Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Le wahhabisme saoudien est au service d’Israël

Entretien avec Sheikh Imran Hosein

Algerie patriotique : Dans les conférences que vous donnez à travers le monde, vous focalisez sur les prédictions contenues dans le Saint Coran relatives à plusieurs aspects de la vie. Pourriez-vous nous citer quelques exemples ?

Sheikh Imran N. Hosein : J’ai utilisé la méthodologie qui nous a été enseignée par Le Tout-Puissant au début du Coran. Dieu n’est pas déficient dans l’usage de la langue ; quand Il dit « fasajadoû i’lâ Iblîs » (Alors ils se prosternèrent sauf Iblis) – trois mots seulement –, cela signifie que la phrase a été délibérément construite comme cela. Si nous prenons ce verset à part, si nous utilisons cette méthodologie paresseuse et défectueuse, nous ne pouvons pas échapper à la conclusion qu’Iblis était un ange. Aussi la phrase est-elle construite dans le Coran de cette manière pour nous apprendre les règles de l’exégèse (usûl a’atfsîr).

Quand nous utilisons la méthodologie correcte qui consiste à collecter toutes les données pertinentes de la totalité du texte coranique et, ensuite, organisons ces données en tant qu’un tout harmonieux, alors nous comprenons que les anges ne sont pas libres de leurs actes. Les anges ne peuvent pas dire non quand ils reçoivent un ordre. Quand on demande quelque chose à son conjoint et que celui-ci refuse, cela veut dire que ce n’est pas un ange. Wa yaf’âlûna mâ yu’marûn. Si Dieu ordonne à Ses anges et que l’un d’entre eux désobéit, il n’a donc pas pu être un ange.

Dans la sourate d’Al Kahf (La caverne), nous trouvons ceci : Wa kâna min al-Jin’ (Qui était du nombre des djinns). Une profonde leçon de méthodologie nous est apprise dans ce simple verset du Coran, à savoir que nous devons prendre le Coran en tant que texte entier ; prendre toutes les données qui ont trait à un sujet particulier et les relier pour obtenir un tout harmonieux. Law kâna min ‘îndi ghayri Allah lawajadû fîhi ikhtilâfen kathîrâ. Nous devons nous rappeler que le Coran est cohérent avec lui-même. Il n’y a pas d’inconstance dans le Coran. De ce fait, et puisque le Prophète (QSSL) a été envoyé (à l’humanité) pour enseigner le Coran, il s’en suit qu’il ne peut (non plus) y avoir d’incohérence entre le Coran et le hadith. Donc, notre méthodologie consiste à prendre la totalité des données du Coran et de les appuyer par le hadith qui est en parfaite harmonie avec la Parole d’Allah. Par conséquent, nous pouvons rejeter tel ou tel hadith s’il ne concorde pas avec le Coran.

En adoptant cette méthodologie, j’ai eu à comprendre la signification du verset dans la sourate de « Yûnus » (Jonas), qui nous informe que lorsque Pharaon coulait, Allah retira le voile de ses yeux et il reconnut alors qu’il n’était pas un dieu. Avant cela, il déclarait : « Ana ra’bukum al a’âlâ » (je suis votre dieu suprême). Une fois sous l’eau, il déclara sa foi en le Dieu unique des Israélites. Ce à quoi Allah Le Très Haut répondit en ces termes : « Al âna wa qad âssayta qabl wa kounta min al moufsidîn fal yaouma nouna’jîka bibadanik litakoûna liman khalfaka âya wa in’â kathîran min a’nâssi â’n âyâtina la ghâfiloûn » (Maintenant ? Alors qu’auparavant tu as désobéi et que tu as été du nombre des corrupteurs. Nous allons aujourd’hui épargner ton corps, afin que tu deviennes un signe à tes successeurs. Cependant, beaucoup de gens ne prêtent aucune attention à Nos signes avertisseurs). Son corps fut préservé par le Livre divin et il sera découvert en 1897.

Je pose deux questions : qu’est-ce que la âya ? (litakoûna liman khalfaka âya) ; qui sont ces successeurs (liman khalfaka) ? Dans la confrontation entre le vrai et le faux, entre Pharaon et Moussa (QSSL), une partie était puissante, arrogante, suréquipée en armes ultramodernes (pour l’époque, ndlr), etc., tandis que l’autre n’avait pas d’armes, était peu nombreuse, mais détenait la vérité. Cette confrontation a abouti à l’intervention divine dans laquelle les eaux de la mer Rouge se séparèrent et cette intervention divine a conduit au triomphe de la Vérité. Le mot âya signifie que, dans âkhirou a’zamân, le corps de Pharaon sera découvert et que le monde sera le témoin de la représentation de cet affrontement épique entre la Vérité et le mensonge.

