Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

"Si Dieu ne gouverne pas le monde, alors c’est Satan qui le gouverne"

Béatrice Bourges rend hommage à Jeanne d’Arc

 

 

 

Béatrice Bourges appelle à suivre l’exemple de Jeanne d’Arc et à manifester le 10 mai 2015 à Paris :

 

Voir aussi, sur E&R :

S’inspirer des paroles et des actes qui ont fait la France,
avec Kontre Kulture :

 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

84 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • C’est autre chose que Frigide Barjot !


  • Comme j’ai déjà pu le dire dans un autre commentaire sur un autre article, même si je suis agnostique, je suis pour soutenir les valeurs morales de la Chrétienté catholique, que je partage. Par contre, pour le reste j’ai vraiment du mal à comprendre le discours (même si je comprends le besoin d’espoir) parce que dans le monde matérialiste dans lequel où on vit, c’est par le matériel qu’on doit essayer de s’en sortir, à savoir en foutant nos élites de dehors, manu militari. C’est la première étape indispensable, une révolution PHYSIQUE. Ce n’est pas en priant que ça va changer quelque chose...

     

    • Matériellement, c’est possible mais ça se fera sur un bain de sang. Un bain de sang est généralement une grande victoire pour Satan.
      Or, Dieu a le pouvoir d’agir sur tout. Sur les choses bien sûr mais sur les âmes aussi. Il suffit de le prier. A cause de la liberté de l’homme, Dieu ne veut pas agir si on ne l’en prie pas. Dès lors, si on ne prie Dieu, c’est l’action de Dieu qui recule et l’action de Satan qui avance aussi surement que le vide laissé par Dieu est immédiatement occupé par Satan. En revanche, si on prie Dieu, et plus on prie Dieu, et plus nous sommes nombreux à prier Dieu, alors Dieu est poussé à agir pour le bien de son peuple qui le prie.


    • @Zéklon B.

      En fait, vous êtes un chrétien pratiquant qui s’ignore à savoir que personne ne veut entendre parler de Dieu mais quand il y a des dimanches et des jours fériés chrétiens comme l’ascension , Pâques, Pentecôte, la Toussaint, l’Assomption et Noël, Sous prétexte que c’est férié personne ne veut travailler. Mais savez-vous d’où viennent ces fêtes, pardieu ? Et bien du calendrier chrétien !
      C’est par le matériel qu’on doit essayer de s’en sortir.
      Oui, c’est même une nouvelle religion, que la consommation ou aliénation de l’âme et du corps.
      En foutant nos élites de dehors, manu militari
      Et bien sur ce sujet, je vous donne une info qui vous fera vous retrousser les manches car le cynisme, c’est maintenant !
      https://www.youtube.com/watch?v=u3L...


  • Je suis musulman de confession, si c’est ce genre de personne qui gouverne la France alors je reste avec le plus grand plaisir et j’aimerai cette patrie de toutes mes forces, malheureusement aujourd’hui vu la décadence actuelle notre foi prend des coups chaque jour et nous avons plus en plus de mal, nous musulmans sincère de rester lutter ici, j’espère un jour que ce pays où tout de même j’ai grandi finira par se sortir de la domination satanique qui le domine


  • L’hommage de JMLP dans son discours , à Sainte Jeanne d’Arc , depuis le début des années 80 , chaque 1er Mai , est sans équivoque ...et Mme Bourges en rappelle à juste titre , les préceptes . C’est régénérant !


  • Bof la citation.. c’est toujours des hommes qui gouvernent. Meme ceux qui se revendiquent de Dieu n’en sont pas forcement.. donc au final impossible de savoir qui nous gouverne.

     

  • Et c’est bien Jésus qui a identifié Satan comme chef du monde, en Jean 12:31 : "Maintenant a lieu un jugement de ce monde ; maintenant le chef de ce monde sera jeté dehors." D’ailleurs, n’est-ce pas Satan qui a proposé à Jésus tous les gouvernements de la terre, lorsqu’il fut tenté dans le désert ?

    Fort heureusement, l’avenir ne sera pas sombre : "Alors j’ai entendu une voix forte venant du trône dire : “ Voyez ! La tente de Dieu est avec les humains, et il résidera avec eux, et ils seront ses peuples. Et Dieu lui-même sera avec eux. Et il essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus ; ni deuil, ni cri, ni douleur ne seront plus. Les choses anciennes ont disparu. ” - Apocalypse 21:4


  • Le message est de plus en plus clair, si vous n’avez pas été épargné par la vie, si vous n’avez pas le charisme d’une pute de télé, fermez vos gueules, on gère la caisse. Votre role c’est d’aller mourir au combat pour qu’on puisse négocier autour d’un verre de champagne.

    Est ce que la mort des vendéens à servi à quoi que ce soit ?

    L’église leur rend t’elle ne serait ce qu’un hommage de temps en temps ?

    Tout ca, ce sont des conneries pour envoyer des gamins à la mort. Des valeurs inversées ? surement mais ca met bien en évidence les incohérences de ceux qui se disent à l’endroit.


  • Bravo pour vos trois messages qui doivent s’adresser à tous, croyants et non croyants, car l’heure est grave, "si ce n’est pas Dieu qui gouverne le monde, alors ce sera Satan" ," toutes les valeurs sont inversées", CQFD, nous pouvons le constater tous les jours, je prierai Jeanne d’Arc.


  • Je suis athée et je ne crois pas en Dieu, et par conséquent pas non plus en Satan.
    Donc moi, je ne dirais pas que le monde est dirigé par des satanistes mais par des fous, au sens clinique du terme.

    J’ai lu un jour une étude qui expliquait bien que les métiers de pouvoir, d’argent et d’influence attiraient plus facilement les psychopathes. Soucieux de pouvoir y dominer et humilier les autres tranquillement.

     

  • 100% d’accord en tout avec Mme Bourges

    par contre je ne comprends pas bien le choix d’une image du film de Besson, ce n’est pas son plus mauvais, loin de là, mais c’est une transposition de l’histoire de Luke Skywalker et non de Sainte Jeanne d’Arc, franchement...


  • Ca me rappelle quand dans un vieux film sur le curé d’ars, au moment ou l’antique serpent déclarait comme dans l’associé du diable qu’il aimait les hommes , mon ordi à ramassé la foudre. Belle déclaration de BB ,heureux celui qui croit sinon c’est sans espoir .
    Un détail qu’il est intéressant de relever dans Jeanne d’arc , les hommes la suivirent comme épouse sublimée, pour libérer la nation des pompes et œuvres ds satan ,courroucé depuis les templiers et l’expulsion des usuriers. Le démon loin d’être sot à parfaitement compris que les couples unis sont le meilleur rempart contre lui,d’ailleurs son cauchemar récurent est que la femme lui écrase la tête de son talon, pour cette raison ils s’est mis en tête de casser le couple naturel , par le féminisme ,le saphisme et les déchets jetés aux hommes domestiqués sous forme de pornographie .
    Le plan semble schématiquement celui ci ,freud ou le sexe explique tout ,vulgaire essai demandé par la finance apatride ,les ligues de tempérances aux US filmées quand elles cassaient quelques bouteilles pendant que les bordels tournaient à plein régime puis figure imposée , l’avènement féministe par la pseudo philosophe beauvoir, la machine médiatique fut chauffée à blanc pour le programme enfin kinsey ; la suite, des petits démons de la légion europe, young laideur trois point comme les pacsés désaxés peillon, najat cracheuse de blasphèmes . faut commencer très tôt le conditionnement des chères têtes blondes qui ne nous appartiennent plus, dixit rossignol de désamour .
    Faudrait pas nous prendre pour des truffes.


