Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Quelle constitution et quel régime alimentaire pour l’être humain ?

Voir aussi, sur E&R :

 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

61 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Dieu dit : je vous donne en ce jour toutes les plantes à graines qui poussent sur toute la terre , et tous les arbres qui portent des fruits avec leur semence, ce sera là votre nourriture.

    Genèse 29

    Notre carburant premier : fruits, légumes = énergie, minéraux, vitamines.

     

    • Oui et crus bien évidemment.
      Mais par contre, faut franchement être naïf pour croire qu’en Europe nous puissions vivre uniquement de ça l’hiver...
      Nos ancêtres du Paléolithique ne s’y sont pas trompés ! Les insectes et le petit gibier étaient aussi importants que les aliments végétaux, surtout l’hiver...

      Il ne faut pas oublier où a été rédiger votre "Livre"... le Moyen-Orient c’est pas les Ardennes...
      Cordialement.


    • @Kosmos

      Je ne parle pas "d’hommes singes" ou "d’hommes hybrides" (thèses évolutionnistes) mais de l’Homme, la création de Dieu. Et j’ai bien précisé "Notre carburant premier" est : les fruits et les légumes. La viande est accepté par notre organisme (voir acide chlorhydrique de l’estomac), mais en petite quantité et de préférence non cuite. L’apport d’acide gras est aussi essentiel (huile de coco etc.) mais en petite quantité.

      Le problème réside dans l’équilibre acido-basique de notre organisme. Les gens sont aujourd’hui de véritables batteries de voiture bourrés d’acide (acidose) et dépourvus de minéraux, d’ou l’explosion des pathologies (cancers, Alzheimer, Parkinson, sclérose en plaque etc). Chaque jour nous devrions mener un combat contre l’acidification en apportant, à travers les légumes crus (sous forme de jus) et les fruits crus, un max de minéraux et d’énergie à notre organisme, comme une plante qui a besoin chaque jour d’être arrosée d’eau pour subsister.

      Bien à toi


    • @ godefroi de javron
      1 timothée 1 :
      Or l’Esprit dit expressément qu’aux derniers temps quelques-uns apostasieront de la foi, s’attachant à des esprits séducteurs et à des enseignements de démons,
      2disant des mensonges par hypocrisie, ayant leur propre conscience cautérisée,
      3de se marier prescrivant de s’abstenir des viandes que Dieu a créées pour être prises avec action de grâces par les fidèles et par ceux qui connaissent la vérité ;
      4car toute créature de Dieu est bonne et il n’y en a aucune qui soit à rejeter, étant prise avec action de grâces.
      5car elle est sanctifiée par la parole de Dieu et par la prière

      a mettre en relation avec la vision de Pierre, ce que Dieu tient pour pur ne le tiens pas toi pour impur, et la paque juive sortie d’egypte, (mangeant la viande rotie ?)

      cela dit je crois, qu’il faut manger de la viande sobrement.
      .


  • Il est clairement en meilleur état que par le passé, ça fait plaisir à voir.

    Le plus dur en effet est d’accepter d’y aller petit à petit vers ce régime frugivore. Et à chacun de suivre son intuition.


  • Il est vraiment pas avare en parole ce type, c’est qui ?

     

    • Il s’agit de Thierry Casasnovas. Il a un discours tout à fait sain dans la forme, mais il est absurde de penser qu’on peut être en bonne santé avec seulement des légumes et des fruits. Je préfère écouter Frédéric Delavier à ce sujet, car il met l’alimentation en rapport avec la géographie, la météorologie etc. On ne ressemble pas aux asiatiques ni aux Massaï, ni au tahitiens, et c’est pas pour rien. Facile de dire qu’on devrait tous se nourrir uniquement de fruits et de légumes sans prendre en compte les différences physiologiques d’un individu avec un autre. On est tous différents, on a pas les mêmes besoins. Pourquoi alors certains auraient besoin de plus de magnésium que d’autres etc. ?...


    • " Il a un discours tout à fait sain dans la forme, mais il est absurde de penser qu’on peut être en bonne santé avec seulement des légumes et des fruits."

      Il est absurde de dire que Casasnovas prône une meilleur santé uniquement avec l’alimentation, c’est un hygiéniste et a ce titre il parle très souvent de l’importance du sommeil et de l’exercice physique, que tu peux avoir l’alimentation la plus parfaite, si ton taffe te stress ou que tu vis sous un relais G4 ....
      Et sur les différences entre les peuples, il y en a cela serait con de le nié, mais pas au point de penser que l’homme naturellement frugivore s’est transformé en autre chose, il y a bcp de races de chat, tous sont carnivore.


    • Je me demandais s’il avait des diplômes, une formation, des expériences validées...... Parce qu’affirmer des choses comme ça, c’est peut être pas sans danger.
      En France il faut des diplômes pour exercer la médecine


