Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

France : 3 mois de prison et 30 000 euros requis contre un humoriste pour un spectacle comique

Trois mois avec sursis et 30.000 euros d’amende ont été requis, mercredi, contre l’humoriste controversé Dieudonné pour son spectacle La Bête immonde.

Trois mois de prison avec sursis et 30.000 euros d’amende ont été requis mercredi par le tribunal correctionnel de Paris contre Dieudonné pour « provocation à la haine raciale » et « injure raciale » pour des passages de son avant-dernier spectacle La Bête immonde.

[...]

Dans ce spectacle, Dieudonné, fers aux pieds, déguisé en détenu de Guantanamo, discourait sur le rôle qu’il attribue aux juifs dans la traite des noirs et ironisait sur le génocide commis par les nazis. Cinq passages sont poursuivis, quatre au titre de la provocation à la haine raciale et un pour injure raciale. Parmi eux, figurent une réplique où il explique que « le commerce des esclaves » était « une spécialité juive au départ » et une autre où il ironise sur l’image « du juif, éternelle victime en pyjama à qui on a chouré un Picasso ».

Lire la suite de l’article sur europe1.fr

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

14 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Faut dire que c est les passages les plus poilants... A Montpellier le Zenith a fait salle comble et tout le monde riait au larme pendant tout le spectacle, mais pendant ces passages tant decriés là c etait l’euphorie.... Mince 4000 antisémites a Montpellier , la ville des franc mac et des sionistes...


  • Dieudonné est le représentant même du discours ironique et de l’irrévérence française, chaque français est assez intelligent pour voir dans son discours sa volonté de dénoncé les priviléges et les contradictions d’une certaine oligarchie auto proclamé, et le recourt à la justice pour condamnée l’ironie est et sera contre productif. Dieudonné à déja gagné fasse à l’histoire et tout ça sans violence ! Chapeau bas l’artiste ! la bataille du discours à toujours été la mère de toutes les batailles !


  • Le temps approche où il sera interdit de rire ouvertement des saillies incomparables de Dieudonné. Alors il faudra bien que la pression s’évacue autrement que par le rire puisque la pression oligarchique ne semble pas vouloir céder et qu’elle bénéficie de la collaboration de certains juges aux ordres.


  • Je reprends l’article de Europe.fr : "Le Conseil représentatif des institutions juives de France Crif) s’était alors dit "inquiet" et "choqué" qu’une vingtaine de salles, dont des Zénith, offrent une nouvelle "tribune de la honte" pour "déverser, sur un public instrumentalisé, sa haine des juifs et de ceux qui osent le critiquer".
    Donc tous les spectateurs de DIEUDONNE sont des imbéciles qui s’ignorent et dont celui-ci tirerait profit à leurs dépends. Suis-je un esprit "instrumentalisé" pour produire de la haine et de l’antisémitisme, par le génie comique de Dieudo ? Ma réponse est non : je ne suis ni l’instrument de ce Grock de la quenelle, ni ne suis devenu antisémite ! En revanche je suis réellement devenu anti casse-c.... ! J’en ai assez de cette rétention, de cette censure, de cette dictature de la pensée dirigée par cette caste qui ne finasse même plus en tentant de m’instrumentaliser, elle, mais qui ne cherche qu’à me dominer, à s’imposer en tant que directeur de ma conscience ! Je ne produis pas de haine à écouter DIEUDONNE, à lire SORAL et d’autres : je produis de l’intelligence par la compréhension du monde qui m’entoure et dans lequel j’existe.
    Mais voilà pour ces gens là... l’intelligence doit être de antisémite.


  • « le commerce des esclaves » était une spécialité de qui alors ?

     

  • Et bien c’est cher payé.... !


  • Des peines qui ne servent à rien et ne font que maintenir chacun sur ses positions. Personnage public ou pas, quand on aime pas Dieudo il suffit de ne pas aller le voir, c’est tout. Certains spectacles m’ont bien plu, je les garde en mémoire. D’autres ne m’ont pas du tout accroché, je les ai zappés. C’est la vie et ça ne mérite surement pas 1001 condamnations. Sinon, ça veut dire que c’est le CRIF qui règlemente le contenu des spectacles d’humour. Et ça, c’est particulièrement dangereux pour la liberté d’expression, bien plus que le reste.


  • La liberté d’expression existe puisque Gad Elmaleh peut se moquer "du blond". Et il n’est pas poursuivi pour incitation à la haine raciale ; c’est pas une preuve ça !
    Ou c’est peut être un problème de "distanciation" ?


  • Ne serait ce pas Cukierman ou Prasquier qui avait dit que de nos jours le CRIF serait obligé d’envoyer quelqu’un comme Desproges devant les juges ? Je ne retrouve plus l’article concerné, si quelqu’un se souvient je suis preneur.
    Desproges n’est plus, malheureusement, et c’est Dieudo qui trinque...

     

  • Bonsoir,
    Petite erreur grammaticale et gros contresens juridique dans votre indication :
    "Trois mois de prison avec sursis et 30.000 euros d’amende ont été requis mercredi PAR LE TRIBUNAL correctionnel de Paris contre Dieudonné " .
    En effet ça n’est pas le tribunal qui requiert une peine, mais le procureur de la République qui requiert une peine devant le tribunal qui jugera l’affaire.
    Et le procureur de la république est juridiquement aux ordres du ministre de la Justice, lui-même aux ordres du premier ministre. Donc on peut dire que c’est Manuel VALLS qui a requis ladite peine : et en disant cela on ne polémique pas : on décrit objectivement la situation procédurale applicable. Cela ne change rien au fait par ailleurs que ceux qui vont, dans le cas présent, juger DIEUDONNE : sont des fonctionnaires-juges sans aucune légitimité démocratique puisque non élus par le peuple ce, au mépris de l’article 3 de la déclaration des droits de l’homme et du citoyen de 1789 qui dispose que : "Le principe de toute Souveraineté réside essentiellement dans la Nation. Nul corps, nul individu ne peut exercer d’autorité qui n’en émane expressément." . Enorme incongruité démocratique que ces fonctionnaires-juges qui vaut son pesant de cacahouètes quand on sait que, par ailleurs, les usurpateurs qui nous gouvernent ne cessent de nous bassiner avec la France, patrie des droits de l’homme. Et j’ai entendu dire que juste après 1789, la loi prévoyait que les juges devaient être élus et ne pouvaient se représenter en fin de mandat au motif suivant : "parce que juger endurcit le cœur" ; ils avaient peut-être bien du bon sens les révolutionnaires : Or nos juges sont inamovibles, fonctionnaires à vie sans aucun risque d’éjection , ce machin qu’est le conseil supérieur de la magistrature n’étant que du CANADA DRY. Notre système repose donc sur l’affirmation suivante : tous nos juges sont parfaits puisqu’inamovibles et non éjectables ! vous connaissez, vous, beaucoup de professions dont tous les membres sont tous parfaits ? moi non !


  • 3 mois de prisons et 30 000 euros d’amendes ?.... ha oui.. quand même..

    J’en reste sans voix tellement c’est grotesque.


  • Il faudrait peut-être avertir les Français que c’est le CRIF dorénavant qui dirige le pays, ils ont juste oublié de nous le dire ... :)
    Par contre sans rire, il est grand temps de se débarrasser de toutes ces associations qui nous empoisonnent littéralement la vie, et cerise sur le gâteau la plupart subventionnées avec de l’argent public !
    Je finirai par prononcer un proverbe connu de tous : "il n’y a que la vérité qui blesse" ...
    La preuve !

    Et c’est aussi valable en ce qui concerne l’acharnement contre Alain Soral, il dit des vérités qu’il faut surtout ne pas révéler à trop de monde, d’où cet entêtement à vouloir l’emmerder et le détruire socialement par tous les moyens possibles et imaginables.
    Ces gens sont un poison mortel pour notre beau pays, je rêve d’une vie sans ces êtres diaboliques.


Commentaires suivants