Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Le jeûne, une démarche d’humilité et d’ouverture

Voir aussi, sur E&R :

 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

80 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Très bonne vidéo, par contre lui ne devrait pas en abuser si vous voyez ce que je veux dire !

     

    • Thierry Casasnovas revient de fort loin. Il était à l’article de la mort suite à diverses maladies, et s’en est sorti en pratiquant l’alimentation qu’il prône (compare ses toutes premières vidéos et les récentes).


    • J’ajouterai simplement que tu dis cela car tu as l’habitude de voir des hommes à la morphologie moderne un peu bedonnant mais je pense que si tout le monde mangeait plus ou moins comme il le préconise tu serais surpris de voir qu’une très grande partie de la population aurait le même type de morphologie très mince.


  • Au passage, ne pas manger de la journée et se péter le bide à coup de loukoums et autre kebabs dès le couché du soleil, ce n’est pas vraiment ce que l’on peut appeler un "jeûne", n’est-ce pas ?

     

    • NON ! Il n’y a qu’en Occident où l’on fait trois voire quatre repas par jour, mais dans le reste du monde, c’est-à-dire la majorité, on ne fait que deux repas, un vers 11h du mat, et l’autre avant le coucher du soleil. Qui plus est, il ne faut jamais manger avant d’aller se coucher, mais plutôt au moins deux heures avant, et manger léger plutôt que junk food !


    • Cher Gérald, parlons Ramadan, puisque c’est de ça que tu parles avec une symbolique de mauvais gout...
      Essaie donc une fois dans ta vie de jeûner 17h30 d’affilée par 35° et tu verras ce que "jeûner" signifieréellement , rajoute à une soif extrême, un "deuxième"jeûne du regard et des envies, à une saison d’été ou, entouré de femmes légèrement vêtues, tu dois pouvoir compter sur ta seule force mentale pour ne pas "péter un plomb" et mener à bien ce mois béni (et non sacré comme certains le pensent à tort)...
      Vu comme ça , j’espère que tu réaliseras que les loukoums et le festin du soir, bien que déconseillés pour ne pas se faire mal au ventre et nuire aux bienfaits du jeûne de la journée, ne sont que la partie grossièrement visible du Ramadan.
      Si tu savais à quel point tu peux savourer un gueuleton à 21h45 quand ton gosier n’a rien reçu en offrande depuis 4 plombes et demi du mat, tu remercierais le "Ramdu" (pour les intimes) de te faireredécouvrir les joies d’une vraie soif de bagnard étanchée au goulot... Je deviens poète d’un coup Sapristi !
      Cordialement. Je compte sur toi pour le ramadan 2016 ?


    • C’est sûr que le ramadan, tel qu’il est pratiqué en France, n’est pas un vrai jeûne. Le vrai jeûne consiste à ne pas se nourrir le matin, le midi et le soir.


    • Thierry Casasnovas a fait une vidéo sur le Ramadan, très intéressante :
      https://www.youtube.com/watch?v=JYI...


    • Votre message est un brin provocateur, c’est bien il a provoqué des réactions...


    • message ô combien radical et tellement plein à ras bord de clichés malfaisants.... Il est dommage de poster ce genre de commentaires qui n’ont rien à voir avec le sujet. Cet homme ne propose rien, il nous fait part de sa propre expérience... Et personnellement le jeûne est plutôt positif. Bien sûr sans excès comme pour tout... Très bonne vidéo, merci.


  • Au top Thierry !
    Comme d’hab.


  • Casanova dit vrai et j’étais content qu’il évoque la dimension spirituelle du jeune. Dommage que beaucoup de catholique, même chez les pratiquants, ne respectent plus le mois de carême. les musulmans quant à eux sont très attachés, avec raison, au mois de ramadan. La tradition qu’elle soit d’ordre mystique ou non, nous enseigne à vivre en tant qu’humain. C’est à cet égard que la société libérale consumériste fait tout pour réduire la tradition à néant, en maintenant l’homme en état de désir permanant. prendre le temps de s’arrêter, de renoncer aux addictions routinières, c’est à la fois guérir son corps et son esprit.

     

    • #1238764

      Les musulmans ne jeûnent pas pendant le ramadan, ils diffèrent seulement dans la journée (24 heures) leur alimentation, puisqu’ils mangent à satiété au coucher du soleil et au matin avant le lever.

      Pour les chrétiens cela est totalement différent, entre autres pratiques (prières, oraisons ...) ils jeûnent totalement certains jours du Carême et s’abstiennent de consommer de la viande pendant tous les vendredis de la période et pour certains durant tout le Carême.

      Vous dites que beaucoup de catholiques ne font plus le Carême .... Comment affirmer une telle chose ? personne ne s’interesse aux catholiques de façon positive ou constructive. Ou avez-vous obtenu de telles statistiques ?

      Et si vous connaissez des catholiques pratiquants qui ne font pas le Carême (comme vous l’écrivez) alors ne leur donnez pas le terme de "pratiquants" à part peut être la pratique de la pétanque alors.


    • @gerald

      Les musulmans jeûnent pendant le mois de Ramadan, que le terme ne vous plaît pas, ce n’est pas notre problème. Éviter de généraliser, merci.

      Essayer donc de tenir ne serait-ce qu’une semaine, en plein été, avec un kebab au coucher et des loukoums le matin (et travailler bien sur).


    • @l’albatros

      Les musulmans jeûnent pendant le mois de Ramadan, et travaillent également.

      Merci, au revoir


    • #1238882

      @l’albatros : ce n’est pas "le matin avant le lever" mais AVANT L’AUBE, ce qui fait très très tôt en été, genre 4 heures du matin. Connaissez-vous le dicton qui dit que "Comparaison n’est pas raison", c’est ce que je ressens en lisant votre commentaire.


