Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Monsieur Delanoë

Aspects politiques

Tous, nous sommes au courant des palinodies judiciaires récentes avec Monsieur Delanoë, qui vient d’envoyer Hervé Ryssen sous les verrous, et tente de ruiner Alain Soral et notre association sous des prétextes fallacieux. À cette occasion il sera bon de regarder d’un peu près la politique réelle du Maire de la capitale.

Homme de Gauche, il ne se contente pas de faire éventrer Paris et de saigner le contribuable pour ses grands travaux somptuaires, dont nous savons de source judiciaire sûre qu’il ne retire aucun enrichissement personnel. Il le fait pour la Gloire (et l’appauvrissement personnel du contribuable). Il se fait aussi un point d’honneur de Gauchir, de féminiser, de judaïser, à tout va, sites & voies. Places, rues, routes, canaux, pistes, passages, sentes et sentiers, ponts, esplanades et parvis, impasses et jardins, tout y passe. Tout est rebaptisé, tout est défrancisé, comme cette partie de l’Avenue de France rebaptisée au sécateur avenue Mendès-France, tout est renommé, ainsi va la renommée de Monsieur Delanoë.

En tant que Maire de Paris, Monsieur Delanoë a une voix prépondérante pour ce qui concerne les choix de l’Assistance publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP). Les décisions de l’AP-HP doivent être votées ensuite par le conseil municipal de Paris. Qu’a fait Monsieur Delanoë pour empêcher la récente fermeture du service d’urgences du plus vieil hôpital de Paris, L’Hôtel Dieu ? Rien. Pourtant, les services d’Urgence de l’Hôtel Dieu accueillaient plus de 40 000 patients par an !
Cependant, le fer de Lance de cette fermeture a été Jean Marie le Guen, Maire-adjoint de Monsieur Delanoë, en charge de la Santé publique et des relations avec l’AP-HP, dont il a présidé le Conseil d’Administration de juin 2008 à juin 2010. Tel est le maître-d’œuvre de la fermeture de l’Hôtel Dieu. Avec sa complice ministre Touraine. Qui peut croire qu’une telle politique se fait sans l’aval du Maire de Paris ?
Depuis des années, même sous le gouvernement précédent, l’AP-HP a poursuivi le désossage systématique, délibéré, opiniâtre, des hôpitaux parisiens et de leurs équipes médicales.
L’AP-HP a d’ores et déjà commencé le démantèlement du Vieil, mais néanmoins ultra-moderne, Hôtel-Dieu par le transfert express des services, matériel et personnels vers les hôpitaux voisins.
Pourquoi tant de hâte ?
Parce que les directeurs et adjoints du Pôle Financier sont pressés de s’asseoir sur la Misère des siècles, dans ce luxueux Siège entouré des vieilles pierres qui datent de Saint-Louis. C’est ainsi que la Finance s’ennoblit.
En outre on est en train d’y établir aussi un « musée ». Car l’AP-HP souhaite faire de l’Hôtel-Dieu, en plus de ses propres locaux, un « Musée-Salle de Réception ». Toujours dans le luxe et l’apparat. Pour recevoir bientôt les Émirs du Qatar et le gratin des pornocrates, dans des coquetailles mondains où se négocieront civilement les tarifs de la Prostitution Haut de gamme que Madame Belkacem se gardera bien d’abolir. Sur des lieux où naguère gémissait les souffrants, où les urgentistes sauvaient des vies, des vits seront comblés par d’autres sévices.
Quant à nous, futurs malades ou accidentés par les chauffards pourvoyeurs de la cocaïne de ces messieurs-dames de l’ Hôtel Dieu-du-Libre-échange, qu’on aille crever plus loin ! A la périphérie, dans les hôpitaux d’Île France, en lesquels les services d’urgence sont déjà saturés (de 114% à 250% chiffres officiels dans cinq grands hôpitaux de Paris) !
Merci Monsieur le Maire, pour ne pas vous être opposé à cette destruction, de gauche, de l’hôpital public.

Monsieur le Maire de Paris inonde d’argent public des assoces ne représentant qu’elles-mêmes. Ainsi quatre grignoteuses en mal de gigot à l’ail se verront offrir des dizaines de milliers d’euros à condition qu’elles proposent un concept victimaire idoine, genre “ union des lesbiennes tranchantes contre la transophobie dans la boucherie-charcuterie”. Il se vante ouvertement d’être un propagandiste acharné de la PMA-GPA. C’est à dire de la marchandisation de l’utérus.
L’utérus de la simple « porteuse », la bête de somme qui va servir à délivrer des basses-œuvres de la gestation et de la mise-bas, la néo-femelle des couples de l’Hyper-classe parasite mondiale.

