Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Les médias essayent de faire passer le mouvement antimasque pour minoritaire et pathologique

Après avoir tabassé les Gilets jaunes pendant 18 mois, pour finir par en faire des nazis assoiffés de sang juif, les médias mainstream, dans la mouise économique et morale jusqu’au cou, nous refont le coup avec les antimasques. Soudain, refuser de porter le masque sous 40 degrés dans une France rendue paranoïaque revient à assassiner d’autres Français, les bons cette fois-ci, ceux qui obéissent aux délires de domination très intéressée de la bande à Buzyn-Lévy-Hirsch-Salomon-Véran-Cymes-Lacombe-Delfraissy, par ordre d’importance. Et on ne parle même pas de Gilead et Bill Gates.

 

La France : « I can’t breathe ! »

Tout a commencé avec des prises de parole spontanées dans les jardins de Londres, ce fameux débat à l’anglaise et à l’air libre qui n’existe pas en France. Des citoyens ont jugé que les injonctions de leur oligarchie médiatico-politico-médicale étaient contre-nature et allaient contre la santé des citoyens. Effectivement, dans une Europe où la grippe a quasiment disparu et où il ne reste pratiquement que des porteurs sains (qui peuvent se faire tester positifs, d’où la propagande actuelle sur une impossible deuxième vague), comme dans tout été qui suit la grippe saisonnière, porter un masque est non seulement absurde mais dangereux. On respire mal, on suffoque, et on a surtout l’air con, profondément con.

Et avoir l’air con n’est pas si inoffensif : cela perturbe sa place dans l’ordre social, et son système immunitaire, on se demande pourquoi on respire à travers un filtre étouffant alors que d’autres se baladent tranquillement dans les rues, souriant, parlant, échangeant. Le masque est une punition, un nouveau moyen de répression oligarchique, à ajouter à la longue liste des opérations de terreur plus ou moins fine du haut contre le bas. Tous les Français n’étant pas conscients de la nature profondément antifrançaise du pouvoir profond, ils obéissent sans sourciller, étouffant doucement leur libre-arbitre et leur instinct.

 

 

Avec la vague de chaleur qui s’abat sur notre pays, le masque, qui était inutile, devient réellement dangereux. Et les autorités le savent : elles peuvent se prendre un sacré retour de bâton, comme celui des 25 000 morts en trop et de l’hécatombe en Ehpad, une hécatombe qui n’était pas obligatoire. Là encore, comme disait le Pr Raoult, les conséquences risquent d’être « sanglantes » et une autre affaire d’État, à l’image du sang contaminé, est en train de voir le jour. C’est peut-être pour ça que Blanquer a jugé bon de mettre la pédale douce sur la répression des enfants à la rentrée scolaire.

Dans la grande tradition des titres qui dénigrent le bon sens de la population, France Info la mal-nommée (France Intox serait plus adapté), avec une jolie faute d’orthographe tout à fait raccord avec leur qualité d’information, fait passer les antimasques pour des fous :

 

Dans l’intro du site de propagande de service public qui n’est qu’un service oligarchique privé, tout est dit :

« Quand Antoine Brinquin, médecin en Bretagne, arrive chez un patient pour des douleurs abdominales, début août, après un appel du Samu, il ne s’attend pas à tomber sur cette famille qui s’oppose au port du masque. Le généraliste est contraint de faire demi-tour devant l’entêtement de ces personnes qui refusent de se couvrir les voies respiratoires. "Ils voulaient presque entrer dans la discussion et me convaincre de ne pas en porter", explique à franceinfo ce membre du syndicat de l’Union française pour une médecine libre.

Le patient rappelle le 15 et finira par accepter de le porter, à contre-cœur, pour être pris en charge par une ambulance. "Il y a une part d’égoïsme de la part de ces gens-là, estime Antoine Brinquin. Ils ne comprennent pas que nous portons des masques pour nous protéger de l’épidémie. Mais aussi – et surtout – pour protéger les autres." »

Et quel « expert » mandate France Intox pour appuyer la version officielle absurde ? Tristan Mendès (on a retiré France pour une question de logique) !

« Le mouvement des antimasques a fait ses premières armes dans les manifestations anticonfinement aux Etats-Unis. Puis, il s’est répandu "un peu partout autour de la planète, en fonction des décisions politiques prises par rapport aux masques", observe pour franceinfo Tristan Mendès France, maître de conférence associé à l’université de Paris et spécialiste des cultures numériques. Au Royaume-Uni et en Allemagne, il a même donné lieu à des manifestations regroupant plusieurs milliers de personnes. »

Passons sur la polémique autour des statistiques de la manifestation de Berlin, 15 000 ou 150 000, ce qui compte, c’est la mobilisation populaire de bon sens et la répression médiatique qui a suivi dans la foulée. Tout de suite, les organes répressifs qu’on dit d’information ont attaqué, sur ordre du pouvoir profond, représenté ici par Mendès, qui n’a aucune légitimité gouvernementale ou élective, avec la hargne et la bêtise qu’on leur connaît.

L’autre technique, à côté de la diabolisation (il faut voir par qui !) du mouvement, est celle de la minimalisation :

« En France, le phénomène reste pour l’instant marginal, puisque selon un récent sondage, 85% des Français se disent favorables au port du masque dans les lieux publics clos. Mais l’opposition est de plus en plus visible sur les réseaux sociaux et plusieurs pétitions commencent à circuler. Sur Facebook, les groupes de francophones antimasques les plus actifs restent pour l’instant belges ou québécois. Mais les Français commencent à s’organiser. "J’ai créé le groupe Facebook début mai, lorsque l’obligation de porter le masque a été décidée dans les transports en commun", explique à franceinfo Mourad, 35 ans, qui gère un groupe comptant environ 4000 membres. La communauté a pris de l’ampleur avec la décision gouvernementale, en juillet, de rendre le masque obligatoire dans les lieux publics clos. »

Un, on écrit que c’est mal ; deux, on écrit que c’est minoritaire ; trois, on passe en mode panique quand on voit que l’incendie prend et que ça risque de devenir majoritaire. Longtemps, la majorité de l’opinion publique française a soutenu le mouvement des Gilets jaunes. C’est que, derrière, la classe moyenne commençait à comprendre qu’elle pouvait être la prochaine, après la France périphérique, sur la liste noire oligarchique. Ce qu’il se passe actuellement avec le mouvement antimasque rappelle précisément l’évolution de la presse soumise lors de la révolte des Gilets jaunes. On peut donc à l’avance savourer les rétropédalages, les confusions, les injonctions contradictoires et les timides mea culpa.

Justement, la complotisation du mouvement des Gilets jaunes n’ayant pas donné tous les succès espérés, la presse soumise tente de séparer les bons des mauvais antimasques, les complotistes des non complotistes.

« Tous les pourfendeurs du masque ne sont pas complotistes, "mais ils sont probablement pour la plupart victimes de la façon qu’ils ont de s’informer", analyse Tristan Mendès France. Certains estiment que le port du masque était sans doute efficace au moment du pic épidémique, mais que la situation actuelle ne le justifie plus. "Maintenant que les courbes montrent que ça va mieux, on veut le rendre obligatoire, je suis dans l’incompréhension des choix du gouvernement, témoigne Tom, un jeune coach sportif, très actif dans son opposition au masque sur Twitter. Je pense que le gouvernement cherche à se protéger d’un éventuel procès qu’on pourrait lui faire." »

 

La question que doivent se poser les journalistes idiots, c’est : comment un type en excellente santé physique et mentale peut-il ne pas porter de masque, c’est-à-dire ne pas se soumettre aux ordres venus d’en haut ? Cela pose un problème de logique, qui n’a pas de solution, puisque le postulat de base, « le masque est bon pour la santé », est faux ! Le gouvernement, et sa presse exsangue aux ordres, sont en train de se fabriquer un nouvel ennemi en plus des Gilets jaunes et des Français conscientisés : ceux qui ont gardé un certain bon sens dans le chaos actuel. Les appels au boycott fleurissent :

 

 

Le pauvre Tristanti-France Mendès tente de sauver les meubles oligarchiques :

« "Il s’agit d’un symptôme du discrédit de la parole d’expertise et de la parole d’autorité, dans le prolongement de la séquence Covid. Aujourd’hui, ce sont plutôt les masques. Demain, ce sera les vaccins, confirme Tristan Mendès France. On perçoit qu’une partie de la base militante, plutôt à l’extrême droite, se trouve dans une posture de défiance par principe au gouvernement actuel pour des raisons idéologiques." Les atermoiements du gouvernement comme des experts sur cette question du masque ont, en outre, donné du grain à moudre aux opposants, tout comme les récentes décisions d’étendre l’obligation du masque à certaines zones en extérieur, une mesure qui provoque le débat entre scientifiques. »

On peut donc ajouter l’agent sioniste sans crainte à la bande Buzyn-Lévy-Hirsch-Salomon-Véran-Cymes-Lacombe-Delfraissy qui est à l’origine de ce scandale gigantesque qui a détruit une partie de la production, de l’emploi et du moral des Français. Macron avait raison, nous sommes bien en guerre.

« Mais il y a plus inquiétant encore. La défiance croissante envers les masques s’accompagne également en France d’une multiplication des tensions, des altercations dans les commerces, les transports en commun. À Bayonne, un chauffeur du bus est mort en juillet après avoir été violemment agressé par plusieurs hommes qui étaient montés dans son véhicule et à qui il avait notamment demandé de mettre un masque. Plus récemment, un client d’une laverie a également été roué de coups dans le Val-d’Oise pour avoir demandé à un autre client de se couvrir le visage. »

Les perles des pro-masques

Ici, Dominique Jamet dit tout et son contraire dans la même phrase :

 

 

C dans l’air, contraction de Conneries dans l’air :

« Faut apprendre à vivre avec le virus ? »

« Le plus gros cluster ce sont les établissements de santé... »

 

 

Des chiens renifleurs contre le Covid :

 

 

Bouzou, le libéral de choc de la télé, voit dans le mouvement antimasque une résistance au néolibéralisme. Pour une fois, il a raison :

 

 

Et le meilleur pour la fin, la saillie de Véran, monsieur Ventilo :

 

 

Comme prévu, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

104 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Tous ces connards d’experts de plateau,
    qui viennent faire la retape du gouvernement
    et des mondialistes en nous
    prenant pour des idiots.
    Est-ce qu’ils portent le masque sur
    le plateau de télévision qui est un endroit
    Clos ?
    La réponse est non, c’est pour dire comment
    ils se foutent de nous.
    Tristan Mendès va falloir qu’il songe à
    remigrer au Portugal.

     

    • tout à fait.
      ces ordures osent faire la morale aux antimasques alors qu’ eux-mêmes n en portent pas et ne respectent pas la fameuse connerie de distanciation sociale (terme non équivoque )
      Mais le pire ce sont les moutons masqués abrutis qui ne le remarquent même pas et qui continuent à se ballader fièrement avec leur muselière malgré la canicule et qui réclament une extension à l obligation du port du masque en extérieur partout en France
      Et les violences que ça génère entre pro et antimasques est voulue par l oligarchie avec la fameuse doctrine du diviser pour mieux régner
      demain si on leur demande aux mougeons, de porter une combinaison spatiale pour ne pas choper le méchant couillonavirus et bien ils la porteraient sans rechigner


    • Faut l’appeler Tristan Mendès Israel. Cela sera beaucoup plus clair pour tout le monde.


    • En plus y a la clim sur les plateaux.


  • La militarisation plus douce de l’école est là pour rassurer les profs essentiellement. Beaucoup déjà ne veulent pas y aller et utiliser un droit de retrait me disait un contact qui a des profs de lycée dans sa famille.
    Si ils le font, ils feront en plus le jeu du nettoyage du million d’employés de l’éducation nationale avec les futurs skype-cours à distance.
    L’inversion psychologique restera forte tout de même, les aînés de plus de 11 ans seront muselés quand les plus petits seront semi-libres.
    On est toujours dans la destruction révolutionnaire de la crédibilité et de l’autorité des aînés. Ça reste bon et les écoles devenant intégralement des hôpitaux psychatriques développeront les bonnes habitudes et les bons gestes au Hellfest.

     

    • Comme disait en gros un Gilet jaune bien connu :

      Si vous pouvez échapper à la piqûre létale de l’avortement à 9 mois légalisé, ils vous rateront pas à 70 ans à coup de Rivotril et de Redemsivir* !......

      Maintenant entre les deux, entre le début et la fin, ils vont tout faire pour que notre vie soit un enfer. Parce que c’est leur projet et aussi l’ambiance préférée de leur Grand Maître cornu !

      Welcome in the New World Order "...et je dis bien personne ne pourra s’y opposer" (Sarko, 2009)

      *lol : la fiche de cet antiviral sur Wikipedia porte le nom "Remdésivir", vérifiez. C’est vous dire le sérieux de cette encyclopédie en ligne.


    • Oui, étant prof du secondaire et de prépa (ex de l’EN, maintenant travailleur indépendant), je confirme.
      Faire cours avec des élèves qui tournent parce qu’on divise une classe en 3 ou 4 groupes pour respecter la distanciation maçonnique, le tout muselés 8h/jour, droit de toucher à rien (il faut tout désinfecter), et le prof muselé aussi... autant rester chez soi et dire qu’on met un terme à l’enseignement, et voilà. Au moins ce sera plus clair.
      Je n’arrête pas de recevoir des "services de presse" de Nathan, Hatier, etc. qui tentent de me vendre des "outils de pédagogie non présentielle", donc des outils numériques divers, en traduction, pour la rentrée.

      Et ça, ça pue sévère...

      A un moment ils parlaient de placer des plaques en plexiglas pour séparer les bureaux des élèves, vous voyez où on en est...


