Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Un journaliste irlandais viré pour une phrase sur les juifs et l’argent

"Professionnellement, c’est fini pour moi"

Kevin Myers dit que sa carrière est probablement terminée mais qu’il éprouve un « remords sincère » après la rubrique écrite au sujet de stars juives de la télévision.

Un journaliste irlandais a présenté des excuses mardi après avoir été renvoyé pour avoir écrit un éditorial perçu comme antisémite et sexiste, affirmant que sa carrière est dorénavant terminée.

Le Sunday Times a limogé Kevin Myers après que ce dernier a suggéré que les présentatrices de la BBC Vanessa Feltz et Claudia Winkleman étaient parvenues à négocier des salaires plus élevés parce qu’elles étaient juives.

Dans la rubrique incriminée, intitulée « Désolé mesdames – l’égalité salariale doit être méritée », Myers a écrit : « les juifs ne sont pas habituellement remarqués pour leur insistance à vendre leurs talents au prix le plus bas possible ».

Myers a déclaré à la chaîne d’information irlandaise RTE news qu’il avait présenté ses plus sincères excuses à Felt et à Winkleman.

« Je suis vraiment, vraiment désolé d’avoir pu les offenser ainsi et je leur dois des excuses pour aucune autre raison que le remords sincère du mal que j’ai pu leur faire, mais j’ai prononcé ces mots par respect pour la religion qui est la leur », a dit Myers. [...]

 

 

Myers a endossé l’entière responsabilité de son article, admettant qu’il ne pourra probablement plus jamais retravailler dans le journalisme.

 

Lire l’intégralité de l’article sur fr.timesofisrael.com

Sur les juifs et l’argent, chez Kontre Kulture :

Sur le régime de terreur en vigueur en Occident, chez Kontre Kulture :

 

Voir aussi, sur E&R :

 






Alerter

41 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
Afficher les commentaires précédents