Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Michael Moore avertit : "L’élection de Trump va être le plus grand fuck you de l’histoire"

Le réalisateur Michael Moore vient de sortir un « film surprise » intitulé Michael Moore in TrumpLand. Un documentaire basé sur un one-man-show, dont l’objectif est d’apporter son soutien à Hillary Clinton mais dont un extrait en apparence pro-Trump tourne de manière virale sur les réseaux sociaux depuis quelques jours. Le réalisateur de Bowling for Columbine et Fahrenheit 9/11 y explique les raisons qui vont, selon lui (ou selon le personnage qu’il joue), pousser les Américains à voter en masse pour le milliardaire le 8 novembre prochain. Une diffusion virale en raison des accents de vérité du propos ?

 

Tout savoir sur l’establishment américain avec Kontre Kulture :

 

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

47 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Si le système se rend compte que le bidouillage de ses sondages est stérile vis à vis de l’électorat acquis à Trump, nous aurons une guerre mondiale ou un gros dévissage des banques avant le 8 novembre ou juste après, si la mystique est élue. Dans tous les cas nous perdons !


  • Étonnant, j’ai vu Michael Moore s’exprimer assez durement contre Trump, et pas qu’un peu. Peut-être que le reste du show donnera à ce passage un autre sens...

     

  • Ça fait longtemps que la terre n’avait pas entendu une analyse aussi intelligente.

    Évidemment....il nous reste six mois pour la transposer.....à condition que notre Trump existe !


  • Michael Moore a très souvent dit des vérités sur de nombreux sujets ..... Espérons qu’une fois de plus son analyse soit la bonne !!!


  • Génial ! Un rêve...


  • Le message est toujours le même : vous vous êtes fait broyer par le système mais acceptez-le, n’ayez aucun espoir. Soyez juste content de vous faire bouffer par le système. Parce que le système est grand. Et que tout est pire en dehors du système. Classique.

    Il y a un autre message simple : je n’ai pas oublié comment j’ai tout perdu et l’effet que ça m’a fait. Désormais, je vis pour me battre...
    Dégagez-les tous. Inventez autre chose. Ce ne sera pas pire.


  • Michael Moore est un genre de ponpon contrôler qui diffuse l’info qu’on lui permet de diffuser.

    Maintenant avec l’abondance des sites de nouvelles alternative il n’a plus sa raison d’être.

     

    • C’est l’audience dont il bénéficie auprès d’un public nombreux (dont vous ne faites pas partie) qui importe. Il y a beaucoup de gens qui ne sont pas prêts, pour diverses raisons, à écouter Soral, à lire Veterans Today (pour trouver un genre d’équivalent US) ou que sais-je.

      Par ailleurs, ce passage de son "speech" est d’une éloquence et d’une concision que j’ai rarement entendue depuis l’irruption de Trump dans l’élection, même si je partage votre désillusion sur le personnage de Moore, qu’i aurait néanmoins été l’une de mes portes d’entrée dans la dissidence. S’il sert au moins à ça...


    • La meilleure analyse en si peu de mots... Bravo !!!


  • Ce que je vois ? Eux et Nous, nous avons raison ils ont tord ; Séparation. Réconciliation ?


  • "trump" signifie "atout" en anglais... amusant, non ?

     

    • Trumped up.. signifie : bidonné, forgé de toutes pièces.

      Trump, « Atout », je crois que c’est essentiellement dans le contexte d’un jeu de carte.. d’ailleurs il est souvent utilisé sous, ce qu’il me semble être, sa forme originelle « trump card »... carte maîtresse.

      D’ailleurs Hillary avait fait un jeu de mot sur le nom/dos de son opposant en accusant Donal d’avoir une proposition économique :« trumped up and trickle down ».


  • Questions aux anglophones : " fuck you" ne se traduirait-il pas par "quenelle" ?

     

  • J’écrivais ailleurs que le bulletin de vote est la meilleure arme en vente libre pour essayer de retourner ce système - et si ça ne marche pas, il sera toujours temps d’essayer autre chose.

    Moore parle de grenade à main humaine.

    On se comprend.

    Reste à en tirer les conclusions pour les élections de 2017 en France.


  • La propagande des médias est trop grossière, la candidate qu’ils soutiennent peine à cacher son dessein diabolique et de l’autre côté l’adversaire est vigoureusement dissident et ne peut être étouffé car il se finance lui-même... c’est ce qui fait la différence avec les élections précédentes...
    Pourtant il y a bien une partie non négligeable de la population, y compris en France qui gobent tout ce que disent les médias du système... le méchant Trump hitlérien raciste, misogyne qui va nous conduire à la catastrophe... ils ne portent pas forcément Clinton dans leur coeur mais la propagande de dissuasion par la peur du vilain Trump nazi prend le dessus... je vois cela notamment chez certaines femmes qui sont très sensibles au matraquage médiatique sur la prétendu "misogynie" de Trump, ça les prend par les sentiments ces choses là et les médias savent y faire...