  • ca y est, les gros mots sont lachés !

    1/ LA CROISADE CONTRE LA REPUBLIQUE EST LANCEE !

    Vous savez, c’est comme dans un couple : dès que vous évoquezle divorce, c’est plié, tôt ou tard vous irez devant le juge

    Eh bien là c’est pareil : le divorce avec la république mariannolâtre laiciste militante et mondialiste, le divorce donc, est consommé : ce que ne gouverne pas Dieu, Satan le gouverne. La république a rejeté le Dieu des Chrtiens, Satan la gouverne.La guerre est donc DECLAREE,

    C’est une guerre sainte : des deux côtés. Mais surtout du nôtre, du côté français vs les républicains

    2/ C’EST UNE GUERRE DE LA ROYAUTE vs l’ANTIFRANCE, pas de la monarchie contre la république

    Pour les non initiés, quand Miss Bourges parle de "Christ-Roi" elle restitue en un mot toute la théorie française de la Royauté de Clovis à aujourd’hui , savoir que personne n’est "Roi de France" encore moins "Roi des Français" sinon le Christ : pour toujours.

    Donc soit Louis XVI est lieu tenant du royaume pour le compte et au nom du Christ, en quelque sorte le versant temporel pour la France de ce que le pape est au spirituel pour le monde.Soit Napoléon et Sarkozy qui ne reconnaissent pas le Règne du Christ sont au mieux des imposteurs au pire les valets de Satan, leur véritable maitre.

    La Royauté française n’est donc pas une "monarchie" ou une "monarchie constitutionnelle" : le Lieu-tenant du royaume a toujours gouverné en ses Conseils y compris Louis XIV, et la Royauté ne reconnait comme Constitution suprême que les Dix commandements : pas le torchon francmaçon de la V république satanique et christicide pseudo démocratique où la laicité est chez elle, sa forme la plus polie de sa haine du Christ et des chrétiens : sa haine des Français.

    Doncil faut relever deux paradoxes :

    - a/ la républiue si elle reconnaissait le Catholicisme comme religion d’Etat et donc les Dix commandements comme constitution suprême du pays, serait authentiquement royaliste au sens français du terme : et la face du monde en serait changé.

    - b/ la forme la plus aboutie de la république christicide et christophobe n’est autre que la monarchie constitutionnelle (des Orléans) puisque sous couvert de royauté, elle achète son accession au pouvoir en jetant le peuple contre Dieu, en prétendant que dans l’ordre politique, le pouvoir du premier est antérieur et supérieur à la Souveraineté de Dieu : ce qui est faux et blasphématoire si Dieu est Dieu

     

  • Entendons son appel !

    Elle est une autre Guerrière, qui a déjà fait la preuve que sa vie pour la Foi et cette Nation, sans craintes, aucune, elle l’engage !

    Alors que le doute fait croire à certains que la stratégie de la peur sert la vérité, et qu’il est préférable de se taire face au mal pour le vaincre, faisons voir à l’indicible que l’armée des croyants vient croissante au-devant de lui !

    Et, elle n’ira pas en débâcle cette fois !

    Les sarcastiques se déferont à insinuer le doute en nous, mais, si leur roi était si puissant, nous n’y lirions pas l’effroi généré par ceux qu’ils prétendent vaincus, nous !...

    Rameutez autours de vous, ce n’est pas en partis décomposés que nous viendrons, mais en Français.... et ils verront !


  • C’est DIEU qui gouverne le monde et l’univers et jamais satan ne gouverne ..ce sont les passions humaines qui sont dominés par Satan ...dans ce monde ,vous aurez toujours une infime partie des hommes qui combattra pour DIEU et qui sera combattu par la majorité et comment reconnaître cette infime partie ? c’est tout simple ,ils sont aussi combattus par Satan de l’est et Satan de l’ouest ,ils s’unissent pour combattre le parti de DIEU même s’ils ont des différents. Cette minorité ne s’allie jamais à aucun des partis car ce groupe a un principe et n’est pas gouverné par des questions d’intérêts mondains,matériels et ce groupe est capable de se sacrifier ,de sacrifier sa personne et ses biens pour DIEU


  • Les Evangiles nous enseignent infailliblement que "Satan est le prince de ce monde". Faire croire qu’il est possible de faire descendre le Royaume de Dieu sur la Terre c’est confondre Jésus-Christ avec Muhammad.

     

    • En fait, non, ce sont les Juifs qui ont ce projet de transformer la Terre en Royaume de Dieu. Les Musulmans, au contraire, pensent que la vraie vie est dans l’au-delà, et que ce monde-ci n’est rien de bien consistant, ils sont déjà dans l’après (et si confusion du politique et du spirituel il y a, ce n’est que pour orienter le politique vers le spirituel et non l’inverse comme on l’entend partout dire - et qui serait plus juste pour le judaïsme.) Et entre les deux, il y a les Chrétiens, qui attendent aussi la Résurrection, mais, Incarnation oblige, qui donnent aussi à la vie d’ici-bas une dignité autonome (d’où la laïcité d’ailleurs).


    • Bonsoir, je me permets d’intervenir parce que je ne comprends pas votre commentaire. Lorsque nous prions le Notre Père, nous disons "que ton règne vienne, que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel". Nous catholiques, attendons bien le règne de Dieu sur terre et le retour de Jésus.


  • Bonjour,

    C’est très bien ce qu’elle dit concernant les valeurs positives de la religion. Mais encore une fois, est-il vraiment nécessaire d’être croyant pour aimer son prochain, ne pas tuer, ne pas voler, ne pas violer, etc... Le christianisme pour ne prendre que cette religion, n’existe que depuis 2015 ans !! Une goutte d’eau dans l’histoire de l’humanité...Et les dieux grecques ou scandinaves ou africains ou asiatiques...Cela ne vous met pas la puce à l’oreille comme quoi tout cela est une invention de l’homme pour se donner du courage et fédérer... Et enfin, Mme Bourges qui nous dit que Jeanne d’ Arc "a besoin qu’on la prie qu’on la soutienne"... Sincèrement... Elle est morte depuis près de 600 ans...

     

    • 2015 ans une goutte d’eau !?
      Allez si on met 5000 ans pour la civilisation humaine avec des villes et une écriture, ça fait presque la moitié donc ce n’est pas une goutte d’eau...

      Quant à dire que Jeanne d’Arc est morte il y a six cents ans pour sous-entendre que ça ne sert à rien de la prier, c’est bien mal comprendre l’essence du Christianisme ! L’âme très pure de Sainte Jeanne est au Paradis et quand nous la prions, elle intercède pour nous auprès de Dieu qui nous envoie des grâces, grâces sans lesquelles nous sommes bien démunis face à Satan...

      Franchement, il y a du boulot pour réapprendre les fondamentaux du catholicisme. On voit bien que la "ripoublique" est passé par là !
      Cordialement quand même...


    • Ouais...les religions, bien servies par le nom et ses médias, ont repris du temps de parole (parole parole comme disait une grande dame), regagnées du terrain et se refont des petits soldats. Nous ne sommes plus tres loin d’une nouvelle grande boucherie bien que le monde se transforme, dans le plus grand silence, en boucherie. Je ne suis pas religieux mais c’est bien satan qui règne en ce moment pour ceux qui aiment les images..


    • Je ne suis pas religieux. Je la considère comme une discipline multiple, emprunte a la fois de philosophie, de psychologie, de sociologie, de psychologie analytique, de politique, bien avant que ces sciences soient constituées et distinguées les unes des autres lorsqu’on est passé de la pensée transcentqle à la penser rationnelle.
      Néanmoins il me semble extrêmement pertinent d’étudier la religion en faisant un rapprochement avec les sciences actuelles car la religion revêt un caractère systemique dans sa structure qui permet de faire interagir l’ensemble de ces sciences...
      De toutes les religions que je connaisse, le christianisme m’apparaît la plus pertinente et la plus proche de ce qui m’inspire...
      Elle me semble être un très bonne outils de réflexion d’autant qu’elle 2015 ans d’expérience humaine ce qui n’est pas rien... Je ne connais aucune science qui soit si ancienne...
      J’ai dû des erreurs en employant certain mot ou certaine formulation, je m’en excuse, mais j’ai parfois de mal à mettre des mots sur mes idées...
      j’espere que ce que j’ai voulu exprimer était comprehensible !!!


    • Oui il est indispensable d’être croyant pour ne se consacrer qu’au bien, pour avoir conscience de l’unité qui fait que l’intérêt de votre prochain est le votre, sinon le mal à autant de valeur et de "pouvoir" que le bien et même plus ; sachez enfin que la religion n’est pas seulement une morale, ça va bien au delà !


  • Prions aussi l’Archange Michel pour sauver notre pays de la tyrannie et du mensonge.
    Ni colère, ni haine, ni vengeance mais simplement l’affirmation de la loi naturelle qui gouverne ce pays dans l’héritage du Christ-Roi dont la gloire est immortelle.
    Dans le Pardon et l’Amour, imposons la force de nos Ames, la force de nos coeurs et de nos bras.

     

    • Tout-à-fait de votre avis ! Je vous engage, si ce n’est déjà fait, à réciter la prière d’exorcisme du Pape Léon XIII : "Très Glorieux Prince de la Milice Céleste, Saint Michel Archange, défendez-nous dans le combat contre les Principautés et les Régisseurs de ce Monde de Ténèbres ! Venez en aide aux Hommes que Dieu a créés à Son Image et à Sa ressemblance, et rachetés à si haut prix de la tyrannie du Démon !" à tout moment, en tout lieu !
      Cette prière, à elle seule, résume parfaitement la lutte entre le Christ Roi et le Prince de ce Monde ; en tant que Français Catholique, Patriote et Royaliste, je crois en la France Catholique Fille Aînée de l’Eglise, en dépit de la trahison de nos élites, qui a commencé avec les prétendues "Lumières" et on voit où cela nous mène !
      "Abîme de malheurs sans fonds, qu’ont surtout creusé ces sociétés conspiratrices dans lesquelles les hérésies et les sectes ont, pour ainsi dire, vomi comme dans une espèce de sentine, tout ce qu’il y a dans leur sein de licence, de sacrilège et de blasphème." (Multiplices inter, Pie IX)

      La nuit est toujours très noire avant l’Aurore ; il y aura déchaînement de violences envers les Chrétiens, et on assistera à l’apostasie de beaucoup ! Mais le Seigneur finira par triompher ! D’ici là, j’attends patiemment !

      Christus Vincit ! Christus Regnat ! Christus Dominat !


  • Le Christ le dit lui meme : " Satan est le Prince de ce monde !"
    Lisez les evangiles, invoquez, priez, proclamez que Christ-Jesus est le Seigneur des seigneurs et il vous liberera ! Le diable est dechaine ! La France a besoin d’un renouveau spirituel. Le changement commence par soi meme ! Que la paix et l’autorite du Christ regne sur la France et tous les francais, et boutons le sionisme hors de France !


  • L’Homme est un animal doué de conscience. Il a du mal à accepter sa mort, sa finalité car cette réalité le pousse au désespoir qu’il cherche, quand il l’a compris, à la compenser par toute forme d’hédonisme : sexuelle, alimentaire, beuverie, toxicomanie ; mais aussi par la quête de la reconnaissance au cours de son existence par la célébrité, la richesse, le pouvoir.

    Croire en un intérêt de Dieu pour l’homme, c’est méconnaitre l’immensité de l’univers aux horizons infinis. Nous savons déjà qu’il a un rayon d’au moins 48 milliards d’année lumière avec une année lumière équivalent à 10 000 milliards de km.

    La prise de conscience de la finalité de l’homme le pousse donc à l’individualisme dans la logique des faits. Il peut donc être amené à prendre des décisions de vie immorales tant qu’elles servent ses intérets personnels. La religion va tenter de combattre cette individualisme, par la promesse d’une vie dans l’au delà, qui mène à la destruction de l’homme par l’homme et de l’homme pour lui même ( car l’individualisme mène lentement à la solitude puis à la dépression ).

    Sinon j’ai une question à poser aux croyants. Si les prophètes ne vous avaient pas promis le paradis, auriez-vous pu agir comme vous le faites maintenant ? Je ne pense pas ...

     

    • tu poses une question très pertinente, starkamanda. Il est vrai que la promesse du paradis est un formidable moteur mais la peur de l’enfer aussi ! Saches aussi que le message du Christ est aussi la capacité de sacrifice. Par exemple, si tu vois un enfant être sur le point de se faire écraser par une voiture, vas-tu le sauver et te jeter sur la route au risque de mourir. A priori oui, tu le fais sans réfléchir. un croyant ne va pas peser le pour et le contre avant de se jeter sous la voiture.

      Si tu ne le fais pas, eh bien, tu as intérêt à réfléchir sérieusement à ton avenir post-mortem et travailler sur ton âme dès maintenant !


    • Et moi j’ai une réponse : penser que l’univers est trop grand pour que Dieu s’y retrouve, c’est oublier que la définition même de Dieu, c’est d’être omniscient et créateur. Donc par définition ce n’est pas un problème de capacité. Un écrivain qui écrit 1000 pages s’y retrouve très bien dans ses personnages, par exemple ! Et de même, l’écrivain pèse chaque personnage, y pense beaucoup au contraire, même si celui-ci n’est qu’une partie de l’histoire. Et pour répondre à ta question, les croyants sont souvent des gens qui ont soif d’absolu, et qu’on éduque aussi à aimer le vrai, le juste, etc. Paradis ou pas, le croyant agit bien parce qu’il aime ça, c’est aussi simple que cela. Il y a un vrai plaisir à avoir le sentiment de participer à un absolu, à voir la reconnaissance et la joie dans le regard du pauvre à qui tu donnes ceci ou cela, à faire des efforts pour au final constater que tu es heureux d’avoir agi selon le bien, ça fait avoir une bonne opinion de soi-même et se dire qu’on a fait quelque chose de qualité au lieu de se vautrer dans les plaisirs immédiats. Bref, il y a plein de raison très humaines d’être croyant. Après, le but n’est pas non plus juste de se faire plaisir, mais globalement ça peut quand même rendre très heureux de pratiquer sa foi, y a pas que le Paradis qui rentre en ligne de compte.


    • Celui qui croit qu’en vertu de récompenses futures, ou par peur de châtiments futurs, n’est pas pleinement croyant. Le croyant véritable croit parce qu’il aime le bien, la Vérité, l’Amour, la Justice, en un mot donc, Dieu.

      Je puise personnellement ma Foi dans cette certitude fantastique que la Vérité triomphera nécessairement sur le mensonge. Quand on a compris qu’à la fin du film ce ne sont pas les méchants qui vont gagner, on puise dans une force qui permet de rire du mal et passer au-dessus. Cette certitude une grande part de l’Humanité ne la conçoit pas, car elle entre en contradiction avec ce qu’elle peut constater ici-bas chaque jour : injustice, maladie, guerre, désespoir, violence... elle lui apparaît niaise, invraisemblable, en répondant qu’il n’y a que dans les films où les méchants sont punis et les torts redressés.
      C’est toute la stratégie du diable que de cribler l’Humanité de calamités pour l’amener vers cette désespérance qu’au fond rien ne peut justement être espéré, qu’elle est seule, désoeuvrée, ne pouvant compter que sur elle-même... alors que c’est en ne cherchant des solutions qu’en elle qu’elle s’égare et s’enfonce... cercle vicieux. Par Satan, le piège est bien tendu, il sait y faire, surtout que dans le même temps il déclare sa flamme à l’Homme. Il vous fait un croche patte, puis vous fait un éloge de votre personne. Hypocrite.

      Grande est la joie lorsqu’on prend conscience que la réalité dépassera la fiction, en vertu du simple fait que le mensonge est instable par nature, donc bancal, donc voué à chuter par l’effet de son propre déséquilibre interne. Rien, dans cet univers, qui est intrinsèquement instable ne peut tenir debout. Simple loi d’équilibre. D’autant plus voué à s’effondrer qu’il s’oppose à la vérité qui, elle, n’est certainement pas relative mais absolue, totale, infinie... infiniment stable.

      Ce qui est stable subsiste, le reste n’est qu’en sursis. En vérité le mensonge a déjà perdu, il appartient à la temporalité des choses, donc à la finitude. La vérité est au-delà du temps.



    • Croire en un intérêt de Dieu pour l’homme, c’est méconnaitre l’immensité de l’univers aux horizons infinis. Nous savons déjà qu’il a un rayon d’au moins 48 milliards d’année lumière avec une année lumière équivalent à 10 000 milliards de km.



      "Dieu" a autant d’intérêt pour l’Homme que l’Homme en a pour l’énergie, les cellules, les ondes/particules qui le composent. Dieu n’est pas une entité ou un être à part. Dieu c’est l’Univers tout entier, il nous transcende. Nous faisons partie de lui comme il fait partie de nous, c’est ainsi, c’est un Tout. Dieu c’est nous, il est nous et nous sommes lui, quelle que soit notre forme d’expression énergétique.

      Eternel il n’a ni début ni fin, il est (sans pour autant réfuter le dit "Big Bang", l’inflation se produisant à "échelle locale" dans des densités vibratoires spécifiques en comparaison avec l’Ensemble de tous les Ensembles). La création ex nihilo étant impossible, c’est comme diviser par 0... et en y regardant de plus près l’Univers observable s’apparente à un trou noir inversé... <= "singularité" => ?


    • @ Igor
      Je vois ce que tu veux dire. J’ai constaté qu’en règle général il y avait peu de place pour beaucoup de mondes : il y a ceux qui tentent de les obtenir moralement et d’autres par le mensonge et la ruse. Satan n’est qu’un symbole crée pour déresponsabiliser l’Homme, cet animal doué de conscience ( surdoué ). En tant qu’animal il est soumis à la loi de la Nature : celle du plus fort.


    • Votre définition de la religion, que vous exposez comme une vérité absolue, fait partie de votre esprit et vous ne faites que projeter sur les croyants et sur Dieu (une entité séparé pour vous, preuve de la projection), est précisément ce que le croyant cherche à dépasser, à transcender cette vision "individuelle", relative et non à l’acter pour la compenser ou se consoler d’illusions, il ne cherche pas une réponse de lui même..l’au delà n’est que celui des apparences.

      La création EST extension (d’elle même), expansion diriez vous en terme scientifique, c’est cela l’omniscience.


  • J’abonde en ce sens.
    De toute façon nous arrivons au temps où l’ivraie va être séparée du bon grain.
    Plus terre à terre, plus nous nous approchons de l’explosion de la bulle financière du système "dollar", plus ces mêmes suppôts de satan (certains le sont mais beaucoup d’autres ne sont qu’instrumentalisés (à leur dépend) tentent de provoquer la guerre, la grande. Ils l’ont déjà fait deux fois alors....alors ce qu’ils ne prennent pas en ligne de compte c’est qu’aujourd’hui les moyens de destructions sont "Totaux" & s’enclencheront automatiquement dés que la partie commencera. Ces pauvres âmes errantes pensent tenir le seul moyen de s’en sortir. Les pauvres âmes errantes....Dieu me semble t-il, commence a être vraiment escagasser.
    Peut-être que pour ces gens là, trouver la paix intérieure doit passer par la destruction réelle, physique. Ces gens là sont tellement tordus, perdus que certains se paient de l’innocence à "bon compte" par le biais de sacrifices d’enfants. Ceux sont vraiment des âmes en errances dupées par le satan qui leur vend un monde de mensonge alors que le monde n’est qu’un songe.
    Trouver la Paix intérieure n’est pas chose facile, il faut réellement s’en donner la Peine, mais quel bonheur & d’extraits de Joie en retour...


  • La foi en France a toujours été propagé par le pouvoir, que ce soit par les Francs que par les Romains, en passant une alliance avec l’Eglise catholique, c’est la fameuse séparation du pouvoir temporel et du pouvoir spirituel.
    Le pouvoir propage la foi, ce qui crée une émulation parmi le peuple.

    Vu que le pouvoir propage la judaïsme, la franc-maçonnerie et l’islam, une émulation se créé autours de ces religions, d’où les conversions des français. A terme, le catholicisme disparaîtra.

     

    • C’est votre vision des choses.
      Le catholicisme à imprégné la France comme aucune autre croyance ne l’a jamais fait et ne pourra le faire vu l’état des connaissances aujourd’hui, et ce n’est pas dû simplement aux puissants de ce monde je crois, mais aussi à la sincérité des croyants.
      En ce sens, je pense que vous vous trompez, le catholicisme sera toujours là.


  • Un documentaire interessant à regarder est "la véritable histoire de la bible", diffusé sur Arte et visible sur YouTube .
    Ce documentaire prouve archéologiquement que le peuple juif s’est créé d’une multitude de ressortissants, esclaves égyptiens, cananéens,...
    Il y est prouvé que par émancipation (des traces de révoltes de cités royaumes où les dirigeants vivaient géographiquement au dessus des esclaves sont encore visibles), des révoltes ont eu lieu et un peuple de dominés libérés issus d’horizons différents ont décidé de se fédérer.
    Sans remettre en question l’expérience divine vécue lors de la remise des 10 commandements, il va de soit que la nécessité de respecter les mêmes valeurs pour un nouveau peuple allait de soit. Se soumettre à un dieu commun et surtout ne plus se soumettre à d’autres hommes...
    On est bien loin des valeurs actuelles... Je pense qu’il est inutile de douter ou s’imposer un mysticisme.
    Athés et croyants peuvent se réunir, musulmans et catholiques cesser de se disputer au sujet de la véracité de leur prophète...
    Tant que les mêmes règles et principes régissent leur vie, il n’y a aucune raison de désaccord...
    Par contre on se rejoint clairement pour rejeter la culture MTV, l’eugénisme et les délires sociaux-pathes de nos dirigeant !
    C’est un super début !
    Même agnostique, on ne peut que conclure que les valeurs actuelles sont celles des satanistes !
    Premier commandement "je suis libre de faire ce que je veux", deuxième "je n’entrave pas les libertés des autres". C’est le thelema. Aleister Crowley. Sataniste patenté. Dogme repris pour l’éducation de nos enfants...
    Même si Satan n’existe pas, visiblement nos Élites y croient !
    Plus qu’à aller à la manifestation, même en tant que juif, musulman ou athé, c’est l’esprit qui compte !


  • Bonjour à tous,

    Arrêtons avec Dieux et Satan.... la force est en nous tous...... Pourquoi la dissidence fait toujours référence aux Christ !!!!! a Satan !!!!! Me concernant c’est la raison principale qui ne me fait pas adhérer à la dissidence..... Vous me répondrez certainement que je suis inculte !!!!! Et puis Jeanne d’arc est morte à 19 ans pucelle , alors son charisme Madame Bourges ?

     

    • Bonjour Dimebag,
      tu as raison, la force est en nous tous... mais elle vient d’où cette force ?... la force intérieure, encore appelée la force du coeur ou le courage (coeurage) vient de Dieu.
      Tu es libre de ne pas croire à Dieu et à Satan, mais comme le rappelle Madame Bourges, la plus grande victoire du diable est d’avoir réussi à faire croire qu’il n’existe pas.
      Et une question pour finir, en quoi le fait d’être pucelle s’oppose au charisme ???


    • "Vous me répondrez que je suis inculte"
      Que tu en sois conscient est un bon début.


    • Je suis d’accord avec toi Dimebag, moi même qui suis croyant je suis un peu agaçé d’entendre parler de Dieu et de Satan par des gens qui n’y croient pas réellement. Alain Soral le dit sans cesse lui-même qu’il ne croit pas réellement en Dieu, même s’il dit agir comme si Dieu existait, ce n’est pas la même chose, ni les moyens ni la fin. Croyez à 100% ou ne croyez pas du tout, mais ne construisez pas un foyer entre ces deux voies, c’est la pire des choses.


    • un peu moins inculte..Le Christ est précisément "nous tous", c’est l’identité de la filialité. C’est l’unité de la création mais qui n’à aucun sens réel sans Dieu.


  • "Dieu créa l’homme à son image, il le créa à l’image de Dieu, il créa l’homme et la femme."

    C’est peut-être de là, qu’on se fait enfumer depuis le début.
    Et si ce n’était pas Dieu qui a créé l’homme à son image, mais Satan ?
    C’est qu’il fait souvent le malin, Satan, faut s’en méfier !

     

  • J’aime bien cette dame, et en général pour moi les religions ont comme défaut principal de remettre son pouvoir à quelqu’un d’autre en le priant ... oui à la prière ... oui à l’action individuelle et collective aussi, et là je la rejoins. Agissons ! Arrêtons d’attendre des dieux, des anges, des prophètes ... les mayas disaient : "Vous êtes ceux que vous attendiez".


  • "La plus grande ruse de Satan est de faire croire qu’il n’existe pas."

    Par le passé j’avais déduit à tort que ce n’était que du folklore, Satan, le Diable, une vue de l’esprit, un concept, un conte pour naïfs, le croque-mitaine, le "boogeyman". Tout dépend de ce qu’on entend par "Satan" (idem pour "Dieu"). A présent j’ai la ferme conviction qu’il y a une part de réalité à ce sujet (même si tout un tas de légendes se sont greffées au fil du temps selon les croyances) ou concernant les dits "démons" ou "djinns" (voire même les "nephilim") ou autres appellations selon les lieux et les époques. Les Sumériens les appelaient autrement.

    Certaines "élites" leur vouent même un culte dans des cérémonies mêlant sacrifices humains/satanisme (témoignage du magistrat Roche ... j’en passe et des pires) ou lors du rituel "Cremation of Care" au Bohemian Club (filmé en caméra cachée par Alex Jones) où les plus "grands" personnages politiques, patrons de banques ou autres multinationales, participent à des cultes païens d’inspiration druidique. Devant un gigantesque bûcher et un hibou en ciment de 12 m de haut (le logo du club) représentant Moloch (une divinité babylonienne) ou Lilith (une divinité sumérienne), où les protagonistes y vocifèrent des prières pas très "catholiques".

    Evidemment parmi les convives on retrouve David Rockefeller, Henry Kissinger, etc des saints parmi les saints. Des cas de pédophilie, de prostitution et d’assassinats d’enfants (snuff movies, chasse à l’homme, etc) et autres horreurs ont été révélés à propos du Bohemian Grove, notamment le cas de victimes comme Paul Bonacci, Noreen Gosch, Johnny Gosch, ... (les "White House Call Boys" comme ils sont surnommés). La participation de Larry King (pas le journaliste, un autre) incarnant entre autres le "fournisseur de chair fraîche". Impunité totale pour ces adorateurs de démons, de Satan (voir aussi l’anecdote entre Chirac et Bush Jr, "Gog et Magog").

    Le Démiurge ? Créateur du Monde mais de quel monde ? Je commence à prendre très au sérieux cette affaire du dit "ange déchu" ayant quitté la "source pure", décrit dans une multitude de textes à travers les Ages. Et sa volonté de régir le Monde selon ses propres règles, sa propre matrice, ses propres codes et marionnettes, quitte à gouverner dans l’ombre, dans l’illusion, l’holographique, c’est plus subtil. Alors toute notion d’enfer ou de paradis prend un autre sens. A croire que l’Enfer est ici-bas. Spéciale dédicace à Botul le sournois.

     

    • L’enfer est bien après la mort, mais rien à voir avec ces peintures ou gravures anciennes décrivant des Hommes torturés par des diablotins, subissants des sévices physiques... donc rattachés au monde physique. Rien à voir car après la mort le physique laisse place à l’immatériel, toutes ces conceptions d’un enfer bardé de machines de torture moyenâgeuses sont fantasques.

      L’Enfer existe existe bien et il est pire que cela. Qu’en est-il ? Il consiste en l’état de peine et de souffrance que ressentira l’âme lorsqu’apres la mort, ayant refusé Dieu de son vivant, elle se verra éloignée, coupée de lui.
      Elle constatera que Dieu existe bien, qu’il est là, réel, mais l’ayant rejeté, souffrira d’être privé de sa présence. Cet éloignement n’est pas du fait d’une punition cruelle, car Dieu nous aime, simplement la preuve que cette âme l’aime sera manquante.

      Et pourquoi un éloignement perpétuel ? parceque le temps ne fait partie que de ce monde, dans l’au-delà tout est figé dans l’éternité, ainsi l’âme est fixée dans l’état dans lequel elle se trouvait au décès... ne pouvant plus se modifier, ayant librement désiré rejeter Dieu au moment du décès du corps physique, figée dans ce désir de rejet elle continue inlassablement de rejeter même après constat que Dieu existe. A rejet perpétuel, eh bien éloignement perpétuel. Dieu ne punit pas, c’est nous qui nous punissons.

      Vous savez la peine que nous pouvons ressentir lorsqu’un être cher nous manque, parfois cette absence est insupportable. Cet être cher nous manque car son amour nous manque. Songez seulement que Dieu n’est pas seulement un amour pour l’âme après la mort, il EST l’Amour ! L’âme se verra coupée de l’Amour, totalement, absolument, parfaitement. C’est inimaginable ce que cela doit représenter comme poids...


    • J’en conviens que vous avez raison, mais il vous aurait fallu rester à vos premières impressions, car dès qu’on a le cul sur un trône, on se croit Dieu ou un de ses équivalents ou sous-fifres déchus. Humble est l’humain et doit le rester. Quant à madame bourge, elle doit souffrir de ne pas avoir son cul sur un trône comme beaucoup de monde.


    • En complément au message d’Igor Meiev :

      L’homme est un composé de matériel et d’immatériel, c’est sa nature, voulue par Dieu. L’état purement spirituel dans lequel nous nous trouvons après la mort est donc un état imparfait.

      Mais à la fin des temps nous est promis la résurrection des corps, où chacun retrouvera son intégrité.
      Cela signifie que les damnés souffriront non seulement de l’éloignement de Dieu, mais également de tourments physiques.
      A contrario, les justes, en plus de contempler Dieu, jouiront sensiblement de la création qui sera renouvelée.

      L’imagerie traditionnelle des démons tourmentants physiquement les damnés n’est donc pas sans fondement.


  • il est évident que Béatrice Bourges a plus de légitimité que marine le pen, pour reccupérer Jeanne d ’Arc,


  • Que l’on soit croyant ou non, cette femme tient des propos qui méritent d’être écoutés et médités. Ensuite, elle inspire grandement le respect de sa personne. Et enfin, outre son charme naturel, Béatrice Bourges à une sacrée classe.

    En outre, merci à E&R, car cela faisait un moment que nous ne l’avions vue ou entendue, et elle nous manquait.


  • Que Dieu gouverne le monde , c’est exactement ce que souhaitent les juifs sionistes (peuple élu par dessus les nations) Jérusalem capitale du nouvel ordre mondial pour satisfaire le voeu le plus cher de Jacques Attali...


  • Effectivement, la France est la fille ainée de l’Eglise.
    Dieu nous a fait cette grâce là ! et nous lui en sommes reconnaissant.
    Peut on être Français sans être catho ? Nous avons une responsabilité envers nos ancêtres, si tant est ils sont Français.
    La religion catholique a été reconnu en France. Nous avons cette responsabilité.
    Nous avons le devoir de le perpétuer.
    Des forces obscurs que ce soit les franc mac depuis 200/300 ans et les déïcistes depuis toujours à "casser" la foi catholique, remarquez que je ne dis pas chrétienne car pour moi à par l’église orthodoxe les autres mouvances chrétienne a été crées pour dispersé la foi catholique. En premier lieu le protestantisme et ses différents courants.
    Il a été prouvé que les mormons et les témoins de jéhova a été créé a cet effet.
    Les évangélistes aussi pure création de la CIA, aussi bien créé a cet effet que pour déstabiliser les nations non-alignés.
    Nous sortons de paques et la bible nous a donné un témoignage de ce que sont capable les déîcistes, qui est terriblement d’actualité.

    Jésus s’est sacrifié pour racheter nos pêchés et pour sauvez les hommes.

    Il a été tué par les déïcistes car il voulait chasser les marchands du temple qui vivaient de l’usure et ont utilisé ponce pilate pour le tuer. Jésus était un dissident, il a eu le courage de s’opposer à cela.
    Ramenons à nos jours,
    pour le conflit du proche orient :
    ponce pilate dans le rôle du bloc BAO, amérique et ces vassaux France (depuis sarkozy) et
    bloc anglosaxon.
    les déïcistes : israel et les financiers juifs internationaux
    dans le rôle de jesus, la foi quelle soit catho, ortodoxe et musulmane
    barabas : les idiots utile, les islamistes radicaux
    résumé : les déïcistes utilisent ponce pilate pour un conflit de civilisation, et veulent que le bloc occidental se bat pour eux comme l’histoire du combat de coq, où ils nous laisseront nous entretuer pendant que l’élite des déïcistes seront bien planqués comme en 40.
    dans un terme plus général en France :
    ponce pilate : la notion de République laïc, les francs macs, les sionnistes
    les déïcistes : la mouvance juive et la finance internationale.
    jésus : la foi catholique
    Résumé : les déïcistes utilisent les francs macs depuis 200 ans, pour affaiblir le catholiscisme.

    l’histoire est un éternel recommencement...

     

    • LA BIBLE : Ephésiens 6 v 12 : « Car nous n’avons pas à lutter contre la chair et le sang, mais contre les dominations, contre les autorités, contre les princes de ce monde de ténèbres, contre les esprits méchants dans les lieux célestes. »

      Cher ami à la lecture de ton texte et d’autres réactions qui surgissent parfois dès qu’il s’agit de foi catholique et d’Histoire je suis sidéré par les amalgames fait à l’encontre des « protestants » terme générique et souvent méprisant à l’égard des chrétiens qui ne reconnaissent pas l’autorité du pape et du Vatican et d’une partie de sa théologie. Nos frères orthodoxes échappent à l’opprobre pour des raisons géopolitiques quoique la position de l’église orthodoxe ukrainienne brouille ces schémas manichéens. Je vous invite à relire l’Histoire avec d’autres yeux que l’aspect purement politico-religieux mais aussi et surtout spirituel. La France actuelle, déchristianisée, ne connait presque rien du protestantisme. Nous serons bientôt un milliard dans le monde, des luthériens aux pentecôtistes et nous ne sommes pas tous des « judéo-maçonique-sionistes »…

      Au XV e siècle Martin Luther, frère augustin, réaffirma la primauté de la Bible sur toute organisation humaine, il s’éleva également contre le commerce des indulgences, les gens payant le clergé pour aller au Paradis, il fut excommunié.
      Une partie de mes ancêtres d’origine française fuirent les Cévennes et durent s’exiler ici en Suisse lors des guerres suivant la révocation de l’Edit de Nantes en 1658 par le roi Louis XIV qui autorisait les protestants à pratiquer leur culte. Contrairement aux idées reçues la plupart n’étaient pas banquiers ou horlogers mais de simples paysans.

      Le concile Vatican II est souvent décrié sur ce site mais il marque un changement positif dans l’attitude de Rome face aux protestants et autres religions comme le judaïsme et l’islam.

      Protestantisme : complot judéo-maçonnique alors que Marin-Luther a écrit des horreurs sur les Juifs, agents de la CIA alors qu’a cette époque les USA n’existaient pas ?

      J’ajoute que je suis protestant évangélique, que je ne suis pas sioniste, que je ne reçois rien de la CIA, que dans mes amis et dans ma famille il y a des cathos, musulmans et athées. Je vais m’informer presque tout les jours sur le site à Soral que j’ai aimé le spectacle de Dieudonné à Lausanne en janvier de cette année.

      Que Dieu vous bénisse !


    • mundele

      Dans le fond, vous avez raison. Il est quand meme incompréhensible d’écarter près de 1 millards de personnes comme trop souvent sur ce site. La plupart des protestants n’ont rien à voir avec la description farfelue souvent faite ici à leurs égards.
      Je pense que les chrétiens devrait mettre leur querelle de coté une bonne fois pour toute. Après tout, seul Dieu est juge.
      PS ; je ne suis pas protestant, mais je tenais à le dire.


  • "Le diable, l’ayant élevé, lui montra en un instant tous les royaumes de la terre, et lui dit : Je te donnerai toute cette puissance, et la gloire de ces royaumes ; car elle m’a été donnée, et je la donne à qui je veux.
    Si donc tu te prosternes devant moi, elle sera toute à toi.
    Jésus lui répondit : Il est écrit : Tu adoreras le Seigneur, ton Dieu, et tu le serviras lui seul." (Luc 4:5-8)


  • J’aime bien ce qu’elle dit mais j’ai une question fondamentale..Pourquoi le chaos, ou Satan, est il vu si negativement ?

    Ne sont-il pas aussi necessaire que l’ordre et Dieu ? Comme la vieillesse et la maort doivent succeder a la vie ? ..et peut etre la vie succede aussi a la mort ?

     

    • Ben regarde le brun et la souffrance que Satan sème autour de nous, et tu comprendras pourquoi c’est vu si négativement... Nous ne nous remettons jamais complètement de la mort d’un proche, et nous nous indignons des injustices qu’on rencontre dans le monde...si ces choses étaient nécessaires et faisaient partie de la vie telle qu’elle doit être, penses-tu qu’elles nous feraient aussi mal et nous feraient réagir aussi vivement ?


    • Dans la vision catholique, la maladie, la vieillesse et la mort sont le salaire du péché.
      Dieu ne nous destinait pas à souffrir mais devait nous préserver des maux physiques par un don qui pallierait à la dégradation naturelle des corps. En chutant, nous nous sommes coupés de Dieu et avons perdu ce don.

      De même, Dieu n’a pas créé Satan mauvais (pas plus que Satan n’est le rival de Dieu, son contrepoint).
      Dieu a créé les anges, dont une partie s’est révoltée par orgueil. Lucifer s’est ainsi voué au mal délibérément. Mais il n’est qu’une créature et Dieu conserve toute autorité sur lui.

      Ce qu’il y a d’admirable, c’est que, par ce qu’on appelle l’économie du salut, Dieu se sert du mal causé par les hommes et les anges déchus pour en tirer du bien.
      Depuis la chute, c’est désormais en souffrant avec abnégation jusqu’à la mort que l’homme se sanctifie.
      Les pères de l’Église parlent de felix culpa, d’heureuse faute, car c’est à sa suite que Dieu s’unit à la nature humaine en la personne de Jésus Christ, prend sur Lui tous nos péchés, et meurt sur la croix pour les expier afin de nous permettre le salut. C’est à dire que cette situation désespérée sert d’occasion à Dieu pour nous prouver de façon inimaginable son amour pour nous.

      Dieu n’est que bonté. Le mal est uniquement la conséquence de la mauvaise utilisation de la liberté accordée aux créatures. Mais sans libre arbitre, nous ne pourrions pas librement aimer Dieu en retour.


    • "Dieu n’est que bonté. Le mal est uniquement la conséquence de la mauvaise utilisation de la liberté accordée aux créatures. Mais sans libre arbitre, nous ne pourrions pas librement aimer Dieu en retour."




      Je trouve ce raisonement bien simpliste personellement. Je pense plus que tout est necessaire dans ce monde. Le diable ou le mal sont les meilleurs professeurs et ont leur role a jouer....tout d’abord car le mal definit le bien et vice versa.

      Par example pour prendre le sujet a coeur de ER, il serait vain de croire que si de gaulle avait continue a regner et que ces successeurs avaient ete a la hauteur, nous serions dans un meilleur monde aujourd’hui. Ce qui nous arrivent aujourd’hui nous permet de comprendre le mal mal et d’evoluer et ca c’est sans prix si nos ames sont eternelles.

      Je pense que le bien et le mal sont 2 leures et que le but de l’homme est de s’elever au dela de cette dualite, .



    • Je pense que le bien et le mal sont 2 leures et que le but de l’homme est de s’elever au dela de cette dualite, .




      Bien que je te rejoigne sur l’idée de fond de ton argument, je ne crois pas que le bien soit un leurre, mais effectivement l’homme doit vivre en harmonie entre le bien et le mal. Qui n’a jamais péché ? D’ailleurs ce n’est pas pour rien que l’homme est faible, c’est une épreuve que de flirter avec le bien et le mal. Il faut essayer de s’améliorer au contraire. Et il y a des gens immondes comme il y a des crèmes, quelque soit leurs opinions, leurs religions, leurs ligne de vie, leur sexe, leur race ...


    • je vois que vous trouvez simpliste la belle réponse qui vous a été faite. La non-dualité vous attire comme possédant un surcroît de vérité ésotérique face à un dualisme qui parait simpliste ?...Permettez-moi quatre remarques : une, dans tout enseignement authentique non-duel (je ne parle pas du neo advaita dédié aux temps dégénérés actuels), la non-dualité n’est enseignée qu’à des individus déjà saints, sinon il ne peuvent rien en faire sauf une catastrophe spirituelle. Deux, la divine providence (re-coder le concept au cas où) peut faire du beau avec du laid, cela ne rend pas le laid nécessaire mais purement contingent. Trois, les personnes les plus abîmées spirituellement que j’ai connues faisaient toutes profession de non-dualité, incapables de vivre autrement qu’à l’aune de leurs désirs les plus matériels et immédiats, elles n’étaient même pas psychologiquement saines sur un plan pratique mondain : Aurobindo l’avait bien compris et clairement expliqué. Refuser d’obéir à l’ordre (notre dharma) c’est obéir à son inverse diabolique : prétendre être libre sans comprendre qu’être libre c’est uniquement faire le bien pour lequel on est prévu (car n’est libre que le bien, jamais le mal qui est asservissement) c’est finir en carburant pour des trucs vraiment pas ragoutants qui ont certes leur fonction dans le plan divin....Quatre aller faire 5 jours de retraite de saint Ignace, croyez-moi cela peut vous éviter bien des emmerdements, et peut vous changer la vie. Pardonnez-ma certitude, il y a des choses que l’on ne souhaiterait même pas à un ancien pire ennemi (alors à un inconnu) Ephrem (sur FB le syriaque)


    • Parce qu’il y ’à une différence entre apprendre de l’erreur et s’y complaire (la perdition, le but de satan) ; vous présentez des contraires comme complémentaires, ils sont peut être plus éternellement incompatibles, irréconciliables et c’est pourquoi ils doivent avoir un terme, c’est le sens de l’apocalypse.


  • Je serais assez d’accord avec l’un des commentateurs :
    "L’homme a été créé pas Satan à son image", au regard de la nature humaine cela me semble plausible. Donnez du pouvoir et de l’argent à un nécessiteux il y a de grandes chances qu’il devienne aussi corrompu et méprisable que les autres possédants (arrivisme).
    Le travail de Dieu étant de récupérer ces nombreuses brebis égarées, une tâche difficile et louable et qui justifie son existence.


  • La finalité de ce monde, sa raison d’être, c’est la domination, voilà tout...
    Les religions sont les béquilles du système en ce qu’elle valorise le travail comme une façon de plaire à Dieu...longtemps, le travail fur regardé comme une dégradation et un sort réservé aux peuples asservis et aux esclaves.


  • L’homme est un être multidimensionnel qui a besoin d’énergie matérielle et spirituelle pour vivre.
    Il choisira la voie de la lumière ou de l’ombre pour cela (et souvent oscillera entre les deux).
    Si c’est la voie de la lumière par de bons sentiments et bonnes actions c’est une douche d’énergie que l’on reçoit.
    Si c’est la voie de l’ombre c’est sur les autres qu’il se nourrit .(manger ou être mangé comme dans le monde physique).
    Ainsi rien ne garantit la lumière ou l’ombre encore moins les dogmes.
    Ce que je veux dire par là c’est que tout cela dépasse les cadres dogmatiques, la spiritualité est en l’homme contrairement à ce pense la franc-maçonnerie qui veut reléguer Dieu seulement aux églises.
    Donc si vous allez en guerre pour une cause juste il se peut que vous choisissiez l’ombre et que votre ennemi soit plus lumineux que vous


  • Je ne suis pas croyant mais je partage avec elle plusieurs points. D’abord le diagnostic selon lequel la France et les français sont une nouvelle fois dans leur longue histoire tumultueuse, dans une crise sociale et politique grave due à la perte de leurs repères fondamentaux. Ensuite la possibilité de redressement par le rééquilibrage des énergies (ciel, terre et homme) ; mais pour moi au sens taoïste des termes ce qui veut dire en termes politiques le recouvrement du sentiment national, creuset de l’harmonisation des forces. Enfin les conditions de la sortie de crise : optimisme, humour, détermination et désintéressement. Jeanne d’Arc est évidemment un des symboles forts d’une des restaurations de la France alors qu’elle a à plusieurs reprises été menacée de disparaître. Mais n’oublions pas aussi la volonté de combattre par tous les moyens : la force, l’intelligence et la ruse car cette nouvelle restauration ne se fera pas sans un sursaut national contre les ligues de toutes sortes (internes et externes) qui affaiblissent le pays au profit de leurs intérêts divergents et qui ne s’accordent actuellement que sur le dépeçage du pays. Il faut un pouvoir habile et fort qui ait enfin à nouveau le sens de l’intérêt national. C’est la condition de la paix et de la prospérité retrouvée.


  • Discours intéressant ; on peut d’ailleurs y adhérer en étant agnostique ou même athée (précision TRES importante !), car même si chacun possède des réferences culturelles différentes, ( et je n’ai pas les mêmes que Mme Bourges), il est question ici de valeurs, tout simplement.......


  • Madame, pourquoi prier pour Jeanne d’Arc ? Jeanne est morte et l’on ne prie pas les morts, l’on peut prier pour le salut de son âme,mais pas prier quelqu’un de mort.

     

  • Dieu et Satan sont à l’intérieur de chaque être humain. Chacun est libre de choisir son camp.


  • #1165037
    le 17/04/2015 par Heureux qui, comme Ulysse...
    "Si Dieu ne gouverne pas le monde, alors c’est Satan qui le gouverne"

    Madame Bourges se trompe, la France (véritable, pas son ersatz actuel) n’est pas "la fille aînée de l’Eglise", elle est l’Eglise puisque pour elle, l’Eglise est la Nation, l’une et l’autre ne pouvant être dissociées ! La France qui ne serait pas l’Eglise ne serait plus la France, point !
    Que l’on soit catholique ou non, croyant ou athée, la réalité est celle-là. Lorsque l’Histoire sera revisitée par le prisme de la vérité, cette réalité s’imposera à tous.
    On peut le regretter ou trouver ce modèle de société imparfait, mais le nier n’est pas intellectuellement honnête.


  • Si Satan gouvernait le monde à la place de Dieu, il ne chercherait pas à détruire le bien qu’il possède et qu’il s’est donné tant de mal à conquérir.
    Seul l’homme est capable de désirer ardemment et de détruire compulsivement ses désirs réalisés.


  • "Si Dieu ne gouverne pas le monde, alors c’est Satan qui le gouverne"
    La phrase sans vouloir offenser n’est pas logique.

    Dieu est le créateur de toute chose par conséquent il est le créateur de Satan. Donc c’est Dieu qui contrôle tout. Rien ne se fait sans la volonté de Dieu, et nul ne peut influer sur la volonté de Dieu. Satan ne fait rien sans la volonté de Dieu car Dieu est le Tout-Puissant.


  • Les miracles tombent du ciel comme les gouttes d’eau d’une pluie qui guérit sur un monde aride et poussiéreux où des créatures affamées et assoiffées viennent mourir. Maintenant elles ont de l’eau. Maintenant le monde est vert. Et partout jaillissent les signes de vie, qui montrent que ce qui est né ne peut jamais mourir, car ce qui a la vie a l’immortalité. Le miracle est accepté d’abord par la foi, car en demander un implique que l’esprit est rendu prêt à concevoir ce qu’il ne peut pas voir et ne comprend pas. Or la foi fera venir ses témoins pour montrer que ce sur quoi elle reposait est réellement là. Un miracle contient le don de la grâce, car il est donné et reçu à la fois. Ainsi il illustre la loi de la vérité à laquelle le monde n’obéit pas, parce qu’il manque entièrement de comprendre ses voies. Le pardon est la demeure des miracles. Les yeux du Christ les livrent à tous ceux qu’ils regardent avec miséricorde et amour. Chaque lys de pardon offre au monde entier le miracle silencieux de l’amour. Et chacun d’eux est déposé devant la parole de Dieu, sur l’autel universel au Créateur et à la création dans la lumière de la pureté parfaite et de la joie sans fin. Et en Son Nom, elle nous sera donnée.


  • Je ne connaissais pas Béatrice Bourges mais je suis éblouie par ce que dit cette Dame :
    "Etre dans l’unité entre le ciel et la terre qui permettra à la France de sortir du chaos dans lequel elle est... si Dieu ne gouverne pas le monde, alors c’est Satan qui le gouverne ... finalement la plus grande ruse de satan c’est de faire croire qu’il n’existe pas "
    Ah, c’est réconfortant d’entendre ça, car voila une pure vérité !
    Merci Béatrice Bourges, je suis ravie de connaitre aujourd’hui !

    Et ce qui est valable pour la France l’est pour la terre entière !


  • Prier des morts, cela ne sert strictement à rien ! C’est même dangereux dans ce monde, satan en est le prince, même si, assurément, les hommes font le mal sans avoir besoin de lui, prier des morts peut attirer des démons.« On ne trouvera chez toi personne qui fasse passer au feu son fils ou sa fille, qui pratique divination, incantation, mantique ou magie, personne qui use de charmes, qui interroge les spectres et devins, qui invoque les morts ; car quiconque fait ces choses est en abomination à Yahvé ton Dieu » (Deutéronome, XVIII, 10-12)


Afficher les commentaires suivants