L’Homme Riche, l’ex ami de Ben Ali, l’adjoint du bourreau de l’Hôpital Public, le propagandiste extrême de la PMA au service du Lebensborn vaginocrate de l’Elite Off Shore, est le type le plus achevé du néo-fasciste du XXIe siècle.
Sans doute est-il aisé d’imputer à crime à Alain Soral et ceux qui lui ressemblent, des traits, agressivité politique, socialisme national, qui s’apparentent au Paléo-fascisme défunt.
Mais on pourrait tout aussi bien le dire du Comité de Salut Public, ou de tous les régimes ou mouvements qui savaient que la fin de partie qui se joue ne sera pas la fête, un voyage de noce, mais une lutte à mort contre l’appropriation capitaliste de la vie, dans ses plus ultimes et intimes tréfonds.
Politique mortifère de l’aliénation suprême, dont l’homme de gauche, Monsieur Delanoë, est la figure la plus emblématique.
Félix Niesche

Encore plus sur Monsieur Delanoë, chez Kontre Kulture :

Soutenir Alain Soral dans les épreuves qui l’attendent
en faisant un don par Paypal :

Le paiement peut aussi s’effectuer par chèque à l’ordre d’Alain Soral, à envoyer à cette adresse :

Alain Soral
Égalité & Réconciliation
3 rue du Fort de la Briche
93200 Saint-Denis
 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

28 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #602206
    le 24/11/2013 par thihen42
    Monsieur Delanoé

    Très belle lettre remarquablement bien écrite dans un style nettement plus épuré qu’à l’acoutumée mais que je trouve plus efficace !

     

    • #602324
      le 24/11/2013 par Gerard John Schaefer
      Monsieur Delanoé

      "Purée, t’as épuré !" Félix a de l’oreille, il sait entendre...

      Le style (qui est l’homme) sert bien plus efficacement la trajectoire de la pensée, carton plein ne signifiant pas gavé, de toute cette merde finement analysée, tu as tiré de brillantes pépites, l’alchimie est ce coup-ci au rendez-vous, même si hélas, c’est pour dire l’horreur bien réelle ...

      Mon plaisir de lecteur à Félix reconnaissant n’interfèrera donc pas avec cette précision d’une autre technique : Hervé Ryssen n’est probablement pas "sous les verrous", mais sans doute placé sous contrôle judiciaire, dans l’attente d’un aménagement de peine, étant donné qu’il n’a chopé "que" 3 mois.
      La vérité si j’mens, même les 1000 et 1 euros, il peut en échelonner le paiement !


  • #602222
    le 24/11/2013 par Melchissedech
    Monsieur Delanoé

    Je ne puis supporter tant de laideur chez un un être humain, cet homme est un monstre, la tératogenèse sociétale est une vocation pastorale chez ce prosélyte de la secte franc-maçonne.

    Vous paierez monsieur, oui vous paierez devant Dieu et subirez le feu de la géhenne.


  • #602327
    le 24/11/2013 par ploc
    Monsieur Delanoë

    Ce qui est embêtant avec Niesche, pour quelqu’un comme moi, c’est d’être contraint à ouvrir un nouvel onglet sur la page de wikitionnaire pour pouvoir apprécier ses textes... aujourd’hui j’ai appris le mot palinodie ! merci à vous !

     

    • #602623
      le 25/11/2013 par Flash
      Monsieur Delanoë

      S’AIMENT EN TIQUES :

      si c’est enrichissant, est-ce embêtant ? Car ici, ne dénonce-t-on pas la Bête ?


  • #602379
    le 24/11/2013 par Gwen
    Monsieur Delanoë

    J’ai entendu lors de la conférence des Municipales de M. Wallerand de St Just qu’un communiste de l’équipe d’Anne HIDALGO dont je ne me souviens pas du nom, avait pour projet de raser le sacré Coeur pour en faire un Espace de la Solidarité (voir site du FN). Véridique.

     

  • #602429
    le 24/11/2013 par Boris
    Monsieur Delanoë

    Contrairement à ce qu’écrit l’auteur, l’avenue de France n’a jamais été rebaptisée avenue Mendès-France. Il y a dans le 13ème arrondissement, une avenue Mendès-France et dans son prolongement, une avenue de France (beaucoup plus longue d’ailleurs, cocorico). C’est surtout un vrai casse-tête pour ceux qui ont rendez-vous dans le coin et ne connaissent pas le quartier : les gens confondent souvent les 2 avenues. Il faut blâmer les membres de la SEMAPA, l’aménageur de ce nouveau quartier.


