Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

"100 millions d’Américains sans revenus, c’est du jamais vu !"

Olivier Delamarche prévoit de très graves mouvements sociaux aux États-Unis

Émission Intégrale placements du 06 juin 2016 sur BFM Business, avec Olivier Delamarche et Emmanuel Lechypre :

 

Les craintes d’une récession aux États-Unis sont-elles fondées ?

 

 

La FED pourra-t-elle encore rassurer les marchés ?

 


 

Vous êtes entrepreneur ou particulier et souhaitez faire partie d’un réseau d’entraide pour faire face à la crise ? Rejoignez Solid’E&R, le premier espace d’annonces du Réseau d’Économie solidaire créé par E&R. Pour cela, il vous suffit d’être adhérent de l’association (merci de rentrer votre identifiant et votre mot de passe d’adhérent pour accéder à Solid’E&R) :

Pour en savoir plus sur le Réseau d’Économie solidaire :

Retrouvez Olivier Delamarche sur E&R :

Pour compléter les analyses d’Olivier Delamarche,
lire chez Kontre Kulture :

 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

36 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Comme l’a dit feu le président Andrew Jackson : "Il faut tuer la Banque". Sous entendu la banque fédérale qui gérait (déjà) la dette des Etats-Unis. Mais son propos avait peut être une porté plus général, comme Benjamin Franklin l’avait prophétisé en son temps !

    Aujourd’hui on en est au même point !


  • Mais ça tombe très bien 100M de chômeurs, il vont tous être engagés dans l’armée US dès 2017 pour la guerre contre l’Iran qui aura bien besoin de chair à canons !
    Si c’est la récession aux US c’est déjà la guerre !

     

    • A moins que l’on reprenne l’idée de Mosco et qu’on les fasse immigrer en Europe, car selon la théorie de Mosco :

      Plus il y a de pauvres, moins il y a de pauvres !

      Comprenne qui voudra ! Quand même !


    • Les Migrants sont à 0% d’endettement contrairement aux locaux qui eux sont en sûr endettement ou pas mais endettés.Ils sont de la chair fraîche à banquiers et une bouée de sauvetage pour une économie sans croissance (’ pas de création monétaire ). Seuls les pauvres s’endettent car les riches captent la monnaie et ont du crédit à 0%.
      Il n’y a pas vraiment d’avantage à faire rentrer des migrants en dehors de celui ci, pour un pouvoir politique, il est à éviter tout mécontentement de ses ouailles.
      Cordialement


    • Sur les 100 millions, au moins 10-15 millions si ce n’est plus vivent avec les revenus illégaux, le trafique de drogue en tout genre, la prostitution, le vol etc... !


  • je dirais encore pire que la phrase de delamarche sur 100 000 de ricains qui ont rien a bouffer, c est la derniere phrase de l’autre qui dis :

    je ne pense pas que la tornade viendra des etats unis.

     

  • A prendre au contionnel et avec des pincettes ne retrouvant plus ma source. Sans doute Olivier Delamarche mais pas sur BFM, plutôt avec son pote Olivier Béruyer des éconoclastes.

    Une fois les amerlos ont annoncé la création de 293 000 emplois pour le mois. C’était pas faux mais pas tout à fait vrai non plus. En fait des patrons ont convoqué 293 000 employés à plein temps pour leur dire qu’ils ne pouvaient plus les garder vu leurs carnets de commandes. Mais comme ils les aimaient bien ils feraient l’effort de les garder à mi-temps. Puis ils ont dis que ça repartait un petit peu et ils ont embauché 293 000 autres employés à mi-temps aussi. En fait le gâteau ne grossit plus, alors on partage. Ils ont donc bien créé 293 000 emplois (mais sans préciser que c’était à mi-temps et en faisant passer 293 000 personne de plein-temps à mi-temps) C’est très grave de mentir au États Unis. Vous n’allez pas le croire mais la première fois que je me suis rendu aux États Unis (c’était il y a longtemps) sur ma carte de débarquement il y avait cette question : "Avez-vous l’intention d’assassiner le Présitent des États Unis ?" Fallait répondre par oui ou par non. Et le truc grave, si tu leur descends leur Président c’est d’avoir coché la case Non pour entrer chez eux !


