Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Mike Pompéo a effectué une visite secrète à Pyongyang

Dans le but de préparer la rencontre Trump-Kim Jong-un

Le futur chef de la diplomatie américaine Mike Pompeo s’est rendu en toute discrétion à Pyongyang, pour préparer une rencontre entre le président américain Donald Trump et le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un, qui devrait se tenir début juin.

 

Le Washington Post a rapporté que l’actuel directeur de la CIA (et futur secrétaire d’État) Mike Pompeo avait effectué une visite secrète à Pyongyang au cours de laquelle il avait rencontré le dirigeant nord-coréen, lors du week-end de Pâques. Une information qui a été confirmée par le président américain Donald Trump. « Mike Pompeo a rencontré Kim Jong-un en Corée du Nord la semaine dernière », a-t-il déclaré sur Twitter le 18 avril. « La rencontre s’est bien déroulée et une bonne relation s’est établie », a ajouté le chef d’État américain.

Depuis sa propriété de Mar-a-Lago en Floride, où il accueillait le Premier ministre japonais Shinzo Abe, le président américain a parlé de cinq lieux possibles pour ce tête-à-tête historique, qui est prévu pour début juin « si tout se passe bien ».

Abordant les préparatifs en cours, le président américain n’a pas caché son optimiste, après des mois de rhétorique guerrière entre Washington et Pyongyang. « Ils nous respectent. Nous les respectons. L’heure est venue de parler, de résoudre les problèmes », a-t-il lancé. « Il y a une véritable chance de résoudre un problème mondial. Ce n’est pas un problème pour les États-Unis, le Japon ou un autre pays, c’est un problème pour le monde », a-t-il martelé.

 

La rencontre Nord-Sud sous « la bénédiction » de Trump

Parmi les endroits régulièrement évoqués pour accueillir cette rencontre, se trouve Panmunjeom, un village situé dans la Zone démilitarisée qui divise la péninsule coréenne. C’est d’ailleurs dans ce « village de la trêve » que se tiendra le sommet historique entre le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un et le président sud-coréen Moon Jae-in le 27 avril prochain. Sommet au cours duquel une réconciliation nationale formelle pourrait être décrétée selon le quotidien sud-coréen Munhwa Ilbo, qui rapporte qu’une déclaration commune en ce sens aurait été préparée en amont.

Une hypothèse que le président américain a semblé confirmer et à laquelle il s’est dit résolument favorable : « Ils ont ma bénédiction pour discuter de la fin de la guerre. Les gens ne réalisent pas que la guerre de Corée n’est pas terminée. »

Le locataire de la Maison-Blanche a par ailleurs remercié son homologue chinois Xi Jinping pour son rôle sur ce dossier, saluant en particulier sa « fermeté » sur la question des échanges de marchandise avec Pyongyang. Un visite en Chine a constitué le premier déplacement à l’étranger du dirigeant nord-coréen, depuis son accession au pouvoir, fin 2011.

 

Les photos du jour de l’An à Pyongyang !

 

Découvrez la Corée du Nord avec Alain Soral
en visionnant le documentaire À la découverte de la Corée du Nord !

La vérité sur la Corée du Nord, sur E&R :

Sortir de la propagande occidentale avec Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

12 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • comme quoi,les rodomontades trumpiennes ne sont là que pour calmer les neo-cons....Et si le Donald arrive à faire la paix définitive avec la Corée du nord ,alors,il sera comme Nixon avec la chine...un grand président !

     

    • Il ne faut pas trop rever non plus... il ne pourra y avoir de paix qu’a la condition nécessaire que les US quittent en totalité le Sud, ce qui n’arrivera jamais (a moins d’un effondrement impérial qui n’est pas pour tout de suite...)

