Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Olivier Delamarche détruit le mythe de la "croissance" aux États-Unis et en Europe

BFM Business, 26 octobre 2015

Débat entre Emmanuel Lechypre et Olivier Delamarche sur la réalité de la reprise aux États-Unis et en Europe et sur les politiques monétaires.

 

Partie 1 :

 

Partie 2 :

Voir aussi, sur E&R :

Les analyses économiques les plus pertinentes ne datent pas d’hier,
à vérifier chez Kontre Kulture :

 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

36 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Bon, on l’a dans le QE donc, si vous permettez ce mot d’esprit de haute volée.

     

  • D’après leur site, Platinium Gestion est à - 4,74% depuis le début de l’année sur leur seul et dernier fond ouvert en 2013.
    Leurs autres fonds depuis 2005 ayant été fermés par manque de performance.

    Ses analyses sont souvent intéressante malgré son ton Mr JeSaisTout, et perso je suis aussi pessimiste que lui sur l’avenir économique.

    Mais pour l’instant force est de constater que :
    1) Il perd l’argent de ses clients, ce qui la fout mal pour un analyste qui passe sur BFM
    2) Même si je suis d’accord avec lui sur le fond, je pense qu’il n’a pas compris que le système financier était beaucoup plus résistant à sa chute et qu’il est dirigé par des gens bien plus intelligents que lui.

     

    • Le système financier a le pouvoir de trouver les moyens de sa survie. Est-il intelligent ? Certainement, mais pas plus que Delamarche qui a sans doute le défaut d’être honnête, contrairement à ceux d’en face.


    • +1

      Il est certain que je ne placerais jamais mon argent chez Olivier Delamarche. Autant dans sa critique morale de l’économie mondiale, il a pleinement raison de s’offusquer comme vous et moi : l’escalade de la planche à billet et le gonflement des bulles spéculatives nous amènera forcément un jour dans le mur.

      Mais il faut avouer que dans sa profession et quand on place de l’argent dans un fond, le résultat est ce qui prime avant tout et dans son domaine, ses résultats sont effectivement mauvais.

      Alors de deux choses l’une, soit on accepte de placer de l’argent à faible rendement (voire à perte) dans des structures plus axées sur l’économie réelle avec une partie dans des valeurs métalliques... soit on cautionne la finance internationale et spéculative sur des valeurs à haute volatilité aux tendances dirigées par des robots ou au contenu plus ou moins bidon comme facebook en prenant des gains intéressants mais on ne viendra pas pleurnicher lors du collapse globalisé d’avoir perdu tout son capitale et d’avoir été spolié par les Etats surendettés.


    • Tout à fait d’accord avec toi.

      Il est bon en macro-économie, il voit des choses que les autres de perçoivent pas, mais il est nul en gestion de patrimoine,.


    • Pour ma part, entre un économiste de profession, malgré les baisses actuelles mondiales, est bien plus dans la vérité qu’un représentant pour BFM Buisness......à vous de juger


    • Faites extrêmement attention aux chiffres de baisse de platinuim .
      Peut être que les gérants de Platinium préfèrent recentrer leurs portefeuilles d’actions et vendent en masse ce qui fait baisser peut être la valeur boursière du fonds .
      Quid de la stratégie ? M.Delamarche cherche à s’en mettre pleins les poches à 5-10 ans : il a une vision moins à court terme que le marché mais en économie financière c’est la rentabilité immédiate qui compte ; ce qui peut le plomber .


    • Je pense plutôt que le réel problème vient du fait qu’il ne peut en réalité pas comprendre l’il-logique des marchés, puisque lui raisonne logiquement et comprend donc que l’économie réel est maintenu sous perfusion. Il n’est pas dans l’euphorie du trader, mais sait en revanche (contrairement à tous les gens des marchés) que tout cela va mal finir et qu’il n’y a pas d’autres issues possibles qu’une issue douloureuse.
      C’est comme jouer à un jeu truqué.


    • Vous pensez que le lièvre est plus fort que la tortue que parce que nous ne sommes pas encore sur la ligne d’arrivé


    • Hé bien voilà une belle brochette de vainqueurs lol

      O.D a toujours dit que son fond d’investissement avait pour but de préserver le patrimoine de ses clients sur le LONG TERME .

      Vous n’investiriez pas chez lui ???!!! Mais il s’en tamponne de votre avis et vous navez pas un rond.

      Allez investir chez Madoff les experts lol, il garantissait de 15 a 25% et a bien niqué les baltringues comme vous :)


    • @Rose :

      Pourquoi investir avec quelqu’un en particulier ? Wall Street a enregistré des gains de 15-20% par an depuis 2010... et toutes ces années Delamarche nous a parlé d’un désastre imminent ("Tout va péter"... blah blah blah).

      Donc les gens qui ont simplement placé leur argent dans des fonds répliquant les mouvements des indexes américains ont engrangé d’énormes gains ces cinq dernières années. Les clients de Delamarche par contre n’ont fait que perdre de l’argent.

      Et aujourd’hui ça continue... hausse après hausse après hausse. Revenus et profits records pour Apple, Microsoft, Amazon, Facebook... ventes de voitures, ainsi que l’immobilier, à des niveaux record aux Etats-Unis... même McDonald’s a vu ses ventes repartir à la hausse.

      Je vis aux Etats-Unis. Plus d’une fois j’ai essayé d’expliquer que ce que je voyais autour de moi (et je voyage pas mal à travers le pays) ne correspondait absolument pas aux descriptions de la "dissidence". Je ne connais pas une seule personne au chômage dans mon entourage (alors que j’en connais des fournées dans ma famille et parmis mes amis en France). Au contraire, les gens quittent leur boulot parce qu’ils trouvent des emplois mieux rémunérés...

      Jovanovic vous donne des listes de licenciements (il y a toujours des licenciements, quelque soit l’état d’une économie... des industries marchent, d’autres pas... certaines sont remplacées, etc.), mais il ne vous parle jamais des embauches. A-t-il fait un papier pour expliquer qu’Amazon va embaucher 100,000 personnes pour les fêtes de fin d’année ? Et que Fedex et UPS prévoient un nombre de colis record en novembre-décembre ? Manifestement ces compagnies n’anticipent pas la fin du monde. Elle n’anticipent même pas une récession... c’est dire !

      Alors on me sortira encore que c’est peut-être ma petite bulle à moi, etc. Mais si la situation était aussi grave que ce que raconte Delamarche et d’autres... du style 30% de la population au chômage, j’en aurai quand-même vu un aperçu.


    • très bien vu Rose,
      d’ailleurs Carmignac qui est un cador dans la profession poursuit maintenant la même politique.
      Depuis le début de l"année . il s’est donc totalement repositionné et affiche donc un résultat quasi nul. mais il communique qu’il faut oublier cette année question bénéfices car maintenant ils sont parés pour ce qui se prépare.
      Et historiquement Carmignac ne perd jamais rien dans les cracks et en plus il rebondit toujours très fort juste après.
      je ne connais pas l’articulation du fond Platinium mais il a gros à parier que cela se rapproche cette position de replis d’un patrimoine A , le fond des petits épargnants chez Carmignac. Delamarche n’a pas le gènie d’un Carmignac pour flairer les bons coups, ce qui explique ses rendements nuls. mais à l’heure actuelle le problème pour les petits épargnants, c’est moins de gagner des intérêts que de ne pas se faire bouffer ses économies (enfin, ceux qui sont réalistes). il faut se rappeler ce que les gens ont perdu lors des précédentes crises.
      Delamarche c’est vraiment pas un trader mais c’est un gestionnaire honnête ,( il ne vous fera pas perdre votre pognon) et surtout il connait le système et il l’analyse parfaitement. ce type est précieux pour la compréhension des choses, et si certains pensent que que c’est pas suffisant, ils peuvent toujours placer leur pognon chez Blackstone ou Vanguard


    • par contre en France la situation catastrophique on la voit tous les jours, route déserte, restaurant vide, commerce vide, gens au chômage partout, des artisants sans travail, je pense que le problème est bien amplifié chez nous avec les rigolos du gouvernement actuel(oui je sais les autres ne sont pas mieux) mais la ça bat des records



    • Le marché peut rester plus longtemps irrationnel que vous pouvez rester solvable.




      Un de ces proverbes de la Finance que certainement les traders se racontent sur le floor...


    • Je regarde chaque vidéo du débat hebdomadaire de Intégral Placement dans lesquels O.D. est présent. Et chaque semaine, ce sont les mêmes commentaires que je lis ici :

      "Olivier est un dieu", "Olivier a tout à fait raison", "Olivier..." ceci, "Olivier..." cela.

      STOP l’idolâtrie. Pensez un peu par vous-même et ayez votre propre point de vue. Lisez., documentez-vous, informez-vous.

      Écoutez les médias mainstream est mauvais et à déconseiller, mais l’inverse est tout aussi juste. Pensez à la balance, au juste équilibre. Tout ce qui sort de la bouche de Delamarche n’est pas parole d’Évangile.

      Je suis sur la plupart de ses interventions en accord avec lui : les chiffres financiers et économiques des marchés (et des différentes Banque Centrales ou des pays) n’ont quasi plus rien à voir avec l’économie réelle. Un jour ou l’autre, tout va exploser. Ils sont en pleine fuite en avant....

      Mais cette prophétie de l’apocalypse, cela fait des années qu’il nous l’annonce. Elle arrivera, à coup sûr, des gestes, habitudes, réflexes sont à (ap)prendre (investir dans l’or, apprendre la survie dans la nature, etc.).

      Mais je n’aime pas les (faux)prophètes, les gourous et autres.

      Comme on l’a si bien rappelé au-dessus par quelqu’un, O.D. est un commentateur (de foot), mais sur le terrain, c’est nul.

      Il a une très bonne connaissance théorique de la macroéconomie, il a compris la psychologie des hommes de Wall Street (WS). Mais cela s’arrête là. En gestion de fond, c’est zéro (son fond Platinium Patrimoine est à -4,95)

      http://www.platinium-gestion.com/no...

      J’ai lu plus haut qu’il vise le long terme au niveau de la gestion de ce nouveau fond (ils ont fermé quelques-uns avant). Mais c’est une totale contradiction avec ce qu"il dit lundi après lundi à savoir que tout va bientôt péter.

      Deuxièmement, dans ce système (ultra)capitaliste, le profit se fait à court terme. Le long terme n’est pas très pris en compte parce qu’ils sont tout de même intelligents ces gars-là de WS. Ils savent bien que tout pètera tôt ou tard. L’une des règles implicites du milieu c’est "prend ton argent et casse-toi".

      J’en reviens des USA, j’ai beaucoup discuté avec les gens. Niveau chômage, il y en a qui sont plus à plaindre en Europe...

      Ah !, j’oubliai ! Je ne sais pas où il les tire ses chiffres O.D. mais :

      PIB américain :
      https://research.stlouisfed.org/fre...

      Dette totale américaine en % du PIB :
      https://research.stlouisfed.org/fre...


    • Oui, la bourse est bien montée. Par contre en 2008, elle a pris un gadin monstrueux. Rien que le CAC 40 s’est mangé -60%.
      Si vous êtes là pour faire des revenus financier, vous cherchez les meilleurs rendements annuels.
      Si vous êtes là pour conserver de la richesse, vous préférez vous assoir sur des gains au profit de positions solides. C’est la clientèle de Platinium.

      Il n’est pas du tout vrai que les clients de ce fond on perdu de l’argent : ils y sont sur 5 ans. On verra dans 5 ans. Le fond s’est mangé un pain sur une paire de mois après une croissance continue alignée sur les objectifs. A l’échelle de ce que ce fond doit faire, c’est un incident certes, mais dans leur note PG explique pourquoi ils gardent les positions qui y ont baissée dans ce fond sur le long terme.

      Après bien sûr qu’Olivier Delamarche n’a pas une parole sacrée. Mais même si son fond montait, elle ne le serait pas plus. Il y a quelques années il y a plein de gens qui ont suivi Jovanovic en achetant de l’or. Il avait l’air d’avoir raison pendant des années. Maintenant il a l’air d’avoir tort. Moralité : si vous vous cherchez un papa, grandissez un peu.

      Enfin pour celui qui dit "les USA ça va trop bien", je rappelle que les chiffres d’O. Delamarche ne sont pas inventés ni d’ailleurs contestés. Il y a un graphe simple qui est celui des coupons alimentaires.
      http://www.acting-man.com/blog/medi...
      Ca donne la mesure de la "reprise" du point de vue des gens pour qui s’est une question de survie : insignifiante. 46 millions aux food stamps, c’est comme si on avait 10 millions de gens aux restos du coeur. Il n’y en a même pas un. Même en comparant au RSA (1,7 M de personnes) c’est absolument désastreux.