  • C’est sur que 100 millions de gens qui regardent les autres changer de ferrari tous les 6 mois ça va pas faire rirent les 100 millions qui n’ont rien à bouffer.Je pense qu’il risque y avoir quelques mouvements sociaux.
    Les remarques d’Olivier Delamarche sont très pertinentes.


  • J ’adore Olivier ! bon sens , logique ,humour :un régal ; pas envie d ’écouter une seconde son vis à vis et son blabla vide comme lui .

     

    • #1482391

      Bla bla : d’accord.

      Mais pas si naze : sa dernière phrase pèse lourd (la seule peut-être)

      "la catastrophe ne viendra pas des USA " (faisant allusion à la situation française).

      Peut-être que c’est purement intuiitif, mais c’est bien vu quand même.


  • Emmanuel Lechypre reste scotché dans le déni.

    J’ai une copine cancérologue-chirurgienne (à New York justement). Sa spécialité c’est le cancer du sein. Des fois on parlait boulot. Un jour elle m’a dit "Tu sais comment on annonce à une jeune femme de 23 ans qu’il ne lui reste plus que quelques mois à vivre ?" Elle gagne beaucoup de pognon mais son boulot n’est pas tous les jours rigolos. Quelques années plutard, avec l’expérience, elle m’a dit que ça se passait toujours en trois phases : 1) le déni, le patient n’y croit pas, 2) la colère, pourquoi moi, qu’est-ce que j’ai fait au bon Dieu ? et enfin 3) l’acceptation. Les miracles ont lieu dans l’acceptation. La médecine n’étant pas une science mais un art.

    Il va falloir s’éloigner lorsque Emmanuel Lechypre va entrer en phase colère !

     

  • @Rémi O. Lobry

    "Vous n’allez pas le croire mais la première fois que je me suis rendu aux États Unis..."

    Oh lala tu en as vécu des choses ! J’ai connu ça aussi à l’aéroport de Newark et ces questions à la con sont tjs encore en vigueur ; donc n’en fais pas tout un fromage.

     

    • Rien d’extraordinaire à la fin du vingtième siècle et au début du vingt-et-unième d’aller en Amérique. Faut pas que je te présente mon gamin, il est moitié canadien et traverse l’Atlantique plus d’une fois par an. Ce mois ci il va avoir 31 ans et je suis sûr qu’il a fait la traversée aller et retour plus de quarante fois.

      Quant aux coutumes de l’émigration américaine je les trouve très intéressantes et dignes d’être connues de tout le monde.

      « Oh lala tu en as vécu des choses ! » Je sais, tout le monde ne peux pas avoir une vie de merde.


  • L’info date un peu :
    Cent millions de Zuniens en âge de travailler sont sans emploi
    Notons qu’il s’agit de gens qui sont :
    - Soit au chômage (officiel)
    - Soit sortis (où jamais entrés) de la population active

    Le vrai problème des US c’est leurs fonds de retraites privés et publics qui sont pour la plupart sous-capitalisés. Dans certains cas, le risque pour certains américains n’est plus ni moins que de perdre leur retraite en quasi-totalité :
    http://www.wdrb.com/story/31940544/...

     

    • #1482394

      Bien vu !

      Mais nous aussi : que ce soit par capitalisation ou par répartition tout système de retraite ne se pérennise que par le travail et l’épargne des actifs.

      Notre régime de retraite par répartition est donc lui aussi et tout autant sinon plus menacé par "l’absence travail"


  • les US devraient essayer les migrons.
    C’est bon pour la croissance (l’économie)


  • Hypothèse : les maitres du monde détruisent des pays depuis 15 ans pour relancer la croissance mondiale.

     

  • A l’attention des anglophones sur Youtube , deux petits indicateurs significatifs :
    - Le phénomène TINY HOUSE ,la cabane sur roues .
    - Le phénomène " Living in a van, van dwelling, living in an RV " .

     

    • Mais c’est génial ces tiny house, maison équipée et mobile, plus de crédit hypothécaire, je le ferais bien mais faut tout vendre, faut être jeune...


    • “Giustizia
      Mais c’est génial ces tiny house, maison équipée et mobile, plus de crédit hypothécaire, je le ferais bien mais faut tout vendre, faut être jeune...”

