Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Quand Patrice Quarteron donne une leçon de patriotisme à ceux qui haïssent la France

 

 

Drapé dans les couleurs de la France après sa victoire en boxe Muay thai, l’athlète Patrice Quarteron s’est attiré les foudres d’une partie des réseaux sociaux, qui l’ont qualifié de « traître » et de « bounty ». Pour Fatiah Boudjahlat, cela révèle la haine de la France d’une partie des enfants d’immigrés.


L’auteur, Fatiha Boudjahlat, est cofondatrice avec Céline Pina du mouvement Viv(r)e la République. Elle est aussi l’auteur de l’essai à paraître aux éditions du Cerf : Féminisme, tolérance, culture : Le grand détournement.


 

PNG - 475.9 ko
Patrice Quarteron, champion du monde de muay-thaï en 2008

 

Patrice Quarteron a remporté une victoire importante dans la discipline de boxe Muay thai. Il a exprimé une joie légitime, en se revêtant du drapeau français. Mais selon ses détracteurs qui se sont déchaînés sur les réseaux sociaux, il a eu le tort de mêler les couleurs nationales à sa victoire, il a eu le tort d’afficher et de verbaliser son patriotisme. Il leur a répondu par un post des plus intéressants :

« Quand vous portez un drapeau d’un pays où vous ne vivez pas, on vous dit “bravo, j’adore, c’est courageux, c’est un signe d’ouverture”. Quand on porte le drapeau du pays dans lequel vous vivez, où vous payez vos impôts, avec lequel vous souffrez, aimez, combattez, on vous dit : “t’es un chien, un putain de facho”. Je porte mon drapeau fièrement. Et j’emmerde les fils de putes qui préfèrent se sentir américains, marocains, russes etc tout ça parce qu’ils vont en vacances une semaine dans un autre pays et reviennent en se sentant étrangers à leur propre pays. Soyez patriotes et reconnaissants. Vous devez tout à la France. »

Le ton virulent est propre aux réseaux sociaux, il est aussi dû au caractère de ce sportif, ainsi qu’à la nature et à la véhémence des insultes essuyées.

Afficher les couleurs nationales, aimer son pays, assumer sa fierté d’être français ont valu à Patrice Quarteron de se faire traiter de facho, mais aussi, et il y a plus à en dire, de « bounty » et de « traître ». Ces insultes sont devenues classiques quand il s’agit de désigner les enfants d’immigrés bien dans leurs baskets françaises et aimant la France. Elles sont complétées par celles de « harki », de « collabeur », de « nègre de maison », termes dont j’ai été moi-même gratifiée. Elles renvoient à une trahison supposée : celle de son vrai pays, celui des origines, au bénéfice de son faux pays, celui où l’on vit. Elles sont les manifestations des métastases indigénistes et gauchistes de l’identité qui n’ont rien à leurs symétriques identitaires.

« Un bon Noir, un vrai Noir digne, qui s’assume, ou un bon Arabe n’est pas censé aimer la France sauf à avoir une mentalité d’esclave »

La violence se déchaîne parce qu’il est noir. Et un bon Noir, un vrai Noir digne, qui s’assume, ou un bon Arabe n’est pas censé aimer la France sauf à avoir une mentalité d’esclave. Il est question d’authenticité. On est un vrai Arabe, un vrai musulman, un vrai enfant d’immigré etc. quand on vante le bled et que l’on cultive l’indifférence voire le mépris à l’endroit de la France. Puisqu’eux brandissent l’accusation de trahison, il faut convenir que le vrai sujet est celui de l’allégeance, ce terme désuet qui désigne la fidélité que l’on doit au souverain. Et en République, c’est le peuple qui est souverain. Refuser l’allégeance au pays dans lequel on est né, dans lequel on vit et dans le même temps la réserver à celui dans lequel on ne va qu’en vacances, avec un pouvoir d’achat européen, c’est faire de la France un simple guichet de services.

 

Patrice Quarteron a raison de dénoncer l’hypocrisie de ses détracteurs.

