Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Est-il possible de résister au Nouvel Ordre mondial ? – Conférence d’Alain Escada à Nantes

L’équipe d’E&R Nantes recevait Alain Escada, président de Civitas, le 23 avril 2016 pour une conférence sur la résistance au Nouvel Ordre mondial.

 

Prolonger la conférence avec Kontre Kulture :

 

Alain Escada sur E&R :

 

Pour soutenir les sections régionales d’Égalité & Réconciliation :

 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

37 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Enfin quelqu’un qui va au bout de la logique sur E et R !
    Et oui mes amis, ouvrez les yeux !
    Jesus Christ est Dieu, repentez vous et demandez son aide.


  • Très belle conférence, et de très haute qualité en plus.
    Dimanche, j’étais à la messe et j’ai compris que 75% du prèche. Pourquoi que 75% ? Ben parce que les gens viennent avec leurs gosses qui savent pas se tenir ou sont juste trop petit et ne s’expriment que par pleures par séries de 5 minutes intervallées d’un quart d’heure. Y’a des églises où il y a un "jardin d’enfants" encadrées pendant la messe afin de pouvoir se concentrer sur ce qui y est dit, j’y vais pas pour faire acte de présence. Et en plus ça rajoute, ici, du boulot au monteur qui est obligé de flouter le trublion vue qu’il passe dans le champs de la caméra.
    J’ai rien contre les enfants, mais amener un enfant de 5 ans à une conférence si pointue, qu’avec l’innocence de l’enfant, on ne peut que s’y emmerder royalement et profondément : c’est quoi le projet ? En faire un Soral à 10 ans ? ^^ Donc cessez de le faire, pour eux, et pour nous. Je sais pas moi, y’a des solutions simple, vous pouvez par exemple le placer à la DASS pour la journée, ou à la SPA, réfléchissez, je vais pas en plus chercher à votre place ! :D

     

    • Désolé pour les quelques fautes, je ne me suis pas relu, et vu que sur mon téléphone, c’est un américain qui corrige mon français automatiquement et sans que je ne puisse le désactiver...


    • Votre commentaire, au delà de la pointe d’humour, illustre un cynisme asses caractéristique de notre société vis-à-vis des enfants. On dit qu’une maison sans enfants est un désert ; de même, un peuple "sans enfants", qui ne supporte plus leur présence en dehors d’espaces spécialisés, est un triste peuple.
      On est d’accord que les enfants n’ont pas à se mêler de ce qui ne les regarde pas, et ne doivent pas perturber les affaires d’adultes, et que dans ce genre de réunion, un "coin enfant", même informel (pourquoi tout attendre d’une organisation), serait probablement bien venu pour les tenir à l’écart. Mais ces parents n’ont probablement pas pu faire garder leurs enfants. On rejoint le problème de la famille éclatée, et de l’infantilisation excessive et tardive des jeunes gens, qui ne savent pas s’occuper d’eux-même (pour rester à la maison tout seuls par exemple, ou s’entraider entre classes d’age). De manière générale, les enfants sont sur protégés matériellement et sous-protégés affectivement, coupés précocement de leur mère et de leur famille (qui est déresponsabilisée au profit du système), et ne savent pas se débrouiller seuls ou coopérer entre eux.
      En tout temps et en tous lieux, les bébés pleurent (vous pleuriez également, personne n’a fait exception), et c’est sans doutes d’autant plus vrai avec notre mode de vie moderne. Mais il me semble que notre tolérance à ce niveau est très faible, parce que nous n’y sommes plus habitués.
      Concernant la messe, c’est une très bonne chose pour les enfants d’y assister (encore faut-il que ce soit une vraie messe traditionnelle), et généralement tout le monde est ravis de voir des enfants (même si certains, rares, supportent moins). Mais s’ils crient à ce point, pourquoi ne pas tout simplement les faire sortir, par respect pour la messe ? Essayez aussi de vous rapprocher.


  • Pourquoi ne pas commencer par dire que Dieu n’est pas au Ciel mais en nous ?
    Enfin il est au Ciel mais il est aussi en nous : "Le Royaume de Dieu est en vous" (j’ai pas tout lu mais j’ai retenu au moins çà).

    Si nous ne faisons pas le choix conscient qu’il faut d’abord se sauver soi-même, avant de vouloir sauver les autres dans une optique de créer l’Église humaine sur Terre en lien avec celle du Ciel, alors forcément Satan gagne.
    Il faut bien prendre conscience de ce qu’est le Système car il est partout et même sans faire de choix nous sommes d’une certaine manière possédés, à l’image de cette fille sur le podium à la gaypride - dans la vidéo.

    Beaucoup de gens je pense ne voient pas l’intérêt de "croire en Dieu" (selon l’expression consacrée) ou de partir à la campagne... c’est parce qu’ils ont oublié ce qu’ils faisaient sur Terre : si on ne commence pas à (ré-)expliquer aux gens que s’ils ne font pas le choix de la foi alors c’est toute l’humanité qui est réellement en péril, comment voulez-vous convaincre ?
    On pourra multiplier analyses, constats et conseils, mais si l’"évidence spirituelle" n’est pas rétablie, les gens ne comprendront qu’avec leur raison des chiffres et des arguments, sur le moment mais les oublieront aussi vite.
    C’est pour çà qu’on n’avance pas d’ailleurs, enfin moi c’est mon impression.

     


    • Pourquoi ne pas commencer par dire que Dieu n’est pas au Ciel mais en nous ?
      Enfin il est au Ciel mais il est aussi en nous : "Le Royaume de Dieu est en vous" (j’ai pas tout lu mais j’ai retenu au moins çà).



      « Dieu, c’est comme le sucre dans le lait chaud. il est partout et on ne le voit pas... et plus on le cherche, moins on le trouve »
      coluche


    • En effet, se connaître soi-même, comme nous le recommande une inscription antique, est notre salut ou au moins un moyen de défense (on nous empêche d’ailleurs de le faire). Si nous ne regardons pas en nous même pour savoir ce qui nous anime vraiment, c’est l’ennemi qui s’installe dans cette obscurité par ses programmations pour faire de nous des machines qui ne savent pas pourquoi elles font 90% de ce qu’elles font.
      Un germe malade ne portera pas de bon fruit, donc il faut faire le ménage en soi pour s’en sortir. Pas facile à appliquer mais c’est déjà un début.


  • Toujours aussi bon Alain


  • Le mondialisme, c’est le retour du nomadisme, voilà tout !!! D’un point de vue historique, la défaite des nations est inéluctable...ce qui se met en place sous nos yeux, c’est une Europe des tribus ; il restera bien un ersatz de nation mais ce sera pour prélever les impôts et fliquer les populations...
    fluidifier les nations et nomadiser les individus. Ceci n’est pas une lubie du système mais bel et bien une nécessité vitale du Capital, comme la constitution des États nations lui fut une nécessité jadis. La roue tourne...


  • Très bonne conférence !Des pistes à suivre au quotidien afin de sortir progressivement de cette mondialisation forcée au service de la synagogue de satan !Spiritualité,éducation,respect,valeurs familiales,école hors contrat,acheter directement au producteur, réinvestir dans les villages ,convertir l’argent papier en monnaie d’or et d’argent et l’utiliser dans des marchés de résistance Etc.MERCI CIVITAS !


  • J’estime Alain Escada en tant qu’une, parmi les rares autorités “christiano-traditionnalistes” patriotes, a priori crédible et intéressante (je diffuse d’ailleurs ses idées auprès de catholiques “restés deutéro-vaticanesques”).
    Pour autant, certains de ses propos me paraissent manifestement excessifs.
    Par exemple, la récente - et déjà fort tardive - reconnaissance papale de la grave question écologique globale, quant à la fragilité de bien des espèces et écosystèmes face à la menace “anthropique-entropique”, à l’efficacité manifeste et quasi exponentielle (d’ailleurs en grande partie due à la dynamique paulino-chrétienne, “catholique-universaliste”, d’une Europe occidentale poursuivant l’expansionnisme romain).
    Est-ce, de la part du pape (jésuite et donc réaliste, tentant de rattraper le retard de la doctrine de l’Eglise - une fois de plus dans son histoire... - vis-à-vis des prises de conscience issues de la démarche scientifique) pour autant mériter le jugement suivant :



    “Quand on voit le pape François nous parler d’écologie, vouer un culte à Gaïa plutôt qu’au Christ, c’est une évidence, c’est une participation au N.O.M.”]




    (cf. à 20mn45...)
    Alain Escada prendra-t-il un jour conscience de ce que chacune de ses propres cellules, et jusqu’à ses neurones, si bellement christianisés, “vouent un tel culte”, en tant que fruits métaboliques de ces derniers trois ou quatre milliards d’années d’évolution au sein de l’autopoïèse planétaire, surnommée “Gaïa” par James Lovelock et Lynn Margulis ?
    Pour un chrétien, la meilleure - ou plutôt la moins mauvaise - attitude, afin de ne pas apparaître - et même et surtout d’être - obscurantiste, anti-scientifique (tout en profitant en douce des applications techniques que les sciences ont permises), me semble être d’imiter au moins l’attitude d’un Xavier Dor, à la fois médecin résolument évolutionniste et catholique pratiquant très militant - à son âge, dans la rue, sous la pluie, par souci des plus démunis parmi les plus démunis...
    Penser “Gaïa” (son exceptionnalité au moins dans le système solaire, sa beauté époustouflante, sa créativité et son horreur : l’“a-loi de la Jungle”, ce chaos organisateur) et tenter - pourtant - de mener une vie évangélique, voilà qui est bien moins simpliste que l’oppositionnel escadæen. Mais ne devrait-il pas être la juste ligne épistémologique et morale aussi bien de Civitas que d’E&R (réconcilier, à égalité, science et foi) ?

     


    • Alain Escada prendra-t-il un jour conscience de ce que chacune de ses propres cellules, et jusqu’à ses neurones, si bellement christianisés, “vouent un tel culte”, en tant que fruits métaboliques de ces derniers trois ou quatre milliards d’années d’évolution au sein de l’autopoïèse planétaire, surnommée “Gaïa”




      Escada sait ce qu’est le panthéisme, si c’est ce que tu veux dire, et a suffisamment de formation intellectuelle pour ne pas croire à une telle fable.


    • #1604139

      @ KritiK 0610

      Bien le bonjour, cela faisait longtemps, même mon chat (une sorte de chartreux trouvé du côté de Parme) s’ennuyait un peu.



    • [...] une telle fable.



      ....parmi d’autres





    • Alain Escada prendra-t-il un jour conscience de ce que chacune de ses propres cellules, et jusqu’à ses neurones, si bellement christianisés, “vouent un tel culte”, en tant que fruits métaboliques de ces derniers trois ou quatre milliards d’années d’évolution au sein de l’autopoïèse planétaire, surnommée “Gaïa”



      Escada sait ce qu’est le panthéisme, si c’est ce que tu veux dire, et a suffisamment de formation intellectuelle pour ne pas croire à une telle fable.



      @KritiK & @Titus

      Sans avoir la formation intellectuelle au niveau de celle de Monsieur Escada, un catholique authentique a le “nez” catholique, il utilise l’intelligence que Dieu lui a donné et sait pertinemment qu’il lui est soumis, qu’il est sa création tout comme la nature qu’il doit respecter au titre de la création de Dieu et non la ravager via en bout de course le libéralisme mondialisé et ses conséquences sur celle-ci. Ce qui évite de tomber dans les travers notamment le panthéisme.


  • La dernière phrase est magnifique. Les gens qui aiment sincèrement la France et sa culture aiment la beauté en toutes choses, et particulièrement celle du beau verbe, entre toute humilité bien entendu. Mais tout est dit M. Escada dans ce super discours qui motive les troupes, et j’espère de nouveaux soldats sous votre bannière et bien entendu dans la Charité du Christ, ce que vous expliquez bien aussi au début de votre allocution. Merci à E&R.


  • Décidément, les Alains, sur ce site ! Revigorants...


  • J’ai une grande estime pour Alain Escada et son organisation Civitas.
    Ses discours sont des modèles de clarté et de bon sens, et ils doivent cela, entre autres choses, à leur français si châtié et si précis, si impeccable.

    Un bémol, cependant : je partage la réserve formulée par KritiK ci-dessus, concernant la question du rapport à la nature et de l’écologie.

    Merci mille fois, Monsieur Escada.

     

    • #1605041
      le 19/11/2016 par Grindsel Tirédunevi rosaire-medite.strikingly.com
      Est-il possible de résister au Nouvel Ordre mondial ? – Conférence d’Alain (...)

      Concernant l’écologie, on pourrait dire qu’il y a une façon païenne d’être écolo, et qu’il y a une façon chrétienne d’être écolo. De même, il y a une façon païenne de faire la fête, et une façon chrétienne de faire la fête, c’est d’ailleurs une valeur chrétienne forte.


    • @X.com

      Il y a aussi une façon “caricaturale-tradi” de fustiger la “façon chrétienne d’être écolo”.
      Nous en avons ici un exemple.


    • #1606022
      le 20/11/2016 par Grindsel Tirédunevi rosaire-medite.strikingly.com
      Est-il possible de résister au Nouvel Ordre mondial ? – Conférence d’Alain (...)

      L’écologie est une valeur parfaitement chrétienne, c’est ce que je voulais dire. Ce qui est condamnable, c’est certaines dérives de l’écologie, comme par exemple vouer un culte à "gaïa", pour reprendre l’expression de Alain Escada. Mais être soucieux de préserver l’environnement naturel, et même être profondément émerveillé par la nature, n’a rien de mauvais en soi, au contraire.
      Et j’ajoute que pour la fête, c’est pareil. Mr. Escada critique les "invertis" qui ne pensent qu’à faire la fête, hors, la fête est aussi une valeur chrétienne (ne serait-ce que la liturgie catholique est conçue comme une fête perpétuelle), mais ce n’est tout simplement pas le même type de fête. Cultiver la joie de vivre est même un devoir chrétien, mais les motivations ne sont pas les mêmes que pour les païens.
      Cordialement.


  • Pour quelle raison suprême et claire devrait on résister à ce projet ?


  • Bonjour.

    Au nom des principes mêmes invoqués par ce brillant orateur qu’est Alain Escada, il faut dire et redire que François n’est pas Pape, pour la simple et bonne raison qu’un hérétique ne peux en aucun cas être considéré comme Pape, de la même façon qu’un membre coupé du corps ne peux en être la tête.

    Reconnaître le titre de pape à François, c’est affirmer que la foi qu’il professe ouvertement et de manière récurrente, par ses paroles et ses actes, est la vraie foi catholique. C’est un non sens, une posture absurde et schismatique. S’il est pape, pourquoi lui désobéir systématiquement ?

    Peu importe les "ennemis" (notre pire ennemi est d’abord et avant tout notre propre concupiscence), ils ne pourraient rien contre une armée de chrétiens réunis sous la bannière d’une seule et unique foi. Les divisions entre traditionalistes mêmes trahissent nos erreurs et sont le principal obstacle à la reconquête chrétienne.

    La FSSPX (proche de Civitas) n’est pas catholique mais Lefevriste. Le problème est le même pour tous ceux qui suivent aveuglément des théologiens faillibles pour étayer des théories bancales, au mépris du dogme qui est simple et inaltérable, véritable mur de l’Église, gravé dans le marbre par son Magistère infaillible, définit précisément par le Concile du Vatican ("Vatican Ier").

    J’admire Mr. Escada pour son talent à s’exprimer et sa combativité, et j’espère sincèrement que cette errance n’est pas définitive. Pour Dieu, et pour le salut des âmes.

    Cordialement.

     

    • Grindsel Tirédunevi

      Tout à fait d’accord, l’enseignement de l’Eglise est claire.
      "et j’espère sincèrement que cette errance n’est pas définitive">espérons-le car comme l’enseigna
      le colonel Château-Joubert, dans" de la confrontation révolution-contre-révolution", c’est d’entiers contre-révolutionnaires dont le monde a besoin (et l’una cum est la pierre d’achoppement).
      Mais il ne faut pas grossir la divisons des catholiques (semper fidei) car en dehors du cas du schisme de ralliement, les catholiques sont dans l’Unité de la Foi et les divers interprétations de la crise actuelle (cassiacum ou non) ne sont que "secondaires" et ne sont pas sujets de divisions ou ne doivent pas l’être comme le rappel Mgr Sandborn : l’Unité est là, et les divers OPINIONS quand à la crise actuelle sont des opinions et sujettes à discutions. Seul nos ennemis veulent faire croire qu’il y’a beaucoup de divisions.


    • @Grindsel Tirédunevi
      « La FSSPX (proche de Civitas) n’est pas catholique mais Lefevriste. »
      Qu’est-ce qu’il ne faut pas lire comme stupidité ici par moment !


    • #1605033
      le 19/11/2016 par Grindsel Tirédunevi rosaire-medite.strikingly.com
      Est-il possible de résister au Nouvel Ordre mondial ? – Conférence d’Alain (...)

      Je n’ai pas la prétention d’être un parangon d’intelligence, mais enfin... Ne serait-ce qu’un seul argument serait bienvenu.

      Mgr Lefebvre lui-même était sédévacantiste, mais il ne l’assumait pas, et n’a jamais osé couper le cordon avec la "Rome des anti-Christ" comme il le disait lui-même. Tout le monde se trompe à un moment ou un autre (même les saints, c’est dire), mais il faut avoir l’humilité de changer lorsqu’on s’en rend compte, à moins d’être de mauvaise foi. Aujourd’hui, avec le recul qu’on a sur la situation, le simple fait de parler de "Pape François", tout en se positionnant contre lui en même temps, est très lourd de sens.

      Un catholique se reconnaît à ce qu’il montre de sa profession de foi. Quelqu’un qui reconnaît un hérétique notoire comme pape, en toute connaissance de cause, est hérétique lui-même ; quelqu’un qui passe son temps à regimber contre le pape est un schismatique. Peu importe le reste à côté de ça, la messe en latin ou autre. Les mots on un sens, et le diable se niche dans les détails (si on peu parler de détail).

      Je suis d’accord avec Dom Rémy. Ne pas exagérer les choses (pondération) mais ne pas minimiser non plus (honnêteté), dans un esprit de charité, car les catholiques ont une responsabilité de premier plan (on a la vrai religion). S’informer sur les ennemis c’est bien, mais se réformer soi-même, c’est nettement plus dur. Et c’est le combat de toute une vie...


    • @Grindsel Tirédunevi
      « La FSSPX (proche de Civitas) n’est pas catholique mais [Lefevriste]. Lefebvriste »
      Tu balances une accusation (sans faits ni même arguments) comme quoi la FSSPX n’est pas Catholique et c’est moi qui devrais argumenter !
      Elle est bonne celle-là !
      Étayes, donnes nous des faits, des preuves, des arguments, comme quoi nous ne sommes pas Catholique à la FSSPX ?
      Ce n’est pas à moi de répondre à ton insulte !
      Je suis Catholique Lefebvriste point voilà ma réponse....(et regarde comment s’écrit Lefebvriste) avant d’accuser des personnes !


    • #1607289
      le 22/11/2016 par Grindsel Tirédunevi rosaire-medite.strikingly.com
      Est-il possible de résister au Nouvel Ordre mondial ? – Conférence d’Alain (...)

      Cette page* reprend les principaux arguments contre la FSSPX. Cordialement.


    • @Grindsel Tirédunevi
      « La FSSPX (proche de Civitas) n’est pas catholique mais Lefevriste. »

      «  Cordialement.  »
      Me dire que ma femme et mes enfants que mes amis, mes abbés et moi ne sommes pas Catholique...je ne vois rien de cordial là de dans !
      Bien à toi


    • @Grindsel Tirédunevi
      Un jour après avoir dit à un de nos abbés que je ne pouvais célébrer ce pape (Bergolio)...
      Il m’a répondu !
      (voici ma requête)



      Et vous voulez que je dise à mes enfants que cet homme est le remplaçant sur le Trône de Pierre de Saint Pïe X je ne pourrais jamais leur dire cela pardon monsieur l’abbé ce pope bergolio n’est pas un pape !
      Que Dieu puisse me pardonner monsieur l’abbé XXXXX




      (voici sa réponse)



      Monsieur,
      Ces questions que vous soulevez touchent la moralité. L’immoralité ne fait pas perdre la papauté. Les papes Serge III, Jean X et Jean XII au 10ème siècle, Benoît IX au 11ème siècle, Sixte IV et Alexandre VI au 15ème siècle et Jules II, Léon X et Jules III au 16ème siècle ne furent pas exemplaires du point de vue des moeurs. Les nombreux enfants de certains en témoignent. Et pourtant, ils furent papes...
      Abbé XXXXX +




      In Christo & Maria...
      Camarade


    • #1608569
      le 24/11/2016 par Grindsel Tirédunevi rosaire-medite.strikingly.com
      Est-il possible de résister au Nouvel Ordre mondial ? – Conférence d’Alain (...)

      Vous avez tout à fait raison concernant l’immoralité. L’immortalité ne fait pas perdre la papauté, mais seulement l’hérésie. Le pape Borgia vivait dans le vice, pourtant il n’a pas tenu d’hérésie, et c’était un vrai pape.

      Pour comparaison, un catholique qui commettrait un meurtre ou une fornication, deviendrait un membre mort de l’église, mais resterait catholique ; tandis qu’un catholique qui tiendrait obstinément une hérésie, serait coupé de l’église, et ne serait plus catholique.

      Les abbés de la FSSPX sont de vrais prêtres, prodiguant les vrais sacrements. Je ne suis pas le mieux placé pour vous conseiller, mais dans tous les cas il faut être humble et très prudent, ça facilite beaucoup les choses. Sinon, il existe quelques prêtres indépendants (la plupart issus de la fraternité) qui ne reconnaissent pas Bergoglio.*

      Très cordialement (c’est sincère).


  • simplement merci...concernant la Nature, c’est nous et elle est en nous, après son instrumentation au service du projet mondialiste, c’est autre chose .


  • Nouveau dés-ordre mondial...


  • à 11min 40s, c’est bien marine lepen qui s’en prend une, direct dans les dents, pour son flirt avec le lobby qui n’existe pas ?


  • Excellente conférence qui cible bien les ennemis de l’Humanité et les acteurs qui contribuent à l’exécution de ce plan diabolique qu’est la mondialisation ... Tôt ou tard chacun, Chrétien ou pas ... devra se positionner par rapport à cette dictature mondiale qui nous pend au nez ... A long terme on peut imaginer que le but ultime est la disparition de l’espèce humaine ...


  • Merci M. Escada.

    Comme l’a prophétisé le Pape Saint Jean Vingt Trois, "un jour la campagne détruira le ciment des villes ; l’homme de la campagne rebâtira tout".
    Ce qui me fait dire que M.Escada est en train d’aider à accomplir cette prophétie et n’est pas un catholique hérétique (comme certains le présentent).


  • A la lecture des mails de Podesta, au visionnage de tous ces documents, vidéos autour de cette confrérie, véritable faisceau de présomption validé par la condamnation de ce suppôt de Satan Jeffrey Epstein, nous avons bien la preuve qu’il devient dès lors inutile de combattre sans avoir la foi en Jésus.
    Merci de nous donner cette lucidité heureuse.


Commentaires suivants