  • Je mets le masque dans les magasins parce que sinon ça crée des problèmes et j’ai d’autres chats à fouetter mais dehors je le mettrais jamais, y a tellement de sujet ou ces co***rds me font chier et sont individualistes/égoïstes à mort et encore une fois là, je dois faire quelque chose pour ces chiens.

    Je passe parfois mais rarement dans les endroits ou l’injonction a lieu dans ma ville mais qui sait si je n’irais pas faire un tour exprès...

     

  • On est en plein fabrique du consentement ! Et dans les 10 commandements de manipulation des masses avec la culpabilité de contaminer quelq’un...


  • Ca serait quand même vachement +simple de fermer nos frontières et d’arrêter d’importer des immigrés, dont pas mal sont testés positifs au Coronavirus (entres autres calamités)

     

  • Cette campagne de discrédit des non porteurs de masque traduit d’une part, l’ignorance qui demeure crasse du vulgum pecus qui s’abreuve à TF1, BFMtv, à l’Immonde, Laberration, le Connard Enchaîné, le FrippeGaro... et d’autre part le perversité de ministres sinistrés depuis longtemps qui ne savent plus quoi faire pour exécuter le diktat des mondialistes.
    Il nous faudra être patients mais ne désespérons jamais, tôt ou tard ils paieront et très cher leur forfaiture, leur trahison, leur veulerie.


  • Ce qu’il y a de bien avec les khons des chaines info, c’est que tu coupes ta télé ou tu t’en débarrasses et hop, tu ne les vois plus !!!!! Et de plus, j’ai l’impression que plus il fait chaud, plus ils racontent de khonneries. le soleil doit leur taper sur le crâne. L’insolation, c’est dingue comme ça peut ramollir le cerveau.......


  • et si les anti-masques étaient à la solde du lobby pharmaceutique ? Pas de masques, plus de malades, plus de médicaments pour les soigner = plus de profits pour les labos pharmaceutiques. Je dis ça, je dis rien...

     

  • Oh les cons... surtout le Ministre de la Santé !

    (Non ne me ressortez pas Audiard, merci) On dirait qu’ils se sont donnés le mot, on a vraiment l’impression d’un réseau obscur... la République sans doute !

    « A partir de lundi on boycotte tous les magasins qui nous obligent a porter un masque »
    Oui madame... Où irai-je acquérir mes feuilles de papier hygiénique s’il vous plaît ?
    Le masque peut faire l’affaire ?! Il est lavable il est vrai !
    Se torcher avec les valeurs de la République est-ce un péché ? C’est une vraie question.
    _
    Je retiens surtout deux choses, avec le Véran :

    - les chiens renifleurs ! excellent !!! > Éric Caumes intervenant BFM toute la journée il raconte des conneries ! Un humoriste qui s’ignore !

    - « étendre l’obligation du masque à certaines zones en extérieur »
    Très bien ! Là je suis d’accord. Continuez !


  • En photo : les débuts du bondage.


  • Ca tarde à venir leur loi de "crime de contestation du port du masque".

    C’est plus pendant les vacances qu’on vote toutes les lois liberticides en France ?

    - Loi du 1er juillet 1972 contre racisme, dite loi Pleven
    - Loi du 13 juillet 1990 tendant à réprimer tout acte raciste, antisémite ou xénophobe, dite loi Gayssot


  • il y a des guillotines qui se perdent


  • ici au Québec : gros amateurisme des organisateurs d’une manif antimasque samedi 8 août. Il est impossible de trouver la moindre info sur le net. Où ? Quelle heure ? etc.

    Les mecs restent enfermés dans leur petit univers de facebook et ne savent pas communiquer. Dommage. Je serais allé.


  • Quelqu’un peut-il répondre à cette question ?

    Par décret pris le vendredi 17 juillet et publié le samedi 18 juillet au Journal officiel, décret qui stipule qu’il est obligatoire de porter un masque dans les lieux confinés, et sa mise en œuvre intervenant à compter du lundi 20 juillet 2020, pourquoi dans des lieux confinés comme les studios TV, les journalistes et leurs invités ne portent-t-ils jamais de masques ?

     

    • Parce que les mesures de distanciation sont suffisantes.



      article 1 (extrait) :
      I. - Afin de ralentir la propagation du virus, les mesures d’hygiène définies en annexe 1 au présent décret et de distanciation sociale, incluant la distanciation physique d’au moins un mètre entre deux personnes, dites barrières , définies au niveau national, doivent être observées en tout lieu et en toute circonstance.

      Annexe 1 (extrait) :
      Les masques doivent être portés systématiquement par tous dès lors que les règles de distanciation physique ne peuvent être garanties.



  • Il est dangereux de ne pas porter de masque !

    De nombreuses personnes se sont faites agresser parce qu’elle n’en portait pas.

     

    • Moi j’ai vu l’inverse.
      Des masqués qui pétaient les noix des
      sans masques, sont repartis sans masques
      après une belle baston.
      Le système a besoin de diviser.
      Après les noirs contre les blancs,
      les pro-chloroquine contre les contre,
      maintenant les anti-masques contre les masqués.
      Le jour où tout se petit monde va se retourner
      contre ces manipulateurs. Ouiouille !!!
      Sinon c’est toujours Bain and Co qui gère le
      déconfinement/reconfinement/masqués/pas masqués ???


  • Eric CAUMES et ses chiens renifleurs de COVID qui vont choper le virus à force de le renifler, pauvres bêtes...


  • Les perles pro masques : mais qu est-ce que j ai ri, mais qu est-ce que j ai ri !!!


  • Concernant le port obligatoire du masque, j ai dit tout haut rapidement ce que je pensais du masque à une caissière d un supermarché ce matin, voilà qu un homme d âge mûr me sort : "allez y voir les hôpitaux", je lui ai dit poliment : "médias tradi, officiels et leurs stat, permettez-moi d’en douter...". Je suis partie avec un "au revoir et chacun ses convictions personnelles" et j ai entendu qu il disait à la caissière :"elle n a pas encore vu les hôpitaux celle là". En gros, le simple fait d être contre le port du masque suffit à être taxé/e de frapadingue. Tout le monde se plaint d’infection dans la partie ORL (y compris moi) depuis cette décision idiote. Au début du pic de cette pandémie propagée volontairement, pas de masque dispo, pas obligatoire, puis c est devenu obligatoire même si c est efficacité, protection zéro. Et ce peye (monsieur d un certain âge) vient me faire la morale comme si j étais une génocidaire ? Je me demande si ce ne sont pas nos Ministres de la santé, certains membres du corps médical et médias qui le sont réellement que je voulais lui balancer en pleine poire.

     

    • Le masque c’est comme les vaccins, ca protege de tous mais en fait ca protege de rien.

      Un enfant non vacciné n’est pas admis dans une classe car il risque de contaminer tous les autres enfants qui eux ont été vaccinés.

      Mais s’il ont tous été vaccinés :

      1) l’enfant non vacciné ne peut pas les infecter car ils sont tous vaccinés
      2) si l’enfant peut les infecter, a quoi leur a servis de se faire vacciner ?

      Meme réponse à donner aux fragiles masqués :

      1) T’as un masque donc je ne peux pas t’infecter
      2) Si je peux t’infecter alors pourquoi portes-tu un masque ?


    • Demandez-leur s’ils connaissent la finesse de filtration d’un masque (1 micron), puis la taille d’un virus (max dix fois moins). Et apprenez-leur au passage que sur les boîtes il est indiqué que ça ne protège pas des virus et des bacteries.
      Si l’on vous rétorque que c’est pour "protéger les autres", demandez à la personne : "ah oui, vous étes malade ?"


    • @ Domino

      Dans un magasin j’ai dit que les masques ne protégeait pas contre les virus et que c’était mentionné sur la boîte et une dame m’a rétorqué qu’elle était infirmière et que ne pas porter de masque était dangereux, que le virus était dans l’air etc....Bref, donc j’ai compris qu’elle n’a pas écouté ce que je lui ai dit à propos du virus qui traversait les masques. Elle s’est juste empressée de me donner sa profession comme preuve d’autorité en la matière alors que pas mal d’infirmières disent la même chose que moi....La propagande médiatique a fait beaucoup de dégâts sur certains esprits au point qu’ils ne savent même plus réfléchir par eux-même, ni écouter ce qu’on leur dit.


    • Jul et Domino,

      Merci beaucoup pour vos pistes de réflexion. Mais qu est-ce que j’ai ri avec votre "ah bon, vous êtes malade ?". Je pense comme Adélaïde, on aura beau leur donner des arguments suivants : indications sur les boîtes à masques, l utilisation appropriée d un masque dans un bloc opératoire ou en dentisterie. Conséquences du port du masque en pleine canicule, absurdité de porter un masque dans les rues, parcs, etc. Le masque est un bouillon de culture, etc. Mais rien n y fait, on prêche dans le désert.

      Notez aussi qu à la TV belge, au jt d une chaîne publique, les Nord Américains, les Britanniques et Allemands qui sont descendus dans les rues pour faire savoir qu ils sont contre le port du masque ont été qualifiés par une juriste de (tenez-vous bien) : antifas, complotistes, anti vaccins, homophobes, xénophobes et le meilleur pour la fin : antisémites.

      Autre remarque, lorsque j ai voulu tirer les vers du nez de mon médecin traitant (à propos du traitement préconisé par le Dr. Raoult ; je précise que j habite Bruxelles), devinez sa réaction ? Le stock de Plaquenil et azytromycine sont réservés pour l’hosto et maisons de retraite (c’est le cas de le dire, ils ont été coupés de leur proche et le sont encore actuellement). Je lui ai rétorqué "100% d acc pour les homes (Ehpad, seniories, maisons de repos) mais il aurait été plus logique que vous médecins de tous les pays administrez aux patients ce traitement au début des symptômes pour éviter d atterrir en réa" . Il a fait fi d ignorer ma suggestion et est passé à autre chose. Pour lui, étant donné que je suis qu une personne lambda, même en ayant un peu de bon sens, et bien, je suis à ses yeux, certainement une ignare de déficiente mentale. En clair, l omerta touche le secteur de la santé, les gouvernements et les médias.


    • @Jul

      Ma fille a emmené son fils d’un an chez un médecin pour voir si tout va bien. Elle m’a demandé de l’accompagner le petit n’etant pas vacciné. Quand le médecin l’a su elle n’arretait pas de dire tout va bien tout va bien comme si c’était pas normal et elle a fini par dire : je ne suis pas les enfants non vaccinés « j’ai répondu : c’est normal il n’en ont pas besoin « Elle était tellement choqué qu’elle est restée sans voix


    • Jul et Domino,

      Merci beaucoup pour vos pistes de réflexion à donner à ces crédules mais je rejoins le commentaire d Adélaïde, on prêche dans le désert avec ces personnes qui sont convaincues que ce masque est indispensable.


    • Pourquoi voulez vous les convaincre ?
      Ces personnes vous démontrent pourtant par a + b qu’elles n’ont pas de discernement.
      Cherchez plutôt les sceptiques ou ceux qui en ont ras le cul, c’est meilleur pour le moral et plus productif.


  • Les choses changeront lorsque les agressés (sans masque) deviendront les agresseurs de leurs agresseurs !

    A cela, il faut absolument revoir la Charte de Münich concernant les journalistes ! Des armées de putes analphabètes à qui on donne la parole et ne subissent aucune sanction. A la Libération, bien sûr pour ceux qui seront encore en vie ...

     

    • On est d’accord c’est une question de rapport de force. Il faut que la peur change de camp, ou disons, pour les masqués qu’elle se transpose de la peur du covid et de la loi maçonnique à la peur du non masqué. Pas d’accord pour dire qu’il ne faut pas horizontaliser le conflit ! C’est la guerre ! C’est le président qui l’a dit : et la guerre même si de l’ennemi que sous que des troupes supplétives (c’est ce qu’il nous impose) on ne les laisse pas nous faire la morale, on les affronte de manière à anéantir le pouvoir que leur donne la sensation d’être du côté de la loi.


  • Ils viennent de décréter le port du masque en exterieur a Paris !
    il n y a absolument RIEN de logique dans cette décision prise a la sournoise
    Quelle est l’utilité de faire ca a la fin de l epidémie , en plein mois d’ aout soit la periode la plus sèche qui est la moins propice aux virus , par des températures caniculaires , et SURTOIT au moment ou il n’y a quasiment PLUS PERSONNE a Paris .

    Intérêt NUL pour le coté Sanitaire mais magnifique oportunité pour les ordures qui nous gouvernent pour avancer leur pions en traitre vers la dictature sanitaire mondialiste.

    Ou sont les partis dit d’opposition sur cet évident foutage de gueule ?
    ou est le RN ?
    ou sont les insoumis plus soumis que tous les autres sur cette blague du masque qui devient de moins en moins drôle ?


  • Tout à fait d’accord avec l’article... Autant, pour un policier, porter un gilet pare-balles qui n’arrêterait pas les balles ! Mais le problème est qu’il faut bien manger et faire ses courses et j’ai pas 135 balles à donner à chaque fois ou m’engueuler avec monsieur froussard... Même si j’en pense pas moins ? Alors j’ai fait des trous dans le mien ! Bien visibles ! Pour l’instant pas eu encore de remarque... Des gens le voient , mais n’ose pas la ramener visiblement ? Le problème est que nous sommes trop peu nombreux et pas organisés pour être efficace... Mais à la moindre occasion, le "coup de pied de l’âne"... hein !

     

    • Peut être un masque en dentelle ?


    • cette histoire d’amende c’est trop facile pour ne rien faire : il suffit juste de ne pas donner son identité, faire comme si on n’avait rien entendu et continuer à avancer comme si de rien était ; et pour cela si vous n’êtes pas assez courageux il suffit de le faire à plusieurs, les flics seront très vite débordés et la procédure pour retrouver l’identité d’une personne n’est pas simple ça prend du temps et de la paperasserie. il suffirait de quelques dizaines de milliers de personnes totalement silencieuses pour bloquer tous les commissariats de France.

