Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
          Contact | Forum | Boutique | Atelier
A A A
imprimer

Appel à la lutte contre Bachar al-Assad : une trahison de plus pour le syndicalisme français

Par la rédaction d’E&R

Dans une déclaration commune du 5 décembre 2012, les syndicats CGT, FSU et Solidaires ont clamé leur soutien au « peuple syrien » et appelé « la communauté internationale à redoubler d’efforts et de détermination pour que soient enfin respectés les droits humains et que cesse cette barbarie ».

On l’aura deviné, il ne s’agit en aucun cas d’un élan de solidarité réelle avec le peuple syrien, mais bien d’un appel à l’ingérence humanitaire, paravent gauchiste et larmoyant de la campagne d’attaques d’États étrangers (au premier rang desquels : la France) contre le gouvernement de Bachar al-Assad par l’intermédiaire du djihadisme sponsorisé. Bref, une exhortation à la destruction par le menu de l’une des dernières nations proprement souveraines du Moyen-Orient.

En ce qui concerne les objectifs de lutte de nos syndicats, on ne peut que rester perplexe. D’abord, leur soutien à l’impérialisme des pays de l’OTAN fait tâche. Il n’est plus à prouver que l’atlanto-sionisme (car Israël a bien un rôle déterminant dans la politique atlantiste) a été dans le monde l’idéologie la plus mortifère de ces vingt dernières années. On ne compte plus les centaines de milliers de morts générés en Yougoslavie, en Afghanistan, en Irak, en Libye par la puissance militaire des Anglo-Saxons et de leurs vassaux européens.

Mais rappelons également aux syndicats une réalité qui les concerne peut-être plus directement encore et qu’ils semblent avoir « oubliée » : l’OTAN est in fine le bras armé du pouvoir bancaire.

À la décharge des syndicats concernés, même la « gauche » anti-impérialiste semble légèrement aveugle sur ce sujet, puisqu’elle se borne à ne voir dans les guerres atlantistes que la poursuite agressive d’intérêts néo-coloniaux liés aux matières premières (voir par exemple ici), et semble oublier que la destruction des nations du Moyen-Orient obéit aussi, et peut-être surtout, à la volonté d’une oligarchie financière apatride de formater tous les territoires de la planète sur le modèle du dollar-roi, de la dette publique, de l’arrimage des États et des peuples aux chaînes de l’usure.

Cette domination par la banque, qui ne peut tolérer dans sa logique propre aucune subversion par le patriotisme économique, ne peut s’accomplir à la toute fin que par l’intermédiaire de la puissance militaire, dernier recours pour déloger les pouvoirs locaux insensibles aux sanctions et autres pressions « douces ». Qu’on songe par exemple aux conséquences des projets monétaires de Kadhafi (instauration du dinar-or) ou de la décision de Saddam Hussein de vendre son pétrole en or et non plus en dollars... L’OTAN n’est donc, au final, que la dernière arme du pouvoir bancaire sur le long râtelier de ses possibilités de coercition.

Or, a-t-il échappé à la CGT, à la FSU et à Solidaires que l’oligarchie bancaire internationale est leur ennemi objectif primaire dans leur lutte officielle pour les droits des travailleurs ?

Pour des syndicats comme pour la « gauche » en général, il est donc difficile de trahir ses objectifs historiques de manière plus éclatante qu’en soutenant la destruction de la Syrie – et, derrière, de l’Iran – par le bras armé de l’oligarchie financière. On n’est décidément plus à une contradiction près de la part des syndicats, et l’histoire de certains ne ressemble plus désormais qu’à une longue liste de trahisons des travailleurs.

Pour aller plus loin avec Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont maintenant désactivés



29 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Il faut souligner que la base (surtout à la CGT qui reste un bastion proche du front syndical de classe et du PRCF ou des idées du M’PEP) et les militants authentiques sont opposées bien souvent à ces décisions prises par les élites illégitimes et traites de ces syndicats.
    Les intérêts de classe de la grande majorité des travailleurs encartés ou non sont de plus en plus bafoués par ces dirigeants traitres (à commencer par la CFDT et FO depuis le tournant Mai 68 sociétal).


  • Salut de Belgique,
    Dites, ca serait pas une bonne idée d’accompagner certains articles (c’est le cas ici) d’adresses email, histoire qu’en plus de lire, éventuellement réagir en postant ici ou sur le forum des adhérents, une personne peut si elle le désire donner son avis directement aux personnes visées. Il est certain que si ces derniers recoivent moult emails de personnes différentes s’exprimant sur le sujet (merci juste d’éviter les injures) cela ne pourra avoir qu’un effet positif, ne fut-ce que leur faire passer le message que leurs actions sont dorénavant regardées, débatues et critiquées, cela leur foutra d’autant plus la pression à l’avenir d’éviter de prendre un tel parti pris.

    Par rapport à la dette des états, saviez-vous qu’en belgique, un syndicat s’y est attaqué "frontalement" ? Plus d’infos ici : http://www.onveutsavoir.be/ la vidéo est bien fichue - cela mériterait p-ê un article, à vous de voir les rédacteurs.

     

  • Ils ont entièrement raison :

    C’est Bashar Al Assad qui a fermé Florange
    C’est Bashar Al Assad qui veut construire notre dame des Landes

    C’est Bashar Al Assad qui a endetté la France
    C’est Bashar Al Assad qui est responsable de la shoah

    C’est Bashar Al Assad qui a envoyé les avions sur les deux tours
    C’est Bashar Al Assad qui a volé l’orange ^^

    On pourrai en faire d’autres comme çà, de façon similaires aux "Chuck Norris Fact" en remplaçant par Bashar Al Assad :
    http://www.chucknorrisfacts.fr/inde...

     

    • Chiche !

      C’est Bashar Al Assad qui a tout mis sur le dos à Garetta.
      C’est Bashar Al Assad qui fait croquer la pomme à Adam.

      C’est Bashar Al Assad qui a fait perdre l’équipe de France en Afrique du Sud.
      C’est Bashar Al Assad qui a perdu mes clefs.

      C’est Bashar Al Assad qui a tué la maman de Bambi.
      C’est à cause de Bashar Al Assad si Scarlett O’Hara ne pourra jamais épouser Rett Butler.


  • Tristement je les pleindrai moins lorsque ces pauvres gens seront au chomage. Peut-etre n’a-t’on que ce que l’on merite !

     

    • C’est exactement ce que je me dis pour me remonter le moral à cause de la crise et de l’austérité qui nous arrive dessus : je désespère à l’idée que ça va tomber sur mon peuple...mais je me rappelle que mon peuple ne va recevoir que ce qu’il aura mérité !

      Ha ? Donc, t’es un militant antiraciste, tu votes Mélenchon, ta soeur est féministe et tes parents ont fait mai 68 ? Tu as manifesté contre le CPE en 2006 et contre Le Pen en 2002 ? Tu est étudiant en sociologie et tu te crois meilleurs que tes ancêtres parce que tu as acheté avec l’argent de ton RSA un téléphone 4G et une tablette tactile ?

      C’est génial ! On va voir comment un tel cursus va t’aider lorsque tu devras faire la queue à la soupe populaire !

      Et maintenant, dansez !


  • Excellent article, merci. La seule explication qui permet de comprendre l’attitude de ces syndicats qui ne défendent pas les travailleurs mais défendent l’OTAN et Israel, c’est ce que certains appelaient "le judéo-bolchevisme", soit l’alliance de l’internationale sioniste et de l’internationale socialiste, qui n’a plus de socialiste que le nom puisqu’elle est maintenant au service de l’internationale mondialiste et libre-échangiste.


  • #285663

    Pauvre franchouillard, décérébré et enfilé, jusqu’à la fin des siècles, cherchant devant son écran plat, (comme un tabernacle d’où surgirait la lumière) un bienfaiteur doté de précieuses grosses comme ça et qui accomplirait tout ce que ne peut plus accomplir ce peuple hysthérisé et fatigué, post-soixanthuitard, pornotisé et bacasablé... hé mec t’as le loock ?
    T’as les plaquettes ?
    Pauvres pseudos mâles, peuple de couillons et je prédis hélas, vu le niveau de connerie ou se trouve la moyenne, que cette fois, réellement on va toucher le fond du fond.

     

  • les syndicats sont les alliés les plus surs de la fausse maçonnerie et du patronat .

    leurs dirigeants sont des pu.... au service de la deconstruction du pays.

    sauf que marcel il a encore pas compris et il tient à son comité d entreprise merde !

    et 3 cts de plus sur un smiriquiqui ça compte et chez marcel on compte !


  • Bonjour, je suis syndiqué à la cgt avec un mandat et j’ai recu le tract concernant la Syrie en effet. Je peux vous assurer que la direction a reçu la reponse bien musclée de ce tract. Et je rends ma carte a la finde mon mandat d’élu du personnel. Comment la cgt peut elle soutenir le terrorisme et l’otan . Le point positif ca m’a permis d’expliquer la situation réelle grace a E.R

     

    • Tu vois Rach c est la meilleure décision de syndicaliste que tu n as jamais pris et je te félicite pour ton courage.

      Espérons que tes potes asservis aux zavantages de la fonction en feront de même !

      Bravo à toi.


    • Pourquoi attendre la fin du mandat moi j’ai brûler la mienne devant une bonne assemblée de collègue et je peux te dire que ce geste a foutu un bordel indescriptible... c’était il y a vingt ans dans une entreprise très connu en région parisienne pour ces transports... pour d’autres raisons que la tienne l’année suivante j’étais sollicité par un syndicat corporatiste indépendant j’y ai accepté un mandat DP et CDEP , je fus élus haut la main sans aucun problème.


    • Rach 33 ces dirigeants syndicaux ont bien raison , puisque la base , et tous les travailleurs votent pour eux , et ensuite les laissent diriger à leur guise " à ça pour discuter sur ceux qu ils ont ÉLUS ET RÉÉLUS ( que se soit des délégués syndicaux ou des élus politique ) qui sont traitre à leur mandats ils sont forts en gueule ; mais pour aller les trouver et leur demander des compte il n y a plus personne " . Ce sont les travailleurs qui sont des traitres , combien de foi j’ ai constaté que après une journée de gréve tous pratiquement le lendemain faisaient de heures sup , combien disent heureusement qu’ il y a des patrons pour nous faire travailler , rigolent avec le patron et disent qu’ il est sympathique , j’ ai même entendu je me contente de ce que mon patron me donne ( personnellement j’ ai jamais vue un patron donner quoi que se soit ) aussi des ouvriers voler pour le patron . Alors que tous les travailleurs soient syndiqués , et prennent leurs responsabilité , et virent les traitres , ou les incompétants


  • Je viens de lire cet article, pour lequel je remet une nouvelle fois le lien d’une vidéo d’Annie Lacroix Riz qui nous parle du comportement honteux de certains syndicats qui se sont laissés achetés

    Sur cette vidéo il est essentiellement question de la France et de la "guerre contre les salaires" contre laquelle elle lutte depuis très très longtemps

    Conférence d’Annie Lacroix-Riz (27/09/2011)

    http://www.dailymotion.com/video/xl...

    Il existe une autre vidéo dont le sujet est la neutralisation de l’armée française face à l’ennemi
    "le choix de la défaite" l’ensemble de nos livres d’histoires sont à réécrire

    http://www.dailymotion.com/video/xs...




  • les syndicats CGT, FSU et Solidaires ont clamé leur soutien au « peuple syrien » et appelé « la communauté internationale à redoubler d’efforts et de détermination pour que soient enfin respectés les droits humains et que cesse cette barbarie ».



    Mais, c’est qu’ils ont raison nos syndicons ! Il faut que les droits humains cessent d’être bafoués par les mercenaires pro-occidentaux en Syrie, il faut que la barbarie takferiste & salafistfucked prenne fin, donc il faut soutenir le gouvernement légitime Syrien.


  • Absolument dégueulasse. Par contre il ne faut pas mettre tous les travailleurs et autres syndiqués dans le même sac quand même, eux aussi ils ont une élite traitre voilà tout.


  • De plus en plus ces organisations sont utilisées pour canaliser les manifestations, les dernières années on pouvait observer que les manifs ressemblaient plus à des fêtes foraines : les ballons, les flonflons, la musique "jean Ferrat" pour planter l’ambiance, les frites merguez et bière ainsi que les chants révolutionnaires à la "C - -" aucun discours pertinent juste des slogans recyclés,
    les dernières manif pour la retraire m’ont laissé un gout amère surtout lorsque pour tenter de nous convaincre il nous ont sorti le "Mélanchon" qui venait tapiner pour grossir le chiffre des adhésions du "Front Gauche"
    En gros, les syndicalistes, je parle ici des gros bonnets (ex.-Bernard Thibault) car ceux de la base sont souvent sincères ou ignares, il s’agit de travailleurs qui cherchent à défendre leur droits et leurs acquis en faisant naïvement confiance aux requins d’en haut, les gros bonnet qui suivent point par point les ordres venant de très haut
    Les seuls moments fébriles étaient ceux où les cheminots de "Sud" criaient "GRÈVE GÉNÉRALE" ont sentait bien la gène et la peur de ne plus maitriser l’affaire
    Le syndicalisme n’existe plus en France


  • rappelons que FO a été créé et financé par la CIA
    quelle est l’institution qui n’est pas corrompue en France ??


  • Contre la réforme des retraites, fi des divergences et dans un espoir de rassemblement, je m’étais forcé à faire grêve et à manifester. Résultat, j’ai gagné deux balades sympathiques avec des gens sincères et avec eux, j’ai perdu deux journées de paie pour macache et toute confiance dans ces subventionnés du patronat qui, en plus, assainent des cotisations onéreuses aux petits salaires

    J’en étais arrivé à même conclusion que Marine Le Pen : "Le bal des faux-culs".

    Ils n’ont pas plus d’engagement pour le peuple français que pour le peuple syrien et tous les autres. C’est flagrant et peu de vrais citoyens y adhérent ! (ou alors, ils les virent).

    Que du social lucratif et monnayable, les traitres ! Ils claquent la porte des négociations pour obtenir la défaite de nos ouvriers et viennent maintenant défendre l’atlantisme sioniste pour encore se faire mousser par le patronat et le pouvoir bancaire, par seul souci de revenu.


  • Mieux veau en rire !
    Selon moi, on ne saurait mieux dire avec humour et réalisme à l’encontre du p.c et des syndicats.
    Un grand merci au regretté COLUCHE

    http://www.youtube.com/watch?v=gVIY...


  • C’est tout le problème du syndicalisme français qui s’est toujours plus occupé de politique que des travailleurs. Comme les partis politiques ils parlent tous de "changer la société" au lieu de s’occuper simplement et concrètement de ce qu’il se passe dans les entreprises. Première raison pour laquelle plus personne ne veut être syndiqué en France.


  • Rien d’étonnant, les syndicats sont tenus aujourd’hui par des sous-oligarques, et la hiérarchie qui y règne interdit tout contre pouvoir interne venant de la base. Les syndicats sont donc un réservoir (bien vide humainement, mais médiatiquement puissant) d’idiots utiles. Rien de plus. J’attends un tract avec impatience là où je bosse, pour pouvoir leur dire ce que j’en pense.


  • Le syndicalisme français est complice du pouvoir et pas que dans les sketches de Coluche...
    Ces gens sont des bons à rien qui sont planqués au frais des travailleurs et mis là où leurs compétences ne laisserait aucune chance. Ils sont savamment dorlotés par un pouvoir, en particulier dans les loges où la déontologie professionnelle n’est même plus bafouée, mais tous les jours retournée et mise au piloris. Combien de FM sont à la tête des syndicats, idiots utiles d’un théâtre de relations sociales qui soit-disant justifie ces instances ?
    Il faudra qu’un jour on ose le dire, qu’on ose dire que De Gaulle s’est aussi fait enfler sévèrement et qu’il a compris trop tard là où il avait mis le doigt.

    Reconstruire la France ne pourra se faire qu’en invalidant le pouvoir de cette petite oligarchie qui se permet de parler au nom des travailleurs alors qu’elle ne représente que 5% d’entre eux...

    Là comme ailleurs, un grand coup de torchon est à faire si on veut retrouver un lien social sain.


  • La déclaration commune des syndicats cités est sans ambiguité anti Assad ; elle débute ainsi : "Les organisations syndicales françaises CGT, FSU et Solidaires condamnent avec force la guerre menée par le régime Assad contre le peuple syrien.
    Elles dénoncent ce régime sanguinaire qui a causé depuis vingt et un mois plus de 40 000 morts, contraint plus de 440 000 Syriens à se réfugier dans les pays limitrophes et qui a enfoncé le pays dans une logique de guerre.
    Elles appellent la communauté internationale à redoubler d’efforts et de détermination pour que soient enfin respectés les droits humains et que cesse cette barbarie." Une telle prise de position est désespérante non seulement sur le dossier syrien mais sur le dossier économique et social qui nous touche de plus près. iL est clair que ces organisations sont une force d’appui au PS et qu’elles ne représentent pas une force de contestation à l’échelon national. On l’a bien vu sur différents dossiers , tel que celui de Florange : seule la détermination des ouvriers de ces entreprises peut faire bouger les lignes. C’est eux qu’il faut soutenir directement dans leur combat.


  • Bernard Thibault, une belle tignasse à tondre...


  • déclaration officielle de collaboration avec l’axe du mal atlanto-sioniste !...convenu de nos jours, mais à gerber quand même !


  • c’est vraiment bizarre que personne ne signale l’existence du Front Syndical de Classe (la "gauche du travail" vous connaissez ?), qui a sorti une lettre ouverte pour protester contre la déclaration des autres centrales syndicales : http://www.frontsyndical-classe.org/article-lettre-ouverte-aux-syndiques-cgt-cfdt-solidaires-fsu-unsa-113319863.html


Afficher les commentaires suivants