Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Le nutritionniste Frédéric Saldmann vante les étonnantes vertus du jeûne

Le médecin nutritionniste Frédéric Saldmann est l’invité de Jacques Attali sur France Culture dans Le Sens des choses le 15 juillet 2017. Pour une fois, Attali ne nous bassine pas avec Jérusalem et Israël mais s’intéresse à la nutrition, au poids, à l’âge et aux comportements qui permettent de vivre plus longtemps en meilleure santé.

 

« Aujourd’hui, cette abondance nous nuit. Vous savez moi je m’intéresse beaucoup à un sujet qui est le jeûne séquentiel...
C’est pendant 12 à 16 heures vous décidez d’arrêter de vous alimenter, vous buvez beaucoup d’eau, de la tisane...
Vous vous apercevrez que le teint est plus clair, on est plus tonique, moins d’asthme, moins d’allergie, de rhumatismes. Qu’est-ce qu’il se passe ? À chaque seconde, on produit 20 millions de cellules pour remplacer nos cellules usées ou mortes. Et le problème c’est que plus on avance en âge, plus le nombre d’erreurs de copie augmente, donnant lieu par exemple à des cancers.
Eh bien quand on jeûne, on renforce son ADN, on diminue le nombre d’erreurs de copie... Les souris ont fait tout de suite 20% de cancers en moins. En fait... toutes les religions depuis le début de l’humanité parlent de jeûne comme un message du fond de la nuit des temps comme pour réactiver une mémoire biologique ancienne. Et en fait, quand on jeûne de cette façon-là on laisse au corps le temps de se réparer, de régénérer, de souffler un petit peu, c’est comme pour lutter contre une obsolescence programmée. »

L’idée de Saldmann est de prendre 2 repas par jour et non pas 3, de ne pas manger quelque chose de solide après 21 heures, et de ne pas se forcer quand on n’a pas faim. Il rappelle que nos ancêtres – il n’y a pas si longtemps, 10 000 ans tout au plus – ne prenaient qu’un repas par jour, en moyenne.
On peut donc sauter le dîner ou le déjeuner sans dégâts pour l’organisme et son énergie, car la plupart des gens pensent qu’en mangeant moins on aura moins d’énergie pour ses activités, ce qui n’est pas vrai.
L’idée est simple, éviter toute la médicamentation douteuse de l’industrie de l’amaigrissement, renoncer aux régimes qui font dans 95% des cas reprendre du poids, parfois plus qu’avant, et surtout, s’appliquer une discipline de jeûne. Tout est dans la volonté, comme disait une réalisatrice allemande dans les années 30.

 

 

En 2017 – on est conscients que ces directives changent régulièrement au gré des découvertes et expériences des uns et des autres – on pense qu’un jour de jeûne hebdomadaire fait le plus grand bien à l’organisme. Une espèce de jachère tous les 7 jours qui ne retire en rien l’énergie personnelle et qui permet au métabolisme de respirer. Ceux qui le pratiquent vous le diront : on se sent mieux, plus fort mentalement et physiquement. Et ce n’est pas un effet placebo.

Ceux qui ont le temps d’écouter toute l’émission d’Attali bénéficieront des conseils pratiques et de bon sens du nutritionniste, comme par exemple la distinction entre les calories et les index glycémiques. D’où la supériorité de l’avocat (sans aucun effet inflammatoire sur la digestion) sur la pastèque !

Attali se montre très intéressé par la vie éternelle (à 7’31) :

« L’espérance de vie est liée à ce qu’on mange »

Et Saldmann d’annoncer que toute mort avant 120 ans est une mort prématurée !

 

Pour une alimentation et un mode de vie sains,
chez Kontre Kulture :

 

L’alimentation durable, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

44 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Existe aussi la cure Breuss:à base de jus de légumes ultra filtrés et de tisanes uniquement:ai perdu 10kg,me retrouve en forme et ai tenu 36j1/2 sans manger d’aliment solide:à conseiller à tous et à toutes dès la quarantaine ;on tient sans problème après s’y être préparé psychologiquement et quelques jours avant de la débuter en réduisant son manger ;les bienfaits sont multiples selon chaque individu ;on tue ses maladies latentes,on remet l’organisme au clair ;par ex,quand je prenais 3kg,il me fallait 3 S pour les perdre:aujourd’hui : 3 j. !au niveau santé,c’est le meilleur truc que j’ai jamais fait ! Allez,du courage !tuez vos cancers cachés et toutes les saloperies qui se développent avec la mal-bouffe,comme çà vous éviterez le médecin,tout simplement,ce n’est pas pour rien que certaines religions l’ont inscrites dans leur cursus:c’est une pratique hygiénique très simple et efficace pour rester en bonne santé !

