Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Xavier Moreau – Entretien avec un Français hospitalisé à Moscou

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

11 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #2473564

    La gastronomie, c’est nous ! Cocoricooooo

     

  • Au quotidien on jouit d’un garnissage de notre fion de toutes les saloperies de l’Occident républicano-laïc. Avec ce petit état de faits sur l’actualité à l’Est, une bouffée d’air frais ça fait du bien putain !

    Le monde tourne encore rond près de chez nous. Entre nous et les états-unis d’Amérique y’a l’Atlantique, et pourtant on dirait que l’éloignement concret se trouve en plein milieu de l’Europe entre nous et la Russie, alors qu’on serait sensé profiter d’une telle proximité géographique...


  • C’est a ce genre de témoignage qu’on constate a quel point la France est en voie de tiers-mondisation.
    Quand on voit l’arrogance des certains ici , dont notre président fait parti , quand ils parlent de la Russie comme ils étaient encore sous Eltsine, ça me fait doucement rire ..
    Dans moins de 20 ans , la Russie sera probablement passé devant nous sur TOUS les plans, économique, social , culturel , (militaire c’est déjà fait depuis des lustres) , et même le niveau de vie sera supérieur la bas .

    En mème temps , c’est vraiment pas difficile vu le zèle que mettent nos dirigeants successifs pour transformer la France en régime tyrannique avec pour seules promesses la peur et la misère.


  • Apparemment c’est bien trash là-bas : « Coronavirus : Des bébés nés par GPA bloqués en Ukraine à cause de la fermeture des frontières
    CONFINEMENT Leurs parents étrangers ne peuvent pas venir les récupérer pour le moment »
    https://www.20minutes.fr/monde/2779...

    Si le confinement est prolongé, d’autres enfants vont naître et « leur nombre pourrait atteindre presque un millier »

    Il va y avoir surproduction : les enfants sont empilés sur étagère, ah c’est l’progrès !

     

    • Il faut espérer que ces bébés ukrainiens soient les enfants génétiques de leur mère, et qu’ils restent avec elle définitivement. La maman aurait une allocation pour élever cet enfant hors-mariage, financée en partie par le père génétique, en plus grande partie par l’institution médicale, qui s’est permis de vendre des enfants et de prendre leurs mères (simples porteuses ou vraies mères) pour des vaches laitières.
      Le père génétique aurait un droit d’information, éventuellement de garde en Ukraine, si la mère génétique ne veut pas de l’enfant. Le simple client sans rapport génétique n’aurait aucun droit, autre que financer en partie l’éducation de l’enfant.
      L’Ukraine a besoin de ses enfants, même à demi étrangers.


    • L’Ukraine n’est pas la Russie. Donc c’est peut-être bien trash en Ukraine, encore que. Regardons un peu chez nous, en occident, le trash ne manque pas.


    • @IvanDurak je n’ai pas envie de tester la liberté d’expression ni en Ukraine, pas plus en Russie. Lisez un peu l’histoire, écoutez les gens qui ont fui la misère de l’Est et on en reparlera.


    • @Pamfli

      Je vis en Russie depuis bientôt 15 ans. Je connais un peu.


    • @IvanDurak Tout pouvoir est plus ou moins critiquable : existe-t-il l’équivalent d’un Dieudonné en Russie ?


    • @Pamfli :
      Vous commenciez par nous dire que la Russie, c’est comme l’Ukraine. En citant une horrible affaire de GPA qui se passe en Ukraine. Caduque, l’argument.
      Par ailleurs la GPA est très réglementée en Russie - là aussi je le sais car je suis sur place, pas besoin de "citer mes sources". Il y a eu des scandales dans les années 90 et début 2000 dans les orphelinats, qui vendaient des enfants aux américains et français les plus offrant (encore une fois, la paille et la poutre...).

      Sans admettre que votre argument initial était pourri, vous passez tranquilement à la liberté d’expression. Quel rapport avec la GPA ? Et l’Ukraine ? Pourquoi utiliser les techniques de nos ennemis ? Bref.

      La liberté d’expression est pourrie en Russie. Mais tout autant qu’en France. Et aux USA. C’est les sujets que l’on peur aborder qui changent. Pouvez vous parler "sionisme et manipulations" en France sans passer par le juge ? Non. En Russie, oui.
      Encore une fois, votre argument ne tient pas. Vous pensez connaître la liberté, mais vous n’en connaissez que son pauvre erzats, la critique de l’ennemi du pouvoir en place. Un peu comme les Hanouna et autres Jamel.
      Et encore. Vous pouvez critiquer un peu, et pas en disant tout, et pas sur tout. En gros, il vaut mieux que vous la fermiez, vous risqueriez la prison.