      Et d’ailleurs ça se voit. J’étais à Boston il y un an. Dans les rues, on voit régulièrement des maisons à l’abandon, un truc impensable ici. J’ai croisé sans arrêt des gens fracassés par la vie, pas des SDF mais avec visiblement des problèmes de toxicologie et d’argent. Alors bien sur que selon les endroits ça varie. Mais Boston, ce n’est ni le meilleur ni le pire. Ce que j’ai vu là bas n’était pas honteux et ne trahissait pas tant la pauvreté qu’une société qui vit sereinement avec des damnés de la terre agonisant à la vue générale, certes, mais dur de dire que "ça va bien".


  • C’est consternant de voir le soi-disant expert, Emmanuel Lechypre, être un type aussi incompétent.

    Il désinforme, il désinforme, et désinforme... Pfff.


  • Et les de cette chaîne : Weill et Drahi, le laisse dire tout haut la vérité depuis tout ce temps ! Et la marmotte met le lait dans le chocolat, emballe et livre les grandes surfaces, aussi !


  • Le seul passage qui a de l’intérêt sur BFM BUSINESS WC c’est olivier delamarche et ces collègues des éconoclastes, sinon le reste c’est mérdia mainstream .Les experts mainstream me font pleurer de rire, ils s’appuient sur les chiffres officiels qu’ils savent faux cela se voit et quand delamarche les mets devant leurs contadictions.....eh ben ils ne répondent pas.

     

    • Et l autre qui nous dit que c est le plein emploi au etats unies, le taux de participation au marché de l emploi au états unis est a 63 %, que font les 37% autres, et ce chiffre depuis 2008 baisse légèrement .
      Ce ne sont pas les ressentiments d une personne qui vient d un milieu aisé vivant aux états unis qui a de la valeur.
      Dèja , rien que le fait d y vire, montre que tu dois etre un "us addict" a la louis sarkosy ;et tu défend cette civilisation de cow boy friqués.
      J avoue , personnellement,Les états unis me rebute, Seul les paysages sont beaux. Il sacagent tout pour leur dollar PQ.


    • @Seb59 :

      Je viens au contraire d’un milieu très défavorisé. Il aurait fallu que je reste dans un pays où le gouvernement déteste sa population historique, où des gens comme moi se font traiter de sale Français régulièrement ?

      Il vous est déjà passé par la tête, à vous les génies de la dissidence, que beaucoup de personnes ne travaillent pas parce qu’elles n’en ont pas besoin ? Il y a ceux qui n’ont pas écouter les Delamarche et qui aujourd’hui vivent de leurs gains. Et puis il y a le phénomène des femmes qui prennent le contrepied des féministes depuis quelques années en décidant de rester à la maison pour élever leurs enfants plutôt que d’avoir une carrière. Ce qui fait que la "population active" diminue. Et moi je trouve que c’est une bonne chose.

      Au fait, les marchés ont encore une fois fini en forte hausse aujourd’hui.

      Rendez-vous la semaine prochaine sur BFMTV pour l’eternel feuilleton "c’est la fin du monde" avec Olivier Delamarche.


  • Et si vous ne savez pas quoi faire de votre argent, donnez le ! Au lieu de l adorer, et vouloir le faire fructifier. Vraiment, je ne pourrai pas vivre en étant obséder de faire fructifier de l argent, partagez le, vous finirez dan le trous, de toutes manières.


  • Bien sure ! tu nous rejoues l immigré Irlandais. Si vraiment tu venais d un milieu défavorisé, tu parlerais pas de la finance de cette manière, en voulant faire du surprofit. Tu dis etre insulté de sale blanc ou francais en France , et tu pars aux états unis, et bien tu leur donne pas tord.
    Si tu étais fière d etre francais , tu resterais en France !!
    C est vraiment consternant d entendre des gens se sentir francais , mais ils partent a l étranger pour assouvir leur vie d hédoniste égocentrique, les gars, c est pas ca le patriotisme.
    Vous du patriotisme mondialisé a la Hollande. Autant dire , ca ressemble a rien.