Le patriotisme est brocardé, dénoncé, moqué, criminalisé quand il concerne la France, mais il est respecté, vanté, normalisé quand il concerne le pays d’origine. Houria Bouteldja, égérie du Parti des Indigènes de la République, écrit ainsi dans son ouvrage Les Blancs, les Juifs et Nous : « J’ai laissé mon pays libre, comme une étoile scintillante. Je suis allé au pays des impies, le pays de l’obscurité », et plus loin, avec un talent poétique certain :

« Ô mes frères, mes soeurs, Ô mes frères mes soeurs, des Français je suis dégoutée. J’accepte de ne porter qu’un tricot mais je ne veux pas qu’on m’appelle “bicot”. Ô mon Dieu, ma foi est meilleure que la leur. Celui qui critique le pays [l’Algérie], que la rivière l’emporte. »

Que n’entendrait-on pas si ces mêmes propos avaient été tenus à l’endroit de ceux qui critiquent la France ! Et il faut être honnête, je n’ai jamais vu un élève asiatique afficher le drapeau du pays de ses parents, alors que tant de mes élèves affichent sur les écrans des ordinateurs du collège, sur leurs carnets de correspondance les drapeaux des pays du bled, Afrique du Nord et Afrique noire.

La nostalgie entretenue par les parents et par les pairs se vit sur le mode du combat, du conflit de loyauté

La nostalgie entretenue par les parents et par les pairs se vit sur le mode du combat, du conflit de loyauté. Cette volonté obsessionnelle de déraciner ces enfants est pourtant « la plus dangereuse maladie des sociétés humaines. Ce n’est pas anecdotique, c’est politique et c’est donc emblématique. Ceux là-mêmes qui voient du nationalisme quand il s’agit du drapeau français ne sont en rien gênés par l’esprit cocardier de ces jeunes, pourvu qu’il se fasse au bénéfice d’un pays autre que la France. Ce n’est donc pas le patriotisme en lui-même qui est rejeté, c’est la France. J’ai pris l’habitude d’exiger de ces élèves qu’ils dessinent ou affichent un drapeau français de la même dimension que celui dessiné. Autant il est difficile de leur faire verbaliser le fait qu’ils sont français et que la France mérite tout autant d’être respectée et aimée que les pays du bled, autant ils réalisent combien leur attitude pose problème quand on inverse les pays : si une personne née et vivant en Algérie d’origine française n’affichait que le drapeau français, clamait qu’elle n’était pas algérienne, ne cessait de critiquer l’Algérie, tout cela en y vivant, comment régiraient les Algériens ? Mal, les élèves en conviennent.

Patrice Quarteron a raison : c’est le drapeau Français qui est honni, quand ceux du bled ou de la Palestine fleurissent dans les manifestations festives, sportives ou politiques. Ce n’est pas le drapeau qui gêne, c’est la France.

Lire la suite de la lettre sur lefigaro.fr

 

Le rapide combat de Patrice Quarteron à Paris le 23 mars 2017 contre James Wilson :

 

Et une fracture du crâne :

 

Et pour comprendre la violence des propos contre Quarteron, les petites embrouilles de banlieue entre rappeurs et sportifs :

 

Le nationalisme, les pauvres doivent le comprendre,
est la dernière résistance au mondialisme,
lire chez Kontre Kulture

 

L’antinationalisme, le sport des élites transnationales,
voir sur E&R :

 






Alerter

74 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • Booba l’homme aux jambes de COQ.... !
    Si Quarteron lui tombe dessus ; il en fera du p’tit bois... !
    Mais le mieux pour Patrice , c’est de laisser couler et de ne pas se salir....
    Un gladiateur n’a rien à prouver en dehors de l’arène.

     

    Répondre à ce message

  • Bonjour à tous, et one more time ! patriotisme, drapeau , France, racailles, Noir ,Arabes, beurs,asiates,nègres, etc etc etc.... Y en a Marre ! Tu n’aimes pas la France ? Alors casse-toi ! Les insultes ont le niveau de leurs auteurs, ce n’est même pas la peine d’y répondre. Les fautifs de cette situation sont tous les démagogues, politiques enseignants, syndicalistes qui ont laissé s’installer ce climat depuis des décennies. Celui qui veut m’insulter ou insulter mon pays tape mon nom sur twitter il trouvera facilement mon adresse et n’a qu’à venir me le dire en face.Je fournis les gants !