  • Il y a beaucoup de vrai dans tout ceci, c’est à peu près l’essence du discours de la médecine hygiéniste, qui est selon moi la discipline médicale qui comprend le mieux la santé humaine.
    Fondée par Tilden à la fin du XVIIIè siècle, elle a été portée à son élaboration maximale par Herber Shelton au XXè siècle. http://www.hygienisme.org/ . Sur la fatigue chronique, l’explication est à mon avis mauvaise. La fatigue chronique est due à une surtoxicité des tissus, qui oblige le corps à un travail intense d’élimination ce qui détroune les énergies vers l’intérieur pendans des semaines et parfois des mois et des mois. Le régime fructivore favorisant l’élimination qui devient violente surtout la nuit, et étant peu calorique, il peut à ce moment accentuer la fatigue jusqu’à un état de dépression physique qui peut donner l’impression d’un déséquilibre, d’autant que cela s’accompagne de symptômes d’élimination parfois impressionnants, surtout au petit matin. Il faut à ce moment là, si on peut, accepter cet état et persévérer avec le régime hygiéniste, le retour à la santé n’en sera que plus rapide.
    La fatigue recule au bout de quelques mois, c’est un mécanisme assez lent. Si l’on remet des aliments à plus forte toxicité, la personne ira mieux en apparence car cela entrave fonctionnement des émonctoires et ralentit l’élimination, mais ce n’est un mieux qu’apparent. Les mécanismes de la fatigue chronique ont été parfaitement identifiés et expliqués par l’école hygiéniste, il suffit de se procurer les livres et revues de Shelton et Mosséri. Le maintien de l’hygiénisme dans l’ombre de la mécecine médicamenteuse est un scandale, grand nombres de grands esprits occidentaux y ont adhéré, Balzac, Gaudi etc. Ils savent guérir à peu près tout par le jeûne et la médecine alimentaire. Il n’y a pas de véritable santé sans hygiénisme, tout le reste est du bricolage. Ceci est un avis d’amateur expérimenté, consulter les professionnels.

     

  • Je sais pas trop quoi en pensé... Au temps de l’Égypte antique ils mangeaient des galettes de pains à base de céréales et les Gladiateurs de l’antique Rome a été prouver scientifiquement que ces surhommes se nourrissaient exclusivement de légumineuses (pois chiche, lentille, haricot, etc...) Donc bannir les légumineuses et céréales en disant que c’est une alimentation moderne du à la révolution industrielle, ça n’a pas de sens !

     

    • Une petite correction, il me semble que les légumineuses font parties du régime alimentaire qu’il conseille.


    • Je trouve celà rassurant et très bien , que toi et tant d’autres personnes trouvent se discours vide de sens

      Car grâce à vous les septiques et autres victimes en puissance - les eugénistes qui gouvernent n’ont pas besoin de fomenter des guerres pour butter du monde , il suffit de vous donner de la malbouffe qui vous rend malade , puis de vous mal soigner avec des médoc plus nocif encore ... A chaque étape ils s’en foutent plein les poches , pendant que le petit peuple crève .( C cool , y a plus besoin des guerres avec des bombes , en plus c’est de l’eugénisme sélectif , puisque ce sont les cons et les pauvres qui crèvent en premier et de préférence )

      Si 70 % de la population mondiale pouvait être malade de cancers et autres maladies chroniques , Y aurait pas besoin de faire des guerres pour faire baisser la démographie - vive la mal bouffe , vive la maladie - vive la pollution - vive les chemtrails - vive les perturbateurs endocriniens qui rendront les cons aussi stériles que leur cerveau de veau .

      Crevez tous autant que vous êtes - pendant ce temps là , moi et ma famille , on mange bio et crudivore

      Bouffer Bio ? ça coûte trop cher - Le mieux, c’est de changer de voiture , de téléphone , de télévision , d’ordinateur , de partir en vacances régulièrement et de renouveler sa garde robe à chaque changement de mode . C’est ça la belle vie !

      Il y a 60 ans le premier budget des familles c’était la bouffe , heureusement aujourd’hui le budget bouffe , passe souvent après celui du logement , après les vacances et les loisirs , après la voiture , après les fringues et l’électroménager - et quand les gens sont malades , le budget bouffe passe après celui de la chimio - Elle est pas belle la vie ?! lol


    • Tu te trompes, il déconseille absolument les légumineuses


    • Les Gladiateurs n’étaient pas des surhommes, il faut méconnaître Rome et la mentalité de l’époque pour croire ça. Les gladiateur étaient des vaincus, des esclaves et des sacs à viande pour les jeux du Cirque... Sinon...



      en plus c’est de l’eugénisme sélectif , puisque ce sont les cons et les pauvres qui crèvent en premier et de préférence )



      Franchement, ça n’est pas très « chrétien » de penser comme ça, ni très musulman, mais vu la tournure du monde en mode « dégénéré puissance 10 », c’est quand même tentant...


  • oui d’accord Monsieur Casasnovas, mais vous êtes le premier à déclarer que le fait de manger sainement alors que nous sommes soumis à un stress bien trop important ainsi qu’un manque de sommeil, de repos chroniques, et bien notre façon de nous alimenter ne sera pas capable de remédier aux déséquilibres majeurs qu’entraient le stress et la fatigue chroniques.
    D’ailleurs ils sont même les 2 facteurs primordiaux de notre mauvaise santé bien que l’alimentation se trouve juste derrière, à quelques encablures des 2 premiers facteurs qui causent tous les troubles récurrents pour notre santé dans ce monde moderne.
    Si vous n’éliminez pas ces 2 facteurs, l’alimentation ne pourra jamais à elle seule nous rééquilibrer.

     

    • C est pas lé sujet de la video ! Thierry en á parlé tellement de fois des autres facteurs il peut pas tout redire á chaque fois !


    • elle pourra très largement y contribuer , le changement d’humeur et d’état d’esprit est radical lorsqu’on revient a une alimentation physiologique.
      On supporte alors beaucoup mieux le stress et les épreuves .

