Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Le site de rencontres adultères Gleeden.com continue sa croissance en France

AteliER
Article initialement publié dans l'atelier E&R

Le site Internet Gleeden.com, spécialisé dans les rencontres extraconjugales, fut lancé fin 2009. Il avait à l’époque provoqué de vives réactions, très hétérogènes. Quelques années plus tard, le site revendique plus de 2 millions de membres, dont une grande majorité en France. Si l’on sait qu’un tel chiffre n’a certainement aucune valeur compte tenu des différents biais inhérents aux statistiques données par les plateformes de rencontres (membres inactifs, faux profils, déséquilibre numérique homme/femme…), on admettra que le concept a beaucoup séduit dans l’Hexagone.

Le positionnement marketing du site est très clair : sur un créneau haut de gamme (palpable par le niveau des tarifs), il s’agit d’offrir un espace d’opportunités de rencontres extraconjugales pour les femmes en couple. Par extension, on peut comprendre que sont concernées en premier lieu les femmes mariées « cherchant » des aventures plutôt éphémères et tout à fait charnelles. Il découle de ce positionnement une communication faisant l’éloge de l’infidélité, à laquelle on « goûte » et par laquelle on s’affranchit de « la routine ». Si le ciblage sur les rencontres extraconjugales existait déjà via le géant anglo-saxon Ashley Madison (créé en 2001), Gleeden a affiné l’approche et a déployé des moyens substantiels pour s’imposer comme la référence de cette niche sur le marché français, tout en poursuivant un déploiement au niveau mondial.

 

 

Le contenu du site, très élaboré, tend à créer un environnement communautaire complet. On y retrouve un blog, des articles d’actualité, mais aussi des concours (sur le thème « raconter une anecdote infidèle », par exemple) ou des événements ( comme « la journée de l’infidélité ») [1]. Les appuis symboliques (multiples références au péché originel biblique) et les développements métaphoriques (la fidélité conjugale mise à l’égal de la fidélité à un simple produit de consommation quotidien) sont pour le moins matière à réflexions…

Gleeden.com est l’une des startups d’une société nommée BlackDivine, basée aux États-Unis et dirigée par deux web-entrepreneurs français, Ravy et Teddy Truchot. Ces derniers indiquent que le lancement de Gleeden est une opération des plus sérieuses, qui a nécessité un conseil juridique conséquent ainsi que de lourds investissements [2]. Ce dernier point ne saurait être contesté par les utilisateurs des transports parisiens, qui se sont vu imposer des campagnes d’affichage promotionnel massives de la part du site ces dernières années.

 

 

 

Les frères Truchot justifient la nature de leur business en expliquant qu’ils n’ont fait que « répondre à un besoin », qu’ils ne jouent qu’un rôle de « facilitateur » dans une société où l’adultère « se banalise » [3]. On retrouve donc une base argumentaire régulièrement usitée pour supporter des activités potentiellement critiquables sur le plan moral. La base idéologique de cette optique consiste à réduire les sociétés humaines à un simple marché, où se rencontrent l’offre, panoplie de services n’ayant pour raison d’être que le profit, et la demande, superposition de désirs prosaïques et égocentrés.

C’est cette même approche, issue de l’esprit libéral-libertaire en constante propagation, qui justifie d’autres phénomènes Internet décriés, comme aujourd’hui la prostitution d’étudiantes [4], et demain peut-être la marchandisation de l’enfant.

 

 

Quelles que soient les conséquences de l’utilisation des services de Gleeden.com, les fondateurs refuseront assurément d’en assumer la moindre part de responsabilité, puisque la mère de famille, ou plutôt devrions-nous dire la consommatrice, aura fait ses propres « choix ». Mais au-delà de la véritable question morale qui se pose lorsque l’on se joue ainsi de la frontière poreuse entre « l’incitation » et « l’assistance » aux désirs, il faut rappeler des faits concrets, à savoir que les plateformes web d’interactions libres de tous types sont aujourd’hui l’une des voies par lesquelles adviennent des drames majeurs : divorces sanglants, arnaques, racket, mais aussi harcèlement ou suicide.

Reste à savoir si une régulation de l’Internet serait nécessaire. Ce qui est sûr, c’est que la régulation de l’Internet en tant qu’espace de « libre marché » préoccupe bien moins nos pouvoirs publics que la régulation de l’Internet en tant qu’espace de « libre expression »…

Voir aussi, sur E&R :

 
 

Articles de Ludovic S. (1)




Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

147 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Société en plein Pourrissement...Décadence morale...Époque de merde...Et Internet n’est qu’une vitrine....


  • Dans le livre de Zemmour, il est écrit que comme le couple n’était pas sacralisé à la place de la famille comme aujourd’hui (le visuel à la place de la parole), les adultères n’étaient pas aussi dramatiques et diabolisés qu’au 21eme siècle.

    Même si le libertinage fait le lit du capitalisme comme le prouve cette publicité, il ne faut pas renier ce qui fait de nous des Hommes.

    L’adultère est moins grave que le divorce. :D

     

    • "L’adultère est moins grave que le divorce. :D" beh voyons ! c’est de la pure et simple hypocrisie !


    • le mariage c’est comme le baptême, ça implique une intercéssion divine de l’esprit Saint afin de mener une vie de paix.
      Les démons sont la plupart invisibles mais très présent la nuit, dans le sommeil de chacun.
      Une vie de bon chrétien est une vie moins harassé par des démons (égo sur-dimensioné, abus de sexe, de nourriture, attachement au materiel plus qu’à l’humain, égoïsme, angoisses et stress, alcoolisation, hyptnose, médecine "douce" et obscure, croyances païennes : boudhisme, hindouïsme, islamisme, taoïsme, protestantisme, anglicanisme...)
      Seuls notre seigneur Jésus Christ et la Sainte Vierge Marie sont en pouvoir de nous pardonner nos péchés.


    • Mais le monde est comme ça.


    • L’adultere est une cause de divorce et par la donc, tout aussi grave...

      Un homme, un vrai, sait prendre ses responsabilité lorsqu’il décide de partager sa vie avec une seule femme. Il ne renie pas, ne faiblit pas ! Et surtout, ne se cache pas derrière des idées "naturalistes"... Un homme, ca assume ses actes et ses décisions !
      Un homme, c’est aussi un esprit doué de raison et de choix, de volonté et de force, ainsi, un homme sait et doit lutter contre ses instincts primaires néfastes... (le meurtre aussi, est une composante naturelle de l’homme, est ce une raison ?)

      Sinon de l’homme, il ne reste plus que l’animal...


    • Il faudrait que tu signales que cela est ton avis car ce n’est pas le mlen ! Quand on est un Homme, qu’on donne sa parole ou à une femme on ne revient pas dessus, ce sont les laches qui n’ont pas d’honneur qui font cela. Et ceci est mon avis et il est fondé !


    • @ ahbon

      Tu voudrais faire passer les gens qui viennent et/ou qui commentent sur e&r pour des guignoles, tu ne t’y prendrais pas mieux.


    • pourquoi se marier alors ? C’est bien une réponse d’un homme votre commentaire !


    • Ben moi je pense tout à fait le contraire :
      L’adultère est plus grave que le divorce, car l’un a une démarche hypocrite et l’autre une démarche sincère.
      Pour moi le divorce un moindre mal est plus proche de Dieu que l’adultère.
      Il vaut mieux divorcer que continuer à vivre avec une personne incapable de maîtriser ses pulsions sexuelles et destructeur de couple


    • #1051826

      A par scipion que de belles et bonnes paroles avec vous à 100%, le sacré n’est pas une mode, c’est le socle commun de la famille et les enfants ont besoin de repères, de codes et de valeurs chrétiennes assumées, par un père droit, courageux et protecteur de la famille et de la maison_ il est la force et la raison du foyer(aux yeux de ses fils il est le chevalier sans peurs et sans reproches « panache français » pas un type qui fume des joints avec ses potes une Kro à la main tout le temps au pieu qui court d’autres femmes que la sienne…)


    • @ ahbon,

      seul Jésus christ est la (seule) propitiation de nos péchés, dire que Marie(la vierge) a le pouvoir de pardonner les péchés, est totalement faux !


  • Comme on dit : marrie toi pour les BONNES raisons de sorte a etre heureux(se) pendant tres longtemps avec la bonne personne. Evidemment ces connaissances ne sont pas enseignees
    a l’ecole, ni a le tele.

     

  • un site pensé par les femmes modernes... un site qui rapporte sur la misère sexuelle et sentimentale, du célibat la nouvelle norme. une étrange façon d’imposer l’homosexualité comme référence. car, de toute évidence, c’est un homo qui se cache derrière ou lesbienne.

     

    • De toute évidence, vous avez le raccourcit facile. Je sais bien que certains lobbys LGBT font du zêle, mais il ne faudrait pas que cela vous rende paranoïaque, "homo" et "sens moral" peuvent aller ensemble, si si.
      Je suis une femme en couple avec une femme depuis 7 ans, et figurez vous que je n’adhère pas du tout au concept de ce site de rencontre. Les adultes font ce qu’ils veulent, mais faire de la pub dans la rue ou le métro pour ce genre de truc, je trouve ça choquant. Rendre tendance l’adultère et l’inciter par la présence de pubs, c’est impensable.
      Je considère que le mariage a une importance, que c’est quelque chose qu’il faut respecter et qu’on ne prend pas à la légère. Un mari/une femme, ce n’est pas un accessoire ni un animal de compagnie, que ce soit à la mairie ou à l’église, c’est un engagement profond.
      En mettant le nez dans les idées de Soral, j’ai du me rendre à l’évidence qu’il ne fallait effectivement pas ouvrir le mariage aux LGBT, et ce fut douloureux. J’aurais bien aimé avoir cette possibilité de me marier avec ma compagne, de lui faire cet engagement devant tous (même si parfois l’idée me colle des sueurs froides tant le mariage n’est pas une blague pour moi), mais je suis trop honnête pour ignorer tout ce que ce mariage gay implique d’autre. C’est un dilemme bien lourd de devoir sacrifier ses propres aspirations pour un bien plus grand, et à notre époque individualiste, je ne suis pas sur que tout le monde en soit capable.
      Les LGBT et leurs rêves servent souvent d’idiots utiles quand il s’agit de détruire un ordre sociétale, mais n’allez pas croire qu’il faille être homo pour s’en prendre à cet ordre, les hétéros y arrivent tout à fait aussi.
      Ne croyez pas non plus qu’être homo rime avec débauche charnelle et désert relationnel. Je ne connais pas les chiffres, mais si un paquet d’homo sont célibataires, ce ne sont peut être pas juste des bêtes de sexe qui jubilent chaque fois qu’ils mettent à mal l’ordre moral (cela sont ceux qu’on vous montre, médias et lobbys réunis), il y en aussi qui cherchent l’âme soeur avec l’envie de fonder un foyer, comme n’importe qui. Sauf que c’est déjà pas facile pour des hétéros, alors à supposer qu’il y ait 10%(soyons fous !) d’homos en France, c’est l’aiguille dans la botte de foin...


    • @ Polygon

      Votre vision du mariage est juste, c’est un engagement lourd, "sacré" et qui responsabilise les deux conjoints pour le futur foyer a construire.

      Le mariage a donc été conçu, depuis la nuit des temps :
      1) pour proteger la femme ( car l’homme a toujours eu la force physique pour lui)
      2) comme une securité pour les enfants.

      prenons un exemple moderne :
      2 guignols sortent ensemble, couchent ensemble, se droguent et touchent les allocs ;
      ils decident d’avoir le plaisir d’avoir un enfant ;
      ils l’ont ;
      ils se marient ;
      un jour le couple ne va plus ;
      ils divorcent ;
      et les enfants sont malheureux.

      C’est donc bel et bien un "couple" de confort, et de plaisir ;
      et non un couple responsable qui plient un genou devant l’institution sacrée du mariage :
      " jurez vous amour et fidelité, dans les bons moments comme dans la soufrance, de donner le meilleur pour vos enfants, et ce jusqu’a ce que le mort vous sépare"

      amen :D


  • Déjà que les sites "normaux" c’est pénible, c’est anxiogène pour moi. Alors là c’est carrément satanique. C’est effrayant de mettre dans la tête des gens que ce n’est pas grave, toute façon, les gens qui trompent n’ont pas besoin de site comme ça, on voit bien que c’est encore une ruse du démon pour "terminer" le travail de démolition de la FAMILLE. Il est loin le FLAGRANT DELIT à 6 heure du matin !



  • ... l’une des voies par lesquelles adviennent des drames majeurs : divorces sanglants, arnaques, racket, mais aussi harcèlement ou suicide.



    Avant, derrière chaque divorce se trouvaient des avocats.
    Dorénavant, en plus, derrière chaque divorce on trouvera un site Web.


  • Une femme mariée est plus tenté que l’homme marié
    Une mère mariée est moins tenté qu’un père marié

    Ce site cible en particulier les femmes mariées car elle sont plus réceptif à la mode,au nouveau,à la perversion,aux transgression des interdits,au changement
    Quelle soit mariée ou pas elles ne peuvent évaluer l’avenir en fonction de ces actes
    leur vision des choses est à court terme

    La naissance d’un/des enfant(s) et son(ses) éducation(s) crée un rempart à la tentation

    Si le Mariage avait un but qui est la fondation d’une famille ,l’infidélité serait venu tardivement

    Ce que je trouve de paradoxale c’est que l’institution fait signer un contrat de mariage au époux d’un coté et de l’autre coté fait/autorise tout pour qu’il soit violer
    L’institution maçonnique a une grande responsabilité dans les divorces


  • J’ai déjà lu quelque part que la première cause de meurtre provenait des dépits amoureux, ruptures et autres adultères.
    Que la société promeut donc officiellement et librement par tous les moyens. On ira se donner bonne conscience avec je ne sais quel programme de lutte contre le suicide, punir les vengeances passionnelles etc.
    Pays de dingos.


  • Site crée par Ravy Truchot et Teddy Truchot.


  • L’adultère féminin est-il plus choquant que l’adultère masculin ?

     

    • L’un est une trahison, l’autre une médiocrité.


    • Pas plus choquant (quoi que, vu le nombre de fois où j’ai pu entendre des femmes dire que les hommes sont tous des porcs, ce genre d’hypocrisie rajoute une belle couche de crasse). C’est surtout potentiellement plus grave de conséquences pour le conjoint cocufié.

      Il y a un proverbe qui résume tout : "maman c’est sûr, papa peut-être".

      Un mari infidèle ne peut pas forcer sa femme à élever l’enfant qu’il a fait avec une autre femme. Par contre, une épouse infidèle, par le mensonge... oui. C’est la pire des tromperies (y compris pour l’enfant).

      J’ai lu des statistiques qui indiquent qu’environ 15 à 20 % des enfants qui naissent en occident ont pour père biologique un homme différent de celui qui est déclaré à l’état civil.
      Donc, quand j’entends une de mes collègue (enceinte) se plaindre que son fiancé veut un test de paternité avant de l’épouser ("quel manque de confiance, c’est humiliant !" qu’elle disait)... moi, je ne peux dire qu’une chose : il a beaucoup de bon sens.


    • L’une est elle possible sans l’autre ? Je veux dire pour un adultère il faut être 2 ! Et même si l’un des deux n’est pas en couple il ne peut pas prétendre ne pas être au courant pour l’autre (sauf relation d’un soir ce qui n’est pas franchement mieux..)



    • Par contre, une épouse infidèle, par le mensonge... oui. C’est la pire des tromperies (y compris pour l’enfant).




      C’est à cause du mensonge dont excelle les femmes comparé aux mensonges foireux des hommes, que l’adultère féminin est encore plus malsain.


  • juste pour rire : cherchez a qui appartiens ce site ...

    http://archives-lepost.huffingtonpo...

    "BINGGOOO ! ! qu’est-ce qu’on s’amuse !!!" ®


  • Ces nouveaux marchés subversifs correspondent à des outils de transformations sociétales déjà planifiées. L’augmentation des divorces découle de la deconstruction de la famille et de la montée du féminisme. Ces divorces produisent de plus en plus de familles recomposées, avec des enfants issus d’unions différentes. Et désormais, les jeunes qui évoluerons à travers ces modèles, les intégrerons en plus de la banalisation, et même de l’apologie de l’adultère.

    Tout ceci a été déjà annoncé par Huxley, mais surtout notre inénarrable et plus contemporain Jacques Attali. Ce dernier annonce (livre " histoire des relations entre les hommes et les femmes") que les couples disparaîtrons progressivement, et que les individus disposerons de plusieurs partenaire.
    http://www.dailymotion.com/video/x4...

    Le meilleur des mondes est en marche.


  • #1050049

    Mon message se limitera a trois mots :

    A mort Satan !
    Vade retro Satanas !

    The Golden Arrow - Convair 880


  • Faut dire aussi que beaucoup d’hommes Français sont des femmelettes (pour être poli) et que les femmes par l’idéologie féministe sont guidées vers une schizophrénie qui les pousse à d’une part préférer les métrosexuels féminisés (qui laissent leurs femmes porter la culotte) tout en préférant les vrais bonhommes (qui portent la culotte).

     


  • Les appuis symboliques (multiples références au péché originel biblique)




    Oui, dans la tête des gens le péché originel est un péché de chair, ce qui n’a absolument rien à voir...
    C’est comme le fruit défendu représenté par une pomme, il n’a jamais été question d’une pomme...

    Le péché originel c’est avoir mangé du fruit défendu de l’arbre de la connaissance du bien et du mal, ce qui était strictement interdit par Dieu... d’où la perte de la grâce et la sortie du jardin d’eden...


  • Et elles s’étonnent de n’être plus respectées ?

     

    • "Elles" ? Et "ils" aussi mon Cher ! Je crois que cette pornographie normative de masse ( sexe sans amour, sans seduction, sans lettre, sans sentiments et sans respect) enfantera , tot ou tard, un degout profond pour le sexe. Tout cela finira dans une abstinence totale tellement nous auront un degout immense. Et nous mourrons tous completement seuls, notre chair devoree par les rats dans des appartements miserables ( pusique les banquiers bolcheviques vont prendre nos biens, nous mourrons pauvres aussi ) .

      Voila notre future : SOLITUDE, MISERE et DEGOUT.


  • La fin de Babylone est proche. Vivement le renouveau


  • Ouais, bof. Les 90s avaient 3615 ULLA.

    Ca me rappelle toutes ces affiches sauvages pour des 3615 animés par des étudiants se faisant passer pour des femmes afin de faire en sorte que les pauvres gars en manque d’amour passent le plus de temps "en ligne" a 1 franc la minute.

    Internet aujoud’hui leur permet de se masturber pendant des heures devant des films haute definition.

    Notre civilisation se meurt dans une longue branlette numérique.

     

    • Sauf que la branlette (qui ne choque plus personne malheureusement, alors que c’ est prendre de la vie pour en faire ... rien du tout, donc de la mort ! ce qui est la définition meme du Mal, du péché ) ne détruit pas de familles !!! La on est plus dans le virtuel d’ une branlette quand le petit Kevin et la petite Sabrina souffrent du divorce de leur parents parce que maman est allé sur "Gleeden" ! On nous facilite le péché , on nous incite au péché , et au péché de plus en plus grave , donc il ne faut pas rentrer dans la logique "perdu pour perdu" , "ca peut pas etre pire" , "le monde est deja dans le vice" etc ... Car c’ est bel et bien de pire en pire !


    • @bjr

      Je ne crois pas que Gleeden soit la raison de la destruction de la famille dans le monde occidentale. La vraie raison c’est la compartimentalisation de ses membres. Monsieur (et souvent madame) se compartimentent dans le monde du travail, dans des bureaux à cloisons, dans leur voiture ou l’anonymat des transports en commun. Les gosses se compartimentent sur des réseaux sociaux, devant des jeux vidéo ou des "émissions préférées".

      La famille n’a que peu de moyens de se reconstituer. Souvent la télé est allumée pendant le repas du soir alors qu’elle devrait être éteinte et qu’on devrait pouvoir discuter, se retrouver, se reconstituer. Les gosses regardent la télé même les soirs d’école. On ne va plus à la messe, jugée ringarde, d’un autre siècle, antimoderne alors que la religion avait prévu tout ce qui est en train de se passer. Et même si elle est antimoderne, c’est justement un bien plutôt qu’un mal. Le modernisme est une des raisons de la destruction de la famille.

      Et monsieur, et madame rêvent d’une escapade sexuelle a force de voir des couples d’une beauté rare sur les écrans. Les comédies sur le divorce à présent se multiplient et quand le couple Schwarzenegger ne se défait pas suite aux errances de monsieur tout le monde se pose la question "Mais pourquoi ne divorcent-ils pas ?" sans réaliser que ce couple catholique reste ensemble parce que c’est ce qu’il y a de mieux à faire, parce que madame va à la messe et reçoit la communion.

      Alors, oui, ça se branle en cachette, petite infidélité virtuelle pour commencer, passerelle vers la vraie infidélité, souvent à quelques clics de distance. Gleeden est juste un symptôme d’une maladie aux raisons profondes.


  • Putain mais ils n’ont honte de rien :)

    Citation :



    L’authenticité au cœur des échanges

    Nous vous invitons sur Gleeden à être honnête sur votre statut marital. L’intégrité est à la base de notre travail, nous respectons nos membres en ne présentant que de vrais profils, femmes et hommes mariés ou en couple, et même célibataires. Notre politique est basée sur des valeurs forte.



  • L’infidélité qui cimente les couples.
    Comme si ce qui se passe au plumard est la condition sine qua non de la relation d’un couple. Il faut certes ne pas être hypocrite, mais il faut pas exagérer non plus.
    Quid du projet de vie que l’on essaie de construire ? La terre n’est pas un parc d’attraction.

    Les cathos extrémistes, premiers ennemis de Gleeden ? Il y a aussi le common decency de George Orwell des gens de tous les jours que l’on essaie de tuer à grand coup de télé-réalité.

    Si l’on ne peut plus faire confiance à un/une partenaire, à qui alors ? Ou plus simplement, il est plus facile de tromper que d’être trompé.
    La fidélité vécue comme oppression. C’est bien une idée de féministe hystérique.

    Je vous recommande d’aller lire les règles ("Comment ça marche" sur la page d’accueil). C’est assez intéressant.
    En fait, c’est les mecs qui payent (on vous parlera après d’une certaine "taxe rose"). Pour pas changer avec Adopte un mec. Ça change pas beaucoup des boites de nuit.

    Excellente conclusion sur la liberté d’expression et le piège à gogo pour un très bon développement. Bien que l’on compte plusieurs sites similaires : entre-infideles.com, extraconjugales.com, air-adult.com, rencontres-adulteres.com... il suffit d’aller sur Google !


  • La destruction du 4eme empire...


  • Avec adopteunmec.com (et non un chien, enfin pas encore), c’est pas avec çà qu’on va inciter les hommes à s’engager !
    En tant que français quand on voit ces affiches, c’est pas de la curiosité ou de l’attraction qu’on doit ressentir mais une violente répulsion pour les valeurs qu’elles proposent, et ce fut mon cas.
    Violente répulsion qui peut se traduire concrètement par une courtoise réponse au gros marqueur noir (ou couleur pour ne pas être taxé de raciste !!).

     

  • Le slogan de cette entreprise de déconstruction familiale est "être fidèle c’est bien, être heureuse c’est mieux" Quelle piètre idée du bonheur que voilà. Le bonheur se construit aux prix de certains sacrifices. Il ne peut se trouver dans une succession de plaisirs égoïstes. Le fait de céder à chacune de nos pulsion équivaut à faire céder la barrière qui sépare l’homme de l’animal et cela ne conduit jamais au bonheur.


  • au fait :

    Ce site permet de retracer les histoires de cul.

    grosse possibilité de chantage !!!


    et Il y a peu proportionnellement beaucoup moins de femmes que d’hommes qui vont sur ce genre site : en général c’est payant pour les hommes.

    en gros c’est un attrape pigeon et ce site tomberas vite aux oubliettes comme beaucoup d’autres avant ! Faire croire que ça fonctionne...

     

    • Cela varie selon l’âge.

      De 20 à 30 ans, les hommes sont très largement majoritaires. De 30 à 40 ans, beaucoup moins. Plus de 40 ans. Le rapport s’inverse. Après 50 ans, il est totalement inversé.
      Source : Les gugusses qui ont lancé le speed-dating en france avec qui j’avais longuement causé à une soirée.

      Les faux profils et les animateurs compensent dans chaque cas.

      Quoiqu’il en soit, inciter les gens à tromper leur conjoint et donc à transformer en mode de vie, un erreur de comportement est évidemment hautement préjudiciable. Je ne juge pas. Je me contente de constater des faits.


  • C’est la premiere fois que je vois une chose pareille. Je ne comprends pas comment marche ce site.... Vous publiez votre photographie avec votre visage, vos fesses et vos seins et vous ecrivez : " Bonjour a tous, je voudrais tromper mon mari ce soir entre 9:00 et 10:00. Voulez vous coucher avec moi."... ?

    Je ris toute seule devant mon ecran tellement c’est absurde, malsain et hallucinant !

     

    • Question que je me pose ....Avec le mariage pour tous , comment se règle le problème de l’infidèlité homosexuelle ? On atteint là un tel niveau de dégénérescence que je ne peux qu’espérer une rapide islamisation de la société européenne : burqa , coups de batons, fouet et lapidation !


    • " On atteint là un tel niveau de dégénérescence que je ne peux qu’espérer une rapide islamisation de la société européenne : burqa , coups de batons, fouet et lapidation !"

      Attention cher Voronine, c’est un piege ! Oubliez pas qui est derriere la destruction de toutes les valeurs Occidentales et Chretiennes si belles dans leur fondement. Si vous regardez un site comme Sugar Daddy par exemple, c’est encore un juif qui inventait ce site. Il ne faut pas mepriser les valeurs Occidentales , elles sont aujourdhui humiliees, violees et detestees....c’est leur but. Je suis sure que c’est tres peu de personnes qui vont sur ces sites, c’est peut etre meme des trolls qui sont la pour detruire les fondements de l’Occident Chretien.


  • Y a beaucoup de gens qui se font cramer à jouer à l’adultère sans en mesurer les conséquences.

    Je veux pas trop jouer le rabais joie religieux, mais voila une vidéo de dénonciation de Geeden
    qu’avait été relayé par LLP et faite apparemment par des protestants :
    http://www.youtube.com/watch?v=KVyM...


  • mais puisqu’on vous dit que c’est le progrès ! lol


  • Les belles filles n’ont jamais besoin de passer par les agences matrimoniales pour trouver un mari , dans ces agences on trouve surtout des "laissées pour compte" . Eh bien sur ces sites de rencontre les mecs s’imaginent trouver des déesses et ils ne peuvent rencontrer - en payant ! - que des tromblons, des gonzesses frigides à sex toys et à séances de massage "psycho-sensoriels", des nanas défraichies comme chez Houellebecque ...


  • Comme disent certains camarades, tout cela n’est que réchauffé de procédés plus anciens. Ce qui est affligeant ce n’est pas que ça existe, mais que ça s’étale comme ça entre la pub de Nutella et de la dernière Audi. La communication est moderne et bien plus sournoise que la vielle pub 3615 Turlututu avec des images glauques. C’est ça le danger. Car avant, même si ça existait, il existait une frontière entre ceux qui s’adonnaient à ces pratiques et les autres, cette frontière est en passe de disparaitre.

    En même temps, ceux qui frisent de la moustache quand ils voient ça, feraient bien de jeter un coup d’œil sur l’underweb (les bas-fonds de l’internet). On vit une époque réellement préoccupante, tout ceci n’est que la partie émergée de l’iceberg.

    Mais au-delà des questions de morales, chaque adulte est responsable de sa destinée et de sa spiritualité, c’est la question des enfants qui pose un réel problème. C’est le point de non retour, l’horizon de la singularité du vice. On ne touche pas aux enfants.

    Tout le reste, c’est quasiment dérisoire au sens que ceux qui réagissent le font au nom de principe qui échappent à la plupart. Pour faire simple, si on ne crois pas au jugement divin ou a l’enfer, vous pouvez déblatérer pendant 10 ans sur la moralité de l’acte d’union, les gens n’en auront rien à cirer. C’est triste mais c’est ainsi.

    Ce qu’il manque à notre époque, après ce 20ème siècle de toute les transformations, c’est un nouveau messie. Le genre d’événement qui remettrait de l’ordre dans tout ce merdier. Et corriger aussi les religions qui pour la plupart ont totalement été perverties de leur sens originel. Toutes sans exception.

    Un événement qui balayerait la notion de laïcité de cette planète par l’évidence de l’existence du Divin. Je veux bien admettre que Dieu est au dessus de tout et que son plan est certainement parfait. Mais il faut avouer aussi que Dieu et la religion ne répondent pas (encore) à la grande question du sens de la vie, de notre destination. Je ne parle pas au sens individuel, mais collectif.

    Pour beaucoup d’athées, le sens de la vie n’existe que dans la temporalité. Pour autant ça n’en fait pas des êtres mauvais, mais tout simplement pour eux, une fois le trépas arrivé c’est rideau, extinction des feux. Alors, aller s’accoquiner avec la femme du voisin, pour eux, ça ne change pas grand chose à leur vie, si ce n’est être dans le mensonge ce qui peut être pénible à vivre sur le long terme.

     

    • Intéressant mais... Vous faites l’erreur de croire que tous les humains se valent ici-bas, aussi vous reprochez aux autres leur manque de vertu quand à la base ils sont parfaitement incapables d’une telle valeur, et ce, pour des raisons ontologiques. Vous faites les bons constats, mais cherchez la mauvaise solutions.. Nos ancêtres indo-européens avaient déjà compris tout ces mécanismes, mais le monde moderne souffre de ne pouvoir les reconnaître, embourbé dans son égalitarisme et « droitdelhomisme » béat et hypocrite.

      Tout ça n’a pas tant à voir avec la religion directement, mais avec l’adhérence à des valeurs fondamentales, que la théologie monothéiste n’a pas su maintenir. Cette distorsion théologique a fait que des valeurs comme l’honneur ne sont même plus considérées et appréciées à leur juste étalon, quand elles l’étaient encore dans les sociétés dites « païennes » (en fait traditionnelles), aujourd’hui fustigées par la théologie monothéistes. Seulement la réalité demeure la suivante : ces hommes "païens" avaient plus de valeurs (et surtout étaient prêt à mourir pour celles-ci) que les monothéistes modernes n’en eurent jamais. L’alliance des hommes d’honneurs est ce qu’on appelait autrefois « Aristocratie », parce que leurs valeurs définissaient leur principal attribut : la noblesse. C’est elle votre "messie" qui faisait office de "guide" pour le peuple, alors n’attendez pas plus un « messie » qui est aujourd’hui prétexte à ne plus reconnaître la noblesse chez les hommes eux-mêmes. Historiquement l’on a jamais vu la masse être capable de définir les dîtes valeurs, de les maintenir, et de les incarner, quand l’historiographie gauchiste (en fait maçonnique) n’aura mis l’accent que sur les fois durant lesquelles la noblesse eût failli, cela pour mieux escamoter le fait que cette dernière fut la seule institution humaine à même d’incarner ces valeurs. D’où l’intérêt de flatter la masse, quelle soit croyante ou athée, c’est là l’apanage du tyran, utiliser la masse contre l’aristocratie telle qu’elle fut définie par les anciens. Car oui l’éducation maçonnique a fait croire au « peuple citoyen » que « l’aristocratie était une tyrannie », alors qu’historiquement les deux principes s’opposent, la manipulation mentale ne date donc pas d’hier, elle se situe dans la manipulation des terminologies elles-mêmes. On fait erreur de croire que seule la religion maintient les valeurs, or c’est oublier le rôle fondamental de la noblesse.


    • Bonjour,
      J’ai exercé dans un centre pour une centaine d’handicapés mentaux très très lourds, 50% grabataires ou presque. Pour une bonne cinquantaine de patients dont on connaissait les histoires de familles, il s’agissait toujours d’histoires tordues, inceste, adultère et compagnie (je passe sur les détails)
      Dans nos traditions populaires, on disait « l’adultère de l’homme reste sur le paillasson, celui de la femme entre dans la maison. » L’inconscient collectif des peuples avait sans doute mémorisé le fait que l’attitude des femmes peut avoir des conséquences gravissimes sur sa descendance.

      Sur internet, il y a un rabbin... bon, ils disent aussi des choses très vraies... Ce rabbin dit que quand une femme fréquente deux hommes, « ça fait en elle une bombe atomique » avec des conséquences catastrophiques.
      Dans la Bible, relisez l’histoire de David et de la mort de son premier enfant avec Bethsabée, la femme de Hurie.

      Alors quand on nous dit que l’autisme augmente et touchera bientôt 10% de la population, il faut peut-être s’interroger.
      C’est écrit dans l’Évangile que ces choses existent « afin que le monde veille et s’interroge »

      Oui, « on ne touche pas aux enfants ». L’adultère n’est pas seulement une affaire de mensonge, il semble bien avoir parfois des conséquences dramatiques... Il vaut mieux être prudent et faire comme les corses !

      quidam


    • @ Iskandaar

      Intéressant ton développement. Mais je parles de religion au sens étymologique « le fait de s’occuper d’une nature supérieure que l’on appelle divine et de lui rendre un culte », pas de religions au sens pratique qui consiste en des rituels (les messes étant ni plus ni moins qu’un autre nom pour la même chose) et du folklore au sens des vêtements et de la symbolique. A ce que je sache de la vie de Jésus, lorsqu’il s’adresse à ses disciples, il leur parle, il transmet, interpelle, appelle à la réflexion. Il ne s’agit pas de messes mais plus de communion.

      Ce que je veux dire par là, c’est que la religion et les religions sont des choses différentes. D’ailleurs le monothéisme, s’il était réellement bien compris ne procèderait pas de multiples ramifications qui entre souvent en contradiction l’une et l’autre.

      Dans les religions, je sépare aussi ce qui est du divin et ce qui est de l’homme. Dans toutes les religions, il y a les explications et souvent les explications constituent une part bien supérieure à la part divine. On connait aussi toutes les réformes et courant qui existent au seins des religions qui ne cesse de muter souvent en mal (Vatican 2.0, Mecque coca-cola ...)

      Quand j’appelle à un retour à la religion, il faut entendre retour à la Tradition, avec un grand t. Et qu’entre les lignes, la correction des religions par l’intervention d’un messie serait en réalité leur fin, ou plutôt un renouveau.

      Tout ça va en principe se produire, reste à savoir si on saura déterminer si le messie est le bon ou le mauvais. Si ça se produit, la crainte qu’on devrait tous avoir, c’est de ne pas se tromper, ne pas se faire avoir.



    • D’ailleurs le monothéisme, s’il était réellement bien compris ne procèderait pas de multiples ramifications qui entre souvent en contradiction l’une et l’autre.



      Of course, D’ailleurs cela est d’autant plus le cas au sein de l’Islam contemporain, qui se revendique de l’Unicité mais s’embourbe dans ses fractionnements perpétuels au nom de cette même unicité. Ne pas reconnaître la nécessité de la division et appeler à l’union devient une subversion du point de vue théologique moderne, un comble... Et cela me fait revenir à mon propos initial, ce qui caractérise « la masse » c’est justement sa tension dualiste interne permanente, raison pour laquelle elle eut toujours besoin de guides afin de rétablir les équilibres (équilibres sans lesquels la civilisation s’effondrerait à cause des dîtes tensions), lesquels guides relèvent de la noblesse (comprise en tant que valeur et non pas seulement en tant que caste).


    • À MaxC :

      Je te cite : "Mais il faut avouer aussi que Dieu et la religion ne répondent pas (encore) à la grande question du sens de la vie, de notre destination. Je ne parle pas au sens individuel, mais collectif."

      Notre destination - individuelle comme collective - c’est de faire le bien en hommage à Dieu.

      Faire le bien c’est, entre autres choses, d’optimiser l’usage de nos ressources spirituelles, intellectuelles, sociales et matérielles pour :
      - adorer Dieu, préserver et méditer Sa parole et Sa création (d’où découlent les sciences)
      - être droits : honnêtes, responsables, soigneux, exemplaires
      - être bons : aimables, généreux, serviables, bienveillants, indulgents
      - être justes : protéger la vie, protéger les liens naturels, sociaux et légaux (contractuels), protéger les victimes, punir le blasphème, l’oppression et la corruption
      - être maîtres de nous-mêmes : rechercher l’essentiel, l’équilibre dans la simplicité, la frugalité, l’humilité et la vertu, se préserver des travers de la sexualité corrompue, de la colère, de l’orgueil, de la voracité, de l’avarice, de l’insatiété, de la complexité stérile, etc.

      C’est aider chaque chose et chaque être à donner le meilleur de soi-même dans le bien.

      C’est fertiliser le monde plutôt que de l’user : le bien est ce qui engendre le bien.

      Voilà un peu du message que Dieu nous a transmis dans Sa religion. Pour qu’il réponde au "sens de la vie", à nous tous de le méditer et d’agir en conséquence.

      Ce n’est pas toujours facile, mais avec un peu de bonne volonté et en se serrant les coudes, on peut y arriver. On essaye ?


    • @Jérémie Delage

      Voilà un peu du message que Dieu nous a transmis dans Sa religion.

      Non, Dieu nous l’a transmis dans notre être, notre âme et pas dans Sa religion. La plupart des préceptes que tu étayes dans ton message sont des valeurs qui sont intrinsèques chez tout les humains normalement constitués et bien entendu avec ou sans religion ou connexion consciente au Divin.

      Quand tu est enfant, quand tu fais une bêtise, il y a une alerte qui agit dans ton être. On appelle ça à tord la conscience alors que l’être est censé être encore dans l’insouciance. Au même titre que le cauchemar, tout le monde a déjà eu des cauchemar effrayant et envahi d’une peur intersidérale, ou même un film d’horreur censé générer des peurs primaires chez ceux qui le regarde. Pas besoin de lister à l’avance ce qui fait peur ou pas, tout ça est ancré au fond de notre être. Avec ou sans religion.

      Ce que je veux dire c’est que Dieu est en chacun de nous, mais beaucoup ne veulent pas l’admettre. Certains vont même à dépasser ces limites intrinsèques jusqu’à entrer en guerre directe avec ce qu’est l’être humain, avec Dieu mais surtout avec eux même.

      Pour ce qui est du sens de la vie, tes arguments n’apportent rien de ce que je sais déjà et pourtant ça ne répond en rien à mes réflexions. Parfois, les gens se contentent de raisonnement simple, voir simplistes. Je prendrais par exemple la notion d’au-delà. On dit souvent qu’au trépas, un tunnel de lumière s’ouvre à nous et ce tunnel est parfois (souvent) peuplé d’êtres chers qui viennent à votre rencontre, en principe pour vous rassurer.

      Maintenant, je me pose une question très basique mais intéressante. Si le paradis consiste à se trouver avec ses proches, alors il n’y a pas de paradis, mais des paradis. Parce que si moi même je me retrouve avec mes parents, mes frères ou sœurs, mon chien, mon canaris. Qu’en est-il du père du père de mon père, mon arrière-grand père ? Lui même à ses ascendants et descendants. Et ça marche dans les deux sens. Pourtant, je ne connais pas mes ascendants lointain, ni mêmes mes futurs descendants. Alors difficile d’avoir une affection charnelle pour des êtres que je n’ai absolument pas connu. Est-ce que le paradis, mon paradis est une bulle interconnectée avec des bulles généalogiques qui me permettent d’être en compagnie de mes proches, et mes proches co-existent dans une autre bulle avec leurs propres proches.

      Une question qui reste sans réponse dès lors qu’on sort du schéma religieux classique.


    • @Iskandaar

      lesquels guides relèvent de la noblesse (comprise en tant que valeur et non pas seulement en tant que caste).

      Là dessus je suis d’accord. Je l’avais déjà mentionné ici, mais je penses qu’à défaut d’un nouveau messie, ce qu’il manque à notre monde ce que j’appelle un "conseil de sages". Ce qui est en quelque sorte l’équivalence de tes "guides". Le monde tourne fou justement car il n’y a aucun garde fou.

      Maintenant, dans un monde aussi accéléré que le nôtre, peut-il encore exister des êtres entiers de ce genre sans qu’il soit quelque part touché par le divin et dont quelque part déjà des prophètes ou des messies ? Tu me diras que la sagesse n’a rien à voir avec le progrès, en particulier technologique, et avec l’époque. Mais on en revient toujours à la même problématique. Ceux qui sont religieux abordent de façon convaincu des gens, on va dire les athées voir même les agnostiques, qui sont eux même convaincu. Pourquoi dis-t-on qu’il faut éviter la religion et la politique dans les discussion de famille sous peine de générer des conflits.

      Je penses que pour que les choses changent radicalement, il faut un évènement radical, indiscutable, généralisé et dont la nature divine ne fait aucun doute (je penses en particulier aux manipulations qui semblent être modélisées pour imposer le faux messie). Sans quoi on est pas sorti de l’auberge.

      Au passage, si on regarde l’histoire de l’humanité, on peut résumer la chose ainsi. Notre monde a pour fondation des montagnes de cadavres. Rien que Paris avec ses 6 millions de crânes dans les catacombes en est l’exemple parfait (d’ailleurs ces 6 millions là, on peut réellement les voir et les compter). De toute temps, et désolé de le dire mais la résurrection du Christ en chacun de nous n’y changeant rien, l’histoire est une accumulation de tueries, de guerres et de violence.

      Où sont passée les prières des milliards de milliards d’âmes qui ont existé avant nous. Dieu est-t-il sourd ? Où était passé l’omniscience de Dieu lorsque les malheureuses victimes de Marc Dutroux étaient sauvagement torturées dans ses caves ? N’est-il pas tout puissant au point de pouvoir arrêter le bourreau et sauver ces innocentes victimes ?

      Pourquoi Dieu accorde une longévité importante et un pouvoir séculaire à des familles de vautours comme les Rockefeller qui dominent le monde depuis près de 150 ans ? A oui, le plan divin, nous sommes trop cons pour comprendre.

      C’est pour ça que ma vision de Dieu n’est pas religieuse.


    • Chercher à convaincre et croire qu’il est besoin d’une majorité pour changer les choses c’est retomber dans les écueils que je dénonçais, raison pour laquelle je parlais d’aristocratie. En d’autres termes changer une situation ne repose nullement sur la capacité à convaincre une masse populaire (ici athéïsée qu’il faudrait convaincre avec des arguments issues de sa dialectique), mais sur la capacité à réunir une masse critique (celle d’une minorité arrivant à agir sur une majorité par le dégagement d’une force volitive supérieure à la moyenne de la masse). Nous en avons des exemples, certes funestes, même dans l’histoire moderne, avec l’ascension du nazisme ou du bolchévisme : il n’y avait rien de rationnel dans ces événements, tout comme la foi n’a rien de rationnelle puisqu’elle transcende ce simple plan par définition.

      En somme l’adhésion de la masse populaire à un projet a toujours à voir avec quelque chose de transcendant. La société de consommation elle non plus n’a rien de rationnelle, étant donné l’état du monde moderne il serait aisé de mettre en évidence qu’il s’agit là d’une transe collective (tous les symboles occultistes qu’elle arbore dans ses divers clips viennent appuyer cette démonstration), d’un délire en déconnexion complète avec les lois de la nature. On en conclura que ce qui fait adhérer cette fameuse masse n’a jamais été quelque chose ayant à voir avec une quelconque rationalité, tout comme renflouer des banquiers internationaux qui mènent le monde à la faillite, ou financer le terrorisme au nom de la paix mondiale, n’a rien de rationnel. la seule preuve pour la masse, c’est que vous ayez le pouvoir (ou le pouvoir de le renverser)... Pour elle, Ceux qui possèdent le pouvoir constituent par leur condition même la preuve qu’ils ont la vérité.

      La seule chose qui compte pour ceux qui postulent à la « sagesse », ça n’est donc pas de convaincre une majorité (qui ne sera jamais convaincue par de l’argumentaire rationnel), mais de connaître de quelle force procède le pouvoir, de quoi procède l’influence sur la masse, et face à cet enjeu, comment se positionner face à ce qui relève de la vertu ou de la vilénie. Assumer la Force dont relève le pouvoir sans avoir à commettre l’injustice, voilà ce qu’est la Vertu, qui définit la Noblesse, qui définit la Légitimité. D’où l’on conclut que les instances qui nous dirigent ne sont pas légitimes. Il y aurait beaucoup plus à dire sur ce sujet mais je ne veux pas m’étendre, juste donner une idée...


    • C’est pour ça que ma vision de Dieu n’est pas religieuse.

      Chef ! y’en a un qu’a compris !
      lol

      Et pour les autres, Miyamoto Musashi, et l’Hagakure, tellement à propos.


    • @Gerard

      « La conception japonaise repose sur la ferme conviction que ce qui émane de la pure sincérité instinctive mène directement à un idéal qui mérite qu’on lutte et, si nécessaire, qu’on meure pour lui ».

      Si c’est à quoi tu fais allusion, alors oui, c’est l’idée.

      D’ailleurs c’est une idée assez générique dans le sens où n’importe quel homme qui aime profondément un être serait prêt à donner sa vie pour sauver celle qui lui est chère. Ça c’est le principe de base qui fait d’un homme un être humain digne de ce nom. A plus grande échelle, on peut aussi être dans la dévotion et le sacrifice. Par exemple, lors de la catastrophe de Tchernobyl, il y a des centaines d’hommes qui se sont dévoués au nettoyage de la zone. Même si certains l’on peut être fait pour le pognon, on ne doit pas nier la capacité de l’homme à se sacrifier pour une cause noble. (encore que nettoyer la merde de nos dirigeants crapuleux, ça peut toutefois se discuter - on se rappellera bien évidemment les causes du déclenchement de la 1ere guerre mondiale par exemple - autant de macabés pour l’archiduc de mon cul, ça fait mal)


  • « ... l’objectif est de nuire, nuire un maximum... » - Mahmoud, Dieudonné.


  • Je ne comprends pas bien pourquoi cet article, et les commentaires que l’on peut y lire, sont ciblés sur les femmes puisque, sur ce genre de site, il doit y avoir 10 hommes pour une femme.
    Si ce site axe sa communication sur elles, c’est parce qu’il est plus difficile de les y faire venir. Et comme en boite de nuit, si il n’y a pas de femme, les hommes ne viennent pas. N’oublions pas que ce sont eux qui paient.

    Par ailleurs, je ne vois pas bien pourquoi les gens font le lien entre l’infidélité, le divorce et la destruction de la famille. C’est ridicule. Ça n’est pas l’infidélité qui cause des divorces, c’est l’intolérance (récente) à l’infidélité. Croyez vous vraiment que nos grand-père, arrière-grand-père, etc etc... étaient fidèles ?! Soyons sérieux...

    La différence est qu’aujourd’hui un homme fricote un soir avec une collègue de bureau, et sa femme n’hésitera pas une seconde à briser 20 ans de vie commune pour jouer au partage des gamins le week end. La fidélité sexuelle, c’est du flan. Autrefois, les gens avaient l’intelligence de ne préférer pas savoir.

    Et quitte à faire bondir certains cul-béni, il y a bien souvent de l’infidélité derrière les couples les plus solides...

    PS : cela dit, ce site, c’est de la merde évidement. Mais comme tous les sites de rencontre.

     


    • Ça n’est pas l’infidélité qui cause des divorces, c’est l’intolérance (récente) à l’infidélité.




      Au contraire c’est l’infidélité qui cause les divorces. Puisque il est plus difficile de faire confiance à une personne qui t’a cocufié (donc menti et trempé son zguegue ou son minou ailleurs). Surtout si la personne est une personne qui a juré avoir été fidèle.
      Il faut se mettre d’accord là-dessus, autrement on ne se marie pas, et on ne fait pas souffrir l’autre et ses gosses par ses irresponsabilités et son égocentrisme.
      L’adultère de ce plan là, aussi vieux soit il est une grande hypocrisie, lâcheté et malhonnêteté, vaut mieux tolérer le libertinage que l’adultère, ce qui d’ailleurs n’a pas de sens de s’y adonner dans une société permissive.
      "ne pas faire aux autres ..."



      "Croyez vous vraiment que nos grand-père, arrière-grand-père, etc etc... étaient fidèles ?! Soyons sérieux..."



      Je pense qu’à l’époque (en tout cas avant 68), il y avait la police des braguettes comme dirait M. Le Pen, ce qui fait que les gens n’avaient d’autre choix que l’adultère. Maintenant le libertinage est autorisé, donc l’adultère est encore plus hypocrite et plus méprisable aujourd’hui. Ca prouve juste que les personnes qui se mettent en couple le font pour avoir une vie "stable" ce qui manifestement n’est pas aussi évident qu’ils le croient.



      La différence est qu’aujourd’hui un homme fricote un soir avec une collègue de bureau, et sa femme n’hésitera pas une seconde à briser 20 ans de vie commune pour jouer au partage des gamins le week end




      Oui et elle aura raison. Quand tu es avec une personne et que tu vas voir ailleurs, je suis navré mais il y a comme un petit problème. Donc sa femme a parfaitement raison. Imagine le cas inverse, ta femme te cocufie avec son collègue. Ah mais oui, la tolérance toussa...



      Autrefois, les gens avaient l’intelligence de ne préférer pas savoir.




      Au contraire, avec la peur de la réputation de "salope". Il me semble que c’est encore le cas dans les villages. Et il n’y a pas eu autant de cocufiage à l’époque, car les gens étaient moins débiles et avaient peut-être d’autres préoccupations.



      Et quitte à faire bondir certains cul-béni, il y a bien souvent de l’infidélité derrière les couples les plus solides...




      C’est pas une raison pour accepter n’importe quoi ... et ces couples sont encore pires que les autres...


    • @Julien

      T’es diplômé en Histoire ?


  • Déjà que les sites de rencontres sont là pour mettre le lien social au service du marché et du coup détruire le lien social et la beauté de la rencontre. Avec ce site, c’est la promotion de la prostitution.
    Chutzpah comme dirait l’autre.


  • Vous êtes la marchandise et la culpabilité n’a plus sa place. On ne trompe plus son conjoint parce que l’on craque pour quelqu’un d’autre, mais parce que c’est un droit au caprice marchand. On est loin du romantisme dont aimait à se parer les histoires de cul désolantes. Les Don Juan ( féminins itou) n’ont plus cours, ça passe par le compte banquaire au départ. ET FAUT PAYER POUR AVOIR SA PLACE SUR UN TROTTOIR NUMÉRIQUE, après avoir déjà payé un ticket sur Meetic pour trouver le conjoint idéal. L’essentiel c’est d’avoir le ticket .


  • C’est d’une tristesse...


  • Sacrés parisien(ne)s ! on leur met la pub dans le métro, s’inscrivent parce que c’est cool, réalisent que c’est de la merde et 6 mois plus tard se jettent sous un métro/RER, la boucle est bouclée.

     

  • La première chose qui me vient à l’esprit en découvrant ce nouveau média dédié aux "rapports humains" c’est Union, une révolution dans la presse des années 70. Il s’agissait d’apporter aux multitudes franchouillardes aliénées la bonne parole de la sexualité épanouie.
    Et qu’est-ce que j’apprends, par le biais d’une interview d’Alexandre Dejardin sur (je vous le donne en mille...) France-Inter ? Qu’un seul type écrivait tous les textes, des conseils pratiques au courrier des lecteurs. Et qu’il était héroïnomane au dernier degré et... zoophile bien connu.
    Seul rédacteur ? Non, il y avait souvent les avis d’un certain Gilbert Tordjman, sexologue de son état. Et auteur entre autres de La Femme et son plaisir, Paris, Londreys, 1986. Accusé de viol et d’abus sexuels, il fut incarcéré et mourut avant son procès en assises.

    Pour ce qui est de ce site, il faudra encore quelques années avant d’en constater les effets nocifs. La sexualité libérée est un mythe.

     

    • Vieille tactique qui date au moins du rapport kinsey : banaliser la déviance par effets mimétiques.
      C’est aussi une tendance comportementale du pervers que de vouloir pervertir autrui. Pour cela il utilise toutes sortes de stratégies, dont certaines inédites que lui offre internet ; la plus facile est : se faire passer pour une nymphos sur des forums et déblatérer autant d’obscénités que possibles, plus ou moins subtilement (c’est du trolling avec usurpation d’identité autrement dit). Il y a ensuite sélection des réactions par les modérateurs. Technique qu’a systématiquement utilisé le site de Lagardère Doctissimo par exemple, mais il y en a d’autres.

      Il est prouvé que l’humain a une tendance à la copie (d’où le suivisme ambiant). C’est ainsi que la Secte redéfinit la norme.


  • "À mesure que diminue la liberté économique et politique, la liberté sexuelle a tendance à s’accroître en compensation".

    Le Meilleur des mondes, Aldous Huxley

     

    • Dans le monde capitaliste réel (pas fictif) ce n’est pas le cas, plus la misère économique augmente plus la misère sexuelle augmente avec, proportionnellement...

      Quoi que, même en ayant réussit économiquement, même dans ce cas c’est pas gagné sexuellement (à lire l’extension du domaine de la lutte, ou voir le film qui est très bien fait...)


    • Bien évidemment c’est important de ne pas oublier l’économique !

      La prostitution dans le monde explose , en France il y’aura de plus en plus de femme sur le trottoir car les boites licencient .

      Les hommes seront toujours disponible pour consommer de la femme, et les femmes qui ne voulaient pas vendre de leur personne s’y voient désormais contraints par les circonstances .

      Prostitution de rue , sur internet , live cam sex ,porno,escorrte girld et ce sont toujours ces patrons et réseaux ayant des moyens qui tireront les ficelles.

      Tout les secteurs sont touchés par la crise ,nous vivons une époque frustrante , stressante, de consommation et beaucoup de monde ont compris que le marché du sexe possède un très bon potentielle car la demande est importante , la disponibilité masculine à toujours été très présente ,la nouveauté aujourd’hui c’est que la femme l’est également car elles subissent les conséquences des licenciements abusifs des lors qu’elles se retrouvent sans emploi ou pour arrondir leur fin de mois elles peuvent vendre de leur personne .

      En général les disputes dans un couple sont le fruit des tensions dus à des problèmes financiers qui s’aggravent toujours plus avec la crise ,les couples prennent des crédits long et difficile à rembourser, les procédures de divorce sont longues et couteuses !

      Des lors ce genre de site devient le moyen énergétique et nécessaire pour évacuer les colères, les tensions mais
      surtout " faire mal à son fiancé/fiancée ".

      En plus y’a une dimension hypocrite car le faite que ce soit pour couple marié sa fait soit disant plus sérieux ce qui ne change normalement rien au fond .


    • @ Big boss phantom pain (Ha ? Vous aussi, vous attendez le prochain MGS de pied ferme ?)

      C’est exactement ce que je dis, en période où l’état providence fonctionne bien : la catégorie socio-sexuelle la plus épanouie, c’est la femme célibataire avec ou sans enfants (en règle générale, avec : histoire de compenser l’absence d’homme), qui confiera son lardon à ses parents et qui sait qu’elle disposera des allocations familiales pour vivre à peu près tranquillement sa vie de femme "libérée" en élevant son enfant. Ce qui en soit est normal, immonde du point de vue de l’égalité des sexes quand on pense que beaucoup d’hommes finissent clodo, mais normal quand-même.

      Mais lorsque la grande crise arrive et que l’état providence s’écroule, la catégorie socio-sexuelle qui va le plus en pâtir, celle qui sera appelée à être largement au-dessous des autres ... C’est celle que j’ai évoqué ci-dessus. Les mères célibataires qui vivaient d’allocations qui n’arrivent plus et qui vont se retrouver du jour au lendemain avec un ou des enfants sur les bras...et pour elle, que peut-il y avoir d’autres que le travail ingrat, le mariage avec une personne qui habituellement ne les arrangeait pas ou la prostitution ?

      Regardez le cas de Fantine dans les Misérables, regardez comment ça se passe en Grèce (augmentation des cas d’abandon d’enfant) ou en Espagne (augmentation exponentielle de la prostitution)...aucune raison que cela ne se passe pas ainsi en France.

      Dans n’importe quelle société normale (donc toutes sauf celles occidentalisées) les mères célibataires sont proscrites, sommées de se marier ou de se séparer de ses enfants ... pas tant par simple "esprit obscurantiste" mais bien au contraire parce que ces "méchants obscurantistes" pensent finalement un peu plus à l’avenir (et à l’avenir des enfants) que l’occidentale moyenne qui pensent que le chèque envoyé par l’état-papa arrivera toujours tous les mois, indéfiniment, y compris au cœur de la plus grave crise économique de l’histoire.

      Là, pour une femme sans ressource, qui snobait les hommes et qui se retrouve, du jour au lendemain, sans travail et avec des enfants à charge & surtout SEULE : on a, là, LA cible préférée de tous les pires voyous, de tous les pires macros imaginables qui savent qu’elles ne peuvent en aucun cas dire non...Dommage (enfin, surtout pour les enfants).

      Je crois que l’on va être bientôt des millions à payer pour notre incapacité à avoir anticipé l’avenir.


  • Il faut refaire du catholicisme la religion d’état et éradiquer cette religion de la décadence, quand je vois ça je me dis qu’un petit peu de sharia ne ferait pas de mal dans ce zoo humain .

     

    • T’es grave toi, tu fais peur ... je vois mal comment comparer catholicisme et shariah. Comme dit, au temps du catholicisme religion d’état, le libertinage discret était bien plus fréquent que depuis notre invasion par le puritanisme germanico-anglo-saxon protestant. Les peuples catholiques sont et ont toujours été bien moins austères et plus hédonistes que les peuplades protestantes. Et pas hédonistes au sens de décadence ... Simplement, tu fais un mariage de raison, pour fonder un foyer, mais mieux vaut pratiquer l’adultère à côté pour assouvir ses désir si la flamme se tarit plutôt que de rompre le mariage sacré.


    • @Taracambouille

      C’est vous qui êtes grave. Le libertinage discret... Et la suite du programme, c’est quoi ? La pornographie christique ?

      "Simplement, tu fais un mariage de raison, pour fonder un foyer, mais mieux vaut pratiquer l’adultère à côté pour assouvir ses désir si la flamme se tarit plutôt que de rompre le mariage sacré."

      J’aimerais bien avoir votre version de l’évangile, ça m’intéresse beaucoup. En tout cas, moi, je ne la connais pas.

      Il serait peut-être temps d’arrêter de plier la réalité à vos fantasmes, vous ne croyez pas ? L’hédonisme est une doctrine dont la recherche du plaisir est son point fondamental. Cette philosophie n’a jamais été compatible avec le catholicisme.



    • mais mieux vaut pratiquer l’adultère à côté pour assouvir ses désir si la flamme se tarit plutôt que de rompre le mariage sacré.



      Donc en somme vous prônez l’assouvissement égoïste d’une personne et refusez le choix de ne pas accepter les bêtises de l’autre ? En quoi l’adultère est moins grave que le divorce ?
      La dictature de la "liberté". Tous les chrétiens pensent ils la même chose ? Rassurez-moi et apportez moi ine réponse négative


    • quand je vois ça je me dis qu’un petit peu de sharia ne ferait pas de mal dans ce zoo humain .

      Oui dit comme ça, on pourrait presque adhérer à l’idée. Le problème est double dans ce concept. D’une part, le "un petit peu" de charia n’existera jamais, c’est charia ou rien. D’autre part, sur quelle fondation et quel courant exacte repose cette charia. Est-ce une charia purement "divine", ou une charia agrémentée de son lot de fatwas qu’un groupe de décisionnaires pourraient produire pour consolider le tout ? Par exemple pour compenser tout le mal, on serait capable de faire dix fois plus de mal sous prétexte justement de vouloir faire le bien en équilibrant le tout.

      Tu veux savoir ce que j’en penses ? non ? Bon j’y vais quand même.

      Passer d’un pouvoir de domination de l’homme sur l’homme à un autre. Jamais.
      Passer d’un pouvoir de domination de l’homme sur l’homme à un pour voir de domination de Dieu sur l’homme. Oui. Mais pour ça, il faut que Dieu se manifeste à nouveau sur Terre.

      Désolé, je sais que je frustre beaucoup de monde avec mes paroles que vous jugerez probablement hérétiques, mais croyez bien que si les religions sont soient désertées pour certaines, soient embrassées par désespoir ou crainte pour d’autres, ce n’est peut être pas parce que tout les gens sont mauvais ou se laissent embarquer par les mauvais dans cette société dégueulasse. C’est peut être parce que les religions n’arrivent pas à cadrer avec leur temps, du moins se défendre au regard du changement radical de dimension que nous avons subit depuis plus d’un siècle.

      Tout le monde sait que toutes les courbes de projection sont exponentielle. Pourtant, et si on se base uniquement sur le calendrier post-JC, on a évolué 19 siècle de façon normale pour qu’à la fin du siècle des lumières on allume la torche qui brûle encore à ce jour et qui fait que le monde court à sa perte. Recherchez ce qui a permet à l’aciérie américaine de pouvoir produire de l’acier en masse à des coups faibles et vous verrez que dans ce domaine, on frise presque l’alchimie avec le travail quasi mystique d’Andrew Carnegie.

      Je poserais une simple colle aux plus érudits de ce site, si quelqu’un arrive à m’expliquer précisément les méthodes qui permettent de faire contenir des milliards de transistors sur 1cm x 1cm, qui de surcroit sont interconnectés (soudés) par des circuits (schéma), je vous offre un tour du système solaire en pédalo. La magie et l’alchimie est sous votre nez.


  • #1050501

    C’est une attaque massive pour les couples stable ( cocu, séparation, maladie, enfant sans repère, frustration, violence).

    La tentation est omniprésente, par tout où vous regarder il y a un bout de téton, des concours du fessier le plus sexy...Bref Soral a raison.

    Il y a des sites de rencontre en progression, et très peu de site "d’analyse et intelligence".

    La drague traditionnel c’est fini ou presque ?

     

  • #1050509

    Avez vous remarquez !!

    Dans la communication, en fait les pubs, il n’a plus de musique Française, mais arabe non non (Rire) anglo-saxon.

    alors qui menace la France les anglo-saxon ou les musulmans ?

    Fait attention autour de vous les gens n’écoute plus de musique Française mais anglo saxon, Vrai ou faux ?.


  • Phénomène de mode parmi tant d’autres, Gleeden aura son heure de gloire, tout comme Meetic. Cibler les rencontres à du simple extra-conjugal, c’est oublier que souvent, même en petite proportion, y’a de l’humain qui passe par là. À priori, les hommes ne sont pas que étalons et des banquiers et les femmes ne sont pas que des putes.
    Ceux qui pensent le contraire trouveront leur "bonheur" dans cette machine à fric qui ne rendra heureux que ses actionnaires. Gleeden est le parfait reflet d’une société complètement larguée qui ne sait plus quoi inventer pour retrouver "la pêche". Et quand la société déprime, elle s’invente plus de "libertés", croyant que ça la rendra plus heureuse, mais elle aggrave encore plus son cas...
    Ici, rien de gratuit sur la route vers le "bonheur" extra-conjugal...Raque mon pote, raque, envoie la monnaie, douille, fais péter l’oseille...
    En somme, voilà une belle machine à moutons. Et comme les moutons sont avides de marketing et de 4*3, ils brouteront dans le pré jusqu’au moment où ils se rendront compte que ça ne change RIEN à leur vie...Alors, ils iront se chercher une autre machine à fric...
    Il parait que plus les gens dépriment plus ils consomment. Une bonne thérapie fonctionne 10 fois mieux mais se remettre en question demande plus de courage. Or, les moutons manquent souvent de courage...

     

    • Je crois à l’inverse de ce que vous dites, ça va durer !
      Tous les indicateurs sont au vert pour ce type de site et sa proposition, à moins d’un renversement brutale de nos modes de vie au sens large, ce qui n’est pas pour demain, c’est même le type de loisir par excellence pour la dégénérescence vers laquelle est conduit le bon peuple !


  • #1050536

    Les annonces publicitaires MASSIVES avec un objectifs financiers sont autoriser.
    Les annonces de la voie intérieur (nos âmes) sont interdite.

    Liberté de consommer autoriser et encourager.
    Liberté de réflexion et analyse sont interdite sous peine de diabolisation, marginalisation.

    Les pieux sont pas les bienvenus,
    les pervers sont nos invités en prime-time.


  • Le marché aux esclaves bat son plein...et ils y courent, les blaireaux...


  • Mouaip encore un site pour faire banquer du mâle en manque. De toute façon, ceux qui comme moi pratique la toile depuis une vingtaine d’année (ayant même connu meetic gratuit ) savent trés bien que sur ce genre de site, 95% des profils de filles sont des fakes créé par la modération.
    De toute façon leur objectif : Vous faire raquer un max de pognon pour leurs ptites gueules et les retraités de Floride.
    A bon entendeur...


  • Inciter à l’infidélité donc à la perte de repères, de valeurs et à entrer dans la débauche de pleins pieds est un acte maléfique. Les conséquences pour les consommateurs de sensations "fortes" à la petite semaine ; catégorie secteur Tertiaire qui ne peuvent pas se payer leurs vacances au Club Med chaque année sont bien expliqués à la fin de l’article, on oublie juste : les maladies sexuellement transmissibles, quelques avortements, des violences conjugales (ou extra conjugales) ; verbales, physiques et sexuelles. Bref, un VIP Pass pour l’Enfer en quelques clics avec une CB sous la main...


  • Il y a un truc que je ne comprends pas chez les adultérins contemporains.
    Le libertinage existe, et si Monsieur ou Madame a l’entrejambe qui le/la démange, pourquoi ne pas discuter tout simplement avec le/la conjoint(e) ?
    Car au moins il y aurait moins de dégâts psychologiques que si la personne l’apprend tôt ou tard.
    Pourquoi vivre clandestinement dans le péchés ?
    Pourquoi les adultérins ne se marient pas entre eux, comme les couples libertins ou échangistes ?
    Pour moi ces derniers sont plus cohérents dans leur choix et sont plus dignes de respects que les premiers qui font du mal à une personne innocente et surtout à ses gosses.
    Le problème du libertinage ne se poserait du reste que pour les gosses, mais au moins il y aurait la souffrance du ou de la partenaire en moins.
    Bref, déjà que les couples sont en crise, si on y ajoute en plus le manque de confiance ...
    je ne juge pas au cas où un néo-puritain me le fera remarquer, je cherche juste un chemin plus rationnel et moins criminel pour ceux qui ont les moeurs légère

     

  • Lorsqu’un pays, une nation , perd ses repères, il devient la cible de tous les corbeaux ...
    c’est malheureux de voir que le tissus morale, familiale, catholique complètement volatilisé.
    Cela devient insupportable...
    L’Europe est peut-être très développée... mais son mode de vie, sa sociologie actuelle n’est pas enviable...

     

  • L’infidélité n’a pas attendu le site gleeden pour exister. Sauf qu’avant ça se faisait avec plus (ou moins) de discrétion. Aujourd’hui à cause de sites immondes du genre de glee, il n’y a plus de tabou, tout est officielle.
    Avant c’était : " mon corps m’appartient, un enfant si je veux quand je veux" . Et aujourd’hui : mon corps m’appartient, l’adultères quand je veux en un clik".
    Il n’y a décidément plus aucune morale.

     

  • #1050751

    Certain sont favorable a faire cocu sous prétexte de stabilité ; ok

    Vous qui lisez ce message imagine t’aime t’a femme, tu a avec elle Deux enfants, vous avez un projet d’acheter une maison du fait un crédit sur 30 ans tu serre la ceinture, vous faites attention aux dépenses (vacance, loisirs, bijoux et autre) avec t’es pote de temps en temps vous regarder des match de foot a la maison.
    Là tu apprend que t’a femme te fait cocu avec le livreur de pizza depuis 1 ans.
    Et le livreur de pizza il est gourmand, il a coucher avec t’a femme dans tout les sens, en se filmant avec son iphone...comment tu réagit ?

    Exemple la France prend un engagement sur des fournitures de bureau avec la Russie, vous signez des accords de confiance. quand soudain ..patatra une quenelle est glisser.

    comment doit on réagir ?.

    Ton banquier s’engagent sur des placements sûr ok et là tu apprend que tu viens de te faire Chriprioter ; comment tu réagit ?

    En conclusion : une relation de confiance durable, quand sa part en sucette, parfois c’est chaud, regard l’Ukraine refus d’accord de confiance et hop des milliers de morts.
    Il y a des couples qui se sont autodétruit jusqu’a tue sa femme et ces enfants.

    C’est juste une trahison sauf quand t’es pas marié sa moins d’impact et encore, aujourd’hui on cultive l’égoïsme c’est pas une qualité qui protège n’est pas ?

     

  • Dialogue entre deux geeks qui se demandent comment faire du fric facile :
    - Ben on a qu’à revendre des pantalons à une jambe ou une autre merde comme des clopes à des cons de cathos. Ou devenir mac.
    - Non. On s’est fait griller par les fachos anti-libéraux pour le coup de la pantalonnade et la clope a une réputation fumeuse aujourd’hui. Devenir mac c’est trop de risques, avec notre carrure de tapettes on pourrait se faire casser les dents par nos filles au moindre souci.
    - Ah ben ouais... Dommage, mac ça m’avait l’air cool, lol...
    - Eurêka ! Compte tenu du fait qu’aujourd’hui (presque) tous les hommes sont des loques comme nous conséquemment à la féminisation de la société, on à qu’à faire comme si toutes les mères de familles étaient des grosses nymphos en manque, des sales putes en chaleur, et nous ben on leur vend un support de contact avec des troufions de clients inaptes et frustrés !
    - Brillantissime ! Il suffit d’un site internet en plus lol, ça tombe bien on sait rien faire d’autre ! Excellente exploitation des nouveaux faux-besoins engendrés par la destruction du tissu social, mon frère !
    - Oui ! Pendant que les autres se noient dans leurs viles passions, le petit coquelet chétif s’en lave les mains, s’engraisse et grandit tranquillement... J’adore !


  • Les chacals se sont inspirés du logo Apple. Dans la tête des moutons, inconsciemment, ça fait classe...
    Une nouvelle pomme qui attirera plein de pommés...

     

  • Sex...Drug...and War...............The Americain way of life !!!.............et les petits moutons bêlants dégénérés de l’hexagone enquillent bestialement le mouvement "tendance" de la décadence et du chaos !!!.


  • Je ne connassais pas ce site, jusqu’à ce que je vois une publicité de celui-ci sur un transport en commun. J’étais bouche-bée en voyant cela : des enfants allaient voir que l’ont fait l’apologie de l’adultère avec l’aide de l’Etat ! J’en ai parlé avec les connaissances qui étaient avec moi, et elles ont trouvé cela normal ! Dans le pays du politiquement correct, cela ne choque même pas !
    C’est en voyant cela que j’ai pris conscience des avertissements de Mr Soral. Bien plus réalistes que certains peuvent le penser.

     

  • J’en ai assez de lire les commentaires de certains ici qui s’imaginent que nos ancêtres étaient des hommes de grande vertu. Vous savez très bien qu’il était courant à une époque d’avoir une épouse et une maîtresse. Louis XIV en est le parfait exemple. ( cf la Montespan et la Maintenon notamment.) Et, effectivement, nos grand-parents ne brisaient pas les liens sacrés du mariage pour de simples errances physiques. Jadis, on ne portait pas le scandale sur la place publique et on se contentait plus ou moins de fermer les yeux. Je trouve qu’il existe des motifs légitimes de divorce ( violence physique ou psychologique, mauvais traitements infligés par un parent aux enfants etc) mais franchement, foutre en l’air le noyau familial uniquement pour une question d’orgueil !!! C’est tout simplement ridicule. La vie conjugale n’est pas une sinécure. Il faut se battre et se remettre en question pour conserver au minimum une bonne entente. C’est ce qui fait la beauté du mariage et de la vie de famille. Je préfèrerais être mariée à un homme qui continuerait à m’aimer et à agir en bon père de famille, tout en me trompant épisodiquement avec d’autres femmes, plutôt qu’avec un homme fidèle mais frustré et donc aigri. L’essentiel est d’avoir assez de respect pour son conjoint pour agir discrètement. C’est pourquoi je m’insurge contre les sites tels que Gleeden. Il y a un monde entre l’adultère de jadis et la promotion et l’incitation lucrative à l’infidélité comme acte banal de consommation.

     

    • Et j’ajoute à votre commentaire plein de bon sens qu’il y a être fidèle par contrainte et par choix.


    • Marie, les athées comme vous ne peuvent pas comprendre qu’un catholique digne de ce nom, qui a compris le sens du mariage d’une part, qui est tourné vers Dieu d’autre part, n’éprouve pas de frustration une fois confronté à la continence sexuelle, ni de lassitude particulière éprouvée vis-à-vis de sa partenaire. Il a su transcender ses instincts primitifs pour atteindre sa vraie nature humaine : la sublimation.

      Je n’ai jamais eu besoin de tromper qui que ce soit pour me sentir heureux...Si j’y suis parvenu dans une société décadente et matérialiste, il est fort probable qu’un nombre encore plus important de gens y soient parvenus à un siècle où les croyances religieuses étaient ancrés dans le paradigme de l’individu. Et comme vous vous évertuez à le penser, ce n’était pas forcément pour "sauver les apparences".

      Pour moi, cette recherche éperdue vers le plaisir charnel prend ses racines dans une interprétation dévoyée de l’acte sexuel. Une mauvaise éducation qui a fait croire que la chose la plus merveilleuse au monde, la plus épanouissante, celle qui surpassait absolument tous les plaisirs sur terre, était le plaisir de la chair. On peut très facilement constater le caractère erroné d’une telle croyance, car qui l’adultère rend heureux sur le long terme ? C’est plutôt l’instinct de mort qui transparait à travers lui.

      "Louis XIV en est le parfait exemple."

      Oui, et en contre-exemple, vous avez St Louis ou Louis XIII, rois qui abhorraient par-dessus tout le péché. Personne ne dit que les siècles passés étaient immaculés de toute perversion. Par contre, il est évident que les justes et les vertueux n’étaient pas moqués comme ils le sont aujourd’hui, et se comptaient en plus grand nombre. Pourquoi vouloir à tout prix les faire passer pour des hypocrites qui se cachaient pour vivre leurs péchés en secret ? Ne pouvez-vous pas comprendre qu’ils aient développé une foi que vous n’avez pas ?



    • mais franchement, foutre en l’air le noyau familial uniquement pour une question d’orgueil !!!




      Non tout simplement foutre tout en l’air par manque de confiance, et que certains ne supportent pas vivre le restant de leur vie. Si les gens ne savent pas se tenir sexuellement rien ne les empêche de rester célibataire.
      L’égocentrisme est l’antithèse du couple. Un couple c’est un sacrifice à faire à deux, y compris les éventuels appétits sexuels. Vous faites partie de ces personnes qui pensent que se marier est à prendre à la légère, ce qui est erroné à la base et fausse quelque peu votre jugement.




      tout en me trompant épisodiquement avec d’autres femmes, plutôt qu’avec un homme fidèle mais frustré et donc aigri.




      Oui, libre à vous d’avoir l’impression d’être le paillasson de votre époux, mais heureusement tout le monde ne partage pas votre position. Car l’arbre généalogique en deviendrait encore plus catastrophique.




      ’essentiel est d’avoir assez de respect pour son conjoint pour agir discrètement




      Euh tromper (cacher, mentir, faire l’hypocrite ) c’est justement du mépris pour sa vie de couple ; donc parler de "respect" pour des personnes qui ne savent pas ce qu’est réellement la vie de couple, comment dire, c’est vachement osé.
      Mais bon venant de personnes relativisant la transgression quoi de plus normal.

      @D

      Pas besoin d’avoir une religion pour comprendre qu’une vie en couple n’est pas une vie où chacun peut satisfaire ses caprices. Si tel est le cas, alors c’est que les personnes concernés ont un problème pour se mettre en couple.


    • Le bon sens tout simplement.

      En outre, je trouve qu’il y a quelque chose de politiquement ridicule à vouloir endosser l’uniforme de la police de la braguette : qui jette la première pierre ?

      Et quelle naïveté d’enjoliver le passé ; comme si nos aïeux avaient été des Yogis nourris au yaourt !

      Maintenant de là à afficher ça dans la rue il y a une marge...


    • Aujourd’hui être une chienne ou un queutard est une fierté.

      "My body, my choice !"
      "In Gay we trust !"
      "Congelons nos ovaires !"

      Où sont les femmes de vertus ?


    • Agir discrètement pas respect de son conjoint ? Doux Jésus ! Ce pays est foutu ! Si on respecte son conjoint on est soit fidèle et on assume, soit on lui dit en face yeux dans les yeux qu’on en a plein le cul, qu’on est lassé...et que l’on demande le divorce. Tout le reste n’est que veulerie, hypocrisie, lâcheté, trahison...mais apparemment à notre époque ces mots n’ont plus de sens.
      Ensuite il y a ces accidents, ces passages à l’acte qui ne sont pas le résultat d’une volonté planifiée, délibérée mais le fruit accidentel d’une pulsion, d’un moment d’égarement...c’est une autre histoire.
      Tout ceci me rappelle l’éternel débat sur le mariage des prêtres catholiques ! Pour le rappel personne n’est contraint d’être prêtre et de ce fait si la chasteté est impossible pour un individu il peut très bien servir le Christ sans entrer dans les ordres...idem pour le mariage, si on est incapable d’être fidèle la solution est toute aussi simple : on ne se marie pas, on divorce, ou alors on trouve un partenaire adepte de l’échangisme...
      Il est mensonger de dire qu’un couple peut être heureux avec une femme volage ou un mari cavaleur. Les apparences peuvent parfois l’être mais quand on gratte un peu le vernis ce qu’il y a dessous n’est pas reluisant. Et répétons-le il faut distinguer l’accident de parcours issu d’une pulsion irréfléchie non planifiée avec le comportement volage systématique comme celui encouragé par des business comme gleeden.


    • Entièrement d’accord avec vous. J’ai toujours dit à ma fille que, s’il advenait que son mari commette un "faux pas" très ponctuel (attention : je ne parle pas de liaison qui est rédhibitoire) il lui faudrait pardonner pour garder intacte la famille et tout ce qui existait entre eux.

      Jeter aux orties l’équilibre de la famille pour une soirée de faiblesse : non. En revanche, il revient au mari de ne JAMAIS humilier sa femme et donc ne jamais la tromper dans l’environnement de la famille.afin qu’elle ne passe pas pour une "cocue".

      Lady Di, princesse destinée à régner, a fait la pire chose qui soit : elle est allée étaler les infidélités de son mari auprès de la presse à scandale alors que, pendant des siècles, toutes les reines d’Europe avaient subi la même situation sans se plaindre (et, en plus, elles n’avaient pas le droit de prendre un amant car elles étaient garantes de la légitimité des princes héritiers à naître). Si j’avais été la reine d’Angleterre, plus jamais je ne lui aurais adressé la parole.

      Bien entendu, il ne faut pas laisser penser à son mari qu’il est autorisé à faire des écarts quand bon lui semble mais il y a de la noblesse et de l’élégance à pardonner et il est légitime de lui demander de faire preuve lui aussi d’élégance et de noblesse dans l’avenir.


  • Je déteste mon époque à tous les niveaux, sur tous les points. Je ne me reconnais pas dans tout çà, je ne suis pas fait pour cette époque, j’ai encore trop de morale pour supporter les mensonges et la manipulation. Je préfèrerais vivre sous une monarchie de droit divin et que le revolution n’aie jamais eue lieu.
    ps : je parie que si on fait un sondage, une majorité d efilles nous dirons que ce site c’est bien, les gens ont le droit de faire ce qu ils veulent, et puis que c’est mieux çà que de divorcer (comme si il n’y avait pas de troisième solution ...) que c’est mieux pour les enfants etc, (ailleurs je m’aperçois qu’elles ne se choquent pas face à la GPA etc, plus ca va, plus je comprends que les femmes (qui ne sont pas politisée et donc superficielle en terme de réflexion, suffit de voit qui regarde la merde télévisuelle dans le couple) sont celles qui tirent le plus vers la décadence, elles ne réfléchissent pas, le billard à trois bandes elles ne connaissent pas, elles sont hyper manipulables, je commence à comprendre pourquoi on ne leur demandait pas leur avis pendant des siècles, elles sont des gosses (idem pour les élections, combien connaissez vous de filles qui s’intéressent à la politique, aux problèmes géo-stratégiques ? et pourtant vous voyez la masse de connes qui vont voter sans pouvoir expliquer quoi que ce soit de ce qu’il se passe). Je suis pour revenir dans une société patriarcale catholique et patriotique.

     


    • « Ce n’est pas sans honte que je me suis frayé tout à l’heure un chemin au milieu des femmes, pour me rendre au forum. Si je n’avais craint de blesser la dignité ou la pudeur sinon de la foule des femmes, du moins de chacune en particulier, je les aurais interpellées dans la rue, moi le consul, en leur disant : « Qu’est-ce que cette façon de courir dehors, de bloquer les routes et d’apostropher les passants ? Ne pouviez-vous poser la question à votre mari chez vous ? Votre charme agit-il mieux en public que dans l’intimité, sur des étrangers que sur votre mari ? Pourtant, même chez vous, vous n’avez pas à vous occuper de l’adoption ou de l’abrogation des lois, si vous voulez rester dans les limites que vous impose la réserve qu’on est en droit d’attendre des femmes. »

      « Nos ancêtres ont voulu que les femmes ne puissent traiter aucune affaire, même d’ordre privé, sans la garantie d’un tuteur, qu’elles soient sous la dépendance de leurs parents, de leurs frères, de leurs maris ; et nous –que les dieux me pardonnent !- nous supportons même désormais qu’elles participent à la vie politique, qu’elles s’immiscent dans la vie du forum, dans les assemblées et les comices. Que font-elles d’autre, en effet, par les routes et les carrefours, que de soutenir le projet de loi des tribuns de la plèbe, que de donner leur approbation pour l’abrogation de la loi ? Lâchez les rênes à une nature incapable de se maîtriser et un animal indompté, et espérez que, d’elles-mêmes, elles imposeront une limite à leur licence ! (…). Entre toutes choses, c’est la liberté, bien plus, si on veut parler franchement, la licence, qu’elles désirent. En effet, que n’essaieront-elles pas, si elles remportent ce combat ? Rappelez-vous toutes les lois concernant les femmes, par lesquelles vos ancêtres ont enchaîné leur licence et les ont placées sous la dépendance de leurs maris ; pourtant, alors qu’elles sont contraintes par tout cela, c’est à peine si vous pouvez les contenir. Mais alors, si vous les laissez détacher ces droits un à un, en les cueillant, les arracher par la force, et à la fin être sur le même rang que les hommes, croyez-vous qu’elles seront supportables pour vous ? Dès qu’elles auront commencé à être vos égales, elles vous seront supérieures. »




      Caton l’Ancien dit "Le Censeur". Vrai mâle alpha.


  • En réponse à D.

    Loin de moi l’idée de me moquer des hommes pieux ou de tous ceux qui, de façon générale, réussissent à respecter les liens sacrés du mariage particulièrement le devoir de fidélité. Quant aux hommes de foi qui commettent le péché d’adultère, où avez-vous lu que je les traitais d’hypocrites ??
    Vous avez visiblement mal lu mon message. De plus, je n’ai jamais écrit qu’il ne fallait pas divorcer après avoir été cornaqué pour "sauver les apparences." Il ne s’agit pas de sauver les apparences mon cher D, mais de préserver la famille. .

    Je tiens également à vous dire, aussi suprenant que cela puisse vous paraître, que je suis baptisée et croyante. Lucide également.

     

    • "Quant aux hommes de foi qui commettent le péché d’adultère, où avez-vous lu que je les traitais d’hypocrites ??"

      C’est surtout moi qui les traite d’hypocrites. Une personne de foi n’a pas réellement trouvé la foi si elle n’a pas réussi à placer Dieu au-dessus de ses plaisirs égoïstes.

      " Il ne s’agit pas de sauver les apparences mon cher D, mais de préserver la famille. "

      On ne préserve rien dans le mensonge et la crasse. Au même titre qu’on ne peut bâtir quelque chose avec des planches pourries. On ne fait pas non plus le bien avec le mal. Effectivement, avec des raisonnements pareils, je me demande vraiment si vous êtes croyante. Baptisée est une chose, croyante en est une autre.

      Vous n’avez pas l’air de saisir que le mariage consenti dans un devoir de fidélité n’est pas une contrainte, mais une libération. Le mariage implique qu’on se donne à l’autre. Si les époux ne respectent pas ce devoir conjugal dans le cadre exclusif de leur relation intime, comment pensez-vous qu’ils puissent prétendre "préserver leur famille" en réussissant à se donner à leurs enfants ? Ca n’a absolument aucun sens. A force de succomber à tous ses désirs égoïstes dans une relation intime, il n’y a absolument aucune raison qu’on ne le soit pas en dehors.

      L’adultère, quant à lui, implique un risque. Le danger de voir son couple et sa famille se désagréger dans le contexte où la perfidie est révélée. Une personne s’abandonnant à ses désirs prend automatiquement conscience de ce risque. La raison se retrouve alors cadenassée par des pulsions, et le sujet ne peut se donner à personne d’autre qu’à lui. A ce moment précis, il n’existe plus de famille, plus de devoir, seulement des caprices naissant d’une conception mystifié de l’amour.

      Une démarche égoïste ne peut donc conduire à aucun résultat altruiste.

      Pour vous démontrer que je possède, moi aussi, toute ma lucidité, je vous conseil la lecture (si vous ne l’avez pas encore lu) de "L’amour et l’Occident" de Denis de Rougemont. Le désir d’adultère ne provient pas forcément des instincts primitifs de l’homme, mais de sa capacité à les sublimer.


    • Je comprends pourquoi certains écrivent que les femmes sont incapables de réfléchir, tendent vers la transgression ... quand on voit les message de pseudo-tolérance et humanisme chrétien des femmes contemporaines.


    • Mademoiselle, vous parlez uniquement de votre potentiel mari mais jamais de votre comportement à vous. Espérez-vous la même tolérance face à vos écarts de la part de votre époux ? Si c’est le cas, vous êtes bien idiote de critiquer le site en question et devriez même vous y inscrire. En revanche, si vous entendez, de votre côté, rester fidèle à votre homme, vous êtes une Sainte. Malgré l’égalitarisme puant qu’on essaye de nous imposer, il est évident que les hommes et les femmes ne sont pas les mêmes face à l’infidélité. Comme l’ont dit d’autres camarades plus haut, une femme qui trompe son mari prend le risque de se faire engrosser par un autre et donc de perturber la lignée. Sans parler du fait que, dans notre inconscient collectif,nous avons toujours du mal à accepter de voir la femme se rabaisser en cédant à ses bas instincts. La chose est plus tolérée chez l’homme. C’est comme ça. Quoi qu’il en soit, je suis d’accord avec vous. Les femmes, de nos jours, ont tendances à divorcer pour la moindre incartade commise par Monsieur. C’est un peu le principe du "ni pardon ni oubli". Ce qui n’excuse pas pour autant l’infidélité masculine. Toutefois, mesdames, un peu de clairvoyance. Beaucoup d’hommes sont ainsi fait.


    • Je comprends pourquoi certains écrivent que les femmes sont incapables de réfléchir

      Selon moi les femmes contemporaines (comme les modernes d’ailleurs : la différence m’échappe) ne s’accordent plus le temps de la réflexion car elles veulent être au front dans tous les domaines . Toutes celles que je connais ou quasiment sont perfectionnistes et se font un devoir de prendre un maximum de décisions qui engagent la famille, cela occupe et préoccupe.
      La raison voudrait qu’ au premier constat d’echec elles remettent en cause ce fonctionnement mais le phénomène de mimétisme joue à plein au sein des groupes constitués de type féminin.
      Après il y a des femmes qui fonctionnent différemment, il n’est pas exclus que le manque de confiance en elles l’explique en grande partie.


  • J’ai plus de 50 ans, pas d’enfant et divorcée 2 fois. Elevée aux USA. J’ai fait ce genre de choses en pensant que c’était tout ce qu’il y a de plus normal et banal. Ca a engendré de gros problèmes dans mon couple. Puis j’ai écouté Soral (Merci Dieudo). Au début j’étais perdue, je le trouvais un peu "ancien". Puis à force de chercher sur le net, de regarder ce qui se passe et d’écouter, j’ai fini par comprendre. J’ai été manipulée, on a fait de moi une consommatrice. Soral a dit "que c’est pas grave si je ne fait pas d’enfant car je pourrai en acheté un plus tard". Là j’ai compris l’arnaque. Aujourd’hui je revois ma façon de voir les choses.
    Faut aussi être conscient qu’on a du boulot si on veut que les comportements changent.
    Ca va pas être facile. Ils nous ont corrompu très profondément. J’apparente ça à du lavage de cerveau. Je considère que je suis sur la bonne voie. Bonne chance à tous. Merci M. Soral.

     

    • Bonsoir Sounor

      Tout d’abord, c’est bien d’avoir reconnu vos erreurs c’est la clef du pardon pour moi.
      C’est d’ailleurs plus respectable le message venant d’une personne en voie de repentance que des personne qui "relativisent" un péché qui est néfaste et hostile à la vie de couple.
      Sachez que les comportements on ne cherche pas à les changer. Ca c’est les dictatures que nous combattons, il faut juste montrer aux gens qu’ils ne sont pas sur la bonne voie.
      Mais pour abonder dans votre sens, effectivement ça va pas être de la tarte.


    • #1052002

      @sounor c’est bien de voir le tord que l’on a eu et d’en comprendre les raisons !!
      Évidement que non, l’achat d’enfants, l’usure au sein de la famille, est l’engrenage qu’ils veulent (grand capital) que l’on prenne ...
      Mais on peut avoir une raison de ce créer, des réseaux, pour parfois trouver des amis, pour trouver en fait la famille que l’on a pas .Ainsi, les enfants de mes amis, je les aime, je les apprécie, certes ,pas comme les miens, mais si je le devais, je les protégerais comme les miens, même si mon amour pour eux, n’est pas l’amour des miens, c’est un amour fraternel, amical et de respect .Tout comme ils (mes amis )aiment et respectent mes enfants, car souvent nos enfants sont amis, copains, compagnons de jeux, (on protège ses amis et leurs familles, c’est un code, une doctrine chrétienne) respecte ceux que tu apprécies et qui te le rendent, on a des devoirs avant d’avoir des droits ...La charité pour ma famille d’abord, puis pour mes amis en suite, et pour après mes compatriotes, voilà comment l’on doit penser pour moi !!
      Je n’aiderais pas plus un étranger que ma famille, si le cas se présentait et qu’un choix je dois faire ....
      Ça c’est une théorie droit de l’hommiste, mais qui est facile à dire, mais dans l’application (vie réelle) on fait tous pareil...


  • Les passions se déchaînent pour ce qui n’est qu’un site de "rencontre-arnaque.con" de plus.

    Heureusement qu’il y a Brassens pour nous dérider :

    https://www.youtube.com/watch?v=IGd...

    https://www.youtube.com/watch?v=61k...


  • Cette entreprise fait du fric en détruisant des couples, des familles, des civilisations. Il serait intéressant de conduire une étude qui répond à la question "existe t-il une corrélation entre le pourcentage de familles traditionnelles et la puissance économique d’un pays ?"

    En effet, nous savons tous que
    1) la plupart des entreprises sont des entreprises familiales ;
    2) la seule solidarité réelle c’est la solidarité familiale ;
    3) pour des raisons psychologiques, économiques et cognitives, les enfants des familles traditionnelles ont plus de chance de faire des études supérieures que les autres.


  • #1051497

    Bientôt un site pédophile, puisqu’ils ne font répondre à des demandes, il y aura bien quelques pédocriminels, pour surfer sur la vague tel un Con Bendit, Lang, Polanski, et consor....et derrière leurs claviers de smart-phone (Apple Gucci ou LVNH) ils fumerons, va-poterons une E-cigarette de (fake)LUX"usure"....
    Le péché, vendu en modèle, sous couvert de liberté et de droit au vil, au vol, au viol, à la luxure, à l’immoralité, (moi aussi je veux pouvoir tuer mon voisin après ma journée de boulot !!)



    https://www.youtube.com/watch?v=P_c...




    Puisse DIEU nous venir en aide et protéger nos enfants de cette société que nous allons leurs laisser !!!!!!!!!!!!!!!!!


  • Les femmes adultères c’est immonde,les hommes ça passe, car c’est "dans leur nature"...eh bien...c’est cool ça,le beurre,l’argent du beurre...Formidable !Mais bon puisque qu’aujourd’hui plus personne ne peut tenir son entre-jambe...Supprimons le mariage,supprimons le couple,instaurons le ménage à 3,à 4,à 12...Plus de couple,plus d’adultère...Les hommes sèmeront à tout va et les femmes auront des enfants de plusieurs hommes différents...
    Peut-on penser sérieusement que le mariage (religieux à fortiori), se fonde sur le désir et la sexualité ? Il faut vraiment être bête pour s’imaginer une chose pareille. Pas étonnant dans cette société individualiste et égoïste au dernier degré. L’adultère est d’une violence inouïe avec des effets dévastateurs sur l’équilibre mental (cf. un commentaire au sujet des crimes passionnels) et penser qu’il va être un "bienfait" (pourquoi pas une bénédiction !) pour le couple, ça me laisse sans voix.


  • Ayant écrit un texte sur, une page sur la pornographie féminine, J’ai appris beaucoup de choses grâce aux réactions de quelques femmes...
    On peut dire, dans un jeu de mot un peu triste, que la truie reconnait son porc selon certains gents féminins...
    C’est plutôt une forme de dégoût car c’est difficile de partager des sentiments qu’on n’assument pas dans un couple...

    A force de tromper son compagnon où sa compagne celle ci où celui ci devient une poubelle qu’on traîne...Une poubelle qu’on veut se débarrasser....

    Il ne faut pas croire que c’est l’homme qui gagne quand il trompe sa femme où sa compagne ; vice versa...
    Mais la femme trompée est très forte , elle est capable d’assumer ses psychotropes et le regard de ses copines...
    Les hommes qui trompent peu où prou et qui s’en vantent machinalement sans se soucier, ne savent que types clochards sur le trottoir en sdf lâché dans l’alcool, sont à 50% plus des hommes comme eux qui ont su un jour qu’ils étaient trompés...
    Des hommes bien qui avaient une situation mais n’ayant la force de certaines dames bafoués le courage de rebondir...

    la truie où la poubelle trompées savent se venger en douceur car avec un peu de courage le tour de jambe est déjoué...

    C’est un sujet très sensible, parfois fructueux pour certains qui veulent sauver un couple....
    Le gars sur le bitume n’a que se masturber avant que l’alcool le ruine dans les désespoirs de ces femmes trompés.. ;


  • Ca montre que le système capitaliste ne se contente pas de détruire les valeurs traditionnelles , il exploite aussi à fond les opportunités qu’offre cette destruction (en l’occurrence ici l’adultère) C’est le double effet Kisscool de l’idéologie libérale libertaire.


  • Extension du domaine de la pute.


  • Après les sites libertins qui facilitent la fornication, voici ceux qui facilitent l’adultère ???

    Mais bon, certains nous diront, peut-être, que ça reste dans le cadre de la loi, mais la loi de qui ??? : (

    Ah, ces libéraux... : /

     

  • #1052125

    Ce sujet est lié à la question sociétal dont les gens se pose systématiquement qui est : on fait quoi pour s’en sortir ou quelles sont les solutions ?

    Pensez a votre gueule !

    Pourquoi perdre des forces à vouloir les changer !?

    Ces gens là ne changeront pas et ils ont toujours pris du plaisir à s’autodétruire .

    C’est eux qui en payeront les conséquences , quand ils apprendront que leurs enfants connaissent leur passé ou bien qu’ils prendront consciences que leur conneries les a empêcher d’assurer leur progéniture ,ce sentiment d’échec traversa leurs esprits .


  • Je rêve ! Déjà que c’est la croix et la bannière pour pécho une meuf célibataire, et on veut nous faire croire que les femmes mariées couchent à tout va !

     

    • Je trouve les français respectueux des femmes mariées. Je n’ai pour ainsi dire jamais eu de proposition indécente mon alliance au doigt. Pas (forcément) parce que je serais un laideron : pour pratiquer mon sport je quitte mes bagues et là j’ ai régulièrement des "sollicitations".
      Toutefois un homme ou une femme dont le mariage bat de l’aile peut tout à fait être dans une "disposition d’esprit" telle qu’ il (elle) pourrait tomber amoureux(e). Ce qu’ il (elle) ferait de cet amour cela est une autre histoire pas toujours simple, la vie ne l’étant pas dans nos sociétés aliénantes. Aimer et s’entendre avec quelqu’un c’est quand même d’un autre niveau qu’une partie de jambes en l’air même régulière, uniquement pour le fun.
      Si dans un couple, il y a accord sur le fait que l’un peut accidentellement succomber à ses pulsions, pourquoi pas, encore faut-il savoir ce que l’on entend par accidentellement.
      Tout cela c’est de la cuisine interne au couple, dans laquelle trône dirait-on, au moins autant de vice que de vertu.


  • En passant par un site internet ou une agence pour commettre un adultère, l’homme ou la femme marié(e) en plus de tromper son conjoint, se soumet à l’empire de l’argent (Mammon). En satisfaisant un désir ou un fantasme, on satisfait en même tant le désir vénal de celui ou ceux qui l’ont vendu...
    Tous les pans de nos vies doivent-ils donc se soumettre à l’argent ?

    A propos de ces campagnes d’affichage de Gleeden :
    Au nom de la laïcité, on a éliminer au maximum tout ce qui avait trait au religieux de l’espace public, pour finalement le remplacer par la publicité, c’est-à-dire le règne de l’argent. Franchement n’y a-t-on pas perdu au change ?


  • Pour appater le pigeon la page d’accueil présente des filles superbes alors que le site est un vivier de tromblons et de bras cassés . Le mec croit aller au paradis et il se retrouve en enfer . C’est bien fait . Une belle fille n’aura jamais besoin de passer par ce genre de site pour baiser .


  • Il y a ceux qui veulent gagner de l’argent et ceux qui veulent en gagner en assumant en toute conscience qu’au passage ils détruisent ou... "facilitent" la destruction de familles et d’enfants en contribuant pleinenement à toutes la souffrance et aux traumatismes liés au divorce.


  • Pays où l’on fait la promotion de l’adultère et du mensonge sur des millions d’affiches et le pouvoir en place laisse faire. Voilà un exemple montrant que la France est dirigée par des gens pourris moralement.


Afficher les commentaires suivants