Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Virginie Vota – Contre l’avortement !

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

30 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #2513254
    le 28/07/2020 par Padrepio
    Virginie Vota – Contre l’avortement !

    J’ai deux filles. Deux volontés d’ivg, car le couple allait mal, très mal. Elles sont nées. Elles sont belles. Le couple est dissolu, mais les filles sont vivantes. Au delà du choix de l’ivg qui nous est offert, il y a autre chose, je l’appellerais la volonté divine, ou le non-choix, individuel. Ce que j’ai appris, c’est que l’être vivant in-utero a déjà sa propre volonté, on peut s’y soumettre aisément, ça a été notre destin.Mais au delà, il y a la vie. Sachez qu’il est très difficile de renoncer à la vie. Les femmes qui procèdent à l’ivg sont souvent meurtries, sans parler des hommes, chez qui on ne mesure jamais l’impact psy. Bref.
    Je ne condamnerai jamais les femmes, les couples qui décident une ivg, Je les plains.
    Dans tous les cas accepter la vie et ses difficultés semblent tellement plus doux que d’y renoncer. C’est un choix très dur en réalité.

     

  • #2513294
    le 29/07/2020 par François Desvignes
    Virginie Vota – Contre l’avortement !

    - 1/ L’avortement est un sacrifice sur l’autel de la jouissance.

    - 2/ Il était fréquent dans l’Antiquité avec l’infanticide qui n’était qu’un avortement retardé : le foetus/ le nouveau né étaient ainsi offerts aux dieux pour détourner leur colère.

    - 3/ L’avortement n’est donc ni nouveau ni un progrès mais la ruine de 2000 ans d’efforts chrétiens pour faire cesser le sacrifice et protéger la vie ; c’est le retour sanglant aux sorcelleries et paganismes lucifériens de l’Antiquité la plus barbare.

    - 4/ Non plus dans l’ordre spirituel ou idéologique mais temporel, sa conséquence en France a été de supprimer plus de Français en 40 ans que les deux guerres mondiales réunies, soit 10 000 000 de Français

    - 5/ La perte totale pour la France a donc été de l’ordre 18 000 000 d’individus qui ont été remplacés à l’unité près par l’immigration,

    - 6/ la différence entre la première (la natalité) et la seconde ( l’immigration) est l’hostilité et le cout de la seconde , là où la première forcément intégrée à sa civilisation dès sa naissance, eut fait la fortune du pays à l’ âge adulte.

    - 7/ il est donc possible de chiffrer le cout de l’avortement puisqu’il se confond avec le cout de l’immigration soit 100Mds€ x 40 = 4000 milliards.(Quand on aime, on ne compte pas).

    OR :

    - s’il ne s’agissait que de venir en aide aux populations affamées, il eut mieux valu soutenir la natalité en France, nos bébés d’aujourd’hui étant nos retraites de demain,et donner 4000 milliards d’euros aux immigrés sur leur terre d’origine : cela leur aurait évité un voyage fatigant et couteux.

    - ceux qui ont promu l’idéologie avorteuse connaissant ses causes premières en connurent aussi ses conséquences ultimes : la ruine de l’Afrique et de l’Europe.L’avortement n’est pas une loi. C’est une politique d’extermination soft organisée contre l’Afrique et l’Europe.

    - Parce que , dans l’esprit de ses promoteurs, l’Europe est chrétienne et l’Afrique n’est rien.


  • #2513306
    le 29/07/2020 par Terence, mangeait souvent des haricots, en fait ! !
    Virginie Vota – Contre l’avortement !

    L’avortement est pour l’extrême majorité des cas,
    une forme de contraception quand la pillule ou la prise
    de pillules contraceptive n’as pas suffit.
    Donc, imposer l’impossibilité d’avortement, c’est marginaliser
    les rapports sexuels, les rendre sacrés au point qu’ils ne
    sont que la promesse d’une naissance.

    Ce que nous constatons depuis longtemps, c’est que ce ne
    sont pas tous les gens qui sont doués pour être parents.
    Que ce titre devrait s’accompagner d’une forme d’autorisation
    car il y a surnombre d’humains sur terre et que ce surnombre
    est simplement représenté par l’inégalité du confort, ce qui
    placerait 7.6 milliards d’humains consommant également,
    dans une contamination et sur utilisation des terres arables.
    Quand je mentionne l’autorisation d’être parent, il me vient
    à l’esprit, tout ces tarés qui seront devenus parents par
    avantages aux impositions et autre gains de taxation.
    L’État a encouragé cela quand il était évident qu’aucuns
    projets national permettrait la pérennité économique
    pour la France. C’était sa tiède réponse au ralentissement
    des naissance en France. Pour que le retour à la vie revienne,
    il faut la promesse, la certitude, la conviction profonde que tout
    ne soit pas tout fait en vain, qu’au final tout ne nous soit pas
    enlevé après que nous l’ayons bâtit.

    Je fais toutefois confiance à Virginie pour réfléchir à ces
    questions et à échanger plus amplement car elle est promesse
    de jours meilleurs.


  • #2513317
    le 29/07/2020 par Numéro 6
    Virginie Vota – Contre l’avortement !

    L’avortement se pratiquait déjà dans les années 50 et 60 : faut pas croire que tout était rose et que les gens ne déviaient pas ! Ceux qui sont absolument contre l’avortement ont une vision irénique de l’ancien temps et oublient un fait majeur : il faut faire de la politique en considérant les gens tels qu’ils sont et non en les rêvant autrement,,,Cette femme se trompe.

     

    • #2513503

      salut vu ton commentaire tu n’as même pas vu la vidéo parce que justement elle parle des années 40 50 etc et des déviances elle l’explique et en parle en vue de ton com tu n’as même pas regardé la vidéo ...


    • #2513541
      le 29/07/2020 par Fascagat pauvret drôlé
      Virginie Vota – Contre l’avortement !

      @Numéro 6
      Il n’y avait certainement pas 225 000 IVG par an
      Ensuite, on a le droit d’avoir des convictions, et d’être engagé politiquement ,suivant ses propres convictions
      Il n’est nullement question de vision irénique, la foi, n’est pas juste ce que tu penses
      Elle est pour les catholique le centre autour de quoi tourne toute la vie
      Que ça plaise ou pas, que les gens nous prennent pour des illuminés , certes ,mais c’est ainsi
      Et faut pas oublier que cette vision droitdel’hommiste, républicaine, laïcarde est récente dans l’histoire de France
      Je suis d’accord avec cette jeune fille
      On peut d’ailleurs être chez E&R, écouter et soutenir Soral ,tout en étant catholique pratiquant et père de famille nombreuse
      Tout le monde a un point de vu, un avis, des convictions et des tendances , ça n’empêche pas d’avoir un idéal
      Tout le monde a un idéal, c’est ce qui rythme la vie et les engagements
      On peut rêver d’un Saint Louis tout en sachant que ça n’arrivera jamais
      L’espoir comme disait Maurras
      ( Hora et potestas tenebrarum - « Notre nationalisme commença par être esthétique » - Le poète de l’ordre - Le poète de l’espoir )


    • #2513549

      Steve...
      Le début de sa vidéo infirme la fin, justement,,,
      Si l’avortement se pratiquait dans les années 30, 40 et 60, comment l’interdire aujourd’hui ? Cette jeune femme prône une politique qui sied à des dieux, pas à des êtres humains par définition imparfaits et faillibles...
      Et d’ailleurs, quid de la pilule ? Cette femme y est favorable ? Parce que je ne l’imagine guère avec 12 bambins à la maison...


    • #2513892

      C’est vrai ce que vous dites, mais dans les années 50, la contraception était interdite et la pilule n’existait pas (dixit Nicolas PEYRAC). Ce qui est caché, c’est les dépressions que font les femmes qui ont avorté et la pression sociale qu’elle subissent pour avorter. Notre société n’accueille pas l’enfant à naître à bras ouvert. Quant à l’argument des droits de l’homme, il est bidon à 100 %, le seul droit qu’on a c’est de la fermer, de ne surtout critiquer certaines communautés, parler librement de certains détails de l’histoire (pas seulement de la seconde guerre mondiale) et si on a attrapé le coronavirus, on ne peut même pas se soigner, si on le désire, avec de l’hydroxichloroquine !


    • #2513993
      le 29/07/2020 par Fascagat pauvret drôlé
      Virginie Vota – Contre l’avortement !

      @Numéro 6
      Il n’y avait certainement pas 225 000 IVG par an
      Ensuite, on a le droit d’avoir des convictions, et d’être engagé politiquement ,suivant ses propres convictions
      Il n’est nullement question de vision irénique, la foi, n’est pas juste ce que tu penses
      Elle est pour les catholique le centre autour de quoi tourne toute la vie
      Que ça plaise ou pas, que les gens nous prennent pour des illuminés , certes ,mais c’est ainsi
      Et faut pas oublier que cette vision droitdel’hommiste, républicaine, laïcarde est récente dans l’histoire de France
      Je suis d’accord avec cette jeune fille
      On peut d’ailleurs être chez E&R, écouter et soutenir Soral ,tout en étant catholique pratiquant et père de famille nombreuse
      Tout le monde a un point de vu, un avis, des convictions et des tendances , ça n’empêche pas d’avoir un idéal
      Tout le monde a un idéal, c’est ce qui rythme la vie et les engagements
      On peut rêver d’un Saint Louis tout en sachant que ça n’arrivera jamais
      L’espoir comme disait Maurras
      ( Hora et potestas tenebrarum - « Notre nationalisme commença par être esthétique » - Le poète de l’ordre - Le poète de l’espoir )


    • #2514252
      le 30/07/2020 par union nationale
      Virginie Vota – Contre l’avortement !

      @6
      Ma femme ne prend pas la pilule, j’ai beaucoup d’enfants, filles et garçons
      je vois pas ou est le problème
      les enfants ne sont pas un problème, ils sont un moteur, une joie, une raison de vivre, de se lever le matin, de bosser, d’entreprendre
      chacun de mes enfants est un cadeau
      chaque jour ils me donnent amour et sens
      mon problème, c’est pas mes enfants, c’est le gouvernement, les charges, l’administration fiscale, le coup de la vie
      pour rien au monde je ne regrette d’avoir des enfants, j’aime ma femme, mon métier, les enfants ne sont pas un problème mais une solution
      tu dois être bien triste pour parler ainsi
      et puis ils sont une arme ,pour notre peuple et nation
      regarde les Traouré 17 enfants, Théo Luhaka plusieurs frère et sœur, Mohammed Merah idem
      tu veux stopper ça, fais des gosses
      voilà notre peuple



      https://www.egaliteetreconciliation...
      https://www.egaliteetreconciliation...
      https://www.egaliteetreconciliation...




      on est beau tient
      « Dieu se rit des hommes qui déplorent les effets dont ils chérissent les causes. »


    • #2514614
      le 30/07/2020 par Un franchouillard campagnard
      Virginie Vota – Contre l’avortement !

      On est bien dans une société nihiliste, individualiste, hédoniste, consumériste, quand on lit les commentaires, ça pue, les vacances, la jouissance immédiate, les soldes et l’absence totale de bien-commun et de transcendance
      Aucune volonté, envie, rage de transmettre
      En effet ,quand la génération de Soral, Martin Peltier, Jean Marie, et plus, aura disparu, nous n’aurons plus rien de transmis et plus rien à transmettre
      Avoir des enfants, c’est une aventure, un challenge, une lutte,, un devoir, c’est transmettre une lignée, un nom, un héritage une culture, une histoire ,c’est participer a la perpétuation de la nation et de la pérennité du peuple
      Ainsi que l’immortalisation de notre histoire et la continuation dans le temps de notre héritage, sang, langue, culture, ici,en lisant les commentaires on peut dire
      « Dieu se rit des hommes qui déplorent les effets dont ils chérissent les causes. »
      On a le devoir de faire survivre notre peuple (avec tout ce que ça inclue, culture et histoire...)
      Quand on lit ces commentaires, on voit bien des petits problèmes de bourgeois
      On se fout de l’écologie, de la démographie, de l’économie ou de je ne sais quoi, c’est notre peuple et histoire, qui comptent
      La pérennité de notre peuple, communauté, collectivité, de notre civilisation, mère patrie
      Et du socle commun de nos aïeux, ancêtres, anciens, de nos pères... et de la foi de notre peuple, le christianisme
      Que ça plaise ou pas ,on doit tout ça a tous nos mort, par respect pour eux, c’est un devoir, une obligation
      Quand on ne fait point cela , c’est comme chier sur notre sang, sur notre nom , sur l’héritage, le don de nos ascendants, sur nos racines, de notre souche mère
      On se déracine volontairement
      En effet comme nous n’avons plus de frères, de sœurs, parfois plus de pères ou de mères, on a plus cette volonté de se battre pour les siens et donc pour son peuple, hérédité, ethnie, famille, progéniture, fratrie...
      Quelle tristesse et ça se dit nationaliste, patriote, quelle escroquerie
      Réveillez-vous camarades, pour la France
      Crdlt


    • #2514989
      le 30/07/2020 par Origène
      Virginie Vota – Contre l’avortement !

      Tout est dit .


    • #2515109
      le 30/07/2020 par hélas............
      Virginie Vota – Contre l’avortement !

      Vladimir Poutine : c’est là, tu vois, où est votre profonde faiblesse : vous êtes déjà à terre, vous fuyez le combat, vous avez peur de mourir… pour sauver votre vie, son sens même. Quand les Allemands nous ont attaqués, nous, en juin 1941, nous avons été les mois suivants dans une situation catastrophique. Rien qu’en Biélorussie, ils ont anéanti 669 villages. Mais nous avons contre-attaqué et nous avons remporté la victoire car nous avions, nous, ce que vous n’avez plus depuis trop longtemps : la foi en notre pays et en notre identité que nous croyons éternelle.


    • #2515797

      @numéro 6

      Ne faites pas de procès d’intention envers Virginie. Elle est sérieuse et sait de quoi elle parle. Le format video oblige à aller droit au but....
      Mais ceci dit, vous avez raison sur un point ; vu l’état anthropologique actuel de notre pays, il me parait difficile d’envisager l’interdiction de l’avortement. Par contre, une restriction (peu importe les raisons) peut se faire.
      Quant à la période précédente les années 1970, attention : les militants pro-IVG ont eu l’art de bien noircir le tableau pour faire avancer leur agenda. Un classique de la propagande....


  • #2513441
    le 29/07/2020 par becalme
    Virginie Vota – Contre l’avortement !

    Un crime, un génocide toléré par les esprits "libres", qui aujourd’hui masqués et confinés nous explique que le corps leur appartient, que leur trou de c.. aussi..quelle schizophrénie !!!


  • #2513469

    100% des gens pro-avortement ne peuvent exprimer leur opinion que parce qu’ils n’ont pas été avorté.

     

  • #2513478

    L’immigration n’avorte pas.

    Un exemple au hasard : la famille Traore - 17 enfants.

    A partir du moment ou tu ne contrôles pas les naissance tu as une famille hors de controle, de laquelle va émerger automatiquement des délinquants.

    Donc être contre le contrôle des naissance c’est valider le grand remplacement et son inevitable lot de racailles - voila ou bugue le logiciel national traditionaliste.

     

    • #2514916
      le 30/07/2020 par Camille
      Virginie Vota – Contre l’avortement !

      vous prenez le problème à l’envers.

      1° il n’y a aucun rapport immédiat entre nombre de naissances et délinquance. regardez qui parasite en haut, par la haute délinquance financière.
      2° ce que vous voulez, c’est que des gens encore en un rapport de naturalité ne le soient plus, afin qu’ils soient comme vous, comme stériles. désolé mais il s’agit de véhiculer des valeurs de mort que seuls des dégénérés admettront. donc le logiciel national traditionnel ne bugue pas : il compte refaire des enfants pour rendre l’immigration non nécessaire et même impossible puisque la natalité endogène s’y substituera.


    • #2515507
      le 31/07/2020 par Un franchouillard campagnard
      Virginie Vota – Contre l’avortement !

      @JUL
      N’importe quoi
      Si tu contrôles et régules les naissances, tu te flingues
      L’immigration, les réseaux criminels, de drogues, prostitution, rentreront quand même, par nos frontières
      Au contraire, français faites des gosses
      Il en va de notre survie, histoire, peuple
      C’est une arme redoutable, la démographie
      On ne tue pas un peuple qui se reproduit
      Un peuple qui ne se reproduit pas, disparaît
      C’est ce qui nous arrive, pas besoin d’être un bourgeois tradi pour faire des gosses
      Aujourd’hui notre peuple disparaît, notre agriculture disparaît, notre industrie, notre histoire, nos traditions, notre artisanat, notre foi, notre bouffe, notre culture



      En 1955, il y avait 6,3 millions d’agriculteurs en France, en 1983 ,1 million 130 mille, en 2018, le nombre d’agriculteurs s’élevait à 444 000 ,et 2 suicides par jour, plus les faillites, fermetures et saisis d’exploitation
      Nombre d’enfants par famille, les générations 1932-1946 dans lesquelles la part des familles de 4/5 enfants et plus en 2019, l’indicateur conjoncturel de fécondité s’établit à 1,87 enfant par femme (et pas toujours mariées, le taux de divortialité est de 10 environ, près de 45% des mariages finissent par un divorce)
      On sait moins que le suicide provoque la disparition de nombreux artisans commerçants, petits chefs d’entreprise … chaque année, on dit 180 environ (Deux chefs d’entreprises se suicident chaque jour en France)
      Une étude du Centre de recherche pour l’étude et l’observation des conditions de vie montre que le déclin des commerces de proximité a débuté en France depuis les années 1970. La multiplication des grandes surfaces à proximité des villes est la principale responsable du dépérissement du commerce de proximité. On peut remarquer que la proportion de petits commerces en France diminue
      En France, il y a 63.000 faillites d’entreprises par an....