     

    • N’importe quoi. Dans tous les domaines, ce sont ceux qui viennent de milieux défavorisés qui ont le plus faim.

      Mais encore, ce n’est pas parce qu’on vit aux États Unis qu’on est obsédé par l’argent. C’est certainement aux États Unis que vivent les gens les plus anti système au monde. Eux ne font pas dans le sempiternel discours à la Française, ils agissent : ils sortent aux maximum du système. Ils s’efforcent d’être autosuffisant, ils consomment le moins possible, ils sont sortis du système électoral. Vous ne les verrez pas porter du Nike, du Lévis, manger au McDo ou dépenser une petite fortune pour le dernier iPhone (je viens de décrire le prolo français moyen... et je sais de quoi je parle, ayant grandi dans ce milieu).

      Ce sont des Américains qui m’ont enseigné la vérité sur le système monétaire international, sur la "révolution" française, sur la "révolution" bolchevique, sur la seconde guerre mondiale... etc.

      Dans mes messages précédents je ne faisais que des observation. C’est ce que je vois. C’est ce qui se passe. Je refuse de prendre mes désirs pour des réalités. Il faut rester objectif. Comme l’a souvent répété Gabriele Adinolfi, n’en déplaise à beaucoup dans la dissidence, il n’y aura pas d’explosion du système. Le système n’a jamais été aussi puissant.


    • Je suis fier d’être français. La France, comme toutes les nations, ce n’est pas des frontières dessinées sur une carte, c’est un peuple.

      Si demain on place 40 million de Scandinaves sur l’île que nous appelons aujourd’hui Japon et que l’on transfert la population japonaise dans l’Europe du nord et bien l’Europe du nord deviendra le Japon et l’île dans le pacifique la Scandinavie.

      Je suis français peu importe où j’habite, tout comme la plupart des Québécois sont certainement plus français que bon nombre de personnes habitant cette terre bordée par l’Atlantique en Europe de l’ouest. Leurs gènes sont français.

      Tout comme je ne serai jamais americain, quoi que puissent dire quelques morceaux de papier, pulque je ne possède aucun gène "américain".


    • Je comprend Chaban.. D’ailleurs, je dirai que plus on se sent Francais, plus on a le sentiment national, plus on est cultivé, et... plus on a envie de se barrer.

      Moi aussi je me suis barré d’ailleurs, mais mes parents y sont toujours. Quand j’y étais, (je suis chrétien) mes potes étaient plutot des musulmans. Tout simplement parce que la majorité des "souchiens" sont maintenant des petits athées arrogants sans valeurs. En tout cas, c’était le cas à Paris. Et Dieu sait que je ne suis pas pour l’invasion des immigrés etc... Mais force est de constater qu’un musulman ressemble plus à un chrétien qu’un petit athée merdeux moderniste.

      Par contre, concernant la " révolution " francaise, étonnant que ce soit des américains qui vous l’aient appris, il y a pourtant de très grands auteurs francais qui ont écrit dessus.

      En France, pour un blanc, chrétien, qui veut faire vivre sa famille d’une façon traditionnelle, tout en étant indépendant, c’est juste le cauchemar. Parce qu’on aime pas les blancs (enfin, pas les nationalistes catholiques en tout cas), on aime pas les chrétiens, on aime pas la tradition, et on déteste la réussite des autres (mentalité de fonctionnaire de gauche). Et puis surtout, il me semble que la liberté d’expression y soit bien plus inexistante qu’en amérique, mais je peux me tromper.

      Il est de plus en plus insupportable de vivre en France, surtout quand on a les clefs de compréhension qui nous sont données par la dissidence (en particulier E&R), et quand on lit trop de livre qui nous décrivent le (vrai) passé de la France.

      Plutot que de rester à végéter et à pourrir en France, je préfère aller me chercher un avenir plus prometteur ailleurs (est ce trop demandé d’avoir de quoi nourrir sa famille, un toit et un moyen de transport sans être entassé dans des cités dégeu et / ou se taper 3H de bouchons tout les jours ? est-ce être un hédoniste égocentrique ?), et je fais des dons à E&R (et d’autres), vu qu’eux ils savent quoi faire de cet argent.


