Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Le Québec et le mondialisme

Conférence de Pierre Hillard à Montréal le 29 juin 2014

Conférence donnée par Pierre Hillard à Montréal le 29 juin 2014 sur le thème : « Le Québec et le mondialisme. »

 

 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

73 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #952300
    le 02/09/2014 par George Orwell
    Le Québec et le mondialisme

    Bonjour à tous,

    Monsieur Hillard trouve très sympathiques les velléités indépendantistes et identitaires des Québécois, parce que francophones et donc éminemment défendables et légitimes dans leur combat. Mais transposées à l’hexagone et aux minorités nationales du territoire français (Bretons, Basques et Gascons, Corses, Flamands, Catalans, Occitans, Provençaux, Alsaciens etc...), ces velléités deviennent suspectes et forcément téléguidées par les tenants du NOM. Et l’Etat canadien, il en pense quoi des indépendantistes québécois ? Peut-être aussi qu’ils sont téléguidés par les mêmes pour détruire la nation canadienne.
    Moi, je pense que les Québécois ont le droit à un Etat car ils ne sont ni ethniquement ni culturellement des Anglo-Saxonx. Mais, contrairement à M. Hillard, je suis cohérent et conséquent en reconnaissant le même droit aux minorités nationales du territoire français qui ne sont pas ethniquement françaises. Mais il est vrai qu’en France la carte d’identité a plus de valeur que l’appartenance à un groupe ethnoculturel. Le "Français", légume hors sol, sans racines, sans ancêtres autres que "Gaulois". L’abstraction maçonnique à l’origine de la destruction de la diversité et en marche vers "l’être suprême" français désincarné, sans cou..., sans histoire et sans ancêtres.
    J’ose à peine imaginer la tronche du général De Gaulle si le premier ministre canadien, en visite à Bayonne, s’était permis de hurler au balcon de la mairie : "Vive le Pays Basque libre".
    Au temps pour moi, nous sommes au pays des droidelome.
    Profitez bien de l’été indien.

     

    • #952445
      le 02/09/2014 par LynoQc
      Le Québec et le mondialisme

      ’’je pense que les Québécois ont le droit à un Etat car ils ne sont ni ethniquement ni culturellement des Anglo-Saxonx.’’

      - Exact, un Québec souverain et indépendant qui ne serais pas rattaché a une commission supranationale nord-américaine, le problème avec l’Europe c’est que toute minorités se détachant de son État nationale exemple l’Écosse qui se détache du Royaume-Unis, va être ultérieurement rattaché a la commission supranationale de Bruxelles, il est là le problème ! Et Pierre Hillard l’a déjà expliqué, une Union est bien si elle est fait de Nations souveraines et indépendantes ! Le problème avec l’UE et toute les autres Unions en formation sur le globe, c’est qu’elle sont supranationale et veulent ainsi saper les autorités nationale au profit d’autorités régionales directement rattachés a l’autorité supranationale ! Bref on assiste a une centralisation du pouvoir voulus par une oligarchie mondiale ! Le résultat finale de l’UE va être une Europe Fédérale avec une citoyenneté européenne et non plus française, allemande, polonaise etc...

      Donc si tu comprend bien ce principe tu comprend que Hillard ne se contre-dit pas du tout et est parfaitement cohérent !


    • #952570
      le 02/09/2014 par MG 42
      Le Québec et le mondialisme

      Moi, je pense que les Québécois ont le droit à un Etat car ils ne sont ni ethniquement ni culturellement des Anglo-Saxonx. Mais, contrairement à M. Hillard, je suis cohérent et conséquent en reconnaissant le même droit aux minorités nationales du territoire français qui ne sont pas ethniquement françaises. Mais il est vrai qu’en France la carte d’identité a plus de valeur que l’appartenance à un groupe ethnoculturel. Le "Français", légume hors sol, sans racines, sans ancêtres autres que "Gaulois". L’abstraction maçonnique à l’origine de la destruction de la diversité et en marche vers "l’être suprême" français désincarné, sans cou..., sans histoire et sans ancêtres.



      merci, c’est exactement ce que j’allais dire...

      pierre hillard est un jacobin.



      Profitez bien de l’été indien.



      qui vient de commencer une Normandie, juste avec la fin des vacances et le départ des derniers parisiens  :)


    • #952606
      le 02/09/2014 par Ray Y. Adamson
      Le Québec et le mondialisme

      Votre commentaire m’étonne ; à quel moment de la conférence a-t-il donné carte blanche à l’indépendance en disant que cela ne s’inscrirait pas dans un plan des mondialistes ? Avez-vous écouté la période des questions ?


    • #952722
      le 02/09/2014 par Divers
      Le Québec et le mondialisme

      @MG 42



      pierre hillard est un jacobin.




      Je doute fort qu’il soit "républicain".
      Accusation sans fondement.


    • #952786
      le 02/09/2014 par Franck
      Le Québec et le mondialisme

      pierre hillard est un jacobin.



      Alors là, t’es vraiment un gros boulet ! (sans autre commentaire)


    • #952846
      le 02/09/2014 par jeanlinna
      Le Québec et le mondialisme

      De gaulle avait deviné le plan machiavélique....plus le quebec tenait tête au anglo-saxons plus il avait le temps de se désenclaver.l’adversaire avait dans sa manche les judeo-trotskistes pour éliminer le général.les présidents successifs ont laissé pourrir les valeurs de la France.


    • #953126
      le 03/09/2014 par George Orwell
      Le Québec et le mondialisme

      Ce que vous ne voulez pas accepter ni admettre c’est que c’est la France qui a ouvert la boite de Pandore des idées mondialistes en commençant par la destruction programmée des groupes ethnoculturels, des nations de son territoire au nom d’un universalisme qui, pour le coup, ne vous gêne pas le moins du monde. L’être universel, à condition qu’il soit français, c’est pas une idée des anglo-saxons. Mais voilà, la "Grande Nation" ne tient plus le haut du pavé et ce sont aujourd’hui d’autres qui ont pris le relais. Donc, la destruction entamée par les maçons de 1789 continue avec d’autres et le citoyen désincarné, international et universel ne parlera pas français.
      "Troll", "idiot utile". Ces qualificatifs répétés et ressassés ne sont pas des arguments valables pour répondre à une critique, ils ne font que prouver une faiblesse conceptuelle. C’est un peu votre "antisémite" à vous.


    • #953237
      le 03/09/2014 par MankindFails
      Le Québec et le mondialisme

      @George Orwell

      Je ne connais vraiment pas le sujet mais les minorités nationales dont tu parles sont-elles toujours une réalité ? Combien y a-t-il de régions où il y a assé de gens avec des ambitions identitaires pour voter la séparation d’avec la France ? Parc’que des fois y’a plus rien à faire. Au Québec depuis que l’on s’est aventuré chez les Inuits pour y batir les truc de téléphone et d’électricité ils perdent leur identité et culture un peu plus chaque jour, tu lui donne une maison chauffée avec la télé l’Inuit devient un gros Américains comme tout le monde.

      C’est quand même vrai qu’avec le financement de la révolution aux USA et la Révolution en France les français ont allumé la mèche du mondialisme, haha ! Mais sans blague, les anglois et leur empire où le Soleil ne se couche jamais n’ont pas chômé non plus de ce coté là. Moi je connais énormément de peuples qui te diraient que l’anglois n’était et n’est pas toujours respectueux de la culture des autres ;-)


    • #953307
      le 03/09/2014 par Gégé Cahuzac
      Le Québec et le mondialisme

      @George Orwell

      Ton dernier post est très fin. Les Français ont été parmi les premiers mondialistes mais pleurent aujourd’hui que cela ne soit plus le fait de la France. C’est bien vu !
      Cependant rien ne nous empêche de lutter et de résister aujourd’hui au monde Anglo/saxon. C’est le reproche que je fais d’ailleurs à Hillard lorsqu’il ne fait pas la différence entre les différents types de régionalisations en cour dans le monde. Certaines sont voulu par l’empire (parcellisation du Moyen orient, une Europe des régions façon Valls et CEE, ...) et une régionalisation sur des bases historique et culturelle (indépendance du Québec, de la Catalogne, de l’Ecosse, du Pays Basque, etc...) qui ne vont pas dans le sens d’une mondialisation et une uniformisation mondialiste des peuples.


    • #954100
      le 04/09/2014 par xxxx
      Le Québec et le mondialisme

      @George Orwell

      Exact, la "nation Française républicaine", chère à Soral, à Asselineau, au Fn, à Meta tv et même à Hillard sur ce sujet, est la base du mondialisme, avec son humanisme abstrait et son universalisme prétentieux et anti indigène, c’est un mondialisme dans le cadre des frontières de la nation révolutionnaire, qui a ensuite voulu s’étendre au monde entier avec les colonisations, or, les premiers colonisés de ce système sont les peuples de France, qui ont étés : mélangés entres régions, assimilés à la république, déspiritualisés, envoyés mourir par millions dans les pires guerres de l’histoires, forcés de parler Français au détriment de leurs vraies langues qui aujourd’hui sont presque éteintes, puis ensuite remplacés dans des régions entières, tout ça au nom de cette nation, il est logique qu’aujourd’hui cette nation se fonde d’elle même dans une plus grosse structure puisque c’est son but dès le début.


