Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Les indignes niais

Les indignés de la Bastille, comme les indigènes de la République, sont les indigents de la Nation.
Ces indigestes sont indignes même de notre mépris. Les avoir vu là, céans, tous ces malséants vautrés sur leur escalier, dans les degrés zéro de la conscience, suscitait l’irrépressible envie de courir s’engager dans les chaussures à clous pour les essuyer sur leurs indistinctes gueules d’empeigne.
Telle est notre indulgence.

Heureusement que le grimacier polichinelle dans le tiroir du Fouquet’s est entré en campagne électorale. Comme ça, il sollicite encore les suffrages des bons bourgeois, indignés par toutes ces chienlits.
Parce qu’autrement, au temps béni des Ramatouillaye-Dati-Amarra, on aurait ceint les CRS-SS (Serviables-Soubrettes), de tabliers bleus à dentelles, pour qu’ils fassent la navette depuis le café « le Bastille », pour apporter des rafraichissements aux Zindignés assoiffés de justice et altérés de sang.
De justice métisse et de sang de fâchiste.

Car, nous l’aurons tous notés, le prurit qui démange ces morpions et ces pions est le même syndrome qui gratte l’indigne-à-Sion convenue et stipendiée. Leur programme est celui, bien compris, de la section française de l’internationale humaine (pour reprendre le concept Attalien).
En effet les zindignés pètent leurs plombs durcis :
- contre l’appauvrissement de l’uranien énamouré, privé du Droit imprescriptible à la gésine.
- contre le Viol conjugal des zépouses qui gémissent sous le poids des Maris marris, depuis la Nuit des temps
- pour la mise en ghetto des gens d’E&R, et l’érection d’un Mur de séparation prophylactique autour d’eux
- pour la libre cueillette et la vente non faussée des organes internes d’Alain Soral .

Les faces bouc-émissaires, les janissaires des rézos sossios, avec leur « réappropriation de l’espace public  » (plutôt que l’expropriation des places privées), telles sont les impasses et les voies de garage de ces gauchistes new-look.
Et voilà pourquoi messieurs vos filles sont si peu muettes.
En réalité ces bobos gogochistes jouent au vieux gauchisme de grand-papa. En Israèl-france tout le monde mime l’ancienne France.
Les maffiosi analphabètes, qui ne sont au pouvoir que pour faire du gros pognon, drapés culturellement de « Zadig et Voltaire » et qui ont éradiqué Voltaire des lycées, imitent les ci-devant grand-bourgeois du temps de l’Académie.
En bas, les petits sujets de ces rois de Babylone, interprétent dans des costumes puant la naphtaline, la même pantomime que leurs grands parents : mai 68 versus de Gaulle ; ces derniers, eux-mêmes, jouaient aux bolchéviks vs Nicolas II.

Ce ramas de jeunes zartisses, étudiants ignares, têtes chercheuses en science sociale, tous ces décroissants chauds et ces froids dévots du pacte de Kyoto, toutes les madame bovériste, faucheuses de mâles-pensants, me font invinciblement songer à leurs géniteurs, les parisiens éclairés qui ont voté comme un seul homme, en 1991, en faveur du traité de Maastricht. Nous leur devons une reconnaissance éternelle pour nous avoir enchaîné dans les fers. Tels leurs rejetons le cul sur les marches de l’Opéra-Bastille, ils s’étaient assis lourdement, en vertu des bons sentiments de gôche, sur les intérêts du peuple travailleur, le vilain nationalisme et les frontières étroites. N’en doutons pas, le cas échéant, si la Providence l’avait permis, nos zindignés auraient cinglés tous bulletins déployés vers l’échouage hideux du vieux pays dans la bourse du Satyre de l’Hôtel du libre échange, face à la Marine antivoile.
On l’a échappé belle.

En réalité c’est leur être-là qu’ils défendent. Ils n’existeraient tout simplement pas dans un monde ordonné, le monde du travail bien fait, du mérite et de l’instruction. Leur existence historique inepte est conditionnée par la survie artificielle du capitalisme en putréfaction.
Sans l’aide objective de cette petite-bourgeoisie décomposée, le Gros Argent serait impuissant à faire passer ses plans meurtriers.
Là gît l’explication de la conversion feinte de la Droite du fric à la Gôche des valeurs, féministes et antifâchistes. Des valeurs bien cotées en bourse.

