Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Rencontre avec Pierre Hillard dans un café parisien

Le Professeur Pierre Hillard, grand spécialiste de la gouvernance mondiale, nous a accordé une entrevue dans un café parisien. Malgré le cadre assez animé, il a répondu sans détour à nos questions. Nous avons coutume d’entendre Pierre Hillard sur le mondialisme, ses origines, ses acteurs et son processus de mise en place. Ici, nous nous sommes intéressés davantage à la question religieuse, son regard sur la crise de l’Eglise catholique, sur l’Islam, mais aussi sur l’actualité politique avec son avis sur le Front National de Marine Le Pen.

1. La révolution de Vatican II

Quel fût l’origine et l’impact du dernier Concile de l’Eglise catholique sur la Chrétienté ? Ce Concile a-t-il un lien avec le processus de gouvernance globale ? Benoit XVI joue-t-il le jeu des mondialistes de manière consciente ou est-il simplement manipulé par des forces qui le dépasse ?


2. La Fraternité Sacerdotale Saint Pie X

Face à la crise moderniste que traverse l’Eglise aujourd’hui, la FSSPX semble être le phare de la résistance catholique et de la Tradition. Pierre Hillard nous donne son avis sur la Fraternité, entre admiration pour son fondateur et doute pour l’avenir.


3. L’Islam face à l’Empire

La mise en place du Nouvel Ordre Mondial implique la destruction de toutes les structures de résistance traditionnelles, tout ce qui puisse proposer un “autre monde” que ce totalitarisme du néant “droit-de-l’hommiste”. Après avoir mis au pas (temporairement) la Chrétienté par étapes successives (cf. Les Trois ralliements), l’oligarchie s’attaque depuis peu à l’Islam pour le réformer en vue de le soumettre. Pierre Hillard nous explique par quelle manière, en faisant notamment le lien avec les événements actuels du Moyen Orient.


4. Le FN face à l’Empire

L’échéance politique de 2012 représente une forme de croisée de chemin, ce qu’Alain Soral affirme en disant dans son dernier livre : “Demain la gouvernance globale ou la révolte des Nations“. Le Front National monte en puissance chaque jour, et il est légitime de regarder ce parti comme le meilleur cheval pour cette course électorale. Pierre Hillard nous donne son avis sur la ligne politique du FN et sur sa cohérence.


5. L’asservissement par la babelisation

En discutant autour de nous, il est de plus en plus simple de montrer la réalité du projet mondialiste. Mais une fois que cela a été admis par l’interlocuteur, il est plus difficile de faire comprendre l’extrême danger que représente ce gouvernement planétaire. Pierre Hillard nous dit pourquoi il faut craindre ce projet comme la peste.


En bonus, voici en exclusivité quelques clichés que Pierre Hillard a pris lors d’un récent voyage à Rome et illustrant ses propos de la vidéo n°1 : à droite, le buste du Cardinal Rampolla dans la salle où est affiché la liste des 265 Papes depuis St Pierre Apotre jusque Benoit XVI et à droite, la statue ignoble de l’ange de lumière trônant en l’église Sainte Marie des Anges et Martyr, à Rome.

 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

26 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #6957
    le 28/03/2011 par resistancebelge
    Rencontre avec Pierre Hillard dans un café parisien

    D’où tient-il le fait qu’en Islam, l’apostasie est une hérésie passible de mort ?? Il faut arrêter de lire Caroline Fourest, pcque le moins que l’on puisse dire c’est qu’il n’y connait rien à la religion musulmane. Les conceptions chrétiennes moyenâgeuse qu’il défend avec tant de zèle fustigeaient au nom de la foi "l’hérésie mahométane" et prônait, au nnom de Dieu et de Jesus, les croisades qualifiées de guerre sainte (terme éminemment chrétien). Mais avec Vatican 2, tout çà change : dans un de ses actes officiels on peut y lire : "L’Eglise regarde avec estime les musulmans qui adorent le Dieu Un ... Ils cherchent à se soumettre de toute leur âme aux décrets divins... comme s’est soumis à Dieu Abraham, auquel la foi islamique se réfère volontiers. Bien qu’ils ne reconnaissent pas Jésus comme Dieu, ils le vénèrent comme prophète ; ils honorent sa mère virginale, Marie, et parfois même l’invoquent avec piété. De plus, ils attendent le Jour du Jugement où Dieu rétribuera tous les hommes ressuscités. Aussi ont-ils en estime la vie morale et rendent-ils un culte à Dieu, surtout par la prière, l’aumône et le jeûne. Si au cours des siècles, de nombreuses dissensions et inimités se sont manifestées entre les chrétiens et les musulmans le Concile les exhorte à oublier le passé et à s’efforcer sincèrement à la compréhension mutuelle ainsi qu’à pratiquer et promouvoir ensemble, pour tous les hommes, la justice sociale, les valeurs morales, la paix et la liberté." Et puis sur la séparation des deux ordres (spirituels et temporels), c’est beaucoup plus complexe que ce qu’il laisse entendre : il suffit de lire et d’étudier authentiquement l’Islam pour s’en convaincre. Enfin, si c’est le retour à une politique totalitaire et répressive (qui elle, brûlait littéralement les hérétiques) qu’il souhaite, alors on est mal barré. Je signale aussi au Professeur que la théologie de la libération (qui est tout le contraire de la théologie Paulinienne de domination de l’Eglise institutionnelle d’antan) est le fruit de Vatican 2. Théologie de la libération fustigée et condamnée je le rappelle, par le pâpe J-Paul 2 et le cardinal Retzinger. Je déteste les simplifications abusives. Si on apprécie Alain Soral, c’est pcqu’il saisit la complicité des choses, même si il arrive finalement à les dire avec une simplicité déconcertante et accessible.

     

    • Si tu penses que l’apostasie n’est pas passible de mort selon shari’a, c’est que tu connais pas bien les sources islamiques. C’est un sujet sur lequel les 4 grands Oulama du 6ième et 7ième siècle ne divergaient pas ! Après, il existe des mouvements réformateurs qui sont contre avec textes à l’appuis (Tarik Ramadan par exemple).
      C’est un fait ! C’est ce que dit Pierre Hillard, il attaque pas l’islam comme il dit, donc faut pas s’offusquer.


    • J’ai vu dans une émission de la BBC un débat qui opposait un imam pakistanais et un savant anglais (je ne me souviens plus de leurs noms) durant lequel l’imam avait fini par admettre, à contre cœur, que l’apostasie est effectivement punie de mort lorsque l’on est musulman (le savant défendait l’athéisme, et il ne voulait pas lui donner raison). J’ai fait des recherches par la suite qui ont confirmé ce fait.
      Évidement, c’est interdit dans nos contrées, mais cette donnée fait partie des nombreuses raisons qui font que je ne me convertirai jamais à l’Islam (idée qui m’a tenté pendant un temps en fréquentant de très bons amis musulmans). Je tiens à ma liberté de choix, et à celle de mes enfants (qui deviendraient musulmans), en particulier en matière de religion.
      Et ce n’est pas être anti-musulmans que de dire cela. Si je me trompe, j’en serai ravi. C’est un point qui m’attriste vraiment.


    • L’Islam ne condamne pas à la peine capitale l’apostat qui ne professe pas son apostasie ou qui n’y invite pas les autres. Il considère que son châtiment est laissé à Dieu le Jour du Jugement dernier, si du moins il meurt mécréant. Au pire, l’Islam punira un tel apostat par une peine discrétionnaire adaptée.