      Je ne suis pas sur que l’alimentation se trouve juste derrière, manger tout les jours depuis 20 ans, des neurotoxiques tels que le glutamate monosodique , aspartame , et autres joyeuseté présents dans a peu près 80% des rayons de supermarché,restaurants,boulangerie etc c’est certainement le moyen le plus sure de nuire a son équilibre


  • Sur l’ensemble il a a peu près raison , sauf qu’avec le passage en savane , on a du radicalement changer de proportion alimentaire dans le régime on est passé principalement fruit en peu viande a principalement viande un peu fruit ce qui correspond a la possibilité de trouver ces nutriments en savane ... J’ai étudié tout les crânes de notre ligné , en forêt nos ancêtre avaient de puissant muscles temporaux pour permettre de croquer dans du gros fruits bouche grande ouverte , et des masséters et des pterigoïdiens (muscles qui entourent l’arrière de la mandibule ) , en savane les temporaux restent massif chez les australopithèques qui continuaient a gober du fruit mais leurs mâchoire inférieur devient énorme avec de gros masséters mais surtout de colossaux pterigoïdiens internes pour meuler et laminer par une mastication de la viande de la peau et du fascia coriace , avec Homo habilis Homo erectus les temporaux deviennent moins grand, ils n’ouvraient plus la bouche en grand pour gober du fruit ou arracher des gros morceaux de viande sur un cadavre , ces grandes bouchés étant visiblement remplacés par de la section a l’outil de pierre ,mais ils continuaient continuaient a mâcher de la viande coriace car leur masséters leurs pterigoïdiens et leurs mandibules inférieurs restaient énorme ...avec le passage a l’homme moderne on vois une réduction énorme de la mâchoire et de tout ses muscles , action combiné du perfectionnement des outils sectionnants , mais surtout de l’apparition de la cuisson qui ramollie sensiblement les aliments ...mais ça vas plus loin, avec le passage au nord les hommes se sont adaptés sur des centaines de milliers d’années a une nourriture plus carné l’hivers , et un stockage et une métabolisation des graisses pour passer l’hiver , il n’y a qu’à voir Neandertal pour s’apercevoir que sa mâchoire est parfaitement adapter a mâcher du coriace donc de la viande , et sa cage thoracique évasée vers le bas avait com ne fonction de surplomber un gros ventre plein de viscère entourés de gras , gras indispensable a sa survie l’hiver ...quant les sapiens sont arrivés ils se sont mélangés aux néandertaliens héritant de leurs adaptations aux froid... Les métissent ont été les plus viables c’est pour ça que malgré le faible taux de métissage , c ’est ceux qui avait du gêne néandertalien qui ont eut le plus de descendance ...ensuite vient le néolithique et la maîtrise des céréale , dernière étape que notre évolution que nous payons par nos allergies

     

    • L’homme ? 500 millions d’années sous les tropiques à bouffer des fruits et des feuilles - 200 mille ans a essayer de survivre en climat tempéré ou encore pire . en bouffant de la bidoche , des produits laitiers et des céréales

      Ma question est , A quoi notre système digestif est il le plus adapté ? Aux fruits, aux légumes crus et aux feuilles vertes ou aux céréales, à la viande et à la cuisson ?

      Moi , j’ai 50 balais , et je ne me suis jamais senti aussi bien de ma vie - Je ne bouffe plus que des crudités à l’huile d’olive, de la salade , des fruits , et des fruits sec genre dattes, et des graines genre noisettes, amandes, noix, etc ...

      Quand je vais au supermarché et que je vois les cadis des gens , je suis fous de joie - car je me dis qu’avec des cadis comme ça , les eugénistes qui gouvernent n’ont plus besoin de fomenter des guerres , pour faire crever les cons et les pauvres - Il suffit de les empoisonner avec la bouffe et de les finir avec les médoc .


    • Le système digestif de notre espèce a évolué et continu a évoluer en fonction du changement de milieu , nous le payons a chaque générations avec l’élimination des moins adaptés ... Il n’y a rien de stable ici bas...


    • Je me suis posé le problème depuis quelques années et il n’est effectivement pas possible de passer l’hiver sur un régime de fruits et légumes exclusivement car ces aliments ne sont pas assez caloriques (50-80 kcal/100) en moyenne. Contre 2à300 pour les céréales, la viande, les fromages. En plus si l’on travaille huit heures par jour, cela aggrave encore plus le problème. On a froid et on ne tien pas.
      Je n’ai pas voulu abandonner le régime hygiéniste, car je me suis convaincu et théoriquement et en pratique qu’ils disent la vérité, et que les fruits et légumes apportent une santé que l’on ne peut pas avoir autrement. Le problème c’est que tous les aliments caloriques que l’on a l’habitude de manger, viande, poissons, céréales, ne sont pas spécifiques et finalement toxiques car légèrement indigestes (voir pour plus d’information la théorie hygiéniste). J’ai donc cherché des aliments non toxiques et caloriques, et je n’ai trouvé que l’avocat et les fruits secs. C’est une chance, car l’avocat apporte autour de 250 Kcal/100g sans être toxique sous forme de lipides. Il est posiible de passer l’hiver et travailler en mangeant de l’avocat à tous les repas, à côté des légumes vapeur ou crudités. Le problème c’est que le cerveau ne fonctionne que sur des sucres et pas sur des lipides, donc il faut ajouter à chaque repas des fruits secs (je mélange à ma salade quotidienne des raisins secs) qui sont des sucres rapides concentrés (2-300 Kcal / 100 g). La salade de crudités ou légumes cuits avec avocats et fruits secs, représente un menu hygiéniste totalement hypotoxique avec lequel on peut mener une vie normale de notre époque et de notre climat. Le mélange avocat et fruits secs n’est pas toujours très digeste, c’est habitude de dosage. Manger un peu de céréales, oeufs, même viande de temps en temps ne vous tuera pas, mais espacer pour éliminer la toxicité entre les ingestions. Il m’a fallu plusieurs années pour résoudre ce problème, avec un compromis un peu monotone, mais qui marche. J’espère que certaines parmi vous en tireront un bénéfice.


