Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Virginie Vota – Banlieues : pourquoi l’État n’agit pas

Pour agir, il faudra aussi mieux désigner les responsables !

« Le problème des banlieues ne pourra jamais être résolu par aucune mesures politiques, puisqu’il n’est qu’une conséquence de l’idéologie mise en place par la gauche depuis plus de 60 ans... Et cette idéologie entrave toute action réellement efficace. »

 

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

57 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #2449045

    Paris VIIIème, pourquoi l’État n’agit pas ?


  • Vous êtes libres d’être des moutons, mais laisser la banlieue rebelle libre même si ce n’est pas par vos standard de liberté....

     

    • "Nos futures montaigne" ce mépris est insupportable et surtout c pas vraiment le chemin de l’ouverture, la reconciliation. Ne vous en déplaise Madame, la jeunesse l’énergie les talents et le futur de la France est en grande partie dans cette jeunesse dont les incendiaires, la racaille et les fauteurs de trouble ne sont qu’une minorité surmédiatisée pour bien effrayer les gens comme vous et diviser, encore diviser...Et puis n’oublions pas que dans tout apache il y a un potentiel d’insoumis et de resistant.... bref, le sujet des banlieues est complexe.
      Mais merci Ziad oui la banlieue "libre et rebelle". Le jour où tous les jeunes et moins jeunes dépolitisés auront une conscience politique le jour où des gens iront rappeler et redire à l’instar de X que le pouvoir craindra toujours plus un rebeu avec une carte de bibliothèque qu’avec un mortier ou un feu d’artifice, et surtout le jour ou cett energie trouvera le point de connection et d’alliance avec la dissidence et la resistance. Ce jour là pire, cauchemar de nos zélites, ce jour là tout peut basculer... ou bien il ne leur restera que montrer leur vrai visage en envoyant l’armée et massacrer tout le monde. Mais Alors on ne jouera olus la farce de la démocratie


    • Bien dit Ziad !!

      eux ce sont des moulins a paroles...


    • Déjà le vrai français ne s’aime pas lui même alors comment voulez vous que le français de papier puisse aimer ses papiers plus que sa tribu sub saharienne....


    • #2449240
      le 29/04/2020 par le Vieux de la Montagne
      Virginie Vota – Banlieues : pourquoi l’État n’agit pas

      Ahahahaha quel manque d’humilité ! La banlieue rebelle qui veut des grosses bagnoles , de la drogue et des putes ?? Comme Macron quoi.....


    • @PE
      Vous souvenez-vs du fils d’un grand fonctionaire africain ? Léo me semble.
      Au lieu de bosser sur des diplômes, il choisi la façilité. Ensuite faudrait aller a son chevet !!!


    • Absolument ! Tenir des propos pareils Juste en regardant la télé c’est un peu du routage de gueule . Certes les banlieues ne sont pas modèle de vertu , mais je vous assure que vous y rencontrerez beaucoup d’avant gardistes ; l’occident a été baigné de part le cinéma entre autres dans la propagande altermondialiste montrant à chaque fois le terroriste arabe méchant, les russes méchants et j’en passe. En banlieue on avait déjà une autre vision ! Et le coup des tours en 2001 tu leur faisais pas à l’envers : j’en ai entendu des putains de théories du complot comme on les appelle aujourd’hui, et ça c’était en banlieue !!!! D’autre part, j’ai pas l’impression que les banlieues sont des zones de non droit et pourtant j’y vis depuis ... euh ma naissance ! Désolée mais oui les flics font des bavures ! Les banlieues le disaient déjà et les GJ l’ont confirmé ! Quand c’est les jeunes de banlieues qui le disaient on les croyaient menteurs ! J’en ai vu des bavures pour rien !
      Bien sûr qu’il y a de la délinquance et qu’il faut l’éradiquer ! Mais depuis quand les bobo s’en soucient ??? Les premières victimes sont les mêmes finalement qui créent cet état d’insécurité ( maman, sœurs, vieux...) ça fait des années que ça existe . Moi je dis le salut passera par les banlieues que vous le vouliez ou non !


    • faire de la motocross et empêcher tout un quartier de dormir avec le son qui ricoche partout c’est être un rebelle ? caillasser les pompiers et les ambulances c’est être un rebelle ? non non c’est être un abruti égoïste et dangereux pour les autres. Une merde à neutraliser d’urgence. on parle de mecs qui ont des casiers long comme le bras. on devrait peut être leur offrir un résumé encadré pour leur 18 ans...
      Je pense que tu n’as pas saisi le message de la video


    • On ne parle pas de liberte là.
      Plutot de respect d’autrui, de savoir vivre, de valeur travail.
      Et effectivement, dans ces banlieues, ils n’ont pas les memes standard que les FDS a moins que bruler des voitures, faire du moto cross la nuit, caillasser les pompiers, tirer des feux d’artifice et dealer du shit, ca ne soit ca la vraie liberté.
      Qui disait : " le travail rend libre" déjà ?


    • Réponse à Fabien
      effectivement ce n’est pas les mêmes valeurs comme abandonner son père ou sa mère en ehpad, être pour le gender, pour le mariage pour tous, être pro lgbtiste, et j’en passe. Entièrement d’accord avec toi ! Ils ont encore du boulot à faire avant d’en arriver là .
      sérieusement parlant, évite les généralités et ne prends pas pour argent comptant ce qu’une minorité fait ; j’éviterai dès lors de prendre pour argent comptant La décadence de la France.
      la majorité subit la minorité dans les deux côtés


    • #2449916
      le 29/04/2020 par le Vieux de la Montagne
      Virginie Vota – Banlieues : pourquoi l’État n’agit pas

      @ sassou
      oui c’est bien de ne pas mettre tout le monde dans le même sac, vous avez raison.
      Par contre quand le premier commentaire dit " Vous êtes libres d’être des moutons, mais laisser la banlieue rebelle libre même si ce n’est pas par vos standard de liberté...."
      ça vous dérange beaucoup moins qu’on mette tous les français dans le même sac des "moutons" et tout le reste des banlieues dans celui des "rebelles " !
      C’est quand même marrant qu’on demande toujours aux même de ne pas faire d’amalgame pendant qu’on en fait sur les batbous "moutons"....ces mêmes moutons qu’on traite aux LBD pendant qu’on traite les "rebelles" dans le sens du poil en demandant aux policiers la plus grande mansuétude.
      Bref toujours marrant de voir nos banlieusard traiter les français de moutons alors qu’aucun n’a participer aux Gilets Jaunes......toujours 2 poids, 2 mesures chez vous hein....


    • #2450161

      @sassou la décadence de la France hors de Paris c’est un mythe,les Anglo-Saxons,les Arabes du Golfe et même certains Maghrébins ou vos élites africaines sont bien plus décadents que nous !!!
      Tu parles du LGBT comme si il n’y avait pas de gays.de bi,de travs chez la diversité mais il y en a autant qu’ailleurs et bien plus que chez le campagnard ou le français des villes moyennes de Province,qui en règle général ne mets pas non plus ses parents en EHPAD quand il a les moyens de les garder chez-lui ou s’en occuper...
      En fait tu es dans le mauvais cliché car tu confonds français et bobos parisiens,sors un peu de Paris ou des dix plus grandes villes de France et tu verras mieux la réalité du terrrain...
      De plus pour être décadent il faut être passé par la civilisation car il est impossible de passer directement de la sauvagerie à la décadence.
      J’ai grandi en cité et quand tu vois la racaille de banlieue avec 800 mots de vocabulaire,leurs accoutrements ridicules,leur rap de primitifs,et leur rêve de devenir le petit scarface du quartier,franchement tu te dis : "c’est quoi ces gugusses et si c’est eux ou leurs gosses qui doivent demain me payer ma retraite j’ai du souci à me faire" !!
      Je ne dis pas qu’il.n’y a que de la racaille en banlieue mais elle pourrit la vie des autres,des "normaux",ceux qui bossent et ne rêvent que de se casser ailleurs ou acheter dans une résidence pavillionnaire dès qu’ils auront trois sous de coté...
      Et quand les gens vous font remarquer que vous ne vivez pas comme nous c’est juste la vérité vu que chaque nouvelle génération issus de l’immigration extra-européenne né sur le sol français diverge de plus en plus de nos codes culturels et de notre mentalité au lieu de s’assimiler...
      J’ai connu les beurs des années 80 et comparés à vous c’était presque des français de souche !!!
      Si vous étiez cohérents avec vous-mêmes et non calculateurs vous profiteriez de cet envie de retour aux racines pour réémigrer au pays de vos ancêtres sauf que vous aimez trop le confort matérialiste et les avancées sociales de cette société occidentale pour repartir vivre dans le tiers-monde qu’on quitté vos parents ou vos grands-parents...
      A un moment donné il faudra choisir : jouer le jeu de la parfaite intégration ou repartir.
      De toute façon avec la crise économique qu’on va connaitre d’ici peu les aides et prestations sociales vont chûter et rendre la France bien moins attractive pour l’immigration comme pour les français de papiers des cités.


  • C’est toujours un grand moment d’entendre Castaner débiter ses mensonges, avec une parfait accent de sincérité.
    Que du grand guignol.


  • C’est clair c’est net. Le gauchisme tue la France un peu plus chaque jour.

     

    • C’est quoi le gauchisme au juste ? Je te rappelle que sous Staline, tout fonctionnait parfaitement ! Ni prostitution, ni drogue, ni chômage, ni racaille ...


    • #2449825

      La Russie de Staline était la pire dictature ayant jamais existé après celle de Pol-Pot il y a eu jusqu’à dix millions de déportés dans les goulags sous Staline !!
      Les Russes du quotidien vivaient la peur au ventre et n’osaient même pas dire ce qu’ils pensaient du régime et du parti à leurs voisins voire à leurs propres familles.
      Sur une simple dénonciation anonyme,la moitié du temps en plus bidon car motivée par la haine ou la jalousie,n’importe qui pouvait se retrouver pour dix ou vingt ans au Goulag,sans compter ceux qui succombaient sous les coups,le froid ou les privations après quelques semaines passées dans les sous-sols de la Loubianka !!
      Quand aux putes et à la drogue il.y en avait mais c’était reservé aux apparatchiks du parti...
      Dans les prisons et les goulags c’est les prisonniers de droit commun qui faisait souvent respecter la discipline par la violence,le vol et l’intimidation en échange de réductions de peines conséquentes !!
      Et oui les criminels et la racaille servaient de kapos ou d’hommes de main à la mafia du parti.
      Comment peut-on au XXIe siècle être encore intoxiqué par une idéologie qui a fait en moins d’un siècl
      120 000000 de victimes innocentes ??
      Lis Soljenytsine ou Sakharov ça t’instruiras sur la période !!


  • Je ne vis pas à Neuilly-sur-Seine ou dans le marais.
    Au quotidien, mon problème n’est pas la communauté de lumière, même si elle a fait assassiner jfk et baisser le pouvoir d’achat dont certains goys profitent également. C’est un rapport de classe. Les chinois précaires je ne les vois pas, c’est comme les polonais, ils bossent. Donc je trouve qu’elle désigne bien les vrais responsables. Encore une fois, même si Jean-Pierre Foucault est d’obédience douteuse et que Bob Marley est d’origine syrienne ! Non vraiment les gars, on ne doit pas vivre dans les mêmes quartiers. C’est peut-être de vivre dans ces quartiers dans les années 90 que vous est venu cet engouement pour le showbiz et la pub ? Super vidéo, les responsables sont désignés.

     

    • Oui, elle parle clairement : une minorité (qui finit par faire du monde) d’emmerdeurs, qui fout la merde à cause d’une certaine classe politique et qui peut continuer comme ça à cause des mêmes. Mais ces mêmes ne sont pas si bien désignés. Si vous lisez les articles d’E&R, vous savez de qui il s’agit. Personne ne dit que les racailles ne sont pas un gros problème, et certainement personne ici à E&R. Et tout le monde est d’accord pour dire qu’il ne faut pas se contenter de traiter le symptôme. Elle dit ça clairement, mais ne nomme pas précisément les vrais responsables. Pas difficile à comprendre quand même.


  • Pour faire court et éviter de répéter ce que tout le monde sait ici, le pays est physiquement occupé depuis 1940 par les anglo-saxons. Mais depuis la guerre de cent ans, il a toujours été largement dominé par eux, leur rôle dans la tragédie de 1789 par l’influence des loges n’est plus à démontrer ici. Voir d’où provient la pourriture des "lumières" déjà : Locke l’esclavagiste, l’anglophile Voltaire etc Les immigrés sont la partie visible de cette armée : intouchables, commettant les pires crimes et délits, ils sont dirigés par un pouvoir sans partage contrôlé depuis 1958 par le pentagone qui vise à ridiculiser sa colonie.
    Ceci pour élargir le débat. La sanction n’existe ni pour le général ni pour l’homme de troupe, pour le bourgeois ou son tueur à gages, les parasites ne sont jamais condamnés nulle part.


  • #2449086
    le 28/04/2020 par police divise gardiens du pouvoir
    Virginie Vota – Banlieues : pourquoi l’État n’agit pas

    la cause principal est de diviser encore plus la population en créant un sentiment d’injustice et une jalousie des personnes hors banlieues .
    ou pour arréter de tourner autour du pot , renforcer le ressentiment des gens qui se font actuellement récupérer par le sionisme rn.