      L’apostasie n’est pas seulement une prise de position intellectuelle, pour que le débat se résume au principe de la liberté de conscience. Plus que cela, il s’agit d’un changement d’allégeance, d’une transformation de l’identité, d’une mutation de l’affiliation. L’apostat porte désormais son allégeance et son rattachement d’une Communauté vers une autre communauté, d’une patrie vers une autre patrie, autrement dit de la Terre d’Islam (Dâr Al-Islâm) vers une autre terre. Il se détache de la Communauté islamique dont il faisait partie intégrante, et se rattache de par sa raison, de par son cœur et de par sa volonté aux adversaires de cette Communauté. C’est ce qu’exprime le hadith prophétique, d’après la version consensuelle d’Ibn Masûd : « l’apostat qui abandonne la Communauté ». L’expression « qui abandonne la Communauté » est ici une caractérisation générale, non-restrictive : tout apostat abandonne de facto la Communauté.

      Néanmoins, quelle que soit l’importance de son crime, nous n’irons pas lui ouvrir la poitrine pour voir ce que recèle son cœur ; nous n’irons pas non plus envahir sa maison à son insu. Nous ne le jugeons que sur ce qu’il déclare ouvertement par sa propre langue, par sa propre plume ou par ses propres actions. C’est à partir de là que nous établissons s’il a versé dans la mécréance déclarée et explicite, qui n’admet aucune interprétation ni ne fait aucun doute. Tout doute est en revanche considéré au bénéfice et à la faveur de l’accusé d’apostasie.

      Le laxisme dans la sanction de l’apostat déclaré, qui s’active à la propagation de l’apostasie, met en péril la société dans son ensemble, et ouvre la porte à une zizanie dont seul Dieu connaît les conséquences. Un tel apostat pourrait alors tromper les gens, en particulier les plus faibles et les plus démunis d’entre eux ; il pourrait alors se former une organisation hostile à la Communauté, qui se permettrait de recourir à l’aide des ennemis de celle-ci pour la combattre. Ainsi, la Communauté tomberait dans une lutte et un déchirement intellectuel, social et politique, qui pourrait tourner à une lutte sanglante, voire à une guerre civile qui emporterait tout sur son passage.

      Certains écrivains contemporains, ne possédant pas la science législative, se sont opposés à la sanction de l’apostasie, arguant qu’une telle sanction n’a pas été mentionnée dans le Coran et qu’elle n’a été rapportée que par un hadith non-récurrent (hadîth âhâd), alors que les hadiths non-récurrents ne sont pas pris en considération au niveau des châtiments corporels. C’est pour cette raison que ces contemporains renient la sanction de l’apostasie.

      Ces arguments sont réfutés à plusieurs égards. En effet, la Sunnah authentique est la source des directives pratiques, et ce, d’après le consensus unanime des Musulmans. Dieu dit en effet : « Dis : ‹Obéissez à Dieu et obéissez au Messager. › » (sourate 24 intitulée la Lumière, An-Nûr, verset 54) ; « Quiconque obéit au Messager obéit certainement à Dieu. » (sourate 4 intitulée les Femmes, An-Nisâ’, verset 80).

      Les hadiths ordonnant de tuer l’apostat ont été authentifiés, et ont été mis en pratique par les Compagnons, durant le règne des Califes orthodoxes.


    • #7057
      le 29/03/2011 par resistancebelge
      Rencontre avec Pierre Hillard dans un café parisien

      écoutez, je vais vous dire ce qu’il en est de l’apostasie en Islam parce que j’en ai plus qu’assez de la politique simpliste du ouï-dire. Tout d’abord que dit la source principale et immuable, c’est à dire le livre saint des musulmans (le coran) : Je vous renvoie à 2 versets : chapitre 16, verset 106 : "Quiconque renie Dieu après avoir cru en lui, à l’exception de qui y fut forcé et de qui le coeur resta imperturbable dans sa foie, mais s’il s’est complu au reniement dans son coeur, sur ceux-là pèsera le courroux de Dieu : ils vont à un châtiment terrible." Donc l’on voit bien que l’apostasie est une affaire de Dieu et non d’ hommes !!! A présent, allons au chapitre 2, verset 256 : "Point de contrainte en matière de religion car le bon chemin s’est distingué de l’égarement." Donc l’on voit bien qu’en islam, il est absolument impensable de contraindre qui que ce soit en matière confessionnelle. Quant aux sources apostoliques, les seuls cas (très rares) d’exécution pour "crime d’apostasie" concernaient en réalité des traitres de guerre qui épousaient la foi islamique pour sucer des infos stratégiques et vitales dans le clan musulman et qui se déshabillaient ensuite de cette foi factice pour aller délivrer ces infos au clan ennemi qui voulait se débarrasser du prophète et de ses fidèles. Autrement dit ils ont été condamnés pour traîtrise de guerre et intelligence avec l’ennemi, crimes qui sont largement réprimés (exécution ou perpétuité) par toutes les cours martiales du monde, encore à l’heure actuelle. Veillons à distinguons sans cesse les gouvernements d’état dit islamique (qui n’est qu’une étiquette fallacieuse, une vitrine comme disait Alain Soral pour asseoir un pouvoir oppresseur et illégitime) et le message islamique : c’est infiniment différent. Ce que je vous dit là, sources à l’appui, vous ne le trouverez nulle part sur internet les amis, mais vous n’y avez accès que part la lecture et l’étude : y’a pas de secret : faut être cohérent avec soi-même car si l’islam a su s’imposer aussi facilement dans le coeur de millions de femmes et d’homme, c’est pour la simplicité et la logique de son message : un message qui prétend à une vérité immuable mais pas à son monopole !!!


    • J’ai posté un message mais il est pas passé, pourtant je donné deux points vue opposé sur la questions, les revoila :

      explications du point de vue sunnite traditionnel : http://www.islamophile.org/spip/Le-...

      Un avis opposé à celui ci : http://www.islamophile.org/spip/Pas...

      @resistancebelge

      Dans tradition sunnite, pas de Coran sans sunna ! Sinon on est un coraniste (équivalent à évangéliste), ce qui n’est pas un mal en soit, mais c’est un point de vue très minoritaire.

      Mais de toute façon, qu’on soit pour ou contre, on s’en fou, la réponse que je t’ai faite c’était pour te dire simplement que dans l’Islam sunnite et chiite, donc la majorité des musulmans du monde, l’apostasie PEUT être passible de mort. Pierre Hillard n’a rien dit de plus, donc tu peux pas lui en vouloir pour avoir dit quelque chose qui est admis depuis des siècles dans le monde musulmans.

      Cela dit, tuer l’apostat qui sème la zizanie pour protéger la cohésion et l’intégrité d’un état islamique, si on regarde bien, tous les états ont fait la même chose, "un mal pour un bien" en quelque sorte.


  • Cher Monsieur Hillard,
    Pourquoi cette entrevue dans ce café si bruyant ??? Je vous écoute depuis longtemps à défaut de vous lire (c’est pour bientôt j’espère...) mais de grâce, je vous le demande : pouquoi ne pas choisir un autre environnement sonore ?? Un café plus calme, un coin vert à Paris, au Luxembourg ou aux Buttes Chaumont ou ailleurs que sais-je.....les lieux calmes ne manquent pas, même à Paris ! Zut !!!Flûte !!!!

     

  • Hillard dis dans "4. Le FN face à l’Empire", au debut, que Marine lepen declare que le FN est un parti "pro-sioniste".

    Est ce que Marine lepen a vraiment dit ca ?
    car moi ca me parait etre une abbération, ou puis-je trouver une source pour cette info ?

     

    • On peut lire ça ici :
      http://www.nationspresse.info/?p=120842
      La phrases exacte est celle-ci : " Après tout, le Front national a toujours été favorable au sionisme et a toujours défendu le droit à l’existence d’Israël."
      A rapprocher de ceci :
      "Marine Le Pen veut le vote juif"
      http://www.slate.fr/story/35151/mar...


    • En voilà une :
      http://www.alterinfo.net/Marine-Le-...

      "Après tout, le Front national a toujours été pro-sioniste
      et a toujours défendu le droit à l’existence d’Israël
      "

      J’ai été le premier à relayer cette très intéressante affirmation à E&R.


    • #7001

      Marine Le Pen a récement déclaré au journal israélien Haaretz "le Front National a toujours été sioniste et pour le droit à Israël de se défendre", on peut donc dire que le FN de Marine est pro-sioniste, après c’est difficile de savoir s’il s’agit d’une conviction sincère ou bien d’une stratégie politique, d’ailleurs à ce sujet les avis divergent puisque Paul-Eric Blanrue y voit un sionisme véritable tandis que pour Alain Soral il s’agit surtout d’une posture, pour ma part je constate que Marine s’est clairement positionné comme pro-sioniste avec son adhésion au groupe parlementaire France-Israël et ses déclarations répétées en faveur de ce pays (ainsi que son ralliement au choc de civilisation) mais que malgré tout le Crif et l’UEJF lui sont totalement hostiles, par conséquent que le sionisme de Marine soit sincère ou non, de toute façon les sionistes lui sont majoritairement défavorables (ce qui n’est pas surprenant vu le pédigré de DSK) ...


    • Je pense, que Marine Le Pen et le FN en général peuvent se tromper sur le sens exacte et sur tout ce qu’implique le "sionisme" et les conséquences. Je pense aussi que la préoccupation du FN ce n’est pas Israel, loin de là. Il ne dvrait pas y avoir d’inquiétude puisque si le FN combat le mondialisme et le système financier, il va forcement combattre le sionisme donc à la fin toujours pas d’inquiétude à avoir.
      Le FN devrait dire je pense, que les juifs on le droit d’avoir un territoire ou pouvoir vivre et puisque c’est en Israel, il faut préciser comment le FN observe et analyse la situation sur place, quel est son regard critique envers la politique d’Israel et je ne pense pas que le FN approuve la politique d’Israel.


  • #7000

    Après avoir vu la 3ème partie je me dis que le Califat voulu par nombre de musulmans c’est une quenelle. L’Islam est par essence anti-clérical. Pas de clergé, pas de hiérarchie, pas de musulmans qui puissent en juger un autre sur sa valeur de musulman. Voilà ce qui fait la force de cette religion. C’est pour ça que l’Empire a crée des institutions islamiques (UOIF, CFCM et plus récemment "l’Union des musulmans de France" crée par l’UMP (lol)) et des représentants musulmans désignés par l’Empire comme étant les portes paroles des musulmans. C’est pour mieux manipuler les musulmans et les rendre compatible avec les valeurs du gouvernement mondial. L’Empire travaille à la création d’un Califat dirigé par un Calife qui sera aussi malléable et corrompus que les Papes de Vatican 2.
    Pas besoin de manipuler 1 milliard de personnes pour manipuler 1 milliard de personnes. Il n’y a qu’à manipuler leur chef. Est-ce que leur plan marchera...

     

    • il y a quand même les imams, l’islam n’est pas une pure auto-gestion. par contre la notion d’obéissance (à allah) est ancrée dans le coeur du musulman, et avec la fin de l’autorité réelle des prêtres sur des fidèles de plus en plus indépendants d’esprit envers la hiérarchie dans le catholicisme, je crois qu’il n’y a plus beaucoup de différence sur ce point entre les deux religions...


  • #7021
    le 29/03/2011 par SHALOM,PAIX ,SALAM.
    Rencontre avec Pierre Hillard dans un café parisien

    Pour ceux qui se reconnaissent soit dans le judaïsme, celui de la Torah, c.a.d. l’Ancien testament (exit le satanique Talmud), ou dans les Évangiles ou le Coran, la méditation profonde où l’âme de la personne est concentrée, absorbée en Dieu, intensifie leur vie intérieure , développant leur sensibilité propre, et donc leur libre arbitre. Ils cessent dès lors d’être fascinés par les marchandises, ils se détournent des programmes télévisés destinés à les abrutir et à contrôler leur esprit. Délivrés de leurs chaînes, ils commencent à imaginer une autre société possible, fondée sur d’autres valeurs que le profit et l’argent.

    Pour la stabilité du "nouvel ordre social", tout ce qui peut stimuler l’éveil spirituel doit être éliminé.

    Shalom aleykhem
    Que la Paix de Dieu soit sur vous
    Salam aleykoum


  • donc si une gouvernance mondiale est par essence dictatoriale, le but est de parvenir à la plus petite échelle possible de gouvernement ? donc il faut favoriser la régionalisation, et tendre à l’auto-gestion ?
    sinon, on doit admettre qu’une gouvernance mondiale comporte, comme tout pouvoir, des risques, mais a aussi des avantages.
    mais pourquoi s’arrêter au niveau étatique, bon, et un cran au-dessus tout de suite c’est l’horrible dictature ? pourquoi ne pas diaboliser aussi l’Etat alors, et prôner un niveau au-dessous contre la dictature de l’Etat ? Tout cela est une question d’échelle et cette fixation sur mondial=diabolique est étrange et bien réductrice.

     

    • Ce que tu dis est pertinent.

      Faut pas oublier que Pierre Hillard est catholique, il parle de ce point de vue de catholique aussi.
      Cela dit, les effets pervers du mondialisme on les vie déjà, l’élites qui gèrent tout ça et malsaine et mauvaises au plus haut point. Donc rien que pour ça, on est obligé de lutter contre, question de survie et de liberté, car ils nous imposent à tous leur point de vue et modèle nos manières de pensés.


    • #7054
      le 29/03/2011 par Shalom-Paix-Salam
      Rencontre avec Pierre Hillard dans un café parisien

      @pierre

      ILS ONT DIT.......

      1 / "Divers groupes œuvrent dans l’ombre depuis des siècles. S’ils s’enveloppent d’un tel secret, c’est que leurs motivations ne sont pas claires."
      ** Albert Pike (1809-1891), auteur et idéologue américain, Maçon 33º et icône de la franc-maçonnerie.

      2 / "Le but des Rockefeller et de leurs alliés est de créer un gouvernement mondial unique combinant le Supercapitalisme et le Communisme sous la même bannière, et sous leur contrôle. [...] Est-ce que j’entends par là une conspiration ? Oui, en effet. Je suis convaincu qu’il y a un tel complot, d’envergure internationale, en planification depuis plusieurs générations, et de nature incroyablement maléfique."
      ** Lawrence Patton McDonald (1935-1983), congressiste américain tué dans l’attaque d’un vol de la Korean Airlines, dans un message public diffusé en 1976

      3 / "Personne n’entrera dans le Nouvel Ordre Mondial à moins qu’il ou elle ne fasse le serment de vénérer Satan. Persone ne fera parti du Nouvel Age sans recevoir une initiation Lucéférienne."
      ** David Spangler, directeur de l’Initiative Planétaire, un projet des Nations Unies

      4 / "La véritable menace pour notre république est le gouvernement invisible, qui comme une pieuvre géante, étends ses tentacules gluants autour de nos villes, états et nations." ** John F. Hylan (1868-1936), maire de New York de 1918 à 1925
      5 / "Je suis inquiet pour la sécurité de notre belle nation ; pas tant à cause d’une quelconque menace de l’extérieur, mais d’avantage à cause des forces incidieuses qui y opèrent de l’intérieur." ** General Douglas MacArthur (1880-1964)

      6 / "Nous ne réussirons pas l’établissement d’un Nouvel Ordre Monial sans en payer le prix en vies humaines aussi bien qu’en mots et en argent." ** Arthur Schlesinger Jr., historien et critique politique américain, dans le Foreign Affairs de juillet/août 1995

      Source : http://www.evolutionquebec.com/site...