     

    • Effectivement, le jeûne a toujours été prescrit dans les religions.
      Dans le Coran, on peut lire par exemple : ’Et nous vous avons prescrit le jeûne comme nous l’avons prescrit aux générations qui vous ont précédées’.
      Le Prophète de l’islam a aussi laissé un hadith célèbre à propos du jeûne : ’Jeûnez et vous serez en bonne santé’.


  • C est valable pour tous ceux qui ne sont pas en epuisement chronique

     

    • Même en cas d’épuisement, éviter de multiplier les repas et s’en tenir à 2 maxi ça donne du repos digestif. La régulation de la glycémie s’affine rapidement, mais quand on a un coup de barre une petite sieste et au bout d’un moment à ce rythme tout rentre dans l’ordre :)
      Bon c’est sûr quand on bosse c’est plus dur.
      Sinon pas la peine non plus de boire beaucoup ça sert à rien.


  • Il est salutaire de démontrer les vertus du jeûne. Personnellement j’ai essayé plusieurs fois. Au bout d’une journée, j’avais tellement faim que je mangeais n’importe quel bêtise pleine de sucre qui passait dans le coin.
    C’est pourquoi je ne conseille pas le jeûne à tout le monde. C’est un sport de relativement haut niveau. Il faut être bien préparé mentalement et n’avoir pas trop, au préalable, habitué son corps à manger trop de nourriture chimique ou sucrée.

     

    • je jeûne tous les lundi et cela depuis près de 15 ans...au début c’est dur et ensuite cela devient facile, c’est un entraînement à rester maître de ses instincts.
      Le summum pour moi étant de faire ses courses tout en jeûnant et ne pas succomber aux tentations de nourritures qui vous font saliver...
      essayez, insistez, car jeûner est très puissant et cela développe les sens....
      merci à ER pour tous ses articles très intéressants...


    • C’est comme tout exercice : il faut y aller progressivement. On ne cherche pas à courir un marathon quand on commence à faire du jogging !

      Donc ce que je recommande c’est d’abord de sauter un repas, et ensuite de rétrécir progressivement la plage pendant laquelle on prend les deux autres. Puis ensuite de passer à un seul repas. Ensuite, de là, jeûner entièrement un jour complet ne sera pas trop difficile. Par contre si on a une routine à 3 repas par jour, là c’est une autre paire de manches !!

      Pour info, je le fais aujourd’hui même en raison d’excès ce WE (mariage...), histoire de laisser mon corps au repos après cet afflux massif de nourriture. Mais bon, pour ma part, je pratique le jeûne intermittent quotidien (16/8h en général) - cf. mon commentaire précédent sur cette page - donc ça n’est pas (trop) difficile...


  • Testé et approuvé !!

    Je pratique le jeûne intermittent quotidien depuis bientôt 6 mois, et je suis en bien meilleure santé. En observant une longue plage de jeûne (au moins 16h) chaque jour, on laisse à son corps le temps d’assimiler les nutriments, de se détoxifier et de reposer son métabolisme. Par ailleurs, les ressources que l’organisme ne consomme pas en devant assimiler sans cesse des nutriments (et éventuellement des produits toxiques contenus dans la malbouffe), il peut les affecter à d’autres choses, comme l’immunité par exemple.

    Ainsi, il m’arrive (parfois) de tomber malade, quand par exemple tout le monde autour de moi a la crève...mais mon corps s’en débarrasse en 1 ou 2 jours grand maxi, sans prendre de médicaments !

    Et bien entendu, en observant une telle plage de jeûne et en la combinant avec un peu d’exercice (pas besoin de se tuer à la tâche...), surtout à la fin du jeûne, là où le corps tape vraiment dans son gras, on perd beaucoup de poids. Là j’atteindrai les 6 mois dans une semaine, et j’ai déjà perdu environ 13 kg (j’étais largement en surpoids) et perdu pour ainsi dire 2 tailles en vêtements.

    NB : pendant la plage de jeûne, on boit quand même de l’eau, et on peut également boire thé ou café - mais sans sucre !

    Donc tant pour la forme que pour la santé, je ne peux que recommander cette hygiène de vie (car, contrairement à ce que certains disent, il ne s’agit PAS d’un régime qu’on suit temporairement, mais bel et bien d’une véritable hygiène de vie et d’une façon d’aborder la nutrition) !


  • S’il est vrai que pour une fois Attali sort de ses mots d’ordre débités industriellement inspiré qu’il est par le personnage de Jacob (comment esclavagiser les peuples et faire en sorte qu’il disent merci), et de ses orients maçonniques, il s’est tout de même permis une petite incursion talmudique : il est écrit : "rien de nouveau sous le soleil" (Livre de Job). Il existe a t-il dit une merveilleuse glose talmudique (tout ce qui est talmudique est évidemment merveilleux). "Oui, mais en dessus du soleil ?".

    Génial, non ?


  • Oui arrêter de s’alimenter pour évacuer les toxines, "forcer" le corps à mieux se régénérer, etc etc...Exactement la même logique que celle des saignées au XVIe siècle. "Je vais vous faire une petite saignée, ça ira mieux. Ça va vous nettoyer..." Ridicule.

    Mieux s’alimenter, c’est une évidence. Arrêter de s’alimenter, c’est absurde.

     

    • cher Hérold, je vous assure que vous vous trompez lourdement. Le jeûne volontaire et raisonnable n’a jamais tué quiconque. Qu’est-ce que 16 heures sans manger ? Si cela vous fait peur, soit, dites-le carrément. Dans ce cas-là, vous pouvez faire la mono-diète, qui consiste à ne manger qu’un seul type d’aliment, généralement légume frais comme des carottes râpées. Dans ce cas-là, il est tout de même avantageux d’assaisonner à l’huile, car sinon, les vitamines ADEK, dites liposolubles, vous passeront "sous le nez", c’est-à-dire que sans huile avec les carottes, ou les tomates, ou la salade verte, vous ne bénéficiez pas des vitamines A, D E et K. Mono-diète à essayer 1 jour, puis 2, 3 ... et vous aurez peut-être la curiosité, saine, de tâter du jeûne.


    • Entre mieux s’alimenter et jeûner, il existe un chemin intermédiaire, consistant à bien manger mais s’arrêter avant d’être rassasié. C’est un principe pratiqué à Okinawa, au Japon, et il semblerait que ce soit ce qui confère à la population locale une telle longévité. Comme disait Gandhi, le chemin du milieu est la voie à suivre.

      C’est compréhensible car l’organisme n’est pas uniquement fatigué par les lourdes digestions, il passe aussi un certain temps à remettre son appareil digestif en place. Physiquement. Parce qu’entre un festin et un jeûne, il y a dilatation des tissus puis rétractation. C’est un sacré boulot au niveau des cellules. Alors en restant un peu sur sa faim, on digère moins de nourriture, ce qui fait des vacances au foie, et on dilate moins sa panse, qui revient en place plus facilement. Ça revient à jeûner en mangeant, si je puis dire.


  • #1767556

    Aujourd’hui, cete abondance : cette
    vous décidez d’arrêter de vous alimentez : alimenter
    vous buvez beauocup d’eau : beaucoup
    20 millions de cellules spour remplacer : pour
    quand on jeûne de cette facon-là : façon
    une obseolescence programmée : obsolescence


  • Sur le sujet du jeûne et de l’alimentation l’école hygiéniste américaine vieille de plus de deux siècles est la plus performante à ma connaissance.
    Les textes fondamentaux sur le sujet sont les deux ouvrages d’Herbert Shelton et Albert Mosseri. Ces gens ont fait jeûner des dizaines de milliers de personnes et on une compréhension profonde du phénomène. Je ne connais pas tout, mais ailleurs je n’ai vu que de pâles copies incomplètes. La lecture de ces auteurs vous permettra de trouver des conseils alimentaires qui vous permettront de vivre longtemps et en bonne santé réelle, même si je les trouve un peu extrémistes sur le mode alimentaire et un peu hypocaloriques à l’époque de la civilisation et du travail. N’appliquer qu’à moitié leur doctrine suffit à vivre longtemps en bonne santé et loin de la médecine.
    Mon père a vecu jusqu’à l’âge de quatre-vingt dix ans en appliquant leurs théories de façon très libre, il a travaillé jusqu’à 89 ans et demie, jamais malade, jamais de médicaments et un bilan de santé qui était chaque année incompréhensible pour les medecins.


  • "30% de calorie en moins c’est 20 ans de vie en plus". Ce genre de phrase est complètement débile... Il est impossible de calculer ce genre de chose !
    Sinon le reste est intéressant.


  • « D’où la supériorité de l’avocat (sans aucun effet inflammatoire sur la digestion) sur la pastèque ! » Avocat d’Israël bien sûr !

     

    • C’est pour ça que ça coûte aussi cher


    • Je ne vais pas me lancer dans une étude diététique mais mon dentiste m’a appris quelque-chose de très intéressant à propos de l’avocat. Avec les pousses de soja, c’est l’aliment qui aide le mieux à la reconstruction osseuse. Très bon à savoir entre une extraction de dents et la pose d’une prothèse dentaire. Surtout quand on réside en Espagne, où les médicaments facilitant cette reconstruction ont été retirés de la vente il y a quelques années (ils coûtaient trop cher à la sécu espagnole). Mangez des avocats, c’est bon pour tout plein de choses, y compris la solidité des mâchoires.


    • @ Sherlock : ça ne m’étonne pas...en effet, je prends un médoc pour l’arthrose du genou (le Piasclédine, dont l’efficacité est cependant contestée, mais comme beaucoup de médicaments ayant cette fonction, en fait...) dont le principe actif repose sur des insaponifiables d’avocat et de soja.

      Concernant son efficacité, j’en avais pris il y a 8 ans pour une chondropathie du genou, et en 3 mois c’était réglé. Donc pour moi ça fonctionne, en tout cas...


    • @Henri : pile-poil, c’est ce fameux Piascledine qui a été retiré de la vente en Espagne. Pas bien grave, c’est la saison des avocats.


    • A propos de Piascledine, je prenais un équivalent il y a quelques années pour des histoires de tendinites chroniques (coudes, genoux). Ça fonctionnait plus ou moins bien, plutôt bien que mal mais sur des traitements de trois mois d’affilée à répéter après chaque expédition globe-trotter (sac à dos, terrain défoncé, etc). J’ai arrêté faute d’amélioration visible. Je revenais à zéro mais jamais mieux, toujours prompt à une nouvelle tendinite au moindre effort poussé. Apparemment c’est plus efficace chez les adeptes du sofa que les émules de Passe-Partout.

      Mais, ô surprise, après à peine deux semaines de régime d’avocat au miel (ben oui, c’est un fruit avant d’être une profession), les signes de tendinite ont tout simplement disparu. A pu, fini, partis. J’en mange régulièrement pour accélérer la croissance osseuse après un arrachage de dents sauvage (à l’espagnole, quatre en deux séances, merci novocaïne... mets-en une troisième dose, au cas où, ça ne peut pas faire de mal) mais ça marche aussi pour les articulations douloureuses. C’est le bonus de mère nature.


  • #1767616

    A ce propos, pourquoi ne plus continuer à mettre en avant le travail de Casasnovas ? Par répétitions de ces petites vidéos il cherche à inculquer cette culture du jeûne et de manière plus globale cette culture de la vie, que nous a fait perdre la société de la consommation dans laquelle nous sommes.


  • Rien que du bon sens.
    En revanche, la perspective d’une vie longue pour jacquouille la fripatali est moins attractive.

     

  • C’est pas évident qu’on n’a pas beaucoup de réserve de graisse et qu’on est assez nerveux... à moins de ne pas faire d’effort dans la journée j’ai du mal à imaginer pouvoir tenir longtemps...
    Ça doit être une question d’habitude, mais de base déjà je mange moins que certaines personnes...parfois c’est vraiment hallucinant ce qu’elles peuvent engloutir...aujourd’hui manger comme 4, se faire péter le bide et picoler c’est à la mode, ça fait "viril"...

     

    • Je suis un peu dans votre cas, tempérament hyperatif, très mince et je pratique le jeûne intermittent depuis 6-7 ans presque tous les jours.
      C’est totalement possible à condition d’y aller étape par étape : lorsqu’on commence on essaye d’abord de réduire le petit déjeuner et on fait en sorte de déjeuner le plus tard possible puis ensuite on supprime le petit déjeuner, puis on rallonge la durée du "jeûne" pour progressivement arriver à 14/16heures sans manger et faire 2 vrais repas pour le reste de la journée.


  • Globalement on mange plus qu’il ne faut.
    Quand vous faites le plein de votre véhicule, vous coupez avant que ca déborde...


  • devoir de mémoire ? merci ER


  • 3 repas variés et équilibrés par jour, pas de fast food, pas de sucre ajouté, de la marche, de la natation, ça suffit.

    Faire 15 heures de jeune avec une alimentation à base de Mc Do, Pizzas, Coca, Plats industriels,aucune activité physique, ça ne servira à rien...


  • Je suis végétarienne. Au marché, j’achète des fruits, des légumes, du miel, des oeufs et de l’huile d’olive donc je n’ai rien à manger d’autre et je ne grossis pas.
    Je ne prends pas d’excitants (café, thé etc...) donc je ne consomme pas de sucre.
    Si chez vous, vous n’avez ni gâteau ni de bonbon, vous n’en mangerez pas, c’est tout simple. Il faut faire l’effort de ne pas acheter n’importe quoi lorsqu’on fait ses courses.

     

    • @marmotte

      Désolé, mais soit on vit avec la Nature, par et pour la Nature, soit avec l’Industrie, par et pour l’Industrie.

      Il n’y a jamais eu, Il n’y a pas, et il n’y aura jamais d’alternative à cela.

      Donc, cela implique de se loger sans usine, de se vêtir sans usine, de se déplacer sans usine, de se nourrir et de s’hydrater sans usine etc..

      À l’instar de la "théorie du genre" ou de la "révolution sexuelle" qui l’a précédée, le végétarisme et le transhumanisme relèvent de l’ingénierie sociale, c’est du scientisme à l’état pur.

      n.b : pas de bébêtes en orbite ou sur Mars.

      J’ai 2 très mauvaises nouvelles pour toi :

      - L’Homme ne peut pas s’adapter au milieu naturel sans le produit et la coopération d’animaux.

      - Les végétaux ressentent absolument aussi.


  • Saldmann parle comme Henri Joyeux (l’aliment est le meilleur médicament)


  • Trouver un equilibre, c’est tout. Les gens sont adeptes de concepts miraculeux. Entre le végétalien qui mange que de la verdure comme une vache, espérant vivre 180 ans en pleine santé dont 160 ans à donner des conseils et le coca-cheese-icecream qui enquille comme une truie, il y a l’homme équilibré qui mange un peu de tout sans emm...der les autres avec ses conseils ecolo-bobo ou ses flatulences.
    Le gars "normal", souvent issu de la classe moyenne, donne peu de conseils aux autres, déjà parce qu’il n’a pas le temps, et parce qu’ensuite, il n’a rien à prouver.


  • Je revommande de voir le documentaire "What the health".
    Une bombe.


  • Excusez mon manque de savoir, mais le jeúne doit durer combien de temps ? Combien de fois par semaine ?

     

    • Quand on debute le jeûne il vaut mieux le faire progressivement, commencer par le jeune intermittent 16 h, en principe on décale le 1 er repas de la journée à 12h si le dernier repas de la veille était à 20 h, ce qui fait 16h. Après petit à petit on décale cette première prise alimentaire à 14h, 15h, ou à 20h ( et là on a 24 h de jeûne). On peut le faire tous les jours, un jour sur deux ou une fois par semaine. Jeûne sec (plus facile on ne ressent pa la faim si on ne boit pas) ou à l’eau (l’été).
      Je conseille les vidéos de T.Casasnovas.


    • Le jeune façon musulmane est bien, il suffit de s’abstenir du levé au couché du soleil.. Le faire une à deux fois par semaine et une période plus longue dans l’année. Il est cependant important d’écouter son corps.

      Le jeune est comme une épreuve sportive.. le but est de se dépasser.. normalement, ça doit être suivis par un bien-être, si ça n’est pas le cas.. c’est que ça ne fonctionne pas.. Pas plus compliqué que ça..

      Comme dans le sport, il faut développer le goût de l’effort.. et savoir apprécier tout autant les envies que les restrictions.. Tout ça s’apprend par la pratique.. Faire un footing de quelques kilomètres régulièrement est bénéfique à moins de s’abîmer les genoux sur l’asphalte ? Tout le monde doit être capable d’écouter son corps..


