Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Banlieues, deal, gauche : Didier Daeninckx découvre la lucidité à 70 ans

Le dernier soldat de l’antifascisme bidon

Tout le monde connaît l’histoire de ces soldats japonais perdus sur des îles aux jungles profondes, qui se sont battus contre un ennemi imaginaire jusque dans les années 50, voire 70, des soldats cachés, vivant comme des animaux, qui avaient juste loupé le train de la fin du conflit mondial.

 

 

Didier Daeninckx, lui, a loupé le train de la lucidité sur les banlieues mais il vient de l’attraper, comme un mauvais virus, à 70 ans. Cinquante ans de luttes sociales et de délations antifascistes pour en arriver là, à comprendre qu’il s’était fait flouer par la gauche de pouvoir, et qu’il a aussi par la même occasion floué ses lecteurs... Bienvenue dans les affres gauchistes de la défaite idéologique.

Sur son visage atterré, on lit la défaite. La défaite d’une idéologie, celle qui refusait toute critique sur les jeunes racisés (on ne disait pas comme ça dans les années 80) du 9-3 et qui surchargeait de maux les vilains Blancs, ces white trash à la française, dans ses romans pour cervelles molles. Soixante-dix ans passés dans cette banlieue – rouge – pour se rendre compte qu’il a vécu sur une illusion et raconté des craques à ses fans, qui croyaient à la révolution, à l’immigration magnifique opposée au fascisme incarné par le FN….

 

Floué par sa propre idéologie !

Pseudo-communiste qui n’était qu’un délateur gauchiste, surnommé justement Didier Dénonce (par Besson de L’Idiot international). Dans ses yeux on lit une joie de vivre, un amour des autres, les valeurs chrétiennes... L’activiste s’est précipité au milieu des années 90 dans les colonnes du Monde pour dénoncer le « complot rouge-brun », un texte soufflé par ses maîtres, ceux qui se cachent dans l’ombre et font faire le sale boulot aux proxies.

Avant, on disait les « idiots utiles » du Capital, maintenant ce sont les collabos du pouvoir profond. Triste lucidité, qui vient tardivement, alors que tout le monde pouvait voir le merdier, et que les plus courageux désignaient les organisateurs du merdier. Non, Didier était le seul à trouver ça génial. Et la faute du bordel, au fait ? Eh bien c’était les fascistes, des fascistes qu’il rêvait d’affronter sur son char qui tirait des obus de pétales de roses et d’illusions infantiles… Le gauchisme est vraiment une maladie infantile.

Les fachos, comme les nomment ses amis gauchistes, les Dupont Lajoie, se sont barrés depuis longtemps, car eux se prenaient la drogue, la violence, la misère et le racisme anti-Français en pleine gueule. Ceux qui sont restés, les petites vieilles, les veuves des ouvriers communistes ? Dieu ait leur âme, même si elles n’y croient pas.

 

L’axe rouge-rose

« On s’aperçoit des conséquences, c’est-à-dire des trafiquants de drogue qui sont promus à la direction de services municipaux et on voit ce genre de choses, un communautarisme où une liste choisie par la mosquée va avoir trois personnes qui vont être placées en tant que maires adjoints et ça, toutes ces choses-là, tous ces accommodements avec les voyous et avec des puissances spirituelles, ça a des conséquences et les conséquences on les voit dans les mois qui suivent. »

Les voyous sur lesquels les gauchistes comptaient pour contrer la montée du FN dans ces terres rouges, des voyous qui ont été choyés, élevés, biberonnés par une gauche dont Daeninckx fit la promotion, une gauche SOS Racisme qui avait tant besoin de ces voix, et de l’argent du deal aussi... Tragique erreur historique ! Maintenant, cette gauche est en lambeaux, et le visage de Daeninckx porte les stigmates de la défaite.

 

Pleurniche tardive

Daeninckx  : « Mon grand-père a été déserteur pendant la guerre de 14-18 et tout, il est resté avec des faux papiers qui lui ont été donnés par un de ses copains d’Aubervilliers qui s’appelait Cadeau et il avait... »
France Inter : « Et votre arrière-grand-père aussi qui avait déserté l’armée belge, c’est de famille ! »

Et ce gauchiste, qui s’est battu toute sa vie pour l’immigration et les immigrés, se retrouve devant une communautarisation et une islamisation de sa ville (Aubervilliers) qu’il dénonce aujourd’hui. Eh oui Didier, tes gentils immigrés ne sont pas forcément devenus des bons gauchistes, ta gauche et tes illusions, ils n’en ont rien à foutre.
Le lobby sioniste s’est servi de toi pour briser le nationalisme français, sur lequel tu as logiquement craché toute ta vie, et maintenant c’est toi qui te fais éjecter de ta propre ville par les créatures que tu as défendues. Et le lobby n’en a rien à foutre de toi. À la poubelle (de l’Histoire), comme toujours, les collabos !

« Y a quelque chose qui me heurte au plus profond, c’est-à-dire que abandonner ce territoire, c’est parce qu’il est entre les mains de gens qui ont cette violence dans l’énoncé. »

À ne pas manquer, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

72 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • La désertion.
    Ancrée génétiquement ne peut insuffler une pensée patriote.
    Elle engendre la lâcheté,la compromission,la dénonciation,la collaboration,et pour finir la déculottée...
    Elle crée une fausse logique:celle de l’excuse...
    Comme tous ces êtres qui viennent chez nous prétextant que leur pays est en guerre,au lieu de le défendre...

     

    • Croyez bien que l’intention des déserteurs des combats de 14-18 n’étaient pas de "collaborer" avec les gens de l’arrière, au contraire...


    • exactement ami, des déserteurs et rien d’autre.


    • @le glauque
      Simple question, combien de guerres avez vous vécues ?
      Immigration musulmane dont je suis un descendant n’a pas pour signification ou synonyme racaille ou voyous, qu’on se le dise en préambule si on veut discuter, ou simplement débattre pour l’intérêt de ce pays.
      La racaille, les voyous, clandestins existent..., sauf que j’ai l’impression depuis un moment que ce n’est plus eux qui posent problème, va falloir désormais clarifier les discours et de toutes parts.


    • Les déserteurs de 14-18 étaient des hommes lucides qui savaient qu’ils n’ allaient jamais revoir leur famille et qu’ils allaient mourir pour une guerre stupide.

      J’ai découvert il y a quelques années que mon arrière grand-père avait en fait déserté. Son corps avait été retrouvé très loin de son régiment basé dans l’est, congelé par le froid, seul au lilieu des bois. Il avait écrit a mon arrière grand-mère qu’il avait eu une permissiob de rentrer. Mais après vérification, ce n’était pas vrai. Tout ça ne s’est jamais dit dans la famille par honte. Il a eu les honneurs d’un hero de guerre avec une tombe a Verdun.

      Il etait fermier et mon arriere grand-mère avait 13 enfants avec un 14ème en route. Il voulait juste être la pour subvenir aux beaoins de sa famille.

      Cet arrière grand-père n’était pas un lâche ou antipatriote, il etait juste un homme tiraillé par ses priorités d’homme.


    • @Pitchou je comprends bien ce que tu veux dire mais à un moment il faut aussi arrêter le déni et constater les faits. Il suffit de regarder les faits divers, les incivilités, agressions, les fameux « pour un regard » en sortie de boîte où le fameux « pour une cigarette » à 4 contre 1 dans la rue. Les types qui font les cons en roue arrière sur des scooters, qui dealent, qui fument leur joint en ville en sifflant les nanas qui passent, qui glandent à 5 autour d’un café sur les terrasses de bar. Et je passerai bien sûr sur les « déséquilibrés » qui distribuent maintenant chaque semaine des coups de couteau dans la rue.
      alors tu vas me dire toute l’immigration arabo-musulmane n’est pas comme ça, c’est vrai, sauf que les faits que j’énumère au dessus pour toi c’est plutôt Nicolas, Jean-Baptiste et leurs amis ou Karim et Mohammed ?
      moi si on me dit il y a un problème avec les réseaux pedophile au sein de l’Eglise je vais pas nier le problème, ça m’insupporte de voir c’est saloperies, mais hélas c’est réel. Et il faut le combattre et en tant que catholique je me dois de le combattre si d’aventure je devais être amené à observer un problème de ce genre.
      c’est pas en rabâchant sans cesse on n’est pas tous comme ça, tous les immigrés sont pas comme ça sue ça va s’arranger. Il y’a une bonne partie d’immigrés et notamment de 2 voire 3eme générations qui détestent ce pays, et par extension les Français et par extension les blancs et nier le problème ne fait que le renforcer


    • @rie

      "Une guerre stupide", je ne vous le fais pas dire.


    • @Pitchou :
      Il n’y a que la vérité qui blesse.
      @rie :
      la priorité,en temps de guerre,est de défendre son pays contre l’ennemi.


    • "Immigration musulmane dont je suis un descendant n’a pas pour signification ou synonyme racaille ou voyous, qu’on se le dise en préambule si on veut discuter, ou simplement débattre pour l’intérêt de ce pays.
      La racaille, les voyous, clandestins existent..., sauf que j’ai l’impression depuis un moment que ce n’est plus eux qui posent problème, va falloir désormais clarifier les discours et de toutes parts"

      Non c’est vrai, ça n’est pas un synonyme. Mais tu sais, tous les ennemis ne sont pas mauvais, t’avais des gentils russes qui ont assistés aux horreurs de l’armée rouge, des allemands qui auraient vomis en apprenant ce qui se passaient derrière les murs de certains camps. L’islam quand il ne cause rien de mal, personne ne lui en veut, c’est aussi simple que cela.
      Le problème n’est pas la communauté en elle-même, tout comme la communauté juive, c’est la minorité qui va lui insuffler un objectif et une route à suivre.

      Et pour le cas de la communauté musulmane en particulier, il y a des choses qu’on ne peut défendre, mon gars, c’est comme ça, tu peux faire l’avocat du Diable si tu veux, mais tu défends bel et bien le diable.
      L’Islam est une religion conquérante et qui espère, à terme, conquérir l’Europe comme d’autres espaces du monde, ça se voit comme le pif au milieu de la figure, suffit de regarder l’histoire ou le Coran en lui-même (notamment les passages prétendus directement issus de leur prophète). Ce monsieur a raison de s’alerter sur le fait que des listes sorties tout droit de la mosquée cherche à imposer leur vision, tu vas peut-être me dire que ce n’est pas quelque chose de musulman.... Comme toujours.
      Mais, au fait les musulmans, pour avoir fréquenté certains d’entre vous et entendus tout et son contraire, c’est qui les vrais croyants ? J’ai l’impression que ça change tous les vendredis, dès que ça va pas trop dans votre sens, le méchant n’est plus musulman et vous vous dédouané à bon compte. C’est quoi l’immigration musulmane (dont tu te définis) ? On nous met toujours des gens gentils en avant mais bizarrement, c’est pas ceux que tu croises à Auber ou Clignancourt.
      Arrêtez de vous planquer, assumez et soyez honnêtes, décidément chez les sémites c’est pas facile...
      Un discours qui commence par "moi je suis issu de tel peuple religieux" ne peut être que celui d’un cafard arrogant et méprisant. Assumes avant de demander aux autres de clarifier leurs discours et clarifies le tien aussi, "immigré musulman" (de Musulmanie je suppose ?).