    • @Alex :

      Comme beaucoup j’ai cru à ce que me racontait l’éducation nationale. Je sais que Marion Sigaut a souvent dit qu’elle aussi a longtemps cru à ce qu’on lui avait enseigné dans "l’école républicaine".

      Pour moi la référence sur la "révolution" française reste le bouquin de la Britannique Nesta Webster.


  • Je suis outré par certains commentaires qui critiquent la vision de Delamarche. Ce dernier ne fait qu’alerter de la détresse du système économique mondial et se base sur les faits. C’est un des seuls à le faire. Il faut être un un bulot dans sa coquille pour nier les évidences. Quand je vois encore des gens se pâmer en disant qu’ils vivent aux "Staytes" et que tout va bien. que la dissidence est pessimiste ou encore que le système n’a jamais été aussi puissant, je me dis qu’il en a pour qui c’est peine perdue et je préfère limite discuter avec "un charlie" curieux, qui par son manque de temps ne peux pas acquérir la culture géo-politique et les mécanismes économiques utilisés.
    voici quelques piqûres de rappel :
    pour les chiffres aux états unis
    http://www.economiematin.fr/news-si...
    en ce qui concerne le chiffre d’affaire mc do (en bas de page)
    http://www.boursorama.com/bourse/ac...
    la pauvreté aux états unis
    http://www.express.be/business/fr/e...
    la vente des voiturse aux états unis
    http://www.lefigaro.fr/flash-eco/20...

    Il est évident que le QE qui se profile va booster les marchés, et qu’on peut encore réussir a faire de bons investissements, mais les effets vont être de moins en moins efficace et toutes expositions boursières seront de plus en plus risquées. "pour l’instant tout va bien" dis le mec qui s’est jeté du haut de la tour, mais le retour à la terre ferme sera douloureux pour certain. car le seul inconnu c’est la hauteur de la tour.
    Ce qui m’amuse c’est le genre d’individus opportunistes qui s’est barré de France en disant que "la France c’est un peuple" et qui ne se rend pas compte que c’est le seul pays qui l’ accueillera quand il se fera virer !
    Il n’y a pas de peuple sans nation cher Chaban !

     

    • @frotelamiquette :

      Qui est-ce qui s’est pâmé ? Je préférerais pouvoir vivre sur la terre de mes ancestres. Mais les traîtres au pouvoir ne m’ont jamais permis d’y vivre convenablement.

      Avec l’opportunité que nous avons eu, ma femme et moi, nous avons pu faire six petits Français. Si nous étions resté sur ce territoire en Europe de l’ouest bordé par l’Atlantique, nous n’aurions au plus en faire qu’un. J’ai donc fait plus pour la préservation du génie français (basé sur la génétique) que si j’étais resté sur ce territoire en Europe de l’ouest.

      Mes enfants sont élevés dans la culture française. Et pas de consumérisme chez nous. Par contre, lors de mon dernier passage en Europe de l’ouest, je n’ai vu que des gamins habillés à l’américaine ; Nike, Lévis, etc. branchés en permanence sur leur iPhone... et puis... du franglais avec un accent style banlieue un peu partout... preuve d’ailleurs que l’emprise du système n’a jamais été aussi puissante.

      Ça laisse pantois.


    • @chaban

      Sachez que je ne critique pas votre décision d’avoir quitter le pays, (même si c’est en plus pour le pays qui nous détruit le plus) c’est un choix lucratif me semble t-il, je peux le comprendre vous voulez le meilleur pour votre famille. Par contre ce qui me gêne c’est que vous pourriez au moins soutenir ceux qui font le choix de rester pour essayer de préserver vos propres racines.
      Pour qu’un pays rayonne, il faut une source.
      La France c’est d’abord un climat et une géographie, qui ont engendré un terroir, une alimentation une identité et une histoire. Si elle disparaît ou s’affaiblie, vous ne serait qu’un Français errant. Votre bagage génétique se diluera par le métissage en même temps que les mœurs et coutumes qui nous sont si chers.
      Félicitation pour vos 6 enfants mais pour moi ils sont américains.


    • @frotelamoquette :

      Je soutiens tous ceux qui se battent contre le système. Nous n’avons pas tous les mêmes choix au niveau des armes.

