Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Maroc : ce mal criminel attaque les enfants dans un silence de plomb

Plus de 1,8 million de jeunes marocains seraient atteints de saturnisme, selon un récent rapport de l’Unicef (Fonds des Nations unies pour l’enfance) et de l’ONG américaine Pure Earth. En cause : un empoisonnement massif au plomb qui crée un sérieux problème de santé publique et de société dont presque personne ne parle au Maroc.

 

L’alerte est préoccupante et les nombreuses interrogations qu’elle suscite font craindre le pire. Au Maroc, près de 2 millions d’enfants seraient empoisonnés au plomb. Un chiffre choc qui vient d’être révélé par l’Unicef et l’ONG Pure Earth. Dans un rapport inédit intitulé « La vérité toxique : l’exposition des enfants à la pollution par le plomb sape le potentiel d’une génération », les auteurs de ce document de 96 pages préviennent du danger lié à l’exposition au plomb et montrent la terrifiante étendue de la mystérieuse maladie du saturnisme qu’elle provoque, au Maroc et ailleurs.

Le rapport, produit fin juillet, révèle qu’un enfant sur trois dans le monde, soit 800 millions, présente un taux de concentration en plomb dans son sang supérieur à la normale. Les scientifiques précisent qu’au-delà de 5 microgrammes par décilitre, l’intoxication devient particulièrement dangereuse. Au Maroc, parmi les 1,8 million d’enfants qui dépassent ce taux de toxicité, 209.000 souffrent d’un empoisonnement sévère, avec plus de 10 microgrammes de ce métal dans leur sang.

« Des chiffres très inquiétants », alerte l’économiste américaine du travail et de la santé Anna Aizer, en réponse aux questions de Sputnik. Cette professeure et cheffe du département d’économie à l’Université Brown aux États-Unis étudie la problématique depuis plusieurs années. Elle insiste sur la dangerosité occultée de l’intoxication au plomb.

« Cette substance est hautement toxique. Même à faible concentration, elle fait silencieusement des ravages sur la santé physique et mentale des enfants. C’est là précisément que réside sa nocivité », explique-t-elle.

Un danger sournois relevé aussi par Andrew McCartor, directeur de la politique globale et de la planification de Pure Earth. Contacté par Sputnik, ce responsable du « Global lead program » (programme mondial du plomb) de l’ONG qui a travaillé sur le rapport, tente d’éveiller les consciences avec pédagogie.

« Le plomb est un poison qui s’accumule dans l’organisme au fil du temps. Il est particulièrement nocif pour les jeunes enfants car leur capacité d’absorption est beaucoup plus importante que celle des adultes, étant en pleine croissance. Leur exposition, même à des niveaux très faibles, à cet élément chimique affecte presque tous leurs organes. Elle touche leurs systèmes immunitaire, digestif, reproducteur, neurologique et même cardiovasculaire… À des niveaux très élevés, l’intoxication au plomb peut même mettre en danger la vie de l’enfant exposé », avertit McCartor.

Malgré tout, le saturnisme reste méconnu au royaume chérifien et ses victimes ne sont même pas recensées. Les rares bribes de données disponibles proviennent du Centre antipoison et de pharmacovigilance du Maroc (CAPM). Toutes confirment la gravité de la situation. Dans sa revue du quatrième trimestre 2019, le Centre, qui relève du ministère de la Santé, indique que sur les seules 31 personnes dépistées par son laboratoire en 2018, 8 % avaient un taux au-dessus du seuil de toxicité. Parmi elles, un homme de 41 ans qui était exposé à ce métal lourd dans son travail. Il affichait le taux vertigineux de 498 µg/l (microgrammes de plomb par litre de sang).

L’autre « recensement » fait par le CAPM remonte à 2013, mais il n’avait porté que sur 150 enfants vivant à Fès, au nord-ouest du pays. Les moyennes relevées culminaient à 202,30 µg/L chez certains enfants dépistés.

« Sidéré ». C’est ainsi que se décrit Bouazza Kherrati, président de la Fédération marocaine des droits du consommateur (FMDC) en dénonçant le silence de plomb des autorités marocaines sur ce fléau.

« Le saturnisme fait des ravages depuis trop longtemps au Maroc, mais il est totalement invisibilisé. Les autorités refusent de défendre le consommateur marocain que le plomb tue à petit feu », fustige-t-il.

Le militant pour le droit des consommateurs réclame des chiffres actualisés et une réglementation spécifique pour régler le problème à la source. Il revendique aussi un contrôle et une surveillance plus stricts des produits et des activités industrielles d’où provient le mal.

 

Criminelle infection

Interrogé par Sputnik sur une éventuelle spécificité marocaine quant à l’origine des contaminations au Maroc, Andrew McCartor explique que chaque pays a un mélange de sources uniques.