     

    Répondre à ce message

  • Eh be voila une chance pour la France !

     

    Répondre à ce message

  • Allez je parie un billet que le système delateur lui trouve un dossier à la con dans peu de temps .

     

    Répondre à ce message

  • Il faut lire les commentaires les plus "likés" sous la publication de Quarteron pour comprendre que la réconciliation ne se fera qu’avec une minorité...

     

    Répondre à ce message

  • Il n’y a pas de fumées sans feu comme le dit l’adage... pour avoir connu l’"ancienne époque", je peux dire que ça n’a plus grand chose à voir... Si la France semble se communautariser, c’est aussi parce que des "souchiens" se sont retrouvés... Je me rappelle, puisque n’étant pas français d’origine, que le français "souchien" était beaucoup moins méfiant et bien plus ouvert à la camaraderie confraternelle de différents peuples... aujourd’hui, regardez qui occupe le plus les postes les plus intellectualisants ? Qui fait le sale boulot à la place des autres ? Il peut dire ce qu’il veut le Quarteron, en attendant, on voit surtout des noirs dans le sport, ou faire de l ’antiracisme de bas-étage (n’est-ce pas M. Thuram ?). Non, ce qu’il faut arrêter, c’est cette stupide division entre les "de souche", et les nés en France. Et c’est être idiot de croire que les médias ne font que de l’antiracisme primaire, ils savent aussi manipuler les "souchiens" à leur compte... de grâce, soyez plus malin qu’eux, si vous voulez vraiment que la France ne soient plus divisée.

     

    Répondre à ce message

    • @ Mich

      Dans la théorie vous avez raison mais je crains que ce sportif nous cache la foret ...
      Je ne nie absolument pas le patriotisme de branche , mais soyons honnête ; il ne représente qu’ une infime minorité. On peut les appeler des ilots de résistance mais en aucun cas une vague .

      La plupart des français de branche n’ en ont rien à foutre du patriotisme, c ’est triste mais il faut être lucide, ils savent parfaitement que les frontières favorisant l’ immigration de masse vont dans leur sens à eux et pas dans le sens des français de souche .

      Et vous croyez qu’ ils ont voté pour qui à la présidentielle ?
      Bien sur ils vont se dire " pro palestinien " et antisioniste pour se donner bonne conscience .... mais les aides sociales ça passe quand même avant !!!

       
  • Je ne connaissais pas du tout ce boxeur, mais son aplomb force le respect. Il prend le risque de devenir impopulaire et ce au nom de son patriotisme. En ces temps de déchainement idéologique sans précédent et de tous bords contre ce pays,cela lui vaut à mes yeux un second trophée. Merci à lui pour la France.

     

    Répondre à ce message

  • @ Français catholique :

    "C’est ce que je me tue à dire, c’est uniquement une minorité de ces gens là qui aiment la France."

    Quels sont tes chiffres ? Tu connais chaque individu en personne pour mesurer le degrés d’amour de la France ?

    Tu te trompes lourdement, ils sont bien plus que tu ne le crois mais ils sont simplement discrets et le fait de dire "c’est gens-là" montre que tu n’as pas vraiment de sympathie envers les français d’origine immigré.

     

    Répondre à ce message

    • "mesurer le degré d’amour de la France ?"

      Tu as entièrement raison, Rachid. Ce n’est pas tous les jours que je partage l’opinion d’un arabe ; bref, une fois n’est pas coutume.

      Repérer cette minorité qui aime tant la France ne doit pas être si compliqué. Je crois qu’on a encore le plus de chance de la retrouver dans des villes comme Roubaix, Marseille, ou des communes comme Sevran, Tourcoing ;des départements aussi comme Seine Saint-Denis,...

      Il suffit de se promener dans ces endroits et voire l’accoutrement des gens pour se rendre compte à quel point ces gens aiment la France. Surtout le vendredi, lors des prières de rue.

       
    • Chiffres : les élections présidentielles.
      Les français de papiers ne seront qu’une infime minorité à nos côtés, réveillez vous.

