Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Port d’Anvers (Belgique) : débarquement d’une brigade blindée US pour "renforcer l’OTAN à l’Est"

Le port d’Anvers est durant quelques jours le théâtre de l’arrivée du matériel d’une brigade blindée américaine, déployée en Europe pour « réaffirmer le solide engagement américain dans la sécurité collective des pays membres de l’Otan », a-t-on appris samedi de sources concordantes.

 

 

Un premier navire transportant plus de 800 véhicules à roues, dont des transports de troupes et une grande quantité de matériel de la 1st Armored Brigade Combat Team (1ère brigade blindée de la 1st Cavalry Division (1ère division de cavalerie) basée à Fort Hood, au Texas, est arrivé vendredi [18 mai 2018] à Anvers en provenance des États-Unis.

[...]

Plus de 2.500 véhicules

Deux autres navires rouliers doivent ensuite se succéder pour acheminer en Europe au total plus de 2.500 véhicules – dont des chars lourds M-1 Abrams – de cette unité venant renforcer le flanc oriental de l’Otan.

Le matériel – le personnel, soit plus de 3.000 hommes et femmes, arrive principalement par avion – prendra ensuite la route vers la Pologne, leur destination finale, selon l’ambassade des États-Unis à Bruxelles.

 

Lire l’article entier sur lesoir.be

 

Une idée du matériel américain pendant les manœuvres de l’unité de combat (en VO) :

L’OTAN ou la soumission européenne,
lire sur Kontre Kulture :

 

L’OTAN renforce ses positions en Europe de l’est, voir sur E&R :

 






Alerter

95 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • Voir sur le site opex360.com, les deux très bons articles : "La Commission européenne présente un plan pour améliorer la mobilité militaire au sein de l’Union (28 mars 2018)" & "Face aux sous-marins russes, l’US Navy réactive sa 2e Flotte, dédiée à l’Atlantique Nord (6 mai 2018)"

    Condensé chronologique :

    - novembre 2017 : "l’Otan a annoncé la création d’un commandement dédié à la protection des routes maritimes dans l’Atlantique-Nord, à l’image de l’ex-Commandement allié Atlantique (SACLANT), dissous en 2003. Cette mesure vise à permettre l’envoi de renforts américains et canadiens dans le cas d’un conflit impliquant les pays baltes, ces derniers s’estimant menacés par la Russie."

    - 28 mars 2018 : "le Service européen pour l’action extérieure (SEAE) a présenté un plan d’action [.pdf] visant à améliorer la mobilité militaire au sein de l’UE. « L’objectif est de travailler ensemble au niveau européen afin de garantir que les réseaux routiers et ferroviaires soient adaptés au transport militaire et de simplifier et de rationaliser les règles nationales pour le déplacement rapide et sans heurt des troupes et des véhicules militaires sur le continent en cas de crise"

    - 4 mai 2018 : l’amiral John Richardson (chef des opérations de l’US Navy) a annoncé la réactivation de la 2ème Flotte de la marine Américaine (dissoute en 2011). 2ème Flotte dédiée à l’Atlantique Nord.

    PS : ça parle aussi des câbles sous-marins (par lesquels transitent 97% des communications mondiales) et du contrôle des voies maritimes de l’Arctique (Pôle Nord)

     

    Répondre à ce message

  • #1971802

    Merci aux différents gouvernements polonais dont celui actuel soit disant ’’nationaliste’’ qui au final sont et seront l’ultime pion et porte d’entrée de la domination militaire américaine en Europe.

     

    Répondre à ce message

    • Baltes , ukrainiens,tchèques et polonais, n’ont pas compris une chose . C’est qu’en cas de conflit, ils seront , une fois de plus LE champ de bataille . Les russes,dans leur histoire n’ont pas pour habitude de s’aventurer très loin des frontières de la Mère Patrie, leur zone d’engagement, c’est 1000à 1500 kil de leurs frontières , si les américains bombardent , ils aiment bien bombarder loin de chez eux ou ils n’ont jamais connu la guerre, ce sont les polonais qui trinqueront .Etre "protégés "par les US , une plaisanterie ....pendant la deuxième guerre mondiale, ils ont tué plus de civils français que les allemands .

       
    • @Voronine

      La Russie a combattu la Perse, la Chine, le Japon, la Thaïlande, la Corée, Israël, la Somalie., et en Amérique Latine, sans parler de ses fourbes alliances avec Hitler et Churchill, de son rôle évident de cerbère de la mondialisation.

      Quant aux US et alliés britanniques ils ont surtout pilonné l’Allemagne comme des sourds, 10 millions de morts dont la moitié de civils, 1 ;5 million en tout pour la France, l’ Angleterre et les USA, essentiellement des troufions, 6 millions en Pologne et on ne parle pas vraiment de guerre civile (! !), 20 millions en Russie, 20 millions en Chine

      On voit quand même un peu qui sont les impériaux fdp, et ce ne sera la première fois qu’ils trahissent et massacrent les peuples, alliés ou pas, mais si une chose est certaine, c’est que la Pologne ne se balkanisera jamais.

       
  • Voir sur le site opex360.com les deux très bon articles : "La Commission européenne présente un plan pour améliorer la mobilité militaire au sein de l’Union (28 mars 2018)" & "Face aux sous-marins russes, l’US Navy réactive sa 2e Flotte, dédiée à l’Atlantique Nord (6 mai 2018)".

    Condensé chronologique :

    - Novembre 2017 : "L’Otan a annoncé la création d’un commandement dédié à la protection des routes maritimes dans l’Atlantique-Nord, à l’image de l’ex-Commandement allié Atlantique (SACLANT), dissous en 2003. Cette mesure vise à permettre l’envoi de renforts américains et canadiens dans le cas d’un conflit impliquant les pays baltes, ces derniers s’estimant menacés par la Russie."

    - 28 mars 2018 : "le Service européen pour l’action extérieure (SEAE) a présenté un plan d’action [.pdf] visant à améliorer la mobilité militaire au sein de l’UE. « L’objectif est de travailler ensemble au niveau européen afin de garantir que les réseaux routiers et ferroviaires soient adaptés au transport militaire et de simplifier et de rationaliser les règles nationales pour le déplacement rapide et sans heurt des troupes et des véhicules militaires sur le continent en cas de crise »".

    - 4 mai 2018 : L’amiral John Richardson (chef des opérations de l’US Navy) a annoncé la réactivation de la 2ème Flotte de la marine Américaine (dissoute en 2011). 2ème Flotte dédiée à l’Atlantique Nord.

    PS : ça parle aussi des câbles sous-marins (par lesquels transitent 97% des communications mondiales) et du contrôle des voies maritimes de l’Arctique (Pôle Nord).

     

    Répondre à ce message

  • c est tout simplement une colonne armée de coercition dirigée contre les nations européenne, l’otan est donc une armée d’occupation a l’encontre de ceux chez qui elle s’installe.
    Tout le reste n’est que pretextes

     

    Répondre à ce message

  • #1971896

    Faut-il voir un rapprochement avec la propagande suédoise du moment https://www.20minutes.fr/monde/2275... ?

     

    Répondre à ce message

  • On preferrait des troupes Russes......mais elles n’ont aucune raison legitime de sortir de leurs frontieres.. Par quel miracle les blindes americains debarquent ? L Otan plus personne n en veut qu il se comporte comme un bandit opportuniste...c est un fait.

     

    Répondre à ce message

  • Ce déploiement militaire dans le réel est accompagné d’un déploiement dans le virtuel. Une propagande de guerre antirusse est en train de se diffuser sur les forums et les réseaux sociaux, en utilisant l’argument oiseux des S-300 non livrés à la Syrie, par exemple. L’armée syrienne n’a pas besoin des S-300 puisqu’elle est en train de gagner au sol, avec l’aide d’un déploiement militaire russe d’envergure depuis plusieurs années contre les troupes israéliennes de procuration dites « djihadistes ». Sans la Russie, l’entité Daech serait déjà à Damas, en train de négocier des contrats avec Lafarge et de préparer la Gay Pride avec Tel-Aviv. Il y a un gros travail en ce moment pour faire oublier tout ça, en jouant sur la mémoire de poisson rouge du goy moyen et son attention sélective.
    Par ailleurs, il faut fabriquer le consentement de l’opinion publique occidentale à attaquer la Russie depuis la Pologne et l’Ukraine, selon le plan atlantiste de l’Intermarium. Pour le segment de population « nationaliste », il faut donc donner une bonne image de la Pologne et de l’Ukraine, en leur inventant des légendes « nationalistes », et une mauvaise image de la Russie, en lui inventant une légende « sioniste » ou autre.
    Pour déterminer avec qui on parle vraiment, il faut poser la seule question géopolitique pertinente : « On attaque la Russie ou pas ? » En fonction de la réponse, on sait à peu près à qui on a à faire.

     

    Répondre à ce message

    • Merci pour ces précisons. C’est sûr que pour les « natios » (sincères sûrement, mais sincère ne signifiant malheureusement pas lucide), le paluchage sur la Mitteleuropa en prend un coup face à de tels événements. À moins de continuer à s’aveugler. D’un poisson rouge qui se débrouille comme il peut :-) Mais comme on dit, on se désole en se jugeant et l’on se console en se comparant (pas à tous, mais quand même !).

       
    • Merci pour ces précisions. C’est sûr que pour les « natios » (sincères sûrement, mais sincère ne signifiant malheureusement pas lucide), le paluchage sur la Mitteleuropa en prend un coup face à de tels événements. À moins de continuer à s’aveugler. D’un poisson rouge qui se débrouille comme il peut :-) Mais comme on dit, on se désole en se jugeant et l’on se console en se comparant (pas à tous, mais quand même !).

       
    • @Lucien Cerise

      Si la Pologne se soumettait, ces impériaux fdp n’auraient pas tenté de l’anéantir totalement à 3 reprises dans l’Histoire, et elle n’aurait pas dignement protégé la chrétienté durant 1000 ans..

      L’Ours n’est pas le symbole de la Sainte Russie, c’est l’Aigle Bicéphale, on ne sait jamais de quel côté se trouve la proie.

      Les pseudo "troupes jihadistes israéliennes" sont, et vous le savez parfaitement, françaises, britanniques, allemandes et américaines, dont un fameux paquet sont chrétiens et/où "laïcs" convertis pour infiltrer, équiper, former et éliminer les radicaux d’une Route de la Soie 100% Euro, précisément comme ils l’ont fait pour tous les indépendantismes européens (sac-gladio & co).

       
    • « Si la Pologne se soumettait, ces impériaux fdp n’auraient pas tenté de l’anéantir totalement à 3 reprises dans l’Histoire, et elle n’aurait pas dignement protégé la chrétienté durant 1000 ans. »
      Les choses changent. On parle d’ici et de maintenant. Or ce qu’on voit ici et maintenant est plutôt accablant et surtout préoccupant. Ce qui vaut pour tous les paillassons otanesques, nous inclus donc.

       
    • « Si la Pologne se soumettait, ces impériaux fdp n’auraient pas tenté de l’anéantir totalement à 3 reprises dans l’Histoire, et elle n’aurait pas dignement protégé la chrétienté durant 1000 ans. »
      Les choses changent. On parle d’ici et de maintenant. Or ce qu’on voit ici et maintenant est plutôt accablant et surtout préoccupant. Ce qui vaut pour tous les paillassons otanesques, nous inclus donc.

       
    • Le 24 mai à 16:48 par Ed
      "Si la Pologne se soumettait, ces impériaux fdp n’auraient pas tenté de l’anéantir totalement à 3 reprises dans l’Histoire, et elle n’aurait pas dignement protégé la chrétienté durant 1000 ans.."

      - La Pologne en 2018 est soumise au libéralisme. Elle a été protégée par le communisme pendant la guerre froide, mais le processus de destruction et de déchristianisation a commencé dès son "indépendance", c’est-à-dire dès son entrée dans la société de consommation. Les Polonais aujourd’hui sont comme les Français des années 80 : on voit les mêmes pathologies sociales apparaître, épidémie de divorces et de dépression, obésité, enfants hyperactifs, drogues de synthèse, etc. Le lavage de cerveau médiatique pour préparer à attaquer la Russie est quotidien, mais la population n’a déjà plus envie de se battre, elle veut juste consommer et s’amuser, elle se prendra donc une bonne raclée et il faudra que Moscou remette les choses en place à Varsovie encore une fois. Sinon, d’après vous, on attaque la Russie ou pas ? ;-)

       
    • @Lucien Cerise

      Ce qui a permis aux soviets de contrôler l’Europe centrale, dont, soit dit en passant, la Pologne fût la 1ère à se débarrasser avec la bénédiction du Pape, c’est l’OTAN et les accords qu’ils ont secrètement passé entre-eux (Pacte de Varsovie-OTAN).

      Comme je l’ai dit plus haut, la Russie est le cerbère de la mondialisation, sans elle, pas de guerre froide, pas de moudjahidine, pas de taliban, donc pas de daesh au Moyen-Orient, en Afrique et en Asie. Pas de guerre du Vietnam, de Corée, pas de Guerre d’Usure, pas de guerre en Amérique Latine, pas de Contras et pas de Narcos.

      Et à propos, la Pologne , la Russie, le Canada (la french) et les Pays-Bas sont les 1er producteurs de drogues de synthèse au monde depuis toujours, mais oui, sa société est en effet totalement brainwwwashée, comme partout... même en Russie… si si !! ;-)

      Je persiste et signe, cette dernière est parfaitement alignée avec le Nouvel Ordre pour détruire les peuples des Routes de la Soie, il n’y aura pas de guerre en Europe pour le moment.... pas avant la Chine et ses machines.

      L’Europe, l’Occident, bref les Nations de l’OTAN, est incontestablement le premier fournisseur d’IDE en Russie et en Chine... ce n’est pas trop compliqué à déduire pourtant, il suffit de voir qui a l’or, qui produit les armes et ça qui ça profite toujours.

      [→http://actu-cci.com/wp-content/uplo...]

      @Eric

      On ne peut pas comprendre le présent si on ne comprend pas le passé.. alors le futur...

       
    • « @Eric
      On ne peut pas comprendre le présent si on ne comprend pas le passé.. alors le futur. »
      Merci pour le scoop, vraiment. Vaste projet. Seulement, une fois qu’on a dit ça on n’est pas pour autant à l’abri de croire à tort que l’on a compris.
      Parfois il peut y avoir une dimension d’affect qui biaise et/ou fausse le jugement, ce qui peut amener à des outrances comme par exemple l’utilisation de l’adjectif « lamentable » pour qualifier un argumentaire étayé et raisonnable, en tout ça parfaitement audible et rationnel. C’est de l’ordre du possible et je vous invite à y réfléchir calmement.

       
  • L’armée us refourgue ces vieilleries aux pays colonisés mais ce n’est pas gratuit

     

    Répondre à ce message

  • N’est-ce pas Sarkozy qui avait réactivé l’OTAN ?

     

    Répondre à ce message

  • Mme natalia vitrenko, de la gauche ukrainienne, avait protesté en 2006 contre des manœuvres us en crimée.
    Cordialement.

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents