Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Avertissement oligarchique : Jean-Luc Mélenchon et LFI visés par deux informations judiciaires

Deux juges d’instruction s’occuperont des comptes de campagne du candidat de LFI et des soupçons d’emplois fictifs d’assistants parlementaires.

 

Les deux enquêtes visant les comptes de campagne de Jean-Luc Mélenchon pour la présidentielle de 2017 et les assistants d’eurodéputés de La France insoumise ont été confiées à des juges d’instruction par le parquet de Paris, selon un communiqué publié vendredi 9 novembre.

Deux informations judiciaires ont ainsi été ouvertes contre X. La première, relative au financement de la campagne, principalement pour « escroquerie » et « abus de confiance », tandis que la seconde, concernant les assistants parlementaires, a notamment été ouverte pour « détournement de fonds publics ».

Les investigations ont été confiées à l’Office central de lutte contre les infractions financières et fiscales (OCLCIFF). Dans le cadre de ces deux enquêtes, rappelle le communiqué « des perquisitions autorisées par le juge des libertés et de la détention ont été menées, le 16 octobre 2018, sur quinze sites distincts et les enquêteurs ont, depuis, procédé à l’audition de 21 personnes. »

Ces perquisitions avaient fait l’objet d’une vive polémique, alors que Jean-Luc Mélenchon, tentant de s’interposer au siège de son parti, n’a eu de cesse depuis de dénoncer un « acte politique », orchestré par le pouvoir exécutif macroniste. « Nous n’avons jamais surfacturé. Ceux qui le disent sont des menteurs », martèle le député des Bouches-du-Rhône, qui s’en est aussi pris violemment aux médias, qu’il accusait d’être de mèche avec l’Élysée pour organiser une « persécution politique ».

Lire la suite de l’article sur lemonde.fr

 

*

Bonus

 

Bernard-Henri Lévy dénonce « l’escalade populiste » de la « Ligue des Insoumis ».

 

Cela faisait un moment que Mélenchon filait un mauvais coton.

Son côté petit joueur et perdant sans panache.

Ses insultes au-dessous de la ceinture contre Macron, Hollande, Valls, les autres.

Le bord à bord étrange, sur des thèmes aussi sensibles que le dégagisme et les migrants, avec l’extrême droite lepéniste.

Les insultes contre le CRIF.

Le procès, en mode Trump, et avec une fixation sur Radio France, de journalistes et de médias auxquels il ne pardonne apparemment pas d’avoir tardé à le reconnaître.

Ou encore l’embarrassante émission politique où on le vit, il y a quelques mois, tenter d’humilier deux femmes, Laurence Debray et Nathalie Saint-Cricq, qui avaient eu le tort de l’interroger, avec une insistance qu’il jugea suspecte, sur son tropisme vénézuélien.

Ce Mélenchon-là n’était plus « populiste ». Il était odieux. Sexiste. Servile avec les puissants (Poutine, Assad). Implacable avec les victimes (les démocrates ukrainiens, les civils syriens massacrés, les Tibétains). Railleur avec « les gens », autant dire la valetaille, dont la tête ne lui revenait pas (la semaine dernière encore, cette journaliste de France 3 dont il singea stupidement l’accent méridional). Le tout sur une drôle de petite musique qui, mêlant appel au peuple et culte de la personnalité, n’était pas sans rappeler cette vieille connaissance de l’idéologie française qui s’appela le boulangisme.

Lire la suite de l’avertissement sur laregledujeu.org

En lien, sur E&R :

Donner des idées à Mélenchon avec Kontre Kulture :

 






Alerter

25 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • Le but de la manœuvre ? Le chaos social un peu partout, la persécution de toute forme de dissidence ou de résistance fussent-elles maladroites, la mise en esclavage par la dette reportée partout sur les peuples... bref, le chaos "constructif" cher à certains cerveaux malades dans la pseudo élite qu’il serait temps de goudronner et emplumer rapidement et de mettre hors d’état de nuire.

    PS : La famille Banque Rothschild vient de mettre en vente toutes ses fiducies... nouvelle étape dans une manœuvre post Gros Bordel Généralisé ?