       
    • #1775418

      À Rachid

      Je suis né et grandi à Grigny (91) , puis je connais bien la région parisienne et sincèrement je n’en n’est pas croisé beaucoup hélas.
      Oui ils sont discret je te l’accorde et eux même ne le crie pas sur tout les toits, mais ils sont minoritaire quand même, mon frère aîné à connu les premières vagues d’immigration algérienne des années 70 et il me disait que cela n’avait rien à voir par rapport à maintenant , tous le monde s’aimer français et algérien à l’époque, maintenant ce n’est plus ça et c’est de pire en pire.
      J’ai toujours eu des amis maghrébins et africains j’ai grandi à Grigny et jamais eu autant d’insultes que depuis quelques années alors qu’avant c’était pas le cas , ce que je veux dire c’est que les nouvelles générations de cette immigration est dans la haine de la France et des Français.

       
    • @ Français Catholique, avant de critiquer ou de parler des autres, tu ferais déjà mieux de te remettre en question garçon et d’aller urgemment réviser ta propre langue qui est le Français, car niveau orthographe et conjugaison c’est vraiment pas ça ! c’est même lamentable, une honte pour quelqu’un qui se dit Français et Catholique. Tu vas probablement m’écrire que l’orthographe n’est qu’un détail du moment que nous comprenons/décryptons ce que tu veux exprimer mais sache une bonne chose c’est que l’orthographe est aussi une forme de respect pour celles et ceux qui prendront le soin et le temps de lire tes inepties. La faute de frappe est parfaitement acceptable mais pour ton cas ce n’est pas le cas justement, c’est tellement flagrant !

      J’ai vécu 25 ans à Nanterre, dans une cité dite "chaude", je suis un français de souche, je suis issu d’une famille française depuis 4 générations. J’ai eu la chance et le plaisir de connaître des
      français issus de l’immigration qui savaient mieux écrire que toi notre propre langue le Français et qui avaient bien plus de respect pour moi le "petit" français de souche que je suis que pour certains de leurs "frères" car de mon coté je ne les méprisais pas d’une part et je ne faisais pas l’hypocrite à leur casser du sucre sur le dos une fois qu’ils avaient le dos tourner .

      Je fais parti de ces français qui se fichent de la couleur de la peau, de la religion de l’autre, de son parcours/chemin du moment qu’il me respecte et qu’il respecte ma culture point barre. Faut arrêter de se croire meilleur que les autres et de critiquer comme ça à la va-vite sans véritable argument, avec juste des suppositions, des "on-dit" ou "on m’a dit".

      Certaines personnes osent dire ou sous-entendre que Patrice Quarteron serait une racaille ou bien un traître (selon le camp dans lequel il faut semble t-il être pour donner un sens à sa vie) mais vous êtes qui ? Vous tous là, à ouvrir votre grande bouche. Cet homme aime la France à n’en point douter. Certes il fait quelques erreurs de parcours, probablement dû à un manque de maturité mais laissons lui le bénéfice du doute sur certains points qui me semblent assez secondaires comme le clash avec Booba le petit ourson à 2 francs six sous.

      Un simple conseil, réapprenez à redevenir humble et modeste dans vos démarches, avant de critiquer les autres, remettez vous clairement en question.

      Sois modeste dans ta démarche, et baisse ta voix, car la plus détestée des voix, c’est bien la voix des ânes.

       
    • "Quels sont tes chiffres ?"

      Renseignez vous sur les chiffres du vote musulman à la présidentielle .... mais bien sur ça va encore être de la faute à la méchante Marine ! ( qui était contre l’ intervention militaire en Syrie et en Libye quand même !) .

      "Tu connais chaque individu en personne pour mesurer le degrés d’amour de la France ?"

      Ne nous faites pas prendre des vessies pour des lanternes, l’ amour de la France ; ce n’ est pas la même chose que l’ appât des aides sociales ( et l’ argument est valable pour toutes les religions ) .Si on coupait les robinets de l’ assistanat, beaucoup repartiraient et vous le savez parfaitement !