« Pour le Maroc, les épices frelatées auxquelles on ajoute du chromate de plomb (un additif alimentaire qui vivifie la couleur) sont l’une des causes principales de ces intoxications. Il y a aussi la peinture, les pigments à base de plomb et les batteries lors de leur recyclage. Les ustensiles de cuisine en aluminium ou encore en céramique peuvent aussi présenter un danger d’intoxication au plomb », énumère le chercheur portlandais.

La mise en cause des épices par le rapport de l’Unicef et Pure Earth a été vivement contestée par l’Office national de sécurité sanitaire des produits alimentaires (ONSSA). Cette instance réplique que le marché marocain des épices est contrôlé à tous les niveaux. Une affirmation qui exaspère Bouazza Kherrati. « Pour la peinture comme pour les épices, c’est l’anarchie totale. Les contrôles opérés sont insignifiants », martèle-t-il. D’ailleurs, la fédération qu’il préside a déjà saisi le ministère de l’Industrie et du Commerce en 2019.

« À deux reprises, nous avions tenté d’attirer l’attention des officiels sur ces menaces pour la santé publique, mais à chaque fois, nos requêtes sont restées lettre morte », déplore-t-il.

Le rapport contesté par l’ONSSA est fondé sur les données recueillies en 2019 par le programme d’études épidémiologiques « Global Burden of Disease » (GBD) de l’Institute of Health Metrics and Evaluation (IHME), un centre indépendant de statistiques médicales basé à Seattle aux États-Unis.

En plus des chiffres qu’ils révèlent, ses auteurs vont plus loin en établissant le lien entre saturnisme et criminalité. « La contamination par le plomb pourrait doubler le niveau de violence dans la société », préviennent-ils.

« L’une des conséquences de l’intoxication au plomb est qu’elle perturbe considérablement le développement du cerveau et les fonctions cognitives chez l’enfant exposé en affectant son système nerveux. Les dommages irréversibles provoqués par cette perturbation font que les enfants soumis au plomb ont beaucoup plus de mal à contrôler leur agressivité et leurs impulsions », détaille Andrew McCartor à Sputnik.

Pour ne laisser aucun doute, le rapport cite de nombreuses études scientifiques ayant déjà établi le lien entre saturnisme et criminalité, dont celle de l’économiste Anna Aizer menée en 2018. En parlant à Sputnik, la chercheuse américaine ne manque pas de données pour étayer ses conclusions :

« Il y a d’abord les études corrélationnelles qui établissent un lien entre la baisse des taux de criminalité aux États-Unis à partir des années 1990 et l’élimination des additifs au plomb des carburants en 1970. Puis il y en a d’autres, plus récentes, qui établissent des liens plus directs comme l’étude que j’ai menée avec ma co-auteure Janet Currie… Nous avons constaté que les enfants présentant un taux de plomb dans le sang supérieur à la normale sont beaucoup plus susceptibles d’être suspendus de l’école et incarcérés plus tard dans un établissement de détention pour mineurs. »

Le saturnisme plombe les finances publiques

D’après les estimations des rapporteurs de l’Unicef, l’exposition des enfants au plomb coûterait aux pays à revenu faible ou intermédiaire près de 851 milliards d’euros. Ce montant équivaudrait à la perte du potentiel économique des enfants touchés.

« Réduire les expositions à la source reviendrait beaucoup moins cher aux autorités marocaines que de laisser le plomb détruire les ressources humaines du futur », conclut Anna Aizer.

 

Les problèmes du royaume marocain :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

31 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Il y a un remède à cela : la Hijama. Cupping Therapy en anglais ou Ventousothérapie en français.
    Médecine ancestrale notamment présente en médecine chinoise.

     

  • Le mal marocain... c’est le diabète : au moins 2 millions de malades, là bas ! Quant à la peinture, il suffit d’interdire certains composants et la question sera réglée...

     

  • Attention, Ceci n’est qu’une pleurniche de plus pour interdire la détention des armes par des civils ! Entrera en 2022 en Europe l’interdiction de l usage du plomb dans toutes les armes par les civils.
    Sans plomb, pas d armes a feu . Les substituts sont très chesr et ne conviennent pas à toutes les armes.
    Le but avoué et d’éradiquer la possession d’armes a feu pourtant ultra réglementé par les citoyens.
    Je ne nie pas la toxicité du plomb dans les peintures mais le plomb sous sa forme solide est très peu toxique dans les munitions dans le sol. Quantité d’études le démontre mais comme pour la chloroquine, elles ne sont pas étudiés.
    https://ec.europa.eu/transparency/r...

     

  • L’Unicef ?!?!

     

    • Lucifer, en France on a Jupiter au Maroc ils ont Saturne, d’ailleurs le très modèle marocain décrié sur les plateaux TV fait plouf les morts se comptent par 20 par jours, on veut reconfiné, le masque devient plus qu’obligatoire (prison plus casier judiciaire interdisant tout avenir professionnel), l’hydroxychloroquine ne soigne plus sur recommandation de OMS (et du FMI). Bref, je soupçonne un très, très grand camouflage comme le voisin du nord.


  • #2526533

    Le saturnisme est connu depuis...le temps des romains !
    En effet,les romains mirent longtemps avant de comprendre que leurs couverts,faits avec du plomb ou les conduites d’eau en plomb,provoquaient cette maladie grave.
    Aussi le plomb devrait-il être depuis longtemps banni de tout ce qui touche l’alimentation,que celà soit les ustensiles,les matériaux,les appareils,les conduites d’eau,(et on voit dans le reportage que ce n’est pas le cas)etc...
    La nature étant bien faite,des plantes et des fruits permettent d’éliminer les métaux lourds emmagasinés par le corps ,n’hésitez pas !,car les métaux lourds restent dans le corps et sont préjudiciables à l’intelligence comme au physique.

     

    • La seule manière efficace pour éliminer les résidus toxiques et les métaux lourds comme le plomb de l’organisme c’est :

      ....... LE JEÛNE.......


    • C’est de là que viendrait l’expression "sang bleu " , désignant l’aristocratie , l’usage de couverts et de vaisselle d’argent contenant du plomb serait la cause de la dégradation du teint .


    • #2526732

      @Rem,
      Le Jeûne..est bon pour tout ! Nécessaire et indispensable .Mais il faut avoir le temps pour celà....Car il faut d’abords que le jeûne permette au corps de retrouver son poids de jeunesse(cad sans graisse) avant de devenir réellement efficace.
      Sinon:andives,pommes,chicorée,chardon-marie,bouleau,algues,gingembre,thé noir,argile verte,bardane,coriandre,ail,oignon,glutathion...


    • Réponse à Rem (qui suggère le jeûne pour expurger le corps des métaux lourds) : OK chez des adultes, pas chez des enfants en pleine croissance !!!!
      Il faut donc se rabattre sur l’homéopathie par exemple.

      Sinon merci à ER d’avoir publié cet article : j’ai racheté mes épices en bio aujourd’hui, pour limiter les risques, vu que précédemment je les avais achetées en vrac au marché...


  • Le scandale absolu de ce genre de problème réside exclusivement dans le fait que les propriétaires de ces immondes taudis ne soient pas sanctionnés lourdement, non seulement par des amendes conséquentes, mais - en plus et surtout - par des peines de prison effectives !

    Ne pas le faire, au prétexte que ces locataires font partie des classes les plus pauvres - et donc ne votent pas - est une vue à court terme de la classe dirigeante - qui montre, là encore, son incurie délétère - les examens et le traitement sur le très long terme des enfants intoxiqués ayant un coût pour la société.

    Et comme le démontre le reportage, les taudis de Paris ou de Marseille n’ont rien à envier à ceux du Maroc, et leurs propriétaires - comme le gouvernement - ont encore moins d’excuses ici que là-bas, car ici, il existe des lois que chacun est censé respecter et/ou faire respecter, mais ça...

     

    • #2526914

      C’est pas difficile de passer un coup de peinture et d’entretenir un minimum son logement pour éviter les expositions au plomb ! Quand on voit la crasse de ces taudis ce n’est pas toujours la faute au proprio !


    • @ Bertrand Dudéclin

      Ce n’est pas difficile non plus d’écouter ce qui est dit dans le reportage...

      Avant de mettre son/ses "appartements" en location, tout propriétaire a :
      - l’obligation de tester la teneur en plomb des peintures
      - l’obligation de faire les travaux pour y remédier, en cas de test positif
      - l’obligation de remettre un certificat de conformité à ses locataires.


    • #2528199

      @fredo. Tu me cites la loi française pour emmerder les propriétaires mais là on te parle du Maroc ! Toi aussi faut lire attentivement... M’étonnerait que les lois soient aussi rigoureuses là-bas ! Et quand tu acceptes un taudis c’est toi tu a décidé non ? Facile d’attaquer le proprio après l’avoir supplié de te loger ! Ceci dit je ne defends pas les proprios car il y a un paquet d’enculés qui sévissent !


  • Et on nous emmerde à porter des masques !


  • Et le scandale des touristes lgbt de gauche qui y font la sortie des maternelles, on en parle ??? Parce que c’est pas parce que pierre Bergé est mort que ça n’existe plus...


  • S’ils ont un problème de renouvellement des générations à cause du saturnisme, je propose de les aider en remigrant tous les Marocains présent en France, ça leur apportera des forces vives.