    • @albatros typiquement l’ignorant qui l’ouvre sans connaître rien à rien. Le jeûne du ramadan qui est fait de manière authentique n’est que privation et prière. Tu dors quasiment pas tant il y a des prière nocturne, tu bouffes casiment rien. Je te mets au défi de pas bouffer et boire de 3h30 du matin jusqu’à 21h30 avec la chaleur de l’été. Il fait tellement chaud et ton bide est tellement fermé que tu peux presque bouffer. J’ai perdu près de 10 kg avec ce ramadan. Allez rigolo reste dans tes clichés..Aucune autre religion n’a un jeûne aussi dûr que les musulmans.


  • Il y a peut-être des critiques à émettre, mais c est réellement très intéressant...


  • #1238682
    le 30/07/2015 par Bonàrienprêtàtout
    Le jeûne, une démarche d’humilité et d’ouverture

    Depuis début juin j’ai décidé de ne plus consommer d’aliments contenant du gluten ni produits laitiers.

    En gros, je me suis fait une cure de légumes du jardin (courgettes, tomates, poivrons, oignon tendre, haricots verts, betteraves, salades, radis, etc...) de fruits et de viande une fois par semaine. Une alimentation à base de produits bruts non transformés.

    Je me sens super bien, juste un truc qui inquiète un peu ma femme, c’est que que je suis passé de 95kg à 80 kg en deux mois pour 1m80 et je me demande si c’est bon ou pas sachant que j’ai l’intention de poursuivre cette alimentation (avec légumes de saison). Je suis assez actif puisque je fais tous mes trajets à vélo (20 km par jour environ) et suis assez musclé, j’ai 37 ans.

    Je ne souhaite pas perdre davantage. Toutefois il y a un point très positif pour moi ; depuis 5 ans je souffre de douleurs articulaires (coudes, épaules, cervicales, chevilles et genoux) liées à mon ancien boulot qui consistaient à porter des charges très lourdes. Je peux dire aujourd’hui que ça va nettement mieux, je ne suis plus rouillé le matin, mes chevilles ne craquent plus, mes coudes ne me font plus du tout souffrir mais le top c’est au niveau des cervicales.

    J’espère que mon poids va se stabiliser car ce n’est pas un régime que je fais, je mange à ma faim.

     

    • #1238814

      Peut-être ne le savez-vous pas, mais votre façon de manger s’apparente beaucoup au régime dit "hypotoxique" du Dr Seignalet, qui ajoute à votre "régime" le fait de cuire les aliments à basse température et le moins longtemps possible. Cela dit, et aussi pour des raisons de santé, je mange aussi comme ça depuis février dernier, et il est normal de perdre du poids au début, après ça se stabilise, on dirait que notre corps s’équilibre de lui-même et pèse le poids qui lui convient le mieux (j’ai perdu 10 kilos, mais je suis petite). Bref, bonne continuation


    • #1238845

      Je te conseil d’aller voir les videos du "sportif vivant" sur youtube.
      Il parle d’alimentation vivante et de sport.
      Son témoignange est très intéressant.


    • #1238873

      Votre perte de poids est normale et va se stabiliser. La perte de poids au debut est importante car votre corps fait un effort intérieur important pour s’adapter à votre nouveau régime. Cela lui demande un effort continu pendant un certain temps et la première perte de poids est spectaculaire, ensuite cela se calme. La deuxième raison si vous tenez un régime strict est que votre corps declenxhe une crise d’elimination qui dure environ huit semaine et qui contribue à l’amaigrissement. Le corps est purifié après plusieurs mois, voire plusieurs années selon l’état de depart, et le signe de la prification sont les urines transparantes le mation, ainsi que la langue propre au reveil. Tant que le matin la langue est chargée et que les urines sont jaunes meme un peu, c’est qu’il reste des toxines dans vos tissus et que l’elimination n’est pas finie. Pas d’inquetude, votre perte de poids va se calmer et vous en reprendrez ensuitz un peu.


    • @ albatros, pourquoi dites vous que les musulmans ne jeunent pas parcequ il mangent le soir, parceque les chrétiens, en tout cas ceux qui font encore le carême ne mangent pas le soir, ils jeunent jour et nuit, tu sais on est des etres humains, et on n’est pas des dieux, redescends sur terre.


    • Oui le sportif vivant est top ! Et pour la perte de poids si tu en perds c’est que tu devais en perdre il faut savoir qu’il est possible que tu perdes bcp dans un premier temps puis que tu reprennes pour arriver à un poids optimal qui pourra paraître au commun des mortel très mince je te conseille la musculation pour prendre du poids tout en muscle je suis moi même mince d’origine mais avec ce régime plus muscu je fais 1m83 pour environ 75kg de muscle uniquement et je me sens au top du top en explosivité en force etc...


  • Voici ce que dit Julien Venesson (très compétent et vrai dissident dans le domaine de l’alimentation) à propos des vertus du jeûne pour la santé :

    "Le jeûne agit principalement en activant l’autophagie, processus au cours duquel nos déchets cellulaires sont brûlés pour fournir de l’énergie (on parle parfois de "détoxination"). Or ce processus s’active également naturellement quand vous faîtes... du sport !"

    "Quand on jeûne on produit des corps cétoniques qui viennent nourrir le cerveau à la place des sucres. Cela produit un changement dans la neurotransmission cérébrale avec un sentiment de bien-être, de détente et de concentration. Ce bien-être spirituel fait croire qu’il y a forcément un bien-être physique mais voici quelques cas où le jeûne est inutile ou dangereux :
    - Dans le cas où votre masse musculaire est faible : après un jeûne votre système immunitaire sera très durablement affaibli
    - Dans le cas de certaines maladies auto-immunes : polyarthrite, maladie de Crohn, sclérose en plaques, etc. La période de jeûne met la maladie en rémission mais celle-ci repart de plus belle quand on se remet à manger, car on na pas ciblé la cause du problème.
    - Et bien sûr en cas de carence en vitamines D, en zinc, sélénium ou autre, car le jeûne ne répare pas les carences."


  • On attrape pas trop de maladies quand on fait un jeûne en hiver ?

     

    • #1238858

      Il ne faut pas jeûner en hiver dans nos pays sauf extrême urgence. En regle générale ne jeûner que dans des lieux où le contrôle de la temperature est garanti. Au pire vous risquez une bonne hypothermie qui vous obligera à couper le jeûne. Consulter les livres et les spécialistes.


  • #1238801
    le 30/07/2015 par Max Coorevits (MaxC)
    Le jeûne, une démarche d’humilité et d’ouverture

    Le gras c’est la vie :)

     

  • Le jeûne est un acte de résistance par excellence. Vous faites mal à la société de consommation en plus de l’industrie pharmaceutique. Pour moi je n’ai jamais jeûné plus d’une semaine (uniquement de l’eau), car je fatigue terriblement au bout de 5 jours avec un mal de tête très désagréable.
    Il faut dire que je continue une activité assez intense.
    Bref si quelqu’un peut me dire comment passer ce cap.

    Merci

     

    • #1238855

      Le problème est très complexe et ne peut être discuté ici. Votre mal de tête est très probablement un symptôme d’elimination, ils peuvent être tres brutaux et impressionnants. Lors du jeûne il faut cesser absolunent toute activité professionnelle et physique. Je vous conseille la lectures des livres de Shelton et Mosseri sur le jeûne et de vous faire encadres par des professionnels. Cela existe en Allemagne et en Russie. Le jeûne est un savoir complexe à ne pas prendre à la légère et à n’appliquer au delà de trois jours qu’en cas de nécessité vitale avec au moins un an de récupération entre deux jeûnes.


    • @l’hygiénisme
      Merci pour ces conseils de lecture. Après je sais que j’ai un métabolisme rapide, et que je perd rapidement du poids.


    • Le jeûne doit nécessairement s’accompagner d’une réduction de l’activité physique.


  • #1238828

    J’ai fait l’expérience du jeûne thérapeutique hygiéniste deux fois dans ma vie suite à de graves problèmes de santé et les deux fois les resultats ont été definitifs et spectaculaires. Que ces techniques échappent à la medecine est un scandale absolu. Le monde se traîne dans les maladies alors que notre corps possede des ressources que nous n’imaginons pas. Attention : bien se renseigner avant de se lancer, lire les livres Mosseri et Shelon et de préférence être encadrés par des hygiénistes expérimentés. L’hygiénisme est une science incroyablement éclairée.

     

    • Le contraste entre la médecine symptomatique, toujours plus prétentieuse et minutieuse, et le bon sens, qui attribue au corps des capacités régénératives naturelles qu’il faut s’abstenir d’entraver et qu’il faut simplement laisser agir pour guérir, est saisissant.


  • Génial ! Le jeûne contre révolte contre le système (la société de consommation), le jeûne comme confiance en Dieu.


  • On a des genres de bestioles dans le corps ?

     

  • #1238940

    Ce monsieur parvient a la vraie medecine (qui est simple malgre la complexite de la vie) par l’intermediaire de son bon sens et de son experience de vie. Mais sachez que cette vraie medecine existe et est parfaitement documentee, au-dela de ce gentilhomme, l’internet ouvre la porte a l’expression de vrais scientifiques qui ne marchent pas dans le sens de la foule. Ainsi sommes-nous en train de redecouvrir le metabolisme ketogenique et la bioelectronique de Vincent, que la medecine institutionnelle nous cache depuis combien de temps maintenant ? Il faut vous interesser à la biologie de ces deux concepts, ca fonctionne vraiment, je vis de lipide et d’eau pure, litteralement...

    Le principe actif du jeune, c’est que vous cessez d’emmerder vos organes avec du sucre (qui est gere en priorite car toxique en grande quantite, insuline, cellule adipeuse...) pour qu’ils s’occupent du gras à la place (n’arrive que deuxieme derriere le sucre car son intermediaire sanguin, les ketones, n’est toxique a aucune dose ! et s’evacue par les urines !). C’est le metabolisme que nos ancetres utilisaient pour passer l’hiver (c’est encore utilise par beaucoup de mammiferes, ca remonte à loin).

    Bref, vous parviendrez grosso modo aux memes resultats juste en remplacant tout votre sale sucre par des bonnes graisses, mais ca sera beaucoup moins dur. Le seul truc que vous aurez pas par rapport a la restriction calorique du vrai jeune, c’est le bonus en longevite qu’il fournit, bonus qui est d’ailleurs prouvé et archi prouvé depuis longtemps dans l’integralité du monde animal. Mais tous les autres bienfaits sont la, de la perte de surpoids (et pas au dela, contrairement au jeune), l’inhibition (voir la regression) de l’explosion demographique des cellules disfonctionnelles (la base des cancers), etc... et l’avantage principal, c’est que vous avez autant d’energie que d’habitude, la ou un jeune peut etre eprouvant.

     

  • #1238986

    Autre petit guide pratique pour suivre une période d’abstinence alimentaire :
    " Les surprenantes vertus du Jeûne "de Sophie Lacoste edition Leduc
    Selon mon expérience , il y a déjà 8 ans , une journée, pour voir , et j’ai fini à 21 jours .


  • Je devais rattraper des jours de Ramadan. Donc je jeûnais hier avec un mal de gorge et une voix nasillante. Je me suis endormie et réveillée pour déjeûner vers 00h30 j’avais plus rien à la gorge. Donc le corps se régénère
    Thierry a tout bon sur le jeûne, petit bémol il préconise de le rompre avec des fruits pas des dattes or les dattes contiennent le sucre lent et rapide pour le cerveau

     

    • #1240295

      je crois que tu mélange un peu tout, le ramadan c’est faire un repas par jour pendant 28 jours. dans ce cas la tu es dans un régime de compensation tu veux avaler autant de calorie que tu en as l’habitude c’est pour ça que les dattes et le lait fermeté ont un rapport calorie/place dans lestomac qui est très interessant ce qui permet après de manger une soupe de légume (toi comme moi on sais que personne respecte ça a la lettre ça sla tue a la viande et au patisserie moi le ramadan perso ça me fait grossir) jcrois que après 7 jours sans rien avalé d’autres que de l’eau tu peux te permettre d’y aller au feeling vu que tu ne cherche pas a te gaver avant d’entamer un autre jours de jeûne.


  • Merci à E&R de relayer Thierry Casasnovas. Tout-à-fait dans la ligne du site selon moi.

     

    • #1239112
      le 31/07/2015 par Max Coorevits (MaxC)
      Le jeûne, une démarche d’humilité et d’ouverture

      Tout-à-fait dans la ligne du site selon moi.

      La ligne diététique du site peut-être, parce que je n’ai jamais lu de tel sur la charte E&R ;) Je ne penses pas qu’elle soit extensible au plaisir des uns et des autres de voir un sujet apparaitre ici et là. Et d’autant plus qu’apparaitre dans l’édito ne constitue pas un sujet dont tout le monde a la même opinion ni même validé E&R.


    • J’entends par ligne du site, une démarche de vérité, la vraie, celle qui fait peur au point de devoir être diabolisée. Soral a raison. Casasnovas a raison.


    • #1239352
      le 31/07/2015 par Max Coorevits (MaxC)
      Le jeûne, une démarche d’humilité et d’ouverture

      une démarche de vérité, la vraie, celle qui fait peur au point de devoir être diabolisée

      Un vérité ne peut pas être fausse par définition, donc parler de vraie vérité c’est inadapté. Et note que si tout ce qui est diabolisé ou ridiculisé est forcément vrai, tu ouvres la boite de pandore du tout et surtout du n’importe quoi. C’est aussi un moyen très efficace pour rejeter toute critique, vu que toute critique est forcément suspecte dans l’esprit de ceux qui pensent être dans le vrai.

      Pour ce qui est de La vérité, ne soyez pas présomptueux. Ici bas là vérité reste toute relative.


  • #1239067
    le 31/07/2015 par Philippe de Macédoine
    Le jeûne, une démarche d’humilité et d’ouverture

    Je suis toujours circonspect quand des gens viennent me donner des leçons sur ce que j’ai dans mon assiette... et quand je dis "je" j’entends "ma civilisation".

    Sans doute que nous avons une tradition hypercalorique en France et, plus généralement, dans la civilisation blanche. C’est un fait, nous mangeons plus de viande, plus souvent que les autres civilisations, nous vidons les mers de son poisson etc etc...

    Mais j’ai du mal à trouver réponse aux paradoxes de notre monde qui sont que :

    - nous avons toujours eu une des plus fortes espérances de vie ;
    - à cause ou grâce à notre "société de l’avoir" qui est millénaire et fondatrice, n’en déplaise à M. Cousin, nous avons été le creuset du développement technologique le plus durable et le plus intense car en conflit permanent pour un morceau de terre plus ou moins fertile ;
    - de fait, nous avons latté presque toutes les civilisations de la planète aussi bien à la guerre qu’au football ;
    - en général, l’homme blanc du nord (le plus gavé aux viandes et aux poissons gras) est un golgoth de près de 2 m de haut et jouant avec les quintaux et que rares sont les populations qui peuvent lui disputer sa supériorité physique (notez que je suis un avorton personnellement) ;
    - la seule population qui nous a massacré, ce sont les mongols... Des mangeurs de viande invétérés...

    Alors je veux bien entendre ces doux messages sur le jeûne, l’orthorexie, les acides qui me dévorent... Mais vous ne faîtes pas une civilisation en vous retrouvant à table à boire du jus de céleri aux pistaches et en vous comptant les côtes... en tous cas moins qu’en sacrifiant des moutons ou des dindes et en riant avec Tonton Nestor qui a le coude meurtri d’avoir été trop levé ou Tata Germaine qui entame sa deuxième douzaine d’huitres.

    J’aimerais dire aussi que la civilisation chrétienne qui jeûne, qui fait des Saints avec des Stylites, ce n’est pas la mienne. Ma civilisation est un mélange entre le banquet celte et une vision de la chrétienté qui répète tout le temps un gueuleton...

    La subversion par le jeûne... si ça vous tente, allez-y, pourquoi pas... Je la préfère par le gueuleton, de Pétrone à Blondin en passant par Rabelais, Villon ou Vallès ; il y a une subversion qui mange et qui croque les cuissots avec ardeur et violence.

     

    • #1239133

      ER est un site d’informations avant tout.
      Libre à chacun d’opter ou non pour une voie qu’il jugera attirante ou non.


    • #1239150

      "Sans doute que nous avons une tradition hypercalorique en France et, plus généralement, dans la civilisation blanche. C’est un fait, nous mangeons plus de viande, plus souvent que les autres civilisations, nous vidons les mers de son poisson etc etc..."

      L’hypercalorisme et le banquet ont été des privilèges de riches jusqu’à il y a peu. Et ces riches avaient aussi des tares. La majorité avait une ration plus faible de calories. Aujourd’hui avec le surplus calorique, nous nous retrouvons avec des maladies dites de "civilisation" qui existaient peu jadis.

      Alors certes, nous vivons plus long mais avec le lot de maladies dégénératives, causées par des modes de vie impropres à l’être humain. Ceci passe notamment par l’alimentation de mauvaise qualité, l’excès de cuisson, le manque de bagage enzymatique pour métaboliser certains nutriments de la nourriture moderne, le stress qui fragilise la barrière intestinale etc

      La meilleure voie semble être celle du milieu : ni la disette volontaire, ni l’orgie permanente (qui ressemble au "jouir sans entrave" 68ard). En tout cas, pour des raisons purement écologiques, la viande et le poisson quotidiens (surtout venant de loin) est une folie par rapport à l’empreinte carbone.

