Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Les sommations antipopulistes continuent : un livre dénonce le "système Mélenchon"

Dans Mélenchon, aux portes du pouvoir, Mélanie Delattre et Clément Fayol décrivent une formation aux mains d’une petite bande qui se connaît depuis plus de 20 ans.

 

[...]

Copinage, surfacturation, montages immobiliers... Alors qu’une information judiciaire vient d’être ouverte sur les comptes de campagne de Jean-Luc Mélenchon pour « escroquerie » et « tentative d’escroquerie », le livre décrit l’attention minutieuse avec laquelle les dirigeants de La France insoumise ont veillé à ce que tous les frais engagés dans le cadre de la campagne présidentielle – même les moins justifiés – soient adressés à la commission nationale des comptes de campagne. Comme cette facture de 6 000 euros de « relooking » réglée en 2016 à la société de l’une des petites mains de l’équipe du député européen. L’acquisition du siège du Parti de gauche en 2013, rue Doudeauville dans le 18e arrondissement de Paris, sous le régime d’une SCI détenue à 99 % par la formation politique, apparaît directement pensée pour permettre quatre ans plus tard à cette petite société de facturer la location d’une partie du bâtiment à ... l’équipe de campagne de Jean-Luc Mélenchon, au prix de 4 000 euros par mois.

Lors de la présidentielle, ce sont les micro-entreprises insoumises qui fleurissent, comme Alexis Corbière Communication, qui fait payer au candidat plus de 14 350 euros pour diverses interventions télévisées ou Perdereau Agence Conseil EvenementS, la société du maire adjoint du Mans Patrice Perderau, qui facture 385 euros la journée. Les proches du leader de la gauche sont bien servis : 500 bouteilles de vin blanc estampillées LFI sont commandées auprès d’un « ancien camarade de lycée » de Jean-Luc Mélenchon, 100 000 pin’s de campagne à son ex-attachée de presse Hélène Magdo...

Lire l’intégralité de l’article sur challenges.fr

En lien, sur E&R :

Donner des idées à Mélenchon avec Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

30 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Il est important de bien comprendre que le "système" va d’abord vous laisser magouiller tranquillement, facilement... Et quand vous devenez gênant pour "eux", et ce pour n’importes quelle raison. "ils" n’ont cas aller à la pêche à la "magouille" vous concernant...

     

  • Mélenchon est-il « populiste (de gauche) » ?


  • Reprocher à l’équipe de campagne de Mélanchon de louer 4000 euros un local rue Doudeauville, en plein quartier Barbès, prouve l’inanité de ces calomnies : c’est un des quartiers les plus pauvres de Paris . Dégueulasse .

     

    • Défends pas trop Mélenchon : il n’est qu’un idiot utile du système anti-France.

      Attends ce 17 novembre / le mouvement populaire contre le racket fiscal sur le prix des carburants. Surveille, et Tu verra Mélenchon s’immiscer parmi les organisateurs afin de saboter au max et d’anéantir si possible ce mouvement.

      Il avait fait exactement la même chose ce 5 mai pour la Marche anti-Macron. Sans y être invité, il s’est joint afin de diluer et affaiblir la Marche et de faire une récupération politique.
      ...." Le peuple français a une chance, c’est de nous avoir", assure-t-il en se posant en fer de lance politique du mouvement social - et cela sans que personne ne le sollicite.


    • Ce petit père du peuple était contre les bonnets rouges, un clown de Gôche.



    • Défends pas trop Mélenchon : il n’est qu’un idiot utile du système anti-France.



      Qu’il soit utile d’accord mais il est très loin d’être idiot, du moins pas dans le sens où Lénine l’entendait.


    • Étonnant comme adresse pour un parti politique qui se prétend sérieux.

      L’idée serait-elle de montrer aux gentils membres à quel point les zélites de cette troupe font vraiment partie du peuple, et quel peuple... ?
      Il fait tellement semblant de le défendre.

