sanitaire, ça passe mieux ?

     

    • Il y a une féroce endoctrination chez ceux qui croient encore à toutes ces fadaises.
      Pour eux, Macron n’avait pas d’autres choix de maintenir les élections parce que sinon l’opposition l’aurait accusé de totalitarisme. Sans oublier el famoso “c’est facile de critiquer après coup”, son cousin “il pouvait pas prévoir” et le surprenant demi-aveu “c’est Buyzin qui a déconné”.

      Le bug ultime survient quand je leur répond :
      ”Gouverner, c’est prévoir”
      ”L’histoire lui aurait donné raison s’il avait porté ses couilles et repoussé les municipales, comme un vrai chef d’Etat”
      ”Il est responsable des conneries que font les ministres sous don mandat”

      La cure de désintox va être violente.


  • cela rappelle le fonctionnement d’ un certain "procès" d’ après guerre, ou on a, pour raison d’ "urgence" supprimé la demande de "preuves" pour des faits de "notoriété publique" (?) on subit encore les déprédations de cette infamie "judiciaire" actuellement .


  • Chers amis,
    Tout ceci c’est pour gérer au mieux le tsunami de merde qui va leur tomber sur la gueule dès que le confinement va cesser.
    Bon courage à tous !

     

    • Si les confinés acceptent docilement leur emprisonnement, pourquoi veux-tu, qu’une fois relâchés par leurs maitres, ils se révoltent ? Ils remercieront leurs geôliers au contraire, les trouvant efficaces et énergiques et seront prêts à se laisser tondre avec plaisir pour "sauver" le système de santé, les vieux, les hôpitaux, les personnels médicaux, la république, mon cul sur la commode, etc... et continueront à chaque élection à faire "barrage au fâchisme " !


    • @Restéchévou : Peut-être parce qu’après cette période de confinement une grande partie des PME aura mis la clé sous la porte, que le chômage explosera, que les caisses d’alloc ne pourront faire face, que de nombreux français ne pourront plus se nourrir correctement. La révolte est souvent la conséquence de ventres vides.

      Oh bien sûr nous passerons par une étape de tickets d’alimentation pour les plus touchés, comme aux US, mais ça ne permettra pas de remettre les entreprises fermées sur pied. Les salaires vont baisser, les impôts augmenter, et la misère s’installera. Attendons 2 ou 3 mois, le temps que l’économie du pays soit à genoux, et nous en reparlerons. Je ne parle même pas de la vague suivante de l’épidémie, qui fera office de cerise sur le gâteau.


  • #2419853

    En quelques années nous sommes passé d’un état providence à un état parasite !
    Contre ce virus oligarchique, seul le peuple dans toutes ses composantes possède le traitement, demain il sera trop tard.


  • Désormais, combien de flics vont-ils résister en fermant les yeux sur ceux qui n’auront pas leur attestation et les « laisser-passer » sans amende ? Seront sortis avant 6h du mat. et 22 h ? Sans compter le zèle dans le remplissage de l’attestation ! La bonne date et heure ?

    Du haut du Conseil Constitutionnel en bas de l’échelle, de la discipline bornée à la résistance passive ???


  • Le conseil constitutionnel et la tyrannique par excellence. Donc question prioritaire de constitutionnalité sont des hôtels intolérable au pouvoir législatif.. Tout en France a été fait depuis Sarkozy pour préparer la dictature de l’oligarchie


  • Ca rappelle furieusement les attendus du tribunal de Nuremberg en son article 19 : "Le Tribunal ne sera pas lié par les règles techniques relatives à l’administration des preuves. Il adoptera et appliquera autant que possible une procédure rapide et non formaliste et admettra tout moyen qu’il estimera avoir une valeur probante.".
    Autrement dit, on décide ce qu’on veut et on se fout des preuves et des procédures !


  • #2419896
    le 28/03/2020 par dictature des hommes qui ont tous les droits
    Le Conseil constitutionnel met en place les moyens de la dictature

    Qu’attendre d’un Laurent Fabius qui disait que Daech fait du bon boulot ?

    Ça fait ressortir d’autant plus fort l’urgence soulignée par Chouard d’écrire nous-même notre Constitution.

    On peut déjà l’écrire, mais il manque la plateforme participative et interactive.

     

  • Après avoir demandé aux chômeurs de traverser la rue, Manu demande aux salariés de rester chez eux……..


  • #2419924

    Cette phrase du conseil constitutionnel est une pépite de language administratif hors sol.
    Heichmann à son procès nommait cela "angsprache", ça produit des gens (d’armes !) qui disent "c’est pas moi, c’est la hiérarchie" et cela nous mène aux heures les plus sombres de notre histoire...


  • On va se faire entuber comme jamais. Tout ce qui va se mettre en place maintenant, c’est pour toujours et à jamais.

    Je viens de terminer la lecture du dernier article du taulier du site The vigilent citizen, concernant le confinement mondial. Le gars ne dit rien d’autre.
    « “We have absolutely no reason to believe that the government agencies that are eager to expand their power in response to COVID-19 will be willing to see those authorities lapse once the virus is eradicated.” »

    « Nous n’avons absolument aucune raison de croire que les agences gouvernementales désireuses d’étendre leur pouvoir en réponse à COVID-19 seront prêtes à voir ces autorités devenir caduques une fois le virus éradiqué. »

     

  • #2420158

    Ce Conseil Constitutionnel est quand même dirigé par un mec qui a de l’expérience dans le scandale sanitaire et qui s’en est tiré avec brio ! De plus, en cas de pandémie, il sait détecter tout de suite ceux qui ne devraient pas être sur terre ! Quand même, merde !


  • . Par une décision du 26 mars 2020, le Conseil constitutionnel, instance présidée par Laurent Fabius,

    Franchement, là nous sommes au sommet du foutage de gueules .
    Dit Fabius !,parle nous de sang contaminé, après on discutera .Et ta progéniture, qu’est-ce qu’elle devient, elle n’est toujours pas en taule ?

     

    • Et le rainbow warrior, la loi fabius gayssot, la loi sur la transmission des biens culturels..et j en passe ! Un assassin obscurantiste profiteur a la tête du conseil constitutionnel...et on doit le payer (très cher) même quand il ne fait plus son boulot pour causea de crise urgente !!
      Ca rappelle un peu la levée des contraintes d urbanisme suite à l incendie de ND !C EST URGENT ON VOUS DIT !


  • Fabius ne mériterait pas d’être sur la terre... non, au Conseil constitutionnel.

     

    • Patience. Devedjian vient de tomber dans la sciure. Coronavirus. D’autres suivront. D’ailleurs il serait peut-être bon d’arrêter de compter les morts dans la population et commencer à scruter les "victimes" du monde politique car nous sommes très attentifs à leur sort.


  • Après le sang contaminé voila le virus contaminant.


  • effectivement les libertés se réduisent de jours en jours ;
    mais quel est le but ?
    les conséquences de la guerre civile qui est préparée seront dramatiques, catastrophiques, personne ni gagnera, pas même l’oligarchie !
    alors comment nos politiques entendent’ils retourner la situation à leur avantage ?
    - nous jouer les violons de la grande solidarité nationale ? (excellent, je pleure à chaque fois)
    - un attentat terroriste forcement dramatique, sanguinaire, terrible, lâche, antirépublicain, antidémocratique, islamique, méchant, et en plus pas gentil !
    Dans tous les cas, les représentants de l’état ont tout à craindre de ce qui se prépare. Aux premières loges, ils prendront les premiers coups...
    Préfets, polices, démissionner ! vite ! qu’il ne reste que les collabos face à la colère qui monte...

     

    • Très bonne question : Quel est le but de tout ça ?

      J’ai une théorie, tout ceci à savoir cette pandémie, c’est du vent, de la poudre aux yeux...de la poudre de perlimpinpin. Chaque année décèdent plusieurs milliers de personnes d’infections respiratoires et on en n’a jamais fait un drame (sic).

      Ma théorie est que ce corona monté en mayonnaise à l’aide des mass médias est fait d’une part : pour faire passer certaines lois liberticides ni vu ni connu (l’acceptation) et d’autre part entraîner la population (entraîner dans le sens entrainement de sportif) à un état de guerre véritable.

      Macron se prétend chef des armées et n’a eu de cesse depuis qu’il est élu de le crier sur tous les toits et aujourd’hui selon ses dires il est en guerre contre le corona sans char ni famas, mais il ne s’en contentera pas, je pense qu’il s’engagera dans une guerre plus conventionnelle avant 2022 et entraînera l’Europe avec lui.


  • #2420584
    le 29/03/2020 par Maurice coq sur l’ile d’Oléron
    Le Conseil constitutionnel met en place les moyens de la dictature

    Et ne cherchez même pas de tenter de nous faire un procès après la crise du Covid..
    ni pour d’autres choses d’ailleurs car nous travaillons pour vôtre bien..point.
    Dans l’armée et la gendarmerie, c’est plus du direct avec le troupeau : Fermez vos gueules.


  • RIEN ne nous empêche de faire la révolution et de tout changer ! Il suffit juste d’être déterminé et de ne pas avoir peur de mourir pour ses idées ... Ce ne sont ni les rêves ni les constats ni les critiques qui changent la réalité.


  • Fabius...

    Avec Soupaloignon y croûton l’être le plus abject et immonde de toute la V° République.


  • Fabius le M. Du sang contaminé ?


  • Depuis le 11 sept. la France (et d’autres pays ’’civilisés’’ ) se donnent les moyens de mettre en place ’’ constitutionnellement ’’ une dictature .... En mode ’’ voleur chinois’’

    Ça sent le sapin !!!


  • #2420990

    Ces guignols n’ont, de toutes façons, plus les moyens de leurs ambitions.

    Alors cette association de malfaiteurs renommée en conseil constitutionnel peut bien dire ce quelle veut, on s’en fout.

    La puissance est désormais chez nous. Le pouvoir de nuisance qui se trouve de notre coté est de nature à les déloger.

    S’il ne l’était pas, ces charlots ne fileraient pas de pognon aux banlieues depuis des décennies.

    Alors ils peuvent s’asseoir sur un plot de travaux public et réfléchir aux méfaits qu’ils ont accumulés depuis des décennies.

    Ils ne sont plus les tauliers depuis longtemps. On les tient. Et ils le savent très bien.

    C’est uniquement notre bonté qui leur permet de rester en place.

    Ca fait longtemps que leurs lois à la noix, on s’assoit dessus. Pharaon et ses agents n’est plus qu’une troupe de vieilles prostitués toutes fripées et faméliques, qui hurlent d’une voix rocailleuse contre des guerriers têtus et insouciants.

    Ceci est valable pour tout le pouvoir judiciaire, et tout les autres pouvoirs d’est en ouest.


  • « ....il n’y a pas lieu de juger que cette loi organique a été adoptée en violation des règles de procédure prévues à l’article 46.... »

    Avant de sauver des vies, il faudrait respecter les procédures et les protocoles enseignés aux grandes écoles de médecines….

    À chacun ses bias cognitifs, les réflexions de IDRISS ABERKANE sur la prise de décision est très intéressant :
    https://www.youtube.com/watch?v=Txu...


  • il semblerait que choupinette envisage de supprimer la cour de justice de la république ….pour éviter d’envoyer au trapèze le troupeau LREM.Dans ce cas l’article ci dessus prend toute sa signification


  • C’est clair et net...Pour les français asservis qui croyaient encore au père noël,le conseil
    constitutionnel,via "le responsable mais pas coupable" de l’affaire du sang contaminé, laurent fabius,nous prouve bel et bien,que le peuple n’a pas son mot a dire et encore moins a demander des comptes...Et que nous sommes bien dans une "dictature"... !!!
    Tous ces traitres au commandes du pays ne partiront pas sur simples demandes et autres plaintes...il faudra les déloger et les dégager !!Ce ne sera pas une simple affaire et il faudra beaucoup plus,qu’a l’heure actuelle,de solidarité et de persévérance... !!


  • On voit bien que les insitutions et les décideurs politques cherchent vraiment à instaurer une situation ou seule l’incertitude règne. Les citoyens ont la peur aux ventres, quand on voit que les " sages " de la rue Montpensier n’exercent même plus leur office ou en tout les cas sont démissionaires, on se dit vraiment que c’est la fin.
    .Sans parler des conséquences sociales voire sociétales du confinement... un désastre. Moi aussi je suis de ceux qui pensent que le confinement est une pure stratégie politique à défaut d’être scientifiquement et médicalement justifiable. Le gouvernement a tiré les leçons de la "petite" crise des Gilets jaunes en sentant que la roue a failli tourné ( et à ce sujet E&R explique très bien pourquoi le brasier n’a pas pris ) et du coup il nous séquestre !
    Qui dit population confinée dit abrutissement, surconsommation parfois... J’ai du mal à voir une deuxième révolte au sortir de cette crise sauf si chacun se rend compte de l’arnaque qu’on nous a vendu. Le pouvoir politico-médiatique a réussi son coup en provoquant un climat d’hystérie dans lequel le confinement devient la règle légitimée. Malheureusement on a atteint un dégré de manipulation qui fait de toute vérité un délit d’opinion. Si vous êtes de ceux qui soutiennent que le confinement est plus dangereux que nécessaire alors on vous prend pour Diogène.
    Un peuple bien manipulé et craintif est un peuple moins enclin à se révolter.
    Quant au Conseil constitutionnel il confirme la thèse de la démocratie déguisée en dictature oligarchique ! C’est le recul de la légalité donc de l’Etat de droit et l’avènement de la raison d’Etat ! c’est bien connu.

     

    • Notre Crédo est que la police prenne conscience qu’elle est manipulée par cette dictature immonde. L’armée aussi manque de moyens humains et de fonctionnement comme les hôpitaux qui œuvrent pour notre bien commun aux périls de leur vie. Il suffit que TOUS nos concitoyens soient réalistes et nous pourrons espérer : "Nous ne sommes pas seuls".


  • #2424103

    Si ça pouvait ouvrir les yeux de certains défenseurs acharnés de la démocratie...
    La démocratie, c’est quand tout roule dans leur sens...

    Si les élections pouvaient changer quelque chose, ce serait interdit ! (Coluche)

     

    • la démocratie est un droit de décision.c’est pourquoi elle a été holdupée et transformée en farce , ce n’est plus qu’un "droit" de déléguer assorti d’une INTERDICTION d’agir (voir en ce moment).ex :
      si vous voulez supprimer ces p.. de dos d’ânes tous les cent mètres "ralentisseurs" brises voiture et brise vie , vous ne pouvez pas. même changer de président ne vous donne aucun moyen d’ACTION sur quelque chose d’aussi simple .c’est pourquoi l’idée même de "révolution" qui viendrait pallier les carences du système , voire s’y substituer , est illusoire.et cette "idée" est dangereuse car ils nous attendent déjà au tournant.ils ont déjà utilisé la colère qu’ils suscitent et réussi à convaincre ce peuple -déjà à l’époque , de parfaits connards- de tuer leur protecteur , le ROI , au profit de leurs profiteurs , toujours en place.
      une leçon à retenir avant de fantasmer sur des solutions hâtives.et coluche avait raison.


Commentaires suivants