      On assiste la à une partie de poker menteur, le but etant pour le Nord de montrer a quel point les US sont hypocrites, et ne cherche pas la paix mais a occuper le sud. Trump lui cherche a faire un peu diversion, apparaitre comme celui qui fait ce que les autres ne font pas, et accessoirement, il cherche peut etre a deconnecter l’axe Iran Corée du Nord, afin de s’assurer qu’il n’y aura pas de transfert de techno, le cas échéant en cas de remise en cause de l’accord avec l’Iran (ce qui est le but de Trump, afin que l’AIPAC lui lache la grappe sur le plan intérieur et lui "permette" un deuxieme mandat)


    • #1946406

      @Eric

      Qu’est ce qui vous dit que le Sud voudrait réellement avoir un gouvernement du même type que celui de la Corée du Nord... Les allemands de l’Ouest n’auraient pas vraiment voulu vivre en Allemagne de l’Est alors je doute que le cas des coréens du Sud soit bien différent.


    • @Mort de rire

      Je n’ai pas dit que le Sud voulait vivre comme le Nord. Je dis simplement qu’avant meme d’évoquer cette question (importante par ailleurs), ce qui sur determine les négociations, en tout cas la dénucléarisation du Nord, c’est le départ des US du Sud. La dessus, c’est du 100% (j’en reviens, et si il y a bien un truc que j’ai compris, c’est ca).

      Après, la question du mode de gouvernance en cas de réconciliation, et l’interaction Nord Sud, j’ai aucune idée de comment ca pourrait se faire, mais je pense que de toute manière la question a peu de chance de se poser, car les US n’abandonneront jamais leur position stratégique en Corée (avant poste vis a vis de la Chine et de la Russie), et le Nord n’abandonnera pas le nucléaire sans départ US.

      Ce qui est en jeu en fait, c’est la version officielle US, qui soit disant est la JUSTE pour protéger le sud. Or, on va se rendre compte que ce n’est pas vrai. Est voulu par Trump ? je ne sais pas...


    • #1946593

      @Eric
      Je vous rejoins dans votre analyse : partie de pocker menteur.


    • #1946738

      Pour que Super Trump arrive à faire la ’’paix définitive’’ avec la Corée du nord, il faudrait qu’il fasse le ménage définitif aux États-Unis, ce qui n’arrivera certainement pas, déjà parce qu’il n’a même pas l’intention d’aller jusqu’au bout.

      En fait, les ’’rodomontades trumpiennes’’ ont surtout servis à pousser la Corée du nord dos au mur de façon à se débarrasser définitivement d’un opposant à l’empire, en leur prenant leur seule capacité de lutte. Bravo oncle Sam !


    • #1947341

      @Eric

      De ce point de vue là vous avez raison, avant d’évoquer une possible réunification il faut discuter du retrait des troupes US, de la dénucléarisation et finalement de la signature du traité de paix (une armistice depuis au moins 1953, cela commence à faire long...).

      Ensuite au sujet de la réunification je serai curieux de voir comment vous voyez les choses ? Je doute que la nomenkaltura Nord-coréenne et le parti communiste accepteront de lâcher la main au profit des dirigeants Sud-coréens, ni que les classes moyennes et les politicards du Sud en feront de même pour ceux du Nord.

      Personnellement je préconiserais un gouvernement de type chinois, singapourien ou hongkongais, c’est à dire une sorte de technocratie permettant l’ascension de dirigeants compétents aux affaires tout en évitant les affres de la démocratie libérale.


  • Recevoir le Président Coréen du Sud dans un village ou une ville dans laquelle Trump pourrait être reçu est un manque de tact (diplomatique). On sépare les événements.
    Autrement Donald étant apparemment très soucieux de la Paix de l’humanité, Assad est-il rassuré ? Parce-que, jusqu’alors les « merveilleux » enfants tués qui foutent le frisson à sa fille, c’était plutôt « ciblé ». Quant aux enfants palestiniens, ces terroristes...


  • #1946552

    Quand quelqu’un a la bombe on discute

     

  • Va falloir faire la guerre contre les huiles végétales là au lieu de se faire la guerre entre gros de couleur différente...