      Les Traouré 17 enfants, immigration (régulière 263 000 par an , plus les clandestins et les non renvoyés) , IVG (250 milles par an, 1 million tous les 4 ans), suicides, etc....
      Et tu veux interdire les naissances, y’a même pas 100 000 tradis en France ça va pas changer grand chose
      Eux au moins font des gosses !
      On va disparaître parce-que on est trop con, trop gentil... on est des guignols tout le monde se fout de nous et on le mérite
      Crdlt


    • #2515808

      @JUL

      "L’immigration n’avorte pas."

      On est sur fdesouche ici ou quoi ?! Bien sur que si les femmes immigrées avortent. D’ailleurs dans les archives du ministère de la santé, devinez quel est le 1er département où l’avortement est le plus utilisé ? La Seine-Saint-Denis ! Département peuplé uniquement de Français de souche, c’est bien connu.... Quant au Traoré, il s’agit d’une famille polygame, donc c’est facile de pondre, et malhonnête de comparer avec l’anthropologie française.

      Quant au lieu trop de naissances = hausse de la délinquance, on sent que vous êtes influencé par Gary Becker (ou ses acolytes) .c’est pas complètement faux, mais faudrait pas en faire un absolu malthusien.


  • #2513561

    Bravo, moi aussi je suis contre l’avortement, et malgré une incroyable pression et propagande de mon époque, (année 1975-1980), j’ai tou’ours été choquée par le fameux ou plutôt fumeux slogan des années 70, " mon corps m’appartient et j’en fais ce que je veux ", considérant que non, si mon corps m’appartient, alors j’en suis responsable, et je n’en fais pas ce que veux, d’abord je le respecte pour que les autres le respecte, et l’enfant que je porte est une vie surlaquelle je n’ai pas le droit de vie et de mort, pas plus que sur toute autre vie d’ailleurs, mais plus encore, de quel droit oterais-je la vie ou la chance de vivre a cet être en devenir ? Même si j’avoue évidemment me poser la question, dans le cas de viol sur mineure, inceste, séquestration, cas heureusement exceptionnels...


  • #2514194
    le 29/07/2020 par post-avortement pour les sans-dent
    Virginie Vota – Contre l’avortement !

    Bientôt les post-avortements !!!!!!!!!!!!!!!!

     

  • #2514629
    le 30/07/2020 par Patricia
    Virginie Vota – Contre l’avortement !

    Je peux témoigner qu’aucune femme ne peut sortir indemne des suites d’un avortement. C’est une blessure qui est présente toute votre vie durant.
    Un homme, jadis, m’a obligé à avorter... c’était en août 1971. Il était mon fiancé mais fort heureusement je ne me suis pas mariée avec lui. J’ai bientôt 70 ans.
    Le Bon Dieu nous garde ainsi que notre Patrie ancestrale.


  • #2514672
    le 30/07/2020 par Patricia
    Virginie Vota – Contre l’avortement !

    C’est plus qu’un génocide... ce sont des innocents qui sont immolés à lucifer. Il y a aussi tous ces réseaux pédo-criminels.
    C’est de plus en plus évident.


  • #2514911
    le 30/07/2020 par Camille
    Virginie Vota – Contre l’avortement !

    et la grande question, la seule question qui n’est jamais posée, c’est :

    pourquoi quand on dénonce le Grand Remplacement, on n’est pas soi-même quelqu’un ayant fait un grand nombre d’enfants ?
    pourquoi ceux qui le dénoncent sont des avorteurs ou sous contraception ?

    je crois que certains ont répondu ici (et il faut remercier l’intelligence moyenne du commentateur d’ER) : les dénonciateurs sont eux-mêmes véhicules d’aucune valeur.


  • #2515061

    Le vrai problème est évidemment cette société de merde gerbante et puante dans laquelle nous vivons, et non la naissance, et non les enfants.

     

    • #2515813

      Absolument @Memis. votre commentaire est même très pertinent ; ca nous éloigne des grandes gueules (oui désolé c’est un peu méchant, mais vous êtes pénible avec VOS obsessions) pro ou anti-IVG.
      Si les conditions matérielles ne sont pas réunies pour l’accueil d’une nouvelle vie, faut pas s’étonner que certains couples avortent... Un commentateur nous a parlé des années 1950/60, mais il a oublié de dire qu’il s’agit de milieux simples, d’ouvriers qui font déjà 3,4, 5 voire plus d’enfants !


Commentaires suivants