      ... ou pauvre ... fini les 30 glandeuses


    • c’est vrai que la maison mobile est une bonne solution (si elle est volontaire) pour fuir les villes et squatter à la campagne avant d’y faire son trou, (car les opportunités c’est sur place qu’on les trouve une fois qu’on est accepté) le mieux étant de se grouper en petites unités solidaires et d’avoir la capacité de faire des choses avec ses mains, car c’est pas le travail qui manque mais le pognon, et si on joue sur l’échange, le pognon devient nettement moins un problème.
      en voila une immigration interne qu’elle serait véritablement anti système !
      ne cherchons pas à changer le monde mais à changer de monde.


    • Très bientôt, çà va être tendance d’être pauvre, génial !
      Je me délecte par avance des émissions de TV qui seront consacrées au phénomène...


  • Bon, petit clien d’œil à Delamarche et Jovanovic : les marchés U.S. se dirigent vers de nouveaux records.


  • #1482313

    Ce M. Lechibre est un hableur... Il parle... Il parle... Il parle mais qui est capable d’entendre une phrase complète dans sa succession de mots ?

    C’est le genre de personnes qui sont capables de prendre vos mots et prétendre qu’ils furent leurs.

    En tous cas, et c’est bien triste à dire, M. Delamarche a toujours eu raison dans cette affaire et cela ne présage rien de bon.


  • Alain Soral dit que les gouvernants n’ont de pouvoir que celui que leur donne la banque. On comprend la clémence des gouvernants, les collusions et les conrtats faciliés. Et les retraites dorées des élus. Ce qui montre bien que la situation est due aux banques qui auraient du faire faillite en 2008. Olivier aurait du le dire à Emmanuel quand celui-ci a dit que c’était de l’histoire ancienne, qu’on allait pas revenir en arrière et que les banques avaient fait leur travail. Ah, ils sont doués ces feujs ! et toi tu t’ai trompé de 100 euros aux impôts, ils te trainent au tribunal comme un infâme voleur.
    On doit demander l’ouverture des coffres de la FED. Faisons une pétition mondiale, eux qui aiment tant le mondialisme.

     

  • Bonjour à tous ! 5:30 Delamarche : " Aujourd’hui ils y a 100 millions de gens qui devraient travailler et qui ne travaillent pas ! " " Un tiers de la population qui ne bossent pas alors qu’ils devraient le faire "... Allez !!! Tous au boulot ! Merde ! Quand même.
    Dictature ...


  • Les ricains sont environ 320 Millions d’habitants (y-compris les illégaux ...qui sont assez bien comptés aux USA).
    Si on enlève les mineurs et les retraités il doit rester 200 Millions de gens en âge de travailler...
    On nous annonce 100 Millions de gens sans travail...
    Ceci fait un taux de chômage (ou de "non-emploi", car beaucoup ne sont même plus "chômeurs" officiel depuis longtemps) de .......................50% !
    La majorité étant évidemment des gens qui ont des savoir-faire en production (masculin) ...qui ne se fait plus que dans "l’usine du monde" : la Chine. Donc, la majorité des 100 Millions de sans emploi aux USA sont des hommes...
    Ces hommes sont alors sans "valeur sociale" aux yeux des femmes ...et on arrive ensuite à un autre sujet : la déliquescence de la société, puisqu’une société sans "hommes forts" est vouée a disparaitre...
    Ca va faire très mal !


  • Delamarche insiste beaucoup sur le taux de participation de la population active. Certes il est assez bas aux US, mais il ne fait pas très attention aux statistiques sur la durée,

    je vous conseille de regarder les taux de participation dans les différents pays :

    http://donnees.banquemondiale.org/i...

    1) les US sont à 71,8% en 2015 et pas 66% comme le laisse sous entendre Delamarche. Certes c’est bas, mais il était à 76% il y a 20 ans...donc on peut pas dire que le phénomène soit très nouveau

    2) La France est à 71%...

    le taux de participation peut aussi s’expliquer par d’autres facteurs, par exemple l’allongement de la durée des études.

    Certes c’est un indicateur important, mais de là à y voir l’effondrement à venir, non je ne pense pas.


Commentaires suivants