  • Oui le jeûne permet de retrouver ou garder une bonne santé, ...mais je n’irais certainement pas écouter les conseils de ce medecin des people (de BHL à Sarkosy) ne serait ce que parce qu’il va dans le sens du vent-ce n’est ni un chercheur ni un avant gardiste honnête- à l’instar de l’autre doc médiatique Jean Michel Cohen qui vantait il y a peu ses régimes à la con ( mythe des 3/4 repas par jour, petit dej soit disant très important).

    Maintenant c’est à la mode tout ce beau monde sort un bouquin vantant les mérites du jeûne pour vendre et encore faire du fric quand à l’époque ils tiraient à boulets rouges sur les précurseurs pas forcément médecins.

    De plus Saldmann est cardiologue et non nutritioniste, et est lié à l’industrie pharmaceutique ; il est conseil via la société de sa femme des groupes Danone et Coca.

    Quant à Attali, rappelez vous qu’il prône l’euthanasie au delà d’un certain àge, sauf pour les "élus" sans doute...


  • Je n’ai pas de régime particulier, cependant j’ai pris quelques habitudes alimentaires qui relèvent du bon sens :
    Jamais de petit de déjeuner le matin, une tisane/thé ou plus rarement un café, pas de repas avant 14h/15h ( sans le savoir je faisais donc un jeûne intermittent depuis que j’étais à la fac...)
    Pas de plats cuisinés/préparés qui sont non seuleument pauvres nutritivement et mauvais au goût.
    J’essaye (dans la mesure du possible) de consommer local et bio (coopératives, commerçants du coin etc.)
    Je n’ai pas de micro-ondes, (toxique pour la santé, abîme les nutriments), j’utilise uniquement la gazinière et le four.
    Je ne mange quasiment pas de sucre ou d’aliments sucrés (glaces, gâteaux pâtisseries), je sale très peu ou pas du tout mes plats.
    Je me "fais plaisir" de temps à autre avec des frites maison, de la charcuterie du boucher, du fromage ( au lait cru uniquement ), du chocolat noir bio et du vin bio/biodynamique.

    Étant très sportif ( vtt et course à pied 10 à 12h/semaine ) j’ai beaucoup d’énergie grâce à cette alimentation, je me sens mieux et j’ai enfin retrouvé le vrai goût des aliments, je ne sais pas si il y’a un lien mais je dors aussi beaucoup mieux qu’avant.

    Quand je vois ce que mangent les jeunes de ma génération (25-30 ans) qui ne mangent que des mcdo, kébabs, chips, pizzas/plats préparés j’ai l’impression d’être une exception, alors que mon alimentation est normale.


  • #1768160

    ça tombe rudement pile poil ! because va falloir serrer les ceintures , mesdames & messieurs ; quel renard c’t’attalie ; ma pomme c’est 1 fois la semaine 16 heures (de 20 H à 12 H) de temps à autres 24 H . Paraît que c’est bon à la santé , j’y crois .


  • C est bien beau mais je fais 1m82 pour 69 kilos si je jeune je ressemblerai a un cadavre...et ayant donc un corps ectomorphe ou je brule vite ce que je mange je ne suis pas certain que ce soit bon pour ma santé ??

     

    • Lisez Herbert Shelton, Albert Mosseri, Edouard Bertholet, Yves Vivini ou Robert Masson, ils répondent à vos questions. Méfiez-vous des vendeurs de rêves ou de compléments alimentaires. Faire un jeûne parce que c’est à la mode est une aberration. Vouloir perdre une surcharge pondérale, appliquer un précepte religieux, vouloir guérir ou améliorer sa situation quant à une maladie précise que le jeûne peut soigner, suivre un protocole de prévention médical sérieux faisant intervenir le jeûne, sont des raisons valables de jeûner, le reste, c’est du flan. Evitez le jeune sec, c’est dangereux pour la santé, il faut se reposer pendant un jeûne, et boire si on a soif.


    • 1.82m pour 69kg t’es pas rachitique non plus... Tu brûles vite ou tu assimiles mal ? Commence par des petits jeunes, tu verras qu’il se passe des choses dans ton corps, il se répare en quelque sorte, et surement que ça t’aidera à assimiler mieux ce que tu manges...


  • Brigitte, elle a compris qu’il fallait se faire un petit jeune !


Commentaires suivants