    • #2393859

      Rappel

      Des techniques leur sont conseillées, par exemple, celle de nier en bloc et avec aplomb que tel ou tel chose se trouve dans leurs textes quand ce sont des choses négatives (alors que ces choses s’y trouvent bien, d’où ce que vous avez remarqué : une ambivalence constante) puis de traiter l’interlocuteur d’inculte qui n’a pas lu les textes si celui ci insiste, puis de lui dire qu’il pas lu les bons textes ou qu’il les comprend de travers si il continue, puis de l’insulter et de l’humilier (l’équivalent d’attaques ad hominem) si il ne lâche pas le morceau.


    • @DavM29
      Tu ne clarifies rien, ou as tu vu que je nie ou renie quoi que ce soit ?
      J’observe que des gens en ont marre de cette racaille, mais j’observe aussi que ce n’est plus seulement la racaille qui est visée, tu te caches derrière ton pouce, pas assez large.
      Alors tes leçons de clairvoyance faut peut être te les appliquer, car zemour dit, et toi tu approuves, point barre. Une insulte à l’intelligence !


  • Didier Dénonce incarne le parcours type des gauchistes qui sont passés neocons puis national sionistes afin de poursuivre leur carrière médiatique en suivant les fluctuations de l’idéologue au pouvoir. En 40 ans ,ces suiveurs de Finkelkraut , sont passés de Sos racisme à la guerre contre le séparatisme (sic) des banlieues annoncé par Macron (son nouveau mentor pourrait être Zemmour). C’est l’art du diviser pour mieux régner.

     

  • Didier Daeninckx peut être considéré comme d’extrême-droite. Il ne prend pas le fusil, fort heureusement, mais s’enfuit pour rejoindre des contrées sûres.
    Incroyable mais vrai ce manque d’anticipation sur le laisser aller d’individus malsains pour le reste de la société.
    Toute ma jeunesse je n’ai entendu qu’une chose "les pauvres"...nous étions toujours responsables de leurs problèmes. Impossible d’échapper au diktat basé sur la division au lieu de l’Unité.
    Le résultat est logique. "Touche pas à mon pote" portait le gène de la séparation !! D’un événement ponctuel on en a fait une base stratégique de société malade.
    Dégueulasse


  • Bravo Rantamplon, allez va manger dans une autre gamelle le PS/PC ne remplissent plus la tienne

     

    • le PS/PC , des connards qui ont fait fuir tous les français du 93 - j’espère que les vrais coupables passeront à la casserole rapidement - y en a encore qui pleure sur les plateaux ( aujourd’hui sur LCI ) et ne comprennent pas que même la gauche est en train de jouer avec l’effigie de Macron, en lui tapant sur la gueule - ça serait bien s’ils pouvaient s’entretuer entre eux - on pourrait avoir un nouveau départ avec tous les gilets jaunes , pour commencer …


  • Il habite où maintenant ce viveur ensemble ? Une Ville d’extrême droite ?

     

  • Sévère mais juste, comme le mérite ce vieux monsieur.
    Normalement, un homme devient mature politiquement vers 40 ans, lui vient d’avoir une lueur de lucidité juste avant le naufrage de la vieillesse, c’est beau.


  • Vous y allez un peu fort, c’est un mode de gestion comme un autre.
    (Et mine de rien la "gauche" à préservé ces enclaves de la violence armée bien plus longtemps qu’ailleurs).

    A vrai dire personne n’a trouvé de solution miracle a la gestion des banlieues/ghettos dans le monde occidental.
    Partout dans ce monde , c’est une problématique dont les solutions honnêtes sont trop radicales pour être appliquées.

    Que ce soit les partisans de l’éducation, ou du sécuritaire...l’effort et le changement de paradigme serait tel que personne n’ose l’entreprendre.

     

    • #2393716

      "A vrai dire personne n’a trouvé de solution miracle a la gestion des banlieues/ghettos dans le monde occidental.
      Partout dans ce monde , c’est une problématique dont les solutions honnêtes sont trop radicales pour être appliquées."

      Cela fonctionne si on ne regarde, en effet, que le monde occidental dans le sens géographique, certains états comme la Corée du Sud enregistre une croissance plutôt satisfaisante avec une population cohérente et homogène, fière de sa culture et de son histoire.
      Résultat : ils se déploient la 5G, 70 ans après un bombardement massif. Dans les campagnes autour de Poitiers, t’arrivent à peine à naviguer sur internet aux "heures de pointes", alors même que bien peu de choses ont été détruites par les allemands ou les bombes.

      C’est quand tu compares ce genre de choses que la décadence de l’Europe s’illustre à merveille, dépassé par ses propres protectorats ou colonies (en l’occurrence pas le cas de la Corée certes) en moins d’un siècle, on est à la limite de la prouesse historique, la plus grande des déchéances.


    • Comme vous, je trouve qu’ils y vont un peu fort, mais s’il est vrai que la "gauche" a préservé ces enclaves de la violence armée, elle a aussi été très lâche - ou manipulée par qui l’on sait - en ne faisant RIEN pour intégrer ces gens dans la République, après la fameuse "Marche pour l’égalité" de 1983, et cette marche EST effectivement l’occasion manquée !

      Rappelons par ailleurs que le regroupement familial, c’est la Droite, la suppression de la Police de Proximité, c’est la Droite, et que comme le dit Daeninckx, ce clientélisme, insupportable et délétère, qui a gangréné ces quartiers est autant du fait de la "gauche" que de la droite, et il serait peut-être bon que certains s’en souviennent.

      Quant à Daeninckx, il "ne renie rien de (ses) engagements" :"J’ai toujours les mêmes idées, même si le côté noir anarchiste prend de plus en plus d’importance".

      Et aujourd’hui, on en arrive à cette situation explosive - où certains trouvent encore le moyen de jeter de l’huile sur le feu - dans laquelle, TOUS les partis politiques - de l’extrême gauche à l’extrême droite de l’échiquier politique - ont une part de responsabilité !

      Trop de mépris/essentialisation/accusation de tous les maux d’un côté, mais aussi trop de laxisme/lâcheté/instrumentalisation de l’autre, et ce ne sont pas eux qui vont payer la casse : pas un qui vaille la corde pour pendre l’autre !!


  • Ce que le bon peule appelle un pauvre con...Eh oui chose ; tu es juste un traître à ton Peuple et à ta Nation. Tes excuses, rétractations et examens publics de conscience ne vont pas suffire, tu as fait bien trop de mal.

     

  • Ne jamais faire confiance en la personne qui a amené le problème pour le régler.


  • Le pauvre vieux sanglote comme une petite vieille, une prise de conscience qui sent la naphtaline, fallait voter Jean Marie tant qu’il était encore temps !

     

  • ni pardon ni oubli, ce serait trop facile

     

  • quel gâchis et tout ce temps perdu - des générations à la dérive !!!!!!!!!


  • Il est certes dépité, mais il en fait une lecture toute différente que celle que lui prête ici la rédaction.

    Je trouve tout ceci exagéré (peut-être ai-je tort), mais on force un peu trop, de part et d’autres, des idéologies sur ce qui relève de la simple courtoisie ou des règles de bases de la bienséance.

    Il est inutile d’employer des termes sombres et alambiqués comme anarchisme, gauchisme, fascisme, communisme etc. pour faire preuve du simple bon sens qu’appelle la politesse, le tact, bref... le savoir-vivre.

    Si l’on veut régler ces problèmes, il va falloir arrêter les personnes qui jouent aux billards à trois bandes en les alimentant et en en profitant d’une façon ou d’une autre.
    Il n’y a rien de plus facile que de mettre les choses à plat autour d’une table et de proposer à chacun des partenariats gagnants-gagnants, excepté lorsqu’une ou plusieurs entités veulent tirer leur épingle du jeu en organisant le désordre et la division en permanence.

    Et puis certaines personnes doivent mettre de l’eau dans leur vin ou simplement faire un petit examen de cohérence, car l’internationalisme (tel qu’envisagé par l’idéologie mondialiste) va à l’encontre du nationalisme, même le plus légèrement patriotique, voire le plus simplement respectueux de soi-même, puisque tout territoire devient une espèce d’hôtel de passage à ciel ouvert.


  • Il y a un parallèle évident à faire entre ces vieux croutons gauchistes, ex-soixante-huitards dégénérés, et Charlie Hebdo : les uns et les autres ont passé leur vie à cracher à la gueule des authentiques patriotes français et de tous ceux qui plus généralement aspiraient à défendre le cadre national et conserver une certaine homogénéité du peuple historique et majoritaire ; en même temps que les mêmes ne cessaient d’encenser un immigrasionisme fou consistant à importer des millions d’allogènes extra-européens provenant d’une sphère civilisationnelle radicalement antagoniste à la nôtre.

    Après cinquante ans voilà le résultat : les uns sont morts rafalés par leurs petits protégés d’antan, quand les autres en sont réduis à quitter piteusement leurs lieux d’habitation tellement la vie de cocagne qu’ils ont connue par le passé n’est plus possible dans ces quartiers submergés par le tier-monde africain. Mais au final, ces derniers aussi - plus sûrement leurs enfants - finiront tot ou tard tués sous les balles ou bien encore egorgés par le lumpenproletariat islamisé conquérant. Tout à fait tragique, même si hilarant d’ironie mordante... !

     

  • Hiro Onoda, psychologiquement et physiquement indestructible ! L’avorton dégénéré lambda de notre époque ne peut pas imaginer ce que cela implique en terme de puissance et endurance mentale et physique de vivre seul dans un milieu hostile ! L’épopée de cet homme est complètement dingue !
    L’un des objectifs de la modernité c’est de corrompre et faire disparaître ce genre d’êtres humains. Pornographie, éducation non structurante, absence de religion organique et fonctionnelle, alimentation de merde, vaccination...tout est fait pour éliminer ce genre d’hommes.


  • Que lui et son idéologie pourrie se regardent dans le miroir et contemplent le mal qu’ils ont fait à la France.