  • J ai beaucoup aimé ses films, qui, les premiers m ont poussée à la réflexion.
    Hélas, son analyse du 11 septembre est tronquée, incomplète, voire partiale. On a tous adoré sa version, qui nous arrangeait, qui collait avec ce qu’on avait envie d entendre.
    Ce gars est très controversé.
    Pour Bowling for Colombine il aurait fortement influencé les témoins.
    Pas top. Il est pas clair.
    Pour moi beaucoup de vent, pas forcément crédible si on fouille comme savent si bien le faire les quelques excellents analystes qui nous éclairent vraiment.
    Un autre excellent bonimenteur, qui est loin de faire l unanimité.


  • Ce sera un immense FVCK YOU, sans aucun doute...mais la VRAIE question à se poser est : "de qui à qui ?"

    De l’oligarchie au peuple (si c’est Clinton qui passe), ou du peuple à l’oligarchie (si c’est Trump) ?? Voilà ce qu’il faut se demander...mais vu la violence de la propagande merdiatique contre Trump et le niveau de désinformation des ricains, j’ai bien peur que le sort soit hélas déjà plié. Mais bon, j’espère sincèrement me tromper...


  • Français, pour qui allez-vous voter ? Hilari ou trump ?... elle est belle la poésie us ! Fuck par-ci par-là !


  • Trump, Hilary ? Même combat ! Un millionnaire a le même nombre de voix qu’un SDF ?? Elle est bonne celle la. Après Obama pour la communauté noire des States, voilà Trump le super héros des américains de classe moyenne et pauvre. On est sauvé vive l’Amérique !!!! Dés qu’un politicien va légèrement dans le sens du peuple tout le monde est prêt à lui donner sa vie. Sacré mascarade ce saint droit de vote dans les pays de la "haute démocratie".


  • La moitié des électeurs sont des femmes adversaires millénaires de la raison,même si elles ont fait le MIT leurs émotions ont le dernier mot.

    Clinton sera donc élu sans même avoir à trafiquer le scrutin.

    Si Trump avait eu un physique romantique et s’il s’était inventé une histoire d’amour triste personne n’aurait jamais pu le battre

    Pour moi il n’y a pas d’issue par l’élection

     

  • Michael Moore est un imposteur. Son film sur le 11 septembre était une diversion, il ne fait que servir la soupe aux puissants. La preuve, il soutient la candidature d’Hillary Clinton. C’est un peu le lanceur d’alerte de l’oligarchie, de la fausse dissidence prétendument indépendante mais qui au final sert le système à chaque fois.

    Ce qui est drôle c’est que son intervention devait servir à blâmer Trump, mais au final cette séquence risque bien d’avoir l’effet inverse. Bien fait pour lui.

     

  • Trump annonce qu’il taxerait les produits importés qui étaient fabriqués auparavant aux US, le mieux est encore que l’usine ne ferme pas mais pour ça il faut savoir tenir tête à ceux qui se croient tous permis.
    Et cela me rappelle cette vidéo de Poutine obligeant un milliardaire russe à signer un accord l’engageant à remettre en route son usine après ça fermeture. Lien de la vidéo

     

  • Quand des pros Trump écoutent ce discours ils se disent "Moore a raison !", mais les pros Hillary pensent "Merde, il a raison, les pros Trump sont super motivés, il faut que j’aille voter contre eux".
    Moore était un pro Bernie Sanders et il a bien dit qu’Hillary reprend maintenant les deux tiers de ce que disait Sanders. Il est donc pour Hillary et ce discours peut (même si cela ne saute pas aux yeux) remotiver les troupes d’Hillary. C’est le but.

     

  • Le vote ne coûte rien et est en vente libre. Bien plus puissant que n’importe quelle arme ou n’importe quelle drogue ! Alors bougez-vous en s’il vous plait ne votez ni LR ni PS, vous avez eu 40 ans pour vous rendre compte que ce sont des traitres à la Nation France. Que les Américains fassent de même et écrivent la première page de leur très très courte Histoire. Pour l’instant, ils n’ont écrit qu’un brouillon.

     

    • Oui, enfin, particulièrement "saignant" quand même le "brouillon"...

      Pour ma part, je considère au contraire que c largement eux qui font ou écrivent l’histoire... Ou pour le reformuler autrement, que notre histoire passe par eux... Que cela soit contre ou avec eux. Avec eux depuis que nous sommes officiellement retourné dans l’OTAN ( j’ai envie d’écrire : que nous sommes retournés à la niche) ; ou contre eux, quand nous sommes sortis de l’OTAN ou quand nous avons refusé leur monnaie à la fin de la 2e GM.

      Donc oui, Trump représente peut-être une opportunité de revirement historique... Mais cela suppose 1/ qu’il soit élu, 2/ qu’il mette en œuvre les parties les plus pertinentes de son programme ( anti-wall street, anti-pentagone, anti-washington ) 3/ que la mise en œuvre ne soit pas contre-carrée d’1 façon ou d’1 autre... Et ce ne sont pas les moyens qui manquent ( à commencer par 1 accident, 1 blocage institutionnel, 1 gros crash boursier, etc...).

      Bref, cela fait encore beaucoup trop d’inconnues pour commencer à se féliciter où se réjouir.

      La réalité la plus probable, c tout de même qu’on se "mange" un gros mur, Façon "pâté" grec ou russe ( après l’effondrement soviétique ). Et même dans ce cas là, je suppose qu’on pourra toujours s’estimer content ( vue le niveau des dérives de nos politiques gouvernementale depuis le Giscard des années 70, sans oublier le niveau général d’in-conscience politique, et les dégradations économiques et sociales qui vont vraiment tout azimut.)

      En tout cas, Perso, j’apprécierai qu’on nous reparle davantage de l’exemple islandais ( démarche populaire et pacifique qui a conduit au renversement du gouvernement, à la dénonciation de la dette, au procès et à l’enfermement des principaux banquiers du pays).


  • Trump ou Clinton..

    Vous allez tomber de haut...


  • Comme le dit parfois AS sur sa page fb : "un petit effort camarade, tu y es presque !"


  • Si j’écris "Trump" sur google traducteur,
    traduction en français : "Atout"
    Intéressant non ?

     

  • Moi, j’adore Michaël Moore... Ce côté pince sans rire pour dénoncer certains travers est quand même truculent... Il n’est ni tout blanc, ni tout noir... mais son opus sur le système de santé américain vraiment excellent... Surtout quand ils emmènent des vétérans se faire soigner à Cuba où les mêmes médicaments sont à un prix dérisoire sur l’île contrairement aux prix vendus aux States... Il démontre combien ce sont des voleurs l’industrie pharmaceutique. De plus, on doit lui accorder de montrer la face "miséreuse" de l’Amérique. Cette Amérique que peu de gens abreuvés aux séries et sitcoms américaines de tout genre ne connaissent pas. Pour ce qui est de Trump, je trouve que ça sortie sur la taxation à 35% pas mal comme idée sauf que cette initiative doit ne pas coller avec les accords de l’ALENA. En cela, un bon journaliste irait interviewer un juriste spécialiste des accords de l’ALENA pour savoir si réellement cela pourrait être mis en place comme sanction...

     

    • Au début j’appréciais Michel moore, mais à force de me renseigner, je me suis rendu compte qu’il n’allait pas du tout jusqu’au bout de ses investigations. Il joue plus le rôle de l’idiot utile, le faux robin des bois du peuple qui sert le système. A ne pas se laisse berner car c’est une forme de manipulation très forte qui sert essentiellement de pseudo faux combats contre le système en détournant les questions essentiels et restant en surface.
      Cela existe depuis des lustres cette manipulation perfide, donc je ne saurais vous encourager à vous renseignez plus sur le fond des problèmes qu’il n’a enquêté qu’en surface. Notamment certains des ses financiers qui étaient loin d’être à demi-teinte.
      C’est exactement la même stratégie de manipulation que les anonymous qui ne représente rien, aucune entité hiérarchique ou structuré. La majorité des gens associe anonymous à une seul entité par réflex, un seul groupe, donc allant dans la même direction. Mais ce n’est pas le cas et en rien. Chacun bosse pour ses intérêts personnels plus que les intérêts collectifs du peuple. Il n’y a rien de juste dans leur "faux" combats au final.
      De la poudre aux yeux.


  • Michael Moore fait parti depuis bien longtemps des faux opposants au système , il aborde des vrais sujets, mais se garde bien d’ aller au fond des choses, en gros c’ est :" ya des méchants lobbys qui dirigent ...." point barre ! (faut faire gaffe de rester dans les clous sinon les films ne seront plus distribués ...)
    A partir de là, ya rien d’ étonnant qu’ il défende H. Clinton

     

  • devinette : Quelle est la différence entre les sans dents français et les sans dents américains ?! Réponse : aucune ils se font tous enculer par les sionistes.

     

  • Tump Passera, un épisode des Simpsons de 2000, le désignait Président. ( 16 ans à l’avance, comme quoi.....)


  • C’est comme si pendant cinq minutes, Michael Moore avait oublié qu’il était un millionnaire "liberal" (gauchiste) et s’était souvenu qu’il venait de la petite ville de Flint, dans le Michigan.


  • Du coup j’ai regardé à peu près la moitié du film. Il y a une intro gentiment critique du white male, assez drole pour faire rire toute la salle. Puis cette partie, qui tranche totalement. Juste après le "et ça fera du bien" qui coupe ci dessus, il enchaine "pour un jour.... une semaine. Peut être un mois". Puis ça vire à du pro Clinton assez ridicule qui fait un peu mal à voir. Soit il a niché cet extrait hyper bien écrit en comparaison du reste comme son véritable élément de campagne, faisant du pro trump sans se griller, et c’est vrai que ça en a l’air, et qu’il a inséré cette partie d’une façon manifestement artificielle et parfaitement réglée pour être isolée dans une vidéo séparée. Soit il croit vraiment convaincre, et à mon avis il va se prendre un mur.


Commentaires suivants