Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Marion Sigaut – La naissance de la République (7/8)

Les massacres de septembre 1792

De la convocation des États-généraux à la proclamation de la République, les étapes qui ont conduit de la monarchie chrétienne de Droit divin au monde qui est le nôtre.

 

 

Les épisodes précédents, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

8 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #2154827
    le 05/03/2019 par Catholique & Français
    Marion Sigaut – La naissance de la République (7/8)

    C’est l’instauration du "Règne de la Vertu", appelé de leurs voeux par les "Régénérateurs du Genre Humain" ! Depuis cet évènement fondateur, on vit sous le "Règne de la Vertu", maintenant encore... Le "Peuple" qui a fait la Révolution Française, c’est comme le "Peuple" selon Mélanchon : une marionnette fabriquée de toutes pièces et bien utile ! En 2019, y-a encore des niais qui croient que c’est le peuple, le vrai, qui a fait la Révolution.


  • #2154909

    Merci à Marion, pour tout ce travail historique qu’elle réalise.

    Passionné par la petite histoire (la généalogie de mes ancêtres) mais aussi la grande histoire, c’est avec grand intérêt que j’écoute Marion afin de m’insérer mentalement dans ce passé.

    Et C’est une révolution personnelle que je suis en train de faire grâce à elle.

    Je prends conscience, doucement, mais sûrement, que la révolution française est une supercherie, le mot de "coup d’état maçonique" serait/devra être le terme plus approprié dans les manuels scolaires à l’avenir pour définir cette période.

    Ce qui était obscur devient limpide, ce qui était inexpliqué ou déformé devient lumineux : ces évènements nous décrivent un gigantesque rite satanique, appliqué à tout un peuple et un royaume, ceci conformément aux grades les plus élevés des rites maçoniques.


  • Ces évènements sont connus depuis lors mais il est bon de les rappeler. A noter que le sujet fut présenté à l’agrégation externe au siècle dernier et que déjà le jury était anti-révolutionnaires. La chute de la royauté s’est faite par un roi faible, les problèmes budgétaires, par un rapport de force qui l’a maintenue au pouvoir plus d’un millénaire et demi (avec des changements dynastiques -3 ou 4 selon les auteurs-) et qui subitement lui a été défavorable. Ses ennemis étaient sans doute comme depuis la guerre de Cent ans, les anglo-saxons.
    A cette époque, la vie humaine ne valait rien, on peut rétorquer comme de nos jours mais c’est faux. On essaye de cacher la mort au maximum, par le mensonge.


  • #2155033

    Donc, nous sommes à nouveau dans cette perspective ! A quand l’ouverture des premiers STALAGS par Macron ?


  • #2155090

    Merci Marion Sigaut,

    J’apprends des éléments historiques dont
    j’ignorais l’ampleur et la criminalité,notamment
    de Madame Roland .
    Lénine avait trouvé là de sacrés précurseurs .
    J’attends avec impatience la suite .


  • #2155177

    C’est d’autant plus vrai car il parait avéré qu’ils étaient ivres et qu’apparemment Manuel s’occupait des produits dopants :
    - " Alors les massacreurs, acablés de fatigue et ne pouvant plus lever les bras, quoiqu’ils ne cessassent de boire de l’eau de vie dans laquelle Manuel, procureur général de la Commune, avait fait mettre de la poudre à canon pour entretenir leur fureur, s’assirent en rond sur les cadavres et reprirent haleine.
    Une femme, portant un panier de petits pains, vint à passer ; ils les lui prirent et les mangèrent en trempant chaque morceau dans les plaies de leurs victimes palpitantes. Ici la plume tombe des mains ".
    Hist. des événements, 1792, par M. de la Varenne, p400 - Cité dans la Névrose révolutionnaire


  • #2155187

    Gardons nous que la bande ne pénètre l’intérieur pour le ronger
    (au passage Lapierre était robespierriste ...)


  • #2155697
    le 06/03/2019 par Je suis pas Charlie
    Marion Sigaut – La naissance de la République (7/8)

    C’est donc çà ce qu’ils appellent les valeurs de la République.