Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Maurice Gendre sur la possible "alliance" Breizhistance/Jeune Bretagne lors des manifestations contre l’écotaxe

Maurice Gendre est chroniqueur sur la radio Méridien Zéro et sur Scriptoblog. Pour ERTV, il revient sur le « pacte de non-agression » entre un mouvement d’extrême gauche, Breizhistance, et un mouvement identitaire, Jeune Bretagne, lors des manifestations contre l’écotaxe en Bretagne.

 

Rejoindre les rangs de la contestation avec Kontre Kulture :

 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

23 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Important comme info. Effectivement ça doit être leur terreur.


  • Le gouvernement a raison d’avoir peur, car la contestation ne peut être que de 4 natures, tout le reste est pipeau :
    1 identitaire : breton ou souchiens ou divers communautés plus ou moins légitimes
    genre : pas fini de nier les peuples, les religions, les orientations ?
    2 valeurs : cathos, musulmans authentiques
    genre : pas fini de nier nos valeurs : famille, croyances ...
    3 fiscal :
    genre : pas fini de nous pomper pour les banquiers ou pour vos pions (immigrations, clientèles)
    4 scission, dans le burlesque ou autres :)
    genre : vaffanculo day, quenelle, BAD

    Divisés c’est gérable et ils vont faire leur nouvel ordre tranquillou et ségurlou,
    à partir du moment ou des axes se rejoignent ça craint pour eux, aie réconciliation ...

    Personnellement, je suis une synthèse et des éclairs sortent limites de moi :)

     

    • Vous le dites vous-même, vous êtes une synthèse : les gens réagissent d’après leur vécu au quotidien, et quand celui-ci devient de plus en plus dur à gérer, les distinctions ethniques, religieuses, politiques et autres, s’estompent devant la difficulté de joindre les deux bouts pour subsister ou pour nourrir sa famille.
      Finalement la réconciliation s’imposera d’elle-même lorsque le peuple, dans sa diversité, sera d’accord sur l’ennemi à combattre (lequel se fait d’ailleurs de plus en plus visible - volontairement ?).
      Ce que je veux dire c’est que cet accord commun se fera par l’esprit et le ressenti plutôt que par des débats : aujourd’hui c’est la France qui est attaquée, TOUTE la France.
      Quant à la question du "que faire ?" çà traduira sans doute par des attroupements énormes, peut-être sur plusieurs jours, et peut-être sur tout le territoire ! Allez savoir ! Ce qui est sûr c’est qu’à force de tirer sur l’élastique, à la fin il va leur revenir en pleine g..... !


    • Je cumule les 4 !
      Bonne synthèse.


    • >les gens réagissent d’après leur vécu au quotidien,

      certes pour une majorité

      >et quand celui-ci devient de plus en plus dur à gérer, les distinctions ethniques, religieuses, politiques et autres, s’estompent devant la difficulté de joindre

      excuse moi, mais la j’en suis bien moins certains ...
      et des exemples en pays plus détériorés ne vont pas dans ton sens ...

      quand 5 personnes vont te courir après en te traitant de fromage,
      tu réagiras illico même si il y a 5 ans ça te paraissait un sketch comique

      tu courreras probablement (peut-être pour la dernière fois) et on aura quitté le débat ...
      après peu importe qui est responsable bien en amont de la situation ...

      faut sortir couvert :)


  • #689289

    Les effectifs de Breizhistance et de Jeune Bretagne, on peut y rajouter ceux d’Adsav ici oubliés, ne représentent rien au sein de notre grand mouvement populaire et c’est bien ce complet dépassement des mouvements séparatistes traditionnels mais marginaux qui fait sa force.

    Il existe de facto une sorte de paix des braves entre ces trois mouvements dont l’activité principale est de se foutre sur la gueule dans les rues de Rennes ou Nantes, qui leur est imposée par le fait que le mouvement des Bonnets rouge est clairement situé au delà des clivages habituels, ce qui fait sa force et son aspect incorruptible, qui nous sont imposés et que tout problème qui pourrait survenir entre ces mouvances séparatistes d’extrême gauche et d’extrême droite serait interprété comme étant un facteur de division qui leur vaudrait d’être éjectés du mouvement et des comités locaux. De là à parler d’alliance formelle et formalisée entre-eux il y a un pas que les flics si mal renseignés en réalité compte-tenu de la "complexité bretonne" franchissent et qui n’est pas conforme à la réalité des faits : ils sont en réalité incapables de se parler !


  • Les Bretons ont montré l’exemple : c’est en brulant des portiques que ce gouvernement illégitime a reculé . Les manifs pacifiques, ce gouvernement s’en fout complètement, c’est seulement la VIOLENCE qui les fera reculer . Les Bretons ont brulé des portiques pour ne pas payer une taxe, que faut-il bruler pour que ce gouvernement d’ordures ne puisse pervertir nos enfants ? L’avenir de nos enfants est tout de meme plus important qu’une taxe, il va falloir chercher une réponse "appropriée" .

     

    • Là, va falloir qu’ils partent par la petite porte ! Franchement, je ne tiendrais pas 3 ans de plus parce qu’avec eux, c’est le summum de tout ce que je détestes.

      Manifester pour quoi faire ? Tu as vue comment ils ont méprisé, et comme ils ont toujours méprisé, le peuple avec par exemple la manif pour tous. Il n’y avait pas plus pacifiste que cette manif, et vue le nombre...

      Qu’est-ce que ça a changé ? Rien, et en plus, ils ont voulu jouer la carte de la manipulation puisque ça a si souvent bien marché. Les chiffres de la police, ça monte et ça attérit chez la vallseuse. Et faut pas être savant pour comprendre qu’il n’a plus qu’à déformer la réalité. Il ne sait pas géné vue l’énorme différence. Je savais qui il était, maintenant tout le monde le sait avec l’affaire Dieudonné, et je remercie ce dernier pour cette mise en lumière.

      Alors la prochaine fois, si manif, il y a, ce sera pour demander la démission de ce gouvernement, pas autre chose, sinon malheureusement les gens de bonne fois seront encore déçus...et ça fait bien trop longtemps que ça dure. Et faut pas qu’il ait peur de la police, la police, c’est le peuple !! A un moment donné, faudra reprendre le pouvoir qui nous appartient.

      Bien à vous.


  • et ben ça, c’est une bonne tactique de la part de l’extrême gauche d’aider les camarades ;

    je suis très contente d’eux !!!


  • il aurait pu aller plus loin et plus simple : le gouvernement a peur que les gens s’unissent


  • Breizhistance est emgann réformé si je ne me trompe. Dans tous les cas cette analyse est fausse. Breizhistance a toujours été un mouvement identitaire mais de gauche.

    Chez les basques vous avez aussi une gauche nationaliste comme dans tous les peuples qui s’inscrivent dans un mouvement dit de libération face à un Etat central ((LTTE, FPLP, FDLP, PKK etc...). C’est dans le dogme même du marxisme-léninisme

    Alain Soral le sait mieux que quiconque
    Je suis étonné que ER relaye cette analysé fausée

     

    • "Breizhistance a toujours été un mouvement identitaire mais de gauche."

      Si par "identitaire", vous voulez dire autonomiste ou indépendantiste Breton, alors c’est le cas. Mais "identitaire" pour la pluspart des gens veut plutôt dire ethno différentialiste, c’est à dire promotion des identités ethniques (Bretons, Corses, Basques, etc.) et défense la civilisation Européenne.

      Et vous devez aussi savoir que Breizhistance (ex-Emgann) sont un peu les communistes/socialistes Bretons qui ont toujours travaillé avec les Antifas. Donc c’est un peu comme si on voyait une alliance entre Mélanchon et Phillipe Vardon... et si c’est le cas, ca doit faire peur certains parce que la plus grande faiblesse du mouvement Breton c’est la divison Gauche/Centre/Droite. On arrive à une sorte d’union gauche du travail et droite des valeurs version Bretonne.


  • Sûr et certain. Mélenchon est la potiche nécessaire à l’impossible union des oppositions à un Gouvernement dont la politique est au service des institutions européennes et financières.

    c’est un attrape - mouches


  • Les couches populaires comprennent ou ressentent la même chose, malgré leurs divergences politiques, à savoir qu’elles sont les victimes d’une ploutocratie mondialisée toute puissante qui ruine leur outil de travail tout en les assommant de taxe et celle-ci se cachait en fait derrière l’appareil politicien étatique alternant droite et gauche mais gouvernant toujours pour le profit des mêmes.
    C’est dans l’air du temps, on voit bien se dessiner deux classes bien distinctes au fur et à mesure que l’écart entre riches et pauvres se creuse : d’un côté celle du peuple dans sa plus grande diversité ethnique, culturelle, politique, religieuse, contre la seconde, celle des pro-mondialisation (des revenus aisés à super-riches), regroupant ceux qui sont d’accord pour détruire leur pays pourvu que çà leur rapporte.
    Demain la révolte des nations !

     

    • en parler clair ça s’appelle la lutte des classes.

      Et si de nos jours (contrairement à ce que c’était en 1914) le grand capital n’est plus nationaliste mais mondialiste, c’est - mauvais signe !! - parce qu’il est arrivé à un stade de puissance où il s’étend justement sur le monde entier, et prétend, en se mettant à la remorque du bulldozer US, établir une dictature unifiée sur le monde entier ; la défense de la nation est devenu une arme de gauche, car c’est la seule où on peut encore espérer faire fonctionner la démocratie, c’est à dire la défense des interêts du peuple.


  • Si c’est info est vraie, cela va plutot dans le sens de l’euro-regionalisme.Breizhistance est une branche du NPA qui réclame le rattachement de la Loire-Atlantique a la Bretagne et l’indépendance de cette dernière.C est clair non ? >>>http://archive.fabienthomas.com/wp-...


  • Oui, info surprenante mais certainement vraie.

    Ce qui est sûr c’est que dans la révolte des bonnets rouges il y avait tout un éventail de gens qui n’ont pas l’habitude de se retrouver ensemble : du chômeur au petit patron, en passant par tous les échelons.

    Quant au souhait qu’avait émis Maurice Gendre de la jonction de la manif pour tous à Mélenchon, je n’y crois pas une seconde et relève du rêve du grand soir qui n’arrive jamais (pour l’instant en tout cas).

    La résistance doit s’adresser d’abord et avant tout à la population par-dessus les partis politiques avec proximité du FN qui est le SEUL parti à pouvoir "renverser la table" !!!

    ça viendra, faut être patient et se préparer à l’auto-défense en tout genre !!!

     

    • Vous constaterez par vous-même lors des prochaines manifestations, si le FN marchera aux côtés du peuple ou pas.


    • L’union se fera par le peuple , dans la rue et sur le terrain , autour des portiques et des symboles "républicains- maçonniques" en flammes, parceque la situation devient intenable et que le pouvoir surtout préoccupé par des histoires de braguette se fout de nous .L’union ne viendra pas des partis , trop préoccupésde se remplir la gamelle , qu’i s’agisse de Melenchon ,tigre de papier, ou du NPA et de ses satellites, révolutionnaires de plateaux télé , ou des antifas, protégés et manipulés par le PS ....Ces partis groupusculaires sont des repoussoirs , et le rassemblement des bonnets rouges rassemblerait plus et mieux s’il n’y avait les symboles des partis ou le risque de noyautage . D’autre part , il ne faut pas se faire d’illusions : identitaires, indépendantistes, bretonnants ...ils ne représentent qu’une infime minorité de bretons qui devrait se pencher sur les origines de ce mouvement, ses liens passés avec le nazisme, le drapeau et le parti interdit en 1944 , les trahisons commises contre les résistants etc ....


  • "Évidement" que melanchon était là pour empêcher l’alliance extrême gauche manif pour tous. JLM est un "agent" infiltré du PS pour "stériliser" la radicalité de gauche.


  • Les services de police ont là une analyse complètement erronée. En tant que nationaliste breton je sais que nous n’avons aucun impact sur le mouvement Bonnets rouges, nous suivons, nous soutenons, nous aidons, c’est tout. Même si Adsav-P.P.B. avait dénoncé cette écotaxe il y a longtemps, le reste c’est du phantasme.


  • Les bretonnants ont été envoyés comme dissolvants de la foule. Lors de la dernière manifestation, à Carhaix, j’ai repéré des membres de l’UDB (union démocratique bretonne). Si vous remontez leur "organigramme", vous trouvez des gens très proches, on ne peut plus proches de Ayraut, du moins en tant que maire de Nantes. Lors de cette manifestation, des concerts ont été organisés en urgence, histoire de détendre l’atmosphère...Là encore, aucun de ces "artistes" (intermittents-militants en service commandé) n’a aucune sympathie pour la mouvance "identitaire". Quand, je vois en couverture de Bretagne Magazine (un nom dans ce genre), le maire de Carhaix (et créateur du festival Les Vieilles Charrues) prendre, comme par miracle, la tête du mouvement des Bonnets Rouges et claironner "Les Bonnets Rouges ne lâcheront rien"... je me dis, qu’au contraire, ils ont lâchés. Noyautage et argent...
    Alors l’analyse fumeuse de ce monsieur...
    Quant à Emgann, ou aux gens issus de "ça" et qui auraient rejoins ce "truc", Breizhistance.... Il faut se souvenir qu’au dévbut des années 00, une gamine de quinze ans a été assassinée, par l’explosion d’une bombe devant le Mc Do où elle travaillait. Dans la foulée, il y avait eu une petite explosion bizarre au Mc Do de Pornic. Comme un petit chantier de barbouzes, histoire d’amplifier le meurtre de la petite.
    Ces gens-là sont des lâches, des isolés, des manipulés, des fêlés. Pour n’importe qui de sensé, il ne saurait être question du moindre rapprochement. Mais aucun rapprochement de cet ordre n’inquiète l’état. Sinon à des fins de fabrication de désinformation : imaginez la campagne de déstabilisation qu’on peu enclencher sur le dos de ces quelques crétins...terrorisme, pacte des extrêmes, bla bla bla...

    Ce qui inquiète le pouvoir c’est le peuple uni. Rien que le peuple uni.

    Tout a été fait pour calmer sa colère et le diviser : du pain, des jeux, des subventions... Et si ça n’avait pas marché, il semblerait donc qu’on s’apprêtait à lui servir des coups fourrés.


  • Je connais tres bien Gendre son propos n’est nullement de faire la promo des indépendantistes, mais son commentaire concerne plus tôt la coagulation potentielle de mouvements hétéroclites. Et il précise que cette info est malgré tout à prendre avec des pincettes.


Afficher les commentaires suivants