      Au moins, merluche est certain, là, de ne pas être entouré que de blonds.
      Ils se pourrait même qu’un jour, ils finissent par lui manquer.
      Il devrait être aux premières loges pour se rendre compte de ce que l’immigration débridée qu’il prône produit.
      Les habitants du quartier remercient depuis longtemps la gôche de ces apports de chances pour le pays.
      Mais lui, ne devant pas fréquenter trop l’endroit, en espère toujours plus.


  • La paille et la poutre quand on pense à l’affaire Bygmalion .


  • Le sponsoring de Macron a coûté combien de dizaines de millions à Rothschild et Drahi ? Et le petit chien leur a rapporté combien depuis qu’il est Président ?


  • Rien de neuf sous le soleil , ces pratiques existent depuis des décennies .

     

  • Il y aurait tant à dire sur ceux du microbe, et d’ailleurs ça se disait pendant 2017, mais là plus rien, comme pour les résultats électoraux, d’une transparence assez moyenne.
    En reparler en comparant les sommes pour LREM(ierda) et LF"soumise" voici qui serait un magnifique "challenge".*

    * = humour basé sur la dé(N.O.M.)ination usurpée de la revue, au regard du vrai sens du mot, d’origine étrangère d’ailleurs, signe d’atlantisme ?!

     

  • Un exemple : Les Balkany : démêles judiciaires depuis l’an 1996 jusqu’à nos jours mais toujours au 1er plan politique. les politiques n’ont pas de raison de stresser !


  • De deux choses, l’une : ou Mélenchon, franc-maçon de longue date, est tombé en disgrâce ( et pourquoi ? ) ou bien tout ceci est une vaste blague destinée à le « crédibiliser » en vue des Européennes....

     

    • Qule que soit le but c’est la temporalité qui importe et qui devrait amener chaque électeur à se poser la même question : pourquoi alors que tous ces gars du même serail - dont les petites ficelles valent cordon de leur bourse, le temps infini de leur parcours politique - sont ennamis de trente ans, oui, pourquoi maintenant ?


  • En tous les cas que Merluche ait favorisé KiriChou, et pour cause, montre une certaine élégance, une mise en valeur, de l’affection. Dans ce monde de brutes, je trouve ça touchant.
    Pour les Corbière c’est différent, ils agissent en couple, des nuisibles.


  • on presente les choses au lecteurs comme si tout ça était illégal ou dispendieux alors que 4000 euro par moi pour des locaux à paris, c’est pas cher du tout ramené au m2.
    Il est clair que l’opération contre fillon se renouvelle , plus tot que prévu, contre Mélenchon.

    Je pose la question, sommes nous plus démocrates qu’un pays de l’Afrique sub-saharienne ?.
    Ces dernier ont au moins l’excuse de l’extreme pauvreté et l’obligation de soumission à l’Occident qui les contraints à des malversations.

    .


  • Mélenchon et LFI sont victimes de ces calomnies parce qu’ils commence à faire de l’ombre et font peur à Macron et la République en marche qui se casse la gueule dans les sondages. Le but du gouvernement Macron avec la complicité de la justice et des merdias à la botte de Macron - Napoléon -Jupiter c’est de faire en sorte que LFI soit noyée dans un scandale et que Mélenchon ne puisse pas se présenter aux prochaines élections Présidentielle ce qui fera qu’il ne restera à Macron er sa bande de Rapetoux que Marine en face de lui considéré par tous les partis comme la bête immonde qu’il faudra abatte comme aux élections présidentielles de 2017 .


  • Si les français ne se réveillent pas et sne se lève pas comme un seul homme : il s’en est fini pour eux à jamais !
    Il fat mettre à la déchetterie manu militari toute cette pourriture qui dirige à l’ombre ce pays et lui suce son sang !!!
    Est-ce qu’ils y a encore des grands officiers valables pour commencer et organiser le travail ???
    Mais avant tout, il faut fermer leur gueules aux média en occupant les locaux, ils sont à la source de tout les maux dans le monde !!!


  • Des broutilles, d’autant que sous-traiter des prestations à des entreprises "amies", tout le monde le fait, pas seulement en politique, il n’y a rien d’anormal, et les tarifs de facturation semblent plus qu’honnêtes !
    La vérité est qu’il n’y a rien dans ce dossier, surtout comparé aux montants faramineux des facturations de l’UMP ou de En Marche, sans parler de l’argent donné par Kadhafi en 2007, etc... La LFI n’est pas mon bord politique, mais ces manoeuvres ont clairement pour but de faire monter Marine au criq alors qu’elle ne fout rien à l’AN, dans l’espoir pour la Macronie de rééditer indéfiniment le coup de 2017... Il faut tout faire pour ne pas que cela se reproduise, et il n’y a pas besoin de trahir le FN puisqu’il s’est déjà sabordé tout seul ! Une chose est sure : c’est que les 20% que tous les sondages attribuent au RN pour les Européennes sont largement surévalués, a fortiori si on considère que le très médiocre Louis Aliot est déjà désigné comme tête de liste...
    L’ingénierie oligarchique se met en place, il convient de la suivre de près et d’en déceler tous les pièges, que les patriotes puissent voter pour qui ils veulent, mais en toute connaissance de cause...


  • On dirait qu’il subit le même sort que Fillon...

     

  • Quand bien même ces accusations soient fondées - ce qui reste à démontrer - quel est l’objectif, sinon de valoriser indirectement la LREM ? Rougeyron a raison : aux européennes, on ne parlera QUE des "affaires" du RN et de la FI pour oublier la médiocrité de Macron et de sa bande !

     

    • « Quand bien même ces accusations soient (sic) fondées - ce qui reste à démontrer ».
      Elles le sont à coup sûr, mais là n’est pas le problème. La suite de votre commentaire explique d’ailleurs à juste titre le pourquoi de cette opération qui pourrait tout aussi bien avoir ciblé d’autres partis.


    • Je veux des preuves @eric pas des effets de manches. En France, on est très fort pour médire, nettement moins pour démontrer... Je n’aime pas spécialement Mélanchon ni son courant de pensée, mais quand on sait ce qu’a pris le courant national pendant des décennies... Disons qu’il garder un certain état d’esprit. Sinon autant abolir les tribunaux.


    • « Je veux des preuves @eric pas des effets de manches. »
      Vous retenez le moins important et passez à côté de mon commentaire, c’est dommage. Ce que je dis est parfaitement audible, plausible et n’a rien d’un effet de manche. Et vouloir des preuves, preuves dont on sait pertinemment qu’elles ne vous seront soit pas fournies soit que rien ne vous empêchera pour autant de douter dans le cas contraire, pourrait aussi être une sorte d’effet de manche ou du moins de prétexte à déni. Trêve de plaisanterie, mon propos est à la fois de dire que à ce niveau de politique personne n’est irréprochable mais aussi de déplorer l’utilisation des « affaires » à des fins politiques et donc électorales. J’ajoute qu’à mon avis ce qui est reproché n’est pas très reluisant (ex : la surfacturation, avérée celle-là, des prestations de l’amie Chikirou avec de l’argent publique qu’ils aiment tant, et pour cause) mais certainement bien moins grave, et en nature et en quantité) que beaucoup d’autres abus. D’ailleurs, comme le dit Rougeyron dans son dernier entretien (octobre), on attend toujours les comptes de campagne de Macron, sans parler de l’affaire Benalla qui a fait pfuit. J’ajoute pour finir que si l’on est très fort pour « médire » (ce que je n’ai pas fait d’ailleurs) on l’est tout autant et paradoxalement pour « blanchir ».


  • Va directement te confesser à Yad Vashem, Merluchon, tu gagneras des points et du temps... Parle z’en à Meyer, il peut t’avoir un rencard.


  • C’est pas encore la curée, mais c’est déjà l’hallali.

    Depuis les débuts de son improbable mais réussi envol hors du PS (vers 2010 je crois), ce sont ses premières emmerdes vraiment sérieuses qui commencent maintenant pour lui, et bien sûr elles arrivent en escadrille (je rappelle les cambriolages, entre autres), car nous sommes en France et que le hasard n’existe pas.

    Bon, après, nous n’avons que la surface de ce théâtre qui se joue sur plusieurs niveaux souterrains...

    Mais bon : go, Jean-Luc, go !


Commentaires suivants