  • Daeninckx, fred Vargas, enfin tout ces romanciers façon polar qui ont eu, eux seul, le droit de vendre des livres depuis 35 ans, étaient- ils dupes d’être pro-sionistes jusqu’à l’écœurement ? La même chose pour tout ce qui a été produit en France dans la Culture depuis environ 1984. Date à laquelle les sionistes ont eu les pleins pouvoirs et ont transformé le pays en un califat, d’apparence musulmane, aux ordres d’Israël.


  • Socialo-sioniste un jour,
    Socialo-sioniste toujours.

    Il continu à faire le boulot.

    Montrer ce qu’il se passe aujourd’hui,

    alors que Jean-Marie Lepen le

    prédisait il y a 30 ans, mouais...

    Alors Didier, grand remplacement ou pas ?

    On compte sur toi pour voter contre la haine


  • J ignore si ce type a été communiste. Moi je l ai été depuis 1967 et le suis resté mais hors pcf. J ai cru, sur la base de la solidarité avec les victimes du colonialisme, pauvres comme moi, , à l amitié avec les ex colonisés. Mais à l exception des communistes étrangers je n ai rencontré que racisme anti blanc, d abord outre mer et racisme anti français, en métropole au milieu des années 80 avec l avènement de sos-racisme. Pourtant en 1981 lors du discours de G.Marchais qui exigeait l arrêt t de l’immigration j ai adhéré immédiatement, comprenant la concurrence faite aux ouvriers français et l incompatibilité de moeurs avec les Maghrébins notamment et plus tard avec les sub-sahéliens que je ne connaissais pas encore. C est pourquoi j ai milité contre l’immigration depuis cette époque et que j ai assisté au triomphe de l alliance de la fraction droitière du pcf à la remorque du PS locomotive des flux migratoires, pour des postes dans l appareil d’état. Les ouvriers pauvres comme moi avaient tout compris avant des intellectuels comme Daenincks qui ne connaissaient pas les souffrances des Français soumis au chômage et aux violences des cités. Nous étions perdus politiquement. Nous nous sommes ralliés électoralement aux Trotskystes jusqu’à ce qu’ils prennent parti pour l immigration. Alors ns ns sommes abstenus car on ne voyait pas ce que MLP changerait quand elle s est opposée par la voix de Chauprade, alors son porte -parole, à l immigration zero réclamée par Marchais en 81 ! On y a vu et on y voit encore une façon de préparer un arrangement avec le patronat, initiateur et bénéficiaire des flux migratoires, à l exception notable du patron du syndicat du BTP qui s est prononcé contre l embauche des migrants au profit des travailleurs maîtrisant, pour des raisons principalement de sécurité, la langue d Aragon !

     

  • Ce genre de mecs sont légions. C’est la génération Canal +, c’est à dire des gens de "gauche" fascinés par la délinquance, les racailles...qui se gaussent des voir la société s’effondrer...tant que eux n’en subissent pas directement les conséquences. Mais dès lors que la merde commence à dégouliner jusqu’au pas de leur porte d’entrée, quand les urgences appellent pour notifier que le petit Kevin a été admis après s’être fait fracasser la gueule en rentrant de l’école...quand il se rend compte qu’il ne peut pas sortir de chez lui pour aller dans certains endroits sans avoir de l’anxiété...là subitement le bobo commence à grincer des dents ! En effet la délinquance cela fait fascine, fait jubiler...quand ce sont les pauvres du petit peuple (comprendre beaufs et fachos) qui s’en prennent plein la gueule, mais quand ce sont les très progressistes Kevin et Sarah là cela ne va plus du tout !


  • "Le gauchisme est vraiment une maladie infantile."
    100 % d’accord, le gauchisme est une pathologie. Ces pauvres bougres ont le cerveau tellement détruit par le virus qu’ils ont soutenu Macron (directement ou non) en 2017.

     

  • Fils et petit fils de déserteur, vous espérez quoi ?

     

    • C’est clair. Cela me fait penser au chanteur Renaud ou à Alexandre Jardin. Eux c’était fils et petits fils de collabos. ..ce nest pas la fidélité, la.persistance ni le don de soi qui ont dominé dans leur éducation et dans les valeurs transmises...les chiens ne font pas des chats...jamais...


  • Déserte une fois déserte toujours ! Encore un parasite sociale maintenant il va déserter aux Vanuatu. Baltringue.


  • Inintéressant au possible. Peut tout dire et son contraire sans même s’en rendre compte. Un pauvre homme dont je ne lirai pas le (les) livres.


  • L’Islam n’est pas conquérante mais un pion dominé par..........
    Lisez : "Les chroniques du sionismes" de Youssef Hindi pour comprendre comment ! ils sont manipulés comme des poupées.
    Précision importante : il y a pas un un Islam mais des Islams.

    La racaille n’est pas un musulman mais une âme sans nation, car seul l’argent compte pour elle.


  • (...) "tous ces accommodements avec les voyous et avec des puissances spirituelles, ça a des conséquences et les conséquences on les voit dans les mois qui suivent." (...)

    Même dans un éclair de lucidité tardive, il peine quand même à nommer les choses et se contorsionne douloureusement pour éviter le bug de son logiciel anti-raciste mis en échec par tant de contradictions internes. On le voit bien, pour lui comme pour tant d’autres de cette génération, l’euphémisation du réel est le seul recours dont ils disposent pour se dispenser d’entreprendre une salutaire remise en cause de tous leurs fondamentaux.

    De plus, en parlant de "puissances spirituelles" au pluriel, il est encore dans une forme de déni et d’amalgame doublé d’une ignorance crasse, qui ignore que la séparation des pouvoirs politiques et spirituels qu’il revendique et dont il se réclame est un des héritages majeurs du Christianisme. Pris dans son délire créationniste républicain, il oublie que la France n’est pas née en 1789. La lecture simpliste et manichéenne de l’Histoire et des rapports sociaux qu’il valide depuis si longtemps trahit un esprit faible et inconsistant qui ne mérite pas que l’on en fasse grand cas.

    Et puis, il y a chez certains fils d’immigrés une foncière incapacité à remettre en cause les bienfaits supposés de l’immigration. Ces derniers, certainement par fidélité à leur propre histoire familiale, s’interdisant de formuler la moindre critique objective sur les phénomènes migratoires et leurs conséquences. Une cécité idéologique que cet idiot utile se prend en pleine poire aujourd’hui quand il sort de chez lui.


  • #2393796
    le 22/02/2020 par Mathématiques Modernes, le groupe.
    Banlieues, deal, gauche : Didier Daeninckx découvre la lucidité à 70 (...)

    Pour avoir discuté avec cet écrivain et quelques autres, je peux garantir qu’ils se faisaient une fierté de "tenir le polar". Comme on tient un bastion. Pour la gauche.
    Vers 1995, leur obsession routinière et confortable c’était le Front. Et ils étaient convaincus à 150% que "les jeunes de banlieue" marchaient non pas avec mais pour eux.
    Il est grand temps que le talent revienne dans de nouvelles histoires. Autre chose que les clichés mal écrits d’Obertone. Il n’y a plus de gauche et à moins d’un "effondrement" il n’y aura pas de guerre civile. Mais des white-trasheries, des bougnouleries, des congoleries, des migro-plans, des romeries des arnaques albanaises et des braquages par des bandes de la baltique... ça oui, il y en aura.
    Voilà ce qu’ils nous on fait... L’Europe bruxelloise ça suffisait pas. Le passage à l’euro non plus... Il fallait du définitif, du non retour. La bourgeoisie internationale et ses meilleurs alliés en plein dépassement de ce que nous avons été.
    J’écris ce commentaire en plein coeur du morbihan. Non loin d’une installation militaire en pleine rénovation pour accueillir et dispatcher bientôt un maximum de migrants. Pas loin d’une boîte de nuit campagnarde où une jeune fille a été violée par un pakistanais, il y a quelques mois.
    Merci Didier.

     

    • Les Daeninckx (je mets la chose au pluriel car ils furent nombreux, les petits soldats de plomb sans talent de la polarderie poulpeuse) ne purent "tenir" le polar à la française que parce que le maître et fondateur du genre en avait identifié les limites et avait abandonné son poupon à des doigts plus crochus.
      Je veux parler bien sûr de Jean Patrick Manchette, dont je mettrais encore sans hésitation "la position du tireur couché" (une simple nouvelle au départ, retravaillée ensuite) dans les dix meilleurs romans policiers jamais écrits.
      Œuvre laquelle, par son côté parodique et désabusé, mettait justement un point final aux espérances -politiques notamment- qu’avait nourries JP en développant ce genre littéraire.
      Gauchiste, Manchette le fut plus encore que Daeninckx, et il fit aussi partie de la bande historique de Charlie Hebdo -celle des Choron et autres Reiser- mais je l’imagine mal chausser les petits souliers de l’apprenti dénonceur en chef s’il avait vécu au-delà de sa mort, en 1995.
      Car il venait du situationnisme et il avait toujours su considérer avec ironie les tartes à la crème sorties de la gauche occidentale des années soixante -relire son "Nada".
      Et puis, quel écrivain de gauche oserait aujourd’hui -comme il le fit dans son premier roman "l’affaire N’Gustro", parodie limpide de l’affaire Ben Barka- donner à des journalistes juifs de gauche les noms de Debourmann et Defeckmann ?
      Pas le triste Daeninckx en tout cas.


    • #2394194
      le 22/02/2020 par Mathématiques Modernes, le groupe.
      Banlieues, deal, gauche : Didier Daeninckx découvre la lucidité à 70 (...)

      @ La Gaule

      Pas mieux ! De temps à autres quand ça ne va pas, je relis le début du Petit bleu de la côte ouest... Tout un poème...


  • Une pensée émue pour lui, Dieu ait son âme !
    Ah, putain, il est pas mort ?


  • Bravo, qu’est-ce que ça va être quand il va comprendre qu’il est enfermé avec les autres, dans les chiottes de la synagogue et qu’ils ont jetée la clé.. ?

     

  • Moi , j’ai découvert la lucidité à 16 ans ...

    Mais il m’ a fallu une bonne vingtaine d’années pour refaire surface , et me mettre au bon diapason !!!