Claquemurés dans la bastille mentale de l’aliénation spectaculaire, ces inextinguibles révolutionnaires qui ne mettront jamais le feu à aucune bastille réelle, veulent «  refaire le monde  », en préfabriqué, avec les matériaux des alter-entrepreneurs consensuels.
Quelle différence avec les manifestants d’Athènes qui proclament sur leur étendard : « Nous ne devons rien, nous ne paierons rien !  »
Les indignes-niais devraient inscrire sur le leur : « nous ne savons rien , nous ne pouvons rien ! »
Félix Niesche

 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

26 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #24121
    le 16/06/2011 par NR
    Les indignes niais

    A chaque lecture de Félix le Chat je me retrouve avec une dizaines d’onglets ouverts sur Lexilogos ... il manie la langue avec une telle maîtrise, c’est impressionnant. Analyses on ne peut plus juste, plaisir de la lecture, et plaisir d’apprendre les infinies subtilités et richesses de notre langue ... tout y est.


  • #24130
    le 16/06/2011 par Réveillez-vous
    Les indignes niais

    Franchement entre nous quels sont les sombres abrutis qui peuvent suivre un type pareil "Benjamin Ball" mais bon dieu regardez sa gueule !!!!

    Après le postier hamster , le mélan-con , voici le clou du spectacle "Benji le trou de balle "

    Avec des "révolutionnaires" pareils...même Gavroche se serait barré en courant


  • #24146
    le 16/06/2011 par Cerise
    Les indignes niais

    Benjamin Ball ?... Je ris tellement que j’en ai mal au ventre. Un point levé contre le "fascisme" et l’autre main dans celles des RG...


  • #24152
    le 16/06/2011 par SZ.
    Les indignes niais

    "Claquemurer", beau mot qu’on ne lit pas souvent. Et qu’on n’entend plus. Et dont l’existence même est probablement ignorée par les "Indignés" français. Mais une interrogation me vient à l’esprit : doit-on envisager une future mais toujours éventuelle révolte populaire mûe, soutenue et portée à son terme uniquement par les véritables élites intellectuelles ? Dans ce cas, il ne nous reste plus qu’à attendre que notre astre explose et nous apporte le salut éternel.


  • #24164
    le 16/06/2011 par Vidocq
    Les indignes niais

    Quelques traits inspirés


  • #24169
    le 16/06/2011 par Charles Aissani
    Les indignes niais

    Bonjour,

    J’ai participé à la conversation avec Benjamin Ball dont la vidéo a été relayée par votre site. vous devez donc savoir qu’un mouvement comme les indignés doit, selon moi, faire converger tous les citoyens, ou tout du moins essayé en donnant la parole à chacun. Ce que je reproche publiquement à des personnes comme Ball.

    Néanmoins je ne vois pas l’utilité d’article de ce type, constitué d’insultes gratuites et étayées par quasiment aucun fait.

    Résumer les indignés de la sorte implique de ne s’être jamais déplacé aux AG ou autre commissions, ou de faire acte de mauvais foi. Quand bien même, à mon regret, le PG et le NPA noyaute de plus en plus et en sous main le mouvement, il existe nombre de citoyens membre à part entière de ce mouvement sans autre couleur politique que celle de la citoyenneté et ouvert à tout types de discussion.

    Bref le seul truc que je vois à garder dans cet article est le slogan grec final que je connaissais pas et qui me plait bien

    à bientôt

     

    • #24213
      le 16/06/2011 par Vidocq
      Les indignes niais

      Camarade citoyen Charles, entre nous le seul credit que l’on puisse te porter, c’est ton engagement qui semble sincere. Tu es present physiquement sur place, ca compte.

      Cote analyse et ideologie, franchement t’as du taf.

      Faut s’instruire.


    • #24253
      le 17/06/2011 par Stephane
      Les indignes niais

      Hé Charles, Felix c’est du pamphlet qu’il fait. Alors il défonce et fait ça avec des mots jolis ou bizarres, violents et imagés. Tu ne peux lui reprocher ni la forme ni le fond. A la limite le genre.


    • #24263
      le 17/06/2011 par pierlan
      Les indignes niais

      Charly charly charly, vous faites pitié mais tant pis, en France les vrais indignés ne se réveillerons qu’au dernier moment dans un élan de violence salutaire dont tu ne peux ni rien entendre ni rien accepter ; c’est pourtant l’Histoire de France depuis plus de 1000ans. Tu acceptes de penser que votre imposture est infiltrés par des extrêmes gauchos décérébrés mais pas une seconde qu’elle puisse l’être par des organisations plus judéo-sectaires ou américanolâtres. Mais je t’en suis gré tu t’en sors mieux que ton coreligionnaire au nez long qui lui mérite de se le faire briser.
      Excellent article Felix, tu as touché juste ce sont tout autant des indi-niais que des imposteurs, enfin sans les éternelles exceptions bien entendu


    • #24394
      le 17/06/2011 par Charles Aissani
      Les indignes niais

      @Vidocq : je ne vois pas en quoi ce commentaires vous permet de juger mes capacités analytiques et idéologiques. Cela ressemble à du jugement à l’emporte pièce, mais bon peut-être pourriez-vous éclairer ma lanterne d’ici peu...
      _
      @Stephane : s’il suffisait des mots inconnus mélangé à de l’argot pour être pamphlétaire cela ce serait, il n’est pas si facile de plagier Céline. Au passage je suis co-auteur d’un pamphlet justement. Si vous êtes curieux aller voir ici et commencer par l’article le plus ancien : http://www.agoravox.fr/auteur/donal...
      Il s’agit d’un livre sur le 11 septembre utilisant le narrateur inversé (technique rare mais efficace pour surfer sur l’ironie). Libre à vous de le lire et de le juger
      @pierlan : toujours agréable de se faire insulter par un type qui montre par la suite qu’il ne comprend pas grand chose à la situation : moi coreligionnaire de Benjamin Ball ? hahahaha


    • #56356
      le 22/10/2011 par Joey
      Les indignes niais

      Manier une bien belle... fioriture mots, baignant dans la mauvaise foi du capitalisme ?
      Ceci n’est qu’un art-icle complètement inutile. Comment employer la langue française pour l’excitation mentale des complices de la passivité, voici ce que devient la France.
      Je ne fais pas partie des Indignés, sauf que... eux, ils font du concret pour changer les choses qui partent à la dérive.
      Entre autres, les mines ahuries filmées et les témoignages obtenus sont certainement bien choisis.
      Ainsi voici ce qu’on obtient lorsqu’on s’équipe d’oeillères médiatiques et d’une pensée critique à tout va, qui n’a dessein que de voir les choses avec l’amertume ou l’aigreur qui font les faux bien-pensants de notre époque.


  • #24198
    le 16/06/2011 par zélateur
    Les indignes niais

    Un grand merci monsieur Félix. N’en déplaise à tous les cœurs juvéniles transit de révolution-sion, celle-ci est vérolée jusqu’au trognon, par les sales trognes imbéciles libertaires. La seule révolution qui fera trembler la curée oligarchique se fera, étendard tricolore à la main, et sacrifice chevillé au cœur...


  • #24224
    le 17/06/2011 par Teheil
    Les indignes niais

    Une belle et violente écriture ! " Pardonnez leurs, ils ne savent pas ce qu’il font "


  • #24258
    le 17/06/2011 par Kombat_les_Protocoles
    Les indignes niais

    @ Réveillez-vous
    "Franchement entre nous quels sont les sombres abrutis qui peuvent suivre un type pareil "Benjamin Ball"".
    .
    J’en côtoie tous les jours, bobos bac + 4 ou 5, et en plus ils sont sincères !
    Ce "trou de Ball" n’est malheureusement pas un cas isolé.
    .
    @ Charles Aissani
    "constitué d’insultes gratuites et étayées par quasiment aucun fait."
    .
    Quand on se fait traiter constamment de nazi dès qu’on veut discuter un peu sérieusement, on se fait également insulter gratuitement sans aucune autre forme d’argumentation. Mais avec beaucoup moins de talent que Félix...
    .
    Ils ne font que gentiment recracher ce qu’on leur a appris depuis l’enfance. C’est une forme de "pensée" mécanique.


  • #24259
    le 17/06/2011 par La résistance des Carnutes
    Les indignes niais

    La marine antivoile...c’est vaporeux :)
    Au moins, on se marre bien.


  • #24288
    le 17/06/2011 par Sam
    Les indignes niais

    Nous gens d’E&R n’étions pas dupes de ce mouvement mort né, phagocyté à son origine... Aucune conscience politique, un prêt à pensé aseptisé... Ça pu la défaite et cela pour mon plus grand bonheur !


  • #24304
    le 17/06/2011 par Jean-Donald
    Les indignes niais

    Bravo,
    Article très intéressant et très bien écrit. Beau tableau. Avec des résistants comme nos indignés , nos élites n’ont pas de soucis à se faire, il ne s’agit que d’une petite crisette adolescente de la part de leurs chers bambins. En attendant les postes au parti socialiste !


  • #24387
    le 17/06/2011 par Maurice
    Les indignes niais

    A mon avis, Félix Niesche est tout bonnement la réincarnation de Céline ! Son style est à la fois violent, fort et son message très profond. Nabe (ce pleutre), à côté, n’a qu’à bien se tenir !

     

    • #24594
      le 18/06/2011 par Jean-Antoine-Robert-Jules-Judas.
      Les indignes niais

      Au contraire, moi j’ai du mal avec cette écriture, je trouve qu’elle souhaite en faire trop, cela n’a plus rien de naturel et ça me dérange pour lire car j’ai l’impression que l’auteur aime enfiler les costumes.


  • #25301
    le 20/06/2011 par lillian06
    Les indignes niais

    Mais, gardons-nous de n’être au final que des indignes-nés... !
    S’il convient de dire, d’écrire, et répéter... il ne demeura pas moins vrai, que l’exercice ne consistera pas à la contemplation de sa production épistolaire, mais bien en la conception d’une nouvelle vue !...
    Il est plus qu’impératif de convenir que le net et le vote, sont les dernières armes citoyennes en ces temps incertains... avant que ces mêmes citoyens n’optent pour l’arme ultime qui consiste en l’action... ! D’eux proviendront la mobilisation, or, toutes formes de manifestations si futiles ou désordonnées soient-elles, doivent contribuer au même objectif, notre libération !... C’est dans ce sens que nous devons nous en servir ! Toutes imprécations, sont divisions... qui desservent le but poursuivit ! Le vrai combat consiste à sanctuariser les options citoyennes, banaliser cela, est fusiller la ligne de défense qui nous protège de l’indicible ! À toutes occasions, la majuscule et la préséance de France doit s’imposer quand le patriotisme irrigue notre organisme !... Et même dans le pays des directives qui défient les droits... il existera le moyen pour celui libre de penser, de trouver un chemin qui mène au purgatoire les oppresseurs de sa raison !
    Créons la journée du sans « ça » ! Que nos blogs et réseaux de résistance édictent à l’intention du public la liste des produits Français et que tous, citoyens et internautes, motivions les nôtres et eux, ceux qui leur sont proches, pour adhérer à un mouvement de consommation éthique !... En abolissant le “mot” qui mène au juge tout en en favorisant le geste, que peut la loi, qui de “nos” « grands penseurs » trouvera la réplique qui ne contredit pas nos libertés de pouvoir faire ? Si, l’émergence d’une nouvelle direction politique est possible pour ce pays, ce n’est pas uniquement des urnes qu’elle s’extraira, mais, de nos actes et de la menace que nous ferons peser sur l’hostilité qui se manifeste à nous !
    La France, est un métronome pour le monde occidental, les Français en ont perdu la conscience... de nous, peuvent provenir tous les changements du monde en bien comme en mal, c’est selon le choix et l’appréciation que nous porterons sur nous-mêmes... ! S’il devait se confirmer que la léthargie où se fourvoient notre peuple est une sclérose dont il serait incapable de se défaire lors des grands enjeux à venir, nous aurions toutes les raisons de craindre l’avenir, car il sera funeste ! Mais, c’est d’ici que Mammon connaîtra le début de son calvaire !...


  • #25845
    le 21/06/2011 par clemence
    Les indignes niais

    « Nous ne devons rien, nous ne paierons rien ! »
    et..."nous n’emprunterons plus jamais rien à l’étranger"

    l’un ne va pas sans l’autre


  • #26399
    le 23/06/2011 par Vidocq
    Les indignes niais

    @Charles Aissani

    Tout d’abord je constate que vous consultez le site ER regulierement, a la bonne heure...
    Ensuite, point d’insultes a votre attention mais ce n’est pas votre commentaire qui m’a fait reagir mais la video auquel cet article se refere.