  • #602455
    le 24/11/2013 par Ali de Montmartre
    Monsieur Delanoë

    Beau texte qui vous sera reproché comme "fasciste", accusé Félix. Puisqu’il n’y a plus de penseurs ou de polémistes, mais que des accusés de ci et des accusés de ça. Tous coupable : après la faute originelle, l’œdipe originel, le pollueur originel, en ce début du siècle, nous serions fascistes originels. Car le problème, ou la solution, est finalement de ne plus se sentir coupable.
    Enfin, la gauche a prouvé à maintes occasions son dégoût et son horreur pour le sacré, le beau et le juste, c’est à dire la vie, la remplaçant par le vulgaire, en fait, invertissant tout ce qu’elle touche, pense et regarde.


  • #602516
    le 25/11/2013 par Ezio
    Monsieur Delanoë

    Bravo Félix Niesche, encore un texte remarquable.
    Quand on voit le niveau d’expression, de réflexion et de connaissance des gens sur E&R, on voit que nous sommes dans la bonne voie. Je ne suis pas sûr que ce soit la même chose sur les sites des médias bobos.


  • #602531
    le 25/11/2013 par neskobar
    Monsieur Delanoë

    C’est quand même quelquechose Felix Niesche !


  • #602565
    le 25/11/2013 par fb
    Monsieur Delanoë

    Nous vivons une époque tellement étrange : l’ignoble et le vil y sont vêtus des apparats de la noblesse, du courage et de la vertu. Au vrai, ce monsieur Delanoe ne m’a jamais inspiré qu’un simple et prodigieux dégoût. Toujours, merci à F. Niesche pour ces admirables lignes.


  • #602602
    le 25/11/2013 par Jean Claude Vandale
    Monsieur Delanoë

    Ce texte est insupportable de vérités.
    Jusqu’où va t-on descendre, pour reprendre le titre d’un livre d’AS, déjà tout aussi insupportable de vérité en son temps ?
    Autre question : combien de temps cette gauchiasse de la pire espèce scatologique, boboïde, droidelommiste et pro décret crémieux va t-elle appliquer son programme de destruction de la France avant que des patriotes y mettent fin au péril de leurs vies ?...parce que les bla bla ça va un temps.


  • #602624
    le 25/11/2013 par inverted180
    Monsieur Delanoë

    Superbement bien troussé. Un texte de Niesche je l’imprime pour le déguster.

    Petite question : mais où donc irons ces messieurs pour opérer leurs hémorroïdes de luxe, une fois les hôpitaux sacrifiés ?


  • #602647
    le 25/11/2013 par unique34
    Monsieur Delanoë

    Syle épuré, radicalité de la pensée exprimée en mots précis, permettent d’apprécier la justesse du propos.
    La condensation assortie de bon mots est corsée pour l’esprit fatigué ou paresseux, qui du coup aura tendance à voter prêt à penser.
    Texte néanmoins remarquable, drôlement ciselé, tranchant et piquant. On aimerait le voir apparaître aux cotés du dernier sondage de l’uejf hurlant qu’un jeune sur deux n’exclut pas de voter FN aux municipales, alerte générale dans les médias de masse.


  • #602687
    le 25/11/2013 par Marie59
    Monsieur Delanoë

    Magnifique et vertigineuse plume... !! Un vrai régal !


  • #602688
    le 25/11/2013 par Marde
    Monsieur Delanoë

    Oui ! C’est cela au premier degré seulement ! Mais l’analysant ne voit pas la cause source ni d’où jaillit le mal qu’il décrit par ailleurs fort bien dans ses effets de surface !
    Le sieur Félix doit revoir sa copie ou retourner à ses méditations effervescentes et inspirées !
    J.M.


  • #602715
    le 25/11/2013 par le grand jeu
    Monsieur Delanoë

    Félix le chat a attrapé la souris et mon sourire, bravo Monsieur


  • #602755
    le 25/11/2013 par McCoy
    Monsieur Delanoë

    Il y a juste un truc qui me chiffonne, Delanoë n’est pas président de l’APHP, aujourd’hui c’est Martin Hirsch qui la dirige et précédemment c’était Mireille Faugère.


  • #602766
    le 25/11/2013 par daniel albert
    Monsieur Delanoë

    c’est pas wikictionnaire qu’il faut ouvrir les p’tits loups ( ce foutoir contient tout et son contraire) mais les Littré, Larousse, Universalis etc... qui sont eux, les gardiens du vrai et gai-savoir, des lettres françaises et de leurs merveilleux auteurs qui vous éviteront la honte d’une Filipetti "agrégée des lettres" qui nous pond 7 fautes basiques dans un tweet.
    c’est dit !


  • #602830
    le 25/11/2013 par richard
    Monsieur Delanoë

    @Felix Niesche

    Paris n’est plus, Paris est morte, enfin, j’entends par là le p’tit Panam de ces quartiers "infestant" la sueur du titi un tantinet râleur, mais bougrement fier et travailleur.

    Ce titi venu de Sa France, d’un peu partout, installant par microcosme désordonné, son savoir, sa débrouillardise.

    Ce fer de lance de notre Nation, ce besogneux à qui nous devons l’histoire d’un richissime patrimoine artisano-architectural faisant toute notre fierté, lequel, aujourd’hui, orphelin de ses pères, la maîtrise se dissipant paraît-il trop ingrate et salissante, se retrouve souillé d’un jet de foutre corrosif d’un système de branleurs qui ont tout fait pour briser l’âme d’une ville et de ses faubourgs au profit d’un dortoir résidentiel pour ces châtrés encaustiqués, aux slips anti-fuite, qui n’ont que prétention du rien qu’ils sont.

    Cinquante années ont suffi pour génocider l’âme française, pour la pulvériser pour de vrai, pour n’en faire que du folklore à touristes, de faire des quartier de Maurice chevalier, de Giovanna Gasson, de Mistinguett, de Francis Carco pour ne citer qu’eux, de Menil’muche à Belleville, de "ça gaze" (sans jeu de mots) aux "Folies-Belleville" en passant par les innombrables cafés et bars à vin, ces gens disparus savaient s’amuser simplement.

    Vous avez raison "Tout est rebaptisé, tout est défrancisé", horriblement raison.

     

    • #603325
      le 25/11/2013 par Lindia-song
      Monsieur Delanoë

      L’été dernier, pour faire gagner un peu de temps à des amis qui passaient par Paris, et qui ne disposaient que d’un créneau horaire fort limité, j’ai fait la queue à leur place, pour leur procurer des billets d’entrée au Château de Versailles....Quelle horreur, le tourisme de masse, dont je n’avais pas mesuré le phénomène, de l’intérieur !....C’est plus qu’un crîme, c’est une ignominie....

      Tout ça est à vomir ! Je serais "un touriste", je refuserais d’en passer par là ! Vaut mieux aller se promener dans la Parc, sans se taper quatre heures de queue....Que peut-on bien voir ensuite, sans compter que le Château lui même ressemble alors aux couloirs du métro, à l’heure de poînte....Tout ça est ré-pu-gnant ! et fait les affaires de tous les petits planqués de la fonction publique !


  • #602870
    le 25/11/2013 par martin gale
    Monsieur Delanoë

    Felix me file la trix !
    J’ai ete stupefait recemment quand le nom d’une place du 16e de Paris a ete rebaptisee par une plaque commémorant un certain Levy, sans me souvenir du prenom...
    Ils effacent notre memoire vicieusement, petit a petit, pendant que les gens ont le dos tourne, trop occupes a travailler le jour, et a se divertir le soir, avant d’aller se coucher et recommencer le cycle inalterable de la misere intellectuelle urbaine !
    Reveillez les ! de gre ou de force !


  • #602949
    le 25/11/2013 par whatevah
    Monsieur Delanoë

    Dommage que vous citiez l’exemple de l’APHP et le détricotage de l’hôpital public sans vraiment en comprendre les VRAIES causes (tarification à l’acte ou t2a, changement de paradigme en matière de santé où l’aigü est remplacé par le chronique, introduction des nouvelles technologies dans le monde de la santé, la démographie médicale spécifique et la notion de regroupement des activités par spécialité, stratégie régionale de santé, ...). Cela nuit forcément à la crédibilité globale de votre article.


  • #603198
    le 25/11/2013 par petit_poney
    Monsieur Delanoë

    Sans visées impérialistes, ces "néo-fascistes" ?
    Un impérialisme bien plus vicieux plutôt, et pour les pays qui résistent, révolutions colorées, sanctions, voire bombardements. Au nom des droits de l’homme, du droit d’ingérence, etc.

    Les "paléo-fascistes", eux, ne se cachaient pas.


  • #603296
    le 25/11/2013 par Lindia-song
    Monsieur Delanoë

    Sublîme ! Là on est avec Bloy, Bernanos....pas bien loin de Ferdinand....

    Et le maire de Paris m’inspire le plus profond mépris (et l’irrépressible envie de dégueuler, je suis délicat de nature)


  • #606822
    le 28/11/2013 par Taï
    Monsieur Delanoë

    Le fond de l’article ne prête pas aux réjouissances, grâce à la forme délicieuse j’ai pu finir l’article. Merci Monsieur.

    Ces ordures, nous préparent certainement une usine à bébés quelque part dans les sous sols de Paris, car l’Inde ou l’afrique ce sera pour leur classe moyenne, l’hyper classe Française bobo, et leurs amis Quatari et autres, elle, n’ira pas s’y "salir".

    Ils atteignent le summum abyssal de l’horreur.
    Il y a urgence en la demeure.


Afficher les commentaires suivants