     

  • A l’heure des municipales il est bon de rappeler que les relations d’intérêts avec les maires, sont à de rares exceptions prêt, des relations de copinage,de réseau, de clientélisme,de corruption ou de force.La force étant utilisé par les groupes ayant un fort pouvoir de nuisance et déterminés.C’est dans cet état d’esprit que ce développe les alliances criminelles décrites ci dessus,surtout avec les politiciens parasites donc l’objectif principal est le pouvoir pour le pouvoir et tous les avantages qui vont avec.
    Les administrés qui réclament des passes droit sont aussi responsables de l’état de déliquescence actuel.
    "Le fait de pouvoir élire ses maîtres librement, ne supprime ni les maîtres ni les esclaves" E Marcus
    "Tout pouvoir est une conspiration permanente" H Balzac


  • Juste pour clarifier @le glauque,
    Le problème, c’est la quantité d’immigrés de confession musulmane qu’ils ont fait renter en France, je prends toujours l’exemple de l’équipe de France 1998 qui était représentative du pays, et cette équipe transgénique de 2018 ... C’est plus possible là l’ami, c’est une question de survie.
    Il y a un précédent à ce que nous vivons actuellement, c’est l’Algérie de novembre 1954, lorsque le peuple algérien a décidé de reprendre son destin en main et s’en suivi la politique du "La valise ou le cercueil"

     

    • Aucun rapport avec la guerre de décolonisation d’Algérie. Les autochtones réclamaient un peu de droit, toujours refusé par les gros colons, et las d’attendre et après la terrible répression de Setif, le projet d’indépendance est apparu comme la seule solution..
      Les immigrés ont été recrutés en Afrique par la France, c’est la France qui a ouvert le droit au regroupement familial, c’est la France(plutôt ceux qui l’a contrôle..) qui régularise les immigrés, etc....ça n’est pas un coup des gouvernements africains qui sont totalement innocents des politiques migratoires de la France. Il n’y a pas l’armée algérienne en France qui fait la guerre et tue des centaines de milliers de français pour conserver le territoire qu’elle considère comme sien..
      Par contre il y a quelques secteurs stratégiques occupés par une secte à qui la France humaniste et naïve a fait confiance, sauf que ces derniers avaient une définition différente de l’humanité..c’est l’erreur originelle..


  • « Une gauche SOS Racisme qui avait tant besoin de ces voix, et de l’argent du deal aussi... Tragique erreur historique ! »

    Car surtout « Touche pas à mon vote », « ripouxclique » des prébendes, commissions occultes, indemnités indues, pots-de-vin, etc ... dans toutes ces communes de la Grande Couronne pour acheter le silence de la montée en puissance de la colère sociale et l’évincement du national maintenu provisoirement dans un Parti ghetto le FN, puis le RN pour aboutir et l’achever par un succédané flétri, dilué dans le sionisme, judéo-protestant, anglo-saxonisé où le marché, le commerce est l’arme de destruction massive des peuples et de leur originalité et spécificité.

    « E. Macron est l’incarnation absolue du système et des intérêts financiers, mais des intérêts financiers qui se sont dit que finalement, la classe politique et les partis politiques étaient cramés, qu’il n’y avait plus aucun intérêt à les soutenir et qu’il fallait mieux faire le boulot soi-même, c’est-à-dire reprendre la main et décider directement de la politique qui devrait être menée » - Natacha Polony - France2 12/2/2017

    Les deux racailles, celle du Haut et celle du Bas, – du Haut pour les voix afin de maintenir un semblant d’élections dites démocratiques, chimériques et de l’argent facile par la racaille du Bas, le lumpenprolétariat pour les basses œuvres - même cible pour resserrer l’étau à géométries variables dans toutes les institutions afin de maintenir les gogos de la population indigène & allogène dans l’espace marchand, du spectacle de la marchandise d’où les propos de Manuel Valls à Évry
    7 juin 2009 dans les allées d’une brocante, soupirant : « Belle image de la ville d’Evry... » Et demande à l’homme qui l’accompagne : « Tu me mets quelques Blancs, quelques white, quelques blancos. »

    Qui sont les gardiens du « zoo » ?

    Pas l’un de la communauté musulmane, ni ceux de l’Afrique du Nord, pratiquants ou pas. Ne savent-ils pas encore que s’ils sont promus aujourd’hui c’est uniquement pour servir le plan sioniste satanique .

    Achevé, ils se débarrasseront d’eux avec aussi grande violence comme avec les chrétiens blancs 1914-1918 et à Dresde, comme les palestiniens et Gilets jaune aujourd’hui.

    Ce gauchiste D. Daeninckx manque cruellement de perspectives eschatologiques comme beaucoup de cette gauche athée ayant renié complètement le fond culturel du catholicisme lequel avait pourtant prévenu dans les années 1930 à 1945 notamment G. Bernanos.


  • On n’évaluera jamais à sa juste hauteur le mal que des tripotées de connards comme lui ont fait à leurs compatriotes, qu’ils haIssaient parce qu’il y a "patriote" dans le mot. Ce sont des débiles comme çà qui m’auront poussé à l’expatriation définitive dès 82, à 24 ans...


  • A propos "Didier Dénonce" : Il a entre autres dénoncer farouchement notre grand Serge Thion... Pour moi, le nom de Daeninckx sera toujours lié à cela... : http://www.aredam.net/didier-daenin...


  • Que fait le rat ? Il ronge le bois et quand l’eau commence à envahir le bateau, le rat quitte le navire. C’est typique du gauchiste anarchiste. En voilà un exemple.
    Mais il n’est pas le seul. Tout ceux qui ont quitté les cités n’etaient pas tous d’honnêtes français ouvriers qui subirent les nuisances de l’immigration.
    Il y avait des militants et militantes communistes, qui ne voyaient que des fachos en dehors de leurs cités et s’activèrent de ramener et loger leur frères du tiers monde.