      A choisir, j’aurai peut-être préfèrer naître dans une famille bourgeoise, être scolarisé dans le privé et avoir une place déjà prête pour moi après les études.

      Je n’ai absolument rien contre les commentateurs sur ce fil. Bien au contraire.

      Dans mon commentaire initial, je faisais simplement remarquer qu’il y a un fossé énorme entre ce que Delamarche raconte sur BFM (comme le faisait remarquer une autre personne plus haut, pourquoi est-il toujours sur les plateaux de BFM Delamarche ? Quel est son véritable rôle dans la société du spectacle ?), et sur ce que vois de mes propres yeux tous les jours, y compris quand je voyage (ce n’est pas comme si j’étais toujours au même endroit).

      Je vous garantis que vous aurez ma confirmation le jour où je vois la réalité correspondre aux prévisions catastrophiques de Delamarche.


    • Bonsoir frotelamoquette,

      C’est bien ce que je disais dans un autre post, à savoir que le fait d’avoir un jugement objectif et remettre en question ce que dit Olivier Delamarche (O.D.) est presque devenu, à vous lire, un blasphème.

      Mes critiques le concernant ne sont pas ad-hominem mais bien portées sur l’économiste/gestionnaire qu’il est.

      En tant qu’étudiant en économie et finance, je me dois de porter un regard neutre, même si O.D. semble ne pas faire parti du système (j’ai encore des doutes) et qu’il ne dénonce. J’aime entendre ses interventions en cela qu’elles ne sont pas un élément de langage que l’on entend tous les jours dans les médias mainstream. Il est hors de question que mon esprit que je considère comme libre (et éclairé) soit empêché de remettre en doute les thèses de Delamarche sous prétexte qu’il soit de la "dissidence".

      Libre à vous de discuter avec "un Charlie" curieux.

      Mais encore une fois, ceux qui restent dans leurs coquilles ce sont vous (un "vous" général). La révolution ne se fait pas sur internet. Vous critiquez - à juste titre - les marchés financiers qui sont sortis de l’économie réelle. Vous remettez en doute - encore une fois à juste titre - les données et chiffres officiels. Mais vous vous fondez sur les chiffres "officiels" pour faire votre jugement et votre conclusion. N’est-ce pas contradictoire ? Moi, j’ai la chance de voyager et de discuter avec les gens, de voir les choses de mes propres yeux et de me faire un avis. Et je vous le confirme, le chômage aux U.S. baisse (notamment, comme le dit très justement O.D., avec des embauches dans les secteurs de l’hôtellerie, des restaurants, etc.). C’est pas génial, leur économie a connue mieux avant la crise de 2008, mais c’est un début.

      P.S. : Je vis en Afrique, non aux "Staytes", donc aucun atlantisme de ma part. Au contraire, j’ai vu et continue de voir ici en Afrique les ravages de la géopolitique de l’Oncle Sam !


  • Je pense que quand on aime son pays , on ne vit pas ailleurs. Défendre son pays, c est y travailler, payer ses impots et participer, par des moyens electoraux et d éducation, instructions a virer cette caste politique au pouvoir depuis 40 ans

    En quittant le pays, tu le fuit, et fuis ton devoir.
    Personnellement , je travaille a mon compte, ne compte pas les heures, travaille dans la saleté, mais je gagne plutot bien ma vie.
    Je ne quitterai jamais le pays, mes ancétres se sont battu pour la france, et si il fallait le faire, j irais au combat.
    La France est le plus beau pays du monde, monument historique, climat , paysage variés, la cuisine, l art.
    Quitté la france pour les états unis, est un non sens, aberrant !
    C est le choix d un jeune cadre dynamique , américanisé par les séries télé (je caricature, mais pas tant que ca)
    Les états unis sont une plaie pour le monde, je le considère comme satan.
    Vive la France, et que ceux qui la quitte se fassent naturaliser dans leur pays d acceuil.

     

    • Tu as raison : Charles de Gaulle est l’un des plus grands traîtres de l’histoire de France et tous les immigrés qui se trouvent en métropole aujourd’hui sont des traîtres à leurs pays et ne sont venus en France que parce qu’ils avaient été lobotomisés par les séries françaises.

      Au fait, pour revenir à Delamarche, le Nasdaq vient de passer son niveau record de l’an 2000 aujourd’hui.