Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

"Alain Soral unit quand d’autres veulent diviser"

Un youtubeur explique ses prises de position

Votre vidéo sur Alain Soral a été très remarquée. Qu’est-ce qui vous touche particulièrement dans les idées de cet essayiste ?

J’ai le plus grand respect pour cet homme que j’étudie depuis 2011. Sa mise à l’écart brutale, d’un système médiatique qui prétendait s’en servir, son rebond et sa renaissance avec E&R, m’ont donné l’image d’un type de caractère, d’un combattant refusant ce qui semblait inéluctable, sa mort médiatique. Sa renaissance fut un bras d’honneur au système et il a, depuis, gagné puisqu’il est beaucoup plus connu, plus écouté, hors de ce cloaque. C’est ce refus de s’incliner, cette lutte seul contre tous, qui m’ont plu. Ce côté « dernier carré » [...], ce côté sacrificiel (christique ?) suivi d’une renaissance est, pour moi, la manifestation d’une forme de noblesse. Il a raison de s’inspirer de Bayard. On retrouve dans tout cela l’image du montagnard (que je suis) seul contre tous avec son fusil, sur les hauteurs.

J’apprécie sa sincérité, son intelligence (il peut parler de tout et approfondir le sujet, ce qui est non seulement la marque de l’homme cultivé mais aussi de l’homme intelligent), son ouverture d’esprit, à une époque où tout le monde a tendance à se recroqueviller et à cracher sur les autres.

Comprendre l’Empire est un exemple de cette intelligence : il a su expliquer simplement et au plus grand nombre, une situation complexe. Tout y est dans ce livre : simplicité de la pensée, lecture à plusieurs niveaux, démocratisation de la politique et donc véritable respect du peuple qu’il pense capable de raisonnement, raison, pédagogie, etc.

Comprendre l’Empire est un livre qui amène, catalyse, unit, fait réfléchir et démontre qu’il respecte plus le peuple que les prétendus « gens de gauche » tombés dans le narcissisme, le mépris et la vanité.

Il a su faire de la politique différemment et a ouvert un pan intéressant en se tournant vers les minorités visibles (sur lesquelles tout le monde crache alors qu’elles sont désorganisées ou vérolées par bon nombre de collabos, excusez ma franchise). Cette ouverture est à mon sens lucide dans la mesure ou ces minorités peuvent être la clef d’une élection gagnée (une sorte de goal average décisif).

Sa démarche réconciliatrice qui est une recherche d’équilibre dans le respect de l’autre. Aucune « baboucholâtrie » comme le disent pas mal de crétins, puisqu’il tend une main ferme et ne se dénature pas, donnant de la crédibilité à son mouvement. Il n’y a chez lui aucun paternalisme, qui est pour moi une forme insidieuse de racisme (c’est le retour au caïdat cher à certains nostalgiques, caïdat qui ne donnera jamais rien de bon à moyen ou long terme). Il ouvre le jeu.

C’est aussi quelqu’un qui a un exceptionnel charisme, un meneur d’homme, un catalyseur qui arrive à faire qu’un et un donne trois, quatre mille. Voilà pourquoi je le vois surtout comme un mentor, un penseur, un leader qui lance des cadres, qui éveille, qui réveille, plutôt qu’un politicien qui gère un parti. Il me fait penser à ces militaires qui galvanisent et mènent au combat.

Enfin, il a permis au Français de souche d’avoir un autre regard sur ces minorités, un regard plus réaliste et a permis à bon nombre de Français dits de branche, de ne plus se sentir seuls dans leur sentiment d’être français sans se dénaturer et de faire de leur double culture une richesse qui peut profiter à la France. Restaurer un dialogue entre gens qui ont beaucoup de choses à se dire et qui, au fond, ont les mêmes préoccupations.

Alain Soral a compris que la racaillerie était un problème de délinquance et qui devait se traiter sur un plan pénal, sans concession. Il a aussi su expliquer que ce problème, qui gangrène notre vie de tous les jours, et d’autres problèmes étaient artificiellement gonflés par ceux qui nous dirigent (et qui font semblant de s’opposer entre eux), pour le compte d’autres.

Alain Soral unit quand d’autres veulent diviser. Il apporte une idée de fraternité purement chrisitique. Il est une aiguille quand d’autres se veulent ciseaux.

 

Dans leur dernier livre, Dominique Albertini et David Doucet classent Égalité & Réconciliation et Fdesouche dans une même nébuleuse. Les auteurs prétendent que Fdesouche est le site le plus connu de cette « fachosphère ». Or, il suffit de vérifier sur Internet pour constater que c’est faux. E&R occupe la première place parmi les sites de réinformation. Que cache, selon vous, la volonté de faire une telle publicité à un site comme Fdesouche ?

À travers Fdesouche, nous retrouvons la patte de l’Empire, du système. Nous retrouvons la signature de la bête : le clivage. On crée un rival capable de neutraliser ce qui gêne et de diluer les énergies contraires. Les relations humaines, qu’elles soient individuelles ou de groupe, sont de la physique de particules et on devrait analyser cela sous le prisme de l’énergie, ce qu’ont compris nos adversaires. Fdesouche (site sans valeur ajoutée qui se contente de recenser uniquement des faits divers sordides liés de près ou de loin à l’immigration) comme Riposte laïque ou les identitaires (enfin une partie d’entre eux) sont les idiots utiles de ceux qu’ils prétendent combattre, car ces derniers sont de tous les côtés et ont promu une immigration de masse et une fausse intégration afin, encore une fois, de diviser, cliver, opposer et pour eux, régner. Des ciseaux.

FDS est une émanation de cette extrême droite stupide qui se focalise sur les effets et refuse de s’en prendre aux causes. FDS c’est diavolos, ce qui divise, dilue à droite. Alain Soral n’occulte pas la délinquance qui nous pourrit à tous la vie, mais il a su la remettre à sa place : un effet à traiter après avoir traité la cause. C’est une vision de médecin.

FDS est un site indigent qui met en exergue, et sur un même plan, une somme de faits, sans faire un travail d’explication, de mise en perspective. C’est une vieille technique éculée de répétition pour provoquer une réaction, la haine, terreau de toutes les manipulations à venir. Même moi, lorsque je vais sur ce site, je deviens extrême. Je n’ose alors penser à celui qui n’a pas une solide culture politique et l’expérience des hommes et de leur rouerie. Cette répétition peut faire dégoupiller certains.

Je note aussi que tous ces mouvements, sites et autres pigeons du système qui nous oppressent (je ne parle pas du système politique traditionnel mais du véritable système) n’arrivent pas à trouver un véritable écho dans la société française. Alors qu’Alain Soral et Égalité & Réconciliation attirent et se font entendre. Ceci démontre que le Français n’est pas l’ignoble gros raciste qu’on dépeint mais plutôt quelqu’un d’ouvert et de noble puisque malgré tout ce qu’il subit, il tend encore l’oreille lorsqu’on lui propose des solutions intelligentes, réalistes et qui le prennent en compte, car il est temps de prendre en compte ce que veut le Français moyen et non ceux qui prétendent parler en son nom.

FDS et les autres « mouvements » ou « sites » visent un public d’identitaires que seul E&R peut récupérer. On parle de réconciliation. Elle passe aussi par eux. Ils sont l’avenir, car souvent jeunes. Une jeunesse perdue, en colère, pleine d’énergie qu’on ne doit pas laisser à des médiocres, des arrivistes, des marchands du temple et des haineux. E&R, encore une fois, est le trait d’union entre l’identitaire blanc et le Français de cité basané. E&R=équilibre, trait d’union, un front.

J’ajouterais une autre catégorie à réconcilier : les Français de culture juive et notamment la jeunesse. C’est plus compliqué, mais il faut aussi penser à nos compatriotes livrés aux loups communautaires et autres marchands de peur, de haine, de division.

Pour finir, sur cette question, j’ai envie d’ajouter qu’on ne peut comparer FDS et E&R, uniquement sur le nombre de clics, de vues. Il n’y a pas photo entre un site qui collectionne des « copier-coller » et un véritable mouvement qui a son site, ses réseaux, sa petite industrie (dans le bon sens du terme car l’argent est le nerf de la guerre). FDS c’est combien de salariés ? E&R (encore une fois) en créant de l’emploi, démontre que nous ne sommes pas dans le pipeau mais dans les actes, le concret.

FDS, Riposte laïque et autres subterfuges sont des joueurs de flûte (référence au joueur de flûte d’Hamelin).

Lire l’ intégralité de l’entretien sur lapravda.ch

 

S’inspirer des valeurs d’Alain Soral avec Kontre Kulture :

Alain Soral dans le texte, chez Kontre Kulture :

Soutenir Alain Soral et E&R via la boutique E&R :

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

19 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1583212

    "site sans valeur ajoutée qui se contente de recenser uniquement des faits divers sordides liés de près ou de loin à l’immigration"

    C’est une blague ?! Une revue de presse qui n’a pas de valeur ajoutée : de qui se moque-t-on ? Et non il n’y a pas que des faits divers. FDS met aussi en ligne des articles d’analyses, sur beaucoup de sujets d’ailleurs. Dommage que Fortune soit en sommeil....