      Au fait les chiffres de l’INSEE (mortalité en France toutes causes confondues) sont sortis pour mai juin juillet :
      https://www.insee.fr/fr/statistique...
      1% de moins qu’en 2019 et 3% de moins qu’en 2018 (super la deuxième vague) ce qui fait que pour l’instant l’année 2020 question mortalité est une année comme les autres et même plutôt basse pour l’instant.
      La surmortalité de mars avril est exclusivement due à la mort de patients de plus de 70 ans non soignées hôpitaux+17% Maisons de retraite +55%, domicile +33% et pour les moins de 50 ans il y a même encore moins de morts que les années précédentes.
      la politique sanitaire de Mars Avril a permis rassembler en une période plus courte des morts qui de toutes façons auraient eu lieu dans le courant de l’année : Et ce sont encore les chiffres et graphiques officiels de l’INSEE qui le démontrent :
      https://www.insee.fr/fr/statistique...


  • Le masque des faux semblants, le masque de la honte et de la trahison, ça c’est pour le politique, nous c’est plutôt à visage découvert que l’on veut exister, pour pousser la voix, rester audibles, quand bien des fois à côté de ça vaudrait mieux ne plus entendre et ne plus rien voir (Boules quies et bandeau sur les yeux), à l’image des trois singes symbolisant les trois gestes. Bon alors ça y est on a fait le tour des trois...ok, alors maintenant singe numéro un t’enlève tes mains de tes oreilles, toi de tes yeux et enfin toi de ta bouche... c’est bon ? On est prêt ? On est à point là non ? Plus (+) et le repas va cramer. Allez messieurs les politiques ""A table, vous allez mangés !!! Mais là ce sera à notre sauce.


  • "Buzyn-Lévy-Hirsch-Salomon-Véran-Cymes-Lacombe-Delfraissy" mais c’est la liste Covid


  • Brassant énormément d’air à chacune de ses interventions, notre ministre du médicament (avant on disait ministre de la santé), ne supportant pas la concurrence décide d’interdire .... Les Ventilateurs !!!


  • La " putasserie médiatique " arrogante et sionisée à outrance se doit d’obéir aux " donneurs d’ordre " , ce ramassis de menteurs et d’escrocs incompétents , alors elle ordonne à ses petits larbins péteux, qui se disent aussi journalistes ! , de faire la propagande répugnante indispensable aux intérêts des puissants labos qui pourront bientôt vendre leurs vaccins " poisons " par centaines de millions ! Humm ! ,quelle belle affaire juteuse ce merveilleux virus ! Allez allez ! les journaleux radios , tv , journaux , au boulot ... y a encore du tapin à faire si vous voulez votre gros chèque à la fin du mois !


  • C’est pas directement lié, mais avec un rapport tout de même.
    Mes recherches continuent.

    Selon Stephen Bustin ( CHERCHEZ SUR GOOGLE), la sommité internationale en terme de test PCR, rt PCR, avait mis en garde il y a déjà plusieurs années qu’il faut respecter des normes bien précises et établir un standard international à suivre pour que ce test soit fiable et pour qu’on puisse faire des comparaisons entre labos et pays.

    Cela n’a jamais été fait.

    Ce test est donc selon lui pas fiable car chaque labos fait sa sauce et en plus ne dit pas comment, ils ne donnent pas les détails.

    Ceci explique le gros problème de reproductibilité de ce test, et cela fait des années qu’on sait cela.

    La reproductibilité par ou entre examinateurs est un critère fondamental en science et tout le monde s’en fou.


  • A quand les portiques avec touché rectal obligatoire pour savoir si l’on est affecté voire infecté par le connardovirus ??? En même temps, j’en connais qui y passeraient des journées entières afin d’être certain que... on ne sait jamais !


  • Ils n’ont de cesse de nous la faire à l’envers, toujours les mêmes méthodes caricaturales, quoi dire de plus.

    C’est extraordinaire, tous ces intervenants moralisateurs hystériques qui surfent sur la vague de la peur quotidiennement à des fins liberticides, ne portent le masque, ils sont pourtant dans des espaces clos et ce, depuis le début de cette mascarade Covidiot-666 Made in Deep state en collaboration avec l’OMS, Bill Gates and Co.

    Nous, le peuple, on vous emmerde, vous et votre projet, la liberté de l’être humain est sacrée et fondamentale, elle n’est pas négociable.

    Ce qui doit être muselé, c’est la manipulation, désinformation et le mensonge médiatique, alors je souhaite encourager cette pressetipute à mettre ce masque qui n’est rien d’autre qu’une muselière conforme aux normes européennes de servitude volontaire à Jérusalem, capitale planétaire selon le mage Attali, vous, les putes subventionnées qui fanfaronnaient à postillonner des maladies verbales transmissibles (MVT) de vos maquereaux oligarchiques sur les plateaux de télévision.

    Que ces putes aux ordres mettent la muselière et pourquoi pas un collier anti-aboiement avec décharge électrique histoire d’’avoir la paix et pouvoir vivre paisiblement. Depuis la fin de la seconde guerre mondiale, nous vivons dans un monde sous l’emprise des vainqueurs mondialistes mortifères, suprématistes, qui tentent aujourd’hui de nous liguer les uns contre les autres, de nous génocider avec une guerre silencieuse à défaut de nous tirer dessus, à l’aide d’un stratagème plandémique et les nouvelles technologies... alors place au bon sens, Il y a comme un arrière goût de pisse planétaire après 1945 et ce code de Nuremberg bafoué à tout-va, qu’on se le dise, quand même, Merde, Quand Même !

    À présent, la coupe est pleine avec cette psychose plandémique en perdition, the cup is full dirait Trump, cela fait trop longtemps que ça dure, la masse doit se dire qu’il est grand temps d’arrêter d’être pris pour des cons.

    Vouloir réduire l’être humain à un code-barres par injection vaccinale ou toute autre technologie machiavélique, l’état profond à l’aide de ses employés sans état d’âme, pourris par l’argent, peut songer à mettre son projet dans l’fion !

    Pour conclure, toute personne au cerveau normalement constituée, saine de corps et d’esprit, ne porte pas de masque, par respect de sa liberté, son futur et celui de nos enfants.

    Courage, on les aura !

     

    • il faut être très prudent car ce virus est plus contagieux que la peste, le choléra et ebola réunis car il peut se transmettre en croisant un cycliste dans une forêt.
      En gros c’est ce qu’ils veulent nous vendre.
      Il veulent nous maintenir pendant des mois par ces conneries car ils comptent bien sur les sous des vaccins.


  • S’il y a un coté positif à l’obligation de port du masque en espace non clos, c’est de pouvoir faire immédiatement la distinction entre les trouillards obéissants et les autres.
    Il va me falloir sérieusement songer à rejoindre ou créer une communauté de gens sains d’esprits et quitter définitivement la communauté des mougeons.

     

  • Je suis entrée au supermarché(intermarché) pourtant sur les portes automatiques fiché(port du masque obligatoire),je n’avais pas de masque et le seul dans le magasin tout le monde l’avait,ils m’ont rien dit car je pense que la plupart s’en tape et par contre je plains les caissières de porter ça pendant 6h par jour,et dehors n’en parlons pas des c*** à plus 35 degrés.Et au leader price pareil.

     

    • J’ai fait la même expérience plusieurs fois. Le magasin doit assurer la mise à disposition d’un masque si nécessaire.
      Sans cela je sors du magasin en laissant le panier sur place !


    • Si vous faites vos courses en gdes surface (sans vigile à l’entrée) personne ne vous dit quoi que soit, je le constate quotidiennement. En tous cas dans mon bled de 10000 habitants en Isère. Certains clients muselés me regardent parfois avec insistance et je renvoie les regards sereinement jusqu’à ce qu’ils baissent les yeux comme les invertébrés qu’ils sont pour la plupart. Dans les petits commerces par contre ont vous parle du masque obligatoire presque systématiquement, je repond que je ne le mets jamais et que si c’estun problème pas grave je m’en vais. Environ une fois sur deux je peux faire mon achat. Je crois que les vrais cons vaincus du masque sont une minorité.


  • Ce qu’il y a chez E&R et nulle part ailleur, c’est des noms ; beaucoups de noms


  • Et plus les gens porteront le masque, moins leur systèmes immuntaires seront performants (entrainés) au final moi je suis pas contre le port du masque, si ca peut nous débarasser de quelques centaines de milliers de crétins, pourquoi pas !
    Au final ca pourrait être une démarche positive.

    Est-ce que le système de santé à pour but de garder en vie qui ne font rien pour rester en vie ?
    Quand on ne peut pas monter trois etages ou porter sa valise sur 300m... est ce qu’on mérite de vivre ?! (Hors le grand-âge, mais la question demeure).

     

  • Les masques vendus en grandes surfaces ne sont pas« imperméables » aux virus puisqu’il ne s’agit pas de masques prévus pour cela. Donc, en fait, nous allons avoir des personnes qui ont toujours portés le masque et qui choperont le fameux virus voire d’autres vu le nid à microbes qu’elles auront généré durant l’été surtout si le masque n’est pas changé ou nettoyé ...

    Le sachet de conditionnement de ces masques porte l’indication : déconseillé aux personnes souffrant d’asthme et de dyspnée. C’est mon cas. Je l’ai signalé à mon médecin généraliste référent. Il me dit qu’au contraire, je dois le porter et m’y faire. Je lui demandais une attestation de pouvoir porter au moins une visière. Il me l’a refusée sous le prétexte que la visière ce n’était pas pareil ... ??? Toujours des arguments d’autorité mais du n’importe quoi dans les faits ...

    Donc, je porte le masque avec deux trous au niveau des narines et fendu au niveau de la bouche. Dans le magasin, je le descends et le mets au niveau du menton. Ainsi, je me prends pas la tête avec le vigile, ni les manutentionnaires ou les caissières ...

    Je ne suis pas ministre pour être en mesure de rémunérer du personnel de maison, chauffeur, cuisinière, secrétaire, femme de chambre, coursier etc ...

    Mon médecin – je le soupçonne franc-mac, je sais qu’il reçoitdes voyages et des restaurants de labos ... – je ne l’ai jamais rencontré faire ses achats dans des magasins de proximité ! Tous ces gens-là, ça serait intéressant de voir comment ils gèrent leur vie au quotidien comme on dit : trajet en bus, courses au « LIDOLE » du coin, caddie, des « qui-font-la-manche-à-l’entrée », file d’attente avec 1 mètre de distance physique, hangar impersonnel à marchandises, ambiance dépressive, déshumanisante, bref , ils connaissent pas, nos achats, corvées devenus, alors que l’acte d’achat pour s’alimenter devrait être un acte sacré ... comme le fut l’acte de chasser, cueillir, conserver puis déguster dans le respect du Vivant.

    Nous y sommes dans le village concentrationnaire ! Voir ou revoir « Le Prisonnier »

    « On respire mal, on suffoque, et on a surtout l’air con, profondément con ». OUI : con & vide :)

     

    • Changez de médecin référent ! C’est facile. Bien choisir le suivant, lui demander ou demander à la sécu le formulaire, et l’envoyer !
      Aucun asthmatique ne supporte ce masque à la con ! Et même Macron a admis qu’il y aurait des dérogations, tant cette mesure est manifestement irrespirable !
      Il faut songer à prévoir des actions en justice contre les commerces et les médecins qui -vous obligent à porter ce masque qui vous a rendu malade. Dés la pneumonie déclarée, foncer.


    • Le masque a pour utilité de créer cette deuxième vague tant attendue et peut probable en réalité. En ce qui me concerne je refuse de le porter et ce quel que soit le lieu. Vous allez voir que tous ceux qui vont être malades seront les plus zélés à le porter et personnes ne fera de lien. C’est cons sont comme la grenouille qu’on fait bouillir à petit feu. J’ai également fait référence au film le Prisonnier à mes enfants qui ne le connaissent pas.Comme dit Mandela l’a liberté se prend elle ne se donne pas. Vive la France libre


  • Ils ont réussi à trouver une nouvelle occasion de cliver les Français.
    Reconnaissons que ces derniers ont la mémoire courte : en pleine épidéme (alors que les bénéfices sont peut-être supérieurs aux inconvénients), les masques etaient inutiles. Pire, les pharmaciens avaient interdiction d’en acheter pour les vendre (sous peine de prison... alors qu’on libérait les délinquants !). Et les masques sont devenus de plus en plus obligatoires au fur et à mesure que l’épidémie se terminait...
    La différence entre les pro-masques et les anti-masques est que les premiers sont dans la peur et soumis à une règle sur lasquelle ils n’ont pas réfléchi, persuadés que l’Etat veut leur bien. Les seconds ont pris la peine de s’informer, y compris auprès de médecins ou de regarder ce qui se passe à l’étranger. Car beaucoup de pays européens n’ont pas adopté cette obligation par manque de preuves de son efficacité. Mais aussi sans doute parce que la majorité de ces population était contre.
    On a les dirigeants qu’on mérite...
    Et les élites maçonniques françaises doivent se marrer : le masque est un symbole maçonnique de soumission.


  • "85% des Français se disent favorables au port du masque dans les lieux publics clos."

    C’est très ambiguë comme formulation : est-ce une adhésion pleine et entière, ou bien on fait avec pour ne pas se faire ostraciser/payer une amende de 135 euros ?

    Pour ma part, c’est la 2e option. Les commerçants font un boulot déjà stressant. Si en plus, TV radio oblige, ils ont la trouille de ce COVID-19 (non tout le monde ne va pas sur Internet, encore moins sur E&R).... Certains sont bien gentils avec leur boycott des commerces qui.... Mais 1) les boutiques n’ont pas besoin de ca en ce moment (je passe rapidement sur les grandes surfaces, parce que vous avez besoin de manger, donc vous ne les boycotterez pas) 2) ca ne règlera pas les schmilblick !
    Il faut expliquer aux gens un minimum de physiologie humaine (les globules blancs etc), les rassurer etc etc

     

    • Vous avez beau user de tous les arguments valables, les vidéos sérieuses, les articles...ils ne veulent pas comprendre.