       
    • @catholique français @ Un simple homme

      C’est vrai qu’en lisant votre com, j’étais choqué par votre niveau de français. Moi qui ait tjs grandi dans l’idée que les Français savaient comment s’exprimer. Difficile a croire que vous n’êtes pas un troll.

      @@ Un simple homme

      En ce qui vous concerne, je trouve votre réaction déplacée et hors propos. Votre expérience positive est loin d’être la norme par rapport à celle dont parle le grand lettré. Même si il a quelques difficultés à s’exprimer sur papier, ce qu’il y décrit n’en n’est pas moins vrai. Votre point de vue est du pure gauchisme : sentimentale et aucun sens des réalités. C’est avec cette mentalité d’autruche qu’on est arrivé où nous en sommes. Parce que votre votre expérience fut positive on devrait ignorer tous les problèmes auxquels les autres font face au quotidien, c’est bien ça ? A moins que vous allez me faire croire que vous n’êtes pas au courant de tous les problèmes que pose l’islam et les adeptes à cette religion ?

       
    • @ mon cul sur la commode c’est du poulet "sa majesté" rien que le pseudo en dit long sur votre mentalité, je vais vous voyez car il semble bien que nous n’ayons élevé ni les cochons ni les moutons ensemble.

      Ma réaction est déplacée et hors de propos (et non pas hors propos) ! vous êtes drôlement comique, je parle de la France, des Français et son langage, sa langue (et oui la langue français se respecte, y en a marre des gens qui ne sont pas fichus d’écrire deux lignes sans faire plusieurs fautes d’un niveau collège) et de surcroît je m’exprime aussi sur le sujet de Patrice Quarteron, mais ce point la vous avez du en faire abstraction.

      Comme trop d’internautes vous interprétez mes propos à votre sauce, à votre convenance (mais ça je commence à avoir l’habitude, je ne suis pas le seul d’ailleurs). Comme beaucoup d’internautes vous feriez mieux de "tourner 7 fois votre langue dans votre bouche" avant te dire ou plutôt dans ce cas précis d’écrire certaines choses/bêtises plus grosses que vous. Je ne vous dirai pas que c’est vous qui êtes hors de propos car vous serez sûrement capable de me dire qu’il est tout à fait possible qu’il fasse jour en pleine nuit !

      Je suis un français tout ce qu’il y a de plus simple, issu d’une famille de prolétaire, je n’ai pas fait de hautes études, j’ai juste un niveau b.e.p (en menuiserie) mais par contre je sais utiliser les outils qui sont à ma portée pour m’exprimer correctement, pour exprimer mon respect pour celles et ceux qui prendront le temps de me lire (et oui internet sans parler de google permet la correction des fautes mais ça demande un minimum d’efforts par contre). Votre rhétorique comme quoi je serai selon vous un gauchiste ! mais s’il vous plait ne parlez donc pas d’une chose que vous ne connaissez pas semble t-il.

      En ce qui concerne "ma mentalité d’autruche", c’est vraiment là le moment le plus drôle, je vous remercie, vous m’avez bien fait rire. Je connaissais l’expression "faire une politique de l’autruche" qui de plus n’est qu’une stupide expression car si vous connaissiez un minimum l’attitude d’une autruche dans son état naturel, sachez que c’est un animal qui n’évite pas les problèmes, bien au contraire, c’est un animal qui fait souvent preuve de courage et je dirai même qu’une autruche fait preuve d’une certaine pugnacité mais ça par contre cela a du vous échapper.

      Lorsqu’un homme honnête découvre qu’il est dans l’erreur, il cesse de commettre cette erreur, ou bien il cesse d’être honnête.

       
    • Je me corrige lorsque j’écris "la langue française se respecte" une grossière faute d’inattention de ma part.

      Suite de mon message à la personne qui se prend pour ce qu’elle n’est pas "sa majesté", remarquez il est fort possible que vous soyez "la majesté" de votre fion.

      J’en connais peut-être un peu plus que vous sur la religion musulman en effet, d’autant que je suis chrétien, donc la ou plutôt les religions sont des sujets qui ne me laissent pas indifférents. Oui je crois en Dieu, notre créateur. Je sais que je ne suis qu’un simple homme qui souhaite pouvoir cohabiter et vivre en pays avec son prochain dans mon pays la France du moment que mes semblables se soumettent aux lois/règles de ce même pays la France et bien sûr qui respectent la culture qui va avec si j’ose dire.

