Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Vaccination forcée : le chantage de Castex aux soignants

« Il existe une dichotomie dans le personnel soignant. Les infirmiers ont beaucoup appris au personnel médical sur les mesures d’hygiène, mais en matière de vaccination, il y a un vraiment un blocage historique. » (Bruno Pozzetto, chef du service de virologie du CHU de Saint-Étienne, à France Info)

À peine un quart des doses de vaccin d’AstraZeneca ont trouvé preneurs dans les hôpitaux. Pour le Premier ministre Jean Castex, c’en est trop, ou plutôt pas assez : il a promis, lors de son allocution interminablement ennuyeuse du 4 mars 2021, que la France compterait 20 millions de vaccinés à la mi-mai. C’est un ordre de l’adjudant Cruchot !

 

 

Avant cela, Véran avait promis 70 millions de vaccinés à la fin du mois d’août (2021, pas 2027). Il semble que les Français, qu’il s’agisse des soignants ou des « civils », ne suivent pas à la lettre les injonctions des ministres, aussi prestigieux soient-ils.

 

Castec en VI (version interminable)

 

 

Castex en VC (version courte)

 

 

La « réticence » des soignants

« Cela va plus loin qu’une crainte des effets secondaires. L’intention vaccinale est fortement liée au niveau de confiance exprimée envers les autorités. Et pointer du doigt une catégorie professionnelle va justement renforcer cette position. » (L’épidémiologiste Judith Mueller)

Et comme toujours avec ce gouvernement malade de dictature, quand la société bloque devant un ordre inique, on fait appel aux professionnels, ou plutôt à la hiérarchie professionnelle pour faire pression. Car on ne peut pas appeler la police pour tabasser les médecins, les infirmières et les aides-soignants, selon la méthode employée contre les Gilets jaunes...
C’est ainsi, en 2020, que des centaines de milliers de médecins n’ont pas pu soigner les Français qui montraient des symptômes de la grippe du laboratoire P4 franco-chinois de Pékin, inauguré en grande pompe par nos élites politico-sanitaires.

Heureusement, le ministre de la Santé Olivier Véran croit en la méthode Coué :

« L’adhésion des soignants à la vaccination va augmenter. Je crois que le temps de la réticence est derrière nous. »

Vu ce que les forces néolibérales ont mis dans la gueule des soignants depuis des années, on n’est pas certains que l’optimisme de l’employé du Big Pharma tienne longtemps. Beaucoup de soignants attendent le ministre au tournant, le couteau entre les dents, à la bolchevique, pas parce que ces soignants seraient contre le vaccin, mais parce qu’ils sont contre la politique de destruction programmée de leur outil de travail.

 

 

On sait tous que l’idée des néolibéraux corrompus au pouvoir est d’affaiblir l’hôpital pour, un, faire des économies dans le budget national, et deux, livrer les Français pieds et poings liés à la santé privée, soit l’alliance de fait entre labos, cliniques et mutuelles. La Sécurité sociale, voilà la cible majeure de ce gouvernement.
Et dans ce cadre, l’exemple de l’évolution des soins dentaires est emblématique. Le Monde diplomatique de mars 2021 en a fait un article édifiant :

En 1970, un jeune dentiste d’Autun pris dans le souffle de Mai 68 se lance dans un projet audacieux : ouvrir, en Saône-et-Loire, un établissement de soins dentaires destiné aux pauvres. Bernard Jeault réussit à emprunter de l’argent à une banque et à embarquer dans l’aventure quatre confrères, prêts comme lui à trahir les deux évangiles de leur profession : l’exercice en libéral et la réussite matérielle. Eux travailleront en collectif, avec un équipement mutualisé et pour une paie modeste. Adieu la vie de notable convié dans le boudoir du sous-préfet : socialisation des soins et bonnes dents pour tous !

Mais l’ordre national des chirurgiens-dentistes veillait au grain. Hostiles à l’idée d’un centre de soins à vocation sociale, et paniqués à l’idée que pareille entaille dans le sacro-saint modèle du petit patron dentiste y creusât une brèche menaçant d’ébranler tout le système, les grands sages engagèrent contre Jeault une longue et implacable guerre d’usure. Ruiné, puis interdit d’exercice en représailles à un ouvrage relatant ses déboires avec les « arracheurs de dents », le « dentiste des pauvres » connut le chômage, les minima sociaux et une vieillesse combative, avant de mourir en juillet 2019.

Cinquante ans après son projet torpillé, les inégalités d’accès aux soins auxquelles il espérait s’attaquer demeurent béantes. Leurs dégâts s’observent dès le plus jeune âge. Selon les bilans de santé scolaire en grande section de maternelle, un quart des enfants d’ouvriers souffrent de caries non soignées, contre 4 % seulement des enfants de cadres ; une disparité qui se renforce à l’âge adulte. On estime que plus d’un quart des ménages à faibles revenus s’abstiennent d’aller chez le dentiste par manque de moyens.

Tout est dit ! Ce qui se passe pour les dents touchera bientôt le corps entier, physique et social. Le Premier ministre est en colère, mais le peuple a encore plus de raisons de l’être. Tout à sa rage répressive, Castex convoque les grands chefs de services :

« Une situation jugée "inacceptable" par François Chast, chef du service de pharmacie clinique de l’hôpital Necker. Interrogé mardi sur France Inter, ce dernier estimait que la vaccination faisait "partie des bonnes pratiques", au même titre que "le port de la charlotte, du masque ou de la blouse pendant les soins". Ne pas se faire vacciner pourrait même constituer, selon lui, "une faute professionnelle". Gilles Pialoux, chef du service des maladies infectieuses et tropicales de l’hôpital Tenon, réclamait ainsi sur franceinfo "que l’on rediscute" de l’introduction d’une obligation pour les soignants. » (France Info)

Ce pauvre Gilles Pialoux, devenu la figure de la dictature sanitaire à la place du pauvre Jean-François Delfraissy (les fusibles sautent de plus en plus vite), plus la peine de le présenter, c’est Karine Lacombe puissance dix dans le genre répression et acharnement contre les Français.

 

 

Heureusement, face à cet esprit rigide, de nombreux professionnels avertissent du danger ou des limites de la vaccination.

« L’épidémiologiste Judith Mueller, professeure à l’École des hautes études en santé publique (EHESP), rappelle à franceinfo que les vaccins semblent casser une partie seulement des transmissions – "peut-être entre 30 et 60 %" – et ce, malgré les données encourageantes des grandes études menées en Israël. Dans ces conditions, il n’est pas intuitif "d’obliger les soignants à se faire vacciner et de leur dire de continuer à porter le masque", d’autant que certains se sont plaints d’effets secondaires. »

Naturellement, la vaccination massive des soignants est devenue un enjeu politique, et les syndicats entrent dans la danse.

« Contacté par franceinfo, l’Ordre national des infirmiers rappelle que la vaccination "relève du devoir déontologique" et que l’infirmier doit "toujours agir dans l’intérêt du patient", sans préciser toutefois sa position sur le débat en cours. Interrogé par l’AFP, le président de la Fédération nationale des infirmiers (FNI), Daniel Guillerm, estime qu’il ne serait "pas anormal d’inscrire le Covid à la liste des vaccins obligatoires" pour les soignants. "Je n’aime pas les obligations", ajoute Jean-Paul Ortiz, président de la Confédération des syndicats médicaux français (CSMF), considérant que la vaccination "est plutôt de l’ordre de l’éthique et de l’engagement professionnel". »

Malgré la réticence, pour reprendre l’euphémisme du Véran, d’une grande partie de la société civile, l’Élysée prépare en douce son passeport sanitaire, autrement dit une loi Liberté contre Soumission, ce qui est pour le moins paradoxal :

Après un an de restrictions dictées par les vagues de l’épidémie de Covid-19, le gouvernement, mis sous pression par ses partenaires européens, qui poussent en faveur de l’instauration rapide d’un passeport vaccinal afin de rétablir une circulation fluide au sein de l’Union européenne, assume désormais de travailler sur les scénarios des mois à venir où pourrait s’imposer un « passe sanitaire ». Un sésame dont se doteraient les Français pour voyager de nouveau librement, donc, mais aussi fréquenter restaurants, bars, salles de sports et lieux culturels, fermés depuis de longs mois. (Le Monde)

L’objectif est de faire passer l’idée du passeport sanitaire dans l’opinion, de la travailler au corps pour que cette saloperie s’impose toute seule et soit presque demandée. Mais le chantage est grossier : si vous voulez « retrouver l’art de vivre à la française », faites-vous ficher à tout jamais... Comme si ça allait ensemble !

