Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

L’affaire Baupin classée sans suite "pour prescription"

Le féminisme n’a plus la main ?

L’affaire Baupin sera finalement classée sans suite « pour prescription », a annoncé ce lundi le parquet dans un communiqué. Une enquête préliminaire avait été ouverte le 10 mai 2016 par le parquet de Paris pour « des chefs d’agressions sexuelles, harcèlements sexuels et appels téléphoniques malveillants, après que plusieurs femmes avaient dénoncé, dans des reportages diffusés par France Inter et Médiapart, les agissements » de Denis Baupin.

 

Confiée à la brigade de répression de la délinquance contre la personne de la police judiciaire parisienne (BRDP), cette enquête « s’est attachée non seulement à recueillir les témoignages des victimes présumées qui s’étaient préalablement exprimées dans la presse mais aussi à entendre celles révélées par l’enquête. Ces femmes ont pu, pour plusieurs d’entre elles, exposer le désarroi dans lequel elles s’étaient trouvées face au comportement d’un cadre du parti politique auxquelles elles appartenaient, expliquant ainsi la tardiveté de leurs dénonciations ».

 

 

Lire la suite de l’article sur 20minutes.fr

L’affaire Baupin, sur E&R :

Approfondir le sujet avec Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

18 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Il serait cocasse que des féministes demandent que devienne imprescriptible le délit de harcèlement : certaines en sont bien capables .


  • " Il n’y a pas une femme de France qui ne se sente outragée, humiliée et finalement violentée par cette décision monstrueuse "


  • #1678884
    le 06/03/2017 par Rosseur de poulardes
    L’affaire Baupin classée sans suite "pour prescription"

    Si je pensais que ce genre de femmes étaient vertueuses, je leur donnerais raison.
    Mais, quoi ? Le plus souvent, ce sont des divorceuses, avorteuses, abandonneuses de maris, arrivistes, et j’en passe... Pffff... On n’en a rien à foutre, elles prennent en retour sur la gueule la mentalité gauchiste athée qu’elles ont soutenu, c’est tout.
    Le retour du réel.

     

    • #1679135
      le 06/03/2017 par Charlotte aux Fraises
      L’affaire Baupin classée sans suite "pour prescription"

      C’est une remarque de bon sens. Je n’éprouve aucune empathie pour ces cruches...et c’est plutôt triste d’en arriver là.

      Baupin est l’archétype du gauchiste proche des femmes, (féministes) qui saute sur tout ce qui bouge...


  • #1678903

    Ce n’est pas Fillon, qui aurait déprécié une telle lenteur de la justice (de mes deux). Encore que au début des révélations, il insistait pour que la justice fasse diligence. Savent jamais vraiment l’heure, ces politicards...


  • On dénonce les faits des années après, quand on a plus rien à perdre et tout à gagner ?
    C’est quand même facile de "tolérer" le délit dans un premier temps, et de le trouver insupportable quelques années après.


  • Ben voyons. Je ne suis absolument pas surpris : quand on est député EELV, on ne risque rien avec des magistrats gaucho-bobos-soixante-huitards. Entre potes, on ne va pas se condamner.
    Tiens, au fait, les Femen et autres chiennes de garde, on ne vous entends pas...

     

  • #1678972

    Il y a moins d’un mois les députés votaient une loi sur le changement de la durée de prescription dans le sens d’une augmentation de la durée. par contre, dans un petit alinéa ils se la réduisaient pour eux. Ceci a-t-il à voir avec cela ?


  • #1679004

    Et si Monsieur Baupin était une victime ? Dans ma vie j’ai été pauvre et riche, et avec la richesse le pouvoir. Incroyable comme dans la période faste j’étais beau, intelligent, fin (et j’en ai donné des coups de reins, entre autres). Après quand ça à merdé, c’était moins probant et on a dit du mal de moi (Ah ah ah). Vous n’allez pas me dire que si flancouille sur son scooter avec son casque et ses croissants en bandoulière (et sa tronche) avait été ouvrier ou au RSA, son succès aurait été aussi important auprès de ses juliesl. La gent féminine est bien sournoise... Enfin, sauf ma Mère, comme le veut la tradition.

     

    • #1679165

      comme disent les jeunes : LOL !


    • #1679199

      "Enfin, sauf ma Mère, comme le veut la tradition."

      J’ai bcp ri en lisant ton com parce que j’ai connu des expériences similaires. Avant quand j’étais jeune, j’étais quelqu’un de hyper sensible qui voulait se la jouer raffiné, cultivé en faisant bien attention à sa manière de parler etc. Ça en jetait auprès des filles, du moins ce que je croyais. Mais mon prestige était surtout dû à la fonction de mon frère qui est le grand bosse d’une certaine société ; et c’était la seule chose qui les intéressait : rentrer en contact avec mon frère. Et dire qu’il fût un temps que j’étais choqué quand j’entendais des jeunes rappeurs blacks ou des jeunes de banlieues parler de manière aussi crade au sujet des femmes. Je me rends compte qu’ils avaient raison from day one : c’est toutes des salopes y compris ma petite soeur . En profitant de vieux naïfs et cons, elle a maintenant son propre petit resto et roule en grosse jeep toute la journée. Elle et sa clique tout ce qu’elles font c’est attendre le prochain pigeon.


  • Bonsoir,
    Le harcèlement sexuel n’est pas un sujet "féministe" ?

     

  • Il faudrait penser à créer une association "Homministe".

    Les femmes harcèlent tout comme les hommes.
    Pour ce qui est de la manipulation et du chantage, elles s’en donnent à cœur joie aussi.
    Étonnant qu’on n’en parle jamais.


  • #1679290

    Il est drôle de relever que le féminin de Beau pin, c’est Belle pine...


  • #1679317
    le 07/03/2017 par Heureux qui, comme Ulysse...
    L’affaire Baupin classée sans suite "pour prescription"

    Ce n’est pas à la décision rendue qu’il faut s’intéresser mais plutôt à celui qui en est à l’origine...


  • Féminisme ou pas, faut punir sévèrement ce genre de comportement d’obsédé sexuel, je pense pas que sa plairait à quiconque d’avoir un membre de sa famille dérangé par une personne pareil.


Commentaires suivants