Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Incursion turque en Syrie : quels enjeux et quelles conséquences ?

Débat de la chaîne iranienne PressTV, animé par Ali Khodabandeh, avec Bruno Guigue, politologue, Bassam Tahan, analyste franco-syrien, et Elie Hatem, analyste des questions internationales.

 

 

Comprendre le Proche-Orient avec Kontre Kulture

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

17 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1543007

    Maintenant on n’est fixé, il n’y a plus rien à attendre des turcs. A ceux, comme moi, qui espéraient un changement de cap d’Ankara après le coup d’Etat raté orchestré par "ses alliés", c’est raté ! Erdogan a la trahison dans le sang. Sa politique irrationnel ou plutôt ses coups de pute s’expliquent notamment par le fait qu’il est prisonnier de la secte des Frères musulmans.

    Erdogan ne réfléchit pas en chef d’Etat qui place l’intérêt de son pays avant tout. Ce n’est qu’un vulgaire chef de bande (il l’a toujours été d’ailleurs) qui a pris le pouvoir pour la gloire et pour s’en mettre plein les poches. Le business du pétrole volé au peuple syrien en dit long sur les méthodes de ce brigand. Poutine a sauvé ce sultan ingrat, pour quel résultat ? Ce fou mégalomaniaque continue toujours à servir ses maitres quand bien même ces derniers veulent faire de sa peau du kebab !

     

    • C’est ce que je pensais...Erdogan a une absence totale d’éthique et de sens moral. La notion de réciprocité, d’échange de bons procédés...lui est étrangère. En fait il est exactement comme l’Empire (l’esprit "maçonnique"), il ne tient compte que de ses intérêts sans jamais prendre en considération celui des autres.
      Je me disais aussi qu’après cette tentative de coup d’état qui selon moi n’a pas été une mise en scène de son fait mais bien une authentique tentative de la part de l’Empire de se débarrasser de lui, Erdogan deviendrait plus sage...or il semblerait qu’il n’en est rien.


    • Quand vous aurez enfin compris que la "Syrie" était Turque bien avant Istanbul (ceux qui ont dérouillé vos ancêtres zélés aventuriers dans la région étaient Turques et pas Arabes malgré la cerise remportée par un Kurde) et que la construction coloniale qu’est la Syrie, cette dictature des minorités (une vraie...)adoubees par Léon Blum saupoudrée de gaucho laïcisme ne pouvait que s’effondrer avec le temps sous le poids des contradiction internes et régionales , vous dormirez beaucoup mieux et passerez à autre chose...


    • la syrie c’est le pays de sham, c’est le point de départ de la civilisation du croissant fertile (Mari , Ugarit), le lieu d’origine de l’islam et des premiers chrétiens.
      Il faut arrêter les délires, les turcs n’en sont que les avant derniers envahisseurs avant les Français.
      auparavant on a eu les les chaldéens, assyriens, araméens phéniciens,hittites, arméniens, arabes, byzantins et j’en oublie certainement.


    • La Syrie était turque ????

      Et le royaume assyrien vieux de plus de 3000 ans était turc aussi ?

      Les syriens ne sont absolument pas turcs , colonisés par l’empire ottoman, certes, mais pas turcs.


    • Oui on connaît bien le discours colonialiste occidental cherchant à vendre "une nouvelle identité" aux arabes en grattant la poussière des ruines païennes antiques...
      Cela fait à peu 600 ans que l’Espagne est devenu chrétienne après un long travail de sappe ayant débuté à partir des petites Asturies , personne ne semble contester à priori aujourd’hui et bien la "Syrie" était sous autorité turque depuis le 11ème siècle avec les Seljoudike jusqu’a la colonisation occidentale du monde Arabo-Musulman, colonisation que nous n’ avons jamais accepté, que nous acceptons pas et que nous accepterons jamais.


    • @OTM et vous nous dites tout ça en utilisant des inventions occidentales : téléphone, ordinateur, internet. Mais vous avez sûrement raison l’Occident c’est le mal...


    • @ Otm

      Le seul ici qui veut "inventer une nouvelle identité aux arabes", c’est toi, en nous racontant que l’état Syrien est Turc !

      Mais si la Syrie est turque, alors pourquoi est elle arabophone et non pas turcophone ????

      Ce ne sont pas les Turcs qui ont fait l’histoire de villes comme Damas ou Alep. tu n’as pas compris que chaque empire a son heure de gloire et une heure pour mourir aussi.

      L’empire Mongol est mort et l’empire Ottoman aussi, alors réveilles toi et regardes bien la chute qui attend Erdogan.


    • otm, ne confond pas religion et peuple, l’espagne chrétienne ou la syrie musulmane, d’accord, mais de là à dire que la population syrienne est turque, je rigole doucement.
      Bon il y a une majorité de turcs en Turquie parce qu’ils ont massacré ou déporté au cours des temps chaldéo-assyriens, arméniens ,kurdes et grecs, donc la Turquie je te la laisse , mais la Syrie c’est autre chose, on n’a pas envie que vous terminiez le boulot comme vous l’avez encore fait il y a peu de temps à Chypre.


  • Ben alors, où son passés nos pseudos géopolitologues qui nous assainaient qu’Erdogan tournait le dos à l’Empire ?
    Quelle naïveté. Si Erdogan est allé voir Poutine c’est pour le supplier de l’épargner. Et Poutine a dit niet.
    Le coup d’état était Russe mais a échoué car impliquant des turcs, donc des gens en aucun cas fiables.
    Il n’y aura jamais d’alliance avec le futur Sultan.


  • Sous le prétexte de "lutter contre Daech" il s’agit pour l’armée turque de "casser du Kurde" .


  • Franchement je ne comprends pas que des gens qui se disent férus de justice et d’égalité puissent croire qu’une république héréditaire, à la sauce syrienne, procède de l’éthique et du bon sens. Et qu’elle doit être au moins moralement soutenue à défaut de l’être militairement.

    En ce qui concerne Erdogan, il n’est ni pire ni meilleur que le reste des chefs d’Etat des autres pays. Tous sont membres de cette mystification qu’est l’ONU. Tous sont assujettis à la finance internationale directement ou d’une manière bariolée.

    Le Pire DK

     

  • Le jeu turc est effectivement bien difficile à décrypter, en réalité impossible pour le moment, il me semble. Mais gardons à l’esprit ce qu’a dit Meyssan : il y a toujours au moins trois niveaux dans les relations internationales, et dans la géopolitique en général, toujours machiavélique : 1. la propagande destinée au grand public, 2. les discussions diplomatiques, dont n’émerge publiquement que la surface, 3. les alliances et actions secrètes, qui parfois vont à contre-courant de la diplomatie, laquelle est parfois faite pour enfumer les autres ... Il ne faut pas nécessairement prendre au mot les déclarations publiques des uns et des autres, qui "soutiennent", "protestent", ou "se disent préoccupés", etc. Il n’est pas impossible que cette intervention soit en réalité autorisée par la Russie, et surveillée de près. Mais, bien sûr, je peux me tromper, et il est aussi possible qu’Erdogan soit un fils de pute sans aucune parole, et/ou que les US le tiennent par les couilles malgré leur coup d’État manqué. Par ailleurs, il faut une vision historique sur le long terme (remontant au moins au croisades, pas besoin d’aller chercher l’Assyrie biblique) pour comprendre le projet turc. Cette vision qui manque totalement aux Occidentaux, pour des raisons que j’explique dans mon prochain livre : sur ce point, Otm me semble bien renseigné.


  • Ils aboient pour rien . La Turquie ne peut pas mettre son pied en Syrie sans l’autorisation de la Russie et de l’Iran . Le gouvernement Syrien s’indigne officiellement car elle a pas le choix il faut bien garder la face devant le monde mais en vérité officieusement elle soutient aussi cette opération qui l’arrange beaucoup . Récemment l’Armée Arabe Syrienne est entré en conflit contre le PYD ( filière Syrienne du PKK ) . Oui c’est spectaculaire mais la Turquie et la Syrie ont désormais des points communs , des intérêts communs plutôt des ennemis communs. Quand à l’Amérique et l’Europe ils ont dit OK si c’est pour attaquer Daesh mais pas touche aux Kurdes comme toujours .


  • Finalement on comprend mieux l’intérêt du faux coup d’état et de la purge qui s’en suivit. Pour les saloperies à venir, il a fallu faire le ménage..


  • #1543890

    @otm

    Bonjour,

    Où as-tu appris que la Syrie serait depuis le 11ème sc., un Etat Turc ?

    Aurais-tu une source écrite ? Disposes-tu de cette source ? Ou est-ce un roman national enseigné en Turquie ?

    Ce serait constructif si tu pouvais amener les éléments sur lesquels tu te bases pour affirmer tes propos.

    Merci à toi