Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Les Etats-Unis derrière la fuite de Ben Ali

Une fois de plus, Alain Soral avait raison face aux bouffons !

Des pressions américaines seraient derrière la fuite précipitée de l’ex-président tunisien Ben Ali. Craignant un bain de sang, les Etats-Unis auraient contacté l’état-major des armées tunisien.


Les Etats-Unis derrière la fuite de Ben Ali
envoyé par BFMTV. - Regardez les dernières vidéos d’actu.

Pour ce qui concerne le sous-titre de cet article, jugez par vous-même :

 
 
 

Livres de Alain Soral (102)







Alerter

14 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #849
    Le 21 janvier 2011 à 22:11 par david
    Les Etats-Unis derrière la fuite de Ben Ali

    Bravo Monsieur Soral !Respect

     

    Répondre à ce message

  • #853
    Le 21 janvier 2011 à 22:43 par Strato
    Les Etats-Unis derrière la fuite de Ben Ali

    Bonsoir,

    Je me sens également conforté dans ma primo-analyse faite sur LBS ( ce 15 janvier ) quant à la probabilité d’une implication des USA dans la révolution "colorée" au Jasmin en Tunisie

    http://www.egaliteetreconciliation....

    D’ailleurs les prochains pays sur la liste des révolutions spontanées (le vent du désert peut raviver d’autres étincelles )devraient tenir à l’oeil les fondations de Soros dans leurs pays et/ou les fondations subsidiés par l’Open Society ou la NED (National Endowment for Democracy) ...

    En effet empiriquement on constate que les pays "infiltrés" par les fondations Soros ont tendance a être témoin de "révolution spontanée" .

    Dans le cas de la Tunisie, Wikileaks semble avoir également joué un certain rôle pour "préparer les esprits" à une "révolution spontanée" imminente.

    Ainsi un site nommé révolution Tunisie (open your mind... ) créé fin 2009 passait en boucle les dépêches Wikileaks sur la coruption en Tunisie quelques semaines avant la "révolution".

    http://revolutiontunisie.wordpress.com/

    Bref un site prémonitoire .
    Soit son administrateur doit d’urgence jouer au lotto ; soit il doit être lié de près ou de loin à une des fondations Soros ...

    A propos de Wikileaks il est toujours intéressant de savoir que dans le comité des conseillers de Wikileaks on trouve le Chinois Wan Dan affilié a la NED et Xiao Qiang proche de la fondation Soros. L’avocat d’Assange, Mark Stephens, travaille aussi beaucoup avec l’Open Society Institute de George Soros !

    Probablement une coincidence ....

    PS : Ce qui étonne toutefois dans l’annonce des médias "Main Stream" d’une implication des Etats-Unis dans la révolte tunisienne( même si elle est minimisée) ;c’est la rapidité de la chose.
    Comme si on lachait une partie de la vérité afin que l’on ne gratte
    pas trop le vernis et qu’on empêche de comprendre la mécanique de ce genre de révolutions.

     

    Répondre à ce message

  • #860
    Le 21 janvier 2011 à 23:55 par anonyme
    Les Etats-Unis derrière la fuite de Ben Ali

    Ohhhh la belle gifle. Bravo AS !
    La complète : oeuf, jambon, fromage !

     

    Répondre à ce message

  • #863
    Le 22 janvier 2011 à 00:19 par zcomme
    Les Etats-Unis derrière la fuite de Ben Ali

    Sur ce point là c’était clair qu’Alain avait raison et que ce couillon de "penseur sur divan" qu’est Stiegler était totalement à coté de la plaque !

     

    Répondre à ce message

  • #869
    Le 22 janvier 2011 à 08:47 par Eisbär
    Les Etats-Unis derrière la fuite de Ben Ali

    Ma première impression était donc la bonne !

     

    Répondre à ce message

  • #876
    Le 22 janvier 2011 à 12:51 par anonyme
    Les Etats-Unis derrière la fuite de Ben Ali

    Cette version du renversement du pouvoir en Tunisie me parait effectivement plus plausible. Je trouvais un peu fantaisiste l’histoire du dictateur qui prend la fuite après seulement deux semaines de manifestations violentes.
    Et puis, en entendant "Révolution du Jasmin" on pense tout de suite à la main invisible des États-Unis qui est derrière tout les jolis noms des dernières révolutions.
    Alors le prochain président, un président pro-US ?

     

    Répondre à ce message

  • #885
    Le 22 janvier 2011 à 15:57 par Franco-tun
    Les Etats-Unis derrière la fuite de Ben Ali

    Si je comprends bien la Tunisie vient de se faire braquer par la Banque mondiale et des multinationales vexées d’avoir été victimes de faisans plus pourris qu’eux, le tout avec la logistique toujours aussi efficace de l’axe du bien.
    Mustapha Kamel Nabli, ancien économiste en chef du département Moyen-Orient de la Banque Mondiale (et nouveau gouverneur de la BC tunisienne) se chargera de faire le croupier de service et de redistribuer les cartes à ses nouveaux patrons : "Il était une fois la Révolution ".
    Merci d’enrichir mon propos ou de le démonter si nécessaire. En tout cas chapeau bas à toi Alain, fan comme moi de Sergio Leone.

     

    Répondre à ce message

  • #944
    Le 23 janvier 2011 à 21:44 par vilayat
    Les Etats-Unis derrière la fuite de Ben Ali

    pas très compliqué
    Les USA sont derrière tous les coup d’état,tous les attentats terroristes et toutes les guerres
    Qu’ils aient voulu éviter un bain de sang,non !
    Avancer leurs pions ,oui !

     

    Répondre à ce message

  • #1155
    Le 28 janvier 2011 à 01:02 par anonyme
    Les Etats-Unis derrière la fuite de Ben Ali

    Bonjour,
    j’ai eu l’occasion de regarder l’emission de Taddei et de m’apercevoir de la pauvreté oratoire et argumentaire de Clementine Autain ; son discours respirait le truisme et la betise siderale versus la clarté et la netteté du propos d’Alain Soral. Sur le plan conceptuel et celui de la pensée en mouvement, elle s’est pris une grosse claque ce jour-là. Ca ne m’etonne plus de savoir que Besancenot ne veuille pas debattre avec Soral ,car il se ferait écraser le pauvre (concept, culture, rhetorique).

     

    Répondre à ce message

  • #1330
    Le 30 janvier 2011 à 23:51 par anonyme
    Les Etats-Unis derrière la fuite de Ben Ali

    David Mascré, membre du bureau politique du FN :
    "il est important de savoir qu’on nous prépare un choc des civilisation, en tout cas il a été décrit explicitement par Huntington en 1993, il peut être dans l’intérêt d’une puissance sur le déclin comme les Etats-unis de préparer des phénomènes de troubles ou de crises majeures qu’elles soit économique ou qu’elles soient militaires dans certaines régions du monde puisqu’il y a des ressources pétrolières et énergétiques qui sont absolument vitales pour le maintien de leur niveau de vie et de leur domination économique ; il est évident aujourd’hui qu’on instrumentalise la question des chrétiens d’orient, qu’on instrumentalise la question de l’islam et de l’islamisme dans ces régions, les révolutions entre guillemets auxquels on assiste en Tunisie, peut être demain en Egypte ou en Algérie sont loin d’être des révolutions entièrement spontanées et innocentes, il y a toujours intérêt à ce qu’on se fasse s’affronter des peuples les uns contre les autres ou qu’on demande aux européens de prendre partie pour les uns contre les autres sans que ça corresponde nécessairement ni à l’intérêt des français ni à l’intérêt des autrichiens ni à l’intérêt ...
    Je pense que ça il faut l’avoir très clairement en tête : on veut nous "vendre" comme un produit marketing un choc qui serait inévitable entre une sorte de chrétienté globale qui serait l’europe, peut être l’occident, et une sorte d’islam global qui irait de Tanger à Sumatra alors que la réalité géopolitique est toute autre, ça c’est une certitude du point de vue de l’analyste géopolitique que je suis (...)."

    http://www.frontnational.com/?p=6376

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents