Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Zemmour, Onfray, Taddeï : Valeurs actuelles titre sur "le retour de la censure"

 

Ça commence presque par une désinformation, et en titre s’il vous plaît. Deux expressions posent problème : un soi-disant « retour de la censure », et un « nouveau maccarthysme » dont Zemmour et Onfray seraient les victimes. Rien ne vous choque ? Parce qu’il arrive quoi à Soral et Dieudonné depuis plus de 10 ans ?
Soral qui est désinvité des chaînes de service public après un reportage orienté de Complément d’enquête en 2004, et Dieudonné depuis 2004 aussi après son sketch chez Fogiel, un humoriste dont aucun des spectacles géniaux n’a été diffusé à la télé, qu’elle soit publique ou privée, alors qu’on voit des Kev Adams, des Tomer Sisley et des Gad Elmaleh pas drôles et parfois copieurs partout ?

 

Deux poids deux censures

N’y aurait-il alors pas deux censures, comme deux poids et deux mesures ? La censure absolue qui vise Soral et Dieudonné, et la censure relative, donc calculée, qui touche Zemmour et Onfray, mais qui leur permet d’accéder aux grands médias, de voir leurs thèses discutées, d’apparaître sur tous les écrans pour des tournées promotionnelles somme toute classiques et qui font vendre beaucoup de livres ? Est-ce cela la censure véritable ? En réalité, il n’y a pas deux censures : il y a la censure et il y a la pseudo-censure, pour les pseudo-dissidents que Valeurs actuelles nomme plus justement des « opposants ».

Si on ne peut évidemment pas taxer Onfray de national-sionisme – ce qui est le cas de Zemmour puisqu’il incarne cette tendance –, on remarque que le philosophe dionysiaque fait encore la couverture des news magazines, c’est-à-dire qu’il fait toujours partie du cercle démocratique, discutable certes, mais il en fait partie. On le critique ou on le loue, mais il appartient au club des intellectuels français du moment. Il ne fait pas partie des intellectuels de cour, ça c’est sûr, mais pas des dissidents non plus. Il se situe entre les deux, sur la ligne rouge que peu osent franchir et qui permet pourtant de dire certaines vérités, sur la ligne rouge justement, et surtout sur ceux qui la tracent. Ceux qui déterminent le bien et le mal en matière de pensée, d’idéologie, d’expression. Les censeurs, les maîtres du jeu, les propagandistes, on les appelle comme on veut.

Pour ces derniers, on l’imagine, Onfray et Zemmour font partie des penseurs anti-Système, des dissidents au Système. Tout serait simple s’il n’y avait Soral derrière, derrière eux et la fameuse ligne rouge. On met Taddeï de côté car il ne se présente pas comme un penseur ou un idéologue mais comme un journaliste, ce qui suffit, s’il fait correctement son boulot en invitant tout le spectre idéologique, de l’extrême gauche à l’extrême droite en passant par le ventre mou, d’en faire un opposant du Système... médiatique.
Bref, tout est une question de relativité, et on pourrait classer les opposants ou dissidents sur une échelle de dangerosité pour le Système en question. La dangerosité étant déterminée par les juges du CRIF et de la LICRA, en gros. Non non, ce n’est pas une obsession de notre part mais une simple observation des faits : la LICRA ou le CRIF convoquent, décident, tranchent, les têtes au besoin, et les employés, même prestigieux, du dispositif médiatico-politique suivent. Ils suivent au mot près les consignes et éléments de langage élaborés en petit comité. La preuve, dès qu’un ministre sort d’une « convoc », il nous inflige un discours plein de verve et de rage contre la « haine antisémite » et toutes ces salades.
C’était pour bien comprendre la hiérarchie des pouvoirs.

 

 

Zemmourisation des esprits fragiles

Pour en revenir à l’article, Valeurs actuelles fonde sa théorie de la censure sur l’interdiction de service public audiovisuel infligée à Zemmour, ce qui est un fait. Cependant, il n’est pas sûr que cette interdiction – qui ne sert doublement à rien puisque Zemmour est invité sur les chaînes privées du type C8 (chez Ardisson) et qu’il y fait de gros scores d’audience, ce qui enfonce un peu plus France Télévisions dont les obligations de propagande vont ainsi contre l’intérêt commercial ! – desserve le polémiste. Sa voix n’en prend que plus de résonance, auréolée qu’elle est de l’odeur de soufre qui plaît de plus en plus au public français. Et il y a de quoi, avec le chaos organisé que les Français subissent. Une censure sur France Télévisions ou radio France, pour raisons d’idéologie gauchiste, c’est des milliers de ventes en plus de livres et une audience populaire accrue. La censure devient alors un démultiplicateur de parole : c’est une censure positive.

Une censure à mettre en miroir de la censure que subissent Alain Soral & Dieudonné et qui est une censure négative, une censure qui vise à réduire la parole, si possible jusqu’au silence. Du moins dans les médias dominants, parce que sur l’Internet, c’est la grande démultiplication et ça, ce n’était pas prévu par les officines du pouvoir profond qui font la politique et la justice et les médias et la police dans notre pays. D’où la grande campagne actuelle de limitation de la liberté d’expression sur l’Internet. La prochaine étape, l’histoire nous l’apprend, c’est la rue. Mais revenons au sujet.

Valeurs actuelles souligne que Thomas Legrand, l’éditorialiste matinal de France Inter, n’a pas reçu Zemmour pour des raisons qu’il a déjà énoncées lors de la sortie du précédent ouvrage du journaliste du Figaro en 2016, Un quinquennat pour rien :

« Nous pensons qu’il a perdu le statut de journaliste sans acquérir celui de l’intellectuel. »

On appréciera le « nous », qui sonne comme un bouclier, celui d’un collectif anonyme qui permet de censurer sans se salir les mains. Grotesque, comme les chroniques de Legrand, minuscule propagandiste flippé qui relaye la parole dominante en trouvant ça démocratique. On voit que c’est ce « nous » qui décide de qui est intello et qui ne l’est pas en France. Sacré Legrand, il a mérité son nouveau nom : Thomas Pilate Legrand !

 

 

Ceci étant dit, il y a un monde entre Legrand et Zemmour, et surtout une différence de teneur en vérité dans le discours. Si chez Legrand tout ou presque est propagande ou mensonge, disons dans un rapport de 80/20, chez Zemmour c’est le contraire : on a 20% de propagande (nationale-sioniste) et 80% de vérité.

Et c’est là que ça devient intéressant : ce n’est pas pour les 20% de propagande que Zemmour se fait gronder par les chiens du Capital, mais bien pour les 80% de vérités. Et on met vérité au pluriel parce que Zemmour est loin d’être con et qu’il en balance. Ceux qui verraient une contradiction majeure dans ce raisonnement parce que et Zemmour et les chiens qui lui aboient dessus serviraient in fine le même Capital, se trompent : Zemmour est conscient de qui il sert, tandis que les larbins des médias mainstream n’en ont pas tous conscience, voir les sorties consternantes des Fogiel et des Lemoine, des Aphatie et des Legrand...

Zemmour sert le pouvoir profond et tape sur le pouvoir visible. Soral, lui, ne sert ni l’un ni l’autre et tape sur le premier tout en dénonçant la trahison et la soumission du second, qui devrait pourtant servir de garde-fou. C’est pourquoi Zemmour se retrouve diabolisé par les imbéciles, tout en ne risquant rien puisque c’est le pouvoir profond, on l’a vu pendant sa signature dans la Nouvelle Librairie, qui fait la police, la justice, et qui manipule même ces pauvres cloches d’antifa (la fausse opposition de rue). Soral, lui, est diabolisé par les imbéciles ET les manipulateurs. Tout est raccord.

 

 

En se faisant censurer par les idiots du Système, Zemmour ne peut que gagner de l’influence aux yeux d’un nombre grandissant de Français qui rejettent la partie visible de ce Système, c’est-à-dire le pouvoir démocratique des médias et des politiques officiels qui fait souffrir le pays.

Le calcul est fin, vicieux, efficace : le national-sionisme va gagner en popularité et en intensité. Les Français qui ont voté à plus de 50% « contre le Système » en 2017 auront ainsi l’impression que leur voix est entendue et penseront qu’ils sont proches de vaincre le Système. Mais ils n’auront vaincu que la face du Système, le système visible. Le Système profond, qui a plein de masques dans sa remise, lui, ne changera pas. Il changera de masque et les Français seront piégés.

Le mécontentement anti-Macron va donc dans le bon sens pour ceux qui gèrent à la fois le Système et son opposition factice. Il s’agit là d’une subtilisation, d’un plagiat, comme les comiques-système le pratiquent depuis longtemps.
Sauf Dieudonné.

Zemmour, le dissident du pouvoir profond, sur E&R :

 

Non au national-sionisme avec Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

29 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Je m’en branle, mais d’une force ! La censure de ces guignols, laissez-moi rire ! Quand Soral, Ryssen, Reynouard, Faurrison, Dieudonné ne seront plus censurés, alors je verrais.


  • Zemmour passe à la télé matin , midi et soir et il est en outre publié par la plus prestigieuse maison d’édition de France...on a connu pire, comme censure. Idem pour le sieur Onfray. On peut parler ici de censure promotionnelle.


  • Devant la popularité d’ER et de Dieudo "ils" ont lachés leurs chiens dans la même cour. L’antiracisme français étant en train de plus en plus de céder, l’explosion du racisme est orientée de manière à ce que les français se retrouvent confrontés à la question suivante : "faut il en vouloir ou non aux noirs et aux arabes d’être responsables de tous les maux de notre société ?" Par contre la question : "qui sont les vrais responsables des maux de notre société ?" n’est pas admise dans le débat public, et ce même chez ces "pseudos censurés" d’Obertone, Zemmour et cie. Ces derniers ayant en commun cette profonde conviction que la guerre civile est pour bientôt. Encore une fois personne ne songe au pouvoir de la prophétie autoréalisatrice, malgré les travaux de nombreux chercheurs à ce sujet (idem pour le "suicide français", un tel livre montre en réalité une volonté de destruction du peuple français).

    Lorsque le peuple aura acquis la sensibilité suffisante pour différencier manipulation et vérité le "salut" sera proche...


  • Oui Zemmour est victime d’une pseudo-censure en disant 80% de vérité. Dieudonné est victime d’une censure en disant 20% de vérité.

     

  • « Une censure à mettre en miroir de la censure que subissent Alain Soral & Dieudonné et qui est une censure négative, une censure qui vise à réduire la parole, si possible jusqu’au silence. Du moins dans les médias dominants, parce que sur l’Internet, c’est la grande démultiplication et ça, ce n’était pas prévu par les officines du pouvoir profond qui font la politique et la justice et les médias et la police dans notre pays »

    Parce que la quenelle d’E&R ferait découvrir QUI est derrière le pouvoir ! QUI met le suppo profond.

    Afin de continuer à faire illusion, le sayan Z. de service, celui du pouvoir abyssal sert d’appât, d’apprivoiseur, de séducteur afin de diriger la pensée de la politique française vers « c’est par ici la sortie : le national-sionisme. » Oui, au national mais dilué dans le sionisme = le pouvoir des ...banksters du sérail.

    Cachons les Soral, Dieudonné et Cie à savoir toute pensée subversive, hautement et résolument dissidente après avoir dévitalisé le Front National par tous ses pores, les autres partis dits d’opposition et installé un « EnMarche vers le NOM » que Gérard Collomb quitte après avoir été de mai 2017 à octobre 2018 soit 18 mois SEULEMENT vous réalisez !!! 1/5 du quinquennat !

    Son départ : bombe en réalité ! Échec cuisant, aveu d’impuissance. Il quitte le navire comme pour nous dire implicitement : ce ne n’est ni le Président de la République, ni son Premier Ministre, ni les ministres, ni le Parlement, ni le Sénat à savoir l’ensemble de l’appareil d’État visible, apparent qui dirige la France et donc prend les décisions.

    Surtout pas que le Peuple se pose les bonnes questions, aille y voir de plus près. Le joker-sayan entre en scène : il fait diversion, fait séduction, fait promotion, fait propagande, fait buzz.

    Il est le générateur de fumée artificielle utilisée pour maintenir le spectacle de la marchandise et des idées-chimériques. Ainsi, les Français sont maintenus dans leurs nuits agitées par les fins de mois commençant le 10 au lieu du 20. Diffuser l’épaisse fumée tel un brouillard permanent pour brouiller les cartes et les redistribuer.

    En effet, le Christian et sa meuf Christine sont invités à rejouer sans cesse sous hypnose médiatique la même partie carte truquée de poker-menteur. Ils jouent avec de l’argent prêté par ces même joueurs complices entr’eux. Désormais, Christian & Christine ont mis en jeu leur pavillon qu’ils ont vendu.


  • « on ne peut évidemment pas taxer Onfray de national-sionisme »

    Non mais il est sur la ligne ! Le type n’a pas la foi, et feint d’ignorer le pouvoir profond, pourtant il a fait une conférence en Israël.
    - https://www.youtube.com/watch?v=8Ee...
    Pour moi il a le tampon.

    Enfin le sujet c’est de dire qu’on nous place des faux dissidents, auxquels devraient s’accrocher la vraie dissidence et les clients de Bousquet, afin de neutraliser la critique.

    Quand ces trois-là (enfin deux, parce que l’autre n’est pas un intello et son éthique journalistique le dispense de donner ses opinions), seront tombés, quels leurres vont-ils bien pouvoir trouver !

    Je me demande bien comment la VRAIE dissidence pourrait se bouger pour remuer tout ce merdier et foutre en l’air leurs pions !
    Si vous avez une réponse, tapez 1.


  • Un intellectuel ambitieux doit ruser avec le pouvoir : c’est ainsi que le "Voyage" de Céline passait pour un livre communiste en 1932, alors que 5 ans plus tard il lâchait sa bombe : "Bagatelles" . L’entrisme doit faire partie d’un plan de carrière .

     

  • Zemmour censuré ?
    Il vient d’écrire une pige dans le fig à rots au sujet de la mort de Charles Aznavour.

    http://www.lefigaro.fr/vox/societe/...

     

    • C’est toute une stratégie de communication. Depuis toujours il se présente comme journaliste censuré. Alors que ce qui impressionnait le plus c’etait son don d’ubiquite...

      Pouvoir être à plusieurs endroits en même temps, faire plusieurs choses à la fois c’est déjà très surprenant... mais l’exploit médiatique Était aussi la possibilité de faire une chronique sur i.télé la matinée et des et d’être repris (chambre d’echo) le soir même sur Canal+ la maison mère de i.télé.

      Mais là où c’est le plus habile c’est de l’autoriser à dire des mensonges en avançant des faux chiffres, faux pourcentages et rumeurs infondées sans qu’il n’y ai jamais en face de contradicteur.

      Ainsi la chronique « On n’est pas forcément d’accord » résume tout un plan de communication... dire des choses fausses au milieu de choses vraies sans qu’il soit possible d’en débattre... ainsi une partie du public retiendra les mensonges alors que l’autre partie public retiendra les vérités.

      En réalité il ne s’agit pas d’informer le public et de contrer les médias mensonges, mais d’exposer le public à un discours réactionnaire. Le but n’est pas d’ouvrir des débats mais de polariser les opinions. Zemmour n’a jamais aucune proposition ni solution.. la seule exception c’est récemment la suggestion d’adopter le prénom Corinne en guise de prénom chrétien ?

      Sauf que Sainte Corinne n’a jamais figuré dans le calendrier. Et n’a rien de "chrétien" ni de "français" à l’origine. Pas plus qu’"Éric", d’ailleurs.et les parents de Zemmour en l’appelant Eric ont également choisi un prénom qui n’était pas chrétien... contrairement aux apparences... Une kippa sous un chapeau.. Des polémiques qui ne restent que des polémiques et des débats qui n’en sont pas..


  • La presse autorisée dans toute sa splendeur... Hélas il n’en faut pas plus pour sidérer le mouton démocratique.


  • Il est bizarre de constater que ce "retour" de la censure touche de nouvelles personnalités méticuleusement élues, qui ont une visibilité dans les médias subventionnés tandis que les victimes de l’ancienne ne peuvent plus en béneficier.
    En fait j’entends par ce soit disant "retour" une "nouvelle" censure qui serait plus douce envers ses "victimes" et qui irait de concert avec l’antisémitisme qui apparemment, lui aussi, et comme d’autres termes savent évoluer et se renouveler au gré du temps et de nos chers maîtres à penser.


  • Hahaha, Ça se dispute a tellement changé sans Zemmour + Domenach, qu’on se retrouve avec Rioufol + Mouchard. Le changement est flagrant xD


  • Je ne sais pas si ça a déjà été dit dans les commentaires ou précédemment par E&R, mais cette persécution molle des contestataires du système "light" et des nationaux-sioniste était déjà à l’oeuvre dans les pays Anglophones depuis quelques mois :
    La stratégie du système : Braquer les feux sur ces gens la pour que les mécontents pas encore pleinement conscientisés les perçoivent comme le nec+ultra de la dissidence

    Aux USA : Censure très médiatisée et coordonnée des réseaux sociaux pour Infowars avec les anciens vrais dissidents crédibles devenus sionistes Alex Jones et Paul Joseph Watson. Alors que dans le meme temps un David Duke - antisémite de longue date - a gardé son compte twitter, cherchez l’erreur lol

    En Angleterre : Emprisonnement de Tommy Robinson (certes on ne niera pas que pour le coup lui il a pris cher) tenant une ligne anti-Islam anti-raciste sioniste

    La globe trotteuse Canadienne Lauren Southern tenant une ligne anti-Islam anti-mondialisme (à sa décharge je n’ai pas vu de sionisme chez elle du peu que j’ai regardé) est particulièrement pointée du doigt par les médias mediastream il me semble, sans être réduite au silence

    Par contre, et la ou le travail d’Alain Soral a payé, c’est qu’il est dans tous les esprits sur les plateaux TV dés qu’on glisse vers les thématiques nationalistes et/ou complotistes, et permet de démasquer les tapineurs ou tout simplement ceux (et ils sont nombreux) qui ont la trouille d’aller trop loin dans la contestation. Hors du peu que j’ai regardé je n’ai pas constaté que les dissidents estampillés anti-sionistes ou carrément antisémites pour certains avaient eu le meme impact.
    - James Sears - national-socialiste révisionniste - au Canada a très peu de visibilité
    - Red Ice TV - média internet identitaire + ou - sur la ligne Ryssen/HDL - aux USA n’est jamais évoqué dans les grands médias contrairement à Infowars
    - En Suède, le youtubeur "PeterSweden" dont le niveau de conscience semble être + élevé (bien que très imparfait) que "Angryforeigner", a 4x moins d’abonnés que ce dernier
    - En Angleterre je n’ai pour l’instant vu aucun dissident réellement anti-sioniste

    En conclusion et sans vouloir faire de cirage de pompe, je n’ai pour l’instant pas vu d’équivalent d’Alain Soral en termes de renommée proportionnellement à la population dans les autres pays pour ce qui est des nationaux-antisionistes.


  • #2057086

    Excellente explication pour ceux qui ont besoin d’une machette à défaire les noeuds.
    Mais, permettez-moi de vous le signaler, vous oubliez également un point très important du raisonnement, heureusement en notre faveur !
    En effet, Zemmour c’est la porte en trompe-l’oeil, le rideau rouge du magicien d’Oz.
    Le problème de la stratégie du Na-Zi (National Sionisme, of course), c’est de devoir flirter dangereusement avec le nationalisme pur et dur, mais bien compris.
    Or, on ne permet pas aux consciences de s’éveiller impunément sans risquer d’attiser la curiosité du public qui aimerait bien voir au-delà du rideau.
    En changeant de stratégie et en optant pour un rapprochement vers un pseudo-nationalisme au lieu de jouer dans une opposition idéologique frontale (le gauchisme), le cordon sanitaire devient perméable et se resserre en réalité autour du sionisme comme la corde autour du cou du pendu.
    Le Système, acculé et responsable d’avoir attiser les braises au lieu de les éteindre, joue gros.
    Tout ça pour dire que Zemmour n’est qu’une porte, et qu’une porte est faite pour être franchie d’une manière une d’une autre. Y compris les meilleures portes blindées. Surtout les portes blindées. Certes, beaucoup n’iront pas la franchir, mais en tout cas, cette stratégie risquée ne peut qu’alimenter le flux de consciences vers E&R. L’illusion qui consiste à croire ou faire croire que le Système peut contrôler tous les esprits est fragile. Ce n’est qu’une illusion.
    Derrière la porte, nous sommes là, d’une façon ou d’une autre. Et tout l’argent du monde n’y peut rien.

     



    • Le Système, acculé et responsable d’avoir attiser les braises au lieu de les éteindre, joue gros.
      Tout ça pour dire que Zemmour n’est qu’une porte, et qu’une porte est faite pour être franchie d’une manière une d’une autre. Y compris les meilleures portes blindées. Surtout les portes blindées.




      Pas du tout... Pourquoi ne restez vous pas dans le thème du simulacre et de la mise en scène ? Et cette porte n’est pas une porte blindée, l’ultime issue de secours, mais qu’un décor en papier mâché ? Beaucoup de salive pour remplir d’encre les papiers journaux d’une presse subventionnée. Une porte c’est aussi parfois destiné à être emmurée ?

      Si l’Allemagne proposait politiquement une continuité avec un glorieux passé historique au lieu d’un capitalisme nouveau ou l’utopie communiste ( les soviétiques ou l’hégémonie des anglo-saxons) l’extrémisme (remplacer la croix chrétienne par la croix gammée) permettait à tout jamais de scellé dans le mur la voie la plus naturel qui est celle de la tradition des pères...

      Vous ne voyez vous ne voyez pas qu’il travaille pour le pourrissent de certains sujets et à galvaniser l’opposition. Demain vous n’aurez plus le choix il faudra t’être pour ou contre les noirs pour ou contre les musulmans... Alors qu’a la base l’arrêt de l’immigration devrait être un sujet très consensuel pour peu qu’on n’agresse pas les noirs et les arabes et qu’on ne laisse pas les idiots utiles et les manipulateurs en ville (a la televiSion) animée et envenimer les débats...
      Une porte emmuraillee c’est les Allemands des décennies plus tard refusant de faire des bébés…


  • Moi, les 80% me vont très bien. C’est toujours 79,99% de plus que ce dont les penseurs officiels nous abreuvent....
    Evidemment qu’il n’est pas sur la ligne ER a 100% et peu importe, si on doit se réconcilier avec uniquement ceux qui pensent exactement comme nous, on ne sera pas nombreux pour reconstruire....


  • Ces trois personnes sont celles qui font le plus preuve de probité intellectuelle dans ce qu’on nomme la Paysage Audiovisuel anti-Français.
    Dans ce microcosme bein-pensant de la société du spectacle de la république, ils sortent du lot c’est indéniable.

    Donc évitons les faux-débats. Quiconque regarde encore la TV est un esclave.
    Le monde réel produit un echo uniquement sur internet.


  • Je ne suis pas tout à fait en accord avec cette qualification "censure". La "censure" véritablement odieuse, dangereuse et qui atteint l’Etre, car elle atteint le "Logos", est celle qui se situe sur le domaine "public", Sur l’agora. Qui empêche le débat libre des citoyens libres.

    L’affaire est donc assez subtile. Un journal peut dire : "je ne veux pas publier tel article et je n’ai pas de comptes à rendre là dessus". Car un journal a une tendance et une politique qui lui sont propres. Il est libre de publier ou de ne pas publier. Le refus de publier n’est pas de la censure mais du libre arbitre des directeurs du journal.

    La censure à l’état pur serait située dans le domaine public général, mais, "tu parles..". Les anglais l’ont bien compris puisqu’ils autorisent tout le monde à dire ce qu’ils veulent mais à Hyde Parc, les orateurs sur une boite à savon. On peut sourire mais ..

    La liberté de parler et de dire et de développer ses pensées est, dans toutes les sociétés, très réduites. Au fond, elle existe mais dans des cercles restreints et aristocratiques. Il faut "prendre acte" de ce que la censure est partout, sans hypocrisie, et l’admettre sereinement au lieu de crier "censure, censure"... . Il y a en effet une pensée unique. Point. Et là, on commence à rire car ce qui est censuré hors de la pensée unique est plus intéressant que ce qui ne l’est pas (o, parle de la censure de la pensée, et pas de la censure des cochonneries qui est admissible ou des secrets militaires en temps de guerre)..

    En fait, la seule chose efficace est de demander aux censeurs du temps de paix officiellement ce qu’il faut dire et ce qu’ils ne faut pas dire, mais avant. Or en France la censure est a posteriori, après. Vous avez le droit de tout dire à vos risques et périls mais vous vous faites condamner après. Il faut mettre fin à cela d’une manière simple et envoyer avant publication au parquet les écrits suspects en demandant : "puis-je publier cela ?" . Qu’il devienne donc un bureau de la censure préalable. C’est là que cela coince.

    Si le parquet ne répond pas, que se passe-t-il ? Le censeur est de toutes les manières un effroyable con. C’est cela qui est drôle. Et jamais un censeur n’avouera "je suis un censeur". Pendant tout le dix huitième siècle, Paris s’est foutu de la gueule des censeurs. Parce que dire ce qu’il ne faut pas dire, c’est les dire ...

    Ou bien les dires d’un certaine manière, suggérer "la chose"... .

     



    • Les anglais l’ont bien compris puisqu’ils autorisent tout le monde à dire ce qu’ils veulent mais à Hyde Parc, les orateurs sur une boite à savon. On peut sourire mais ..




      En tout cas c’est bougrement efficace. Si l’on prend n’importe quel sujet n’importe quel sujet discuter par les débatteurs, il est extrêmement facile de trouver sur YouTube des vidéos permettant d’avoir des débats très explicites. Pas de faux fuyants...


  • J’ai pensé à vous en lisant cet article. Parler de "censure" à propos de Zemmour fait très pute à clicks comme on dit vulgairement sur YouTube.... et sans fondement d’ailleurs. La mise au placard serait le terme le plus approprié. Pareille pour l’entretien de Taddeï dans le Fig’ mag’ : l’ombre de Soral plane au dessus :D

     

  • L’opinion a tendance a s’ interresser aux figures censurées. Etant donné que Soral et Dieudonné sont les plus censurés de France et qu’ ils bénéficient d’ une réelle popularité et interet , il faut créer de nouveaux censurés qui sont en fait de faux subversifs et de vrais tapins, pour détourner de nouveaux afflux vers Soral et Dieudo. Une pierre deux coups. C’est comme Trump en politique : il est là pour calmer l’interieur américain pour que l’empire puisse continuer son expansion exterieure. Il se fait passer pour un independant alors qu’il bosse pour le systeme de domination.Comment l’etat profond tient Trump ? A cause de ses liens avec la cosa nostra de New York qui dominait dans les annés 70-80 tout le secteur du batiment a New York.


  • Cette fausse censure est un leurre pour cacher la véritable... donc la vérité.


  • C’est le despotisme qui s’installe.

    La licence tient la main au despotisme : la permissivité des moeurs n’ est au service QUE de la censure.

    La permissivité des moeurs est la conséquence elle même de l’antichristianisme

    Sans christianisme, nous aurons donc le monde avant le Christianisme :

    - l’esclavage pour condition sociale
    - Néron ou Caligula pour roi
    - Satan pour Dieu
    - la matière, le métal or, la chair, et le ventre pour maitres.

    Tous ceux qui sont de l’Esprit ("Chrétiens de culture") seront l’un après l’autre envoyés au Colisée.

    Christianos ad leonem était le mot d’ordre de Dioclétien.
    Les chrétiens aux lions ! est leur mot d’ordre.

    Soral en premier.
    Nous tous ensuite, jusqu’au dernier.


  • Honnêtement, ils n’arrivent plus à attirer l’attention des gens, alors tous les stratagèmes par les médias qu’ils detiennent vont être utilisé . Les Soral et M’balla, ne dorment pas tranquilles tandis que Zemmour et Onfray font le SHOW organisé du système .


Commentaires suivants