Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Pourquoi François Hollande a-t-il décidé d’abandonner la Centrafrique à la Séléka ?

Les affrontements qui opposent actuellement anti-balaka et Séléka montrent que la Centrafrique est plus que jamais en perdition. Or, c’est le moment choisi par Paris pour annoncer que d’ici le printemps 2015, l’essentiel du dispositif Sangaris sera retiré. Une décision ahurissante et insolite tout à la fois.

En effet :

1) Des élections présidentielles étant « prévues » en 2015, le retrait français va laisser le champ libre à la Séléka qui occupe déjà le centre, le nord et l’est du pays, ainsi que les zones minières. Dans les territoires qu’elle contrôle, les chrétiens sont persécutés ou islamisés et les élections seront « arrangées ».

2) Comme les 8 000 hommes du volapük militaire baptisé Minusca (Mission des Nations unies pour la Centrafrique) seront incapables de se faire respecter, le pays va donc être de fait abandonné à la Séléka. L’Opération Sangaris n’aura donc finalement servi à rien.

Dans le dossier de la RCA, François Hollande a constamment tergiversé et accumulé les erreurs :

1) La première date de la fin de l’année 2012 (voir mes communiqués de l’époque) quand, avec peu de moyens, il était possible de « traiter » rapidement et efficacement les coupeurs de route de la Séléka [1]. Mais François Hollande hésita.

2) Au mois de mars 2013, alors que tous les connaisseurs du pays le pressaient d’agir, il laissa la Séléka prendre Bangui. La Centrafrique sombra alors dans le chaos cependant que les chrétiens – 95 % de la population de souche –, étaient persécutés.

3) Début 2014, face au désastre humanitaire dont ses hésitations étaient la cause, François Hollande décida finalement d’intervenir mais en précisant que l’entrée en scène des forces françaises n’avait pas de but militaire... Nos troupes ne reçurent donc pas d’ordres clairs puisque ni l’ « ami », ni l’ « ennemi » ne furent désignés, Paris demandant simplement à nos soldats de jouer les « bons samaritains ».

Lire la suite de l’article sur bernardlugan.blogspot.fr

Notes

[1] « La Séléka, une nébuleuse criminelle (…) une internationale criminelle organisée et prospère ». Rapport de la fédération internationale des droits de l’homme du mois de septembre 2013 intitulé « RCA : un pays aux mains des criminels de guerre de la Séléka ».

 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

11 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Sachant que Hollande et Fabius suivent aveuglément ce que Netanyou leur prescrit, on peut en conclure que les Sionistes de l’Empire soutiennent les Islamistes en Afrique contre les Chrétiens comme d’hab, Peut etre parce qu ils sont plus malléables, achetables, utilisables, dominables... Lugand ne devrait pas poser mais répondre à la question !!,

     

    • L’Afrique n’a pas attendu l’islam pour se faire diviser par les dirigeants occidentaux,outou vs tutsi ou plus récemment congolais vs congolais alors qu’à l’origine ces 2 pays ne faisaient qu’un sous le royaume Kongo avant le découpage des frontières..Aujourd’hui certains veulent créer une guerre des religions islam vs christianisme.Enfaite vous armer des gens pour détruire la lybie(au nom de lislam) après vous les laisser se répandre,en omettant que les principales victimes sont musulmanes.Mokhtar belmokhtar aka mister malboro anciens vendeur de cigarette et drogue devenu grand djihadiste..

      D’ailleurs ces africains sont chrétiens que quand ça vous arrange,quand zemour fait son speech sur les banlieues qui expulsent les blancs par ce qu’ils ne sont pas musulmans,il oublie que beaucoup de chrétiens subsaharien ou antillais y vivent.


    • @emmanuel

      Chrétien....musulman , ce sont des classifications d’occidental, sur le terrain , ça ne signifie rien ! ils sont africains , un point c’est tout ! Je les ai vus au KATANGA , dans les années 60, au BIAFFRA, au RWANDA ....Vouloir plaquer sur leurs comportements des étiquettes philosophiques ou religieuses est une utopie , les machettes coupent et taillent à l’identique des deux cotés , tout ce qui est humainement souhaitable , c’est d’etre loin quand ils retrouvent leurs instincts .


  • Jouer les bons samaritains... De qui se moque t’on ? Elles sont vides les mines d’uranium ? Certainement vu que nos soldats partent ou alors ils vont placer un pantin pour les élections a venir, faut arrêter de nous prendre pour des jambons avec leurs violences communautaires, derrière une instabilité médiatisée il y a toujours des intérêts, on envoie pas des soldats pour les beaux yeux dès centrafricains, faut arrêter de nous vendre des cravates ...


  • Parce que la Séléka est en train de négocier la concession des mines aux Israéliens .


  • j’aime beaucoup Lugan, mais par moment il devrait trouver d’abord et chercher ensuite. Trouver les réponses plutôt que poser les (mauvaises) questions...Hollande n’a strictement aucune autonomie, il obéit au doigt et à l’oeil aux Américains...les interventions en Afrique ne visent qu’à contenir les "Islamistes" dans des limites géographiques strictes....


  • Il aura peut être besoins de tout nos soldats en France car il sent que ca va peter bientôt ?
    Ou qu’il ne peut pas lutter face à la chine qui investit massivement en Afrique dont dans les anciennes colonies, argent qui est accueilli bras ouverts.


  • Si l’OP Sangaris n’avait pour but que le désarmement des Chrétiens afin de maintenir un conflit durable, mission accompli !


  • On sait bien où vont les diamants.


  • Parce que Bibi lui a téléphoné que la Séléka venait de concéder les sites miniers de RCA aux investisseurs Isréliens . L’armée française n’est donc plus utile .


  • Sans vouloir tomber dans le communautarisme, celui qui a écrit cet article a très clairement pris position en prenant soin de désigner la seléka comme responsable du chaos centrafricain. Après le désarmement des milices musulmanes ( qui existaient, il n’est pas question de les nier ) les musulmans centrafricains ont été persécutés, brules a même la rue, et régulièrement mangés par les anti-balakas, si bien que la casi-totalité des musulmans de centrafrique ont du quitter le pays pour le Cameroun. Alors violence de la seleka, certes, mais réponse tout aussi violent et inhumaine des milices chrétiennes a qui personne n’a demandé de compte. Tant qu’on désignera un coupable pour couvrir les crimes d’un autre, rien n’ira jamais bien.