Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Qui sont les "Casques blancs" syriens ?

ONG humanitaire ou studio hollywoodien financé par Soros et l’USAID ?

Un homme tenant un enfant dans ses bras court vers l’appareil photo. Le visage de l’enfant est recouvert de rouge, mais semble par ailleurs intact. En bas à gauche de l’image, nous pouvons voir le dos d’un homme avec le logo Casques blancs (White Helmets) sur sa veste. De la poussière en arrière-plan. Toujours de la poussière ou de la fumée. Plusieurs hommes ayant l’air très occupé. Mais font-ils réellement quelque chose ?

 

 

Ce serait une photo coup de chance pour n’importe quel photographe. Même dans un pays où on peut trouver au coin de la rue les décombres d’un bombardement récent.

J’ai été, il y a plusieurs années, photographe professionnel. Les vrais accidents ou bombardements sont beaucoup plus sanglants que n’importe laquelle de ces images. Et cette couleur rouge sur le visage de l’enfant est tout sauf du sang.

La photo ci-dessus est typique de la propagande « les Casques blancs portent secours à un enfant ». Les vieux décombres mis à part, elle est complètement mise en scène.

Ci-dessous, les 43 clichés du même thème le démontrent. Demandez-vous juste ceci : ces photos bien composées, soi-disant réalisées « par chance », prises en une année, pourraient-elles ressembler à ça si elles avaient été prises sur les sites de vrais événements de ce genre ? Vraiment ? Aucune n’est mise en scène ? Si l’une d’entre elles l’est, combien le sont ?

 

 

[Traduction E&R]

Découvrir la suite des photos sur moonofalabama.org

 


 

Syrie : qui sont les Casques blancs ?

 

Il a été prouvé que les Casques blancs sont incorporés et liés directement aux États-Unis et à l’OTAN et n’existent que dans les zones tenues par Al-Nosra et Daech.

Il s’agit d’une ONG qui a clairement prêté des allégeances car, à l’heure actuelle, elle a déjà reçu des fonds provenant de au moins 3 pays majeurs de l’OTAN incluant $23 millions de la part du gouvernement américain, 19,7 millions de livres de la part du gouvernement anglais, et 4 millions d’euros venant du gouvernement hollandais. De plus, elle reçoit une assistance sous forme de matériel et d’entraînement par un certain nombre d’autres pays européens.

Une demande a été faite au secrétaire général de l’Union européenne afin que soit faite la lumière concernant le financement et l’entraînement des Casques blancs. Selon la loi, cette information doit être, de manière transparente, rendue publique.

Une enquête regroupant plusieurs journalistes a été organisée afin d’exposer au grand jour qui sont réellement les groupes de défense civile syrien, connus sous le nom « Casques blancs ». Toutefois la critique la plus virulente n’est pas venue des journalistes mais des partisans eux-mêmes du département d’État américain, qui cherchait à envoyer au front un des leaders des Casques blancs, Raed Saleh, depuis l’aéroport de Dulles (Washington) le 18 avril dernier.

« Il n’est pas évident de dire si le nom de Mr Saleh aurait du apparaître dans les bases de données comme une personne ayant été formée par nos agences de sécurité afin qu’il puisse nous aider à nous protéger contre la perspective de nouveaux actes terroristes dans le pays. » [New York Times]

[...]

Vanessa Beeley s’est entretenue avec l’éditorialiste Mike Robinson concernant les exécutions récentes de militaires arabes de l’armée syrienne, célébrées par les Casques Blancs (en anglais non sous-titré) :

 

 

[...]

Les Casques blancs en Syrie, La guerre par la désinformation (Partie 1) (en anglais) :

Nous examinons le rôle des groupes de défenses civils en Syrie « les Casques blancs » qui opèrent actuellement sur le terrain et nous portons notre attention sur les sources de financement et leurs partenaires médiatiques afin de déterminer s’ils sont réellement neutres et véritablement « humanitaires ».

 

Les Casques blancs en Syrie, « Bourreaux modérés » (partie 2) (en anglais) :

L’ONG Hydra n’a pas un pouvoir d’influence équivalent à celui que possèdent les Casques Blancs en Syrie qui, selon le chef et fondateur, James Le Mesurier, sont plus influents que DAESH ou même Al Nusra en Syrie. Cet article enquête sur les Casque Blancs et sur leur implication dans les exécutions de civils particulièrement dans la ville d’Alep.

[...]

 

Mike Robinson / Vanessa Beeley – Les Casques blancs en Syrie (2 novembre 2015) :

Mike Robinson s’entretient avec Vanessa Beeley concernant l’ONG Casques blancs. Sont-ils vraiment les intervenants humanitaires qu’ils prétendent être ?

 

Lire la suite de l’article sur arretsurinfo.ch

 

La guerre est aussi médiatique, à lire chez Kontre Kulture :

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

10 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1573916
    le 07/10/2016 par Maxence
    Qui sont les "Casques blancs" syriens ?

    On attend que BHL les célèbre pour être bien sûr que ce sont des imposteurs .


  • #1573936
    le 07/10/2016 par ursus
    Qui sont les "Casques blancs" syriens ?

    La plupart des enfants qui sortent des décombres sont bien propres sur eux... étonnant !
    Ce qui est le étonnant encore, c’est que la plupart des gens vont gober ce cirque sans broncher.

     

  • #1573937

    C’est d’un cynisme odieux ,si on voulait s’attaquer aux vrais problèmes et défendre la Syrie ,c’est surement pas en bombardant la population Syrienne en fournissant des armes au rebelles de daech ,tout cela est machiavélique et inhumain .Le seule et unique but est de renverser Bachar el-Assad et pour finir ce qu’on commencé les Américains dans tout le moyen orient,avec les sionistes aux commandes .Nos journalopes "intègres" n’ont qu’à demander à Mr Soros ,ce qu’il fait de son pognon ,à quoi il l’utilise .
    Tout le reste n’est que baratin .


  • #1573938
    le 07/10/2016 par otan, syndicat du crime
    Qui sont les "Casques blancs" syriens ?

    IIs n’ont pas eu le prix Nobel, c’est déjà ça.


  • #1573941
    le 07/10/2016 par La porte en bois
    Qui sont les "Casques blancs" syriens ?

    La seule chose que je constate, c’est qu’ils ont eu leur quart d’heure de promoSion dans les JT du service pourri public...


  • #1573947
    le 07/10/2016 par goy pride
    Qui sont les "Casques blancs" syriens ?

    C’est bien simple, tout mouvement désigné par une couleur ou une fleur est une saloperie mondialiste et/ou un truc lié à des réseaux pédocriminels, satanistes... ...Révolution de Jasmin, Casques bleus, révolution orange, l’enfant bleu, casques blancs...donc si tu vois des trucs dans les médias de masse s’appellant genre "la marche des marguerites", "les pantalons roses", "les chaussures vertes"...t’es à peu près sur que c’est un truc louche et que derrière Soros et affidés sont à la manœuvre...

     

  • #1573976
    le 07/10/2016 par fylyp82
    Qui sont les "Casques blancs" syriens ?

    Ma tête à couper que la plupart de leurs cadres ont la nationalité israélienne et que les autres viennet du Golan occupé.


  • #1574179
    le 07/10/2016 par durandal
    Qui sont les "Casques blancs" syriens ?

    Dans les diverses interview que j’ai entendu à la radio, tous les casques blancs étaient à chaque foi présentés comme "professeur d’anglais avant la guerre", ce qui expliquerait qu’il s’exprimaient tous en anglais, ça m’a bien fait rigoler. Avec une bonne grille de lecture la propagande médiatique acquière un vrai potentiel comique.