Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

L’UE, à la solde de l’OTAN, sort ses "droits de l’homme" face à la répression en Biélorussie

Ça y est, enfin ! Le concert des pleureuses occidentales éprises de droits de l’homme (si possible antirusse) est lancé ! La Biélorussie, en plein changement de régime ou alors en révolution orange, après sa voisine l’Ukraine en 2014, bénéficie de l’appui de la presse mainstream (française, en particulier) et du soutien sans faille de l’Union européenne, prompte à punir les satellites de la sainte Russie.

 

Toujours à la pointe de la sobriété et de la vérité, Le Monde se distingue avec des titres qui rappellent les heures les plus sombres de la répression soviétique. On oublie ainsi les Gilets jaunes, tabassés pendant 18 mois par le régime néolibéral français, que le journal des Marchés et des Lobbies promeut ardemment, et on projette son indignation un peu plus loin, sur le pauvre peuple biélorusse victime de ce Hitler de Loukachenko. C’est gros, mais ça passe :

Le Monde a trempé sa plume dans le sang pour nous livrer des pages difficilement soutenables.

« Dans la soirée du 10 août, Nikita Telyzhenko, journaliste pour le média russe Znak.com, est arrêté à Minsk juste avant une manifestation contre la réélection contestée de l’autocrate Alexandre Loukachenko, le 9 août. Libéré le 11 août aux alentours de minuit, le journaliste raconte ce qu’il a enduré. Il décrit les coups, les humiliations et la douleur subis au poste de police du district de Moskovski de Minsk, puis dans la prison de Jodino dans la banlieue de la capitale biélorusse, aux portes de l’Europe. “Le” Soir et “Le Monde” publient la traduction française de son texte, avec l’aimable accord de Znak.com. »

Voici maintenant le témoignage de la répression sanglante de l’autocrate honni par tout un peuple (à vérifier). Les personnes sensibles à la souffrance du peuple en général et du peuple biélorusse en particulier sont priées de ne pas lire ce passage :

« Des policiers sont entrés brusquement dans le fourgon, et nous ont plié les bras derrière le dos. Un jeune qui marchait devant moi s’est fait frapper la tête contre le montant de la porte d’entrée du poste, il a crié de douleur. En réponse, les policiers ont commencé à le frapper sur la tête et à crier : “Tais-toi, connard !” J’ai été frappé pour la première fois quand on me sortait de la voiture, parce que je ne me suis pas assez penché : un coup sur la tête et un autre au visage. Une fois au poste, on nous a d’abord emmenés dans une pièce au quatrième étage.

Les gens y étaient allongés sur le sol comme un tapis vivant, et nous devions marcher dessus. Je ne voyais pas où j’allais, j’avais la tête penchée, et je me suis senti très mal en réalisant que j’avais marché sur le bras de quelqu’un. “Tout le monde par terre, face contre terre”, ont hurlé nos gardiens. J’ai réalisé qu’il n’y avait nulle part où me coucher, car, partout, gisaient des gens dans des flaques de sang.

J’ai réussi à trouver une place pour m’allonger à côté de quelqu’un et non par-dessus les autres. Il n’était permis que de rester allongé sur le ventre, visage au sol. Par chance, je portais un masque, cela m’a évité de toucher le sol maculé de sang avec mon nez. Le type à côté de moi a essayé de s’installer un peu plus confortablement et a accidentellement tourné la tête : il s’est immédiatement pris un coup de botte militaire en pleine figure. Partout autour de moi, on tabassait brutalement les gens : des coups, des cris, des hurlements se faisaient entendre de partout. Il me semblait que certains des détenus avaient des bras, des jambes, la colonne vertébrale fracturés, car au moindre mouvement, ils criaient de douleur. »

On aurait aimé que le torchon lourdement subventionné par l’État (5 millions d’aides directes en 2020, les aides indirectes n’étant pas calculables) et par Bill Gates [1], le copain du pédocriminel international Epstein, fasse les mêmes reportages sur la répression du régime macronien contre les Gilets jaunes, ces Français qui demandaient un peu de justice, mais la feuille de chou de Louis Dreyfus a préféré poster les dessins de Xavier Gorce, ce médiocre « dessinateur » de pingouins pénibles animé d’une haine sans pareille pour les Gilets jaunes.

 

 

Sputnik nous raconte la montée de l’indignation des autorités européennes, qui se mêlent de ce qui ne les regarde pas.

« Les ministres des Affaires étrangères de l’Union européenne ont assisté ce 14 août à une visioconférence à l’issue de laquelle le chef de la diplomatie européenne, Josep Borrell, a déclaré que l’UE rejetait les résultats de la présidentielle en Biélorussie et exprimait sa volonté de sanctionner les autorités du pays.

“L’Union européenne n’accepte pas les résultats de l’élection présidentielle du 9 août en Biélorussie et prévoit d’instaurer des sanctions contre le pays”, a déclaré le chef de la diplomatie européenne, Josep Borrell. “L’UE commence à réfléchir sur les moyens de sanctionner les responsables de violences et de falsification”, a-t-il indiqué sur Twitter.

La réunion extraordinaire des ministres des Affaires étrangères “va clairement dans le sens de la préparation de sanctions » contre les autorités biélorusses”, a déclaré un diplomate européen à l’AFP. »

 

Les sceptiques se demanderont si c’est un coup indirect porté à la Russie plutôt qu’une indignation droit-de-l’hommiste, mais on ne saura jamais, c’est l’avantage de l’hypocrisie. On cache ses vraies motivations un peu crapuleuses derrière de nobles sentiments !

Le pouvoir supranational de l’UE, ce néosoviétisme, ne se cache plus :

« “Les résultats de la présidentielle en Biélorussie doivent être vérifiés et des sanctions doivent être appliquées à l’encontre de ceux qui ont participé aux violences,” a déclaré le chef de la diplomatie allemande, Heiko Maas.

“En tant qu’UE, nous souhaitons augmenter considérablement la pression sur la Biélorussie. Les résultats des élections doivent être vérifiés et les personnes dont la participation aux violences contre des manifestants pacifiques a été prouvée doivent être sanctionnées”, a-t-il écrit sur Twitter. »

Comme toujours avec l’entité européenne, on décide en haut lieu sans demander leur avis aux peuples européens. Mais vous imaginez, demander à chaque fois, démocratiquement, aux 27 peuples concernés, de valider les décisions des autocrates de Bruxelles ? Allons, un peu de sérieux... L’autocratie, c’est les autres ! C’est les Russes, blancs ou pas blancs !

 

 

Si, comme le souligne Alexandre Latsa, les chiffres des élections qui ont (re)porté le président sortant Alexandre Loukachenko au pouvoir, sont un peu trafiqués (80 % contre 10 % à l’opposante Svetlana Tikhanovskaïa), on sent comme une volonté d’intrusion de l’UE dans les affaires intérieures biélorusses. L’UE, pourtant piètre réussite économique (chômage et immigration massifs) et catastrophe politique avérée, donne des leçons à un pays qui ne fait pas partie de l’UE, du moins de sa sphère d’influence. Et c’est là que le bât blesse. Dans la réaction politique de l’UE face à la réélection même douteuse de Loukachenko, on sent plus la pression de l’OTAN qu’un réel désir de démocratie.

 

Répression en Biélorussie et répression en France

 

 

Erratum

La photo de une montre la répression en France en 2019 et non en Biélorussie en 2020. Nos lecteurs voudront bien nous excuser pour cette erreur. Notre iconographe sera licencié sur le champ.

Notes

[1] Mediapart : « Comme toute la presse, Le Monde est gorgé de subventions publiques et d’aides apportées par Facebook. Mais pour son supplément Afrique, le quotidien perçoit aussi des subsides de la fondation Gates : 2,1 millions de dollars en 2019. »

Comme prévu, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

17 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • De quel droit l’Union européenne n’accepte pas les résultats de l’élection présidentielle du 9 août en Biélorussie ? Le droit des peuples à disposer d’eux-mêmes, c’est jusque quand ils élisent un dirigeant pro-système...
    Mais cette révolution colorée n’a évidemment aucun rapport avec le fait que l’OMS a offert un pot-de-vin de 60 millions de dollars à Loukachenko pour lui faire confiner sa nation, qui a refusé car il se sentait responsable du bien-être de la Biélorussie...


  • bon, l’article parfait qui ne souffre d’aucune critiques
    il démontre la géométrie variable qui anime les esprits dérangés de ceux qui vantent, soutiennent et défendent la démocrature

    ceci dit, pour un masque inutile et mortifère imposé contre un virus inscrit aux abonnés absents, voila ce qui se passe ici, nous ne sommes pas en Biélorussie mais dans l’enceinte d’une gare sncf
    ne craigniez rien, c’est français, c’est la police française

    https://www.gj-magazine.com/gj/lex-...

    d’accord, le président bielorusse a été convaincu de triche, mais en 2017, certaines voix se sont élevées pour en dénoncer une autre :
    https://www.youtube.com/watch?v=n9H...

    au final, serions nous face a un système qui utilise les mêmes méthodes, afin d’obtenir les mêmes résultats


  • A condition d’aimer manger de la merde, on n’est jamais déçu par les médias de propagande de masse vrounzais. Il semblerait qu’ils soient aux mains d’amnésiques convaincus de s’adresser à des autistes (pardon pour les autistes qui font ce qu’ils peuvent). Sur quelle planète sont-ils retirés ou depuis quelle planète envoient-ils leurs immondices ? Où s’approvisionnent-ils de ces denrées périmées toujours et toujours aussi fétides ? En ce sens c’est vraiment une réussite, pourquoi ne pas déjà aménager les cellules qui les attendent pour leurs complicités abjectes, en les tapissant de leurs plus immondes premières, ils sauraient et comprendraient peut-être pourquoi on les y a finalement confinés...A chacun selon son dû.


  • A continuer comme cela, nous allons vers les goulags.
    Pour éviter 70 ans de néo-soviétisme, il est urgent de débarrasser du Régime Macron (le Naboléon étant frappé de mythomanie secondaire).
    Les GJ doivent se doter d’une structure, d’outils et d’une stratégie à la hauteur de la situation.
    Qui veut la fin, veut les moyens !
    Action-Efficacité

     

  • Pour la Révolution du 12, faut-il investir dans un équipement de hockeyeur ?

    J’ai pas bien compris ce que les adeptes du pacifisme, apparemment influencés par "Gandhi" (? !), attendent de cet énième samedi...


  • " Le monde " comme les autre torchons subventionnés , fait de la propagande ça ne fait aucun doute !
    Pour le cas de la France , la politique étrangère est désastreuse , on la vue à maintes reprises et c’est encore le cas en Biélorussie !
    Marre des US et de cette Europe pourrie qui dirige tout au service des ricains .
    Mais rien n’est jamais acquit définitivement et si beaucoup de GJ en ont pris plein la gueule , ils n’oublieront pas et la crise économique qui s’abat va faire grossir les rangs !
    Même les FO manipulés en prennent conscience et en payent le prix .

     

  • En Bulgarie, 38 ième jour de manifestation contre le 1er ministre. L’UE et nos journaleux ne disent pas grand chose. Même le président Rumen Radov est avec les Manifestants.


  • ces fils de ..... continuent à nous faire peur en montrant ce qui nous attend si on ne fait pas ce qu’ils demandent et à un autre niveau , le même exemple au Liban !!!!
    à l’agonie avec les affaires de Obama Gate , Black Forest rothschield , Maxwell etc.... les têtes tombent doucement et içi , les français ont les noms de tous ceux qui se sont manifestés contre Raoult et d’autres en les arrêtant souvent sans raison , que ce soit des envoyés du système ( pseudo scientifique travaillant pour des labos ) ou des journalistes des médias ( cohen , elkrief , duhamel , de malherbe ....)


  • L’union européenne et la France avec ces "droits de l’homme" bidons, se permettent de critiquer les autres pays beaucoup libres comme la Biélorussie. Quelle honte pour la France ! Le peuple français s’est fait massacré pendant 18 mois par notre gouvernement libéral et dictatorial. Notre démocratie est le pire régime pour un peuple comme le notre. On n’a pas de leçon à donner à des régimes beaucoup démocrate que le notre !


  • Dans la série des blagues Carambar : c’est l’histoire des droits de l’homme à géométrie variable...

    Parce que l’Union européenne, c’est la paix et la sérénité, l’OTAN, la garantie de la liberté et la sécurité de ses membres, c’est bien connu, surtout en France... Gratte-moi le dos ! Jusqu’où va-t-on descendre dans la manipulaSion extrême nauséabonde et tout le tralala ?

    Ils vont vraiment trop loin dans la vanne et n’ont pas peur du ridicule.

    Cette propagande pour cerveaux lobotomisés relève de la psychiatrie et toutes ces putes aux ordres devraient être placées en cellule d’isolement, hors d’état de nuire.

    Quelle mascarade, je n’en peux plus de tous ces illuminés qui font la pluie et le beau temps. Ce foutage de gueule invraisemblable est tout bonnement insupportable et n’a que trop duré.

    Au bûcher toute cette presse pourrie aux ordres de l’oligarchie mondialiste mortifère du vanilloderme à kippa tout juste bon pour Israël.

    Les médias ! Les chemins de fer du mensonge, de la désinformation, la manipulation, la propagande, la lâcheté et cerise confite sur le cake, la corruption.

    Courage, on les aura !


  • Pour ceux qui soutiennent la thèse que les violences policières contre les GJ sont le fait de quelques brebis galeuses... à 1mn25, 7 ou 8 CRS tabassent joyeusement un type au sol . Il n’y en a pas un qui tape et sept qui regardent, non, chacun y va de son coup de matraque .
    Non, on ne construira pas le monde de demain en gardant ces fripouilles en fonction, car c’est par eux que le peuple est tenu en esclavage !


  • Pourquoi les forces de l’ordre qui "tapent" semblent habillés de la même manière, quelque soit la pays ?


  • #2526836

    On remarquera que c’est le témoignage d’un dirigeant d’une partie prenante et non le témoignage d’un journaliste (ce qui engagerait le journal en temps que recruteur).

    Des bras, des jambes et des colonnes vertébrales brisées ... pour s’être fait matraqué (à la main) ?
    Mais quand un GJ perd une main ou un oeil (à l’explosif/ à la poudre à canon), il n’y a aucun blocage des comptes bancaires à l’étranger de nos président et ministres.


  • le président Biélorusse à Macron : " mieux vaut être Dictateur que pédé "
    il a peut être des infos qu’on n’a pas !!!!!!!!!


  • Après on peut s’interroger sur le processus de recrutement des gardiens de la paix ou de la formation des CRS. Malheureusement pour la police on retiendra leur violence concernant les gilets jaunes.
    On remarquera aussi que depuis la guerre d’Algérie, il y a une minorité d’extrême droite qui salit le corps tout entier par son recours systématique à la violence créant ainsi le désordre. Sans oublier certains flics casseurs dont leur rôle est de considérer le mouvement légitime des gilets jaunes. Je les considère comme des racailles au même titre que certains politiques ou certains délinquants de banlieue.
    Encore une fois, je ne salis pas tous les flics, la très grosse majorité d’entre eux font du très bon boulot, travaillent avec des médiateurs et des éducateurs dans les quartiers difficiles, sauvent des vies, protègent la population.
    Les médias préfèrent s’attarder sur l’information qui fait vendre.


Commentaires suivants