  • Il y a plusieurs degrés de lecture du coran et donc plusieurs perception de l’islam.

    1- Islam veut dire soumission volontaire a la volonté de Dieu : pour ceux qui n’ont que le mot liberté à la bouche qu’ils réfléchissent au réel degré de liberté de la condition humaine.

    2- Une sourate qui est claire, sans ambiguïté, et qui ne souffre aucune contraction dans le coran, est : "nulle contrainte en religion".

    3- Quand le coran parle de "tuer les infidèles partout où ils se trouvent", les infidèles en question sont les tribus arabes polythéistes qui ont essayé de tuer le prophète Mohamed et qui ont persécuté les musulmans.

    4- Concernant l’apostasie il s’agissait, d’abord, des polythéistes hypocrites convertis à l’islam et qui faisaient tout pour détruire le mouvement de l’intérieur.

    Je n’en sais pas plus que les oulémas savants musulmans mais je lis le coran et je connais le contexte du message, et le message s’adresse aussi à moi directement.

    Il vrai que Mohamed était un chef spirituel et politique en même temps.


  • #7063

    "On ne comprend rien à la civilisation moderne si on n’admet pas d’abord qu’elle est une conspiration universelle contre toute espèce de vie intérieure" (Georges Bernanos).

     

  • Je suis tombé sur un document qui vaut son pesant de mât de misaine.

    C’est un questionnaire distribué par le ccfd dans les collèges catholique qui participent aux journées de solidarité contre la faim dans le monde. Repas baguette/vache qui rit (histoire de les habituer à la précarité !) à la place d’un repas de cantine normal, le reste de l’argent qui n’a pas été dépensé dans ce repas, est reversé au ccfd.
    Ca rejoint ce que disait Pierre Hillard sur les hommes d’Eglise collabos au gouvernement mondial. Impressionnant de voir comment nos têtes blondes sont conditionnées. Le choix des réponses se passe de commentaires...

    (Pour ceux qui veulent réutiliser et faire circuler l’image, qu’ils n’hésitent pas !)

     

    • Ces écoles "catholiques" n’ont de catholique que le nom.
      Le programme y est strictement le même que celui des écoles républicaines.

      Sur le territoire français, les dernières écoles catholiques sont, à ma connaissance, les écoles hors-contrat de la FSSPX.

      Quand Pierre Hillard dit que Monseigneur Lefebvre est le "St-Jean de l’Église", c’est tout-à-fait ça.
      Et dire que cet homme fidèle à Dieu est haï par les catholiques modernistes...
      Mais cela fait partie de l’ordre des choses : "Vous serez haï de tous, à cause de mon nom" disait Jésus-Christ.


    • #7332
      le 31/03/2011 par Panini bolognaise
      Rencontre avec Pierre Hillard dans un café parisien

      Rien de bien nouveau à l’ouest, puisque cette orientation du métissage des peuples est à l’œuvre depuis des décennies (cf. les années Mitterand) ! Le clonage des êtres humains sans faire appel à la génétique, n’est ce pas merveilleux !

      - De plus, ce n’est pas les populations mondiales défavorisées que l’on tire à notre niveau, mais incontestablement le contraire ! Bienvenue dans "le pire des mondes" !


  • #7330
    le 31/03/2011 par Mister Cocktail
    Rencontre avec Pierre Hillard dans un café parisien

    Le pauvre Hillard doit être au supplice de donner son entretien avec le brouhaha informe qui l’entoure. D’un autre côté, la chose est symptomatique de la société dans laquelle nous vivons.

    - En effet, pendant qu’une poignée d’individus prennent conscience de la dangerosité du monde dans lequel nous vivons, le reste du troupeau continue de vaquer à ses occupations grégaires en toute inconscience.

    - Cf. la voix de la pétasse vide qui déblatère de sujets inintéressants à côté de Hillard !

    - Bravo pour le discours mais ce n’est pas très judicieux comme choix de la part de Ripoublik.com !