  • Cela fait plus de 40 ans que ce cirque dure .Parce que la question qu’il faut se poser,c’est qui a fait entrer et parquer ces personnes venues de l’Afrique du nord dans des barres d’immeubles avec le regroupement familial .Au lieu de dire comme Gérard Colomb :"des personnes en marge de la république " dont il est aussi complice .Qu’il le veuille ou non .
    Il est vrai que le seul qui a toujours défendu bec et ongles contre cette invasion est JMLP depuis 1988, mais il a été mis au rancart parce que raciste disait -ils tous, bien sûr, avec l’aide du tandem, le collectionneur de montre Dray et son acolyte Désire "touche pas à mon pote" .On ne les entend plus, parce qu’ils ont fait le boulot, alors on les met sur l’étagère
    Et aujourd’hui le cinéma dure encore et ces gouvernements successifs arrivent à toujours trouver des excuses, bien que le département du 93 fasse partie des départements les plus riches des départements de la région parisienne par son PIB .Le trafique ça rapporte .Et les puissances d’argent , ça aide aussi .Ils peuvent vivre en autarcie pendant un confinement, ce n’est pas bien grave .Par contre ce sont les personnes qui bossent tous les jours et qui vivent dans ces quartiers qui souffrent le plus . Mais ceux-là , le gouvernement s’en tape..


  • L’Etat n’agit pas parce que , cervelle de moineau, il est dans son intérêt d’horizontaliser les luttes et de compter, bientôt, l’économie de la drogue dans le PIB...

     

    • "Cervelle de moineau", la légendaire classe du King... La demoiselle l’a bien compris, elle le dénonce (pour la énième fois) et pas seulement en jouant les durs dans l’anonymat sur des blogues.


    • Ça faisait longtemps ! Faut relativiser, il y a du positif. Dans la cervelle de moineau, il y a tout de même une cervelle même si elle est de moineau. On ne peut en dire autant de la cervelle de king où l’on ne trouve ni cervelle ni king. À ce niveau, on est dans l’antiphrase. On croirait voir un nain de jardin qui s’essaye à regarder tout le monde de haut. Et il se ballade partout, comme dans Amélie Poulain. Il ne manque plus que les popcorns.


  • on est en dictature et au lieu de soutenir les banlieues qui se rebellent vous vous en plaignez ? incroyable ! Je sais pas si vous vous rendez compte de ce qui va se passer ?!

     

    • @Gabriel

      Il n’y a aucun rebelle en banlieue.
      Leur prophète se nomme Scarface. Leur Dieu c’est le veau d’or.


    • Ezra merci pour ce message de réconciliation, on sent que la banlieue vous la connaissez bien, on sent votre grande connaissance de la vie en banlieue et de ses gens, vous êtes certainement bien au delà de l’adoration du veau d’or c’est certain , que dis-je, bien au delà de toute l’humanité, je pense qu’il faudrait vous rendre un culte pour votre si subtile compréhension de tout ceux qui ne vivent pas auprès des riches seigneurs bien pensant. Vous devriez même rajouter ’"mort aux lépreux des banlieues" .


    • Soutenir les pires racailles impliquées dans des extorsions , kidnapings , sequestrations , des meutres , des trafics de stupéfiants à grande échelle , des auteurs d agréssions gratuites ( 3000 par jour depuis l ère jospin ) ou crapuleuses , de crimes accompagnés d actes de torture ou barbarie et puis quoi encore ...
      Là tu mélanges tout mon gars !!! ou t es totalement ignorant sur le sujet et c est grave ou tu pratiques le sophisme et c est encore plus grave !!!
      Ce ne sont pas des rébellions ou luttes à caractère sociale ou politique ! ce sont des raclures qui exercent des tentatives d intimidation voire de meurtres sur agents de l Etat pour devenir les petits potentats de leur zone urbaine et faitre prospèrer leurs trafics en tous genres sans rien foutre !!!
      Les frontières de nos voisins étant fermées pour une fois depuis 1986 ( pas les notres evidemment le contraire serait t étonnant ) les stupéfiants et armes de guerre n arrivent plus à destination comme à l accoutumée , voilà le vrai motif de ce début d embrasement de banlieues ( ils se foutent bien du virus et du régime carcéral imposé à la France par castagnette mais pas des conséquences )
      Les actes de ces goupes criminels commis dans un contexte de circonstances exceptionnelles ( pèriode de pandémie ) devraient etre considérés comme des tentatives de déstabilisation de l Etat ( dans un Etat normal qui fonctionne normalement ) et réprimés le + durement possible et sans pitié ( car on ne s adresse pas là à des travailleurs ou des opposant politiques mais au syndicat du crime qui veut exercer la terreur sur son secteur et faire secession du reste du territoire national )


  • Il ne faut pas chercher midi à quatorze heures. Le gouvernement n’agit pas car il a peur d’une escalade qui fasse boule de neige. Que les zonards de cités brûlent quelques voitures, écoles...dans leur espace "vital" pour faire mumuse cela ne dérange en rien le gouvernement qui pour le rappel est entrain d’anéantir un pays entier ! En revanche ce qui l’inquiète c’est que les de souche se mettent aussi en colère et commencent à descendre dans les rues pour en découdre.
    L’Etat pourrait gérer et éteindre un embrasement des cités mais pendant qu’il le ferait les forces de l’ordre seraient contraintes de céder du terrain sur le reste du territoire...enfin bref dans le contexte actuel explosif le gouvernement utilise une stratégie réfléchie pour gérer ce chahut dans les cités. Cette stratégie de gestion n’a rien à voir avec le gauchisme...
    Et entre parenthèses bien entendu que les problèmes des cités ne pourront être résolus que par des décisions politiques intelligentes ! La situation actuelle est le résultat d’une politique, son inversement se fera par l’application d’une autre politique. Une idéologie, qui plus est dysfonctionnelle, se remplace par une autre idéologie, or cela se fait par des choix politiques qui se matérialisent en actions concrètes. La politique ce n’est pas que du blabla dans un hémicycle, cela s’inscrit aussi dans le réel ! La situation actuelle est le résultat d’une politique, la résolution du problème se fera par l’application d’une autre politique.


  • « Le problème des banlieues, une conséquence de l’idéologie mise en place par la gauche depuis plus de 60 ans » ?
    Hein ? Je ne savais pas que la Mite et Hollande avait régné sans partage depuis. Je dois être un peu comme la Belle au Bois Dormant qui s’est endormie quand le PCF chassait les immigrés à Vitry et Montigny les Cormeilles en 1980, suite au regroupement familial initié sous Giscard pour faire plaisir à Bouygues et au patronat.

     

  • En filigrane de cette vidéo c’est que les banlieues islamisées profitent du coronavirus pour faire sécession. C’est le début du scénario à la "Mad Max" qui commence et qui va s’amplifier (si l’Etat ou les citoyens ne font rien), c’est à dire la guerre civile ehtno-religieuse dans laquelle les français vont se faire égorger sur place et devenir minoritaire par nettoyage ethnique (comme au Kosovo avec les Serbes) car sans arme (matérielle et mentale). Merci qui !?

     

    • #2449507

      laissez l’islam en dehors de ca svp. je ne vois pas en quoi il est "islamique" de faire des roues arrière à 3h du matin, brûler des feux rouges ou des bagnoles.. qui plus est en pleine période de Ramadan. cessez de jouer à l’islamologue 2.0 !

      ces petits cons sont des délinquants, la police doit sévir : les arrêter, les ficher, les condamner à des peines exemplaires, pas les relâcher !! ils sont une minorité, avec de la volonté, un couvre feu et une bonne communication médiatique, en 2 semaines c’est plié.

      un état qui en impose comme en Russie ou en Biélorussie, les gens filent droit et ne s’amusent pas à titiller la police ! c’est ce qu’il nous faut.


    • @lecteur soralien : "la police doit sévir : les arrêter, les ficher, les condamner à des peines exemplaires, pas les relâcher !!"

      la police les arrête, ils sont déjà fichés à de multiples reprises et ce n’est pas la police qui les remet dehors car elle n’en n’a tout simplement pas le pouvoir et ça n’est pas dans ses prérogatives !!

      rassurez moi vous n’êtes pas français et ne vivez pas en France pour dire des bêtises pareilles ?


  • libres et rebelles ?laissez-moi rire !ce sont des laissés-pour-compte,des nullités ,ils ne savent qu’exprimer des griefs,se poser en victimes.revenez donc à vos racines,bien souvent en Afrique,on verra bien ce que vous ferez,et vous verrez aussi comment dans vos pays d’origine les racailles sont traitées !on devrait importer des flics gabonais ou marocains pour se charger de rétablir l’ordre dans nos banlieues.


  • #2449275

    Vota, est ce un patronyme français ? Je connais les banlieues parisiennes comme ma poche. La racaille des quartiers existe, mais lui attribuer un si grand rôle néfaste á caractère apocalyptique me semble d’une exagération exorbitante. La vie des quartiers excentrés n’est pas une sinécure et le coût de la vie y est abusivement majoré. Si on y ajoute le fonctionnement en dégradé des services publics, écoles comprises, et le surcoût des transports publics, des assurances, des charges HLM (semi privés) et l’absence de perspective d’avenir, l’enfer du décor déconfiné nous ramène á une réalité moins prosaïque que celle jetée habituellement en pâture par les médias dominants auxquels la présente narratrice apporte son concours. L’absence concrète de droit est un privilège subi qui relève de !’arbitraire du Prince. Et le Prince ne vit pas en banlieue.

     

    • Les premiers responsables de la dégradation des services publics dans les zones de non-droit sont les racailles. Les infrastructures de beaucoup de ces quartiers feraient pâlir de jalousie certains déserts ruraux. La dégradation quotidienne qui s’y installe a souvent pour origine le je-m’en-foutisme de ceux qui y vivent et se tamponnent des simples règles de savoir-vivre. La saleté et les dépôts sauvages aux pieds des immeubles ne sont pas un phénomène spontané. A un moment de ma vie, faute de trouver mieux, j’ai distribué les annuaires téléphoniques à domicile et des prospectus publicitaires à la con dans les boites à lettres. La propreté des cages d’escaliers des HLM était inversement proportionnelle à la fréquence des noms d’origines maghrébines et africaines inscrits sur les portes. Ceux qui ne posent pas de problèmes vivent un véritable enfer et sont les premiers à appeler de leurs voeux un rétablissement de l’autorité de l’état dans leurs quartiers. Je parle de ce que je connais et tant pis si ceux qui vivent hors du monde ou font semblant de l’ignorer pour les raisons qui sont les leurs poussent des hauts cris.


    • Quant à la pique assassine sur le nom de Mlle Vota, je la trouve particulièrement mesquine mais s’il faut s’engager sur ce terrain, je me permets cette remarque : lorsque les grands ensembles ont été construits, ils étaient habités par un prolétariat gaulois ou d’origine européenne (j’en sais quelque chose) et la vie y était très supportable. Les riverains plus exotiques étaient minoritaires et une certaine convivialité régnait. Même si comme partout certains gamins n’étaient pas des saints du moins les parents tenaient leurs rejetons et au besoin les dressaient à coups de pompes dans le cul et ne les victimisaient pas. Au fur et à mesure que les maghrébins et les africains ont occupé les lieux, la situation n’a fait que se dégrader.


    • L’éternelle culture de l’excuse serinée depuis plus de 35 ans par la gauche des quartiers protégés,mais plus personne n’y croit mon pôvre Aymard.


  • « veritas liberabit vos... »


  • #2449381

    Les gauchistes factophobiques et les femmes laides qui voient dans l’immigration de mâles jeunes et en bonne santé une opportunité de sortir de leur isolement sexuel sont certes favorables à l’immigration. Le patronat a été favorable à l’immigration dans les années 60, quand il y avait pénurie de main-d’œuvre, les socialistes y ont vu un gisement de voix, mais l’Etat profond, qui décide de tout, poursuit un autre agenda. La meilleure preuve en est que cette politique immigrationniste est poursuivie dans tout l’Occident. Le simple fait qu’on accepte prioritairement l’immigration non qualifiée et qu’on freine l’immigration qualifiée prouve qu’en réalité, on souhaite une immigration à problèmes. Quel intérêt pour l’Etat profond de favoriser une submersion de l’Occident par des hordes de bandits du désert ? Réponse : faire flamber les sentiments racistes, mettre en danger la population autochtone, de telle sorte qu’elle accepte une forme de dictature biologique visant à améliorer artificiellement le pool génétique des populations occidentales, par exemple en imposant le clonage reproductif de masse dès que la technique sera bien maîtrisée. En effet, l’Etat profond s’est rendu compte que l’immense majorité des gens ne sont pas suffisamment équipés intellectuellement pour vivre en harmonie avec l’Intelligence Artificielle. Le risque étant alors que l’IA remplace progressivement une humanité intellectuellement déficiente. Nous voyons donc que l’Etat profond agit au mieux de l’intérêt supérieur de l’humanité. L’Etat profond poursuit un objectif fondamental : l’amélioration de la génétique humaine de façon à permettre à l’homme d’atteindre un QI indispensable à la maîtrise de l’IA. La seule façon pour l’homme de maîtriser l’IA repose sur sa capacité à fusionner les intelligences individuelles en une intelligence collective, chose très laborieuse actuellement en raison de la faiblesse de l’intelligence humaine individuelle, faiblesse qui interdit aux hommes de partager en confiance leurs expériences personnelles au niveau collectif. En effet, l’humain n’a pas vraiment confiance dans le jugement ou le témoignage d’autrui, non parce qu’il doute de sa sincérité de son témoignage ou de son analyse, mais parce qu’il doutent de la validité de l’expérience extérieure à lui-même sauf si elle provient d’une autorité ou du grand nombre, ce qui réduit l’aptitude de l’homme à enrichir sa propre expérience de celle d’autrui.

     

    • #2449806

      Mon QI est largement supérieur à la moyenne française mais leur IA qui gèrerait nos vies au détriment de nos libertés,de notre libre arbitre et du peu qui reste de notre vie privée je n’en veux pas ;je préférerais encore retourner au Néolithique inférieur voire aux cités lacustres !!!
      J’ai lu assez de bouquins de K-Dick et Asimov pour comprendre que leur culte de l’IA est avant tout un instrument de contŕôle et de domination des masses et je ne veux pas vivre demain dans un monde hybride entre 1984 de Orwell et "Le meilleur des mondes" d’Huxley !!!
      Je ne veux pas devenir un robot,un cyborg,une merdouille augmenté ou le clown de mon clone !!!
      Leur homme nouveau qui n’aura plus rien d’humain et sera dans 99% des cas programmé dès la couveuse puis la cuve pour obéir à ces maîtres (parce que c’est comme ça que ça va finir !!).
      Un simplet ou un bourrin illettré qui casse des antennes 5G dans les faubourgs de Londres ou Shangaï a pour moi cent fois plus de valeur humaine qu’un crétin de scientifique en train d’expérimenter la technologie qui nous enchaînera (presque tous) demain en croyant souvent en plus,avec la confondante naïveté d’un gamin de 13 ans qu’il oeuvre pour le bien de l’humanité alors qu’il n’est lui même qu’un clébard du système,de l’OMS ou des fondations des multinationales qui le financent.
      Les nazis étaient progressistes,c’était même une de leur caractéristiques premières,les soviétiques aussi mais la shlague,les camps et le flicage perpétuel non merci !!
      La pire chose qui pourrait nous arriver en France c’est un état totalitaire justifié par les idéologies écologistes et scientistes et en on prend vraiment le chemin.


  • L’économie de ces bandes repose sur la drogue. Avec la fermeture des frontières, la drogue ne rentre plus, ne circule plus et les stocks s’épuisent. Là, je pousse un cri d’alarme : mais que fait Castaner pour les approvisionner et continuer d’acheter ainsi la paix sociale ?


  • #2449398

    Les Romains faisaient déjà la même chose , ils entretenaient des hordes de racailles qu’ils lâchaient sur le peuple au cas ou celui-ci oserait ce rebeller ...

     

    • #2449496
      le 29/04/2020 par vandie sabaoui de Roubaix
      Virginie Vota – Banlieues : pourquoi l’État n’agit pas

      cela a toujours été dans les us et coutumes de ces gouvernements
      chaque gouvernement a embauché et entretenu des voyous, des crapules,
      des criminels pour faires les sales et basses besognes !
      assassinats politiques, meurtres de figures syndicales,
      narcotrafics en mèche avec les barons de la drogue pour inonder le marché et le deal !
      manipulations de gangs de braqueurs de banques et de fourgons à leurs profits ...etc...


    • #2449503

      avez vous remarqué comme "ces gens là" sont agressifs à dix contre un et regardent ferme leurs babouches dès qu’ils sont à 5 contre un ? Ils deviennent transparents quand ils sont seuls.

      Jusqu’à présent le gouvernement s’arrogeait le droit de la violence légitime.

      Ce droit là disparait, reviendra le temps des milices locales, quand dans un immeuble il y a 10 personnes qui en font chier 1000, il suffit de trouver 3 ou 4 hommes qui se lèvent pour faire le ménage.

      Ayez la Foi


    • #2449804
      le 29/04/2020 par Patrick H dit le "’grand blond"’
      Virginie Vota – Banlieues : pourquoi l’État n’agit pas

      @vandie saboui de Roubaix

      tout comme l’affaire des tueurs du Brabant en Belgique dans les années 80
      qui ont été manipulés par un gouvernement occulte et parallèle
      pour semer un climat délétère et de terreur parmi la population
      ainsi que pour faire diversion ... dans un écran de fumée pour protéger
      les réseaux pédo-satanistes maçonniques de Belgique et d’Europe !
      et qui d’ailleurs tous les auteurs n’ont jamais été démasqués ni arrêtés
      et pour cause : tous ces réseaux pédo-satanistes avaient pour membres
      des élites et des grands pontes de la finance ainsi que des sommités politiques !