      Aussi, je crains que le cercle relationnel se réduise à rien du tout incessamment, car en plus de ne jamais vous écouter ils font bien comprendre à quel point ils sont méprisants.
      Mieux seul que mal accompagné.


    • Completement d accord avec Pouet.
      Pays ou la discussion est impossible, et ou la minorité de gens qui pense differemment est tout suite facho, et la avec le masque, la majorité d abruti qui le porte se permet de t imposer par contre le masque, pas d argument rien
      Quand on sait qu un masque filtre en micron, un virus est entre 100 fois et 1000 fois plus petit que ce filtre, donc completement inutile
      Faut aller dans le raisonnement debile avec eux, et leur demander d aller dans la meme piece d un malade avec le virus ebola, avec leur masque pourri.
      Pour en revenir a pouet, je dirais que c est un rapport 30 ( pas de masques) et 70 ( masques )
      Ce pays est foutu...


  • Le préfet qui impose le masque à Marseille, ville du professeur Raoult, celui qui n’y voit pas la symbolique , punition franc mac et consorts du Système sur le peuple et le professeur résistant , alors on ne peut plus rien pour vous.


  • il y a des petites revues de presses qui traitent du sujet
    https://www.youtube.com/watch?v=gCt...
    les petits ruisseaux font les grandes rivières

    ainsi se révèle la lourde masse du peuple des collabos, il y a 80 ans ils vendaient leurs beurres, maintenant ils payent pour le donner, brinquin ( entres autres ) trouve çà bien ! dans chacun d’eux sommeille un nain soumis

    la rentrée 1905 fut celle décrite par M Pagnol :
    C’est le lundi 3 octobre au matin, à six heures, que sonna le grand branle-bas. Lavé, frotté, récuré (je faillis me crever le tympan) et largement nourri de tartines beurrées, j’endossai mon veston marin...

    celles des années a venir risque d’être ainsi :
    C’est le lundi 3 octobre au matin, à six heures, que sonna le grand branle-bas. Lavé, frotté, récuré, hydro-alcoolisé et largement vacciné de vaccins pucés, j’endossai mon masque ...


  • Il y a quelques jours, j’ai eu une vive discussion avec une dame offusquée que je retire ma muselière dans un magasin. Quand je lui ai dit qu’il ne servait à rien, elle me répondit : "Vous êtes médecin ?", ce à quoi je répliquai : "Non. Mais je connais des gens dans le milieu hospitalier qui ont été obligés de suivre des protocoles très stricts pour... zéro patient, et ce en pleine crise du coronavirus !". Et vu que je suis taquin (et également un peu impulsif, j’avoue), j’ajoutai : "Le jour où on vous demandera de le mettre dans votre salon, vous le ferez, vous ?". Elle a eu l’air tout con !

     

  • Tristesse Mentant la France. Quand la langue française (quasi-contrepétrie et jeux de mot) assène d’imparables vérités de par son fonctionnement, son étendue et sa richesse. Comme si tout était tracé...


  • Chez Leclerc, celui qui "lutte pour le pouvoir d’achat des Français" : 50 centimes le masque ! . Chez Escudero en Espagne : 30 centimes, et Escudero n’est pas le meilleurmarché .

     

  • Haha le ventilo qui brasse du virus ! il venait de prendre l’apéro c’est pas possible autrement.

    Ça me rappel les restaurants, quand tu te déplaces de 2 mètres sur leurs terrasses tu dois porter un masque pour l’enlever quand tu t’assois, je pense que le déplacement brasse également du virus.

    Asile psychiatrique à ciel ouvert ! Courage les compatriotes, au moins on se marre !

     

    • @Gaëtan

      Pour le restaurant c’est tout à fait cela, je l’ai vécu tout récemment..
      Notre table était à 2 mètres de la porte d’entrée... Donc mise du masque sur le pas de la porte, franchissement des 2 mètres, puis masque retiré une fois assis. Idem pour les toilettes qui étaient près de la porte d’entrée, donc mise du masque, franchissement encore de 2 mètres, puis retour et masque enlevé et pareil pour la sortie... Personnellement je ne l’ai pas mis pour la sortie trouvant cela franchement débile..


  • Il y a 3 mois ma compagne me traitait presque de complotiste.
    Aujourd’hui elle participe comme moi à la réinformation de son entourage, lentement mais sûrement. Il aura fallu de la patience et le concours d’amis communs du bon côté de l’information.
    Le Pr Raoult aura été l’élément déclencheur.
    A propos du masque j’utilise le même depuis le début (masque chirurgical) , il aura servi 10 fois à peu près

     

  • EXCELLENT ARTICLE !


  • On est obligé d’être pour ou contre ? Ou on a le droit de s’en foutre ?
    C’est dommage de vouloir forcer les gens à prendre position, à avoir une opinion.
    Après tout, l absence d’opinion, de décision est tout aussi valable, et meritoire, que les avis bien tranchés.

    Que ce soit en politique, ou sur les décisions sanitaires, n’a t’on pas le droit à une forme d’anarchisme,de je m’en foutisme, ou de taoisme ?
    Moi je ne me sens même pas concerné par ces histoires.

    On nous raconte que des conneries , et il faudrait prendre position ?

     

    • Oui, cela s’appelle la lutte pour la survie. l’Histoire et la Nature nous apprennent qu’à défaut de choisir un camp, au mieux, il vous sera imposé par le plus fort, au pire, vous trépasserez. La vie n’est qu’une question de choix. N’imaginez pas qu’en tant que spectateur des camps qui s’affrontent, le vainqueur vous laissera libre de ne pas choisir le camp pour lequel il s’est battu, vous suivrez celui du vainqueur.


    • s’en Foutre cela revient à faire le jeu du diable, vous êtes obligé de prendre position car ce gouvernement tuera tôt ou tard vous même ou l’un de vos proches. Ne pas comprendre cela c’est rêver mais la réalité vous rattrapera tôt ou tard !


    • Ben le problème c’est qu’il est obligatoire donc difficile
      de s’en foutre


    • Tu ne sent pas concerné pourquoi ?
      Tu n’es pas obligé de porter le masque toute la journée
      en bossant 8 heures par jour avec ?
      Tu es rentier avec une maison avec piscine ?
      Tu habites sur une île déserte ?
      T’es un troll du gouvernement qui vient diviser un
      peu plus ?
      Dis toi bien qu’à un moment donné, quand ça partira
      en cacahuètes tu seras obligé de prendre position.
      Et ton avis à ce moment là, n’aura aucun intérêt.


    • ah mais moi je m’en fous que des abrutis décident de porter un entonnoir sur la tête, ou leur slip sur la gueule s’ils en ont envie : je suis de droite, je n’impose pas MES idées à tout le monde.

      Par contre que des gauchiasses mondialistes génocidaires et satanistes entendent m’imposer de porter leurs merdes, là, c’est non.

      Depuis le 20 juillet je n’ai pas mis les pieds dans un commerce : je mange mes légumes, les oeufs de mes poules, et je fais mon pain et mes yaourts.
      Quand vraiment il faudra aller au ravitaillement, j’irai au Drive du supermarché de la ville la plus proche, et si demain "il" décident d’imposer leur muselière partout, eh bien on fera du "marché noir" entre voisins.


  • la grande arnaque du covid-19, la preuve par les chiffres :
    sources INSEE :
    https://www.insee.fr/fr/statistique...
    https://www.insee.fr/fr/statistique...
    durant la periode de confinement (mars avril), seules les personnes de plus de 50 ans ont vu une augmentation des décès dont 80% pour les plus de 70ans.
    l’augmentation des morts est de 17% en hôpital mais de 55% en maison de retraite et de 33% au domicile : la preuve que l’immense majorité de cette surmortalité est due à l’absence de soin et au confinement.
    je rappelle que le premier trimestre (janvier fevrier mars) donnait déjà une mortalité cumulée inférieure aux deux années précédentes.(INSEE toujours)
    quant à la deuxième info (mortalité cumulée mai juin juillet) : moins de morts que les années précédentes (-7% et-2%) . elle va avoir du mal la deuxième vague.
    conclusion : il n’y a eu aucune épidémie cette année mais on a laissé crever environ 15000 personnes pratiquement volontairement en leur refusant des soins.
    alors le masque dans cette histoire n’est que la cerise sur le gâteau.


  • Cet attentat sanitaire à usages multiples a un potentiel de nuisance énorme, loin d’être épuisé, le pire est encore a venir, avant une nouvelle mutation subséquente incontournable des organisations de la grégarité (les lignes vont bouger sur le mode tectonique). Une confrontation hystérique qui, sous la domination de sadocleptomanes, mobilise des mythomanes avec des paranoïaques. L’asile de fous hors les murs, avec les conséquences dramatiques que l’on peut déjà anticiper. A chacun selon son dû.


  • Pour moi c’est clair ! Pas de masque dans les transports. Je me trimballe avec un spray ventoline et une ordonnance.


  • Je passe mon temps à voir des gens à la plage avec le masque sous le menton car crevant de chaud. Je leurs dis pourquoi le mettez vous il ne sert à rien porter ainsi et même porté correctement d’ailleurs ?! Ils me disent : bah c’est obligatoire !.... je leurs dis : s’ils vous disent de porter un scaphandre vous allez le mettre ?! Vous allez mettre le maillot de bain par dessus aussi non ?!

     

  • On attend toujours leurs " tests scientifiques " sur l’efficacité du masque !

     

  • Avant le mois de mars, 100% des personnels de santé ne portaient pas de masque !
    Quand vous alliez voir votre médecin, le client d’avant pouvait avoir la tuberculose qui fait pourtant plus de morts dans le monde que le covid. Est-ce que les salles d’attentes étaient désinfectées ? Que nenni !
    Vous avez tous le souvenir d’une visite à l’hôpital ou de ces regroupements de brancards aux urgences ...


  • Je pose cette info ici : le vaccin anti- covid contient des cellules d’enfants avortés ! ( on comprend donc pourquoi le gouvernement vient de changer la loi sur l’avortement l’autorisant maintenant jusqu’au terme de la grossesse = meurtre )


  • Pour aller faire la grosse commission, mon médecin le docteur Petit-Pharma m’a conseillé l’usage du masque.
    Après plusieurs tentatives, je dois constater que ça essuie mal, que ça traverse et que j’en ai plein les doigts.
    Résultat : zéro efficacité.

     

    • Ah ah ah , tu m’as tué avec ton histoire de grosse commission !
      Moi je le mets pour pas avoir d’emmerde, le même depuis le début reçu par le poste. Évidemment que c’est un nid à bactéries.
      Je vais commencer à le porter juste sur le menton.
      Rien que pour observer les réactions.
      Je pense que ce masque est un risque et pas une solution.
      Je crois aussi que les gens sont trop "braves" et ne veulent juste pas d’emmerdes ; ils le portent tout en pensant qu’il s’agit d’une vaste masqu-arade...
      Le plus triste c’est ceux qui obéissent en faisant du zèle : dans la rue, dans la voiture...
      Ceux-là c’est foutu !


  • Désolé mais, en moi, il y a un virus bien plus fort que votre couillonavirus, c’est le virus de la vie.


  • Même si c’est pas très subversif, j’écris des trucs sur le masque.
    Il y a les trouillards qui vous regardent comme si vous étiez la peste.
    Mais j’arrive à faire rire des caissières ou des employés qui m’avouent en avoir par dessus la tête.
    J’espère leur faire comprendre qu’ils ne sont pas seuls.


  • Bientôt, une série avec un ancien anti-masque ,qui lutte contre la haine, produit par Hollywood chez Konbini et Hugo Clément


  • "D’une bouche à l’autre du système digestif" disait Louis Boutard en parlant de notre tube digestif...
    Il se trouve que la partie de tissu qui masquait le postérieur humain et sa "bouche d’aisance" est facultative dans beaucoup de "social gatherings branchés" ou dans de simples lieux publics, pour être portée sur la bouche tout court, simple logique dans un monde limité, car qui met quelque part, s’est bien fait "mettre" autre part...

    En clair : la parole est muselée tandis que le trou du cul se retrouve lui béant à l’air libre, pour la plus grande joie de qui on sait, trou du cul démasqué au profit des trous de cul masqués, personnes à la vie insignifiante très heureuses de devenir importantes en acceptant tout simplement de porter un masque.

    Pensez donc, en portant le masque je participe à la mascarade MONDIALE d’une pandémie de papier !!!! Porter le masque, c’est devenir un people, être soi-même en personne un acteur, une partie prenante reconnue, d’un show planétaire, c’est clamer son importance vitale. Cela fait compensation symbolique inconsciente de son absolue nullité !!!


  • Plus les gens porteront des masques, plus il y aura de souffrance respiratoire, et plus il y aura de victimes de ces souffrances respiratoires, plus ils diront "c’est de la folie, il faut que les gens portent des masque, regardez, il y en a qui n’en portent pas il faut durcir la réglementation".
    C’était déjà calculé comme ça pour atteindre un objectif de vaccination obligatoire pour la France.
    c’est un algorithme qui est basé sur le conformisme social....(l’Etat me dit de porter un masque pour le bien de mes concitoyens donc, pour le bien de mes concitoyens, je porte un masque ) C’est pas moi qui l’ai inventé, c’est Toto !
    Il ne faudrait, surtout pas, que l’épidémie s’arrête avant d’avoir vacciné tous les sans-dents.


  • J’ai inventé le masque... français s’il vous plaît ! J’ai juste intégré un mini micro avec haut-parleur au masque et la batterie en boucle d’oreille. Le tout au prix d’une baguette l’unité ! Paris, j’arrive !


Commentaires suivants