Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Une banderole prônant la liberté d’expression taguée "et pour Soral et Dieudonné ?"

Quand la démocratie se prend les pieds dans son propre tapis...

Ne manquez pas le chouinage de Chouin, un morceau d’anthologie ! Et bravo pour la démonstration que la liberté d’expression, brandie par ces larbins hypocrites du pouvoir profond, est un leurre.

 

– La Rédaction d’E&R –

 


 

La banderole avait été installée par la municipalité à la suite de l’assassinat de Samuel Paty. Une plainte a été déposée à la gendarmerie de Meung-sur-Loire.

 

Le 16 octobre, Samuel Paty, professeur d’histoire-géographie, était assassiné à Conflans-Sainte-Honorine (Yvelines), après avoir montré des caricatures de Mahomet en classe.

La municipalité de Saint-Hilaire-Saint-Mesmin avait d’emblée décidé d’installer deux grandes banderoles, devant la mairie et au rond-point de la Croix-aux-Chats, sur lesquelles la phrase symbolique : « Préserver la liberté d’expression et la laïcité est l’affaire de tous », est inscrite à côté du logo de la commune.

Stupeur, ce dimanche 15 novembre au matin : celle du rond-point a été taguée d’une inscription en lettres majuscules noires « Et pour Soral et Dieu/ça marche ? ».

 

Une plainte déposée à la gendarmerie

Stéphane Chouin, le maire, accompagné de plusieurs adjoints, s’est rendu rapidement sur place et la banderole a été immédiatement retirée.

[...]

« Cette banderole prône la liberté d’expression. De fait, nous ne souhaitons pas empêcher les gens de s’exprimer mais là, nous sommes écœurés et scandalisés. Oui, la liberté d’expression nous y tenons mais quand elle s’exprime de cette façon c’est à proscrire ! », s’indigne Stéphane Chouin.

Lire l’article entier sur larep.fr

La grande blague de la liberté d’expression

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

70 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Commentaires suivants