Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Procès Balkany : quatre ans ferme requis en appel pour monsieur et deux pour madame

[…] Après trois demi-journées d’audience dans le procès d’appel pour blanchiment de fraude fiscale aggravée des époux de Levallois-Perret, le parquet général a requis, ce mardi soir, une peine de cinq ans d’emprisonnement, dont un avec sursis, à l’encontre de Patrick Balkany. Et de quatre ans dont la moitié avec sursis à l’encontre de son épouse. Sans mandat de dépôt pour elle non plus.

 

[…]

Pour l’un comme pour l’autre des époux Balkany, le parquet demande aussi que soit prononcée l’inéligibilité pour dix ans, avec exécution provisoire. C’est-à-dire qu’elle prendra effet dès qu’elle sera prononcée si la cour d’appel suit le parquet. Une peine d’amende de 250 000 euros est également requise.

Avant de détailler les peines proposées, Bruno Revel et son collègue Serge Roques sont longuement revenus sur « l’écheveau de sociétés écran et de comptes à l’étranger » élaboré pour « masquer un patrimoine occulte » évalué à quelque treize millions d’euros et composé de millions sur des comptes à l’étranger, d’une villa acquise à Saint-Martin aux Antilles et d’un riad à Marrakech, dont les époux ont contesté jusqu’au bout en être les propriétaires.

Isabelle Balkany ayant quitté la salle d’audience avant les réquisitions, elle n’a pas entendu Bruno Revel lui reprocher de «  réserver l’essentiel de son énergie au tribunal médiatique, alors que la justice se rend dans le prétoire ». Depuis le début de ce procès d’appel, le 4 février, Isabelle Balkany a tendance à sécher les audiences.

[…]

Lire la suite de l’article sur leparisien.fr

 

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

41 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Commentaires suivants