    Critiquer FDS c’est une chose. La mauvaise foi en est une autre.

     

  • #1583238
    le 20/10/2016 par réveillez-vous
    "Alain Soral unit quand d’autres veulent diviser"

    FDS est une émanation de cette extrême droite stupide qui se focalise sur les effets et refuse de s’en prendre aux causes.



    Les effets sont les armes de la cause

    Quand on combat la cause on combat les effets

    On ne se réconcilie pas avec les effets puisqu’ils sont dépendants de la cause

    C’est clair ou pas ?

     

    • #1583315

      Chez certains non...

      Notamment lorsqu’il s’agit de cassos et de bobos


    • #1583494

      Non !
      Pour nos adveraires, La cause est l’arme des effets. ce qui est completement
      different, et la cause est construite par nos adversaires.


    • #1583530
      le 21/10/2016 par réveillez-vous
      "Alain Soral unit quand d’autres veulent diviser"

      Bon il semblerait que mon message ait été mal interprété...comme quoi

      je vais faire plus simple

      On ne se réconcilie pas avec l’immigration extra européenne et tout ses dérivés puisqu’elle est l’arme qu’utilise le Système pour détruire les nations EUROPEENNES

      En se "réconciliant avec les effets on entérine de facto Le Système qui nous détruit...un peu de logique les amis


    • #1583546
      le 21/10/2016 par Le Pen, vite !
      "Alain Soral unit quand d’autres veulent diviser"

      @réveillez-vous



      En se "réconciliant avec les effets on entérine de facto Le Système qui nous détruit...un peu de logique les amis




      Les Français de souche et les Français de branche ont le même ennemi commun. Le projet sioniste est la lutte horizontale entre nous (stratégie du "petit coq" décrite par le rabbin Ron Chaya) de façon à nous dominer. Il est grand temps d’en prendre conscience.

      En ne réconciliant pas la gauche du travail et la droite des valeurs, on ne combat pas l’alliance de la gauche libérale-libertaire et de la finance apatride, et on se soumet à la stratégie sioniste de destruction des nations européennes.


  • #1583242

    Tout à fait d’accord.. j’ai des amis qui se reinformaient sur Fds et sombraient peu à a peu dans la dépression. En leurs conseillant ER, il se sont refait une santé

     

    • #1583323

      Çà c’est autre chose, sur Fds il n’y a pas d’idéologie mais seulement le recensement de tout ce qui cloche en France, alors c’est vrai qu’y aller trop souvent peut rendre dépressif étant donné que l’on y lit que du négatif et rarement de bonnes nouvelles.

      Mais bon il faut dire que la finalité est autre, sur E&R le but est de proposer quelque chose alors que le but de Fds est de dénoncer quelque chose, disons que trainer sur un site puis sur l’autre est une bonne manière de se tenir aux courants des "nouveautés"


  • #1583251

    Le titre devrait être, pour être plus juste :

    "Alain Soral veut unir quand les autres divisent"


  • #1583277

    Excellent ce El Loco ! Cela fait plaisir de voir qu’Alain Soral est soutenu par des personnes de qualité. Alain Soral est vraiment un rassembleur et c’est ce qui fait trembler ceux qui nous dominent...


  • #1583295
    le 20/10/2016 par Combat patriote
    "Alain Soral unit quand d’autres veulent diviser"

    Pendant des années il existait un pacte de non agression entre les patriotes Égalité et réconciliation et les FDesouche et les identitaires, même quand certains identitaires viraient sionistes, Alain Soral évitait toujours de les attaquer, mais ces derniers temps, le verrou est en train de sauter petit à petit, on voit l’évolution de Zemmour, le dialogue entre les gars de EetR et les identitaires devient difficile sur ce site, Alain Soral et Dieudo qui commence à balancer quelques piques, on assiste peu etre à la scission du camp nationaliste, entre les patriotes( gauche et droite, anti-immigration, internationaliste, multi-confessionnel, antisionistes...) et les identitaires(souverainistes, anti-islam, laïque, sionistes...) ?

     

    • #1584697

      À ce jeu là E&R a plus a perdre qu’à gagner étant donné qu’il y a plus l’identitaire du côté de E&R que l’inverse, et puis il faut garder à l’esprit qu’une grande partie des soraliens ont beaucoup en commun avec les identitaires notamment ceux qui votent FN.

      Dieudonné n’est pas dans le combat idéologique alors il peut faire ce qu’il veut, mais dans le cas de Soral c’est risquer de perdre beaucoup de son influence.


  • En definitive, presque tout les problemes en France sont liés au Sionistes.
    L origine, la racine de l arbre qui produit tout ces fruits pourris (guerre en Lybie, Syrie, racailles de cités, immigrations de masse, crise financière, manipulations, abrutissement televisuel, medias mensongers, polemiques avec Black M etc) s appelle le Sionisme.
    Couper la racine de l arbre, et l arbre tombe.
    Donc le seul combat honnête, utile et de bons sens qui vaille est le combat contre le Sionisme, car il permet de combattre tout le mal en une fois !
    A quand cette compréhension chez le plus grand nombre ?

     

    • #1583611

      En definitive, presque tout les problemes en France sont liés au Sionistes.



      Non en définitive, presque tous les problèmes en France sont liées à l’assassinat du Roi, et le dos tourné à Dieu.

      Ensuite, le constat en l’an 227 après la révolution, c’est que le sionisme est sans doute le mouvement d’allégeance qui tire le mieux son épingle du jeu. D’autres groupes ont pu l’emporter à d’autres époques, et peut-être d’autres encore supplanteront le sionisme dans quelques décennies ?
      Peu importe ces avatars, la racine du mal n’a pas changé depuis le commencement de l’humanité. Mais cela fait un peu trop longtemps que les français cessent de se prémunir contre elle, et qu’ils ne font que la subir, assez tièdement d’ailleurs. "mon pouvoir d’achat et ça ira". Bon. Et ben continuez les gars.


  • #1583339

    À travers Fdesouche, nous retrouvons la patte de l’Empire, du système. Nous retrouvons la signature de la bête : le clivage.




    C’est un peu trop complotiste comme analyse... Lorsque l’on sait que le gérant du site s’est pris plusieurs procès et qu’il s’est fait confisquer son matos plus d’une fois, on ne peut pas affirmer qu’il est dans la poche du système...

    Sinon le clivage ce n’est pas spécialement la patte de qui que ce soit, le clivage c’est le propre de la politique et du combat idéologique, après tout lorsque l’on combat pour ou contre une vision du monde on clive parce qu’il n’est jamais dit qu’il n’y aura pas quelqu’un pour s’opposer à son projet.



    FDS est un site indigent qui met en exergue, et sur un même plan, une somme de faits, sans faire un travail d’explication, de mise en perspective.




    C’est normal étant donné que le but de Fds n’est pas d’expliquer ou de proposer une vision du monde mais plutôt de mettre la merde sous le nez des gens histoire qu’il se créent leurs propre conclusion.

    Sinon parler comparer le nombre de vues et le nombre de salariés cela n’a aucune pertinence... Le nombre de vue c’est la comptabilisation d’un certain nombre de connexion sur un site et non pas le nombre de personne qui vont sur ce site, quant au nombre de salariés c’est une conséquence des rentrées d’argent, E&R possède son financement( Kontreculture et autre, sans oublier les adhérant et les donateurs) sur Fds il n’y a pas tout cela.

    Alors bon comparer c’est bien mais il faut éviter de le faire n’importe comment, comme cela a déjà été dit plusieurs fois c’est assez malhonnête comme critique...

    Sinon on apprécie beaucoup l’argumentaire de gauchiste qui se résume a placer le mot raciste dans son argumentaire... Non parce que cela ne justifie ni n’infirme aucune thèse, en fait le fait de placer ce mot montre seulement la psychologie de celui qui l’emploi, dans ce cas précis on n’est pas dans le rationnel mais au contre dans le moralisme le plus ridicule.


  • #1583937

    Que ça fait du bien de lire cet article,Merci a El Loco.
    En effet depuis quelques semaines,je me suis farcis notamment quelques vidéos de ce Danny le Métèque pour tenter de comprendre l’engouement de certaines de mes connaissances pour ce personnage et..je me suis fais exactement les mêmes réflexions que j’ai pu lire ensuite dans cet entretien...,a savoir qu’un Conversano divise et est au final un idiot utile qui saute pieds joints dans le piège dressés par l’Empire , et qui préfère ne s"attaquer qu’aux conséquences plutôt qu’aux causes....
    Décidément,j’ai compris grâce a ce personnage la différence entre être un patriote et être un identitaire....


  • #1584097

    Parfait et profond ! Excellente analyse originale du travail et de l’importance de M. Soral.

    À imprimer et offrir avec Comprendre l’empire.