Pour autant, l’exécutif craint de voir s’installer trop tôt le débat sur le passeport vaccinal. Alors que seulement 3 millions de personnes se sont vues injecter au moins une dose de vaccin, il serait délicat, juge-t-on, de se projeter trop rapidement. « L’heure n’est pas venue d’un passe sanitaire dans notre pays, ni en Europe, mais de se poser les bonnes questions et d’avancer », estimait, mardi, le ministre de la santé, Olivier Véran, lors des questions au gouvernement à l’Assemblée nationale. « Même si on n’est pas encore dans le tempo, les Français en parlent aujourd’hui spontanément dans les enquêtes d’opinion, souligne Frédéric Dabi, directeur général adjoint de l’IFOP. Le sujet s’impose car il représente le moyen pour beaucoup de retrouver notre art de vivre à la française. »

On connaît déjà des restaurateurs qui refuseront de fliquer leurs clients avec TousAntiCovid sur mobile, des clients qui devraient pouvoir revenir en avril, si l’on en croit le petit dictateur de l’Élysée. Quant à ceux qui fliqueront, ils perdront certainement une partie de leur clientèle. On souhaite bon courage aux employés de la dictature face à l’art de vivre à la française, qu’ils veulent, au fond d’eux-mêmes, démantibuler. Car ils ne sont pas français dans l’âme.

Comme prévu, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

118 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Comment se fait il que les soignants qui ont vécu l’horreur depuis un an, de la plus grand épidémie de l’histoire de l’humanité, soient si réticents à se faire vacciner contre la maladie la plus horrible qu’ils aient observé ?

     

    • Parceque notre ministre de tutelle est un menteur doublé d’un fdp ! et j’ai pas vu l’ombre d’une pandémie gravement mortelle dans les couloirs à titre personnel ! de plus l’ayant eu, je dois dire que l’ai vécu comme un rhume un peu plus costaud. Donc je ne me ferai pas vacciner avec leur merde


    • #2679957
      le 06/03/2021 par Le passant furtif
      Vaccination forcée : le chantage de Castex aux soignants

      1. Parce qu’il existe des traitements efficaces contre ce virus qui ne cause que 0,05% de décès s’il est, tout comme la grippe, diagnostiqué à temps. Tu attrapes le virus, tu vas chez ton médecin généraliste (le comportement d’une personne normale) qui te diagnostique le couillonavirus, il te refile des corticoïdes, de l’aspirine, 5 jours d’arrêt maladie et tu retrouves ta pleine forme. L’ensemble des médias de masse français qui passent cette vérité sous silence sont complices de génocide envers le peuple français et ont du sang sur les mains.

      2. C’est aussi parce que la soupe génétique expérimentale que refusent de se faire injecter de force les soignants, même pas testée sur les animaux (vaudraient-ils moins que les animaux eux qui sauvent nos vies ?) , risque fort de déglinguer leur ADN et de les transformer en OGM.

      Eux qui comme toute personne raisonnable renie toute nourriture OGM, pourquoi prendraient-ils le risque, même minime, d’être eux-mêmes transformés en organisme OGM. 

      Par ailleurs et le plus grave : le patrimoine génétique humain si fragile et issu de plusieurs milliards d’année d’évolution risque fort d’avoir été violé en cette année de grâce 2021 avec ces saloperies de vaccins génétiques et je dirais même sodomisée AD vitam æternam.
      La prophétie s’est réalisée, la marque de la Bête s’est abattue sur l’humanité entière.
      Lorsque demain vous observerez la naissance de bébés à 2 têtes alors vous comprendrez.

      Est-je répondu à votre questionnement ? Bien à vous.


    • #2679964
      le 06/03/2021 par Le passant furtif
      Vaccination forcée : le chantage de Castex aux soignants

      Ps Corticoïde pour la grippe, mais pour le Covid de mes 2 Ivermectine surtout.

      Amis soignants renseignez-vous les traitements efficaces existent et certain sont même naturels. Buzyn, à travers une décision criminelle, a fait interdire la chloro en la classant comme molécule toxique dès janvier 2020 avant même que son efficacité contre ce virus banal n’ait été démontrée... Ne tombez pas dans le piège il en va de votre santé et du bien-être de vos proches il ne faudrait pas que le malheur s’abatte sur vous, d’autant qu’il est aujourd’hui démontré que non seulement ces soupes génétiques sont inefficaces, mais qu’elles provoquent aussi et surtout de graves effets secondaires pour certains irrémédiables.

      Les traitements efficaces existent, les médias de masse les étouffent, les médecins le savent mais chient tous dans leur froc devant l’Ordre. En cela ils ont violé leur serment d’hypocrites, leurs titres et leurs diplômes ne valent plus rien, et la médecine française, corrompue jusqu’à la moelle, est dorénavant elle-même morte et enterrée.


    • À lire absolument tout est résumé dans cet article du Dr Nicole Delépine, et surtout à partager auprès de vos proches :
      "Vaccins anticovid expérimentaux – Essai thérapeutique déjà responsable de 2 500 décès en UE".

      https://reseauinternational.net/vac...


    • Le passant furtif. Vous aviez compris mon ironie bien sûr.


    • #2680330
      le 06/03/2021 par Le passant furtif
      Vaccination forcée : le chantage de Castex aux soignants

      @max34 Tout à fait je l’avais comprise, et cela m’a permis de rebondir dessus et de balancer tout ce que j’avais à dire merci. Cette situation où l’on cherche à imposer une saloperie même pas testée sur des rats ou des singes à des citoyens sans leur consentement me rend presque fou de rage et si j’avais été moi-même soignant j’aurais sûrement pété un câble avant de démissionner


  • #2679581

    Le personnel soignant est prudent vis à vis des "nouveaux vaccins" et j’ai appris dernièrement par un proche travaillant à l’hôpital que beaucoup de ses collègues ’infirmières avaient démissionnées et choisies un autre métier car elles refusaient la vaccination Covid... Après la pénurie de masques, de gel, de tests, maintenant on va connaître une pénurie de personnel soignant...
    C’est à devenir fou...

     

    • Effectivement, j’ai déjà entendu des anciens infirmiers dire "dans les mainstream"qu’ils avaient changé de métier pour éviter la vaccination.
      Je crois que le petit BLACHIER pour une fois qu’il ne faisait pas de la propagande sur la vaccination, avait souligné ce risque, si cela était rendu obligatoire.

      Ceux qui sont concernés et qui n’ont pas le choix, faites fuité une info bidon, comme quoi vous cherchez un autre emploi pour éviter le vaccin.
      Il faut faire comme nos politiques et médias aux ordres. Cela s’appelle un ballon d’essaie


  • Le" petit personnel " soignant devra se faire vacciner obligatoirement s’il veut continuer à pouvoir travailler... qu’on se le dise car ceci n’est que le début de cette dictature sanitaire qui sera bientôt imposée à tout le monde pour se faire injecter le vaccin transgénique sous peine d’assignation à résidence ad vitam æternam pour les récalcitrants !!!...
    Quant aux gogos qui veulent se faire shooter pour aller s’empiffrer au restaurant qu’ils aillent se faire inoculer bien profond !!!...

     

  • #2679599

    Ces gens là seront jugés après 2022, il ne faut absolument pas lâcher l’affaire et les faire punir sévèrement. Ces gens là sont des..... bref.... mais il faudra les marquer à la culotte et ne JAMAIS les lâcher. Quelle honte

     

    • Ah ouais ? Il est vrai que l’on peut constater à quel point la buzin, le philipe, le salomon, le castaner ou encore le cahuzac et autres FDP de la raie publique sont inquiet pour leurs avenirs.
      Il suffira qu’un connard fasse un croche-pied à un pauvre juif et on ne parlera plus que de ça et les moutons oubliront tout le reste...
      A part quelques un dont la plupart se trouve sur ce site, nous sommes entouré par des moublaigeons, un mélange de mouton, de blaireau et de pigeon, le tout incarné dans un veau.
      C’est pas trés gentil pour le gens, mais c’est la triste réalité.


    • Faire une expérimentation médicale sur des personnes sans leur accord, ça va chercher combien au titre du Code de Nuremberg ?


  • #2679601

    La France avec un tuilage ou une accumulation ou un millefeuille ... de situations diverses pour la "Santé" en France.
    Donc ... dans le tas ou ce tas ... plusieurs mécontentements divers en plus des doutes ou des réticences voire pire à propos des vaccins ou des vaccinations. Et ensuite ?
    Rien de possible dans ce fatras qui résume la France actuelle.
    Donc un bloc "santé" ou sanitaire facilement contrôlable par Macron Emmanuel et son Elysée.
    Néanmoins des professionnels d’abord pour des colères ou des critiques mais comme le grand "spécialiste" pour tout le bloc "santé" est le Président alors tout doit passer par lui et ses sbires qui ne sont pourtant pas tous et toutes ... des professionnelles ! Mais néanmoins encore une fois la décision ! Et un staff politique français qui se révèle donc enfin mais encore une fois dans sa médiocrité !
    Sauf que cette médiocrité a guidé la Santé française depuis fort longtemps et donc ? Demain, aujourd’hui et hier ... une sorte de perfection selon l’Elysée alors que ? Des critiques ou des plaintes ou des scandales ! Mais ce machin actuel qui divise en masse et qui révèle lui aussi l’état véritable non pas du peuple mais des autorités. En plus du "Covid-19", toutes les malversations financières liées à la "Santé française" qui empêche de toutes les façons une politique sanitaire claire ... ! Un doute sur des enrichissements abusifs au travers de la politique ancienne mené par l’Elysée français et tous ces fatras et toutes ces déclarations ne riment strictement à rien.
    Rien que la maladie ou le virus ou les microbes ... pour calmer le peuple ou alors d’abord des affaires malhonnêtes de gros sous en France pour une politique impossible ?


  • #2679605
    le 05/03/2021 par Responsable et coupable
    Vaccination forcée : le chantage de Castex aux soignants

    Piste à creuser pour éviter le vaccin : exiger du piqueur un "engagement de responsabilité" écrit sur les éventuelles conséquences et effets secondaires ! Mettre l’innoculateur en face de ses responsabilités ! Rien que ça risque de le faire hésiter, voire reculer !
    À mon avis bien peu vont signer !

     

    • #2679804
      le 05/03/2021 par pikachu triphasé
      Vaccination forcée : le chantage de Castex aux soignants

      exiger du piqueur un "engagement de responsabilité" écrit sur les éventuelles conséquences et effets secondaires !



      un engagement signé en tant qu’individu par exemple "robert bidochon né le 5 juin 1971" et non en tant que médecin "docteur bidochon", fonctionnaire "monsieur bidochon chef de service au chu de lyon", ou policier "capitaine bidochon".

      difference légale fondamentale qui rend impossible l’argument "j’obéis aux ordres"


  • #2679608

    En matiere de vaccin, plus on est eduque , moins on se vaccine.
    L’agenda vaccinal n’est que la couverture pour des projets bien plus sombres.


  • #2679612

    "malgré les données encourageantes des grandes études menées en Israël" = de l’humour involontaire sans doute.


  • "200 million de doses, soit 100 million de vaccins".
    Il est ministre de quel pays le père Castex ? J’ai pas compris ou j’ai raté quelque chose.

     

    • #2679791

      "200 million de doses, soit 100 million de vaccins".
      Il est ministre de quel pays le père Castex ? J’ai pas compris ou j’ai raté quelque chose.



      il y a un rapel, donc deux injections.

      ce qui confirme en passant ce que je dis depuis 10 ans : en france les chiffres de la population sont faux.


    • Je pense qu’il veut dire vaccin = première dose + rappel par personne , enfin par ganache...


    • #2680013

      C’est peut-être pour intimider les récalcitrants que nous sommes, et nous faire comprendre que même pour nous il y aura amplement de quoi vacciner, et même 3 fois pour te faire chier...


  • #2679623

    Voici, pour rappel, le message de Dolores Cahill (biologiste moléculaire et immunologiste) que la bande constituée essaye de censurer, même sur Odyssée, mais qui est à conserver comme pièce à conviction : «  Je dis qu’il y aura des morts importants, et je termine en disant que si vous me payez un million je ne le prendrai pas, si vous me payez dix millions je ne le prendrai pas, j’irai d’abord en prison, et si quelqu’un me vaccine je le poursuivrai pour tentative de meurtre

    Je pense qu’il s’agit d’une opération qui n’a rien de sanitaire, je la définis comme la grande entreprise criminelle en bande organisée de toute l’Histoire de l’Humanité, sachant qu’elle aura encore enrichi considérablement les personnes les plus riches et ruiné davantage les petites gens, pour une létalité proche de la grippe, quand la prévention est tournée en dérision, les remèdes pas chers interdits, et une thérapie génique imposée avec des vaccins qui vont rapporter des sommes astronomiques, redéfinissant le casse du siècle.
    _

     

    • #2679903

      Idem. On m’offre même 100 millions pour me faire inoculée ogm, je refuse. Ma vie/ma santé n’ont pas de prix.
      Et je retiens l’idée de les attaquer pour tentative de meurtre. Enfin, si on t’as piqué de force, c’est déjà un meurtre puisque t’es foutu à terme. C balot.


  • #2679625

    Les Elus de gauche se sont mobilisés. Vous inquiétez pas, ça va bien se passer ! Bien se passer...
    Tiens en cliquant sur le lien Twitter de l’intervention de ce brave Monsieur, il y a plus bas « Le Général » qui a « soudoyé » la « petite » relève des GJ (Un moment délicieux et « gentil » dans ce monde merdique). Pensons aux gosses...


  • #2679626

    Je suis infirmier libéral, je balance à tous mes patients clairement ma façon de voir les choses, parfois jusqu’à l’agacement (peu m’importe qu’on me traite de complotiste). Pas plus tard que ce matin, j’ai affirmé que vivre en paria ne me derangerait pas... Je l’ai déjà mentionné sous plusieurs articles traitant du sujet : JAMAIS de cette supercherie. J’espère bien que certains sbires du gouvernement, des ordres ou des différentes associations syndicales de paramédicaux vont venir s’aventurer à lire les commentaires. JAMAIS. Et je les attends avec tous leurs arguments reprobateurs/culpabilisants. Aucun problème.

     

    • Bonjour camarade et collègue infirmier,
      Il semblerait bien, d’après le journal Le Point, que la décision a été prise de rendre la vaccination obligatoire pour les soignants en hôpital et en EHPAD.
      Si cela se confirme, je pense qu’à terme elle sera imposée à tous les personnels en contact avec du public, à commencer par les pompiers, les policiers, les enseignants.
      Je refuse pour ma part de me faire vacciner. Je crois qu’il est temps pour moi de changer de métier. J’aimais bien le contact avec les patients, avoir la possibilité d’exercer un métier un peu utile et où tu peux trouver un peu de sens. Tant pis.
      Je ne sais pas du tout ce que je vais faire. La crise économique que je pressens ne va pas arranger les choses. Il sera difficile de retrouver du travail ailleurs.
      Je m’en remets au Seigneur de toutes choses. On verra bien. Et puis le pire n’est pas acquis.

      Sam


    • Idem pour moi, je saoule mes amis, je maintiens que le port du masque ne sert à rien, raison pour laquelle, je ne le mets ni au travail, ni dans aucune rue.
      Quitte à ne pas voyager ou ne pas entrer dans certains lieux, je maintiens mon refus de ne pas me faire vacciner.
      Mon intuition, E.R et les nombreux professeurs honnêtes qui ont donné de leurs temps pour expliquer cette arnaque de big pharma, me confortent que les premiers seront les derniers à être en bonne santé.


    • Messieurs les infirmiers...
      Patientez un peu avant de raccrocher : bientôt vous pourrez rajouter sur votre plaque Infirmier D.E. Non vacciné ?
      Je suis certaine que vous aurez des clients non vaccinés qui vous choisiront entre tous.


    • #2679979

      oui nous sommes de plus en pus nombreux et nous allons gagner même si ce sera long et n’ira pas sans innocentes victimes de cette dictature sanitaire, c’est déjà le cas hélas.
      Mais nous allons gagner peu à peu.
      Les gens croient de moins en moins à cette fable et respectent de moins en moins ces mesures absurdes.


    • #2680049

      Absolument Vf. Moi la première, j’irai chez un infirmier, un toubib...non ogm, comme j’achète/cultive fruits et légumes non ogm depuis des lustres.
      La généticienne Alexandra Hérion-Caude disait ds une interview en janvier sur tv liberté que les inoculés ogm développeraient 6 fois plus de souches virales et se révèleraient plus contagieux pour eux-mêmes et les autres. Visionnez/enregistrez cette interview capitale.


  • #2679633

    Ce sera vous vous vaccinez ou vous prenez la porte, ne rêvez pas une bonne révolution s’impose. Réveillons nous tous et vite.

     

  • #2679639

    C’est du génocide contre l’humanité programmé par le vaccin ARN sur le bétail humain...
    ils ne sont qu’obsédé tout comme des psychopathe en manque, que par de l’ADN humains manipulé génétiquement !!!
    ... pour mieux nous mettre sous contrôle mental, et enlever toutes les libertés de vivre...

    il est temps que la masse sorte du syndrome de Stockholm de ses géôliers et bourreaux !


  • Bientôt obligatoire pour les soignants, puis les autres...On connait la chanson !

     

    • #2679796


      Bientôt obligatoire pour les soignants, puis les autres...On connait la chanson !



      si ils le rendent obligatoire pour les policiers, les gendarmes, les magistrats, prefets et touts les hauts fonctionnaires (y compris a la retraite) et le personel de l’éducation nationale...

      champagne.


  • #2679656

    Le covid : qué pataquès ! La presse régionale wallonne pourrie, fait état d’un "expert" belge, qui après n’avoir
    juré que par le confinement, vient d’admettre que le risque de contamination est de 10 à 20 fois inférieur... à l’extérieur. Soulignons juste que ce trou du cul, se range enfin, aux recommandations du Pr Raoult, qui affirme la même chose, depuis bientôt un an...
    L’article ne précise pas si cet expert-à-la- noix, envisage de présenter des excuses.

    https://www.sudinfo.be/id377069/art...

     

  • Il est complètement ahurit et possédé ce type


  • et il dit quoi, des déjà 2702 morts du vaccin, rien qu’en Europe, sachant que nous serions, qu’à 5 à 7 % de vaccinés.
    Prenons donc une moyenne de 6 %, cela fait 450 morts pour 1 %.
    A 50 % : 450x50 = 22500 morts
    A 60% : 450x60 = 27000 morts
    A 70% : 450x70 = 31500 morts
    A 80% : 450x80 = 36000 morts.

    Il est où le bénéfice risques ?

    Quant aux effets indésirables graves !!! n’en parlons pas.

    Ils étalent des chiffres dans les médias, on peut en faire autant, mais avec du vrai, cette fois.

     

  • L’autre, cette touche avec ses hublots en cul-de-bouteille, la ganache du franc-mac splendide ! Du Adolf en chair et en os.


  • En seine st Denis il y a beaucoup de personnes qui devrait normalement ne pas y être allée et qui devrait repartir.


  • #2679689

    Haha ! la fine équipe des têtes de noeud arrive au bout de son délire. Le roi est nu ! les soignants n’ ont tout simplement PAS CONFIANCE dans ce perlimpinpin fabriqué au bénéfice de "toujours les mêmes" (euphémisme auto exécutable) ./


  • pozzeto : https://www.univ-st-etienne.fr/fr/g... ..... le divisé du savoir dans toute sa splendeur, déjà à l’époque !
    juste une précision une majorité de personnes manifestent ( et non pas "ont") un refus face a une thérapie génique en phase d’expérimentation et qui se pratique sous la forme d’un inocula, quitte a s’exprimer sur un sujet autant employer les bons termes pour servir la vérité

    l’Ordre national des infirmiers qui rappelle que la vaccination "relève du devoir déontologique" et que l’infirmier doit "toujours agir dans l’intérêt du patient devrait lui aussi employer une sémantique juste
    parler de déontologie et des interets du patient c’est oublier les manquements a l’ensemble des règles et des devoirs régissant cette profession, qui a soutenu l’absence d’HCQ et acceptée sans ciller l’emploi du rivotril, quid de l’intérêt des patients ?
    refuser une thérapie génique en phase d’expérimentation qui se pratique sous la forme d’un inocula et faussement nommée vaccin, "relève du devoir déontologique"dans l’intérêt de chacun et plus particulièrement ceux des patients

    je souhaites que cette mesure s’active, elle devrait faire bouger les lignes

    aucun commentaire concernant pialloux, admis au rangs des entités que l’on se doit de trier, sans être obligé ni de leurs parler ni de leurs répondre

     

  • castete , c est celui qui a avoué ne pas avoir telecharger ?



  • Cela va plus loin qu’une crainte des effets secondaires. L’intention vaccinale est fortement liée au niveau de confiance exprimée envers les autorités.




    C’est tout l’inverse. S’il n’y avait aucun risque, ou au moins de vrais bénéfices, la balance aurait penchée vers un acceuil salutaire du vaccin. Les personnels de santé ont tellement crié leur peur panique d’être au front durant l’épisode de printemps 2020 qu’ils ne peuvent plus faire les fines bouches envers le seul et unique remède. Sauf que s’ils le refusent c’est justement parcequ’ils n’ont pas confiance. Ils savent mieux que quiconque l’impossibilité de tester en si peu de temps les effets biologiques des vaccins, et que les “90 à 95% d’efficacité” vendus, c’est du vent !

    Pourtant tous mes contacts travaillant dans la santé sont provax, mais je vois que chez certains d’entre eux il existe une saine méfiance, notamment sur les vaccins géniques. Après, la « confiance envers les autorités »... je ne comprends même pas comment il pourrait encore y en avoir après les milliards d’économies faites dans la fonction hospitalière. Ni même nulle part. Mais quand on entend les gens ça n’est la faute de personne. Le Covid est une fatalité, la paupérisation n’est pas due à nos politiciens, le changement de sexe dès le plus jeune âge c’est une liberté, le brassage ethnique c’est une évidence, le transhumanisme est enviable, le climat dépend de l’Homme... je crois que la bêtise n’a pas de limite.


  • #2679731

    Castex maintenant il fait de plus en plus penser au sympathique Patrick Sébastien,
    ...mais déguisé en Chirac !
    Certains a l’Elysée, devraient avoir honte de mettre de tels guignols devant une caméra !
    On aurait fait ça sous de Gaulle, Pompidou ou Giscard, le gars était jeté illico en tôle pour connerie et imposture, a coups de pompes !
    Même les Mendés passaient pour de sinistres pénibles.
    Pendant ce temps personne ne fait avancer ou n’administre réellement la France.On on s’en rappellera comme d’un ’’grand vide Macronien’’.

     

    • Vous avez raison Contempor
      "Pendant ce temps personne ne fait avancer ou n’administre réellement la France."

      Castex devrait être en charge des la direction du gvt et des responsabilités qui lui incombent et il ne "gère" que le Corona virus. Double emploi avec le déjà inutile Veran. Et pour les grosses annonces, toujours du Covid, on a..........MACRON !

      Qui tient la boutique ? Personne.
      Rien de surprenant puisque les transferts de souveraineté ont été transmis à l’UE.


    • #2680245

      Castex est peut-être le genre de personne dont les compétences et le cursus ne lui auraient jamais permis de devenir Premier ministre. Il fallait un "volontaire" bien docile pour prendre la relève du précédent (écarté pour mieux revenir plus tard ?) et appliquer des mesures sanitaires autoritaires et souvent absurdes. Le "système" trouve toujours, en jouant sur la vanité, ce genre de personne prête à tout accepter pour "réussir".
      La gouvernance des "marionnettes", à l’image de Hollande.


  • Une simple remarque à propos des soins de santé pour les plus pauvres : du fait de mon faible niveau de revenu (- 9000 e/an, mais non bénéficiaire RSA), je bénéficie de la CMU-C depuis plusieurs années et mes dents ont toujours été très bien soignées grâce à ça. A mon humble avis, eu égard aux cotisations sociales payées par les travailleurs, la CMU-C devraient être la base s’agissant des remboursements de SECU.


  • #2679741

    Castex VC est presque aussi interminablement ennuyeuse que Castex VL !


  • "retrouver notre art de vivre à la française"

    Je crois que beaucoup de gens aimerait bien le retrouver cet art de vivre à la française mais pour des raisons lié au quartier dans lequel il se trouve.


  • Gave a déjà analysé l’idiotie de Macron : S’entourer de cons pour briller (tout en préservant la kholer de Dieu, disons). On reconnaîtra que Freluquet brille de plus en plus...


  • Castex, c’est du vent, du Mistral, des farigoules. Il dit tout et son contraire, en écho au Gamin (Macron). Rien, il ne restera rien de Castex. Du vent !


  • " les données encourageantes des grandes études menées en Israël" ? Ah bon ?
    https://odysee.com/@FlowerPower:b/L’info-en-questionS-LIVE—38:f
    Les Israéliens int cru que le vaccin leur permettrait de revenir à la normale. Ils en sont poyr leurs frais (prétexte : le vaccin n’est pas efficace contre les variants !)


  • A supposer que ce vaccin qui n’en est pas un, soit effice et non dangereux, quel intérêt pour les moins de 65 ans - dont font ozrtie les soignants - vu qu’il n’y a aucune surmortalité dans cette tranche d’âge ?
    Il y a quand même des soignants qui réfléchissent... et qui savent peut-être que les ARS ont donné ordre de ne pas vacciner tout un service en même temps à cause des effets secondaires...


  • #2679826

    Bonjour.
    Quelque chose m’échappe : on sait que le vaccin à ARN est dangereux etc. C’est un fait.
    Mais pk refuser le Astra Zeneca ? Il est à virus inactivé on ne risque donc pas grd chose même si je ne trouve pas utile la vaccination.

     

    • Mais bien sûr, j’imagine que vous avez l’habitude de manger de la merde et que vous ne faites jamais attention à votre nourriture.

      Sinon comment penser que vous seriez assez bête pour vous injecter par aiguille, en outrepassant donc votre sytème immunitaire, des substances neurotoxiques, cancerigènes, teratogènes, des produits issus de foetus avorté, des métaux lourds etc..

      C’est vrai, en quoi cela peut-il être dangereux pour le corps humain ?



    • on sait que le vaccin à ARN est dangereux etc. C’est un fait.




      Sur quoi basez-vous cette affirmation ?
      Sur 3 000 000 de vaccinés en France, combien en sont morts ? Combien souffrent de graves séquelles dûes à ce vaccin ?

      Je ne suis pas pro vaccin, mais êtes-vous sûr que "c’est un fait" ?

      Pour le moment ce n’est pas un fait (et c’est pas les petits effets secondaires passagers qui vont changer cette réalité). Peut-être dans 1, 2, 5 ou 10ans, nous pourront parler de "fait" (donc, oui, mieux vaut être prudent). Mais pour l’instant c’est du vent, et si vous voulez aider une personne à ne pas se faire vacciner, c’est pas avec du vent que vous allez la convaincre.


    • Bonjour,
      Pourquoi refuser un vaccin ? Alors pourquoi refuser de se jeter au Rhône tant qu’on y est ?
      Et d’une on se porte très bien sans celui-ci, de deux, il n’est "efficace" que contre le 1er variant et de trois... oh attendez faut que j’aille chier, je reviens


    • #2680030
      le 06/03/2021 par Allez vous faire inoculer !
      Vaccination forcée : le chantage de Castex aux soignants

      @Dawlish62. Bonne question ! Reponse : en fait ces covidés ne veulent pas du vaccin astrazeneca traditionnel parcequ’ils le jugent "pas assez efficace" !!! Ils veulent le Pfitzer ou Moderna à l’ARN !
      Même chose dans la populace de vieux cons éligibles à la piquouze, ils exigent le Pfitzer et ne veulent pas de l’astrazeneca !
      On ne peut pas lutter contre la connerie !


    • #2680592

      J’ai un peu la flemme de rédiger un commentaire détaillé, mais en gros, voici déjà quelques pistes :

      - la protéine Spike (S1) et ses effets (neuro)toxiques (structure de prion, séquences du VIH ; traverse la barrière hémato-encéphalique en y provoquant au passage des inflammations et la rendant "poreuse", puis provoquant la dégradation de certaines zones du cerveau, et notamment la destruction des astrocytes par apoptose...) ; il y a plein de publications mais étant "sur tablette" (sans clavier) j’ai la flemme d’en faire la liste...

      - les personnes et organismes qui sponsorisent directement ou indirectement ce vaccin...

      (-eventuellement aussi le fait que ce soit un adénovirus qui injecte de l’ADN dans nos cellules pour leur faire produire la protéine Spike, mais je ne m’y connais pas dans le domaine, et lorsqu’on veut chercher s’il existerait un éventuel risque d’altération génétique dû à l’injection d’ADN, tout semble censuré, même en passant par duckduckgo ; mais il paraîtrait tout de même que cette technologie aurait "déjà été testée"...)


  • #2679852

    Mon père 87 ans presse de se faire vacciner et ce contre mon avis, vient d’apprendre que son rendez-vous pour la " piqûre" était annulé...
    J’ai le sentiment que le chiffre annoncé de 3 millions de vaccinés est bidon...

     

    • #2679953

      Une chance que son rv soit annulé. Il y a pas mal de gens de son âge qui sont tout contents de se faire vacciner et 2 jours après, couic !


    • Mes grands parents (87 et 91 ans) attendent la pîquouze comme le Saint Graal et pestent comme jamais de ne toujours pas l’avoir reçue.

      Argument invoqué par mon grand père (par ailleurs en très bonne forme pour son âge) : "si je tombe malade et dois être interné, ça coûtera cher à la société"

      Rien ne sert de les raisonner, ils sont têtus comme des mules. Je déploie plutôt mon énergie à essayer de convaincre des gens dans ma tranche d’âge.


    • #2680262

      Idem pour mon père de 83 ans (cardiaque) . Depuis début février, il va 4 fois par jour sur Doctolib pour essayer d’avoir un rendez-vous et impossible d’en obtenir un (même pour mars) ! Vu qu’avec l’arrivée du printemps, la grippe va de toute façon péricliter et "disparaître" en été, je lui conseille d’attendre l’automne prochain (début de la nouvelle période annuelle des infections respiratoires - comme tous les ans) au moins, il aura un peu de recul. Et peut-être un peu moins peur !


  • #2679857

    Comploteurs sans foi ni loi et Masquarade : Pour vous libérer de cette emprise psychologique mortifère, commencez par utiliser le masque à bon escient, torchez-vous le fion avec, c’est marqué sur la boîte !

    Il faut vraiment avoir de la merde dans les yeux pour ne pas voir ce complot convid-19 contre les peuples à travers ces innombrables mensonges et manipulations (depuis 1 an déjà !) des propagandistes du Muppet Show politico-médiatique, d’une redondance cyclique de masse grotesque pour tirer en longueur ce scénario machiavélique du Grand Reset démasqué depuis, scénario perfide tout droit sorti du bolchevisme qui n’a que trop duré.

    Vidéo salutaire à voir : Piquouse... et crime contre l’humanité.

    Le Grand Rejet par l’échafaud au nom du Code de Nuremberg !


  • #2679868

    Sur le couvre-feu à la campagne et l’interdiction qui m’est faite de sortir seul à 18 heures, à 500 mètres de chez moi photographier un coucher de soleil, le partisan du masque Yves Van Laethem, porte-parole de la lutte contre le coronavirus : « La plupart de ces recherches aboutissent à un risque d’infection qui de l’ordre de 10 à 20 fois plus bas » en plein air. Comment des mesures aussi absurdes, que le confinement systématique et le couvre-feu, ont-elles pu être considérées comme légales et suivies par la population ? Un jour il incombera aux psychologue de se pencher sur ces antagonismes, et je pense à la fameuse expérience de Stanley Milgram*, en 1963 :
    « Veuillez continuer s’il vous plaît », « L’expérience exige que vous continuiez », « Il est absolument indispensable que vous continuiez », « Vous n’avez pas le choix, vous devez continuer ».
    * Trois stades : 1) Les conditions préalables de l’obéissance : elles vont de la famille (l’éducation repose sur une autorité dans la famille) à l’idéologie dominante (la conviction que la cause est juste, c’est-à-dire ici la légitimité de l’expérimentation scientifique), 2) L’état d’obéissance (ou état agentique) : les manifestations les plus importantes sont la syntonisation (réceptivité augmentée face à l’autorité et diminuée pour toute manifestation extérieure) et la perte du sens de la responsabilité. Il constate aussi une redéfinition de la situation en ce sens que l’individu soumis « est enclin à accepter les définitions de l’action fournies par l’autorité légitime », 3) Les causes maintenant en obéissance : le phénomène le plus intéressant parmi ceux relevés est l’anxiété, qui joue le rôle de soupape de sécurité ; elle permet à l’individu de se prouver à lui-même par des manifestations émotionnelles qu’il est en désaccord avec l’ordre exécuté (Wikipédia).
    Ainsi, beaucoup de forces de l’ordre ou de journalistes ont probablement jugé ces mesures délirantes, mais la conscience de leur désaccord, et l’anxiété qu’elle génère, aura suffi à donner bonne conscience.
    Cette expérience suivait celle des prisonniers de la guerre de Corée, où l’on avait constaté qu’environ 15% des prisonniers restaient réfractaires à tout lavage de cerveau, sont-ce ces personnes que l’on appelle aujourd’hui « complotistes » ?


  • #2679879
    le 05/03/2021 par the gate of bills
    Vaccination forcée : le chantage de Castex aux soignants

    Le constat sur les hopitaux publiques et la securite social sont exactement les memes de l’autre cote de la manche(effet rothschild). Destruction depuis une vingtaines d’annees et privatisation. Parcontre, les staffs medicaux ont pour droit de ne pas vouloir se faire vacciner pour quoi que ce soit meme si les pouvoirs politiques sous entendent le contraire. De meme pour la vaccination obligatoire dans les entreprises : la constitution anglaise l’interdit, droits de l’Homme obligent. La declaration des droits de l’Homme etant une creation Francaise, j’imagine que cela s’applique aussi en France. Ne vous faites pas avoir par ces FDP, menteurs, voleurs et escrocs. Qu’ils(micron et son gouvernement) s’en foutent 15 la ou je pense si il l’aime a ce point ce vaccin. Mieux : qu’ils viennent nous chercher comme dit l’autre.

    PS : le gouvernement de Boris Johnson s’est fait attraper par deux fois en une semaine pour mensonge et violation de la loi. Une petite victoire pour le peu de citoyens anglais encore eveilles, en esperant qu’ils les fassent tomber pour de bon. J’espere la meme en France pour tres bientot.

     

    • #2680075

      Le droit qui plus est "les droits de l’homme" (lol), la justice, la science, ils s’en balancent. On en a la preuve tous les jours sous nos yeux et sur tous les sujets... Tout est construit sur du mensonge. Il va en falloir du temps et du courage pour rétablir un semblant d’ordre, sinon c’est la fin...


  • #2679919

    Hé les soignants ! Vous qui dans votre grande majorité avez joué avec zèle cette comédie du covid ! Qui imposez aux femmes enceintes l’accouchement avec le masque...qui torturez les petits vieux en les incarcérant en Ehpad, en leur faisant du chantage si ils refusent la vaccination, en les achevant à coup de rivotril...il faut jouer le jeu jusqu’au bout et accepter la piquouze ! Hein ! Sans votre complicité ce canular meurtrier n’aurait pas eu lieu ! La piquouze sera votre punition ! L’éternel retour du concret ! Justice divine !

     

    • C’est pas faux ; il y a des grands et des petits collabos !


    • Bien dit ! Je vous donne entièrement raison. Reste à savoir si ils auront le temps aussi. Ce n’est pas tjs évident quand on passe son temps à danser sur tik tok...


    • #2679951

      C’est vrai qu’il y a eu beaucoup d’individus zélés dans ce scénario morbide ! Il y a aussi des traitres et des délateurs, etc. Sans tous ces divers collaborateurs, nous n’en serions pas là.
      J’apprécie les expressions : "l’éternel retour du concret." Et bien sûr : "Justice divine !"

      Il y a aussi : "Quand le mensonge prend l’ascenseur, la vérité prend l’escalier. Elle met plus de temps, mais finit toujours par arriver."
      Et bien sûr : "Seule la vérité rend libre. St-Jean."


    • Hé le goy ! Vous qui êtes derrière votre pc...si accusateur si pédant en invoquant une "justice divine"

      A un moment il faut se calmer !

      Qui était pour le rivotril ? personne
      qui on a foutu en première ligne ? les soignants, comme il y en a aussi sur E&R...comme moi.

      Dans un premier temps personne ne semblait dire que c’était de la blague mais c’était pris très au sérieux et tandis que tout le monde se ruait sur le PQ et les pates, les soignants on se prenaient les crachats dans la gueule de ceux qui toussaient sans masque ni produits ni rien...
      Pire on nous disait de nous taire ! la moindre fièvre on nous interdisait de se mettre en arrêt sous peine de licenciement il fallait "poser des congés" "des heures" mais e auncu cas faire suspecter que l’on pourrait soit etre malades soit etre fatigué !
      Toute voix dissidente genre "attendez un truc commence à déconner" "il y a un truc pas cohérent là" "dans l’hopital à 1 km le service de réa est vide chez nous ca dégueule qu’est ce qu’on attend ?" était fusillée.
      Encore aujourd’hui quand on dit" bizarre ce covid a la porte du bloc opératoire il s’arrête, et le PCR devient magiquement négatif" en repartant il retourne sur le patient et le PCR redevient positif, tout cela en moins de 30 minutes....

      Et s’il n’y avait pas cette "défiance" c’est bien parce qu’il n’y a pas tant eu l’adhesion que cela...il y a eu implication oui pour ne pas laisser les patients mourrir au sens ou vous le mettez, mais en aucun cas adhésion...
      Vous commencez à en faire limite, des agents gestapistes SS génocidaires, or il n’en est rien !
      L’eternel retour du concret passera aussi par la révélation de ce qui était.
      Prouvez que les personnels de santé ont VOLONTAIREMENT et SCIEMMENT organisé ou participé a cette" comédie " comme vous le mettez.

      D’ailleurs la question idéale serait : en mars 2020 : quelle a été votre première réaction ? acheter du PQ ou vous porter volontaire pour sauver des vies dans des dispensaires ??

      Comme la plupart bien que sur E&R et que je considère qu’ici on est probablement plus éclairé, je gage que beaucoup beaucoup malgré tout sont allés chercher du triple épaisseur rapidement...("c’est ridicule mais au cas où...et puis ce n’est pas perdu")


    • Entièrement d’accord avec vous goy pride ***
      Et par la même occasion vous les soignants exigez de vos maitres de les vacciner avec vos propres mains, afin d’être certains que vous les avez bien piqués comme ils veulent vous le faire.


    • #2680014

      Du calme, de nombreux soignants, dont je fais partie, refusent de se faire vacciner et n’ont pas imposé ni même conseillé aux patients de le faire.
      Ce qui nous a fait chier en revanche, c’est d’être exposé à des malades sans aucune protection, au moins un masque FFP2, ce qui semble être la moindre des choses si tu veux pas ramener le virus à la maison ( ce qui a fini par m’arriver) ni le refiler à d’autres patients.
      Mais depuis le début, jamais aucun soignant de mon entourage n’a souhaité un vaccin. Il faut savoir que déjà le vaccin antigrippe qu’on veut nous imposer a très mauvaise pub, alors t’imagine bien le vaccin anticovid c’est encore pire !


    • #2680044

      Au début de la pandémie, je ne connais personne qui ne soit pas tombé dans le panneau... C’est au bout de quelques temps que les esprits se sont éveillés,les soignants n’échappant à la règle...
      De plus, le monde médical est un univers méprisable où la règle d’or est d’écraser l’autre... Médecins, chefs de services ont très peu de respect pour les infirmiers et aides soignants...Lorsque la machine médiatique s’est mise en route, mettant en scène toute L’hypocrisie de cet univers, on a pu voir à quel point certains avaient oublié le serment d’hypocrate... Maintenant, c’est une très bonne chose que les soignants refusent de se faire vacciner car ils jouent le rôle de gardes fous et au lieu de les blâmer, on devrait les féliciter,du moins les remercier...


    • #2680073

      Bien dit, commencez par tous ces "médecins" de plateau, politiciens et journaleux à la botte de ce gouverne Ment.


    • #2680080

      @Thorfinn

      Du calme ?

      N’importe qui peut vérifier que le tétanos n’est pas une maladie immunisante et donc qu’un vaccin contre le tétanos ne peut pas faire ce que la maladie elle-même ne peut pas faire c’est à dire vous immuniser.

      Sachant que le vaccin contre le tétanos est obligatoire depuis plus de 50 ans, il est facile pour n’importe qui d’intelligent de comprendre que les vaccins sont une monstrueuse arnaque.

      Et vous demandez du calme !

      Vous voulez bien vacciner les gens mais vous voulez pas être vacciné !

      Vous êtes soit un imbécile, soit un collabo, peut-être même les deux.

      Je prédis que vous allez vacciner contre le Covid pour garder votre paie tout en continuant de dire que les vaccins sont utiles, le tétanos en premier.


    • @peg

      pour l’immense majorité, goy pride a raison sur le fond
      il y a une faillite morale manifeste, il n’est que justice qu’il en payent en retour la monnaie de la pièce
      des aliénés aux champs techniques de la remédiation, les autres, notamment spirituels et sociaux n’étant plus qu’un désert
      au final qu’ont t ils fait ? d’apporter par leurs choix, leurs actions et leurs silences, que les trains puissent arriver à l’heure !

      pozzetto pourrait t il expliquer le bien fondé de l’ensemble des mesures sanitaires entreprises depuis un an ?
      comment pouvoir suivre encore ceux qui justifient la nécessité inoculante nommée vaccin ..... le sésame liberateur, (l’un des éléments techniques de la remédiation) et dans le même temps soutenant le refus de l’HCQ acceptent celui du rivotril
      sans oublier :
      l’imposition d’un masque ,
      l’instauration d’un couvre feu,
      la fermeture des bars
      la nécessiter de ne pas parler dans le métro ... ! etc etc ...
      ( sans oublier les tests pcr, mais tout a été dit sur le sujet, sauf par pozzetto )

      bref, comment pouvoir suivre ceux qui dépositaires de la quasi totalité du divisé du savoir
      de leurs spécialités, soutiennent l’absurdité et disons le, la mort
      mort le sel de la vie
      mort le sens de la vie
      morte l’espérance de vie résiduelle

      goypride a raison ! le temps des applaudissements flattant les égos c’est "terminares"


    • Vous êtes drôles les soignants, vous avez le nez dans la compote et du coup vous ne voyez rien, le virus n’existe pas, c’est un canular politico-médiatique.

      Demandez un échantillon isolé et purifié du virus à vos chefs de service, vous allez voir ...
      Et si jamais vous obtenez quelque chose, dépêchez-vous de partager parce qu’il y a des centaines de labos et d’université à travers le monde qui aimeraient avoir un échantillon de sars cov 2 ...


    • #2680296

      Je confirme ce qu’explique @ "Thorfin", "la fin des temps" et "peg". En pleine pandémie fin mars, début avril 2020, le personnel du service où travaille mon conjoint à l’hôpital s’est vu "Interdire" d’être en arrêt maladie avec une fièvre à 38°. Ils n’avaient aucun protocole clair et aucun masque ou équipements particulier pour se protéger pendant plus de 2 semaines. Parmi les soignants (toutes catégories comprises du médecin à l’ A. S. H), certains ont paniqué, d’autres ont gardé la tête froide en restant prudent et en se posant les bonnes questions. Au niveau communication, le gouvernement, jouant sur la peur, a bien évidemment fait la promotion des personnels de santé qui allaient dans son sens et certaines personnes (pas toutes) à l’hôpital ont sauté sur l’occasion que leur donnait le covid pour faire pression sur le gouvernement pour espérer obtenir ce que les grèves et les manifs depuis des années ne leur avaient pas permis d’avoir. En cela, elles ont involontairement contribué à cette politique de "terreur" gouvernementale. 1 an plus tard, aucun moyen supplémentaire n’a été donné à l’hôpital (les lits et le personnel continuent à être "liquidés"), seul une prime (et encore, pas pour tous) a été donnée pour bien les faire taire (on a des scrupules à mordre la main qui vient de vous nourrir). Pendant combien de temps les gens vont-ils continuer à accepter d’être abusés ?


  • #2679928

    On connaît déjà des restaurateurs qui refuseront de fliquer leurs clients avec TousAntiCovid sur mobile



    A la première fermeture administrative ils céderont. A la rigueur ils pourraient tenir si ils s’organisaient en collectif se portant mutuellement assistance en cas de harcèlement par l’Etat, mais malheureusement le canular du covid aura démontré que les Français dans leur écrasante majorité ont perdu toute capacité d’organisation et d’action collective. Société complètement atomisée. En vérité la résistance contre cette dictature est le fait d’une petite minorité de héros qui seuls contre tous tiennent farouchement tête à cette folie. Maintenant imaginez si seulement un quart des gens avaient la détermination et les capacités de résistance d’un Perronne, Toussaint... ! Ce sinistre projet criminel n’aurait pas tenu 3 jours !


  • #2679956

    La liberté commence là où finit l’ignorance, aussi la technique d’assujettissement global d’une mondialisation décidée à Davos et de toute évidence accélérée, transmise aux Gouvernements corrompus, consiste à empêcher tout réel débat contradictoire à la télévision, à ne pratiquer qu’un matraquage alarmiste, à propager le mensonge des chiffres, la calomnie à l’encontre des détracteurs qualifiés de complotistes, d’ennemis publics, voire de terroristes. Les soignants qui refusent de prendre le poison se voient menacés. Fort heureusement, pour la dignité humaine et les toutes personnes qui ont gardé des valeurs morales, les lanceurs d’alerte se dévouent pour dévoiler la perversité, comme Me Brusa et l’initiative des oxymètres à l’école. Mais quel pourcentage de la population aura été informée, par la pseudo-élite au Pouvoir qui la méprise, qu’elle est en réalité l’objet d’une expérimentation qui se terminera en 2023 ?

     

    • Qui a pris la cotisation chez Maitre Bursa ? Moi 10€ nous devrions être des millions, hors moins de 200 milles. Et la carte au patriote qui ? Mais quand les retraites vont être retaper et qu’il va falloir nourrirent les parents sans boulot, je vous laisse imaginer ...


  • Je suis vraiment étonnée et déçue par un peuple qui se prétend libre, révolutionnaire,égalitaire et tout le toutim..Tapez sur google et regardez ce qui se passe en Algérie (marche du 7 mars 2021) .. Avec toutes les menaces et risques, ils ont bravé la peur et sont sortis comme un tsunami...

     

    • "Tapez sur google "

      Je l’ai fait et je suis tombé sur Marseille.


    • #2680211

      "Liberté, égalité, fraternité" c’est un mensonge ; c’est de la propagande issue des loges F.M. Le Peuple, ou plutôt "les Peuples" n’ont jamais été vraiment libres... - Il faut savoir que c’est ainsi que les Roi de France qualifiaient les différentes Provinces, Pays et terroirs conquis au fil du temps par l’épée... comme par exemple La Bretagne.
      Il faut aller voir du côté de la vraie Histoire, par exemple celle de La Vendée et aussi en Bretagne avec les chouans déjà en révolte dès 1793 face à l’Etat centralisateur et sanguinaire des FM Jacobins, etc. Rien n’a réellement changé. Les élections ne sont que des leurres et de la propagande (Référendum de 2005, pour confirmation.) Il demeure un vieux fond de Terreur dans la conscience collective en France ravivée par la guerre de 14/18 qui fut un massacre ; une hécatombe dans les Pays et les Provinces, etc. Il y a eu aussi la IIIe république et toutes les menées anti-catholiques avec les vols des biens des catholiques : églises, monastères, avec les inventaires et tous les religieux chassés de France, etc. Bref, toute l’Histoire a été ré-écrite par les loges et leurs suiveurs ! Non, la France n’a jamais été un Pays de liberté... surtout depuis la révolution française et son système politique, qu’est la république française.
      - Voyez les vidéos de Marion Sigaut et d’autres vrais Historiens ainsi que toutes les preuves à l’appui avec documents et archives, souvent conservés dans les archives militaires ! Quand on sait que tous les dictateurs sanguinaires sont venus en France pour s’inspirer du modèle de la révolution française (Trotsky, Lénine, Mao, et j’en passe !) il est légitime de se poser quelques questions à propos de la "liberté, etc" en France - d’autant que c’est un slogan issu des loges... à l’époque il était complété par "liberté, égalité, fraternité ou LA MORT.
      Pour certains : La France n’est pas une bonne mère nourricière mais une construction administrative et une marâtre... et ce n’est pas moi qui le dit en premier dans la vraie Histoire. Voir par exemple la Vie et l’Histoire de Monsieur l’Abbé Perrot et bien d’autres personnes dignes de respect... Voilà la vérité ! L’Histoire a été ré-écrite par les loges et autres faussaires... Nous en voyons les résultats concrets et indéniables, maintenant.
      Voilà la vérité ! Et "Seule la vérité rend libre. St-Jean."


    • #2680304

      Un des bons côtés des maghrébins c’est qu’ils ont gardé ce caractère rebelle qu’avait la majorité des "gaulois" il n’y a pas si longtemps encore.


  • Davantage de soignants qui démissionnent du public, c’est tout bénef pour la privatisation de la santé. Imposé la vaccination va aussi dans ce sens, même si l’objectif principal est (et a été depuis le début et planifié en amont) le flicage numérique de la population.


  • Les prochains sur la liste seront les "forces de l’ordre" qui ont également permis toute cette mascarade, sans oublier les "journalistes".

    Préparez vos fesses les collabos, il faut assumer vos choix maintenant...

     

    • @Patrick,

      Exact, la manière éhonté dont les forces de l’ordre ont agi et continuent à agir comme parfaites collaboratrices, d’une entreprise criminelle mondiale, est extraordinaire.

      Quant on a bien connu les police et gendarmerie d’avant, on constate avec effarement, qu’il n’y a plus que des robots lobotomisés dans ces administrations.

      Depuis la répression outrancière dont ont été l’objet les gilets jaunes, puis la population ensuite,
      quand j’entends parler des malheurs de ces administrations, cela ne m’émeut plus une seconde, ils récoltent ce qu’ils ont contribué à semer, la haine.


  • #2680045

    En passant chez le dentiste,il a fini par m’avouer qu’il s’était fait vacciner.Il n’aurait pas eu à me l’avouer car il était pris de vomissements ,chiasse,pets :heureusement j’avais gardé mon masque.Mon rendez a été reporté...


  • Au Dr Pialoux - qui doit recevoir de bons gros chèques de BigPharma en fin d’année -, la "pseudo"-pression sur l’hôpital public n’est due qu’à deux facteurs :
    - La suppression continuelle par le gouvernement (sur ordre de l’Europe) depuis des années des moyens de l’hôpital public (et ça continue…)
    - La volonté des instances gouvernementales de ne pas recourir à la collaboration public-privé pour délester l’engorgement de l’hôpital public.
    En ces temps de crise, nous voyons bien qu’il y a non seulement une incompétence notoire à gérer, mais également une volonté de nuire ouvertement au peuple et à ses institutions.
    Et puis pourquoi pseudo-pression ? Car trois de mes amis travaillant dans le milieu hospitalier (Savoie et Hte-Savoie) m’ont signalé que tout est bien calme, très calme, dans les services concernés…
    Solution : plus de confinement, plus de masques, tout rouvrir, et soigner les gens malades avec les moyens thérapeutiques adaptés (que ces gens ne veulent pas voir utiliser, au profit de vaccins couteux et non efficaces). Terminé.

     

    • #2680308

      Je confirme. Hôpitaux de Colmar (Haut-Rhin), aucune panique. Rien dans un hôpital et peu de cas (sous contrôle) dans l’autre. Pas de quoi fouetter un chat..... Mais le cirque covid continue (c’est tellement pratique pour nos gouvernants.... Mais ils ne font que repousser le retour de bâton qu’ils vont se prendre).


  • #2680056

    50% des personnels de l’hôpital où travaille mon conjoint ont été en arrêt maladie (du fait d’effets secondaires) après leur vaccination avec l’AstraZeneca. L’hôpital ne pouvant supporter une telle situation dans la gestion de ses effectifs a tout simplement arrêté de vacciner avec. CQFD


  • Que bande d’imposteur, leur projet politique, c’est détruire l’économie, les avantages sociaux, baisser les retraite, pour que les gros règnent en Maitre ... Qu’est ce qu’on fait ?


  • J’espère que le personnel soignant se fera aussi piquer en masse par ce "produit miracle". Peu m’importe tous ceux qui prétendent maintenant qu’ils s’y sont pour rien dans l’abattage de vieilles personnes dans les Ehpad ou que sais-je après avoir passé son temps à jouer aux héroïnes devant les caméras de télévision ou à danser sur tik tok pendant que des gens qui nécessitaient des soins d’urgence crevaient dans les pires souffrances. Ecoutez Aldo Sterone Tout ça s’est véridique, les témoignages sont légions. L’heure n’est plus aux distinctions. C’est avec impatience que j’attends leur tour de passer à la casserole. Et qu’il se rassurent, ils y passeront ! La piqouze ! la piqouze !


  • Cette maladie bien pratique responsable de tout,
    et les preneurs de décisions responsables de rien :

    On vous enferme pour votre bien, c’est la faute au Covid,
    On vous empêche de vous déplacer librement, c’est la faute au Covid,
    Vous êtes déprimés, fatigués, c’est la faute au Covid,
    On va vous vacciner de force ou vous ne pourrez plus rien faire, c’est la faute au Covid,
    L’hôpital public va de mal en pis, c’est la faute au Covid,
    Le nombre de chômeurs explose, c’est la faute au Covid,
    L’économie s’écroule, c’est la faute au Covid,
    Des millions de pauvres en plus, c’est la faute au Covid,
    L’essence augmente, c’est la faute au Covid,
    La France est endettée à 120% de son PIB, c’est la faute au Covid,
    On va vous supprimer l’argent liquide, c’est la faute au Covid,
    Vous serez tracés, surveillés, fliqués, du matin jusqu’au soir, c’est la faute au Covid,
    Des milliardaires de plus en plus riches, c’est la faute au Covid,
    Le nez dans le ruisseau, c’est la faute à Rousseau … ? Non. C’est la faute au Covid.

    Vous pouvez compléter si le cœur vous en dit.


  • #2680086

    C’est marrant, je croyais que tout le monde était désormais convaincu que le vaccin c’était bien ! C’est drôle, je croyais que la Terre entière faisait désormais confiance au grand docteur Bill Gates, grand spécialiste des maladies infectieuses si si...
    Mais en fait non ! Il semblerait qu’il y ait encore des réticents ! L’ingénierie socio-médiatique ne marcherait plus ? Après que les médias nous aient passé en boucle tous ces vieux et ces jeunes bobo qui voulaient se faire piquer et se plaignaient d’un manque de vaccins ?! L’ingénierie ne marche plus ? Comme dirait l’autre, allez tous vous faire...


  • #2680203

    Trois vaccinées dans mes connaissances dans le milieu médical ...deux infirmières avec fièvres importantes et vertiges sur plusieurs jours ...une kiné avec fièvre qui est allée deux jours après aux urgences car elle était paralysée d’un côté ..Première dose d’astrazeneca..toutes des femmes d’une quarantaine d’années en très bonne santé..pour un vaccin qui n’empêche ni d’attraper le covid ni de le transmettre..qui en parle .. ? Surement pas les tapins du journalisme qui a longueur de journée nous vantent ces vaccins en soutenant Véran et Casteix qui veulent l’imposer au personnel médical...car il faut qu’ils montrent l’exemple


  • Le tribunal Péruvien vient de déclarer que la "pandémie" inventée par Gates, Soros et Rockefeller et, ont été condamnés pour crime contre l’humanité.

    https://cogiito.com/a-la-une/decisi...

     

    • Le Peru, c’est où ? Le seul moment important qu’elle a connu dans son histoire c’est quand elle nous a fait découvrir la pomme de terre. Ça en dit long sur la considération que je puis-je porter concernant toute déclaration en provenance de ce pays merveilleux. En fait, ils auraient mieux de continuer à se taire.


    • #2680643

      @anonyme. Et à ton commentaire, moi , je découvre une patate !


  • Savez vous ce que les mots latins " astra ze neca" veulent dire en français :
    Tuer les étoiles ! Ils ne cachent même pas leurs intentions...

     

  • #2680415

    Il est pas crédible pour un sou ce guignol qui ressemble à Albert Dupontel en méchant et beaucoup plus con, vivement que ces connards de la Macronie dégagent, ils font gerber tout le monde ! Mais ils sont tellemment sadiques qu’ils seraient prêt à s’accrocher au pouvoir rien que pour faire chier les français ! Pauvres tarés...


  • Joker, sort de ce corps !


  • #2680907

    le 07/03 16h 50....sans rire et toute honte bue, la figue à rots éructe (comme son nom l’ indique) : " Covid-19 : « l’engouement » des soignants pour la vaccination augmente, estime Olivier Véran".... l’ "engouement" ; ben mon colon ... !


  • Après la mort d’une l’infirmière : 6000 doses de vaccin Astrazeneca se retrouvent à la poubelle.
    En Autriche, deux infirmières hospitalières ont eu de graves complications après avoir été vaccinées avec Astrazeneca. Une femme de 49 ans est décédée et une autre de a souffert d’une embolie pulmonaire.
    L’Autriche a reçu environ 43 000 doses de vaccin. Une grande partie a déjà été inoculée. Comme indiqué par « Oe24 », le reste du lot Astrazeneca concerné ne doit plus être utilisé.


  • "Vu ce que les forces néolibérales ont mis dans la gueule des soignants depuis des années, on n’est pas certains que l’optimisme de l’employé du Big Pharma tienne longtemps. "

    Exactement. L’hopital a perdu 30% des lits en MOINS depuis les années 1990. Quant à la médecine de ville (surtout les généralistes) c’est "marche ou crève !" Et nos technocrates s’étonnent que personne ne fasse du zèle ? Mais sans oublier aussi que ce "vaccin" n’a pas été testé et donc beaucoup attendent les premiers résultats.....


  • J’aimerais attirer l’attention sur un point : le gouvernement ainsi que les directeurs d’hopitaux vont faire quoi concrètement ? Déjà que les aides-soignantes font le boulot des infirmières, et celles-ci font de la paperasse (je fais vite, pas le temps d’entrer dans les détails). Quant aux médecins, quand il y en a.... On veut virer qui ? Mais personne ne sera viré, on a trop besoin d’eux pour que notre système de santé ne se casse pas complètement la gueule ! Au pire, comme je l’ai écris l’autre jour, le ou les récalcitrants seront placardisés, avec bureau, paperasse et quolibets. Tout ceci est de l’esbrouffe ! Conclusion : n’ayez pas peur !


Commentaires suivants