Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Hillary Clinton avantagée pendant la primaire démocrate

Elle connaissait des questions à l’avance

Wikileaks a révélé lundi des emails qui prouvent qu’elle a reçu en avance des questions qui lui ont été posées lors de débats de la primaire démocrate. Ces emails confirment des accusations lancées par Donald Trump.

 

Un des emails rendus publics est particulièrement parlant : rédigé par l’actuelle présidente intérimaire du Parti démocrate, Donna Brazile, il est adressé à John Podesta, président de la campagne d’Hillary Clinton et Jennifer Palmieri, directrice de la communication de la candidate. Le message est daté du 5 mars, veille d’un débat qui s’est déroulé dans la ville septentrionale de Flint, devenue symbole des injustices sociales aux États-Unis en raison de son réseau d’eau gravement contaminé au plomb.

« Une des questions qui sera posée à HRC (Hillary Rodham Clinton, NDLR) proviendra d’une femme qui a une éruption cutanée », avertit Donna Brazile, qui officiait alors comme commentatrice sur la chaîne CNN. « Sa famille a été empoisonnée au plomb et elle demandera ce qu’Hillary pourrait faire pour les gens de Flint si elle devient présidente », précise Donna Brazile. Au débat le lendemain, Hillary Clinton avait en effet été interrogée par une femme qui avait dénoncé les problèmes cutanés de sa famille, même si les termes de la question énoncée étaient sensiblement différents.

Lire la suite de l’article sur lepoint.fr

La candidate de l’establishment a tous les droits, lire chez Kontre Kulture :

 

Une candidate prête à tout, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

14 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Commentaires suivants