Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Vers une recomposition de la droite patriote ?

On ne compte plus les scissions, les divisions et les exclusions. Au bout du compte, ce sont records historiques sur records historiques et le néant.

 

Chacun se souvient du slogan de l’événement organisé par Robert Ménard à Béziers : « Oz ta droite ». Eh bien, c’est précisément ce que n’a pas fait la population le 7 mai dernier. Sous la pression médiatique, par confort ou par habitude, souvent par complexe, les Français se sont trouvé des excuses pour s’abstenir ou, pire, pour voter pour le candidat des médias de propagande.

Tout cela ne serait pas si grave si le Président élu, quoi qu’on puisse en penser par ailleurs, correspondait à la volonté réelle des Français. Sauf qu’en réalité, il n’en est rien. Depuis plus de trente ans, la France aspire à être gouvernée à droite. François Mitterrand l’avait bien compris lorsqu’il mit en place cette machine machiavélique que fut le tabou absolu autour du FN érigé en épouvantail fasciste. Depuis, la droite est devenue une formidable machine à perdre, même quand elle gagne. Car lorsqu’elle est aux affaires, la prétendue droite ne corrige aucun des excès de la gauche, de peur de passer pour réactionnaire.

Et la droite nationale, me direz-vous ? Eh bien, elle part morcelée, divisée, fragmentée. On ne compte plus les scissions, les divisions et les exclusions. Au bout du compte, ce sont records historiques sur records historiques et le néant.

Pourtant, si toutes les personnalités qui ont été brisées par la machine FN depuis trente ans s’associaient avec de nouvelles personnalités émergentes, c’est nous qui aurions fait 66 % le 7 mai.

Je rêve d’une coalition qui rassemblerait Carl Lang, Robert Ménard, Bruno Gollnisch, Nicolas Dupond-Aignan, Bruno Mégret, Jean-Yves Le Gallou et bien d’autres que j’oublie. Bien sûr, conscient que ces personnalités de premier plan ont certainement des divergences, il faudrait non pas qu’elles se réunissent sous le plus petit de leur dénominateur commun, mais sous le plus beau : la survie de la France. Pour que cela fonctionne, il faudrait que chacun sache voir en l’autre la personnalité capable de prendre la tête d’un tel mouvement. Exit, donc, celui ou celle qui considère qu’une telle coalition ne peut se faire que derrière sa personne. Nous en avons assez du « tous derrière et moi devant ». Certes, la liste qui précède n’est pas exhaustive. Là n’est pas l’important. Ce qui importe surtout, c’est la démarche. Nous voulons remplacer la droite du « tout à l’ego » par la droite du « tout à la France ». C’est la seule planche de salut. Tant que nous n’aurons pas compris cela, les Macron, Bayrou, Valls, Sarkozy et autres auront de beaux jours devant eux pour se partager la gamelle.

L’avenir est dans le nationalisme social,
lire sur Kontre Kulture

 

Réflexions autour du nationalisme français, sur E&R :

 






Alerter

32 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #1727109
    Le 13 mai à 22:26 par listener
    Vers une recomposition de la droite patriote ?

    Le Front National a eu l’incroyable chance (qu’il a bêtement lâchée sous Marine Le Pen) d’inspirer une juste et véritable terreur aux cons qui nous gouvernent. S’il faut une recomposition des patriotes, elle doit se faire sur la simple idée qu’il faut faire pisser de peur et chier d’angoisse l’ennemi mâle et femelle et ne pas chercher à lui complaire (JMLP l’avait fort bien compris : "un FN gentil, cela n’intéresse personne"). La "ligne Philippot", c’est mort. Soyons méchants.

    Pourquoi, la "dédiabolisation" puisque nous sommes effectivement .. le Diable ! Acceptons-le ! Merde ! N’ayons pas peur d’assumer le fait que nous avons des cornes, des pieds avec des sabots et une queue. Les femmes aiment cela. Quelques petits rassemblements martiaux avec des flambeaux devant la fenêtre du chef et hop ! Ils se terreront. Et le peuple adore cela.

    L’Europe ? D’accord à condition qu’elle soit française. Fran-çai-se. Comme sous Napoléon. Lequel disait : "la paix est un mot vide de sens. C’est une paix glorieuse qu’il nous faut". Europe glorieuse, Europe française. Paix française en Europe jusqu’au Danube (enfin, au Dniestr, on ne sait pas trop)

     

    Répondre à ce message

    • #1727192
      Le 14 mai à 00:03 par Mort de rire
      Vers une recomposition de la droite patriote ?

      C’est exacte, la ligne Phillipot c’est la ligne de l’échec, vouloir plaire au système en se dédiabolisant et en adoptant une positon républicaine est la meilleure manière de perdre des voix car non seulement on ne se fait pas accepter par le système mais en plus on dégoute sa base électorale...

       
    • #1727392
      Le 14 mai à 11:16 par alfred
      Vers une recomposition de la droite patriote ?

      la ligne Philippot c’est être gentil ? De quoi pensez-vous que le système a vraiment le plus peur : qu’on tape sur les Arabes ou qu’on nationalise les banques ? Soyez honnêtes au moins. Et j’espère que vous vous rendez compte que E&R n’est pas sur votre ligne droitière-identitaire !

       
    • #1727432
      Le 14 mai à 12:12 par MagnaVeritas
      Vers une recomposition de la droite patriote ?

      C’est faux. Il n’y a pas lieu de se soumettre à l’excuse anti-dédiabolisation, certes, mais accepter et revendiquer la diabolisation est encore moins à propos puisque nous sommes l’axe du Bien. Aucune de ces deux stratégies n’est bonne, ce sont des stratégies de défaite.
      Ce qu’il faut, c’est achever les médias et tous les autres partis ; ni acceptation ni excuse, que de la contre-attaque et de la riposte.

       
    • #1727841
      Le 15 mai à 00:20 par Mort de rire
      Vers une recomposition de la droite patriote ?

      @alfred

      La ligne Phillipot c’est l’adhésion complète aux dogmes universalistes et égalitaristes issues de l’idéologie des lumières( les valeurs républicaines dont on nous rabâche les oreilles), il s’agit donc d’une négation des traditions françaises ainsi qu’une trahison de la cause nationale.

      De cette ligne gauchisante de soumission au système rien de bon ne sortira, personne n’a jamais reussi à faire tomber un régime en adoptant son idéologie et ses éléments de langages.

      Puisque l’on parle du système il faudrait rappeler que Georges Soros et ses amis dépenses des millions chaque années pour lutter contre les partis qui s’opposent non pas au capitalisme financier( l’extrême gauche est très bien aidé financièrement malgré sa posture anti banque...) mais qui s’opposent aux politiques immigrationnistes...

      En l’occurrence il serait bon de rappeler que le français( surtout la classe moyenne de province) n’adhère pas à une ligne cosmopolite multiculturaliste et metissolatre,

       
  • #1727116
    Le 13 mai à 22:33 par réGénération
    Vers une recomposition de la droite patriote ?

    Tout à fait... on peut se demander pourquoi Soral soutient davantage Mélenchon que Fillon, vu qu’ils ont fait le même score, et que les gens de droite seraient plus réceptifs à nos idées patriotes.

     

    Répondre à ce message

  • #1727136
    Le 13 mai à 22:57 par The Médiavengers
    Vers une recomposition de la droite patriote ?

    C’est quoi cet article de merde ? Vous relayez encore ce site créé par Ménard et Jamet (qui a claqué la porte de DLF suite au ralliement de Dupont Aignan) ?
    Je n’ai pas envie de m’allier avec la moitié de la minable petite liste que ce monsieur propose. Les transgenres d’Europe-Ecologie me suffisent. Les expériences contre-nature de la carpe et du lapin de ces Réacs me fatiguent. Au lieu de parasiter un FN dont ils ne sont plus ou n’ont jamais été, qu’ils prennent le large et voguent vers la victoire. Je serai le premier à m’en réjouir, si par miracle ils réussissaient.

     

    Répondre à ce message

  • #1727143
    Le 13 mai à 23:02 par mimi
    Vers une recomposition de la droite patriote ?

    Pourquoi vouloir "recomposer la droite patriote" ? Marine a le soutien d’1/3 des votants, ça ne vous suffit pas ? Vous trouvez que la mariée est trop belle ? Et bien sûr vous auriez fait mieux à sa place .

     

    Répondre à ce message

    • #1727478
      Le 14 mai à 13:19 par calal
      Vers une recomposition de la droite patriote ?

      tout a fait d’accord avec vous.vu la situation demographique et sociologique du pays,elle pouvait pas faire mieux amha (sauf si accord avec merluche comme le dit soral mais quand on voit qu’il est pas foutu de se mettre d’accord rien qu’avec les cocos...)
      trop de gens qui pensent encore avoir plus a gagner qu’a perdre avec l’ue et l’euro. je pense que les 5 ans qui vont venir vont les faire changer d’avis.

       
  • #1727149
    Le 13 mai à 23:06 par Fantomas
    Vers une recomposition de la droite patriote ?

    L’échec du FN aux présidentielles est du à plusieurs choses : 1/ Accepter une soit disante dédiabolisation, demandée par divers lobbies, donc saborder son programme, même si il doit effectivement être améliorié. 2/ Accepter au sein de son organisation, des représentants de lobbies (pro-gay, pro-sioniste, pro-franc-macon, ils se reconnaitront). Les valeurs françaises et catholiques sont non négociables. 3/ Focaliser sur les musulmans. La plus part d’entre eux ne sont pas responsables de ce chaos social et sont patriotes. 4/ Proposer une sortie de l’euro, sans proposer une alternative économique crédible, exposée par de véritables experts, et non par la présidente du FN. Les Français tiennent à leur épargne, il ne faut pas leur raconter des salades et être concret et crédible quand on parle d’argent. 5/ S’adresser aux jeunes, sur leur avenir, le FN n’a pas proposé grand chose sur ce point, y compris en ce qui concerne l’école, la formation. 6/ Concernant les retraités, aucune communication pour le long terme, pour les retraités, leurs enfants et leurs petits-enfants, on navigue à vue. 7/ Le chomage : aucun plan quinquénal exposé pour que l’état reprenne en main l’économie. Juste des interventions sur tel ou tel piquet de grève "façon mélenchon ou besancenot". Bref, le FN a fait une campagne trop frileuse par rapport à ses engagements, et en face, il y avait la nov-langue, maitresse du baratin, pour faire croire aux gens que tout allait s’arranger. Le FN doit se doter de véritables experts en tout point, et reformer son exécutif. Je vois bien le FN (Front National) devenir le PF (Patriotes Français) et s’allier avec l’Action Française, ainsi que E&R. C’est le moment d’y aller franchement.

     

    Répondre à ce message

    • #1727256
      Le 14 mai à 02:28 par ans a priori
      Vers une recomposition de la droite patriote ?

      100% d’accord, sauf que tu oublies à mon avis un point crucial.
      Ce point, est le "chef" ou l’absence de chef.
      Ce que je veux dire, c’est qu’il faut créer un rassemblement basé uniquement sur un programme, car la tactique ancestrale de l’adversaire est la diabolisation had nominem : "on ne peux pas parler avec untel parce qu’il est antimite/terroriste/homophobe/... ou parce qu’il est en relation avec des personnes qui le sont".
      Sur ce point Melenchon a été habile et a commencé a faire des "ateliers" constitutionnels / programmatique / démocratie-directe
      En plus cette façon de procéder mettrais en lumière de façon simple des experts de chaque domaine ( économie / institution / relations internationales / écologie / ...) qui se révéleraient naturellement pendant le processus de réflexion.
      Arriver avec un programme détaillé, expliqué dans chaque domaine par les experts qui l’ont mis au point est une bonne solution sur tous les points que tu a décrit.
      Le "probleme du chef" (qui se produit au FN) c’est aussi que pour cause d’ego la professionalisation et l’expertise programmatique ne se crée pas.
      Il faut donc s’engager dans un processus de démocratie directe et participative honnetement.
      Bref, il faut arriver à sortir de la "personnalisation" imposé par le systeme, au profit de l’equipe au service des idées

       
    • #1727351
      Le 14 mai à 09:40 par Jean
      Vers une recomposition de la droite patriote ?

      8) qui devrait être en 1) L absence de réelles convictions patriotes chez la grande majorité des français. Et les mentalités on ne les change pas sauf si on s appel l éducation nationale et qu on travail dessus pendant des années.

       
    • #1727690
      Le 14 mai à 18:38 par lephil
      Vers une recomposition de la droite patriote ?

      Tout à fait d’accord mais il faut que ce leader est une vraie culture littéraire et historique à fin de faire vibrer la France éternelle ce qui n’est pas le cas actuellement.

       
  • #1727197
    Le 14 mai à 00:05 par LesClav
    Vers une recomposition de la droite patriote ?

    Monsieur Soral parle souvent d’instinct et il a raison, mon instinct me dit depuis toujours que la "démocratie" le suffrage universel et toutes cette ** n’est qu’une impasse, la France devrait faire ce qu’elle a toujours fait, créer un nouveau système a l’image d’E&R et autres et ce dernier se propagera facilement et rapidement dans le monde a l’image de la panspermie.

    Petite note : je ne suis ni Français ni en France et bon courage a tous.

     

    Répondre à ce message

  • #1727337
    Le 14 mai à 09:01 par lobtu
    Vers une recomposition de la droite patriote ?

    Création du Conseil National de la France Souveraine, qui ne serait pas un parti mais un mouvement regroupant divers partis (futur FN, DLF, etc.) et personnalités (Philipot, Guéno, Dupont -Aignan, etc).. Ce mouvement pourrait donc fédérer les souverainistes adhérant à sa charte........

     

    Répondre à ce message

  • #1727350
    Le 14 mai à 09:36 par bertin
    Vers une recomposition de la droite patriote ?

    Recomposition de la droite patriote ?

    La droite ,la gauche,les patriotes,les progressistes,
    Les libéraux,les dirigistes,les étatistes ,les mondialistes,
    les souverainistes,...on s’y perd derrière ces étiquettes .
    La décomposition est la réalité que nous vivons .
    La recomposition n’est pas d’actualité ,
    et les mots pour en parler n’ont plus de sens commun .
    .

     

    Répondre à ce message

  • #1727367
    Le 14 mai à 10:30 par Vincent
    Vers une recomposition de la droite patriote ?

    Je me suis toujours dit qu’il faudrait un homme ( jeune et dynamique pourquoi pas... ) patriote et qu’il réunissent aussi bien les bourgeois de droite que les ouvriers de gauche. Sans oublier les chrétiens qui souhaiteraient plus de reconnaissance et les musulmans sous le drapeau du front de la foi.
    Avec un FN qui ne se présenterait pas aux présidentielles de 2022, cet homme a toute ses chances.

    Le FN n’est pas apaisant et il restera partisan ( ce qui est bien pour les législative etc mais pas pour être un chef d’état ) et le barrage républicain sera toujours contre lui.

    Reste à savoir si le FN qui nous dit tant qu’il faut se rallier à lui car c’est le seul parti patriote éligible sera capable de se désister et de ne pas se présenter... Je doute fort ;)
    Le FN détruit tous les mouvements patriotes, pour le bien de la France il doit se désister aux présidentielles ( quitte à recevoir un accord pour qu’il soit le seul parti patriote qui se présente aux autres élections ! Comme ça tous les patriote hors FN et les religieux voteront pour le FN aux législatives et là ça rafle la mise ! )

     

    Répondre à ce message

  • #1727368
    Le 14 mai à 10:32 par francky
    Vers une recomposition de la droite patriote ?

    Vous trouverez egalement de vrais patriotes chez les vrais communistes. Il faut faire comme de Gaulle avec le CNR et ne surtout pas se contenter de regrouper "les droites" c est ce que souhaite le systeme.
    Encore une fois c’est l’angle d’attaque de A Soral qui est le bon, pas celui de bvoltaire...

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents