Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

De plus en plus de Français victimes de la "maladie du soda"

L’américanisation et ses conséquences

La maladie du soda ou stéato-hépatite non alcoolique est encore largement ignorée. Pourtant, elle toucherait aujourd’hui près de 6 millions de Français. Les spécialistes sonnent l’alarme.

 

Alexia a à peine 30 ans et deux beaux enfants de 2 et 7 ans scolarisés en Haute-Garonne. Aujourd’hui, elle va bien. Mais demain ? Depuis 2005, la jeune femme vit avec une inconnue qui lui gâche la vie et assombrit son avenir. Dans le foie, ses taux de transaminases et de gamma GT sont à hauteur de ceux d’un alcoolique et un « voile graisseux » tapisse l’organe. Pourtant la jeune femme n’a jamais bu une goutte d’alcool et ne fume pas pour autant. À peine est-elle caractérisée par un léger surpoids.

[...]

Reste que la Nash est clairement une conséquence de la vie moderne. Trop de sodas – même light –, trop de graisses animales riches en acides gras saturés et en cholestérol et peu d’activités physiques sont un poison pour le corps. Au point qu’aujourd’hui de 3 à 11 % des enfants des pays occidentaux ont développé une Nash. Dernier point, il semblerait que la Nash ne soit pas réservée qu’aux personnes en surpoids. Un groupe de chercheurs japonais a mis en évidence la fragilité des buveurs légers, ceux qui ne tiennent pas l’alcool à qui il est conseillé de faire fréquemment tester les taux de transaminase SGTP.

Lire l’intégralité de l’article sur ladepeche.fr

S’informer sur la santé avec Kontre Kulture :

Prendre soin de son organisme avec Aubonsens.fr :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

23 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Sodas, gâteaux sucrés, alcool associé, pas d’exercice physique...foie gras, corps gras, cerveau lent, béat, mou, smartphonisé, virtualisé...


  • certains disent que trop de sucre dans l’alimentation serait une des causes du cancer.

     

    • C’est le sucre blanc raffiné qui pose problème par l’acidification de l’organisme qu’il engendre et non le sucre brut, complet, bio, directement tiré de la canne à sucre et séché au soleil.


    • #1687565

      À Ariane : faîtes attention à ne pas confondre "naturel" et "bon pour la santé". Pas d’amalgames !

      En tant que pharmacien, je ne raisonnerai pas sur l’aspect de la cassonade et sa fabrication (une infime minorité de molécules la sépare du sucre blanc pur) mais davantage sur le fait que culturellement nous surconsommons légèrement des sucres rapides (sodas, pâtes à tartiner, carottes cuites) au dépend de sucres plus lents (graines, féculents al dente, carottes crues ou peu cuites).
      Le système endocrinien a une inertie monstrueuse et notre pancréas n’a pas la réactivité nécessaire pour protéger le foie d’une augmentation trop soudaine de glycémie.


    • et de problemes cardios vasculaires
      mais dans le coca cest pas tout à fait du sucre qui est trop cher pour coca
      cest du sirop de glucose de maïs depuis 2011, qui est beaucoup moins cher.


  • #1687091

    C’est vrai que l’eau est tellement chère... Tous ces pauvres gens obligés de boire ces boissons gazeuses, assis devant leur téloche. Encore de pauvres victimes innocentes...

     

  • Une bonne bière fraiche et pis c’est tout... !!!

     

  • #1687209

    La plupart des gens qui boivent ces merdes savent très bien que c’est très mauvais. Ils cherchent les ennuis de santé de leur plein gré. Enfin, si ça permet de faire une "sélection naturelle", c’est toujours ça de pris. Et ceux qui donnent ça à leurs gosses sont des criminels, pas moins.


  • Le sirop de glucose ou de maïs ou de riz (et autres dérivés) se trouvent dans ces boissons, mais il y en a aussi partout dans les produits alimentaires transformés : Céréales, biscuits, tranches de fromage, barres tendres, certaines variétés de chips, pain, bagels, etc. Je ne connais pas les produits en Europe, mais ici on est inondés de ces mauvais produits sur les tablettes à l’épicerie.
    Ils utilisent cette "cochonerie" produite en industrie parce que ça coûte moins cher à utiliser que le sucre (le pouvoir sucrant est beaucoup plus grand). L’argent avant la santé des gens.
    De plus en plus de gens seraient en train de développer une intolérance à ce type de sucre. Quand aux industries, elles l’utilisent de plus en plus.
    Vive le retour à nos chaudrons...


  • Une bouteille de soda contient l’équivalent d’un verre de sucre .


  • Une canette de Coca (33ml) = 35g de sucre = 7 morceaux de sucre . Une bouteille de 2l = 200g de sucre = 42 morceaux de sucre . Les dentistes sont ravis .


  • 6 millions ? faut pas exagérer, ça ferait un français sur dix !
    Faut pas croire tout ce que raconte la Dépêche, ce torchon est truffé de désinformation.
    A moins que le chiffre de 6 millions soit juste un rappel subliminal pour ceux qui n’aurait pas la télé pour subir le devoir de mémoire ...


  • #1687490

    La stéato-hépatite est secondaire à un excès d’apport en matière grasse et pas aux sodas qui sont plutôt responsables de diabète.

    Le foie-gras qu’on mange en fin d’année n’est rien d’autre rien foie stéatosée.

     

    • #1687569

      C’est pas si simple, les métabolismes des sucres et des lipides ne sont pas aussi indépendants que vous le croyez ^_^


    • #1688208
      le 21/03/2017 par envolées_des_incultes
      De plus en plus de Français victimes de la "maladie du soda"

      Ha bon ?... Je ne savais pas qu’on gavait les canard avec du gras ^^. Trop con, je croyais qu’on leurs donnait du grain et notamment du maïs.
      .
      La stéato-hépatite uniquement due à un excès de gras me semble vite bâclée comme analyse. Vous oubliez de préciser que les canards sont gavés aux grains et qu’ils sont parqués dans un espace clos et réduit, ce qui les prive a) d’exercices consommant de l’énergie et b) d’autres apports alimentaires qu’ils puisent habituellement dans la nature.
      .
      Comment expliquez vous alors qu’en Normandie, certains engouffrent une plaquette de beurre par semaine sans avoir de foie gras ? Peut-être que ce gras est utilisé à bon escient et ne s’accumule pas comme chez d’autres ? Pourquoi il s’accumule chez les uns et pas chez les autres à alimentation identique ? Et pourquoi dans le foie et pas dans le cul ou les cuisses ?
      .
      Vraiment, les conclusions hâtives nous déversement tous.


  • #1687530
    le 20/03/2017 par envolées_des_incultes
    De plus en plus de Français victimes de la "maladie du soda"

    Encore une analyse simpliste sur le thème de la médecine qui sombre dans le ridicule.
    .
    1) Les excès de sucre ne sont pas stockés sous forme de gras dans le foie, mais dans les cellules adipeuses.
    Par conséquent, si le foie est gras, il convient de rechercher s’il y a un dysfonctionnement à ce niveau. ( y-a-t-il des intrus ds le foie ? )
    .
    2) Pour utiliser le gras comme source d’énergie, il est nécessaire d’avoir des vitamines du groupe B en quantités suffisantes. Idem pour que le foie puisse "éliminer" l’alcool (B1). Sans B1, on accumule l’alcool dans le foie, d’ou l’augmentation des transaminases/Gama GT et fibrose.
    .
    3) Quelles sources de gras en dehors de nos apports alimentaires ? => Des bactéries lactiques et autres bactéries "commensales" qui produisent des acides gras. Des quantités énormes d’acides gras sont produites par le groupe des streptocoques, mais il y en a d’autres. Les strepto. sont les plus gros producteurs d’acide gras de tout le microbiote humain connu. Conséquences ? Acidification, gras +++ =cholestérol, épuisement des stocks de vitamines B. Une production interne d’alcool a lieu (glycérol = "allume" les éthylotests même si ses effets diffèrent de l’éthanol) qui devra lui aussi être éliminé par le foie, et donc épuisera la vit. B1. L’acidification engendre maux de tête, ostéoporose, caries, lésions vasculaires... et une "négativité" des analyses sanguines recherchant des signes d’inflammation.
    .
    Le glucose favorise +++ la production d’acide gras par les streptocoques et la multiplication de bactéries. Pourquoi cette possible infection est-elle laissée de coté contre des explications à la con, genre "c’est le soda" ... Le sucre n’est pas directement responsable. Il convient de mettre en lumière les causes directes avec le phénomène constaté.
    .
    Limiter les sucres, faire monter les taux de vit. B semble déjà une première piste d’amélioration simple et peu dangereuse. Ensuite ou en parallèle, une antibiothérapie pour taper sur les bactéries en causes semble judicieux.
    .
    Ne pas oublier que les conséquences de la modernité, sans compter la sédentarité et la bouffe sucrée, sont aussi un environnement de plus en plus vicié, y compris in utéro, car a)nous sommes éloignés des végétaux qui offraient protection vs béton-bitume et b) les femmes font des enfants plus tard, donc leur matrice est elle aussi colonisée +++. Après 4-5 générations, les niveaux d’infections ne sont plus gérables longtemps par l’organisme et la maladie survient tôt.

     

    • Merci pour ces précisions. Levure de bière + germe de blé + fruits et légumes secs me semblent une bonne association pour faire le plein de vitamines B.


    • #1688217
      le 21/03/2017 par envolées_des_incultes
      De plus en plus de Français victimes de la "maladie du soda"

      Oui, effectivement. Mais en cas d’infection donnant lieu à ce genre de réaction ( foie gras, nodules graisseux, etc ...) rien ne vaut une supplémentation pour atteindre les niveaux requis afin que l’organisme élimine le gras, sinon tu devras bouffer des quantités improbables. Alors qu’avec 1 à 2 gélules au quotidien, tu peux remonter les niveaux en deux temps, trois mouvements. Exemple : la "bouée" peut "fondre" rien qu’avec une supplémentation de vit. B, en 1 ou 2 mois, sans effort physique particulier. Si tu avais dû remonter tes taux avec l’alimentation, cela aurait pris plus de 6 mois et t’en aurais probablement plus que marre de bouffer des germes et des fruits secs en quantité gargantuesque.


  • Je vais rarement en grande surface mais quand j’y vais et que je regarde le contenu des chariots aux caisses je ne suis pas étonné qu’il y ait tant de maladies : déjà tous les caddies ont au minimum une bouteille de coca,certains c’est par pack comme l’eau mais là y a pas d’eau ! plus les baguettes de pains et les viénoiseries sous plastique, les surgelés,les bonbons (des rayons entiers d’aspartame, hallucinant !)...pfff rien d’étonnant non que les gens soient malades, à croire que c’est fait exprés...


  • Pas de mise en garde contre les jus de fruits soient disant bon pour la santé mais qui contiennent aussi du sucre en quantité ?


  • #1688563
    le 22/03/2017 par Chevalier Lefebvriste
    De plus en plus de Français victimes de la "maladie du soda"

    Le plus nocif dans les sodas c’est de les ingurgiter comme des suppositoires !
    Un peu comme Delanoë, Magloire , Vincent Mc Doom, Massimo Gargia, Joseph Macé-Scaron ou Pierre Bergé !!
    Ou alors il faut éviter d’en prendre plus d’un par jour et éviter de le prendre seul ,un peu de beurre ou une cuillerée d’huile d’olive, facilite grandement, la digestion !
    Apres je dis ça ............. pour les addicts !
    Et à titre gracieux bien-entendu !


Commentaires suivants