    Cela me rappelle l’histoire ( lue dans un article, ) d’une de ces militantes, comme son mari défunt depuis longtemps, qui voyant sa cité pourrir par sa bêtise au fil des décennies ne rêvait que d’une chose, déménager en Bretagne dans une petite maison tranquille, rien que ça, loin de sa racaille importée. Les bretons n’auraient pas mérité cela.

     

    • Il ne faut pas utiliser les termes communistes , anarchistes , gauchistes à tors et à travers sinon on ne comprend plus rien. C’est comme traiter tout le monde de de fachos, fasciste, absurde.
      Les gauchistes ou trotskistes étaient les pires ennemis des communistes staliniens puis de l’urss . Les anarchistes ont toujours combattu les communistes qui les ont massacré à kronstadt ( voir aussi guerre civile espagnole).
      En France, le "vrai" PC (jusqu’à Marchais) était pour un arrêt total de l’immigration lancée quelques décennies avant par le patronat (droite). Par contre les gauchistes , pions du PS , puis le PCF devenu fantôme et asservi lui aussi par le PS après la fin de l ’urss, ont promu l’immigration de façon éhontée.


    • @Jean
      "Les gauchistes ou trotskistes étaient les pires ennemis des communistes staliniens puis de L’URSS . Les anarchistes ont toujours combattu les communistes qui les ont massacré à kronstadt ( voir aussi guerre civile espagnole)."
      Ces gens ne furent juste qu’un panier de crabes à mes yeux. Trotski a eu ses crimes comme Staline ( hélas pour le peuple russe ) et la France n’a pas besoin d’anarchie, d’ailleurs nous y sommes déjà et on en voit le terrible résultat, plus de frontières, plus d’autorité sur la racaille étrangère de banlieue, les truands du grand banditisme. C’est la course au plus gros salaire, chacun pour soit et Dieu pour tous.
      Je n’ai jamais entendu depuis 40 ans une seule personne de gauche, communiste, socialiste, anarchiste,défendre le prolétaire français qui a fuit sa cité pour protéger sa voiture et ses enfants contre les agressions et le viol. Ils n’ont défendu de manière pavlovienne que l’immigration massive car cela leur faisait un réservoir électorale pour contrer le vote FN, celui des français chez eux.
      Ces gens de gauche ont tout simplement sali ce mot par leur attitude ( comment peut on d’ailleurs le réhabiliter ? ) et à réaction contre réaction, il y aura gauchiste à tout ceux qui prononcent facho.
      Je me rappelle de ce discours de Georges Marchais sur l’immigration, mais il était le seul à le penser et je me dit qu’il s’est trompé tout simplement de parti. Allez rappeler ses mots à la CGT ou le PC et vous verrez quel sera l’accueil qu’ils vous réserveront.

      En tant que simple citoyen sans culture politique particulière et juste un observateur, j’estime que peuple français n’a pas mérité ces théories étrangères que sont le communisme, le socialisme, l’anarchisme, le capitalisme sauvage à l’amerloque de nos jours, au plus grand bonheur de ce semeur de haine, s’il était toujours vivant, qu’était Carl Marx et sa foutue lutte des classes.
      Notre petit peuple, s’il avait encore ses frontières, aurait pu développer son propre modèle social, en s’inspirant ( suis rêveur ) de Jean Baptiste Godin, qui a pensé au prolétaire bien avant Marx et aurait bien gêné les cocos.
      https://www.youtube.com/watch?v=BcI...


    • @ Le Comte
      Je suis en partie d"accord avec toi mais nous avions réussi à créer le régime spécifiquement français (et même européen, cf. pays scandinaves) dont tu parles en profitant de l’équilibre entre les deux blocs communiste/capitaliste. C’était une économie mixte : capitalisme mais avec protection sociale. Après la disparition de l’Urss nous perdons toute la protection sociale créée ici par le PC (A.Coizat au CNR d’après-guerre).Bientôt le mois de congé payé ?( créé par Lenine en Urss et que nous devons ici aux grèves de la CGT de1936) .
      Autre point important :"Staline , le malheur du peuple russe " , c’est la version de la propagande occidentale. En réalité, renseigne toi, il est pour une majorité du peuple russe le plus grand héros de l’histoire dans les sondages. C’est pas pour rien que sa tombe est à côté du mausolée de Lenine sur la place rouge, adossé au Kremlin.


  • Je me suis toujours tapé sur les cuisses en lisant ce demeuré. Et aujourd’hui à 70 piges voilà qu’il redécouvre la lune. Toute sa "carrière" n’est qu’une blague... Ce type ne laissera pas plus de trace dans l’Histoire qu’une chiure de mouche.

     

  • Clémentine Autain, Hidalgo, Bardella, Lagarde...................c’est la continuité. Avec le système en place, nous sommes perdus. A nous de trouver la réaction adéquate


  • On dirait du Onfray, normal ils utilisent les mêmes ficelles pour rester dans les médias : être horrifié par l ’antisémitisme et le répéter (3/4 fois en un quart d’heure), les musulmans et Dieudonné quelle horreur etc.....tout ça pour maintenir ses ventes de livres et publicité médiatique : ça lui permet d’aller se dorer la pilule en Polynésie ,il s’en vente à la fin du clip.


Commentaires suivants