    • @L’hygenisme :

      Cette santé que tu recherches tant, tu ne la trouveras jamais. En réalité en voulant "sauver ta santé" tu perds ton temps à compter des calories dans un régime insipide qui ne te donne une impression de pureté que parce que tu y mets ta Foi et dans quelques décennies tu te rendras compte que malgré tous tes calculs tu ne vivras pas plus vieux qu’un type qui a fumé toute sa vie en buvant un litron de rouge tous les jours...

      A quoi bon la santé si c’est pour compter les calories et les additifs alimentaires : La meilleure solution c’est l’activité physique régulière (pas extreme) et faire soi-même son potager/sa viande. Le reste c’est du pipeau pour citadins (vous crèverez des échappements de bagnole avant de gagner 1 mois d’espérance de vie avec votre régime).


    • Je vis à la campagne cher monsieur et je déteste la ville. Le problème n’est pas de vivre plus ou moins longtemps, le problème est de vivre en bonne santé, et de ne pas souffrir je ne sais combien de maladies. Mosséri disait souvent que l’hygiénisme n’est pas tant de rajouter des années à la vie que de la vie aux années. Je suis arrivé à l’hygiénisme car j"étais asthmatique et
      que la médecine n’y pouvait rien à part me doper de médicaments qui finalement aggravaient tout, en me disant ue c’était une fatalité, qu’on ne pouvait pas guérir cette maladie. L’hygiénisme m’en a expliqué les mécanisme et j’ai guéri en 6 mois de régime alimanetaire sain. Depuis je respire librement (l’asthe peut être un handicap épouvantable) et je suis heureux, c’est pour cela que je compte les calories et que j’ai trouvé l’astuce de l’avocat. Mettre dans son régime les petites choses que l’on aime, n’est pas interdit mais avec modération. Avec votre litre de vin quotidien, je finissais en réanimation, comme beaucoup d’asthmatiques. Mon père est hygiéniste depuis 40 ans, à 50%, il n’a aucune maladie à 88 ans,et ne prend aucun médicament, travaille régulièrement et étonne tous les médecins chez qui il se rend, car à cet âge, tous ceux qui ont bu leur vin et mangé n’importe quoi prennent des médicament régulièrement depuis des années voire des décennies, et survivent dans un état de santé lamentable dans lequel ils se trainent comme ils peuvent. Buvez, fumez, mangez ce que vous voulez, et un jour ou l’autre vous vous demandrez pourquoi ça ne va pas, pourquoi j’ai mal ici...ce jour là vous penserez à moi, et vous verrez que compter vos calories vous aidera beaucoup.


  • J’ai fait une vidéo sur l’évolution de la mâchoire humaine avec l’étude des crânes , les os ne trompent pas , effectivement , nous sommes essentiellement frugivore et mangeur de viande , mais les proportions s’inverse totalement pendant plusieurs millions d’années ... Essentiellement frugivore en forêt , essentiellement mangeur de viande en savane , pour redevenir un peu plus végétarien par la suite et plus mangeur de viande en remontant au nord...au néolithique on se met a manger plein de céréales avec les technologies du broyage, de la cuisson et de la conservation, mais nous payons encore ce rêvant changement de nourriture par nos maladie dites de civilisation... L’évolution toujours en marche ... https://m.youtube.com/watch?v=A0730...

     

    • Oui, effectivement Frédéric, je l’avais regardé le mois dernier ; ta vidéo était passionnante et j’apprécie ton expertise relative en la matière que tu partages généreusement.
      En ce qui me concerne, suite à des soucis de santé chroniques depuis une dizaine d’années, l’experience me montre que je vais mieux en suivant les conseils hygiénistes principaux (suppression des farines et du gluten, du café, du sucre, de l’alcool, des laitages, moins de chocolat, ajout massif de jus de legumes, de fruits, un peu plus de repos) tout en continuant de manger un peu de viande (sauf du porc) et en faisant un peu de jeûne de temps en temps.
      Donc, la bonne formule, pour moi et pour le moment, c’est un mix "Casanovas-Delavier" en prenant plaisir à me nourrir pour me soigner et non me goinfrer pour m’intoxiquer comme un masochiste conformiste (car le plaisir durera moins longtemps et finira en douleurs inutiles).
      Chacun doit experimenter par lui-même.
      Bon appétit à tous !


  • Nous sommes né végétarien , et cela n’arrange pas les lobbys de l’agro-alimentaire si nous en prenons conscience :https://www.youtube.com/watch?v=Qx3...

     

    • Réfléchissez un peu plus loin et vous comprendrez que c’est tout le contraire : les protéines végétales (issues du soja par exemple) sont celles qui reviennent le moins cher à produire par l’agriculture productiviste, et celles qui permet de dégager les plus grandes marges. C’est donc le rêve des agro-industriels que nous soyons tous végétariens, ils attendent juste que nous soyons prêts à faire cette transition, en en faisant de plus en plus la promotion. Comme ce végétarisme industriel conduira une grande partie de la population à développer des carences et des maladies (nous ne sommes pas égaux devant le végétarisme, et de nombreuses personnes ne peuvent pas être en bonne santé avec cette alimentation, d’autant plus avec des aliments de mauvaise qualité), cela fera en outre le bonheur des vendeurs de complément alimentaires et du lobby pharmaceutique. Tout un programme d’émancipation que de promouvoir le végétarisme à grande échelle, aveuglément !


    • Pierre C : qui vous parle de protéine végétale , pas moi ! . Le soja est néfaste pour la santé (surtout OGM ) . végétarien ne veut pas dire remplacer la viande par une protéine absolument mais au contraire passer a des fruits et des légumes que l’on trouve dans son jardin , dans les alentours de sa commune ,voir dans sa région pour profiter des paysans locaux avec des fruits et légumes non traité , rien de transformé , du vivant ,et surtout pas des " complément alimentaire et médicament " qui est encore du poison . Pour se soigner , il y a beaucoup de chose autour de nous qui ne font pas plaisir au lobbys pharmaceutique . Donc PierreC , avant de dire " réfléchissez un petit peu " je suis contre tout produit transformé , tout produit venant de lobbys agro-alimentaire , tout produit venant des lobbys pharmaceutique . maintenant , vous , bouffez ce qu’il vous plait et bon appétit !


  • Le médecin dit à son patient : "écoutez monsieur vous devez arrêter l’alcool, la cigarette ; diminuer beaucoup la viande rouge et le pain ; consommer énormément des fruits et des légumes ; faire du sport et dormir 8 H par jour..."
    Le patient : "vous pensez docteur que ce mode de vie me permettra de vivre très longtemps ?"
    Le médecin : "vous ne vivrez peut-être pas très longtemps mais au moins vous aurez l’impression que la vie est longue, très très longue..."

     

  • Oui par contre un homme qui fait 40 kg tout mouillé et qui vous dit ce qu’il faut manger pour être en bonne santé...
    Il n’y a que moi qui trouve cela bizarre ?

    Je dis pas qu’on doit manger de la viande tout le temps. Mais quand on dit que la vitamine B 12 ( nécessaire à la fabrication du sang ) ne se trouve que dans les viandes rouges, il faut m’expliquer comment on fait pour éviter les carences

    Allez dire aux esquimau qu’ils doivent se nourrir de fruit et légumes on va rigoler

     

    • Je vous conseille de vous renseigner sur Thierry Casasnovas. Il est certes, maigre, mais n’a pas l’air malade. Il a eu beaucoup de problèmes de santé auparavant et remonte de mieux en mieux la pente grâce à tout ces conseils qu’il donne. Ne pas juger trop hâtivement. Il dit lui-même qu’il ne fait pas de gonflette, c’est pour cela qu’il a l’ait tout frêle. Et au passage, il existe des personnes végétaliennes (pas de viande ni de sous-produits animaux) qui n’ont pas l’air de déportés. Moi-même j’ai des carences (assez importantes) en fer depuis petite. Cela va faire 3 ans que je ne mange plus de viande et ai pas mal diminué les produits laitiers, et bizarrement, je ne me suis jamais sentie aussi bien (et pas que pour des raisons d’éthique animale et humaine), et les prises de sang en attestent, pas de carences, sauf fer, mais moins qu’avant. Bien à vous.


    • Les esquimaux ont une espérence de vie de 30 ans en moyenne de mémoire, et meurent de cancers qui sont dûs à l’acidité de leur sang, une des principales raisons pour laquelle les hygiénistes déconseillent la consommation de viande. Chez le végétarien, le sang est basique. Le problème a été discuté dans la littérature hygiéniste. La vitamine B12, se trouve dans la peau de pas mal de fruits, mais malheureusement à notre époque, avec tous les pesticides, il vaut mieux les éplucher.


    • @Autruche Personnellement ça me dérangerait pas d’aller leur dire,mais j’ai un clébard bien gras,alors tout ce qui est Asiatique,je préfère éviter...pas d’amalgame évidemment,j’ai bien bouffé du requin une fois,ça s’est super mal passé,j’ai tout dégueulé une heure après...j’étais en couple avec une folle je crois,ça vous est déjà arrivé à vous que votre copine vous dise "chéri j’ai fait du requin en sauce !",véridique,du coup vive le célibat,j’ai juste bouffé un régime de bananes et de la brioche aujourd’hui mais je suis vivant...ou c’était une tentative d’empoisonnement pour toucher la prime mais j’ai même pas d’assurances sur ma bagnole,ça tient pas la route,elle était juste frapadingue celle-là...Féthi


    • @L’Hygiénisme

      Le sang basique, cela n’existe pas.

      Le pH sanguin est neutre, et sujet a de très faibles variations. L’acidose (en dessous de 7.35) et l’alcalose (au dessus de 7.45) sont, l’un comme l’autre, des troubles de l’équilibre acido-basique.


    • Auant pour moi, sans doute je me souviens mal, je vérifierai ce point de l’acidité du sang.
      Il n’en demeure pas moins que les hygiénistes considèrent la viande comme la première source de cancer,
      et que les esquimaux meurent jeunes en moyenne. J’ai lu tout cela il y a pas mal d’années.


  • la question se pose pour chacun d’entre nous :

    "Vivre un jour comme un lion ou cent comme un mouton ! "

    Bien que la plupart d’entre nous se trouvent entre le lion et le mouton, moi j’aime ma viande, mon saucisson, mes salades et plats en sauce. Je suis conscient que ca ne va pas m’aider a vivre cent ans mais la quete du spirituel m’interesse beaucoup plus que le culte du corps ou de la sante.

     

    • Bonsoir,

      Je pensais comme toi, jusqu’à ce que je comprenne que le spirituel passe aussi par une réflexion sur l’alimentaire. Plus difficile de s’élever vers Dieu avec une blanquette dans le ventre, les exemples de grands mystiques le montrent, mais aussi les intuitions des grands hommes tout court (Céline "les gens sont lourds...").
      Bref, il est bon de s’intéresser à cela et de passer la première réaction d’énervement (j’ai eu la même) face à cet honnête homme. Cela vaut vraiment, mais alors, vraiment le coup.

      Salutations


    • À noter que j’ai vu cette citation il y a peu dans le métro de Montréal. En gros, la publicité incite à venir dans un lieu branché où l’on voit une femme maquillée et engoncée dans son tailleur, lascivement étendue à côté d’un gars dont l’apparence (barbe, cheveux) rappelle le lion. Devant eux, posée sur une table basse, quelques côtes d’agneau cuisinées les attend.

      En gros, si tu te sens "lion", vient donc te donner une impression de pouvoir, claquer ton pognon dans un lieu "lounge", chic et cher pour séduire ta gourdasse et te faire croire que tu es un dominant parce que tu manges de la viande. Un de ces messages absolument écœurant que peut fournir le capitalisme, et qui inonde notre quotidien par la publicité . Où comment dominer en donnant l’impression de faire des choix, d’agir selon son libre arbitre.
      T’es prolo ? Ben oui mais vient te payer un gueuleton en costard de temps en temps, ça te donnera le goût de retourner bosser lundi matin...

      Aucune malice dans ma question, mais cher Tenez, que faites-vous donc sur ce site ? Quel message retenez-vous ?

      Quand on réalise l’effet de la nourriture sur le corps, le psychique, celle-ci prend alors toute sa place dans un cheminement spirituel...

      Bien cordialement


    • Jésus a dit : "L’important n’est pas ce qui entre dans la bouche de l’homme..."

      S’il suffisait de changer de régime alimentaire pour être pénétré par la Foi...

      La santé oui, adapter son régime à sa vie et à son activité oui, mais penser que la spiritualité dépend du jus de légume c’est juste un délire pour vieilles filles orthorexiques.

      L’Absolu n’est pas de ce monde chers amis, inutile donc d’aller le chercher là où il n’est pas : dans la bouffe.


    • Mais oui, évident, la virilité et la capacité à choper de la gonzesse n’a rien à voir avec le fait de claquer de la thune dans le dernier "lounge" à la mode et de bouffer de la viande. C’est ce que le système veut nous faire croire afin d’empêcher l’accomplissement de notre liberté et cultiver notre esclavage, étant incontestable que la nourriture de fruits et de légumes est émancipatrice.

      Encore un beau florilège de rejets de la vérité en perspective dans les commentaires. Bravo messieurs !


    • FAUX, c’est vous qui avez tout compris !

      le plaisir est la meilleure chose pour vivre longtemps
      dois je rappeler certains centenaires qui ne se prenaient pas la tête sur leur alimentation, et parfois boivent leur petit porto, et fument parfois même une petite cigarette
      le tout sans excès
      car le + important c’est l’équilibre, et le plaisir

      il aurait fallu faire une étude sur 2 groupes de personnes :
      une qui a une hygiène alimentaire ultra rigoureuse mais pas de plaisir exceptionnel
      une qui mange selon ses envies sans se prendre la tête, et qui a beaucoup de plaisir
      je serais prête à parier sur la 2ème catégorie..


    • @tenez Salut,peut-être qu’il n’y a pas de vérité établie,c’est à toi de voir et à te tester de temps en temps,tester la rudesse de la vie...j’ai vu des gonflettes-man tomber en ruines passés 30 ans ou pleurer comme des gonzesses dès qu’ils passent une nuit dehors,j’ai vu des petits secs se transformer en lion face à dix types qui voulaient s’en prendre à sa copine,il n’y a pas de vérité emballée...si t’es bien comme ça,bien à toi,perso j’ai 36 ans,je pèse 60 kilos parce-que je me nourris comme Cazanova depuis toujours(comme Cornélius de la planète des singes,je croque trois feuilles dans un arbre et c’est parti),je me suis pris tous les gabarits de gonflettes,aucun ne m’a couché ; et niveau boulot,c’est que du marteau-piqueur,disqueuse et tout le bordel,je prends n’importe-qui à ces petits jeux de force...chacun fait comme il veut,mais ceux qui feraient mieux de la fermer,c’est ces "hommes",gros et petits,du tertiaire qui exercent des "métiers" de femmes,quand tu vis comme ça,t’as rien à dire à personne,t’es un RMIste salarié à mes yeux...Féthi


  • Pas la meilleure video de Casanova.Je lui conseille d’aller visionner l’excellente video de Delavier sur le regime alimentaire de l’homme.
    L’homme n’est pas un grand singe.C’est un homme.
    Cela fait plus de 100 000 ans qu’il est omnivore et qu’il a l’habitude de consommer de la viande via la chasse et l’elevage.Quand Casanova dit "il est facile de prouver,il est impossible a prouver",niveau scientifique de l’argumentation proche de 0.
    Oui les fruits sont excellents pour l’homme.Et effectivement Casanova dit un certain nombre de choses justes et il est sympathique.Mais attention a ton ego mr Casanova,plus d’humilité et de travail sur certaines questions seraient bienvenue.Il suffit pas d’etre en survetement pres de ses 2 petites halteres,assis comme un singe avec les cheveux longs attachés pour avoir raison.Sur ce je vais manger une entrecôte avec en desert quelques fruits.

     

  • La voie de nos aïeuls était la bonne...ils priaient Dieu avant de manger et le remerciait le repas terminé....Là est l’essentiel il me semble.
    Comme disait St Augustain : "Aime, et fais ce que tu veux !"


  • Cet homme est dans le paradoxe.
    Dans ses vidéos, ainsi que dans une interview récente, il reconnait que lorsqu’il était dans un état de santé désespéré, irrécupérable selon les médecins conventionnels, son organisme complètement exténué et dénutri, ce qui l’a sauvé, ce qui a permis à son corps de se régénérer, ce sont "les viandes, poissons et oeufs crus", "en grande quantité", "pendant presque 1 an" ! (il avait alors pratiqué l’alimentation instinctive 100% crue.)
    Dans ces conditions, comment croire que les produits animaux crus ne fassent pas partie d’une alimentation optimale pour l’être humain, s’ils ont permis au corps de se régénérer à partir d’un état de délabrement si avancé ? Cela n’a pas de sens. Cela montre à quel point on peut rester aveuglé par une idéologie : "l’être humain a une constitution frugivore." Son expérience concrète lui a prouvé le contraire, mais il n’y a pas plus aveugle que celui qui ne veut pas voir, semble-t-il.

    Certes on peut penser que les produits animaux sont des aliments de luxe aujourd’hui, d’autant qu’ils doivent être au moins bio pour ne pas accumuler les polluants qui nous submergent, et qu’il faut absolument prendre en compte les conditions d’élevage. Mais notre organisme est parfaitement adapté à leur consommation (au moins lorsqu’ils sont crus), c’est l’évidence, à tel point qu’ils peuvent devenir puissamment thérapeutiques lorsqu’on a appris à écouter son instinct alimentaire.

     

    • Il précise qu’il a consommé autant de produits animaux après une tuberculose, de gros problèmes de foie et de pancréas avec un grave accident de voiture en prime. Il explique que, dans cet état, son corps avait besoin de viande, œufs et poisson crus pour récupérer des forces, pour que son corps ait assez de ressources pour pouvoir à nouveau se régénérer, mais l’apport de minéraux et vitamines restait aussi important. Quand on est juste "fatigué" (stress, mauvaise alimentation etc..), on n’a pas besoin de produits animaux mais de vitamines et minéraux présents dans les végétaux. De plus, Mr Casasnovas n’est pas là pour faire la promo pour le végétalisme ou végétarisme ; il conseille seulement d’avoir un mode de vie sain ainsi qu’une alimentation saine, donc si possible entièrement ou du moins majoritairement végétale. Notre corps n’est adapté qu’à une petite consommation de viande, mais on vit très bien sans.


    • Au contraire Dadounedoune,

      Casasnovas fait la promotion d’un régime, le 100% crudivore. Même s’il conseille de s’y mettre progressivement et de prendre le temps de s’adapter (lui dit : de se "régénérer"), il n’en reste pas moins que ce genre de doctrines orthorexiques peuvent avoir de lourdes conséquences sur des personnes fragiles (physiquement et/ou psychologiquement).


  • c’est étonnant que tous ces gens qui prétendent nous donner des leçons d’hygiène alimentaire passent sous silence un des arts premiers ou une des sciences premières : la cuisine.
    la cuisine n’est pas uniquement la cuisson ( bouillir les pousses de bambou ou certains champignons par exemple qui sont mortels crus mais ultra bénéfiques cuits),
    la cuisine c’est aussi art d’accomoder les épices et les condiments : la seule vraie médecine traditionnelle. en occident : sel,persil, ail, thym romarin laurier sauge genièvre, menthe fenouil estrgon etc etc
    en orient : gingembre, citronnelle,lemon grass, coriandre,celeri, cumin curuma, safran, poivre canelle et des centaines d’autres dont je ne connais pas les noms en Français (un curry c’est traditionnellement 54 épices, un bon tom Yam c’est minimum une vingtaine d’ingrédients)
    regardez juste les effets thérapeutiques de chacune de ces plantes et vous comprendrez où je veux en venir


  • - Morphologiquement parlant, l’Homme moderne a des aptitudes de chasseur-cueilleur
    - Sont intellect lui permet d’être plus productif en étant éleveur-agriculteur (compétences propres à l’Homme)
    - Aujourd’hui, il se transforme en consommateur-sédentaire.

    L’alimentation étant au départ un moyen de survie s’est transformé avec le temps au sein de nos sociétés d’abondance de produits alimentaires en quête de bien être et de longévité…
    … A méditer


  • Je suis convaincu que nous sommes fait pour les fruits et légumes cru.
    Cependant les besoins selon les races peuvent changer.
    Dans les zones "froides" nous sommes adaptés a un peu plus de viande.
    Mais notre alimentation reste principalement végétal et crus.

    La question de l’hygiénisme ne repose pas que sur l’alimentation.
    - Activité physique
    - Sommeil
    - Soleil
    - Alimentation
    - Abandon des produit les plus nocifs ( gluten, produit laitiers, additifs dangereux )

    Nous sommes fait pour manger de la viande en petite quantité, un peu plus en hiver.
    Le tout est de ne pas stocker trop de toxines.
    Certains vont mieux supporter que d’autre, chaque corps est différent et chaque personne doit trouver sa voix.

    Perso, le sucre me donne des boutons ultra rapidement, le lait des maux de tête douloureux, le gluten mal au ventre. Depuis que j’ai supprimer ces produits je vais mieux, je dors mieux.
    Je sors de la fatigue chronique.
    Le mieux c’est d’essayer soit même. Coupler a des plantes et vous aurez un résultat garantie.

    Il existe des milliers de remèdes en tout genre. Mon favoris du moment : décoction de persil. Même si c’est cuit ça marche. Je laisse bouillit une minute et met une assiette sur la casserole, 1 heure après c’est encore chaud.

    Mon point faible c’est le sommeil, qui va beaucoup mieux depuis que la suppression du gluten.
    Faites votre chemin. ( et mangez des fruits ! )


  • Toujours au top Thierry, ça fait plaisir, loin des dogmes (ah celui du petit déj à tous prix, que de fois je me suis pris la tête avec des gens bien intentionnés maintenant je laisse courir. ..) et vraiment d’un autre niveau.


  • on est ce que l’on mange. que mange t on aujourd’hui ? quelle viande mangeons nous ? que mange l’animal que nous mangeons ? i dème pour les fruits et légumes ?
    nous sommes devenu une bande d’incapable, incapable de produire sa propre nourriture et nous sommes privés de l’ essentiel : se nourrir
    et on se pose des questions bla bla bla... à mourir de rire " l’homme nouveau"
    Quant à Thierry, il fait ce qui peut, comme il veut, il essaye de vivre comme il le comprend, comme il apprend.
    il nous appartient de suivre notre chemin comme bon nous semble, à chercher et à fermer notre gueule.


  • Les fruits actuels sont loin de leur états naturels, si on prend une banane sauvage ou une pomme sauvage, on peut s’apercevoir de cette différence.

    Conséquence d’hybridation pour rendre les fruits plus sucrés.

    Quel impact peut avoir cette hybridation et la haute tenur en fructose de ces fruits domestiqués ?


  • @ Bistourie : depuis quand l’Homme est naturellement frugivore ? Le cerveau (comme tout le corps) a besoin de plus que des fruits et des légumes. Notamment chez l’enfant pour son développement. Pour exemple, certains végétaliens ont cessé d’alimenter leurs enfants en protéïnes et graisses animales, les gosses sont morts suite à des carences (donc un meilleur terreau pour les virus, mauvaises bactéries etc.). Ensuite, on apprend depuis longtemps que l’Homme est omnivore, et c’est pas une lubie, c’est un fait avéré : si on ne digérait pas la viande, on en mangerait plus depuis longtemps. Il y a à l’inverse certaines racines et certaines plantes qu’on ne doit surtout pas ingérer parce que nous n’y sommes pas adaptés. Enfin, pour ceux qui me diraient que les singes dont nous semblons descendre (il y a très longtemps) sont granivores, je leur rétorquerais qu’un bon repas protéiné n’est jamais boudé chez beaucoup d’espèces (la différence c’est que les animaux savent réguler leurs apports et ne mangent pas de tout tout le temps, soit parce qu’ils n’ont pas de dispo, soit parce qu’ils n’en ont pas besoin physiologiquement au moment donné), et pour les autres, l’Homme n’est pas descendu des arbres directement dans les champs... changement d’environnement, bipédie, adaptation aux ressources... ELEVAGE ! Mais à part ça on ne devrait pas manger de viande. On est bêtes hein, l’Homme a fait de l’élevage, mais seulement pour passer le temps... pff

    @ Karim : A ce que je sache, Thierry n’a pas de diplôme en médecine non. Après ça n’empêche pas d’être à fond dans un sujet, comme être médecin de nos jours n’est plus forcément un gage de compétences exceptionnelles en la matière...

    @ tous les créationnistes et à tous ceux qui pensent qu’Homo sapiens sapiens aurait mangé plus longtemps des fruits (j’aimerais avoir l’avis de quelqu’un de compétent sur le sujet...), nous n’avons jamais vécu aussi longtemps que de nos jours (avant de me dire qu’on a jamais été aussi malade... ressortez moi des archives SVP), et quand on mange équilibré, je ne vois pas où est le problème de manger de la viande, d’autant que "équilibré" c’est au cas par cas, ça n’a qu’un intérêt indicatif, ce n’est pas une vérité pour tout le monde. C’est comme le "cholestérol", au cas par cas.

    Au final, si chacun peut et veut manger quelque chose, en quoi ça gêne les autres ?...

     

    • A propos des carences de bébés elles sont probablement davantage dues à une disbiose intestinale héritée de leur mère qui en bonne végétarienne mangeait trop de céréales (tres délétère de ce coté) doublée d’un faiblesse nerveuse (demineralisation) qu’à une veritable carence nutritionnelle. Il faut les bonnes bacteries pour transformer et assimiler les bons nutriments, sinon on se retrouve dans la necessité de recourir à la béquille des nourritures animales, les animaux ayant deja fait ce boulot de transformation à notre place, substituant en quelque sorte à distance leur biotope et leur vigueur nerveuse encore à peu pres opérationnelles aux nôtres qui ne le sont plus.
      Ecoute Robert morse à ce sujet, 40 ans de pratique ça vaut le respect :
      https://www.youtube.com/watch?v=V9m...


  • Afficher les commentaires suivants