      PS : les "goloths" de 2m ne sont pas toujours en bonne santé. 2 mètres de cellules, ce n’est pas anodin. Et le lait de vache apporte plein de problèmes, c’est notamment un des facteurs de risque d’ostéoporose chez les femmes.


    • #1239152

      Je comprends vos arguments, et ne puis seulement que vous encourager à vous intéresser de près à l’hygiénisme, voys trouverez la réponse à toutes vos questions qui demandent de longs developpements. Passer un certain âge, les gens vivent vieux, mais se trainent de maladie en maladie, qui sont inévitables avec nos régimes traditionnels. Parlez avec les gens autour de vous après 60 ans. En cas de maladie grave, seul l’hygiénisme peut nous ramener à la santé. Mosseri, qui est mort à 88 ans, disait toujours que l’hygiénisme c’est plus ajouter de la vie aux années que des années à la vie. Il disait aussi que personne ne peut être hygiéniste à 100 % alors ne vous en faites pas trop si vous aimez manger, le tout est de savoir maîtriser son niveau toxique, et surtout savoir quoi faire en cas de situation grave, notamment quand la medecine vous dit qu’il n’y a plus rien à faire...


    • #1239509
      le 31/07/2015 par Philippe de Macédoine
      Le jeûne, une démarche d’humilité et d’ouverture

      A Tapas Sanbal...
      Je vais vous dire ce que je pense personnellement. Je pense qu’il n’y a pas de recette miracle. Je suis personnellement un gringalet qui peut tenir des heures à -20 °C en bras de chemise, qui peut monter un col en courant bien que fumant deux paquets de cigarettes par jour (en fait je mens, j’ai arrêté de fumer il y a six mois), qui à bientôt cinquante ans porte les sacs de ciment par deux et qui mange l’équivalent d’un steak de 400 g par jour tout en restant à 59 kg tout mouillé. Mes proches sont encore plus forts que moi, ont survécu à des cancers formidablement violents en se nourrissant de jambons et de boudins. Certains sont taillés comme des vikings, d’autres sont des avortons comme moi. Il y a une dimension génétique chez chaque personne et un tronc commun racial que l’histoire met en évidence.

      Cependant, la voie de la mesure paraît la plus judicieuse en effet si on lui adjoint l’activité physique qui va avec. Mes cousins éleveurs avec leurs cous de taureaux et leurs mains grosses comme des couvercles de chiottes mangent un cochon par jour mais en échange passent leur vie dans l’effort physique permanent.

      A l’hygiénisme... Faîtes moi plaisir... Donnez moi vos réponses. Je suis à l’écoute.
      S’il vous plaît, dispensez vous de citer l’age de vos références... Je pourrais aussi vous dire que Churchill a vécu 91 ans et qu’il n’a pas sucé que des glaçons et mangé que des bananes dans sa vie. Ce n’est pas un argument d’autorité.


    • Oui le lait c’est pas bon, sauf pour les Massaïs, les Mongols, les bergers, les Pachtounes.
      Les poissons non plus, sauf pour les anciens Gaéliques qui vivaient sur des iles ou rien ne pousse.
      Les légumes c’est pas bon pour les Esquimaux, ils n’en mangeaient jamais, ni fruits, d’ailleurs.
      Aux cochons on donne beaucoup de fruits et légumes, avec du son et ça les engraisses bien.
      Aucun peuple naturellement totalement végétarien n’a été trouvé à l’état sauvage, même là ou la nature est prolixe.
      Dire que l’homme à mangé cuit, depuis la découverte du feu, est pas totalement vrai, ils existe des sources d’eau bouillante, de même après un incendie de forêt c’était une aubaine pour les chasseurs cueilleurs, de rechercher des carcasses, déjà cuite.
      La viande pourrie était aussi un met de choix.
      En parlant d’ossature, les chasseurs cueilleurs étaient ce que l’on faisait de mieux, plus chasseur que cueilleurs d’ailleurs.
      En revanche ily avait des périodes de pénuries, c’est pour cela que les amérindiens boucanaient, la viande et le poisson.


    • Le Dr. Gérard Leborgne, dans la vidéo relayée ici même sur ER (émission de Ratier Radio Courtoisie) dit que nous vivons malade 12 ans en moyenne au terme de notre vie. Parmi les civilisations riches, les japonais ont le taux de longévité le plus grand. De plus si l’"espérance de vie"augmente c’est seulement pour les générations nées avant 1938 (depuis, engrais chimiques, voitures pollution, cigarettes).

      Souvent les gros mangeurs de viande ne sont en réalité que des consommateurs de graisse parce quˋils vivent sous des latitudes froides, c’est ce quˋils trouvent le plus immédiatement, a fortiori s’ils sont nomades, et aussi pour se réchauffer.

      Je préfère moi la morphologie de Thierry que celle de Depardieu, après libre à vous.


    • Pardon à celle de Depardieu.


  • #1239121

    Vidéo très instructive.
    Ayant fait et faisant beaucoup de sport, de l’escalade notamment, j’ai souvent de grosses douleurs articulaires au niveau cervical et dans le haut du dos.
    Etant dejà passé par la case ostéo, kiné (avec irm et radio à l’appui n’indiquant rien de particulier) et j’en passe, ceux ci n’ont pu soulager que temporairement le problème .

    J’ai donc décidé de ne plus passer par la médecine à soutirer du fric. Et oui une séance de 30 minutes c’est 60 euros.
    Et entre ces métiers énormément de contradictions dans les dires par rapport au corps humain.

    En tant que sportif plus ou moins aguerri, est ce que l’un d’entre vous à déjà essayé le jeûne suite à des douleures de longues dates et quelles sont les améliorations que ça vous à apportés ?

    Merci

     

    • Hello.

      Je fais personnellement 2 jeûnes par an, minimum 7 jours, depuis plusieurs années. Et j’ai fait pas mal de sport en compétition à une certaine époque.

      Chaque expérience est différente, mais au bout de quelques jeûnes seulement on observe des évolutions et une regénération du corps, tout comme de l’esprit. Tu ne perdras rien à essayer : des jeûnes aux fruits pour commencer, puis des petits jeûnes à l’eau (3 jours minimum, 5 jours max pour débuter).

      Les effets positifs peuvent être fulgurants, ou demander plusieurs jeûnes. Dans tous les cas, il y a de bonnes chances que ça finisse par améliorer ton problème.


    • Bonjour,
      Rien à voir avec le jeune, mais pour tes douleurs articulaires récurrentes dans le haut du dos je pense que tu devrais essayer les postures de l’arbre du Yi chuan, les vertus de cet art martial chinois sont époustouflantes, leurs buts et de rééquilibrer le corps et de relâcher ses tensions (qui sont nombreuses étant donné notre mode de vie moderne fondé sur le stress, la performance et la tension). Je précise qu’ll ne faut pas attendre des années d’entrainement pour voir les effets de la posture de l’arbre, au bout de quelques mois d’efforts et de constance les tensions commencent à diminuer.

      Bien à toi et quenellement votre,

      Alan


    • Le jeûne ne peut pas faire de mail mais ce n’est pas le meilleur remède aux problèmes des articulations. Les douleurs de dos et des cervicales, comme les douleurs dans les articulations (genoux, hanches, etc.) sont causées le plus souvent par de mauvais mouvements (dans les pratiques sportives) ou par une mauvaise posture du corps (mauvaises habitudes quotidiennes).

      Renseigne-toi sur la méthode Alexander (en anglais : The Alexander Technique), qui est utilisée par les danseurs, les chanteurs, les sportifs, etc. pour corriger la posture du corps (en particulier des cervicales et du dos). Elle est assez peu répandue en France mais on trouve malgré tout des instructeurs. C’est une méthode qui a fait ses preuves, elle est même enseignée dans certains conservatoires nationaux de danse ou d’art dramatique mais elle reste vraiment accessible à tout le monde.


  • attention quand meme de pas finir comme l’ane de buridan !


  • Le jeûne met le corps en acidose, c’est démontré formellement . L’acidose est responsable de maladies graves comme par exemple le cancer ou le diabète (détrompez-vous, c est une maladie très sérieuse). Preuve : large prédominance du diabète chez les populations pratiquant le ramadan, comparées à d’autre populations ne le pratiquant pas.
    Source : médecine moderne.

    Je trouve que ce genre de vidéo fait beaucoup de mal au site. Quand je vois ca, j’ai l’impression que ca balaie d’un coup l’excellent travail fait à coté. La crédibilité est essentielle et c’est une des grandes épreuves que doit réussir ER, car c’est l’argument majeur du camp adverse.
    Ca c’est pour le site.
    Maintenant, plus important, pour les gens et l’auteur, je trouve ca grave de donner des conseils de santé qui ne sont pas basés sur des faits cliniques vérifiés et vérifiables.
    Des gens malades prêts à tout écouter, vont se lancer dans des "expériences maisons" qui ne vont pas être sans conséquences.

    J’aurais pu dire que la pratique de la médecine est réservée au médecin, mais je fais l’effort de l’expliquer pour ne pas entendre "on touche à leur steak alors forcément..."

    Méfiez vous des gens qui vous disent vous méfier des médecins.

     

    • #1239215
      le 31/07/2015 par Max Coorevits (MaxC)
      Le jeûne, une démarche d’humilité et d’ouverture

      Il y a des gens qui sont obsédés par leur alimentation, leur poids, leur durée de vie "optimale". Tout le temps perdu à "optimiser" c’est du temps de vie non profité. Il n’y a qu’à notre époque que des gens sont complètement possédés par ces questions, et je ne suis pas sur que l’investissement en temps, énergie voir stress (ou angoisse) soit réellement un choix de vie cohérent.

      Je rigole quand je vois ces gens "connectés" qui comptent le nombre de pas qu’ils font par jour, mais je vois que même ici on a le même genre la technologie en moins.

      Si je pouvais retourner quelques décennie en arrière, je serais le plus heureux du monde à me taper un gueuleton de gaulois avec des bonhommes du gabarit de Ventura, Blier ou Gabin ou toute cette race de bonhomme comme on n’en fait plus. Pas sur que Ventura aurait apprécié les tires-jus de monsieur Casanova. C’est un style, une époque ... bien triste.

      Ceci dit demain je vais me fracasser une belle entrecôte à votre santé à tous ! Amen !


    • #1239238

      Le problème de l’acidose est discuté par les hygiénistes alors informez-vous avant de parler cela ne fera qu’elever le débat. On voit à ce que vous dîtes que vous n’avez aucune connaissance sérieuse de ces problèmes, donc en l’état je vous conseille d’éviter de vous prononcer. Les gens font comme vous d’ habitude, ils vont vers la médecine, après s’être detruit une vie entière à ne pas savoir comment manger. Lorsque le délabrement est trop important, la médecine dit qu’elle ne peut plus rien, et c’est le moment où les gens désespérés découvrent d’habitude enfin l’hygiénisme qui les sauve presque à chaque fois, malgré une vie d’intoxication aux aliments malsains, puis aux médicaments. Mosseri a fait jeuner 5000 personnes et n’a eu aucun mort, Shelton 100 000 personnes dans sa clinique et n’a eu qu’un seul mort dans toute sa carrière alors que les morgues des hôpitaux sont pleines à craquer à longeur d’année. Je parle de mon expérience basée sur un vecu long avec l’hygiénisme et invite toujours les gens à lire et à se faire encadrer par les spécialistes. Il est miraculeux qu’ER ait l’intelligence d’aborder ces question qui sont loin de son domaine de compétences habituelles, et je les fellicite chaleureusement de cette excellente initative qui accroit encore un peu plus leur crédibilité.


    • Le Jeûne :

      Les partisans de l’acidification préconisent le jeûne comme technique de mise en acidose (du sang). Après ce qui a été dit précédemment, nous devons cependant nous poser la question : les effets thérapeutiques proviennent-ils de l’acidification du sang ou de l’alcalinisation des tissus qui en résulte ?

      Que se passe-t-il pendant le jeûne ? La restriction des apports oblige l’organisme à puiser dans ses tissus. La dégradation des tissus produit des acides qui seront acheminés vers le sang, puis éliminés par les émonctoires. L’intensification du travail d’élimination que déclenche le jeûne, conduit aussi les acides des tissus vers les émonctoires en passant par le sang. S’il y a augmentation de l’acidité tissulaire tout au début du jeûne, la désacidification du terrain, environnement direct de la cellule, en est la conséquence à long terme. Le sang, lui par contre, a tendance à s’acidifier pendant le jeûne.

      Le jeûne permet donc bien de lutter contre le cancer puisqu’il :

      acidifie le sang (diraient les partisans de l’acidification)

      parce qu’il alcalinise le terrain (diraient les partisans de l’alcalinisation).

      Le processus est le même et les conclusions qu’on peut en tirer aussi lorsqu’il s’agit de jeûne partiels ou des régimes restrictifs préconisés (diminution des viandes, graisses et sucre). Dans ces cas il y a aussi désacidification du terrain et acidification du sang.


    • Vous avez lu 2 livres sur une pseudo-science et vous êtes médecin ? vous pouvez faire un diagnostique ? Faites ce que vous voulez de votre vie, le jour où vous irez chez votre "hygieniste" qui confondra une pneumonie avec un manque de raisin sec, je vous promets que ca va vous faire drôle.


    • Votre information n’est-elle pas un peu légère pour tirer pareilles conclusions ? Même en restant sur le terrain du mainstream positiviste, le jeûne a des vertus démontrées "scientifiquement", à savoir selon les critères admis par la recherche moderne. Par exemple, les bénéfices obtenus par la pratique du jeune intermittent ont fait l’objet de publications scientifiques : amélioration des indicateurs cardio-vasculaires, amélioration de la sensibilité à l’insuline, baisse de l’inflammation en général, etc.

      Néanmoins votre remarque a permis que l’on clarifie la question de l’acidose, qui serait donc plus exactement une polarisation du pH corporel entre milieux sanguin (acidification) et cellulaire (basification).


    • @ amir_90
      De plus, le corps possède une sorte de mémoire, après le jeûne, tu reprends tout ce que tu as perdu et plus encore, le corps fait des réserves de graisse pour la prochaine pénurie, question de survie, et si tu veux rester mince il faut continuer un régime Spartiate, et tu entres dans une boucle, difficile d’en sortir ensuite, je te dis ça car ça fait + de 30 ans que je m’intéresse à la nutrition, je connais à peu près tout ce qui existe en la matière et l’ai appliqué sur moi même.


    • Dans le genre plaisanterie on ne fait pas mieux que votre message, Ramadan=diabète, c’est scientifique cette corrélation, vous qui vous vous targuez d’études sérieuses ? Si les gens ont plus de diabète c’est parce qu’ils sont plus gros, malbouffe pléthorique pâtes, pizzas, Mac do bourrés de sauces, gâteaux, crèmes ecoeurantes...les américains alors, cest le ramadan ?
      La malbouffe mais aussi le stress- le cortisol vous connaissez ? L’épuisement surrenalien, de la thyroïde ? J’attends encore le médecin qui en parlera à son patient comme en parle Casasnovas. Non il vous bourrera de cachetons et quand à force de tirer sur la corde, le pancréas et le foie s’épuisent il vous mettra sous insuline à vie.
      Thierry Casanovas l’a dit à maintes reprises, il se base sur sa propre expérience, ne fait pas de médecine (prescripteur) mais exerce son libre droit d’expression.
      Les études cliniques bidonnées vous voulez dire financées par la mafia pharmaceutique ? Allez, il vous reste beaucoup de choses à découvrir si vous êtes sur ce site...
      A moins que vous ayez un intérêt, médecin peut être ?


    • #1239819

      @ Amir_90. Je renvoie vers deux livres essentiels sur la question du jeûne et j’en ai lu bien d’autres ce qui ne fait pas de moi un hygiéniste confirmé et c’est pour cela que je renvoie vers les spécialistes, qui m’on ramené deux fois à la vie. La medecine ne comprend absolument rien aux mécanisme de la pneumonie, pas plus qu’à ceux d’un simple rhume, donc une fois de plus je vous invite à ne pas dire de bêtises sur ces sujets où vous n’avez absolument aucune connaissance sérieuse. Ce qui ne vous empêche pas d’aller chez votre médecin, ce qui vous aidera à comprendre, comme moi en mon temps, qu’il ne peuvent rien pour vous aider réellement, sauf vous gaver de médicaments qui lorsqu’ils ne chronicisent pas la maladie, entravent le corps pour rétablir la santé, excepté dans quelques cas très rares et urgences vitales, ce que les hygiénistes ne contestent pas.


    • Je rappelle à Mr l’hygieniste , que votre expérience personnelle comme celle de casasnovas, reste votre expérience personnelle, vous pourrez toujours citer une ou deux connaissances, un parent malade, que la médecine n’a pas sauvé. Evidemment que la médecine ne guérit et n’explique pas tout, mais c’est une science qui se base sur des observations cliniques à une échelle plus importante que l’entourage d’une personne. Vous connaissez quelques personnes non guéries ? Un médecin traite des centaines de cas par an, il possède une expérience de ce qui fonctionne ou pas pour la MAJORITE des gens . Pour ce qui est de la pneumonie et le rhume mon cher monsieur, dire qu’on ne connait rien révèle l’étroitesse de votre esprit et le néant de votre savoir dans les sciences expérimentales. Quand j’entends Casasnovas dire qu’on appris qu’on était plus bactérien que cellulaire il y a moins de 30 ans alors que c’est un fait connu depuis quasiment l’invention du microscope optique, je me retiens de bondir au ciel, sans ajouter qu’il dit après "donc tout ce qu’on sait depuis pasteur est faux" . C’est un mensonge. Pour d’autres, les rapports bidonnés d’entreprises pharmaceutiques , effectivement ca existe, mais premièrement , ca ne représente pas l’ensemble des travaux et je rappelle que la recherche ne s’effectue pas qu’au sein de laboratoires privés. Deuxièmement, la différence entre ces rapports bidonnés ou non bidonnés et casasnovas , c’est que toute la démarche et référencée et expliquée pas à pas, l’entièreté des études scientifiques menées est REFAISABLE à l’infini, c’est d’ailleurs pour cette raison qu’on peut affirmer que des rapports sont faux, vrais ou truqués. On ne pourra jamais affirmer en revanche que ce que Casasnovas dit est vrai ou faux car ce qu’il propose est invérifiable.
      Sur le ramadan. Ca n’est pas moi qui fait cette affirmation et ca n’est pas une explication SIMPLE, les études comparatives qui ont été faites ont évidemment pris en compte les facteurs externes pour les exclure (génétiques, sociaux, alimentaires).Pour faire simple car vous me prenez de haut mais que vous n’avez pas l’air très instruit sur le sujet comme beaucoup apparemment : on a pas comparé des francais non musulmans avec des indonésiens pratiquant le ramadan !
      Si le jeûne et les légumes étaient la réponse face à la maladie, les indiens seraient tous centenaires et n’auraient pas une espérance de vie de 20 ans de moins que n’importe quel pays ayant une médecine moderne.


    • Irrécupérable, mais en plus ça ose tout...inversion accusatoire...la science blabla blabla...le pré carré, le dogme, la théorie sans la pratique...vous reviendrez dans 10 ou 20 ans.
      Ecoutez des médecins qui sortent des clous quand ils sont à la retraite malheureusement (faut bien bouffer hein sans mauvais jeu de mots), la médecine moderne tue.


    • #1240652

      C’est vous qui prenez les gens de haut cher M Amir, nous nous ne faisons que repondre sur votre ton. Il y a trois millions d’asthmatiques dans ce pays qui ne savent pas comment faire pour respirer la nuit, comme je l’ai ai été moi même, lorsque les médicament ne font plus effet, alors qu’il suffit de consulter pour cela les gens qui etudient depuis trois siecles la santé, plutot que ceux qui passent leur temps à ne regarder que la maladie. Dites à vos patients asthmatiques d’arrêter leurs médicaments et de cesser de manger autre chose que des fruits et des legumes, ils respireront tous mieux au bout de quelques jours et seront totalement guéris en quelques mois, au lieu de leur expliquer que c’est une maladie chronique dont les etudes scientifiques sur des millions de cas on démontré que les medicaments, toujours plus nombreux et plus couteux, pourront les guérir, alors qu’ils contribuent souvent en plus de l’ignorance alimentaire à les amener en reanimation. Les médecin avec leur soit disant science objective ne savaient pas repondre à mes qestions, notamment de savoir pourquoi après un bref soulagement les médicaments aggravent la maladie, et ce sont les hygiénistes qui m’ont expliqué que ceux ci aggravent l’intoxication des tissus et donc la maladie elle même. Ils m’ont apporté ce que tout le monde vient chercher sur ce site, un raisonnement cohérent, qui apres m’avoir convaincu théoriquement par sa pertinence absolue, s’est vérifié de façon spectaculaire dans la pratique. Là où la médecine est en faillite totale et sur le raisonnement et sur les resultats. C’est peut etre dur à entendre si vous etes medecin, mais nous on souffre et on defend les vraies sciences de santé, qui m’ont appris que si l’on veut aller bien, il faut remplacer les causes de la maladie par les causes de la santé, et que notre corps qui nous a construit a partir de quelques cellules sans l’aide de personne, se connaît mieux lui même que ne comprendra jamais aucun médecin, n’aura jamais besoin de quiconque pour rétablir la sante, car il ne sait faire que cela, si on le laisse tranquille . Si vous voulez vraiment faire profession d’aider les gens, laissez tomber toutes ces études basées sur de faux axiomes, qui tournent en rond dans l’erreur, et penchez vous sur l’hygiénisme longtemps, vour découvrirez une façon de raisonner beaucoup plus pertinente que celle del la médecine, et qui donne des résultats inesperes dans la pratique. Et sur ce le débat est clos pour moi, en vacanc.


  • Ecouter et approuver les "méthodes" de Casasnovas est la meilleure façon de ne pas finir sa vie en Hôpital. Il fait œuvre de salut public, selon moi.


  • Excellent message de paix intérieure (corporelle et psychique)


  • En total cohérence avec la citation du prophète Muhammad : "Soomou tassihhou"
    Traduction : "jeûnez, vous améliorerez votre santés"


  • Le jeûne pratiqué de tous temps forge le corps et l’esprit, en symbiose parfaite. Cest un défi que seul l’humain peut rechercher volontairement, une transcendance afin de communiquer avec Dieu.
    De plus, technique formidable pour se régénérer si l’on est "malade"(le ressenti avant tout).
    Par contre jeuner est difficile les premiers jours car on relargue les toxines du corps qu’il faut évacuer (2/3 jours) surtout si on a une alimentation délétère à la base. Dans ce cas, commencer le jeûne en s aménageant du repos, s’activer quand on a pris l’habitude et que l’on ressent que du bien être (Thierry Casasnovas est aguerri capable de courir 20 km a jeun).
    Après le jeûne, manger physiologique, dégager définitivement gluten lait et aliments transformés.
    Personnellement c’est ce que j’applique, surtout après un premier entraînement qu’ est le ramadan.


Afficher les commentaires suivants