Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Xavier Moreau – Biélorussie : passé, présent et futur

Au sommaire :

- De la Rus’ de Kiev à la République des deux nations
- Naissance de la RSS de Biélorussie
- Quel drapeau pour la Biélorussie ?
- Loukachenko, le soviétique contre les oligarques
- L’échec du socialisme biélorusse
- L’union Russie-Biélorussie en question
- Élections, répression, déstabilisation et retour vers la Russie
- Les fautes de Loukachenko
- Poutine gagne à tous les coups
- Conclusion : la Russie ne paiera plus

 

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

17 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Loukachenko a vraiment été con de choisir un 80% au premier tour... au deuxième tour, oui, ça passait... un score chiraquien... comme en France 2002, rien à y redire... mais au premier tour !

     

  • #2529215

    Effectivement la Russie de Poutine est comme la France de De Gaulle avec tout ce que ça comporte, surtout de négatif... Les mêmes causes produisant les mêmes effets elle finira de la même manière nonobstant les récriminations de certains.

     

    • @ John Tibor

      Qu’en savez-vous ? La NED n’a pas accès à la Russie ! Donc, pas de Mai 68 ou de Révolution de couleur à espérer. Au surplus, avec la nouvelle Constitution, il sera difficile aux psychopathes de l’oligarchie de ramollir le pays. Je vous rappelle aussi que VVP a dégagé Rothschild à coups de lattes. D’ailleurs, il ne se passe pas un mois sans le limogeage de responsables crypto-sionistes qui parasitent la fédération.
      Qui vivra, verra !


  • L ’analyse de Xavier Moeau sur le sujet était fébrilement attendue ; il suggère ici ( entre tant d ’autres choses ) que si la Pologne et la Lithuanie rêvent d ’attirer la Biélorussie dans leur giron ( rêve de reconstitution de l ’ancien royaume polono-Lithuanien ) l ’Allemagne ne verrait pas une telle coalition en germe d ’un bon oeuil et que sur le dossier Poutine et Merckel ( pour Macron il ne compte vraiment plus dans le jeu diplomatique sérieux ) pourrait avoir des intérêts communs pour réfréner certains appétits .

     

  • #2529241

    Hier, sur BFM, une femme au patronyme anglais, à fort accent étranger (non anglo-américain) parlait comme une sorcière de la Biélorussie. Elle affirmait que l’UE ne reconnaît pas les élections, donc Lukashenko comme président ; et considère l’opposante en carton comme la présidente élue. Elle préconisait dans la foulée des sanctions dures, non contre Lukashenko, trop malin pour elle : comptes à l’étranger, au nom de gens de sa famille, etc. qu’il est donc insaisissable, à moins de mettre par terre le système bancaire pour les puissants et elle avec.
    Non, ce qu’elle voulait, c’était des sanctions économiques dures de l’UE contre le peuple biélorusse.
    Mais, selon cette vidéo, Lukashenko n’a pas vraiment besoin de l’UE, sauf en ce qui concerne ses exportations d’électricité vers les états baltes. Son grand partenaire, c’est la Russie.
    Tout cela va finir en provincialisation de la Biélorussie, apparemment. Il n’y aurait plus de place pour les petits états dans un monde quadri ou multipolaire.
    Quant aux pays européens, il leur faut sortir de cette UE étrangleuse qui n’a rien d’européen, et se regrouper en fédération européenne sur la base de leurs intérêts communs, d’un christianisme fondateur, et d’une bienveillance directrice. L’UE fait de pays exportateurs et prospères des pays importateurs endettés, bravo.

     

    • Figurez-vous que moi, c’est sur France Two que j’ai entendu une femme (politologue ? journaliste ?) dire que Lukachenko avait tenu la barre jusque là parce qu’il avait préservé l’état social, les services publics et les salaires... Mais que depuis quelques temps, ce modèle ne fonctionnait plus...D’où la révolte des biélorusses. Une autre façon de justifier la propagande de l’Ue, après deux décennies d’une paix royale accordée au président biélorusse qui n’avait franchement pas la cote auprès des démocraties dans les premières années de son règne, où il était déjà surnommé "dernier dictateur d’Europe" !...Jusqu’à ce qu’un certain Vladimir Vladimirovitch Poutine ne lui vole le rôle de méchant autocrate slave, au début des années 2000.


  • BHL pose avec l’opposante biélorusse :

    https://www.instagram.com/p/CEEwXHS...


  • Bonjour ! A mon avis, la Biélorussie est le seul état européen à pratiquer une économie de 3eme voie entre socialisme (droit au travail, droit au logement, Etat stratège) et capitalisme (entrepreneuriat, nouvelles technologies... le jeu vidéo World of Tank est biélorusse !).

    Si ce pays devient néolibéral, les habitants vont connaître le mal logement (l’immobilier va exploser à Minsk, certains rêvent d’y spéculer). Les entreprises, industries, fermes, vont fermer, loi du marché oblige.

    Les biélorusses, après leur caprice liberal vont se retrouver au chômage et partir en Allemagne ou en Grande Bretagne faire des bullshit jobs en vivant dans des cases... heu des colocations.

    La démocratie est l’arme ultime du capitaliste. Ca te vend du rêve (merci la com), et te prend tout ensuite. Et il te traite de populiste, si tu oses te plaindre que ton logement est trop cher.


  • Et qui j’ai vu hier matin a CDG en train d’emarquer sur un vol pour Vilnius ? Je vous le donne en mille.... BHL himself !
    Là où BHL passe,
    Ĺ’OTAN, tout fracasse,
    Et les populations trépassent.

     

  • Sympa cette bonne vidéo tonique de Xavier jusque dans cette tranchante analyse humoristique qu’il devrait renouveler plus souvent :
    "Heureusement pour Loukachenko, l’équipe qui entoure Svetlana semble être une équipe de bras cassés et ressemble d’avantage à une équipe de blogueuse instagram qu’à un gouvernement en exil !"


  • Excellent Xavier Moreau comme d’habitude . "les opposantes sont des bras cassés et ressemblent plus à des blogueuses instagram qu’à un gouvernement en exil" . j’ai bien rigoler .


  • #2529573

    Bonne analyse après avoir rappelé le contexte historique récent. On aurait pu citer triple partage la Pologne à la fin du XVIIIè siècle par le despotisme éclairé (cf. François Bluche) des empires Austro-Hongrois, Russe et l’Allemagne, pour motifs de cléricalisme catholique outrancier. L’Occident ne se souvient généralement que de la sujétion polonaise par l’Empire Russe et pratique une amnésie bien comprise pour ce qui concerne les annexions autrichienne et allemande de la même Pologne. Toujours est-il que depuis sa disparition politique d’alors à la fin du XVIIIè siècle le grand projet polonais est celui de la Pologne de la mer à la mer, c’est-à-dire celui de l’ensemble Polono-Lithuanien qui culmina avant son effondrement avec le temps dit des Troubles où, au début du XVIIè siècle, les polonais étaient au kremlin à Moscou. Le sujet est délicat en France à cause de la réalité des alliances dites de revers. En effet, si l’on en croit le chancelier Von Bülow dans ses mémoires, la Pologne est le thermomètre des relations Germano-Russes, tandis que la France fut historiquement une alliée davantage pour le pire que pour le meilleur de la Pologne. Dans ce contexte Madame Merkel en fin de vie politique prête davantage son oreille aux voix des entrepreneurs allemands qui la pressent de s’éloigner des intérêts de Washington afin qu’aboutisse le projet Nord Stream 2 qui évitera toute la nouvelle Polono-Lithuanie depuis les Etats Baltes jusqu’à l’Ukraine et la Biélorussie, pour restaurer ce qui fut la condition sine qua non de la stabilité européenne et mondiale de la Sainte Alliance contre l’esprit de la révolution, c’est-à-dire fonder de nouveau un pacte de non agression germano-russe, l’ancien ayant été abrogé à l’arrivée du jeune Guillaume II au pouvoir qui limogea ni plus ni moins que Bismarck pour ce faire, armant ainsi la machine infernale qui allait creuser la tombe de l’Europe dans le désastre de la Première Guerre Mondiale. En ce sens, il faudrait apporter une nuance à la comparaison que fait Mr. Xavier Moreau entre le Président Vladimir Poutine et le régime français du général de Gaulle au début des années 60, si l’on se souvient que le général avait pris soin de dire de ne jamais laisser parler l’Allemagne et la Russie seuls à seuls. Avec l’achèvement de Nord Stream2 la Russie non seulement aura une frontière énergétique commune avec l’Allemagne, mais fera du bouche à bouche énergétique à l’économie allemande, et à l’Europe entière par son intermédiaire.


  • #2529685
    le 20/08/2020 par AnastasiafromRussia
    Xavier Moreau – Biélorussie : passé, présent et futur

    Bien que ne connaissant rien à la politique les trois femmes opposantes ont eu le courage de se présenter en représentant leur mari emprisonné par Loukachenko !!! Certains commentaires sont hors de propos et vraiment stupides.
    Retenez l’essentiel : Le pays est à la dérive, la jeunesse en a assez et Loukachenko bien que populaire à ses début, vit à présent sur une autre planète, il n’est plus en phase avec sa population mais il se croit encore tout permis, tellement il est stupide. Il n’imaginait même pas qu’une femme puisse lui poser problème lors de cette élection. C’est pour cela qu’elle a pu se présenter. Au final, la fraude a été massive mais Loukachenko en a encore trop fait en annonçant 80 % en sa faveur comme lors des élections précédentes, cela a été une grave erreurs d’appréciation de sa part. Des nombreuses fraudes sont évoqués et démontrés chaque jours, de nombreux responsable de commission électorale, n’ont pas voulus signer les résultat et se retrouvent aujourd’hui en prison ou ont carrement disparus.
    Le vent tourne enfin contre lui, à l’heure d’internet on ne peut être un dictateur à vie !!!


Commentaires suivants