C’est ce que nous voyons maintenant, d’où une (future) intervention divine dans cette confrontation comme ce fut le cas dans la précédente. Cette intervention divine coïncidera avec le retour du prophète Aïssa (QSSL). Quand ce dernier retournera sur Terre, le monde verra la victoire finale de la Vérité sur la tromperie et le mensonge, et de la justice sur l’oppression.

Qui sont li man khalfaka ? Réponse : les sionistes. De la même façon que Pharaon mourut et eut à déclarer sa foi en la Vérité avant de rendre l’âme – sans qu’il eût été secouru donc –, les sionistes devront accepter l’islam quand le prophète Aïssa (QSSL) retournera sur Terre. Mais cela ne leur sera d’aucun secours. Je leur ai dit cela à New York. Je suis parti dans une synagogue et j’ai animé une conférence devant deux cents juifs. Je le leur ai dit. Ils m’ont entouré après la conférence et m’ont demandé : « Pourquoi serions-nous obligés d’accepter ce que nous avons rejeté ? » Ma réponse fut qu’Allah retirera le voile de leurs yeux.

Ce verset coranique revêt une importance centrale pour la compréhension de la politique, de l’économie, du système monétaire… (Je disais donc que) le corps de Pharaon avait été découvert en 1897. Le mouvement sioniste a été fondé la même année. En 1907, la Grande-Bretagne et la France mirent les pièces de l’échiquier en place en faisant alliance avec la Russie, laquelle alliance scella le sort de son allié, l’Empire ottoman. La Première Guerre mondiale commença en 1914. Le Traité de Balfour fut signé en 1917. Durant cette même année, Jérusalem tomba aux mains des Croisés britanniques. De 1918 à 1948, la Grande-Bretagne demeura la puissance mandatée sur la Terre sainte, jusqu’à ce qu’elle cédât ce mandat à l’État sioniste d’Israël nouvellement créé, en 1948. Depuis la date de la découverte du corps de Pharaon, tout est en train de se mettre en place. Où sommes-nous maintenant dans ce compte à rebours jusqu’au retour du prophète Aïssa (QSSL) ? Ceci est le compte à rebours de la fin du temps (âkhirou a’zamân). Mais les penseurs musulmans négligent ce sujet.

Je vais vous donner un exemple de verset du Coran qui est directement lié à la fin du temps, sourate Al-mâ’ida (La table servie) : Yâ a’youha al’adhîna âmanou lâ ta’takhidhoû al yahoâda wa’nassâra awliyâ’a (Ô les croyants ! Ne prenez pas pour alliés les juifs et les chrétiens). Le Coran a-t-il interdit l’amitié et l’alliance avec tous les juifs et tous les chrétiens ? C’est impossible. Pourquoi ? Wa latajida’na aqrabahoum mawa’daten lil’adhîna âmanoû wa’ladhîna qâloû i’nâ nassârâ (Et tu trouveras certes que les plus disposés à aimer les croyants sont ceux qui disent : « Nous sommes chrétiens »). Ainsi, l’interdiction ne peut pas concerner tous les juifs et tous les chrétiens. Dans ce cas, avec quels juifs et quels chrétiens l’amitié et l’alliance sont-elles interdites pour les musulmans ? La réponse se trouve dans les mots qui suivent dans le verset : Baâdhouhoum awliyâ’ou baâdh (Ils sont les alliés les uns des autres). Le Coran a donc anticipé l’émergence d’une alliance judéo-chrétienne.

Quand le monde vivra une réconciliation, une amitié et une alliance entre les chrétiens et les juifs, c’est avec ces chrétiens et ces juifs qu’il est fait interdiction aux musulmans de garder des liens d’amitié et de conclure des alliances. Cette alliance judéo-chrétienne est déjà apparue dans le monde. C’est l’alliance sioniste judéo-chrétienne européenne. L’Empire ottoman avait constamment entretenu des relations amicales avec eux (les judéo-chrétiens, ndlr) et ils furent souvent ses alliés. Les Wahhabites saoudiens et la république de Turquie – qui a remplacé les Ottomans – ont fait de même. Si vous vous tournez vers eux pour (construire) une amitié et (sceller) une alliance – je ne pense pas que l’Algérie ferait cela –, vous serez des leurs et non pas des nôtres. C’est ce qu’ils ont fait en Libye avec l’Otan. Alors, je leur dis : « Je ne veux pas voir vos figures ! Je ne veux pas entendre vos voix ! Vous n’êtes plus mes frères ; vous êtes des leurs désormais. Vous êtes plus des nôtres, à moins que vous déclariez la tawba (le repentir). »

Un autre verset du Coran explique (ce qui se passe dans) le monde aujourd’hui. Sourate Al-Anbi’yâ’ (Les prophètes) : Wa harâmoun ‘âlâ qaryatin ahlaknâha a’nahoum lâ yarji’oûn (c.-à-d. ahlou al qarya) ha’tâ idhâ foutihat ya’djoudj wa ma’djoudj wa houm min kou’li hadabin yanziloûn (Il est défendu aux habitants d’une cité que Nous avons fait périr de revenir à la vie d’ici-bas jusqu’à ce que soient relâchés les Yâjûj et les Mâjûj et qu’ils se précipiteront de chaque hauteur).

Quelle qarya (cité) ? Il est facile pour vous de dire (qu’il s’agit de) Jérusalem. Tellement d’événements se sont produits qu’il devient facile de comprendre que le mot qarya renvoie à Jérusalem et que ceux qui ramènent les Israéliens à la Terre sainte pour s’en proclamer propriétaires sont Gog et Magog. Les juifs sont de retour à la Terre sainte aujourd’hui et un État d’Israël a été réinstauré sur cette Terre sainte. Israël est en train de remplacer les États-Unis en tant que prochain pays régnant sur le monde. De la même façon que la Pax americana a remplacé la Pax britannica, les sionistes planifient la Pax judaica pour remplacer (à son tour) la Pax americana. J’ai expliqué cela dans mon livre Jérusalem dans le Coran, il y a une dizaine d’années.

Les penseurs musulmans n’utilisent pas ce verset du Coran. Ils refusent d’admettre que (le mot) qarya est une référence à Jérusalem. Il existe de nombreux autres versets dans le Coran relatifs à âkhir a’zamân et qui nous aident à comprendre le monde aujourd’hui. Il est grand temps pour les savants musulmans de retourner au Coran pour comprendre le monde aujourd’hui.

Interview réalisée par Mohamed El-Ghazi et M. Aït Amara

 

Lire les parties précédentes de l’entretien :

Partie I : « Les musulmans doivent cesser d’utiliser le dollar »

Partie II : « Les sionistes ont planifié le printemps arabe depuis longtemps »

Partie III : « Les sionistes ne laisseront pas l’Algérie demeurer stable »

Partie IV : « Ce qui se passe en Syrie a été prédit par le prophète Mohamed »

Retrouvez l’ouvrage clé de Sheikh Imran Hosein chez Kontre Kulture :

 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

25 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Pas besoin de tout ce bla bla pour savoir que l’arabie seoudite est un pays soumis à l’ordre américano-sioniste.

    Pas besoin non plus d’e^tre wahabite pour être pro-sioniste:des idéologies laiques ou areligieuses s’y accommodent très bien aussi(cf.France).

    Avec tout le respect que j’ai pour Sheikh Imran Hussein,j’ai du mal avec sa méthode et sa pensée qui consistent à expliquer les événements géopolitiques par des textes sacrés.

    Non pas que des personnes religieuses ne puissent voir,expliquer le monde à travers des grilles religieuses,mais dans son cas à lui(Imran Hussein),il puise plus dans la géopolitique et les sciences sociales pour expliquer le monde que dans le Coran lui-même qui peut être interprété de très différentes manières selon les personnes,les époques et leurs sensibilités.(je ne parle pas ici du dogme en lui-même qui reste intemporel,mais des passages métaphoriques sur la fin des temps,l’eschatologie,etc).

     

    • #326016

      Vous avez qualifie l’analyse géopolitique du cheikh comme étant du bla bla, honte à vous, ç’est vraiment médiocre de votre part voir plus......


    • #326112

      Si on attribut au courant le caractère intemporalité, donc c’est tout à fait normal de pouvoir puiser des enseignements de la vie quotidienne a partir du coran !
      L’une des recommandations de l’islam aux croyants est de chercher le savoir, car le savoir permet de comprendre dieux ! Donc se n’est pas étonnant de voir que les gens qui ont apporté un plus a la compréhension de l’islam sont des gens d’une valeur intellectuelle considérable a l’image de Maurice Bucaille qui a écris quelques décennies auparavant un livre au titre « Moise et les Pharaon » dont Imran Hussein parle dans cette interview.


    • #326122

      Par ces temps de grande "fitna" Imran Hosein est une miséricorde d’Allah


    • #326222

      trouves toi le saint Coran(une traduction de reference,c’est le seul livre qui n’est pas corrompu)
      lis le(ce sera surement trop dur pour toi) et pour accompagner ta lecture suis les conférences du sheikh Imram
      tu constateras par toi meme que son "bla-bla"(tu mériterais un baffe pour ça)et d’une cohérence parfaite


  • #325968

    Je suis d’accord avec le sheik Hosein ,et je suis convaincu par ses méthodes d’analyses car tout est dit dans le livre et tout s’explique pour celui qui sait voir .

     

  • bonjour,

    vous avez écrit "la tawba" or c’est faux c’est al tawb*éé* y’a un accent vers le é en arabe : توبة

    quand on le pronce en arabe on dit AL TOWBEEE le E ce repete 3 fois comme quant on roule les R

    en irak c’est comme ca a part si y’a une autre langue arabe qq part d’autre :=)

    bonne journée

     

    • En arabe littéraire, le mot arabe se prononce tawbah sans imâlah (son "a" pur ne tendant absolument pas vers le è ou le é) et surtout avec le h final aspiré. Après en `âmmiyyah (= langue de la plèbe) de certains pays arabes le mot se prononce effectivement tawbéh voir tawbé.


  • je pense que cet auteur est plus tot lui le sioniste

     

  • #326256

    On peut dire tout et son contraire dans le Coran, chacun peu voir midi à sa porte, il n’y a pas d’Eglise pour trancher ni de Pape.

     

  • #326378

    En fait après lecture on ne sait toujours pas au juste en quoi le "wahhabisme saoudien est au service d’Israël".
    Peut-être est-ce parce qu’il ne le combat pas les armes à la main ? Pourtant l’Arabie saoudite ne reconnait toujours pas officiellement l’existence d’Israël et a déjà essayé de le combattre dès 1948 et pendant 30 ans sans réussir à le vaincre.

    Quelqu’un ici sait-il qui est au juste le Sheikh Imran Hosein ? de quel obédience religieuse se réclame t-il ? Je me pose la question car je trouve qu’il s’en prend systématiquement aux sunnites qu’il accuse invariablement d’être des sionistes : saoudiens et émirats, frères musulmans, acteurs des "printemps arabes" etc...

     

    • C est très simple, il y a plusieurs bases militaires en Arabie saoudite, donc qui dit américain dit Israël à 100%. Mais aussi quand le quatar finance les élections de netanyahou !!! Alors quoi penser ?


  • #326383
    le 09/02/2013 par Le génie de gouvernance judaique dans toutes ses excellences
    Le wahhabisme saoudien est au service d’Israël

    C’est par rapport aux applications de gouvernances judaico-massoniques qu’il faut juger ou lire les composantes ou les références identiques des méthodes de gouvernances dans les pays arabo-musulmans .
    Voyez le Qatar avec ses épanouissements médiatiques tant sur l’information grande échelle que sur le divertissement , le nombre de chaines de sport foot en premier , pour divertir et distraire en détournement de la gouvernance omnipotente d’une poignée oligarchique . ( parlons pas des autres chaines des series arabesques quotidiennes de nouveau par qui produites ?!)
    ET voilà ce que dit le rabbin en gouvernance :
    http://www.egaliteetreconciliation....


  • #326403

    Je ne comprendrai jamais pourquoi tant de gens pensent que le gouvernement saoudien est "sioniste" :

    - L’Arabie Saoudite ne reconnait pas l’existence d’Israel et n’a jamais eu de relation diplomatique avec ce pays.
    - Ils ont refusé les accords de Camp David en 1978.
    - Les citoyens israéliens, et plus largement toute personne de confession juive ou ayant un visa israelien sur son passeport son interdits de séjour en Arabie Saoudite.
    - Le roi Abdallah a déclaré en 2010 qu’Israel ne mérite pas exister (et l’Iran non plus).

    La seule chose qui empêche l’Arabie Saoudite de déclarer la guerre à Israel est le fait qu’ils soient tous deux alliés des USA. Si un jour les USA sont trop faibles pour protéger Israel, une attaque des pays Arabes incluant l’Arabie Saoudite ne fait pour moi aucun doute.

    Je ne cherche pas à défendre l’Arabie Saoudite, qui a de nombreux autres défauts. Propagation du wahhabisme à grands coups de pétrodollars, traitement ignoble des étrangers qui viennent travailler ou en pèlerinage, despotisme, alliance avec les USA etc.

     

    • #326563

      Merci pour ton com, l’analyse est effectivement beaucoup plus complexe que ce que l’on veut bien nous faire croire.


    • #326584

      Ce mot de "sioniste" est utilisé comme le mot "fasciste" l’était encore il y a peu : c’est à dire à tort et à travers pour tout et n’importe qui...


    • #326597
      le 09/02/2013 par pouvoir argent armée pour l’oligarchie et les jeux et divertissement (...)
      Le wahhabisme saoudien est au service d’Israël

      Attention faire la différence entre ce qui est public ou peut etre rendu tel car ces références n’échapent pad à la place publique Mais par contre tout ce qui n’est pas public, officieux ou confidentiel ou secret , çà t’auras beau courrir pour savoir de quoi il retourne . Voyez WIkileaks !


    • #327316

      Je ne comprendrai jamais pourquoi tant de gens pensent que le gouvernement saoudien est "sioniste"




      Disons qu’on les a jamais vraiment vu aider les palestiniens (mais bon à vrai dire c’est un peu le cas de tout les pays arabes)
      J’ajouterais qu’en ce qui concerne le nucléaire iranien ils sont clairement du côté d’usrael. Ils ont, en compagnie du quatar, soutenu la mise en place de régime islamistes qui sont "bons pour israël".



      Les citoyens israéliens, et plus largement toute personne de confession juive ou ayant un visa israelien sur son passeport son interdits de séjour en Arabie Saoudite.




      Si t’as un visa israelien et que tu veux te rendre en AS tu demandes un deuxième passeport (c’est comme les journalistes qui veulent se rendre au Liban et en israel). Bon et honnêtement je vois pas trop pour quelle raison un juif (ou toute personne ne voulant pas faire de pélerinage, surtout si c’est une femme) voudrait aller en arabie saoudite. Ce que je veux dire c’est que ces mesures sont bonnes pour entretenir une paranoïa au sein du peuple israélien.
      Disons que les saouds utilisent l’antisionisme pour leur propagande (dont ils ont besoin car ils n’ont aucune légitimité)
      « L’Arabie Saoudite ne reconnait pas l’existence d’Israel et n’a jamais eu de relation diplomatique avec ce pays »
      Je crois que mis à part le Quatar aucun pays arabe ne reconnait israel.

      « La seule chose qui empêche l’Arabie Saoudite de déclarer la guerre à Israel est le fait qu’ils soient tous deux alliés des USA »
      Je crois plutôt qu’il s’agit de l’arsenal nucléaire isaélien (entre 100 et 400 ogives).


  • #326601
    le 09/02/2013 par pouvoir argent armée pour l’oligarchie et les jeux et divertissement (...)
    Le wahhabisme saoudien est au service d’Israël

    Sheik Imran « fasajadoû i’lâ Iblîs » (Alors ils se prosternèrent sauf Iblis) – trois mots seulement –, cela signifie que la phrase a été délibérément construite comme cela"
    Toute la gouvernance sataniquo-maçonnique est synthétisée dans ces trois mots
    ce qui en découle que toutes les braves gens , de bonne fois, bonne morale acceptent et sont d’accord d’une morale sauf les adeptes d’IBLIS ( Satan, le démon ) malédiction sur lui jusqu’au jour dernier !


  • #326607
    le 09/02/2013 par pouvoir argent armée pour l’oligarchie et les jeux et divertissement (...)
    Le wahhabisme saoudien est au service d’Israël

    Remarquable pertinence sheikh !


  • #327272
    le 10/02/2013 par jean baptiste
    Le wahhabisme saoudien est au service d’Israël

    Ce type est un clown allez donc voir l’exegese scientifique du coran realiser par un frere toutafait serieux il s’agit du frere bruno bonnet . Tapez exegese scientifique du coran sur youtube.. je vous conseille l’integrale qui dure 2h18. Travail remarquable et d’une qualitee exeptionnelle .


  • #327762

    Les mosquées sunnites en France sont toutes complètement infiltrées par divers services secrets, dont le Mossad et la CIA.
    Les imams sont en train de se faire retourner les uns après les autres en faveur de Washington et Tel-Aviv.
    Mais bon, ce ne sont que des Hommes, donc imparfaits et qui peuvent faire des erreurs ou être trompés.


Afficher les commentaires suivants