     

    Répondre à ce message

  • Melanchon va t il valsser dans la bellechamele va t il rendre son tablier ? Ou bien mettre la pedale douce ? Reponse bientot ... qui avait associé Doriot et JLM il y a qq temps deja ?

     

    Répondre à ce message

  • #2078660
    Le 10 novembre à 10:35 par inference.deductive
    Avertissement oligarchique : Jean-Luc Mélenchon et LFI visés par deux (...)

    Jean Luc, enfonces le clou, rends hommage à Pétain !!! ;)

     

    Répondre à ce message

  • Curieux alors que les comptes de campagne et le patrimoine du microbe étaient complètement falsifiés de s’en prendre à cette opposition totalement sous contrôle. Il pourrait aisément assurer ainsi sa défense (avant les résultats électoraux). C’était même dans la presse écrite. Mais il a aussi accepté le résultat du premier tour et la défaite curieuse dans la législative d’Evry, et s’est carrément couché devant son mentor à Marseille. Ce qui fait beaucoup pour un dirigeant révolutionnaire.
    Quant au commentaire menaçant d’un agent du maussade, on peut souligner qu’il méprise le sexe dit faible et donc particulièrement le concept d’égalité, rabaissant deux de ses représentantes à une fragilité et une idiotie qui demandent protection, masculine sans doute.

     

    Répondre à ce message

    • #2081685

      Gauche et droite sont les deux faces d’une même pièce ! La justice qui inquiète Mélenchon, c’est pour faire retomber les mécontents dans une opposition artificielle, qui a les mêmes espérances planètariennes que le grand capital.

      N’oubliez jamais que Lénine et tous les bolchéviques ont été armés financièrement par les grandes banques américaines, et que 20 ans plus tard, les mêmes capitalistes venaient au secours des bolchévo-soviétiques, qui pour obtenir le concours de la population russe martyrisée par les mêmes communistes, vantaient à nouveau l’éternelle et Sainte Russie après l’avoir mise en esclavage (jamais la population russe n’aurait fait tant de sacrifices pour défendre les Rouges qui l’opprimaient).

       
  • De toute façon, le travail est fait, non ? Ils devaient bien se douter qu’en balançant une dizaine de perquiz’, dont une chez J-Luc himself, avec le caractère qu’il a, le mec allait serrer.
    Déjà que les français avait un doute sur ce colérique, insultant, limite violent à diriger un État (nucléaire), là elle est moute pour J-Luc.

     

    Répondre à ce message

  • Le système a absolument besoin que les mécontents se retournent vers Mélanchon, qui est bien un des siens. Tout ce théâtre c‘est pour le rendre populaire et crédible auprès des victimes du système. La FI est une très grand leurre, pire que le FN.

     

    Répondre à ce message

  • Ah le pain, saucisson, vin rouge pour distraire les militants tandis que les cadres du parti se tapent la cloche au restau... Que tout cela fut bon, hein Jean-Luc ?

     

    Répondre à ce message

  • #2079022

    Le système souhaite-t-il pousser Méluche vers la sortie, lui préférant peut-être le petit Gluksmann qui commence à faire son trou. Le système n’a plus besoin de toi, Jean-Luc, ou iras-tu jusqu’à faire sombrer le rafiot par ton insoumission.

     

    Répondre à ce message

  • BHL qui l’ouvre et qui critique Mélenchon alors qu’il devrait être en prison ou pire encore pour les crimes et le sang qu’il a sur les mains lui et son pote Sarkozy.
    Mélenchon va manger car il s’est opposé au CRIF qui dirige la France et à Macron la marionnette de l’oligarchie . La justice aux ordres va sans doute trouver quelque chose à se mettre sous la dent contre Mélenchon et LFI afin que Mélenchon ne puisse pas se présenter aux prochaines élections présidentielles comme au Brésil contre Loula.
    Vive la France de la Ripoublic.

     

    Répondre à ce message

  • Bernard-Henri Lévy dénonce « l’escalade populiste » il est logique il a toujours été pour les minoritaires : l’escalade élitiste mondiale

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents