Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Un journaliste irlandais viré pour une phrase sur les juifs et l’argent

"Professionnellement, c’est fini pour moi"

Kevin Myers dit que sa carrière est probablement terminée mais qu’il éprouve un « remords sincère » après la rubrique écrite au sujet de stars juives de la télévision.

Un journaliste irlandais a présenté des excuses mardi après avoir été renvoyé pour avoir écrit un éditorial perçu comme antisémite et sexiste, affirmant que sa carrière est dorénavant terminée.

Le Sunday Times a limogé Kevin Myers après que ce dernier a suggéré que les présentatrices de la BBC Vanessa Feltz et Claudia Winkleman étaient parvenues à négocier des salaires plus élevés parce qu’elles étaient juives.

Dans la rubrique incriminée, intitulée « Désolé mesdames – l’égalité salariale doit être méritée », Myers a écrit : « les juifs ne sont pas habituellement remarqués pour leur insistance à vendre leurs talents au prix le plus bas possible ».

Myers a déclaré à la chaîne d’information irlandaise RTE news qu’il avait présenté ses plus sincères excuses à Felt et à Winkleman.

« Je suis vraiment, vraiment désolé d’avoir pu les offenser ainsi et je leur dois des excuses pour aucune autre raison que le remords sincère du mal que j’ai pu leur faire, mais j’ai prononcé ces mots par respect pour la religion qui est la leur », a dit Myers. [...]

 

 

Myers a endossé l’entière responsabilité de son article, admettant qu’il ne pourra probablement plus jamais retravailler dans le journalisme.

 

Lire l’intégralité de l’article sur fr.timesofisrael.com

Sur les juifs et l’argent, chez Kontre Kulture :

Sur le régime de terreur en vigueur en Occident, chez Kontre Kulture :

 

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

41 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Encore un qui va devoir se reconvertir dans la mécanique...


  • Il n’y a rien de pire que de présenter ses excuses au Sentier pas très lumineux, car ce faisant, vous vous ridiculisez complètement auprès de ce dernier, mais de surcroît, vous vous discréditez totalement auprès des goyim qui étaient prêts à vous soutenir.
    Non vraiment, l’Irlande, ce n’est plus vraiment ça..
    Adieu Kevin !


  • #1778550

    Qu’a -t-il à faire des excuses après s’être fait virer ?

     

  • Perdant sur tous les tableaux. Mais bon, il était journaliste, donc je ne vais pas le plaindre : un métier qui ne sert à rien sinon qu’à propager !


  • Vincent Lapierre cherche peut-être un correspondant pour les îles britanniques ...


  • A sa place j’apprendrais le russe ou le coréen...


  • Je pensais que l’Irlande était relativement épargné... grosse erreur....

     

    • Oulala que nenni ! À part la Coree( nord), nul n’est à l’abri nulle part. Même au delà de l’espace et à l’infini.


    • Apple, Amazon et Google se sont installé en Irlandei et ne paye pas d’impôt.

      Quand il est apparu qu’Apple aurait du payer 16 milliards d’Euros d’impôts a l’Irlande, c’est le ministre des finances en personne qui est monté au créneau pour qu’ils ne payent pas.

      Réfléchit encore.


    • L’Irlande était admirable à l’époque de son chef Éamon De Valera, Premier ministre de 1937 à 1959, puis Président jusqu’en 1973.
      * taux de fertilité de 3 à 4 enfants par femmes jusqu’en 1981, qui a enrayé le déclin démographique
      * plus de 90% de communiants tous les dimanches, jusque dans les années 1990
      * mariage jusqu’à la mort (le "droit" au divorce date de 1995)
      * tenait tête à l’Angleterre, grâce à des mesures protectionnistes
      * solidaire avec l’IRA et le Sinn Féin

      Mais elle a très vite décliné. CEE, UE, le piège de la zone Euro qui s’est refermé en 2011, l’immigration issue de nulle part, la féminisation, la gauche autrefois anti-londonienne qui devient trotksyste. Tout ça va ensemble.

      On retiendra que le ministre sioniste Alan Shatter a présidé aux cérémonies de naturalisations de plus de 40.000 étrangers à lui tout seul.

      La déchristianisation est plus lente à cause de l’histoire, et parce que l’Église est recyclée par le système. Au programme bientôt, l’avortement, encore interdit sur le territoire. Mais le niveau de 1,9 ou 2,0 enfants par femme est trompeur comme en France, car ce sont pour un quart des étrangères qui enfantent.


    • Même en Chine on est pas épargnés ?


    • Je dirais : Corée du Nord, Iran, Syran, Gaza, Cisjordanie, Beyrouth-sud (fief du Hezbollah), Turquie et le Venezuela jusqu’à ce que maduro tombent. Dans ces pays ça provoquerait une hausse d’épaule. Bon pour le reste du monde...


  • " ... admettant qu’il ne pourra probablement plus jamais retravailler dans le journalisme."

    Si mais ailleurs qu’en occident !


  • Lui ,il a fini le journalisme ,le pantalon à la main . Finir de cette façon c’est quand même dur ,et sans vaseline SVP ,du grand art .


  • Les goys ont l’interdiction de parler des prêtres-businessmen, en bien ou en mal.
    C’est si dur à comprendre ?


  • Fichu pour fichu, au lieu d’en rajouter une méchante louche, le gaillard s’excuse. Pourquoi ne propose-t-il pas un dédommagement, tant qu’il y est ? Il s’excuse pour avoir usé de son droit inaliénable à s’exprimer. A quoi vous voulez qu’on arrive, avec de tels zombies ?

     

  • #1778651

    Myers a endossé l’entière responsabilité de son article, admettant qu’il ne pourra probablement plus jamais retravailler dans le journalisme.




    Ce qui prouve le contrôle de tous les médias par la communauté organisée, ainsi que son pouvoir de vie et de mort sociale sur tous les journalistes. Combien de temps va-t-on encore accepter cette domination théocratique illégitime et cette dictature de la pensée ?


  • #1778655

    Il y avait pute ou chômeur

    Maintenant il y a "pute repentie et repentante de s’être repentie et donc chômeur"

    Kevin s’excuse
    Kevin se roule par terre
    Kevin se transforme en flaque

    Au fait, j’espère que Kevin s’est fait payer ( cher) pour s’excuser : y a une déontologie chez les putes !


  • #1778661

    Techou - va à pôle emploi.


  • #1778667

    Je n’ai jamais compris ce genre de rétropédalage, ni dans ce cas, ni en France ni nulle part. Les types ne se rendent pas compte de ce qu’ils écrivent avec toute la propagande existante ?
    Pourquoi ils le disent alors ? Ça leur échappe, comme une bouffée de chaleur ? Comment ça marche au juste ? Un genre d’A.V.C. antimite ?

     

    • Le rétropédalage vise probablement l’ampleur et la durée de la peine : il permet de sauver quelques meubles comme le saisi sauve le lit pour dormir, trois chaises et une table pour écrire. S’éviter et éviter à son / ses conjoints et ses enfants, des sanctions indiscriminées, sans fin et jamais dites parce que sans rapport apparent : survenance d’un contrôle fiscal, apparition de pb bancaires, problème pour trouver une école, un stage, conserver son emploi, son image et une vie sociales... Fils et fille de, c’est vite stigmatisant... & viral aussi : faute d’excuses (en bonne et due forme) et regrets sincères, tout un chacun tendra à s’éloigner de l’antisémite et de sa famille : vite prendre ses distances pour ne pas déchoir par contamination, tomber sous les balles de l’accusation d’acquiescement, pis sous la suspicion de complicité (par aide et fourniture de moyens Lol) Le type sent le souffre à 10 kms à la ronde.


  • Fini la p... vive le chômeur !!!...
    il n’était pourtant pas nécessaire de tomber le froc en excuses devant ces p.... de journalopes grassement payées pour faire toujours et encore l’apologie du sionisme !!! ...


  • Il ne pourra plus jamais travaillé dans le journalisme. Et oui, vous êtes un goy cher monsieur ! Le mec il annonce la couleur juif + thunes, grosse boulette. Comme le dit un film marrant. Fallait pas. (Tres bon film).



  • "Professionnellement, c’est fini pour moi"



    Il est temps pour vous d’être honnête maintenant. Quelle libération !


  • La psychologie des gens m’étonnera toujours !
    Pourquoi s’excuser ? Un "no comment" aurai amplement suffit... ou bien la fameuse formule "never plain, never complain, never explain" !


  • Merde, quand même !
    La cruauté dépasse déjà, et de bien loin, celle supposée d’Adolf.

     

  • pute ou chômeur ? on est plutôt rendu dans du pute ET chômeur !


  • Cela me fait penser aux autocritiques des condamnés lors des procès de Moscou. Le prévenu va jusqu’à réclamer une sentence sévère pour lui-même. C’est effrayant.


  • En fait, le salaire mirobolant des présentatrices Vanessa Feltz et Claudia Winkleman s’explique tout simplement par leur beauté sublime, comme le montre leur photo, dans l’article du Times of Israel. Avec elles, le public anglais en a pour sa redevance. C’est surtout vrai pour Claudia, qui a l’air d’un croisement entre Anne Hidalgo et Patrick Bruel.

     

  • les sorciéres de salem version 2017...à l’échelle mondiale.
    la classe quoi, la douille platinium.


  • En disant qu’il ne pourra plus jamais travailler à cause de sa "boulette" associé juif et argent, ce journaliste met ses ennemis au pied du mur et si ce qu’il dit se vérifie ,les gens s’apercevront qu’il a dit une vérité et ouvriront un peu plus les yeux, ce que ne veut pas la communauté organisée ! Donc je pense que sa carrière n’est pas finie car pour le démentir il retravaillera dans le journalisme !

     

    • En effet, à sa façon il proteste. Le mot juif est tabou, il l’ose. Entendu un jour à la radio, il y a longtemps, un invité marchant sur des oeufs : "Il est euh... juif. On peut dire le mot... juif ?". "On peut", a répondu le journaliste (juif) magnanime.
      Un jeune Irlandais à Paris l’autre jour m’a dit : "je n’ai plus de pays !"
      C’est si facile à l’UE d’attaquer l’âme d’un petit pays à l’histoire dramatique, pour l’envahir et le déstabiliser jusqu’à la destruction.
      En l’an 2000, l’Irlande était encore très irlandaise. Et les Irlandais plutôt peu désireux de cohabiter avec des déboulés du tiers-monde.


  • A croire que ce mec était payé pour jouer le rôle du méchant repenti..
    L’avantage de punir un gars qui est un complice ? Pas besoin de loi, le message psychologique de la ligne jaune est imprimé dans l’inconscient collectif. C’est un vieux truc pour prendre l’ascendant psychologique sans se battre, ni se salir les mains.

    En admettant que ce soit un quenelleur sincère, son final prévu en pantalon mi-cul a viré à la fessée cul nu et à l’à-plat-ventrisme. Pourquoye ? A cause du jeu de jambes et de l’esquive. L’art de la quenelle consiste aussi à éviter la contre-quenelle. Beaucoup trop tendre pour faire un bon quenelleur.


  • Myers, Meyer, Meier ? bizarre bizarre.

     

    • #1779381

      Le nom rabbinique "MEIR" signifie en hébreu , "celui qui éclaire". Ce patronyme représente la base génétique des noms propres, sur ce thème, retenus par les membres de "la"communauté, en fonction des pays et des langues afin de se fondre aux idiomes locaux.


Commentaires suivants