    Votre discussion avec BenBall, que je trouve extremement pauvre et caricaturale.
    Je vous reproche votre manque d’argument pour contredire des assertions telles que "on collaboborareu pas avec alain soral l’extreme droite fasciste..."

    Neanmoins je me felicite que vous interveniez sur ce site et vous conseille en toute humilite de bosser les articles et les video E&R, pour comprendre qui sont les idiots utiles du systeme et pour ne pas en etre.

    Te rends tu compte que ce pseudo mouvement francais des "Indignes" n’a rien a voir avec la spontaneite de la grece ou l’espagne mais qu’il rassemble quelques fils de bourgeois (on choisit pas sa naissance n’est ce pas), n’ayant aucune comprehension de ce qui se passe reellement et qui teleguide le pseudo mouvement en question ?

    En bref, si on est pas radical, on travaille pour le systeme qui nous met en esclavage.


  • #26821
    le 25/06/2011 par Kombat_les_Protocoles
    Les indignes niais

    @ clemence



    « Nous ne devons rien, nous ne paierons rien ! »
    et..."nous n’emprunterons plus jamais rien à l’étranger"
    l’un ne va pas sans l’autre




    Entièrement d’accord.
    .
    Dans "Les secrets de la réserve fédérale" d’Eustace Mullins, Michel Drac rappelle en préface le passage de Joseph dans la Bible qui organisa des réserves de grains pour pallier aux années de pénurie.
    Mais le peuple Egyptien cessa d’épargner de lui-même.
    A la prochaine disette, les affamés cédèrent leur terre à Joseph contre du grain.
    .
    Aujourd’hui comme hier, l’irresponsabilité se paye très cher.


  • #54294
    le 16/10/2011 par anti-antisémite, anti-matchiste, anti-tarésansprofondeurd’esprit
    Les indignes niais

    J’aimerais mettre cela au clair : dans ton article, tu cumules anti-européanisme, matschisme, extrême-droitisme, protectionnisme, antisémitisme, réactionnisme, et j’en passe... une montagne de rétro-gradismes gratuits et n’ayant rien à faire dans le propos.

    Je suis déçue, j’aurai aimé trouvé un article construit allant contre le mouvement des Indignés, histoire de voir quels arguments on peut y opposer. Au lieu de cela je trouve un article sans fond autre qu’une haine étonnamment diversifiée (qui trouve crédit à tes yeux ?), emplâtré dans un style surfait qui accumule les métaphores et les jeux de mots grinçants comme on ferait de grimaces.

    Au final, après avoir parcouru l’article, on ne sait rien de plus qu’à la lecture du titre de l’article : d’accord, tu les trouves niais, tu les méprises, et tu en méprises beaucoup d’autre, mais où est le fond de l’argumentation ? Où est l’étude du mouvement, de ses enjeux, et des raisons pour lesquelles, selon toi, ils sont voués à l’échec (à part le fait qu’ils sont soit disant bourgeois et s’asseyent sur des marches d’escalier) ?


  • #62983
    le 09/11/2011 par Nicolas
    Les indignes niais

    Qu’il faut être mauvais et intolérant pour fustiger de la sorte des gens qui (eux au moins) avouent ne pas savoir grand chose mais veulent avance vers un mieux. En effet qui mieux qu’un débile de parti politique peut démonter des gens qui ont visiblement cent fois plus de sagesse et veulent à juste titre se débarrasser des cons dont le seul but, sous couvert d’idées qui ne leur appartiennent pas et ne comprennent souvent pas, et le pouvoir à tous prix. Que ça doit être bon de profiter des autre à son tour !!!!!!! Hein !!!!

    Non mais merde c’est pas en critiquant les autres avec des mots qu’on vien de trouver bêtement dans le dico qu’on avancera !
    Alors l’auteur de ce texte aveuglé de violence tente de voire un salut dans la fraternité.
    Einstein avait raison : « la bêtise humaine est bien infinie » !!!!!

    Coeurdialement
    Nicolas

     

    • #67694
      le 22/11/2011 par ligeia22400
      Les indignes niais

      je ne peux qu’adherer, mais il me semble que lorsque l’on ne comprend plus les choses, on utilise tous les mots bien ronflants que l’on peut trouver pour argumenter, le resultat, cet article haineux et stupide, franchement bien souvent j’ai honte de ces pseudos intellectuels qui pensent avoir la verité absolue...


  • Afficher les commentaires suivants