      Les problèmes que vous sous-entendez en ce qui concerne les musulmans viennent dans 90% des cas des politiques sionistes qui eux sont de véritables traîtres à la France. Si vous n’avez pas encore compris que les masses se font manipuler alors là je ne peux plus rien pour vous. Je suis comme vous exaspérer par certains jeunes et même moins jeunes qui se disent musulmans mais qui quand nous y réfléchissons 2 minutes ne le sont pas.

      Que nous soyons sincèrement chrétiens ou musulmans, cela nous engage à un comportement bienveillant envers nos semblables. Parfois il est même nécessaire de "mettre les points sur les i" pour que les jeunes réapprennent le respect. Certains vont même devoir réapprendre à se respecter eux même car si nous voulons être respectable aux yeux de nos semblables, respectons nous pour commencer.

      Comme si vous me disiez que nos politiques oeuvraient pour le bien du peuple, c’est bien que vous n’auriez pas bien compris que ce sont des personnes qui manipulent les religions pour obtenir ce qu’ils souhaitent, à savoir le pouvoir absolu. Ce sont avant tout des satanistes, des suppôts de satan. Ils mettent en avant une certaine morale totalement dépravée qui va à l’encontre même de la religion chrétienne (idem pour la religion musulman) mais ça encore faut-il que l’on se penche un minimum sérieusement sur le sujet. La religion devrait être le synonyme de respect et d’amour envers tous ses semblables mais nos adversaires sont assez doués malheureusement, d’autant qu’il est plus facile de mal se comporter que de bien se tenir, l’homme est de nature faible sinon nous n’en serions pas là.

      Que Dieu puisse avoir la bonté de nous pardonner à persister dans nos errements.

       
    • @le menuisier

      Votre réaction m’a un peu ému parce que tout ce qui semble vous préoccuper c’est de montrer au monde entier que même un menuisier sache écrire correctement. Dans ce cas pourquoi ne pas commencer une assos afin d’être reconnue ? Nous sommes en plein ère des minorités, de la repentance et tout le toutim alors pourquoi ne pas en profiter ? C’est tout ce qu’il vous reste pour vous mettre un peu en valeur relever les quelques erreurs ou expressions "non courantes" des autres ? Vous n’avez jamais utilisé des mots à vous ? Qu’est-ce que vous dites quand quelqu’un vous dit "tu me les gonfles" ? Ah non, monsieur on dit" tu me gonfles les testicules" tout en faisant comprendre à votre interlocuteur que cela est techniquement impossible. Enfin soit. A part ça, votre com est d’un vide abyssale. Comme je disais vous n’êtes qu’un bobo de gauche, pétri de bon sentiment qui s’excite pour un rien. Le parfait gaucho. Pourquoi ne pas continuer à raboter vos planches ? Cela permet de vider l’esprit (encore une expression qui doit vous paraître même si cela vous permettra de vous exciter un peu). A propos, je n’ai pas que le français comme seul langue maternelle. Je suis aussi bien néerlandophone qu’anglophone. Bon, je pars nager.

       
    • @ "sa majesté" qui devient "un simple homme", je sens comme un problème qui relève de la psychiatrie, si j’étais vous (mais je ne suis pas vous) je songerai à aller consulter un psychologue pour commencer avant de passer à l’étape supérieur du psychiatre car là j’ai bien peur que nous ne puissions pas grand chose à la vue de votre méconnaissances à propos de certains sujets que vous ne maîtrisez mais alors pas une seconde, d’autant que vous paraissez manquer de vocabulaire hormis le mot "gauchiste" vous ne semblez pas tenir la distance. Vous avez raison d’aller nager, ça va vous permettre de rafraîchir vos neurones.

      Lorsque vous penserez au bien commun en faisant abstraction de la couleur de la peau et surtout de la religion (donc quand vous serez en mesure de faire la différence entre une racaille et un véritable musulman) peut-être que ce jour là je reprendrai une discussion plus constructive avec vous. Vous êtes uniquement obnubilé par les musulmans pensant que c’est la cause "du mal" de la France en cette période alors que la véritable cause du problème est la politique et ces politiciens qui font tout pour mettre la France à genoux mais avant que vous puissiez comprendre cela il vous faudra vous enlever la poutre que vous avez dans l’œil.

      Vous me permettrez d’employer un langage de votre niveau (ndlr : troll ) si je finis cette échange par, je n’ai que faire des propos tenus par un "moi je", un bolos en somme, de cette manière je fais l’effort de me mettre à votre niveau, j’espère que vous apprécierez cet effort.

      Mes salutations, bonne continuation à vous.

       
    • le com adressé à @le menuisier (simple homme) est de ma part @Sa Majesté

       
    • #1775814

      à Simple Homme

      Certes mon orthographe et ma conjugaison laisse à désirer, par contre votre réaction assez acerbe sur mon témoignage me laisse perplexe, je ne vois pas de haine dans mes propos, je raconte juste mon témoignage, si de votre côté vous avez jamais eu de problème tant mieux pour vous et non je ne casse pas du sucre sur leurs dos, comme je le disais mes potes d’enfance sont issus de l’immigration et ils connaissent mes convictions, certains sont assez d’accord et d’autres moins.
      Vu votre réaction à mon égard et à mes convictions, vous avez un logiciel très républicain, je dirais même gauchiste, à ce que je vois vous ne connaissez pas la France, son histoire et sa vocation.
      La France est un pays Catholique, sa civilisation et son génie provient du Catholicisme, ce n’est pas une offense vis-à-vis des gens issus de l’immigration que de dire que la France est Catholique, elle n’est pas républicaine, Juive, Musulmane, Athée et Cosmopolite, si pour vous la France est un pays cosmopolite vous n’êtes pas Français mais Républicain.

      PS : Je n’ai jamais critiquer Patrice Quarteron loin de là, c’est un homme que j’apprécie beaucoup, il est originaire de Grigny comme moi et il fait beaucoup de bonnes choses pour les jeunes de la Grande Borne.

       
    • @simple homme

      ""sa majesté" qui devient "un simple homme", je sens comme un problème qui relève de la psychiatrie,"

      Quelle tristesse, quel déchaînement aussi pour rien. Le fait d’avoir écrit un com en votre nom relève d’une erreur du site et non pas de moi. Mais au moins cela m’a permis de constater que vous n’êtes même pas un homme mais bien une femme comme j’ai pu le constater au nom de votre courriel. Ce qui franchement ne m’étonne pas et explique toute cette hystérie. Je tiens aussi à vous faire savoir que je n’ai pas lu vos longs com. Je ne suis vraiment pas intéressé par vos élucubrations qui n’ont, à mes yeux, pas plus de valeur qu’un pet. Par contre, je me réjouis du mépris dont je semble faire l’objet à vos yeux. Le fait par exemple que j’aurais trop peu de vocabulaire est un des plus beaux compliments qui m’a été donné d’entendre depuis un certain temps.

       
    • Se réjouir d’avoir peu de vocabulaire, soit ! En même temps on a peut-être le vocabulaire de ses idées, c’est une explication possible.

       
  • #1775915
    Le 30 juillet à 23:50 par PER CAPITA .................
    Quand Patrice Quarteron donne une leçon de patriotisme à ceux qui haïssent la (...)

    Eh bien hélas ... ici comme ailleurs c’est la guerre entre tous ... la foire d’empoigne !..
    On s’insulte ... on se maudit ... on se corrige ... bref "E & R" est loin d’avoir gagné a réconciliation et c’est bien triste !..

     

    Répondre à ce message

  • #1776282

    Peut être qu’avant de sombrer dans le classique ’racailles qui n’aiment pas la France’, dans ce cas il serait peut être plus réfléchi de revoir de prés le déroulement du combat et surtout les conditions qui ont écourtés ce combat et qui constituent bien d’avantage que le drapeau tricolore la cible des mécontentements éprouvés ; auquel se greffe un triomphe tapageur et bien à la limite du mérite du boxeur français.

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents