Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Le Conseil d’État ne voit aucun obstacle juridique dans l’ouverture de la PMA à toutes les femmes

Le Conseil d’Etat ne signale aucun obstacle juridique à l’extension de la procréation médicalement assistée (PMA) aux couples de femmes homosexuelles et aux femmes seules, selon un article du Figaro publié jeudi 5 juillet.

[...]

La PMA est, à l’heure actuelle, réservée aux couples hétérosexuels infertiles. Mais Emmanuel Macron s’est montré favorable à l’idée d’un élargissement de la procédure à un autre public dans le cadre d’une « concertation apaisée ».

[...]

Le Conseil d’État recommande par ailleurs la prise en charge par la Sécurité sociale de toutes les PMA, même si elles ne sont pas réalisées pour des raisons médicales, afin de ne pas écorner le principe de solidarité, explique Le Figaro.

Il estime en revanche que la pratique des mères porteuses, appelée procédure de gestation pour autrui (GPA), est contraire aux principes d’indisponibilité du corps et de l’état des personnes. Il précise l’élargissement de la PMA ne crée pas un « droit à l’enfant » et donc n’entraîne pas la légalisation de la GPA.

Lire l’article entier sur francetvinfo.fr

À ne pas manquer :

Voir aussi, sur E&R :

 

Approfondir le sujet avec Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

21 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • A chaque étape de cette course au déni de réalité, nos bons maîtres nous rassurent : "par contre... la prochaine étape... non... enfin... on verra à la prochaine étape...".
    Qui dit mariage homo dit adoption, dit PMA, dit GPA, dit mariage inter-espèces (au nom de l’antispécisme évidemment : qui sommes-nous pour juger de la relation amoureuse entre Biquette et Jean-Pierre ?).
    On n’a pas encore touché le fond les gars !


  • Je renvoie les lecteurs aux interventions éclairantes sur Aude Mirkovic que l’on peut trouver sur E&R et YouTube sur la PMA et la GPA. Ces vidéos datent de 2013, année du projet de loi du "Mariage pour tous".

    La PMA, ce n’est jamais que concevoir des enfants délibérément privés de père à la naissance pour satisfaire le désir égoïste de deux adultes qui n’assument pas les contraintes intrinsèques à leur orientation sexuelle.


  • Ca veut aussi dire que l’on prive, dans certains cas, les futurs bébés d’un vrai père. Ont-ils été concertés au nom du principe de solidarité ?


  • En route vers la bonoboïsation d’un paumé multiethnique hors-sol, sans famille, sans racine, sans genre, sans passé et surtout sans futur.


  • * Le PACS n’est pas le mariage homosexuel
    * Le mariage homosexuel n’est pas l’adoption
    * l’adoption par des homosexuel n’est pas la PMA sans père
    * la PMA sans père n’est pas la GPA
    * et j’ose même pas imaginer la suite (utérus artificiel, sélection et modification génétique des embryons, interdiction de la procreation naturelle ...)

    non, bien sûr, on n’avaient pas averti de tout ca.
    La PMA sans père n’a rien a voir avec la PMA pour couple hétérosexuel car même au courant de la chose l’enfant peux se construire son "roman familial" crédible. Les pedo-psy sont d’accord la dessus. un enfant issu d’une PMA "sans père" a un moment rejettera sa pseudo famille quand il comprendra qu’il a juste été acheté.
    Y’a t-il un moment ou les politiques arretent de mentir ?


  • Moi, j’ouvrirais un super marché, tant qu’à faire, autant ne pas hésiter, avec des promos en tête de gondoles , soldes, et à côté, un baisodrome .Vivons dans la joie et l’allégresse, puisque tout est permis, enfonçons-nous un peu plus loin dans l’ignominie .
    Et ces gamins dans quelques années seront complètement paumés, cherchant désespérément d’où ils viennent .C’est l’explication qui va être hard, il va falloir leur inventer une belle histoire, alors peut-être que le père Noël va faire son retour ? ou la cigogne ?
    Mon Dieu que ce monde devient pourri !


  • Comment ça ?! A partir du moment ou on mets en œuvre une technicité quelconque dans le bute de permettre à un individu d’avoir un enfant alors que la nature ne lui permettais pas on crée bien un "droit à l’enfant".

    On oublie juste le droit naturel de l’enfant à avoir des parents hétérosexuel.

    L’enfant n’est pas un objet qu’on possède et qu’on veux. L’enfant arrive comme ça, par hasard, il nait de la fertilité naïve de deux amoureux.


  • Avec un tel "conseil", l’Etat est mal barré ! Mais ça ne fait que continuer.
    Détournement de la Sécurité sociale à des fins contestables. Après, on se plaindra des déficits sans fin...


  • Ah enfin, c’est pas trop tôt !!! Maintenant, il ne reste plus qu’à espérer que tous les organismes de crédit à la consommation vont accepter de financer les cassoces qui veulent s’offrir un bébé. Dans le cas contraire, nous serions dans un pays de fachos qui vit les zeurs lé plus sombres de l’antisémitisme. Quel rapport avec les fachos et l’antisémitisme ? Aucun, mais on m’a dit que c’était bien d’utiliser ces termes dans une phrase, alors, en bon émasculé par la propagande, j’obéis......

     

  • Un doute m’habite : mais pas elles...
    Pour autant, elles ne s’abstiennent pas.


  • Et l’enfant, il n’a pas droit d’avoir un père ?

    Et si le sperme d’un homme insémine plusieurs femmes...on risque de se marier avec sa demi sœur ou son demi frère !! il faut légaliser l’inceste tant qu’on y est !

    Et pourquoi pas la pédophilie tant qu’on y est...si les enfants sont consentants...

    Les hommes n’ont qu’à refuser de donner leur spermes et laisser ces hystériques essayer de procréer avec deux ovules


  • Juridiquement, pas d’obstacle, éthiquement, c’est une autre question.Le droit formel a bon dos.


  • Celle qui veut se lancer dans le fait d’elever des enfants seule, dès le départ, et sans recours possible a l’aide du papa (une fois divorcé potentiellement), n’a clairement jamais eu d’enfant

    Celle qui pense qu’un deuxieme adulte, sans lien genetique, va venir compenser l’absence d’un papa (car cet adulte a des liens affectifs avec elle, notamment sexuel), n’a clairement jamais eu d’enfant.

    Dans les deux cas, ces personnes n’ont aucune idée de ce que représente l’absence totale d’un père (qui est encore autre chose que le fait d’avoir un "mauvais" père)

    Seul souci : une fois qu’elle se rendront compte de cette erreur d’appréciation, il sera un peu trop tard...



  • Il précise l’élargissement de la PMA ne crée pas un « droit à l’enfant » et donc n’entraîne pas la légalisation de la GPA.



    Jusqu’au jour où il n’y "verra aucun obstacle juridique à son ouverture"...


  • On ne tombe pas brutalement dans la déchéance morale on y descend "step by step"

    En 1998 Guigou nous avez assuré que le pacs n’était en aucun cas un premier pas vers le mariage entre homosexuels, un type de mariage qu’elle rejetait alors avec virulence à la tribune de l’assemblée nationale car contraire aux valeurs de notre civilisation.

    On a vu la suite, et cette suite elle est sans fin.

    Avec le mariage pour tous on n’a pas cessé de nous seriner que ce mariage était sans la moindre conséquence pour ceux qui y étaient opposés. Cet argument tombe complètement à l’eau, car avec la prise en charge par la sécu de la PMA nous sommes tous concernés, soit par une augmentation de nos cotisations maladies (quoi qu’il faudra vraisemblablement modifier cette appellation), soit par la diminution d’autres prises en charges.

    La technique pour faire bouillir une grenouille : "mettez là dans une casserole remplie d’eau et faites chauffer à feu doux, si vous la balancer directement dans l’eau bouillante elle se sauve aussi sec".
    Cette technique fonctionne à merveille pour les mougeons que nous sommes.


  • Pour être tout à fait juste et responsable, il faudrait étudier le droit et proposer une loi, qui permettrait aux enfants nés dans ces conditions de pouvoir porter plainte contre ces sadiques égoïstes qui les ont fait naître dans un couple anormal, a savoir sans la dualité autant structurante qu’équilibrante, c’est a dire un père et une mère...


  • Partout dans le monde les LGBT sont organisés, solidaires et agissants. Dans chaque ville de cette planète... A partir du moment où ils se sont - ou on été - constitués en force politique, la machine infernale s’est mise à tourner. PMA et GPA ne sont qu’un début. Ils auront toujours de nouveaux objectifs. Ils deviennent une élite de Monstres Sacrés. Les autres, les gens, sont leur troupeau qu’ils exploitent tout en s’en plaignant...

     

  • En marche vers... “Le Meilleur Des Mondes”


Commentaires suivants