     

    • " les enfants soumis au plomb ont beaucoup plus de mal à contrôler leur agressivité et leurs impulsions" : il semble que si rien n’est fait, le Maroc produira 1.9 millions de Marocains super aggressifs et incapables de controler leur pulsion ( violentes et sexuelles).


  • Le mal marocain c’est surtout la pédophilie.
    Visiblement, au Maroc un jeune plombé vaut mieux que deux enculés.
    En France, c’est la majorité d’enculés qui plombe les autres.

     

  • Conseiller royal André Azoulay , il en pense quoi ?


  • si le plomb vient d’etre avalé (classiquement un enfant qui vient d’avaler des écailles de peinture) :prendre une bonne dose de charbon actif (du vrais charbon actif vendu en magazin bio ou en pharmacie, pas du charbon de chauffage.)

    pour désintoxiquer l’organisme du plomb (et du mercure) = ail des ours et chlorela.

    c’est un processus lent ces metaux étant longs a éliminer.

    le plomb n’est toxique que par ingestion, inhalation de poussieres (quand on ponce une vieille peinture) ou dansune moindre mesure contact cutané prolonlgé. comme les imprimeurs autrefois.


  • L’aluminium est tout aussi dangereux et pourtant on oblige les enfants à se faire injecter une surdose de ce poison au travers des vaccins.

     

    • Oui mais tu comprends la société toute entière dit à leurs parents qu’ils sont des complotistes si ils ne pourrissent pas leurs gosses avec des vaccins. Perso j’avais choppé un début de sclérose en plaque avec le vaccin contre l’hépatite B. Ça m’a fait raté mes études et j’avais jamaiq été diagnostiqué alors que j’ai eu tout les symptômes pendant des années. On a préféré me declarer bipolaire puis schizophrène.

      C’est plus facile de déclarer les gens fous qu’aller chercher les causes véritables, tu comprends y’a tout un business mafieux à préserver. Depuis 15 ans dès que je suis tout proche de la réinsértion professionnelle, on me balance en hp. Monsieur vous avez bien reussi tout les tests, mais on veut juste s’assurer que vous restiez malade mental à vie, on ne guérit pas en France. On bouffe les cachetons et on ferme sa gueule, ou bien pan pan culcul. Et accessoirement on te prive de tes gamins si t’as le malheur d’en avoir. Ils appartiennent à l’Etat tes gamins, tout comme ta vie. Une fois que t’es devenu un epouventail humain, on te fou la paix. T’es mort socialement le but est atteint.


  • Dans le coran, il n’y a pas de sourate interdisant l’utilisation du plomb pour l’eau de boisson ? Moi qui croyais que les Arabes avaient tout inventé, y compris le zéro (ce qui, au passage est faux, ce sont les Babyloniens en tant que chiffre, et les Hindous en tant que nombre)... Je propose de modifier toutes les sourates interdisant la consommation du vin ou du cochon par des sourates interdisant la consommation d’eau ayant été au contact du plomb (sous word, faire "remplacer par" et le tour est joué), ça mettra un peu de liant entre les deux premières religions monothéistes de France, peut-être arriverons nous à mieux nous parler autour d’une bonne binouze avec une assiette de cochonnaille, et avant que l’on accuse ladite France de crime contre l’humanité pour avoir installé il y a près d’un siècle des canalisations au plomb dans ses anciens protectorats, au mépris des connaissances de nos ancêtres Romains, apparemment. Ce qui était également le cas en métropole, mais depuis, on les a remplacé par des tuyaux en cuivre, nous... Même si on était protégés par notre consommation de pinard, de pieds de cochons et de jambonneau !! A propos, les alambics pour distiller une bonne poire ou un bon petit marc de Bourgogne sont en cuivre uniquement parce que le point de fusion du cuivre est plus élevé que celui du plomb. Pas pour le saturnisme... à 45 ° de teneur en CH3CH2OH, on est plus au saturnisme près...

     

    • #2527084

      Certes,mais si l’alambic arrive à trop haute température,il fait éclater les noyaux de prunes,de mirabelles,de cerises..et ces derniers libèrent alors de l’acide "prussique",soit de l’arsenic,qui laisse apparaître un léger voile bleu dans l’alcool,bonjour le mal de tête !
      Mais ceci dit,un bon petit schnapps au matin,dans l’hiver bien froid...avant d’aller aux champs par ex..çà n’effraie pas son homme...


    • ha le plomb tétraéthyle de la vodka artisanale a 85 degres distilée au kolkhoze dans un alambic bricolé avec des vielles canalisations en plomb et des pièces de circuit de refroidissement de T.34.

      pour s’endormir on compte pas les moutons, mais les chauves souris et les cafards géants.


Commentaires suivants