    • #954232
      le 04/09/2014 par George Orwell
      Le Québec et le mondialisme

      A XXX et Gégé Cahuzac,

      Oui, nous voici presque au bout du bout de l’Histoire de la "Grande Nation". Les Français centralistes, jacobins et nationalistes, admirateurs de la République "Une et Indivisible" ne veulent pas comprendre que le ver était dans le fruit dès le début, ou bien le virus dans le fameux "logiciel" français. La France a voulu détruire les nations de son territoire au nom d’une abstraction universaliste qui, si on y réfléchit bien, est terrifiante. Ces nations, cette diversité auraient pu être un véritable rempart contre la mondialisation anglo-saxonne. Elle y est quasiment arrivée et maintenant c’est le retour de manivelle ou bien l’arroseur arrosé. La France va se fondre dans un universalisme planétaire mais elle n’a qu’à s’en prendre qu’à elle même car c’est bien elle qui a allumé la mèche. Quand on veut péter plus haut que son cul...
      Donc les nations les plus coriaces (Basques par exemple), vont survivre à la France et à l’Espagne, qui vont exploser ou bien imploser, tout comme elles ont survécu à tous les empires depuis l’Antiquité. C’était pourtant pas sorcier, il fallait juste observer l’Histoire. Mais bon, quand on se croit plus fort que les autres on en paye le prix fort. Vous avez essayé de nous éradiquer en tant que peuple, en tant que culture. C’est raté, c’est vous qui allez disparaître et c’est ça aussi la justice immanente.


    • #954560
      le 04/09/2014 par Le Provincial
      Le Québec et le mondialisme

      Pour enfoncer le clou...
      La logique folle des mégapoles reproduit un modèle mental français atavique.
      Le territoire n’est conçu que par rapport à un centre omnipotent donneur d’ordres.
      La conception française de la culture est homologue : un produit élaboré par des milieux protégés à destination des administrés-assujettis, consommateurs d’école, de télé, de festivals, etc. Symptôme : pendant qu’on tuait la culture et la langue vivante (circa 1950-1965) on ouvrait des "maisons de la culture" pour mieux rééduquer les indigènes, déjà bien mis au pas par la départementalisation.
      Quelques notes de lecture qui éclairent sur le long terme la fatalité française :
      E. Burke, Réflexions sur la révolution en France : « Il apparaît à quelqu’un qui s’efforce d’apprécier l’ensemble, que la force de Paris, ainsi bâtie, donne naissance à un système de faiblesse généralisée. On prétend que du fait de l’adoption de cette politique géométrique de découpage, toutes les idées locales disparaîtront et que le peuple de se divisera plus cocasses qu’en Picards, Bretons, Normands, mais qu’il ne constituera que des français avec un même pays, un seul cœur, une seule Assemblée. Il est fort probable cependant qu’au lieu d’être tous des français, les habitants de ce territoire en viendront rapidement à n’avoir pas de pays du tout. Personne ne s’attachera jamais par orgueil, partialité ou affection à une unité géométrique. » « C’est la première fois que l’on voit des hommes mettre en morceaux leur patrie de manière aussi barbare. »
      « Je sais bien, dit Mirabeau, qu’on ne couperait ni les maisons, ni les clochers, mais on trancherait tous les liens qui resserrent depuis si longtemps les mœurs, les habitudes, les productions et le langage... »
      « Les anciennes capitales provinciales, écrivait P. Gaxotte, avaient un rayonnement propre : elles résistaient à l’attraction de Paris. La division départementale a contribué à déséquilibrer la France en stérilisant la province… » « Dans la pensée de l’Assemblée Constituante le département était l’organe d’un gouvernement unitaire, un instrument de transmission de ses ordres plutôt qu’un centre d’administration autonome » (cité dans E. Minot, Le Président du Conseil Général, 1981).
      On pourrait aussi citer Tocqueville et bien d’autres.
      Je tiens à féliciter et à remercier E&R de laisser passer des messages qui ne sont pas dans la droite ligne de M. Soral concernant la conception d’une France Une et Eternelle. Bravo !


    • #954569
      le 04/09/2014 par Le Provincial
      Le Québec et le mondialisme

      Suite et fin.
      Pour ce qui est du patriotisme, Montesquieu constatait la solidité des liens organiques fédératifs : « Une manière de constitution qui a tous les avantages intérieurs du gouvernement républicain et la force extérieure du monarchique. Je parle de la république fédérative » « Ce furent ces associations qui firent fleurir longtemps le corps de la Grèce. Par elle, les Romains attaquèrent l’univers, et par elles seules l’univers se défendit contre eux. » « C’est par là que la Hollande, l’Allemagne, les ligues suisses, sont regardées en Europe comme des républiques éternelles » (Esprit des Lois, 1. IX, ch. I).

      D’une façon générale, le système administratif français se caractérise par l’incapacité de régler sur place aucune affaire importante » J.-F. Gravier, Paris et le Désert français, 1945, p. 114 ss. Le fruit en est la corruption rampante et l’incivisme.

      « Les responsables politiques qui tenaient les leviers de commande, déclare en 1981 G. Deferre, ministre de l’Intérieur et de la Décentralisation, ont maintenu en tutelle les Français leurs élus, les traitant comme des mineurs soumis aux décisions d’une classe politique et d’une administration de plus en plus centralisée et de plus en plus technocratique… Ce type de centralisation, qui se voulait éclairée et qui était en réalité dominatrice, a engendré une administration et une réglementation étatique, tatillonne, bureaucratique, un dirigisme étouffant pour les élus et pour les entreprises. » En 1966 M. Rocard constatait pour son camp : « La gauche française a en effet toujours été jacobine » (Rapport général socialiste, Grenoble, 1966). Paroles, paroles...

      Aujourd’hui le camp des jacobins transcende les clivages politiciens.


  • #952356
    le 02/09/2014 par Ray Y. Adamson
    Le Québec et le mondialisme

    Merci à E&R de relayer la conférence de M. Hillard à Montréal. Le groupe qui l’a invité est Le bonnet des patriotes.

    Nous préparons d’autres évènements bientôt, visitez notre nouveau site Internet : http://www.lebonnetdespatriotes.net/

    Salutations amicales du Québec

     

    • #953003
      le 03/09/2014 par MankindFails
      Le Québec et le mondialisme

      Très bonne conférence, le site à l’air très bien. Faudra le fouiller un peu. J’esperait un concept du genre mais de chez nous. Bonne chance et bonne continuation.


  • #952544
    le 02/09/2014 par l.k
    Le Québec et le mondialisme

    toujours aussi lucide pierre,un grand merci pour cet éveilleur de conscience


  • #952734
    le 02/09/2014 par Druide
    Le Québec et le mondialisme

    Hillard ne se fera pas beaucoup d’amis au Québec en parlant de "Canadiens-Français" ! Sauf chez les Anglos !

     

    • #952870
      le 02/09/2014 par MankindFails
      Le Québec et le mondialisme

      Pas vraiment, pour les Français le Canada c’était la Nouvelle France. Ils ne comprennent pas que depuis on la laissé aux anglois et qu’on se crampone au Québec seulement. En fait y’a pas de mauvaise intention quand c’est dit par un Français.


    • #953206
      le 03/09/2014 par renaud29
      Le Québec et le mondialisme

      J’ai entendu l’intervenant final que j’ai trouvé assez agressif à l’égard de Pierre Hillard. Je vis depui toujours en Bretagne et je puis vous affirmer qu’il n’y a rien de plus borné de plus pauvre dans les analyses géo-politique et stratégique qu’un régionaliste. En fait, pour être franc, ça ne sert à rien de parler aux régionalistes. Généralement, ils ont un QI de 60 et sont ultra-agressifs.
      Je me hasarde à une comparaison : Les régionalistes sont à la géopolitique ce que les antifas sont au militantisme.


    • #953448
      le 03/09/2014 par MankindFails
      Le Québec et le mondialisme

      @renaud29 Le monsieur dont tu parles n’est pas un bon exemple mais au Québec c’est plutot le contraire en général. Les souverainistes sont souvant les mieux informés, ils commencent par chercher à comprendre pourquoi et comment le Canada écrase le Québec et souvant de là ils iront plus loin. Les fédéralistes en général eux ne pensent qu’à l’argent et rien d’autre. Ils se foutent bien de l’Histoire, de la langue, de la culture et tout ça. Un peu comme les Français pro UE.

      Et puis c’est très réducteur de parler de régionalisme pour le Québec, qui est beaucoup plus grand que la France, en passant... Qui décide ce qui est une région et ce qui est un pays ? Toi ? BHL ?


    • #953496
      le 03/09/2014 par untype
      Le Québec et le mondialisme

      @Renaud29 En effet les régionalistes sont les idiots-utiles du NOM. Sinon pour ceux qui critique l’universalisme français, même constat. Ne pas oublier qu’un français catholique est doublement universaliste. Ce n’est pas l’universalisme le problème. Il y a toujours eu un universalisme chrétien, aujourd’hui un autre universalisme est en train de gagner, celui de Satan, ce dernier ne faisant qu’imiter Dieu pour induire l’humanité dans l’erreur. Tant que vous n’admettrez pas la réalité métaphysique du monde, vous continuerez de tourner en rond. Il ne faut pas confondre l’universalisme d’Ancien Régime, et l’universalisme Maçonnique qui sont en tout point opposés. D’ailleurs à la fin Pierre Hillard expose clairement les trois piliers de la maçonnerie, et malheureusement beaucoup d’entre nous en sont les porteurs. Tant que vous ne réintégrerez pas Dieu dans vos analyses vous continuerez de porter malgré vous l’idéal maçonnique.


    • #953553
      le 03/09/2014 par Le Lys
      Le Québec et le mondialisme

      @MankindFails

      Non, c’est malheureusement un très bon exemple. Le mouvement indépendantiste sont tout autant déconnecté que les fédéralistes lorsqu’il s’agit de discuter de mondialisme, il sont plus émotif que intellectuel. Ils l’ont d’ailleurs prouvé avec cette histoire de charte des valeurs.


    • #953915
      le 03/09/2014 par MankindFails
      Le Québec et le mondialisme

      @Le Lys Pourtant des fédéralistes du Québec qui parlent de mondialisme on ne voit ça que très rarement alors que cette conférence de Hillard l’anti-mondialiste est bien présenté par un groupe de souverainistes... La plupart de ceux qui posaient des questions et qui ont assisté à cette conférence étaient souverainistes, alors essais de ne pas utiliser un mec pour généraliser sur tout le sujet, c’est pas cool, vraiment.

      Et pour la charte là c’est juste n’importe quoi. Il y avait des gens de toutes les catégories qui étaient pour et contre la charte. C’était un truc d’identitaires, de féministes, d’anti-religieux, d’anti-immigration, de gaucho "progressiste" d’anti Islam de tout bord etc. Beaucoup de souverainistes étaient contre au point de couler le Parti Québécois.

      Il y avait plusieurs arabes qui étaient pour la charte même la très libérale Fatima Houda-Pepin qui a même quitté son parti à cause de leur opposition hystérique contre la charte. Certains arabo-musulmans expliquaient bien que tout est fait pour radicaliser les arrivants musulmans aux Québec en les poussant aux max aux revendications communautaires. Comme une Maghrébine l’expliquait bien lors de la commission sur le sujet, les gens qui les accueillent sont plus radicaux que dans leur pays d’origine. Elle demandait combien coute une coupe de cheveux au Québec et on lui répond "C’est pas important puisque tu porteras le voile" et des trucs de fou dans ce genre.

      Les Québécois voient ce qui ne fonctionne pas ailleurs et une partie d’entre eux a voulu prévenir plutot que guerrir, c’est tout. Ce n’est pas absolument lié au souverainisme. En Ontario les gens en ont vraiment marre des musulmans. Mon frère a un ami fils d’immigrant Chinois qui est contre le souverainisme, contre la charte, contre la loi 101 et après avoir passé deux semaines à Toronto il était pour la charte et la loi 101. Il disait que là-bas la plupart des gens ne parlent pas anglais, tout est écrit en arabe et en indi. Comme les Brits qui parlent du Londonistan.

      C’est typique les Québécois qui ont droit à une meilleure société et qualité de vie au Québec du aux décisions du Parti Québécois mais qui vont leur cracher dessus à la moindre occasion. Bientot le Parti Québécois sera comme le FN, des Québécois qui osent lever les yeux donc le mal absolu. C’est franchement dégoutant.


    • #954171
      le 04/09/2014 par Renaud29
      Le Québec et le mondialisme

      @MankindFails Je lis et prends bonne note de vos posts. Sûrement et malgré vous ils sont très éloquents. Ici la question de la conférence et du débat est "la construction d’un nouvel ordre mondial". Que l’on soit Quebec de Toronto ou de Spézet en Bretagne, on est concerné par les traité Nord-Américain et Trans-altantiques et nous allons tous en souffrir. C’est à dire à Toronto ou Montréal. Que le Quebec soit indépendant ou pas, c’est strictement la même chose et vous aurez les mêmes au pouvoir (les frères trois points) de toutes façons ! C’est ce qu’essayait d’expliquer Monsieur Hillard au Monsieur. Je vais peut-être vous blesser, je suis désolé mais je n’ais jamais mis un pied au Canada de ma vie. Qu’il faille parler de nouvelle France, de France canadienne ou du Quebec, je m’en fout comme de ma première dent ! Et les mondialistes qui nous pilotent aussi d’ailleurs. Le fait est que la personne qui est intervenue était hors-sujet et a ramené son sujet sur le tapis.. encore et toujours .... de la même manière que les régionalistes chez moi parcequ’ils sont mono-maniaques et semblent ne pas écouter ce qu’on leur dit. Personnellement, j’éviterait de dire à Pierre Hillard .... "il faut vous renseigner ..."


    • #954721
      le 04/09/2014 par Le Lys
      Le Québec et le mondialisme

      @MankindFails

      Je parlais du mouvement indépendantiste dans son ensemble et non des quelques personnes qui se sont rendu à cette conférence. Le PQ est mondialiste, autant que le Bloc, même Option Nationale est mondialiste. Le plus ironique c’est que contrairement à la France, la gauche au Québec est moins mondialiste que la droite dont QS, elle est même moins sioniste. Il n’y a que QS qui a critiqué la charte chez les indépendantistes et il ne représente que près de 7% du vote, mais malgré cela la charte demeure une création des indépendantistes, c’est cela la réalité, ce n’est pas des fédéralistes qui l’ont mis de l’avant. La charte a tout avoir avec l’indépendance, car elle refaçonne l’identité nationale du mouvement indépendantiste sur une base laïciste, gommant tout référant à la religion, tellement que les musulmans défendait plus le port du crucifix que les québécois indépendantiste de souche. Le problème du mouvement indépendantiste c’est qu’il est moins catholique que les fédéralistes et c’est la principale raison de leur défaite, car l’immigrant moyen au Québec sera toujours moins laïciste que l’indépendantiste moyen et le québécois de souche pratiquant catholique sera toujours fédéraliste, car le mouvement indépendantiste au Québec a toujours fait référence à l’intolérance du religieux et cela depuis la révolution tranquille. Le Bloc a même expulsé une député maronite à cause de ses croyances religieuse catholique. C’est pas fort.


    • #958701
      le 08/09/2014 par MankindFails
      Le Québec et le mondialisme

      @Renaud29 Et alors ? Je ne dis pas que le monsieur a raison et que Hillard à tort, au contraire, je dis seulement qu’il ne représente pas la majorité des séparatistes et que en général les séparatistes au Québec sont plus au courant de la géopolitique. C’est toi qui sonne un peu mono-maniaque avec ton aversion aveugle envers tout séparatistes ou régionalistes en mélangeant tout le monde, des Bretons aux Québécois...

      @Lys Évidemment que tout les partis du Québec sont mondialistes, je ne dis pas l’inverse. Et puis que la charte “refaçonne l’identité nationale du mouvement indépendantiste sur une base laïciste” ça c’est toi qui le dit. Moi je n’y ai vu qu’une tentative de freiner les abus des communautés religieuses. Et puis c’est pas QS qui faisait tout un cirque pour que l’on retire le crucifix au Parlement ? QS c’est le partis des féministes et LGBT extremistes, ils ne défendent certainement pas les religions. Ce qu’ils defendaient comme tout parti d’extreme gauche c’est l’immigration et les revendications communautaires des nouveaux arrivants.

      Ensuite tu me parles des préférences des Québécois catholiques... Là-dessus je n’ai rien à dire puisque que dans ma longue vie au Québec je n’ai jamais rencontré un Québécois catholique pratiquant, des chrétiens évangélistes ou "born again christians" comme disent les anglois oui mais pas de catholiques pratiquants. Et tout les Québécois chrétiens de croyance ou catholiques de culture que j’ai rencontré votaient Parti Québécois.

      Le PQ a exageré en demandant que les employés de l’état ne portent pas de signes religieux. Sinon la charte aurait passée. Et puis en passant, parlant d’expulsion. Je m’étais trompé. Fatima Houda-Pepin n’a pas quitté le PLQ, elle a été jettée comme une mal-propre pour avoir seulement proposé de discuter de la charte dans les caucus du PLQ.


  • #952795
    le 02/09/2014 par ripoublicain
    Le Québec et le mondialisme

    Une petite parenthèse en passant , parceque j’y pense depuis un certain temps.
    Petite question pour pierre Hillard , l’homme qui aime beaucoup les cartes :

    Sur le site LICITOR , il y a la carte de France selon , je ne sais ki , mais que pierre pourrait surement expliquer dans les détails en juxtaposant cette division avec la carte routiere des villes et départements et autres intérêts.

    Merci piérro si tu as une bonne explication à cette carte de France divisée en régions . et pis des détails sur cette division . ( bretagne et Normandie ensemble ? moi qui suis normand ça m’enmerderais un peu de partager un gourvernement fédéral avec les Bertons )

    Je plésante un peu , mais ma question reste . Pourquoi cette carte de france des régions ? et ou faut il investir pour une BAD pour avoir une chance de s’en sortir au mieux tout en restant en "FRANCE" ?

    Eloignement des centrales nucléaires, risques de tsunamis, sites stratégiques à bombarder en prems en cas de guerre, eau de bonne qualité, Grandes villes ou campagne isolé , etc ... ?


  • #952852
    le 02/09/2014 par VS
    Le Québec et le mondialisme

    Poutine veut créer une union eurasienne supranationale, mais pourquoi donc M. Hillard ?
    Tout simplement pour contrer l’avancée du nouvel ordre mondial satanique, sinon il y a belle lurette qu’il aurait accepté de pactiser avec lui, cela lui aurait évité tous ces tracas...
    Son positionnement ferme, les sanctions, et toute la propagande russophobe distillée par les médias, démontrent que Poutine ne sers pas les intérêts de l’Empire de Satan. Satan est vraiment très ennuyé par le comportement du Tsar, il pense le vaincre grâce à d’interminables guerres d’usures, mais en même temps il n’en peux plus d’attendre. Eh oui, le Diable est en train de s’impatienter, et Poutine l’a bien compris...

    Il est clair que l’Empire veut s’approprier son territoire et ses ressources, mais surtout anéantir son pire ennemi : L’empire russe qui semble être beaucoup plus coriace que prévu. Et Poutine fait comme il peut au milieu de cet échiquier, c’est un être humain remarquable car il en faut dans le pantalon et de sacré nerfs d’acier pour tenir tête ainsi à Satan.
    Moi je dis que Poutine est une sorte de Jésus-Christ des temps moderne, je ne pense pas du tout qu’il soit le messie, mais c’est un homme sacrément courageux et brillant qui fait preuve d’une patience à toute épreuve en mettant son égo totalement de côté. On a rarement vu ça dans l’histoire moderne.

    Longue vie au Tsar Vladimir Poutine !
    Et vive le Québec libre !

    (Pourquoi pas une alliance solide entre les deux ?)

     

    • #953309
      le 03/09/2014 par Henri
      Le Québec et le mondialisme

      Tu crois que Satan n’est pas assez fûté pour brouiller les cartes ??
      C’est le père du mensonge (propos de Jésus), alors tu te doutes bien qu’il a toujours un coup d’avance sur l’échiquier...


    • #953647
      le 03/09/2014 par VS
      Le Québec et le mondialisme

      Oh oh ! Toi tu es un partisan de la vision de Pierre Hillard !
      Tu te méfies de Poutine, je comprends, mais pourquoi un tel acharnement de la part de Satan alors ?
      Je ne pense pas que ce soit pour brouiller les pistes dans ce cas, Satan est réellement dérangé par Poutine, c’est évident, mais aussi par la Syrie.

      Il ne faut pas tomber dans le piège de croire que Satan contrôle absolument tout, il reste aussi notre part divine, et l’influence de Dieu Lui-même, certes plus difficiles à voir que celle de Satan, mais elles sont bien là, sinon le monde serait déjà broyé et soumis à Satan depuis longtemps.

      La guerre qui fait rage est un bon signe, cela signifie que Satan n’est pas repu et qu’il accélère ses attaques, mais cela signifie aussi que l’humanité inspirée ou non par Dieu se défend.


  • #952954
    le 03/09/2014 par danpar
    Le Québec et le mondialisme

    Excellente analyse de monsieur Hillard. Il prend des risques pour nous éduquer. C’ est tout à son honneur. Cependant je ne partage pas ses vues mystiques. Si le salut passe par un retour au catholicisme d’ antant, le Québec sera certainement à l’ arrière garde. Ca prendrait un miracle, que dis-je des miracles, pour que les québecois renouent avec la foi catholique. Je ne retiendrai pas mon souffle.

     

    • #953614
      le 03/09/2014 par Joseph
      Le Québec et le mondialisme

      Le monde a évolué...
      Les dogmes catholiques sont un tantinet... critiquables ?
      L’avenir de la foi se trouve peut-être, certainement, dans l’une des hérésies orientales antiques... bien plus raisonnables en fin de compte. Le message du Christ se contrefiche bien des recensions plus ou moins erronées qui en ont été données : "aimez-vous les uns les autres"... etc
      C’est bien là le seul message universel qu’offensent tant les racistes juifs (pléonasme ?) que les vindicatifs musulmans (pléonasme ?). Pour les autres philosophies orientales, je ne les connais pas et n’en parle donc pas.
      S’il était respecté un tant soit peu, combien de haine et de conflits sordides seraient évités ?
      Il faut avoir le courage de dénoncer et de rejeter l’Ancien Testament dans les poubelles de l’histoire humaine.
      Ce n’est qu’un livre de fables, dénoncé par la simple venue de Jésus.
      L’Eglise a commis une erreur doctrinale impardonnable en l’incorporant à son corpus. Cela doit être réparé.


  • #952989
    le 03/09/2014 par VS
    Le Québec et le mondialisme

    M. Hillard, merci pour cette conférence !
    J’aurais également apprécié de vous entendre davantage parler du vrai messie et d’une éventuelle intervention divine à la fin des temps histoire de nous remonter un peu le moral).


  • #952990
    le 03/09/2014 par SORALIEN99,9pourcent
    Le Québec et le mondialisme

    La gouvernance mondiale ca ne me pose pas de problème si le but final est la prospérité de l’humanité terrienne et à l’enrichissement mutuel par les échanges culturels et les traditions locales, d’aucun humainement structuré "normalement" ne refuserait, cette proposition, contre un conservatisme ou des traditions bornées ou fermées. Je ne partage donc pas sur ce point les idéaux de Pierre Hillard alors que son analyse est entièrement juste.
    Le seul vrai problème, c’est le mensonge et le sophisme de l’élite mondialiste. et donc par nécessité, à l’heure actuelle seul la Nation peut protéger son peuple...

     

    • #953371
      le 03/09/2014 par kevorkian
      Le Québec et le mondialisme

      Ça me paraît contradictoire. J’ai déjà réfléchi à cette question : peut-il exister une "bonne gouvernance globale" ? Je crois que c’est tout simplement une chimère car une entité supra-nationale ne peut être que la volonté d’une élite mondialisée sans attache ni racines. La nature humaine fait que les peuples, sauf rares exceptions, se foutent à peu près de ce qui se passe dans les pays voisins, ils souhaitent avant tout être peinards chez eux. Au mieux ils éprouvent de la compassion et de la solidarité lorsque des drames ont lieu sur le territoire national (ex : catastrophes naturelles). La "gouvernance globale" ne découle pas d’un souhait réel des peuples. Je ne dis pas que c’est bien ou mal mais c’est comme ça.

      C’est le même principe que l’UE : il ne peut y avoir de démocratie européenne puisqu’il n’y a pas de peuple européen homogène. En conséquence c’est une technocratie qui s’impose naturellement pour appliquer les règles. A plus forte raison il ne peut y avoir de démocratie mondiale.


    • #953589
      le 03/09/2014 par Apocalypse
      Le Québec et le mondialisme

      Je pense exactement comme vous. Sur le fond, j’ai horreur du traditionalisme quel qu’il soit, religieux ou national. L’idée en elle-même d’une gouvernance mondiale ne me choque pas. je n’ai aucun problème moral avec le progrès scientifique, l’émergence de la robotique et de l’intelligence artificielle.

      Comme vous l’avez bien dit, le problème ce sont les élites, leur inconscience, leur ignorance, leur avidité. Il est absolument certain qu’un gouvernement mondial à l’heure d’aujourd’hui serait de nature totalitaire, dictatorial.

      D’ailleurs, il est clair pour moi que les "maîtres du monde" ne sont pas internationalistes, ce sont des mondialistes ce qui est bien différent je pense.
      Je pense que pour dépasser le cadre national, il faut que les états-nations existent ! il faut que les états soient souverains et indépendants...ensuite rien n’empêche l’existence d’organisations VRAIMENT internationales et pas "communautaires ou américaines" pour coordonner la bonne marche des relations inter-étatiques.

      Certains trouveront peut-être ma pensée curieuse, mais c’est précisément parce que je pense "international" que je soutiens à peu près tous les mouvements dits nationalistes, indépendantistes.

      Le mondialisme est pour moi d’essence chaotique, il créera des féodalités, des petites régions, des tribus, des communautés.

      On ne peut pas construire un organisme, une architecture internationale si on détruit les cellules de base comme la famille.
      Tout cela doit se faire par addition...et non par soustraction comme le fait le mondialisme.


    • #953924
      le 03/09/2014 par MG 42
      Le Québec et le mondialisme

      La nature humaine fait que les peuples, sauf rares exceptions, se foutent à peu près de ce qui se passe dans les pays voisins, ils souhaitent avant tout être peinards chez eux. Au mieux ils éprouvent de la compassion et de la solidarité lorsque des drames ont lieu sur le territoire national (ex : catastrophes naturelles). La "gouvernance globale" ne découle pas d’un souhait réel des peuples. Je ne dis pas que c’est bien ou mal mais c’est comme ça.

      C’est le même principe que l’UE : il ne peut y avoir de démocratie européenne puisqu’il n’y a pas de peuple européen homogène



      c’est le même problème dans un pays composite que la france :

      qu’y a il de commun entre un breton et un nicois ? (population a 70 % italienne)

      entre un basque et un alsacien ?


    • #954262
      le 04/09/2014 par DY
      Le Québec et le mondialisme

      C’est le même principe que l’UE : il ne peut y avoir de démocratie européenne puisqu’il n’y a pas de peuple européen homogène



      ce qui lie les peuples au sein d’une nation n’est pas l’appartenance ethnique, ni même tribal ou régionaliste mais l’appartenance culturel et je dirais religieuse : le concept de la nation au sens de l’ancien régime, est bel et bien fondé sur l’appartenance à la même religion (voir la défaites des maures et de leur intégration en Espagne catholique ou encore l’impossible union des pays des balkans à cause de leurs différences religieuses et non ethniques ou même l’enclave arménienne au milieu de pays islamistes).
      On pourrais avoir des nicois, des basques et des ch’tis et pourquoi des populations d’origines extra-européennes, cela est tout aussi possible du moment où les peuples se retrouvent sous la même idéologie culturelle et religieuse.


    • #954343
      le 04/09/2014 par noel
      Le Québec et le mondialisme

      Eh oui ! Comme tu dis "le seul vrai problème, c’est le mensonge et le sophisme de l’élite mondialiste. et donc par nécessité, à l’heure actuelle seule la Nation peut protéger son peuple..." !

      Une gouvernance mondiale obtenue à partir de guerres organisées et non nécessairement voulues par les peuples - seuls ces derniers envoient leurs fils à la bataille - de vols "légaux" organisés, de mensonges, de propagande, de mise au pas idéologique, de travaux forcés, ne donnera ni prospérité, ni d’harmonie.

      Du Mal ne sort ni du bien, ni du bon ! Ils organisent actuellement le chaos controlé ou pas ?

      En tous cas, il n’y a plus de france, ni de français. Ne demeure qu’une France et des Français de Coeur ! Nous n’avons plus de souveraineté, ni de monnaie, ni de gouvernants pour un pays n’existant que sur papier !

      La france est devenue la prostituée de qui vous savez ! Ses souteneurs la font passer par Bruxelles, la City et Washington ! Et ils se la refilent en encaissant les prébendes !

      Inutile d’espérer plus tard, à savoir dans deux ou trois générations, obtenir ce que nous n’avons jamais obtenu ici et maintenant à savoir la Vérité et une réelle participation du peuple à une démocratie dont ils n’ont jamais voulue ! De la part de Pharisiens n’attendez rien !

      L’Histoire de l’Humanité est l’Histoire de sa mise en esclavage. L’élite ne fait qu’en renouveler les formes en renouvellement les discours et les artifices à connotation religieuse et idéologique par la propagande, le mensonge, la falsification et l’assassinat !

      La Terre qu’ils nous prépare, c’est l’Enfer assuré ! Nous y sommes déjà !


    • #954381
      le 04/09/2014 par yul
      Le Québec et le mondialisme

      J’ai l’impression que tu es en retard d’un métro (au moins) !
      L’échange culturel et traditionnel s’est fait en sens unique depuis plusieurs décennies.
      Pour faire court, à part Yannick Noah et "Saga Africa" quel est aujourd’hui ton héritage traditionnel !
      Il faut simplement constaté que seules les traditions relativement sécularisées et donc un peu fermées
      résistent à la mondialisation des corps et des esprits.
      Quand tu parles d’humain structuré "normalement", c’est sans doute de ta normalité dont tu parles...
      Si tu prends la gouvernance mondiale comme un potentiel bienfait, c’est que tu n’a rien compris au combat...
      la prospérité partout et pour tous... ouais, c’est cela.


    • #954489
      le 04/09/2014 par kevorkian
      Le Québec et le mondialisme

      "qu’y a il de commun entre un breton et un niçois ?"

      La langue est déjà un point commun. Or une langue est une vision du monde pour reprendre ce que dit Asselineau dans une excellente conférence qu’il a tenu sur le sujet il y a quelques temps, avec d’autres intervenants.
      La religion peut en être un autre : les anglo-saxons ont embrassé le protestantisme qui s’oppose pas mal au catholicisme des pays latins.


  • #953036
    le 03/09/2014 par Gégé Cahuzac
    Le Québec et le mondialisme

    Encore un Français qui vient donner un coup de poignard dans le dos des Québecois Souverainistes en leur disant que l’indépendance du Québec ne servirait à rien dans la cadre d’un ensemble Nord Américain voulu par l’oligarchie mondialiste.

    Pierre Hillard reste rigide et sans nuance dans sa théorie et ne semble pas voir qu’être Francophone en Amérique du Nord, c’est un bel exemple de la lutte d’un peuple d’irréductible Catholique Francophone contre l’Empire Anglo/Saxon. C’est à mon avis le symbole même de la lutte contre le mondialisme car ils se trouvent aux portes de l’empire. Pierre Hillard a défendu sa théorie bec et ongle au détriment du fait Québecois en Amérique du Nord. Ce n’est pas de la sorte que le monde Francophone sera a même de proposer une alternative à l’oligarchie mondialiste Anglo/Saxonne/Sioniste.

    Un Québec indépendant même dans un ensemble Nord Américain (comme il le prévoit dans son exposé) cela sera toujours mieux que la disparition du fait Français en Amérique du Nord.

    D’une manière générale c’est bien de dénoncer la volonté et les agissements de nos élites mais il serait aussi bien de proposer des solutions. Aussi, il était affligeant de voir que Pierre Hillard n’avait rien de concret à dire aux Québecois Francophones vis à vis de leur situation culturelle, économique et sociale en Amérique du Nord.

    En tant que Français, je trouve que ce n’est pas agir en patriote que de ne pas soutenir nos cousins Québecois dans leur combats pour leur survie en tant que peuple Francophone.

     

    • #953505
      le 03/09/2014 par Ravenor
      Le Québec et le mondialisme

      l’indépendance du Québec ça va satisfaire le sentiment nationaliste des intéressés mais au-delà d’une satisfaction superficielle, le Québec sera toujours comme une souris dans les mâchoires d’un chat et il obéira à l’oligarchie mondialiste parce que ses représentants Franc-maçons/CIA feront en sortes qu’il obéisse. Le peuple québécois obéira parce qu’il n’est pas plus malin que le peuple français, ni que le peuple anglais ou allemand et si ses représentants donnent du fil à retordre ils seront renversés et remplacés. Tout comme un salarié d’une entreprise sera toujours de près ou de loin soumis à son patron, la longueur de la laisse rend la soumission plus facile mais il ne faudrait pas être con au point de la confondre avec la Liberté.


    • #953618
      le 03/09/2014 par laflippe
      Le Québec et le mondialisme

      c’est déjà plus possible de ne pas être nord américain en France et tu crois que c’est encore imaginable en Amérique du nord. çà sert à quoi de faire de la réanimation à un mort ?


    • #953637
      le 03/09/2014 par Gégé Cahuzac
      Le Québec et le mondialisme

      @Revenor

      Dans ce que tu écris ainsi que dans les propos de Hillard, "le nationalisme Québécois est vain puisqu’il sera de toute façon dominé par l’oligarchie mondialiste". Il ne faut pas jeter le bébé avec l’eau du bain. Quels est le sens du combats de Hillard et de Soral, n’est ce pas la lutte contre l’Empire ?

      Aussi même si un Québec indépendant ferait partie d’une union Nord Américaine (ce qui n’est pas prouvé car le Québec est bien différent du Canada et des Etats Unis), la différence de taille serait qu’avec un Etats Québécois indépendant la présence Francophone de tradition Catholique subsisterait en Amérique du Nord tandis qu’au sein du Canada actuel les Québécois sont amenés a disparaître. C’est là une différence essentielle pour un Français comme moi ou un Québécois Souverainiste. Je vois là une acte de résistance du peuple Québécois face à nos maîtres de la finance Anglo/Protestant/Sioniste. Il est a noter que l’élite financière, économique et politique Québécoise (exception faite de Pierre Karl Péladeau en qui les souverainistes fondent leur dernier espoir) sont contre la Souveraineté en commençant par la famille Desmarais (plus grosse fortune francophone au Canada), ce qui prouve bien que le souverainisme Québécois va bien à l’encontre des projets de l’oligarchie mondialiste.

      Ne pas comprendre qu’un Etats Québécois indépendant serait une épine dans l’empire Américain en ce sens qu’il aurait un point de vue différent de société, c’est à dire Francophone Catholique d’inspiration Social démocrate de type Scandinave, c’est nié la révolte des nations face à la gouvernance mondiale, dixit le titre du livre "Comprendre l’empire" d’Alain Soral.


    • #953708
      le 03/09/2014 par LaRageduPeuple
      Le Québec et le mondialisme

      Si vous êtes encore dans un rapport d’opposition linguistique c’est que vous n’avez rien compris,

      À quoi cela sert de parler un français protestantisé ?


    • #953805
      le 03/09/2014 par Gégé Cahuzac
      Le Québec et le mondialisme

      @ La Flippe @La rage

      Pensez-vous que Pierre Hillard aurait pu s’exprimer de la sorte et en Français dans un Canada Anglais ?
      Nier le combat des Québécois Francophone (car il y a aussi environs 20 % de Québecois Anglophone), c’est nier la lutte d’un peuple pour sa survie au sein même de l’Empire Américano Sioniste.

      Je vais même plus loin si Hillard avait été un Anglophone de l’Ontario ou un Américain, c’est sous les hués qu’il aurait du quitter la salle en n’ayant pas su adapter sa théorie de la destruction des nations au contexte Québecois. Les propos qu’il a tenu lors du débats auraient pu être ceux de n’importe quel Américain ou Anglo pro mondialiste infiltré (en résumé votre indépendance ne rimera jamais à rien et de toute façon tout est perdu à moins d’une révolution apocalyptique ou d’une inspiration divine). Ce discours ne mène à rien pour les Francophones Québecois et je ne vois surtout pas ce qu’il est venu faire au Québec car il n’avait rien à proposer à son auditoire. Auditoire réunis à l’initiative d’une association de patriote Québécoise pro Souverainiste. Les québécois ont été je trouve bien trop tolérant pour ne pas remettre en place ce donneur de leçon aux théories bien trop étroites.


    • #954186
      le 04/09/2014 par el vago
      Le Québec et le mondialisme

      Quand on réfléchit bien à la divergence qui les oppose, on se rend compte que pour Pierre Hillard, la situation est pliée sur le plan humain, il est déjà dans un autre état d’esprit, et c’est ça qui fait la différence avec nos amis québecois qui pensent que pour eux politiquement c’est encore jouable. L’un par réalisme va donc miser plutôt sur la providence, alors que les autres penseront qu’ils vont arriver avec leur petites mains à faire trébucher le mondialisme et à s’en protéger. Bon s’Ils pensent le faire trébucher avec la démocratie, je veux pas dire mais c’est plutôt mal barré ...

      Qui a raison dans tout ça ? Sur le fond c’est clairement Pierre Hillard, et sur les faits un peu les québecois s’ils ne s’illusionnent pas complètement et tant que les enjeux restent mineurs. S’ils croient qu’ils vont pouvoir tout renverser, là ils se trompent complètement. Pour que cela fonctionne, il faut beaucoup de patience, il faut de la providence et des hommes de bonne volonté : "que les hommes d’armes combattent et Dieu donnera la victoire".

      S’il y a un combat de défense, de protection comme le pensent les Québecois Souverainistes, il faut aussi comprendre que cette bataille ne peut viser que des intérêts mineurs, des petites choses locales, du quotidien, c’est à peu près tout et c’est déjà pas mal. S’ils pensent par contre qu’ils peuvent se sauver tout seul, que la solution est uniquement humaine, ils vont aller de déconfiture en déconfiture.

      Pour ceux qui souhaiteraient approfondir la question, lire de Jean Vaquié, la bataille préliminaire.


  • #953077
    le 03/09/2014 par MankindFails
    Le Québec et le mondialisme

    Excellente entrevue et séance de question très longue. C’est bien, je réfléchi donc j’ai des questions. C’est décourageant quand le conférencier dit des questions ? et y’a qu’un long silence genant...

    Hillard semble avoir besoin d’une sacrée mise à jour sur les réalités démographiques du Canada et du Québec. Le francophone blanc catho(de culture) est minoritaire au Canada mais au Québec aussi. En dehors du Québec, coté est c’est pas trop mal mais y’a que 3 millions de gens à peine sur la cote est. Ils sont peut-être quelque centaines de milliers à Ottawa, puisque c’est la capitale du Canada et qu’il y a le parlement. Sinon les francos on les cherche presqu’à l’unité... En Alberta c’est parc’que plusieurs Québécois sont allés y travailler grace au boum du pétrole, ils ne sont certainement pas plus de deux-cent-mille.

    Même au Québec, nous ne sommes que 8 millions. Là-dessus il y a un bon million d’Amérindiens, au moin 1.5 million d’anglois, un bon million divisé entre les communautés italiennes, chinoises, haitiennes, sud américaines, maghrébines, arabo-musulmanes et autres. Donc pour arrondir il y aurait peut-être à tout casser 4 millions de francophones blancs cathos. Là-dessus il y peut être 1 à 2 millions qui sont Québécois francophones de corp mais canadiens anglois d’esprit alors ils devraient être comptés avec les anglois. Donc le francophone de culture catholique n’est pas plus de 2.5 millions dans tout le Québec. Dans tout ça y’a peu de chrétiens, comme le monsieur disait au Québec avec tes affiches de christianisme on te crache dessus...

    Alors faut comprendre que le combat identitaire au Québec est surtout un combat idéologique. Il reste un peu de l’âme de la France dans notre coin de pays et y’a que ça qui mérite d’être défendu aux yeux de biens des souverainistes même si ils ne le comprennent pas aussi clairement.

    Il y a un systeme mondialiste mais il y a aussi un systeme anglo-saxon et pour nous y’a rien de pire que ça. Un peu comme si la France était occupée par l’Allemagne depuis la 2ème, y’aurait des Français qui diraient n’importe quoi sauf l’Allemagne !

    En tout cas moi je dis que ceux qui attendent que le Québec se soulève contre le systeme mondialiste ont interet à s’acheter de bonnes chaises. Chez les souverainistes c’est souvant gauche du travail et ultra gauche des valeurs. Au Québec un truc comme LMPT est inimaginable.

    Bref nous on peine à préserver une chandelle, le flambeau c’est les Français qui l’ont.


  • #953163
    le 03/09/2014 par Noaches
    Le Québec et le mondialisme

    Dans sa dernière entrevue, Alain Soral affirme que Pierre Hillard reviendrait (un peu) sur ses positions quant à Poutine.

    J’ai beau avoir regardé les dernières vidéos de Pierre Hillard où il parle de Poutine, je ne vois pas en quoi son discours a évolué que sa phrase résume "Poutine n’est pas contre le Nouvel Ordre Mondial, il veut juste une part plus conséquente que le Bangladesh.".

    Si quelqu’un sait quelles sont ces conférences, merci.

     

    • #953368
      le 03/09/2014 par jmlaper
      Le Québec et le mondialisme

      Je pense qu’il parlai de ça conférence à Berlin
      https://www.youtube.com/watch?v=Y2D...


    • #953632
      le 03/09/2014 par VS
      Le Québec et le mondialisme

      Il semble être un poil plus modéré vis à vis de Poutine, mais je comprends qu’il garde une certaine méfiance, car la nature humaine peut être facilement corrompue par le Diable dans certaines circonstances (par exemple lorsque la survie de son pays ou de ses proches sont menacés).
      Poutine ne semble jamais parler de sa vie privée, et il a bien raison croyez-moi.


  • #953219
    le 03/09/2014 par How
    Le Québec et le mondialisme

    Toujours aussi intéressant Pierre. Merci. Et vive la Nouvelle-France !


  • #953251
    le 03/09/2014 par Heureux qui, comme Ulysse...
    Le Québec et le mondialisme

    Une conférence qui ne risque pas de faire un... bide !
    Comme toujours, un exposé brillant mais une seule erreur, et de taille ! Non, la transition vers la dictature mondiale et mondialisée ne se fera pas par une guerre qui fédérera l’humanité résiduelle autour de sa devenue nécessaire reconstruction !
    Très étonnant qu’un être spirituel comme Pierre Hillard ne comprenne pas que pour que l’imposture fonctionne à plein, il faut un événement sur-naturel permettant à une nouvelle religion planétaire d’émerger... et la science profonde (cachée) permet de créer l’illusion qui fait croire au faux messie et à ses apôtres auto-proclamés !
    Et dire que Pierre Hillard a vu le tournant du XIII ème siècle... mais sans le comprendre en fait.
    Eh oui monsieur, de tous temps, les "élus" sont ceux qui savent, pas ceux qui croient ! Le spirituel n’est pas le religieux.
    Finirez vous par entendre et donc être "moins mou", il vous manque la pièce maîtresse du puzzle (de votre échiquier et donc ce maître du jeu que vous ne savez pas identifier), êtes-vous si certain de chercher où il faut ces bonnes personnes que vous appelez pourtant publiquement de vos vœux ?

     

    • #953536
      le 03/09/2014 par Ravenor
      Le Québec et le mondialisme

      il faut un événement sur-naturel permettant à une nouvelle religion planétaire d’émerger... et la science profonde (cachée) permet de créer l’illusion qui fait croire au faux messie et à ses apôtres auto-proclamés !



      Oui, il faudra créer une exaltation religieuse aux quatre coins de la Terre, J. VAN RIJCKENBORGH, fondateur de l’école gnostique de la Rose Croix d’Or en parle dans le cahier "Démasqué" où il met en garde contre la grande illusion à venir je cite : il est nécessaire de prévoir dès maintenant les mesures à prendre en vue de ces besoins croissants, le Grand Jeu a été mis en scène dans le but d’entraîner l’humanité tout entière dans une nouvelle et très actuelle illusion et de la précipiter dans une phase d’exaltation religieuse, afin d’assurer par là la production d’une puissante vague de force-lumière et le rétablissement de l’afflux de substances vitales nécessaires à l’existence dans la sphère réflectrice c’est la raison pour laquelle tout ceci a débuté. Ceux qui vont jouer le Grand Jeu comprennent fort bien que, pour assurer leur succès il soit absolument nécessaire que toutes les différences entre sectes, toutes tendances divergentes inconciliables soient réduits à néant, et que la caste des dirigeants, des théologiens, des prêtres, des érudits, approuve, immédiatement et totalement, les phénomènes cités par le Grand Jeu, afin que le peuple, la grande masse, ne puisse suivre ses dirigeants qui adopteraient une attitude de refus. Depuis le sorcier exerçant ses sortilèges dans la partie la moins civilisée de la terre, jusqu’au professeur le plus célèbre et le plus illustre de l’université la plus rénommée, aucune différence d’opinion ne devra exister sur la nature et la réalité de la vague de phénomènes qui sera répandue sur la monde. Aussi, comprenez bien que, pour que la hiérarchie dialectique puisse assurer la réussite d’un tel jeu, elle devra disposer de grandes forces, de grands pouvoirs et faire preuve d’un génie incroyable afin que chacun s’incline devant les faits. Les entités qui accomplissent ce travail font partie de certains ordres ou fraternités domiciliés dans les territoires des pôles, entre autres au Groënland. Ce sont des entités féminines et masculines, car les membres de ces ordres seront employés par le Grand Jeu selon différentes manières Ces gens sont passés maîtres dans l’art de la psychologie et savent, mieux que quiconque, comment s’y prendre pour attirer certains peuples et races


    • #953971
      le 03/09/2014 par Heureux qui, comme Ulysse...
      Le Québec et le mondialisme

      @ Ravenor

      Ah, si seulement ! Si seulement le nombre pouvait ne serait-ce qu’envisager l’importance suprême de ces quelques modestes lignes (je précise ici ne pas avoir lu celui que vous citez)...
      Mais il faut être réaliste, seule une infime minorité de la "dissidence" en est capable et, comme toujours, les prétentieux crieront au mépris au lieu d’admettre ne pas savoir et de s’ouvrir enfin à la véritable connaissance.
      Certes, l’entreprise est ambitieuse, mais renoncer est moralement irrecevable, ceux qui adopteront la seule attitude qui vaille s’en sortiront, pour les autres...
      Le véritable ennemi est en chacun de nous et l’orgueil n’est pas le meilleur allié qui soit, comment progresser si l’on n’accepte pas déjà le fait d’avoir été temporairement médiocre ?


    • #954204
      le 04/09/2014 par Montréalais
      Le Québec et le mondialisme

      @heureux et ravenor

      Parlez vous du projet blue beam ?????


    • #954404
      le 04/09/2014 par Heureux qui, comme Ulysse...
      Le Québec et le mondialisme

      @ Montréalais

      Je sais ce que vous évoquez mais votre approche n’est pas la bonne, évoquer tel ou tel "projet" est sans intérêt si vous ne le placez pas dans son contexte.
      Non, ce qu’il faut c’est considérer les constantes qui font les grandeurs physiques et comment on peut ensuite en tirer un avantage. Sinon, quel est le risque ? Simplement celui de passer à côté de l’essentiel ! Si je vous parle vrai en vous disant que personne ne verrait "d’OVNIS" aujourd’hui s’il n’y avait pas eu de pyramides hier, je vais passer pour un mystique et être logiquement discrédité auprès de ceux qui se considèrent rationnels ! Je puis vous aider à planter le décor et vous fournir des raccourcis, mais c’est à vous de faire l’effort qui fera de vous un sachant et non un croyant... il en est ainsi depuis toujours.
      Tout est intimement lié, l’histoire de l’humanité n’est pas du tout celle qu’on vous vend , rien de linéaire là-dedans, vous ne pouvez comprendre une technologie si vous faites l’impasse sur son origine, et cette origine est le plus souvent multimillénaire !


    • #954948
      le 04/09/2014 par Montréalais
      Le Québec et le mondialisme

      @heureux

      Pourriez vous développer votre idée ?? Croyez vous en l’existence de civilisations plus avancées que nous technologiquement par le passé ?? Je suis curieux de connaitre votre point de vue sur l’histoire.êtes vous de ceux qui croient au dieu annunaki et la thèses des sumériens comme quoi leurs dieux seraient des extra-terrestres ?? Désolé si je suis dans le champs. Pour ce qui est des ovnis , j’ai tendance à croire que ce ne sont que des projets militaires , on voudrait nous faire croire le contraire pour camoufler le tout. Souvent les "ufologues" sont proches des services militaires ou même d’anciens militaires.


    • #955385
      le 05/09/2014 par Heureux qui, comme Ulysse...
      Le Québec et le mondialisme

      @ Montréalais

      Je vais tenter de vous livrer une "autre" approche, vos questions sont déjà trop orientées pour y répondre et vous n’êtes pas responsable du fait !
      Vous me demandez de vous donner un "point de vue" et d’expliquer des "croyances" qui seraient, pourquoi pas, miennes... mais cela ne fonctionne pas ainsi.
      Les croyances dont vous parlez ne sont que des indices, ce n’est pas par là qu’il faut commencer, ce n’est que bien plus tard qu’il faudra les situer dans un tout bien plus global.
      Non, il faut s’en tenir aux faits, seuls les faits sont objectifs.
      Quand, par exemple, un édifice gigantesque pour sa masse et sa taille est devant vous et que notre "science moderne" ne peut expliquer comment il fut érigé, vous êtes confronté à une situation insoutenable au regard de la raison. Il est impossible, dans une histoire prétendument linéaire qu’une technique ou technologie ne soit pas expliquée par ce qui vient après (forcément plus évolué) même si elle fut abandonnée.
      Deux hypothèses non exclusives entre elles s’offrent donc à vous dans ce cas :

      - l’histoire que l’on vous vend est frelatée et ceux qui la connaissent vraiment en tirent leur avantage concurrentiel en laissant la masse dans l’ignorance.
      - l’origine de ce qui "ne s’explique pas" est forcement du registre de "l’au-delà".

      Et c’est ainsi que nous revenons à la préoccupation qui devrait être centrale pour l’animal humain qu’est chacun d’entre nous : la quête scientifique (spirituelle en fait, elles se confondent) qui doit permettre de se rapprocher de la vérité sans jamais pouvoir l’atteindre ni remettre en cause l’existence d’une autorité qui nous dépasse mais au contraire en la validant un peu plus chaque jour... ce qui n’est pas du goût des religieux la plupart du temps !


  • #953287
    le 03/09/2014 par Gégé Cahuzac
    Le Québec et le mondialisme

    Pierre Hillard dénonce le projet mondialiste et ne soutien pas le régionalisme au motif qu’il fait aussi parti du projet mondialiste de destruction des Etats. A mon avis il manque de nuance et il devrait analyser les situations qui se présentent de façon plus subtile.

    Si le morcellement du moyen Orient a bel et bien un but bien précis cela ne s’applique pas pour tous les mouvements autonomistes en Europe et au Québec par exemple. Lorsque des régions avec une forte culture souhaitent obtenir leur indépendance (Catalogne, Pays Basque, Bretagne, Écosse, Québec), je ne pense pas que cela soit la même chose que lorsque on réuni administrativement deux régions lors d’une réforme territoriale voulu par Bruxelles.

    Le régionalisme et les mouvements d’autonomistes dans ce qu’ils veulent défendre des traditions et des cultures ancestrales face à la mondialisation sont anti système par leur essence. Pierre Hillard a trop vouloir généraliser perd de sa finesse d’analyse en ne faisant pas de distinctions entre les différents types de régionalisations que nous voyons apparaitre. C’est à dire entre celles menant à un nouvel Etat sur des bases culturelle, linguistique et historique et celles artificielles du à une volonté politique sans consentement populaire dans le but bien précis qu’il dénonce d’affaiblissement des Etats. Il est d’ailleurs à noter que toutes les instances mondialiste (Gouvernements pro mondialiste, Communauté Européenne, milieu d’affaire et financiers, etc...) s’opposent à l’émergence de ces nations basé sur l’histoire des peuples, tandis qu’ils privilégient les régionalisations administratives indolores.

    Nos cousins Québecois ont été là pour lui rappeler que sont analyse était incomplète. Défendre ses valeurs, ses traditions, sa culture et sa langue, ne fait pas parti à mon avis du programme mondialiste de standardisation des peuples et des cultures sur le modèle capitaliste Anglo/Saxon. Parler Français en Amérique du Nord (pareil pour un Basque, un Catalan, ou un Breton, etc...) emmerdera toujours quoiqu’il en soit un maitre du monde Anglophone et une multinationale Américaine. C’est un acte de rébellion et de non soumission que Pierre Hillard et d’autres ne semblent pas prendre en compte ni même comprendre.


  • #953335
    le 03/09/2014 par SR.F
    Le Québec et le mondialisme

    http://www.youtube.com/watch?v=_0s-...
    Ecoutez attentivement à partir de la 29 éme minute


  • #953737
    le 03/09/2014 par DY
    Le Québec et le mondialisme

    Pierre Hillard est un bon orateur et très convaincant.
    Seulement en présentant l’idéologie franc-maçonn comme étant le culte de l’homme, je ne comprends pas pourquoi il termine son exposé en disant que malgré l’avenir catastrophique qui attend l’humanité, il croit en l’instinct de survie des hommes : mais alors, où est Dieu dans tout ça ? ne faut il pas croire en Dieu et en Jésus notre seigneur pour se sauver ?
    l’instinct de survie ramène à l’homme qui se sauve lui même seule et non à la providence divine, à moins que je m’égare totalement...j’attendrais volontiers des précisions de sa part.

     

    • #953932
      le 03/09/2014 par MankindFails
      Le Québec et le mondialisme

      Je ne suis pas religieux mais l’instinct de survie ça me rappelle le fameux "aides-toi et le ciel t’aidera"


    • #953989
      le 04/09/2014 par el vago
      Le Québec et le mondialisme

      Tant qu’il y a du pain et des jeux, du tittytainment à foison, il n’y a pas de raison que le moindre sursaut ait lieu, les gens ne feront rien qui pourrait perturber leur petit confort.

      Tu peux leur dire ce que tu veux, tenter de les réveiller, rien n’y fera en réalité, ils feront la sourde oreille, tout simplement parce que dans leur for intérieur, ils estiment qu’ils ont encore plus à perdre qu’à gagner, ils n’ont que faire de la vérité, alors que c’est pourtant elle qui nous rend libre, et c’est cette lâcheté qui pose problème et qui bloque actuellement toutes réactions ... Leur point de vue est uniquement matérialiste, la possession, le désir, la fausse liberté, le pouvoir d’achat, ce sont toutes ces conneries qui comptent pour eux, alors que s’ils faisaient un peu plus gaffe à leurs âmes, ils se rendraient compte qu’ils sont en réalité comme des petits porcs qui baignent en permanence dans l’immondice, et qui se délectent des choses les plus ignobles du monde.

      Pour comprendre cela, il y a juste à méditer les 3 tentations du Christ au désert, c’est pas sorcier, mais pour beaucoup c’est déjà trop. L’athéisme de confort et tous ces trucs font qu’on peut encore tenir un moment comme ça, il est d’ailleurs intéressant de constater qu’on est de plus en plus sous perfusion de sports, de nichons, d’humoristes télé, d’informations bidons pour compenser avec toutes les choses décisives qui se jouent en ce moment même : "Vous voulez augmenter de 3 point la TVA ? bon c’est OK mais pour compenser balancez des photos d’actrices américaines volées sur le net ou encore du gros cul de la Kardashian, et j’allais oublier, il nous faudrait aussi 2 3 saisons de Koh Lanta !"

      L’illusion est encore maintenue, mais jusqu’à quand ? Quand il n’y aura plus de foot à la télé, de bières dans le frigo, c’est à ce moment que pour beaucoup le véritable réveil va avoir lieu et que les véritables questions vont se poser. Certains ne vont pas bien réagir parce que le système aura fait d’eux des merdes, et c’est pour ça que ça va être dur, mais comme le dit Pierre Hillard, dans tout ce bordel, les compteurs vont aussi être remis à zéro (bye bye les francs macs et bonjour la providence !) et à ce moment là d’autres vont sortir du lot et serviront d’exemples, des gens charitables qui ne voudront que servir et qui auront le sens du sacrifice, ah c’est sur, ça va nous faire tout drôle !


    • #954158
      le 04/09/2014 par DY
      Le Québec et le mondialisme

      @mankind
      oui cet adage bien connu est bien à re-sortir quand on n’est pas spécialiste du sujet.
      Cependant, Pierre Hillard est spécialiste du sujet religieux, c’est son dada, alors pourquoi ne pas inscrire le salut de l’homme en énoncant clairement son salut par l’église, ( la vraie et non la contre église de Vatican II), en parlant de la foi en Dieu comme étant la clé de notre salut sur terre.L’instinct de survie c’est pour les bêtes ou animaux sauvages, Dieu nous a donné une âme pour que l’on s’en remette à lui.
      développez son intuition est lié à la croyance.croire avant de comprendre.


    • #954671
      le 04/09/2014 par Ravenor
      Le Québec et le mondialisme

      EL VAGO



      ils se rendraient compte qu’ils sont en réalité comme des petits porcs qui baignent en permanence dans l’immondice



      Il ne faut pas être trop dur ni trop intransigeant, nous venons au monde dans le pays, le peuple, la famille et la race qui correspondent à nos besoins d’apprentissages, l’injustice n’existe pas, il n’y a pas un nuage au dessus de nos têtes qui n’ai sa raison d’être. Cependant il faut préciser que dans la prière du Notre Père et le passage ; "Donne nous aujourd’hui, notre pain quotidien" c’est le moment où l’homme demande à Dieu (le Père) que celui-ci lui envoie des épreuves, c’est à dire des souffrances dans le but d’apprendre et de grandir. Les gens ne demandent jamais d’épreuve mais au contraire l’intercession divine pour dissiper les problèmes existants et ce sont là des souhaits qui ne sont que rarement exaucés.

      "Quand tu supporteras ton fardeau sans gêne, tu en auras un plus lourd et quand tu pourra supporter le fardeau des autres, le monde t’écrasera." Maître Nizier Anthelme Philippe 1849-1905


    • #956708
      le 06/09/2014 par MankindFails
      Le Québec et le mondialisme

      @DY Oui mais l’instinct de survie il dit ça à propos des masses, il dit qu’il croit que c’est là que les gens se bougeront un peu. Sinon il dit que le Québec devrait se recatholiciser et il précise bien que c’est la foi catholique qui a permi au Québec de tenir le coup tout ce temps. Je ne crois pas que c’était pas l’endroit pour creuser dans les principes de la foi catholique.


  • #954890
    le 04/09/2014 par nicolasjaisson
    Le Québec et le mondialisme

    La régionalisation en cours ne va pas forcément dans le sens décrit par Pierre Hillard. En effet les conséquences de la crise aidant, les régions se rebellent de plus en plus contre les politiques d’austérité décidées par Bruxelles et relayées par les Etats nationaux qui jouent le rôle de gendarme pour la Commission. Le cas de la Lombardie Vénétie est assez symptomatique de ce point de vue qui rejette les politiques de Bruxelles en matière d’immigration de masse et de redistribution des revenus au profit des régions moins favorisées du Sud de l’Italie. les régions riches entendent le rester et pour ce faire rejette le mondialisme de Bruxelles qui conduit à des aberrations comme les délocalisations massives dont pâtissent toutes les régions italiennes et pas seulement les plus déshéritées. La constitution d’ensemble régionaux inter-européens peut donc tout aussi bien traduire une réaction de rejet par rapport à un normalisme excessif qui conduit à une asphyxie des entreprises régionales laminées par les normes mondialistes. Les sanctions contre le Russie sont par exemple très mal reçues dans les régions productrices de produits agricoles qui ne comprennent pas les décisions unilatérales prises par Bruxelles. La Bretagne avait rejeté lors de la guerre contre l’écotaxe le principe du prélèvement d’une taxe européenne se surajoutant à la fiscalité nationale et pénalisant lourdement les entreprises bretonnes déjà très affectées par la concurrence allemande et des pays d’Europe de l’Est. Dans ce cas la Bretagne a contraint l’Etat français a faire machine arrière contre la volonté de Bruxelles. Donc le régionalisme peut-être compris comme une réaction contre le mondialisme dont les effets mortifères en Europe, comme le chômage ou la paupérisation des populations ; agissent comme de puissants repoussoirs. A ce titre les régions pourraient se regrouper pour reconstituer des microcosmes autarciques permettant d’adapter les principes de l’économie moderne à une économie centrée sur le respect de la personne et de l’environnement. Ces principes ont été utilisés maintes fois comme prétextes pour justifier des politique aux effets inverses. D’où les réactions de populations locales profitant de la séparation des Etats nationaux pour retrouver un équilibre économique et social compromis par le mondialisme. En ce sens les régions pourraient aider à retrouver les principes de civilisation qui étaient à la base de la constitution des Etats Nations comme la France.


  • #956339
    le 05/09/2014 par Zakolekoko
    Le Québec et le mondialisme

    à 38:11 "c’est à celui qui sera le plus offrant...le plus "Pute" ..." MDR !!!


  • #965680
    le 14/09/2014 par no pseudo
    Le Québec et le mondialisme

    Intéressant que Monsieur Hillard fasse référence aux "Supérieurs inconnus". S’ils sont 72 comme j’ai pu le lire sur le net (pas très sourcé) on doit pouvoir remonter dans des temps très reculés pour leur origine, biblique certainement. Sabbah les évoque peut-être aussi dans ce petit lien (je suis dans l’hypothèse) quand il fait référence au temps de la rédaction de la bible en grec.

    http://www.youtube.com/watch?v=zJ0M...


  • #969073
    le 17/09/2014 par vincnet
    Le Québec et le mondialisme

    Je viens de visionner cette conférence de Pierre HILLARD à Montréal.
    Remarquable comme d’habitude avec toujours quelques éléments inédits qui nous permettent d’apprendre de nouvelles choses à chaque intervention.
    Alors, merci à Pierre HILLARD qui ne ménage pas ses efforts pour nous informer du passé mais aussi de l’actualité au plus près des événements les plus récents.
    Et, à propos de remerciements, j’ai été très étonné que le "présentateur" québécois n’ait même pas cru devoir remercier l’intervenant lorsqu’il a repris le micro pour passer aux questions. Cela est contraire aux usages en vigueur dans cette sphère des conférences...
    En France, il me semble que ce serait inconcevable de ne pas prononcer quelques mots de reconnaissance à l’égard de l’intervenant quel qu’il soit. Insensé !! ! !!


Afficher les commentaires suivants