  • #2449705

    Les banlieues rebelles ? Ou plutôt bien dressée à ne rien respecter ?

    Banlieues rebelles... Ils réclament que des putes et de l’oseille. Tous ces rappeurs, faudrait que quelqu’un leur demande leur avis sur la Palestine en direct chez Hanouna pour voir la vitesse à laquelle ils se soumettent.


  • #2449823
    le 29/04/2020 par fils de France mais pas fils de pute
    Virginie Vota – Banlieues : pourquoi l’État n’agit pas

    Aujourd’hui que je vis à la campagne, comme je regrette ma vie en banlieue, toutes les rivières et les montagnes de France ne suffiront jamais à se sentir bien au milieu des français, pourtant de la même couleur de peau que soi même... Si j’avais l’opportunité j’échangerai direct ma place à la campagne pour une place en Seine Saint Denis, même si je dois perdre 40 m2 habitable et la rivière d’eau pure qui coule devant chez moi. La réalité de l’expérience c’est pas des fantasmes. Je préfère vivre entouré de gens qui me respectent même si ils ont pas les même traditions que mes ailleux plutôt qu’entouré de gens qui te toisent et ne t’inviteront jamais à leur tables à moins que tu sois suffisamment haut placé, que tu es suffisamment de terres cultivables, ou bien que tu sois suffisamment proche du pouvoir en place... C’est ça hymne de nos campagnes, rien d’autre.

     

    • La vie à la campagne est trop souvent idéalisée par les citadins. Il n’est forcément aisé d’y faire son trou d’autant que l’image des gens des villes y est fréquemment déplorable à tord ou à raison. La méfiance ville-campagne n’est pas nouvelle.


    • Ça dépend quelle ville et quelle campagne hein.
      L’erreur c’est de parler de « la ville » comme si toutes les villes se valaient et de « la campagne » comme si c’était pareil pour les villages. J’ai grandi dans un petit village marnais où il faisait bon vivre et où j’avais des tas d’amis, je vis actuellement dans un village alsacien où les gens sont un peu plus en clin à regarder en biais les nouveaux arrivants. Y a pas de règles.


    • vous êtes là à faire des comparaisons malsaines entre nos villages de France
      tout en dénigrant nos campagnards de la France profonde !
      mais c’est idem sinon bien pire en zones urbaines
      dans ces cités qui sont sous dictats des narcotrafiquants
      et ou ce sont les dealers et les trafiquants de drogues
      qui filtrent les entrées dans les halls d’immeubles
      et font le contrôle d’identité en matant chaque nouveau arrivant
      en le scrutant de la tête aux pieds !


    • @ K.Moufli
      Il n’est pas question de dénigrer mais d’avoir une juste vision des choses.


    • #2450729

      @fils de France mais pas fils de pute
      (rien qu’avec un pseudo pareil, on a pigé le petit bonhomme)
      Super... bien casse’toi pauvre con, ça fera un parigot de moins dans nos campagnes
      Ici c’est toi même ,qui nous dénigre, là, avec ton commentaire
      Ils t’ont bien analysé, et ils se sont dit :
      On va pas inviter a notre table, le premier con fini, qui crache sur les ruraux, le jour ou il tournera ça veste
      Un agriculteur de Midi-Pyrénées


    • #2450867

      ROSSEL t’as vraiment une drôle de vision juste des choses

      un peu comme ce Cyclope qui de son Œil Maçonnique
      observe le monde tourner à l’envers !


  • #2450027

    Le sujet des banlieues est complexe. Son analyse est bien trop généraliste mais bon elle a le mérite de l’avoir faite.
    La banlieue c’est loin d’être un tout, ce n’est pas une entité unique. Le sujet est passionnant et complexe à la fois. On y trouve entre autre différentes communautés avec des pensées et des codes différents :
    - traficants de drogue qui ne vivent pas en banlieue mais rattonent en banlieue ils y emploi la majorité de leur salariés ( les racailles qu’on voit et entend H24) . Traficants d’armes idem
    - politiques corrompus font leur oseille en banlieue les financements étatiques n’arrivent jamais à destination
    - blanchiment d’argent en banlieue
    - fanatisme religieux et recrutement
    - classe prolétaire et pauvre, musulman du quotidien, apolitiques ( ceux qu’on entend jamais )
    - insoumis à l’empire et testostérone ultra politisés
    Ce sont les grandes catégories. Il est donc compliqué aujourd’hui de réduire le problème à une désertification de la république dans ces territoires. Nous avons laissé se gangrener le problème dont les ramifications nous dépassent.


Commentaires suivants